close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Collecte et gestion des déchets : le site Arcante à

IntégréTéléchargement
gestion des déchets : le site Arcante à Blois, à la fois centre de tri et usine d'incinération avec valorisatio
Extrait du Puissance 2D - Le développement durable en région
http://www.puissance2d.fr/Collecte-et-gestion-des-dechets-le-site-Arcante-a-Blois-a-la-fois-centre-de-tri-et
-usine-d-incineration-avec-valorisation-energetique
Collecte et gestion des
déchets : le site Arcante à
Blois, à la fois centre de tri et
usine d'incinération avec
valorisation énergétique
Date de mise en ligne : dimanche 12 juin 2016
- atouts -
Description :
Lre site Arcante, à Blois (Loir-et-Cher), est à la fois un centre de tri et et une usine d'incinération avec valorisation énergétique par cogénération (production
d'électricité et de chaleur).
Copyright © Puissance 2D - Le développement durable en région - Tous droits
réservés
Copyright © Puissance 2D - Le développement durable en région
Page 1/4
gestion des déchets : le site Arcante à Blois, à la fois centre de tri et usine d'incinération avec valorisatio
[http://www.puissance2d.fr/mediatheque/photos/dechets%20recyclage/centre%20de%20tri
%20de%20Blois%20arcante/centre%20de%20tri%20blois400.jpg]
Sous l'effet de la loi NOTRe, les plans de prévention et la gestion des déchets vont être bâtis à l'échelle
régionale. Pour l'ensemble des catégories de déchets, les Conseils régionaux deviennent les nouveaux
planificateurs.
Ils devront aussi élaborer systématiquement un plan régional d'action en faveur de l'économie circulaire.
Ces nouveaux champs de planification pour le niveau régional s'ajoutent aux compétences préexistantes à la
loi NOTRe.
Dans le cadre de ce transfert de compétence de la planification sur la prévention et la gestion des
déchets des départements vers la Région, et en amont du travail de concertation avec les acteurs pour la
réalisation du Plan Régional pour l'Economie Circulaire et du Plan Régional de Prévention et de Gestion des
Déchets (PRPGD), Benoit Faucheux, vice-président délégué à la Transition énergétique et Ã
l'Environnement à la Région Centre-Val de Loire, accompagné de François Thiollet, vice-président
d'Agglopolys en charge de la collecte et de l'élimination des déchets, et de Christian Mary, président de Val
Eco, syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du Blaisois, a visité le site d'ARCANTE à Blois.
Ce site est à la fois un centre de tri et une usine d'incinération avec valorisation énergétique par
cogénération (production d'électricité et de chaleur).
[http://www.puissance2d.fr/mediatheque/photos/dechets%20recyclage/centre%20de%20tri%20de%20Blois%20arca
nte/faucheux%20viora%20president%20et%20directeur%20arcante%20blois450.jpg]Benoît Faucheux,
vice-président de la Région Centre-Val de Loire ; François Thiollet, vice-président d'Agglopolys ;
Daniel Viora, directeur de Val Eco, le syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du Blaisois, et
le directeur du site Arcante à Blois : Gildas Le Gall. (Photos Patrice Dézallé)
Des déchets d'origines diversifiées
Le centre de tri traite environ 4.000 tonnes de déchets par an tout en ayant une capacité de 10.000 tonnes.
L'unité de valorisation énergétique traite 90.500 tonnes par an. 30.000 tonnes sont apportées par Val Eco, le
syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du Blaisois ; environ 15.000 tonnes par Val Dem
(Vendôme) ; 12.000 tonnes par le SMICTOM d'Amboise, et 5.000 tonnes en provenance du Val de Cher. Soit
environ 60% d'ordures ménagères.
Il faut ajouter 30% de DIB (déchets industriels banals), provenant du département du Loir-et-Cher et des
départements limitrophes.
Et 4.000 tonnes par an de DASRI (déchets d'activités de soins à risques infectieux), déchets qui proviennent
eux, de toute la région mais aussi d'autres régions, de Nantes à la Normandie. Ces DASRI sont gérés
entièrement de façon automatique.
A leur arrivée sur le site d'Arcante, les déchets sont pesés et identifiés par un système de badge, et
enregistrés. Des portiques de détection permettent de vérifier qu'ils ne sont pas radioactifs.
Dans le hall de déchargement de 1.000m², les produits recyclables issus de la collecte sélective sont
déposés dans le centre de tri.
Copyright © Puissance 2D - Le développement durable en région
Page 2/4
gestion des déchets : le site Arcante à Blois, à la fois centre de tri et usine d'incinération avec valorisatio
Les autres déchets sont versés dans la fosse de réception.
Le site accepte l'équivalent de 40 bennes de collecte par jour.
Traitement des sous-produits
Les mâchefers, constitués de produits incombustibles (verre, minéraux, métaux) représentent environ 20%
de la quantité de déchets introduite dans le four.
A leur sortie de l'extracteur, ils sont passés au crible pour être évacués afin d'être valorisés en technique
routière : revêtements, remblais, sous-couche.
Les 2.000 tonnes de métaux récupérés sont recyclés dans l'industrie sidérurgique.
[http://www.puissance2d.fr/mediatheque/photos/dechets%20recyclage/centre%20de%20tri%20de%20Blois%20arca
nte/centre%20de%20contr%C3%B4le450.jpg]Le centre de contrôle de l'usine Arcante à Blois
Les Refiom (résidus d'épuration des fumées d'incinération), cendres volantes, issus de la chaudière et
récupérés sous le filtre à manche et sous les tours d'atomisation, sont stockés dans un silo avant d'être
expédiés par camion-citerne en centre d'enfouissement technique de classe 1. Ils y sont stabilisés et stockés
selon la règlementation en vigueur.
De l'énergie produite au cours de process de transformation des déchets
L'intérêt d'une telle usine est bien évidemment de traiter les déchets résultant des activités humaines,
mais aussi de produire de l'énergie à la faveur de ce traitement.
Les chaudières sont en effet conçues pour récupérer l'énergie calorifique produite par la combustion des
déchets dans les fours. L'eau circule dans les tubes chauffés par les fumées et se transforme en vapeur.
Les deux chaudières produisent 34 tonnes de vapeur par heure, surchauffée à 360°C sous 45 bars de
pression. L'énergie issue de la vapeur met en rotation une turbine qui entraîne un alternateur d'une puissance
électrique de 6,5 MW.
Cette puissance peut être comparée à la puissance souscrite par 10.000 équivalent logements. L'électricité
produite est vendue à EDF après prélèvement des besoins internes de l'usine.
L'hiver, la chaleur sert à produire de l'eau chaude sous pression qui alimente la chaufferie nord de Blois et permet
de couvrir les besoins en chaleur de 6.000 équivalent logements.
Ainsi, l'on peut établir que l'énergie potentielle contenue dans une bonne d'ordures ménagères correspond Ã
240 litres de fuel ou 400 kg de charbon.
[http://www.puissance2d.fr/mediatheque/photos/dechets%20recyclage/centre%20de%20tri%20de%20Blois%20arca
nte/usine%20traitement%20dechets2%20blois450.jpg]Les emballages, cartons, journaux et magazines triés
par les habitants doivent ensuite être séparés par matière avant d'être orientés vers les filières de
recyclage. Des agents de tri séparent manuellement sur les tapis roulants les différents matériaux :
aluminium, bouteilles en plastique, briques alimentaires, cartons, journaux, magazines… Les produits
triés sont conditionnés en balles avant expédition vers les filières de valorisation. les refus de tri sont
valorisés en énergie.(Photos Patrice Dézallé)
Copyright © Puissance 2D - Le développement durable en région
Page 3/4
gestion des déchets : le site Arcante à Blois, à la fois centre de tri et usine d'incinération avec valorisatio
L'usine fonctionne désormais depuis 15 ans. Le traitement des ordures fonctionne 24H/24. Le site emploie 40
salariés dont 14 à la conduite (en 3x8), 10 à la maintenance, 7 au CTRI (CTMI) et 3 pour les DASRI.
Copyright © Puissance 2D - Le développement durable en région
Page 4/4
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
17 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler