close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Alain Marion, Professeur à l`IAE, Université Lyon

IntégréTéléchargement
Le point de vue de :
Alain Marion,
Professeur à l’IAE, Université
Lyon 3. Expert en évaluation
d’entreprise auprès
de la Cour d’Appel de Lyon
Il ne faut pas limiter l’évaluation
de l’entreprise familiale à sa seule
valeur financière
Existence d’une composante émotionnelle
dans la valeur d’une entreprise familiale.
Le décalage observé entre le prix proposé par un investisseur
et la valeur attribuée à l’entreprise par les actionnaires, notamment
par le dirigeant propriétaire, est une constante qui caractérise
le processus d’ouverture du capital des entreprises familiales.
La nécessaire adaptation des méthodes d’évaluation.
La coexistence d’objectifs monétaires et non monétaires chez
les actionnaires d’une entreprise familiale nécessite de ne pas
limiter l’évaluation de cette dernière à la seule valeur financière.
Il faut aussi prendre en compte la valeur que les actionnaires
familiaux donnent aux éléments socio-émotionnels. Cette
perspective nécessite bien évidemment une évolution
des méthodes traditionnelles d’évaluation qui, en l’état actuel
de la pratique, ne prennent pas en compte la composante
émotionnelle. Cette évolution doit pouvoir utilement s’appuyer
sur le développement d’un courant de recherche récent,
soucieux de donner un cadre conceptuel à l’évaluation
de la dimension émotionnelle.
Ce décalage nous paraît avoir pour fondement la dimension
socio-émotionnelle qui, dans une entreprise familiale, recouvre
les avantages non monétaires attachés à la position d’actionnaire
et à la participation à la direction de l’entreprise. Ainsi, la satisfaction
de participer à la création d’une entreprise ou au développement
d’un projet constitue un bénéfice de nature non monétaire qui,
au demeurant, a une valeur pour ses bénéficiaires.
La crainte des actionnaires d’une entreprise familiale est que
ces avantages psychologiques de nature non monétaire soient
remis en cause par l’ouverture du capital à un investisseur
extérieur.
Les actionnaires familiaux craignent que la composante
émotionnelle de leur patrimoine se déprécie. Il en résulte une
attente de leur part qui doit être prise en compte lors
de la négociation du prix d’entrée au risque de générer
une insatisfaction.
OUVRIR SON CAPITAL POUR DURER
Bpifrance Le Lab
20
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
155 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler