close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

À CLICHY - Ville de Clichy

IntégréTéléchargement
VILLE DE CLICHY
DE GAULLE
À CLICHY
Du lundi 13 au vendredi 24 juin 2016
DOSSIER DE PRESSE
VILLE DE CLICHY
SOMMAIRE
Clichy rend hommage à Charles de Gaulle, p. 3
Interview de Laurent de Gaulle, p. 5
Programme «de Gaulle à Clichy», p. 6
Laurent de Gaulle photographe, p. 9
Chronologie, p. 11
Laetitia de Gaulle, sculpture, p. 16
Charlestine, p. 19w
2
CLICHY REND
HOMMAGE À CHARLES
DE GAULLE
AU DÉBUT DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE,
CHARLES DE GAULLE EST ENCORE UN JEUNE
O F F I C I E R A U X I D É E S N O VAT R I C E S , M A L C O M P R I S E S
PA R S O N É TAT - M A J O R . A L O R S Q U E L A B ATA I L L E
DE FRANCE SEMBLE PERDUE, IL NE PEUT SE
RÉSOUDRE À DÉPOSER LES ARMES. LE 18 JUIN
1 9 4 0 , I L L A N C E R A S O N FA M E U X A P P E L D E P U I S L A
BBC À LONDRES. RETOUR SUR LA CARRIÈRE DE
C E T H O M M E D ’ E X C E P T I O N , C H E F M I L I TA I R E P U I S
PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
3
Le 16 juin 1940, alors que le maréchal Pétain se prépare à capituler face à l’Allemagne nazie, le Général de Gaulle décide de continuer le combat en rejoignant l’Angleterre. Le lendemain, à peine arrivé
à Londres, il apprend la demande d’armistice. Winston Churchill, Premier ministre britannique, met
alors à sa disposition la BBC pour porter aux Français la parole du sursaut.
Le 18 juin 1940, à 18h (heure locale), le général prononcera à la radio les mots qui redonneront espoir
à celles et ceux qui ne peuvent se résoudre à la défaite. Ce jour-là, très peu de gens entendent le
discours, un appel à la résistance et au combat, qui n’a pas été enregistré. La version que l’on peut
encore écouter est en réalité celle du 22 juin. En France, dès le 19 juin, des journaux comme Le Petit
Marseillais et Le Progrès de Lyon en publient le texte, d’une fidélité presque absolue à l’original.
À ce moment de la guerre, le Général de Gaulle semble isolé, mais au fil des mois, environ 56 000 Français libres, de tous les horizons de France et du monde, répondent à son appel. La France est alors
partagée en deux, avec au Nord la zone occupée, directement gouvernée par l’Allemagne, et au Sud
la zone libre, administrée par le gouvernement collaborationniste de Vichy, avec à sa tête le maréchal
Pétain.
Sous la bannière de la croix de Lorraine, choisie par le Général de Gaulle comme emblème de la Résistance, des centaines d’opérations de sabotage ou d’attaques contre l’occupant nazi préparent, de
1940 à 1945, la Libération de la France. Outre-mer, dans les colonies et particulièrement en Afrique,
les forces militaires de la France libre combattent au côté des Alliés. Elles participeront aux débarquements du 6 juin 1944, et seront les premières à entrer dans Paris.
CHARLES DE GAULLE,
UN DESTIN FRANÇAIS
Le Général de Gaulle a marqué de son empreinte toute une époque de l’histoire
de France. Au fil de son long parcours, il a défendu le rayonnement et l’indépendance
de la nation, en laquelle il croyait plus que tout.
Charles de Gaulle naît le 22 novembre 1890. Il
intègre l’École spéciale militaire de Saint-Cyr en
1909. Officier durant la Première Guerre mondiale, il est blessé à trois reprises, puis capturé
et fait prisonnier jusqu’à la fin de la guerre.
De 1924 à 1938, dans plusieurs ouvrages, il
expose sa réflexion sur la nécessaire modernisation des armées et le rôle que les blindés
joueront à l’avenir.
En septembre 1939, la Deuxième Guerre mondiale éclate. À la tête des chars de la Ve armée,
il s’illustre en mai 1940 en bloquant une offensive allemande. Le 5 juin 1940, il est nommé
Sous-secrétaire d’État au ministère de la Défense nationale et de la Guerre.
Le 17 juin 1940, à la suite de la démission du
gouvernement, il s’exile à Londres d’où il lancera l’Appel du 18 juin.
Il s’impose auprès des Alliés et des Français
comme le leader de la Résistance et de la
France libre, qui combat à l’étranger. Après
les débarquements de Normandie et de Provence, le 25 août 1944, ses hommes entrent
les premiers dans Paris. Le Général de Gaulle
est accueilli en libérateur dans la capitale. Il
devient chef du gouvernement provisoire, dont
il démissionnera en janvier 1946.
En mai 1958, la situation en Algérie oblige les
chefs de la IVe République à le rappeler. De
retour au pouvoir, il réforme les institutions et
fait adopter par référendum la Constitution de
la Ve République.
En 1959, il est élu président de la République
dès le premier tour. En 1965, il est réélu avec
55 % des voix contre François Mitterrand. En
1969, à la suite de l’échec d’un référendum sur
la réforme du Sénat, Charles de Gaulle démissionne de la présidence. Après avoir publié ses
mémoires, il décède le 9 novembre 1970. Ses
obsèques religieuses ont lieu le 12 novembre
1970 à Colombey-les-Deux-Églises. À Paris, de
nombreux chefs d’États étrangers sont rassemblés pour honorer sa mémoire à Notre-Dame
et plusieurs centaines de milliers de Parisiens
remontent l’avenue des Champs-Élysées.
4
« L’APPEL DU 18 JUIN CE
N’EST PAS AUTRE CHOSE
QUE S’ENGAGER POUR
L’ESPÉRANCE »
Laurent de Gaulle, photographe auteur de « Une vie sous le regard
de Dieu », un livre consacré au Général de Gaulle, son grand-oncle,
exposera au Pavillon Vendôme une partie de son travail sur le
thème de l’espérance. Interview.
Vous étiez enfant à la mort de votre illustre grand-oncle, qu’est-ce qui
vous a poussé à lui consacrer un livre ?
Principalement parce que je n’ai pas pu le rencontrer de son vivant. Je suis
donc allé à sa rencontre à travers ses écrits. Et je propose aux lecteurs
aujourd’hui d’aborder la vie de Charles de Gaulle avec ce petit livre dont
les chapitres donnent des ressorts pour tout un chacun.
Que retenez-vous de sa vie ?
J’ai eu une intuition. C’est sa foi qui l’a guidée tout au long de son existence
dans les engagements qu’il a dû prendre. Je retiens qu’il s’est toujours
placé sous le regard de Dieu. Il s’est toujours gardé d’une sorte d’ego surdimensionné et a cherché à se dominer lui-même. Il y a une grande unité
dans sa volonté de se situer parmi les autres, et non au-dessus, même s’il
a assumé son rôle de chef.
Et vous, pourquoi avoir choisi une carrière artistique ?
Il y a des artistes dans la famille de Gaulle, et
aussi en particulier du côté de ma mère, depuis
cinq générations. Après des études d’histoire et
de sciences politiques, j’ai travaillé dans la coopération culturelle et dans le mécénat industriel et
la communication. En 1985, je me suis lancé dans
la photo, en plus de mon travail. J’ai exposé des
images pour la première fois en 1998. À la suite du
bon accueil que j’ai reçu, j’ai décidé de continuer
à m’exprimer à travers mes photos et mes textes.
Qu’allez-vous présenter à Clichy lors de l’exposition ?
Il s’agira d’un ensemble de tirages photographiques,
un travail sur les matières, dont certains seront en
grand format. C’est une sorte d’hommage aux porteurs d’espérance, comme le général de Gaulle et
les résistants. Car l’Appel du 18 juin ce n’est pas
autre chose que s’engager pour l’espérance, dans
l’honneur et dans le combat. À travers ces images,
je vous propose d’être et de rester, comme Charles
de Gaulle, « jamais las de guetter dans l’ombre la
lueur de l’espérance ».
5
PROGRAMME
DE GAULLE À CLICHY
Du lundi 13 au vendredi 24 juin 2016
Exposition
au Pavillon Vendôme
7, rue du Landy - entrée libre
Du lundi 13 au vendredi 24 juin
Œuvres photographiques de
Laurent de Gaulle
Sculptures de
Laetitia de Gaulle
Véhicules militaires
et matériel d’époque
Lundi 13 juin à 19h.
Vernissage et dédicace du livre Une vie sous
le regard de Dieu par Laurent de Gaulle
5 CHOSES À SAVOIR
SUR CHARLES DE GAULLE
•CHARLES DE GAULLE a fait son service militaire
sous les ordres de Philippe Pétain. Ces hommes,
qui se sont fait face lors de la Deuxième Guerre
mondiale, se connaissaient bien et furent longtemps
proches, jusqu’à l’armistice du 22 juin 1940.
un grand silence, on entendit le Général de Gaulle
ajouter « Et bien ! allons voir ce qu’il en reste ! »
•SELON LA LÉGENDE, il y avait deux encriers sur
le bureau du Général. L’un rempli d’encre achetée
avec l’argent public pour les courriers officiels, et
l’autre contenant de l’encre achetée sur ses deniers
personnels, pour ses courriers privés.
•LE GÉNÉRAL DE GAULLE n’invita qu’un seul chef
d’État étranger dans sa propriété de Colombey-lesDeux-Églises : le chancelier Konrad Adenauer, au
nom de la réconciliation franco-allemande.
•POUR LES COMPAGNONS du Général au temps de
la Résistance, les Français avaient besoin d’un symbole pour lutter contre la croix gammée des nazis.
La croix de Lorraine fut choisie, présente sur les
armes du 507e régiment de chars que commandait
le colonel de Gaulle.
•PENDANT UN VOYAGE officiel en Iran, le conservateur du musée de Persépolis prononça un discours
particulièrement long. Il conclut par « C’est ainsi
qu’Alexandre conquit la ville et la détruisit. » Dans
6
Projection
au Théâtre Rutebeuf
16 - 18, allées Léon Gambetta - entrée libre
Vendredi 17 juin à 20h
Projection de De Gaulle l’homme du destin
documentaire (1h35) de Patrick Rotman (2014).
Du refus de la défaite, le 17 juin 1940, au défilé de la victoire, dans un Paris en liesse le
26 août 1944, voici les quatre années qui virent un homme seul, obscur gradé à l’esprit
rebelle, s’imposer en libérateur rassembleur de la nation. De Gaulle, dans un mélange
d’orgueil et d’obstination, s’est identifié à la France. Parti de rien, naufragé à Londres, il
a bataillé jour après jour pour que la France participe au combat et se retrouve à la table
des vainqueurs.
Charlestine : fidèle aux postes !
Installée à Clichy chez Intencity, cette jeune entreprise
transforme de vieilles radios du siècle dernier en enceintes
Bluetooth dernière génération.
Lorsque Charles de Gaulle lance
son Appel, le 18 juin 1940, la France
compte 5 millions de postes de radio
déclarés, soit en réalité probablement
6 millions. Grâce à ce moyen de communication, un général de brigade inconnu et isolé en terre étrangère va
réussir à mobiliser des milliers de
compatriotes pour lutter contre l’envahisseur nazi.
En 2015, Xavier Barthélemy décide de
donner une nouvelle vie à ces vieux
postes TSF (uniquement ceux qui ne
fonctionnent plus) et de prolonger, le
plus souvent, une histoire familiale.
« Après avoir restauré l’extérieur, je
réactive un bouton d’origine, refais
l’éclairage du cadran et installe un
ampli, un module Bluetooth et un
haut-parleur », explique l’entrepreneur de 32 ans, installé à Clichy, chez
l’incubateur Intencity.
Une fois passés entre les mains de
cet expert, ces postes venus du passé, désormais flambant neufs, sont
prêts à diffuser de la musique depuis
votre smartphone ou votre ordinateur.
Alors si vous avez chez vous un vieux
poste prêt à sauter le pas du numérique, n’hésitez pas à demander un
devis sur le site de Charlestine. Sinon,
vous pourrez choisir un modèle parmi ceux chinés sur les brocantes par
Xavier Barthélemy. Tarifs : entre 450
et 700 euros.
Et du 13 au 24 juin, venez découvrir
quelques postes d’époque prêtés par
Charlestine, au Pavillon Vendôme, à
l’occasion de l’anniversaire de l’Appel
du 18 juin.
Plus d’infos : www.charlestine.fr
7
Cérémonie
devant la Stèle
Rue du 18 juin 1940
Samedi 18 juin à 18h
Célébration du 76e anniversaire de l’Appel du Général Charles de Gaulle.
Rassemblement devant la stèle rue du 18 juin 1940.
Visite
au Mont Valérien
Mercredi 29 juin à 18h
Visite des écoliers du CCEJ (Conseil Communal Enfance Jeunesse)
au Mont Valérien, Haut lieu de la mémoire nationale.
La sélection de la médiathèque
Du 13 au 24 juin, la médiathèque
de Clichy proposera une série d’ouvrages consacrés au général de
Gaulle. Lui-même a été un auteur
reconnu à partir de la publication
du premier tome des Mémoires de
guerre, en 1954, comprenant ces
phrases restées célèbres : « Toute
ma vie, je me suis fait une certaine
idée de la France. Le sentiment me
l’inspire aussi bien que la raison. »
Charles de Gaulle est également
l’auteur d’ouvrages importants
tels : Le fil de l’épée (1932), Vers
l’armée de métier (1934) ou encore
La France et son armée (1938).
Médiathèque - 98, rue Martre
8
VILLE DE CLICHY
LAURENT DE GAULLE
PHOTOGRAPHIE
© Matthieu de Martignac
Né en septembre 1961, à Paris, Laurent de Gaulle est
issu d’une famille d’artistes par sa mère. Il est aussi
un petit-neveu du général de Gaulle. Après des études
d’histoire et de sciences politiques, il travaille au
développement culturel dans ses dimensions locales,
nationales et internationales.
Il exerce ainsi pendant 8 ans les fonctions d’attaché
culturel en Australie, puis en Inde où il est envoyé
par le Ministère français des Affaires Etrangères.
Il est aujourd’hui fondateur de la maison d’hôtes
« Chez Jules & Léonie », lieu d’hébergement
culturel et touristique dans le Vexin Français, et président d’honneur de
l’Association Culture Papier, pour le développement durable du papier et de
l’imprimé. Auditeur de la 13e promotion du Collège des Hautes Etudes de
l’Environnement et du Développement Durable, il a travaillé comme consultant
pour des partenaires publics et des entreprises.
Comme auteur-photographe, il consacre un temps précieux à l’expression
photographique et à l’écriture.
Photographe autodidacte depuis 1985, Laurent de Gaulle travaille hors de
toute mode et de tout conformisme. Il a décidé de promener en France et dans
le monde son regard indépendant pour saisir l’œuvre d’art dans l’ordinaire
apparent.
Il cherche, sans filtre et sans retouche, ni recadrage, l’image que l’œil a vue
dans la lumière.
Prenant la forme d’un dialogue photographique en quête de sens avec les
êtres,
les paysages, les formes et les matières, son travail est régulièrement exposé
depuis 1998. Ses œuvres sont principalement dans des collections privées, en
Australie, aux Etats-Unis d’Amérique, en Inde, en France et en Europe.
9
VILLE DE CLICHY
L A U R E N T D E GA U L L E
PHOTOGRAPHIE
Expositions personnelles :
1998 : National Film & Sound Archive, Canberra, Australie.
2002 (mai) : India Habitat Centre, New Delhi, Inde.
2002 (juillet) : Hacienda Gallery, Mumbai (Bombay), Inde.
2002 (Août) : Alliance Française Le Corbusier, Chandigarh, Inde.
2002 (août) : Galerie Art Inc., New Delhi, Inde.
2003 (mars) : Art Heritage Gallery, New Delhi, Inde.
2003 (décembre) : Galerie du Centre Culturel de Turquie, Paris, France.
2004 :« Matières en chantier », Galerie Restaurant Le Chant Des Couverts,
Paris, France.
2006 : « Monde en partage », Villa Daumier, Valmondois, France.
2007 : Moulin de La Naze, Valmondois, France.
2010 : « Ephémères rides », Galerie Nicolas Flamel, Paris, France.
2014 : « Correspondances : Paris-New York », Restaurant Maison Blanche,
avenue Montaigne, Paris.
2014 : Journées du Patrimoine, grilles de l’hôtel de Ville de Pontoise,
ville d’art et d’histoire.
2015 : « Valmondois’ eaux », Maison de la Meunerie, La Naze, Valmondois.
2015 : Galerie L’Impression, Dinant (Belgique) du 27 novembre au 20 décembre.
xpositions collectives :
E
2004 (janvier): Galerie White Elephant, Paris, France.
2004 (novembre): Galerie White Elephant, Paris, France.
2004 (décembre): Galerie d’Est & d’Ouest, Paris, France.
2005 (mars): « Le Signe », Galerie d’Est & d’Ouest, Paris, France.
2008 et 2009 : Villa Daumier, Valmondois, France.
2008, 2009, 2010 et 2011: Galerie Grand’Eterna, Paris, France.
2012 : Galerie François Bansard, Paris, France.
2015 : 15 ans de La Villa Daumier, Valmondois.
Collection permanente : Park Hôtel, Bangalore, Inde.
Livre : « Une vie sous le regard de Dieu, la foi du général de Gaulle »
Editions du Toucan, Paris 2015.
10
VILLE DE CLICHY
CHARLES DE GAULLE ET LA FRANCE
CHRONOLOGIE ABRÉGÉE
PAR LAURENT DE GAULLE
22 novembre 1890 : naissance à Lille
7 octobre 1909 : reçu à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, il signe un engagement volontaire de
4 ans et effectue l’année préalable de service obligatoire au 33ème régiment d’infanterie à Arras.
3 Août 1914 : l’Allemagne déclare la guerre à la France. Début de la 1ère guerre mondiale.
18 janvier 1915 : cité à l’ordre de la 2e division, la Croix de guerre lui est attribuée.
septembre 1915 : promu Capitaine. Il le restera 17 ans. Blessé à trois reprises, la dernière fois
3
devant le village de Douaumont, et fait prisonnier, le capitaine de Gaulle tente cinq évasions. Il est
envoyé en représailles au fort IX d’Ingolstadt, sur le Danube.
29 juillet 1919 : par décision du 23 juillet, fait Chevalier de la Légion d’Honneur pour sa conduite à
Douaumont le 2 mars 1916.
7 avril 1921 : mariage avec Yvonne Vendroux à Notre Dame de Calais.
er mars 1924 : publication de son premier livre « La discorde chez l’ennemi »aux Éditions Berger1
Levrault.
31 octobre 1924 : sort de l’Ecole supérieure de guerre avec mention « Bien ».
1932,
22 juillet : publication du « Fil de l’épée » (éditions Berger-Levrault) qui reprend quatre de
ses conférences prononcées précédemment à l’École Supérieure de Guerre en 1927.
25 décembre 1933 : promu au grade de Lieutenant-colonel.
mai 1934 : publication de « Vers l’armée de métier » (éditions Berger-Levrault) qui préconise la
5
constitution d’un « corps de manœuvre cuirassé » et qui reprend son article du même titre, paru
dans la « Revue Politique et Parlementaire » un an auparavant.
19 décembre 1934 : promu Officier de la Légion d’honneur.
7 mars 1936 : réoccupation par les troupes d’Hitler de la zone démilitarisée de la Rhénanie.
13 juillet 1937: affectation au 507e régiment de chars dont il prend le commandement.
25 décembre : promu au grade de colonel.
11 mars 1938 : entrée des troupes allemandes en Autriche.
27 septembre : publication de « La France et son Armée » (Éditions Berger-Levrault).
2 septembre 1939 : nommé commandant des chars de la 5e armée dans la Région Lorraine-Alsace.
11
VILLE DE CLICHY
CHARLES DE GAULLE ET LA FRANCE
CHRONOLOGIE ABRÉGÉE
PAR LAURENT DE GAULLE
septembre : la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre à l’Allemagne qui vient
3
d’envahir la Pologne.
21 mars 1940 : Paul Reynaud préside le Gouvernement.
10 mai : offensive générale des armées allemandes contre la Hollande, la Belgique et la France.
7 au 30 mai : De Gaulle prend le commandement de la 4e division cuirassée en formation depuis
1
le 26 avril, puis contre-attaque l’ennemi avec succès et le refoule à Abbeville.
1er juin : promotion au grade de Général de brigade.
5 juin : nommé sous-secrétaire d’État à la défense nationale et à la guerre.
16 juin : formation à Bordeaux du Gouvernement du Maréchal Pétain.
17 juin : le Général de Gaulle gagne l’Angleterre.
18 juin : premier appel radiodiffusé du Général de Gaulle sur les ondes de la BBC.
Le 22 juin : l’armistice est signé entre le gouvernement Pétain et l’Allemagne.
20 juin : Il fait appel aux chefs militaires français pour prendre la tête du refus. Pas de réponse.
28 juin : le gouvernement britannique le reconnaît comme « chef des Français Libres ».
2 août : le Général de Gaulle est condamné à mort par un tribunal militaire relevant de Vichy pour
atteinte à la sûreté de l’état et désertion.
14 mars 1941 : le Général de Gaulle quitte Londres pour l’Afrique.
22 juin : l’ Allemagne attaque l’URSS et met un terme au pacte germano-soviétique.
24 Septembre : le Général de Gaulle promulgue une Ordonnance portant organisation nouvelle
des pouvoirs publics de la France Libre, constitue le Comité National Français et réorganise le
Conseil de Défense de l’Empire.
26 Septembre : le Comité National Français est reconnu par l’U. R. S. S.
er janvier 1942 : Jean Moulin est parachuté en France comme représentant du Général de Gaulle
1
auprès des mouvements de résistance de la zone sud.
4 juillet : la France Libre prend le nom de la France Combattante. La résistance intérieure
1
reconnaît l’autorité du Général de Gaulle et du comité national.
0 janvier 1944 : conférence de Brazzaville. Le Général de Gaulle y déclare que le devoir national
3
consiste à aider les peuples de l’Empire « à s’élever peu à peu jusqu’au niveau où ils seront
capables de participer chez eux à la gestion de leurs propres affaires ».
12
VILLE DE CLICHY
CHARLES DE GAULLE ET LA FRANCE
CHRONOLOGIE ABRÉGÉE
PAR LAURENT DE GAULLE
3 juin : le CFLN prend le titre de Gouvernement Provisoire de la République Française. Le Général
de Gaulle en est le Président.
juin : débarquement allié en Normandie. Dans un discours radiodiffusé, il annonce que la «
6
bataille de France » est engagée et exhorte le peuple français à aider à la progression des troupes
alliées.
14 juin : le Général de Gaulle revient en France et prononce à Bayeux son premier discours en
terre française.
25 août : libération de Paris. Le Général de Gaulle entre dans Paris à 16h.
25 novembre : les troupes françaises reprennent Strasbourg.
22 février 1945 : création des comités d’entreprise.
2 avril 1945 : le droit de vote est accordé aux femmes.
7 mai : les Allemands signent leur capitulation à Reims, le 8 mai à Berlin.
2 septembre : capitulation du Japon.
19 octobre : le Général de Gaulle institue la Sécurité sociale.
3 novembre : à l’unanimité, l’Assemblée Nationale Constituante élit Charles de Gaulle président
1
du Gouvernement provisoire de la République.
0 janvier 1946 : dans l’impossibilité d’agir face aux querelles et au « régime exclusif des partis »,
2
il renonce à ses fonctions de président du Gouvernement Provisoire.
4 avril 1947 : dans une déclaration à la presse, le Général de Gaulle annonce la création du RPF
1
(Rassemblement du peuple français), et il invite « toutes les Françaises et tous les Français qui
veulent s’unir pour le salut commun » à se joindre à lui.
948 – 1953 : le Général de Gaulle persiste à combattre le « régime des partis » et la politique
1
d’effacement de la France. Il effectue de nombreux voyages en province où il lance des appels au
redressement du pays.
1953 - 1958 : traversée du désert.
3 mai 1958 : soulèvement à Alger, occupation du Gouvernement général et création d’un Comité
1
de salut public local.
8 mai : les présidents des Assemblées et les chefs des partis, sauf les communistes, demandent
2
un entretien au Général de Gaulle. Pierre Pflimlin donne sa démission.
er juin : appelé par René Coty, Président de la République, et par l’opinion dans sa quasi-totalité,
1
Charles de Gaulle est investi président du Conseil par 329 voix sur 553 votants à l’Assemblée
nationale qui le charge d’une réforme constitutionnelle soumise à référendum avant la fin de
l’année.
13
VILLE DE CLICHY
CHARLES DE GAULLE ET LA FRANCE
CHRONOLOGIE ABRÉGÉE
PAR LAURENT DE GAULLE
Du 3 au 7 juin et du 1er au 3 juillet : voyage en Algérie.
3 septembre : Il fait approuver par son gouvernement le projet de Constitution qui sera soumis à
référendum.
14 septembre : il reçoit chez lui, à Colombey-les-Deux-Églises, M. Konrad Adenauer, chancelier
de la République Fédérale d’Allemagne. Début de la réconciliation franco-allemande.
28 septembre : le projet de Constitution est approuvé par 79,2% des suffrages exprimés en
métropole, plus de 96% en Algérie, 93% dans les départements et territoires d’outre-mer, sauf
en Guinée qui a voté « non ».
5 octobre 1958 : promulgation de la Constitution de la Ve République.
er janvier 1959 : entrée en vigueur du « Marché Commun » Européen dont l’application avait été
1
suspendue le 25 mars 1957.
7 janvier : le Général de Gaulle instaure, par ordonnance, les Assurances chômages.
8 janvier : il prend les fonctions de Président de la République et nomme Michel Debré Premier
Ministre.
1959 : la balance des paiements de la France est équilibrée.
23 janvier 1959 : Nafissa Sid Cara devient secrétaire d’État « chargée des questions sociales en
Algérie et de l’évolution du statut personnel de droit musulman » dans le gouvernement Michel
Debré et le reste malgré plusieurs remaniements successifs jusqu’au 14 avril 1962.
24 janvier – 2 février 1960 : semaine des barricades à Alger en faveur de l’ « Algérie française ».
29 janvier : dans un discours télévisé, le Général de Gaulle condamne le « mauvais coup » porté à
la France par les insurgés d’Alger et s’engage à rétablir l’ordre public à Alger.
8 janvier 1961 : référendum sur l’autodétermination de l’Algérie : 75,26% de oui.
1962, 18 mars : accord d’Evian et cessez-le-feu en Algérie entre les représentants du gouvernement
français et du Front de Libération National Algérien.
8 avril : le peuple français approuve par référendum les accords d’Evian par une majorité de plus
de 90% des suffrages exprimés.
28 octobre : adoption par 62% des suffrages exprimés du projet de loi constitutionnelle sur
l’élection du Président de la République au suffrage universel direct proposé par le Général de
Gaulle.
14
VILLE DE CLICHY
CHARLES DE GAULLE ET LA FRANCE
CHRONOLOGIE ABRÉGÉE
PAR LAURENT DE GAULLE
2
2 janvier 1963 : signature du traité de
entre la France et la République Fédérale d’Allemagne.
l’Elysée
pour
la
coopération
14 février : création de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR).
14 février : création de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR).
27 janvier 1964 : reconnaissance de la République Populaire de Chine et établissement des
relations diplomatique avec ce pays.
7 janvier 1965 : le chômage est nul, sauf un minimum technique incompressible.
9 décembre : première élection du président de la République au suffrage universel. Le Général
1
de Gaulle est réélu président.
er septembre : important discours à Phnom-Penh où il demande le retrait des troupes américaines
1
du Vietnam et la neutralisation de la péninsule.
1967 : pour la première fois depuis 1914, la France n’a plus de dette extérieure.
1
8 août 1967 :
devient obligatoire.
la
participation
des
salariés
aux
bénéfices
de
l’entreprise
Mai 1968 : révolte étudiante et grève générale.
24 mai 68 : le Général de Gaulle annonce un référendum sur la participation.
7 avril : le projet de loi sur la réforme du Sénat et des régions soumis à référendum est repoussé
2
par 52,41% des suffrages.
28 avril 1969 : le Général de Gaulle annonce qu’il cesse d’exercer ses fonctions
de président de la République à partir de midi.
9 novembre 1970 : à 19 h 30, mort du Général de Gaulle dans sa propriété de
« La Boisserie » à Colombey-les-Deux-Églises.
15
VILLE DE CLICHY
L A E T I T I A D E GA U L L E
SCULPTURE
« Laetitia de Gaulle crée des histoires, crée des rêves, crée
des objets, crée des mondes. Laetitia de Gaulle crée. Quel
que soit le médium, peinture, collage, en 2D ou 3D et même
écriture.
Quelle que soit l’occasion, Laetitia de Gaulle, artiste animée
d’une force créative foisonnante, fait naître des œuvres
denses et multiples, vibrantes de vie, d’esprit, d’imagination
et de sensibilité.
Elle trouve à se déployer avec maestria dans la technique du collage. Tel l’aimant qui
matérialise et donne à voir le dessin de ses polarisations en ramenant à lui les brins de
fer alentours, l’inspiration fortement gravitationnelle de Laetitia de Gaulle attire à elle les
images de notre monde ordinaire qui, réassemblées, recomposées, lui permettent de donner
réalité à sa vie intérieure dont elle nous charme et sèment devant nos yeux les indices vers
des territoires neufs à explorer. Ses toiles sont une explosion de motifs et de couleurs dont
les éléments, bien que techniquement juxtaposés, s’ordonnent en un tout organique lié
par l’unité du sens et de l’harmonie d’ensemble.
Formée à l’école Boulle, école d’art appliqués à Paris et douée d’un caractère fermement
méthodique, Laetitia de Gaulle met ainsi ses qualités de rigueur et de savoir-faire au service
d’une inventivité à prisme rayonnant.
Egalement diplômée de droit et professionnelle des Ressources Humaines pendant de
nombreuses années, chez cette femme de cœur la passion de l’art n’est jamais éloignée de
la préoccupation humaniste.
C’est pourquoi aujourd’hui elle a à cœur de contribuer à la promotion de l’art dans les
entreprises.
Laetitia de Gaulle vit en région parisienne, est mariée et mère de 3 garçons, expose en
France et à l’étranger. »
Les drôles de bêtes sont les personnages d’un monde imaginaire où chacune, à travers son
prénom son histoire, sa tenue nous emmène dans le monde imaginaire du rêve, du jeu, de
l’innocence et nous laisse prêter vie à des personnages tout droit sortis de l’imagination,
chacun d’entre nous pouvant, à loisir, entrer dans le conte qu’il s’inventera, le temps d’un
instant. Une petite parenthèse de vie.
À chacune j’écris une poésie. Elle est son histoire, ou en tout cas le début de celle
que je lui ai inventé en la créant. À vous d’inventer la suite…
16
VILLE DE CLICHY
L A E T I T I A D E GA U L L E
SCULPTURE
Exposition :
Galerie numéro 1 (Paris)
• Janvier : « les animaux vus autrement ».
• Février : Love etc…
• Salon 4Arts : Halle des blancs Manteaux. Paris
• Mars : Lauréate du Prix RanKart Galerie Numéro 1
• Exposition ça colle à pique
• avril : Art3F à Lyon
• Mars : Jancartier. Paris : exposition personnelle 2 mois
• Avril à juin 2016 : Restaurant le CINQ : Levallois Perret:
• Galerie Arturo Maccagni:
• Inauguration: 7 au 17 avril
• Le souffle des Muses : 3 au 10 mai (salle Royale de la Madeleine. Paris)
• Gallery Paul (Paris. Paul Stewart)
• GMAC la Bastille: 28 avril 3 mai
• Expo4art (blacs Manteaux Paris 3ème): 5 au 8 mai 2016
• Salon art abordable (la Bellevilloise, Paris): 27 au 30 mai
• Le hublot d’Ivry : 13 mai
• CHAQUE VENDREDI un artiste installe dans le Hublot une oeuvre qu’il donne ainsi à découvrir, durant une semaine et
ce 24 h/24, aux passants.
• Little Van Gogh :
•E
xposition itinérante permanente dans les entreprises en Europe (durées d’un mois)
• Mai 2016: exposition spécifique Bureaux de la colline (Saint Cloud): évènement autour du travail de Laetitia de Gaulle,
et conférence
• Ouverture atelier fête des artistes Gif sur Yvette : 4 et 5 juin 2016
• Mondial Art Académie (septembre 2016)
• Salon d’art contemporain de Rotterdam
• Salon d’art du Caroussel du Louvres (Paris)
• Projets 2017:
• Honk Kong, Shangaï : galerie
• Montréal : galerie
Contacts et galeries
Galeries (Galleries)
• Galerie Numéro 1 (Paris) : www.galerienumero1.com
• Mondial art Academia : www.mondialartacademia.com
• Galerie Arturo Maccagni : www.galerie-arturo-maccagni.com
• Gallery Paul : www.gallerypaul.com
• Agora Gallery : www.agora-gallery.com
• Little Van Gogh : www.littlevangogh.fr
• On line
• Artsper : www.artsper.com
• Artprice : www.artprice.com
About Laetitia de Gaulle 2015/16 : articles et distinctions
• My rank Art (interview)
• Galerie Numéro 1 : reportage: dans l’atelier de Laetitia de Gaulle
• Design Dautore : about Laetitia de Gaulle : http://designdautore.blogspot.fr/2016/01/laetitia-de-gaulle
Lauréate du concours RanKart 7ème salon
• Artcontest winner
• Primée lauréate par Galerie numéro 1 (winner by Gallerie Numéro1)
• Primée parmi les 5 lauréats du concours par le jury (among the 5 art contest winners by Jury)
Cote Akoun 2015:
• Expert comments : écriture très personnelle. Nous sommes transportés dans un monde magique »
17
VILLE DE CLICHY
L A E T I T I A D E GA U L L E
SCULPTURE
Contacts et galeries
Galeries (Galleries)
• Galerie Numéro 1 (Paris) : www.galerienumero1.com
• Mondial art Academia : www.mondialartacademia.com
• Galerie Arturo Maccagni : www.galerie-arturo-maccagni.com
• Gallery Paul : www.gallerypaul.com
• Agora Gallery : www.agora-gallery.com
• Little Van Gogh : www.littlevangogh.fr
• On line
• Artsper : www.artsper.com
• Artprice : www.artprice.com
About Laetitia de Gaulle 2015/16 : articles et distinctions
• My rank Art (interview)
• Galerie Numéro 1 : reportage: dans l’atelier de Laetitia de Gaulle
• Design Dautore : about Laetitia de Gaulle :
http://designdautore.blogspot.fr/2016/01/laetitia-de-gaulle
Lauréate du concours RanKart 7ème salon
• Artcontest winner
• Primée lauréate par Galerie numéro 1 (winner by Gallerie Numéro1)
• Primée parmi les 5 lauréats du concours par le jury (among the 5 art contest winners by Jury)
Cote Akoun 2015:
• Expert comments :
écriture très personnelle. Nous sommes transportés dans un monde magique »
18
VILLE DE CLICHY
CHARLESTINE
FIDÈLE AUX POSTES !
Installée à Clichy chez Intencity, cette jeune entreprise transforme de vieilles
radios du siècle dernier en enceintes Bluetooth dernière génération
Lorsque Charles de Gaulle lance son Appel, le 18 juin 1940, la France compte
5 millions de postes de radio déclarés, soit en réalité probablement 6 millions.
Grâce à ce moyen de communication, un général de brigade inconnu et isolé en
terre étrangère va réussir à mobiliser des milliers de compatriotes pour lutter
contre l’envahisseur nazi.
En 2015, Xavier Barthélemy décide de donner une nouvelle vie à ces vieux
postes TSF (uniquement ceux qui ne fonctionnent plus) et de prolonger, le plus
souvent, une histoire familiale. « Après avoir restauré l’extérieur, je réactive un
bouton d’origine, refais l’éclairage du cadran et installe un ampli, un module
Bluetooth et un haut-parleur », explique l’entrepreneur de 32 ans, installé à
Clichy, chez l’incubateur Intencity.
Une fois passés entre les mains de cet expert, ces postes venus du passé,
désormais flambant neufs, sont prêts à diffuser de la musique depuis votre
smartphone ou votre ordinateur. Alors si vous avez chez vous un vieux poste
prêt à sauter le pas du numérique, n’hésitez pas à demander un devis sur le site
de Charlestine. Sinon, vous pourrez choisir un modèle parmi ceux chinés sur
les brocantes par Xavier Barthélemy. Tarifs : entre 450 et 700 euros.
Et du 13 au 24 juin, venez découvrir quelques postes d’époque prêtés par
Charlestine, au Pavillon Vendôme, à l’occasion de l’anniversaire de l’Appel du
18 juin.
Plus d’infos : www.charlestine.fr
19
20
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
6 049 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler