close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

5000 m : David Kuster contre Diniz à Nancy Haeffler, saison

IntégréTéléchargement
5000 m : David Kuster contre Diniz à Nancy
Le jeune marcheur alsacien David Kuster vivra un grand moment, ce soir, au meeting
Stanislas de Nancy.
L’athlète du PCA/CSL Neuf-Brisach, encore cadet mais récemment retenu en équipe de
France juniors, sera opposé ce soir à son illustre aîné et triple champion d’Europe du 50
km marche, Yohann Diniz, lors du 5000 m marche du rendez-vous lorrain. « L’objectif
sera juste de réaliser un chrono, car je n’en ai pas encore réalisé sur cette distance en
plein air cette année, explique le recordman de France du 10 km marche. L’idée est de
me qualifier pour les championnats de France cadets/juniors (1-3 juillet, à
Châteauroux). Je composerai en fonction de la forme du jour. »
Haeffler, saison terminée.
Blessé au tout début de son concours vendredi soir au meeting national de Colmar, le
lanceur de javelot guebwillerois Jérôme Haeffler a eu confirmation de ce qu’il craignait à
chaud. L’échographie qu’il a passée hier a en effet révélé une sérieuse lésion à
l’adducteur droit qui nécessitera au minimum six semaines d’arrêt. La saison 2016 de
l’athlète du PCA est d’ores et déjà terminée et le champion de France Elite en titre n’ira
donc pas défendre sa couronne du 24 au 26 juin prochain, à Angers.
Selevasio Valao toujours plus loin à Haguenau
En grande forme, le junior colmarien, Ryan-Selevasio Valao (PCA) a, lui, une nouvelle
fois battu son record au disque en lançant cette fois son engin à 53,91 m. Le colosse de
Wallis et Futuna a également pris la 2e place au poids avec 16,83 m à l’issue d’un gros
duel avec le Tahitien Raiarii Thompson, qui l’avait déjà devancé vendredi à Colmar
(17,45 m contre 17,10 m).
Grâce aux conseil de son entraîneur Michel meyer (à g.) le colmarien Yovann Cesaire
Gedeon (Esrcac) a amélioré sa meilleure performance de l’année sur 400m et été sacré
champion d’Alsace en 49’’69.
On notera également les performances de la cadette Lucie Peters (Esrcac, 57’’72 au 400
m).
Du côté des cadets, ce n’est pas mal non plus : le Volgelsheimois Pablo Fieux Wojtal
(AV) a couru le 110 m haies en 14’’55,
tandis que le Rouffachois Tanguy Schwartz a remporté le concours du poids de 5 kg
avec 16,19 m.
Le Raedersheimois Maxime Makowka a lui aussi porté haut les couleurs du PCA en
remportant une finale du marteau juniors de haut niveau avec un jet à 59,72 m.
Le bonheur de ne plus avoir mal
Romain Katchavenda a bien failli avoir sa saison achevée plus tôt que prévu. Puis il a
soigné son bobo, il récupère le titre régional et peut même rêver à un ticket pour les
“France”.
Le titre, de champion d’Alsace, ce n’est pas ce qui l’a rendu le plus heureux, hier soir,
Romain Katchavenda. L’athlète du PCA se contente de moins que cela, juste le plaisir de
lancer un javelot sans avoir à grimacer de douleurs.
Depuis des mois, la chose lui était interdite. À chaque fois qu’il s’élançait, son pied
gauche lui arrachait ces petits « aïe » qui n’ont rien de plaisant. « En plus, le gauche,
c’est compliqué pour moi, c’est mon pied de blocage avant le lancer… »
Il en fut réduit à limiter les entraînements, à serrer les dents aux compétitions – « Je
me suis battu, j’ai voulu essayer, pour voir… » –, à se dire que, tout compte fait, sa
saison allait prendre fin plus tôt que d’habitude.
Mais cette semaine, le bobo ne fait plus souffrir, alors il s’éclate, à nouveau. Alors peu
lui importe qu’il fasse moche et que le vent souffle de par ici ou par là-bas. « Les
conditions sont les mêmes pour tous, il suffit de se régler à l’échauffement. »
Ce n’est pas lui, surtout pas là, en ce moment, qui va se plaindre d’un souffle éolien pas
porteur ou d’un ciel hésitant, entre petite pluie et un thermomètre à 20°.
Il y aurait eu l’averse, il s’en serait moqué, le garçon, tout à son bonheur de lancer sans
mal. « C’est la première semaine depuis longtemps où je prends du plaisir à nouveau.
Je suis content, je peux relancer avec de bonnes sensations. »
Cela peut paraître tout simple, c’est énorme. « Ça fait du bien. On s’entraîne pour cela.
C’est ma passion, mon plaisir et je peux le pratiquer sans douleurs. »
Il épate son entraîneur, Jacques Danail, dont il sera l’adjoint à la rentrée au pôle de
Strasbourg. « Avec ses soucis, je pensais qu’il aurait arrêté sa saison plus tôt. C’est une
belle surprise, il a su se soigner. » D’un coup, une qualification pour les Championnats
de France n’est plus impossible. « Ce n’est pas utopique », affirme “maître” Jacques.
Ses 66,33m d’hier au soir (contre 63m, la veille à Colmar) ne vont pas suffire, mais le
coach verrait bien son élève réussir un jet à 69m mercredi soir, au Meeting de
Lingolsheim, dernière chance de faire partie du top 12 national.
Sinon, la saison sera terminée. L’intéresse en peste d’avance. « Je suis seizième au
classement national, neuvième Français et je ne serai peut-être pas aux “France”. Ce
n’est pas normal, il faudrait revoir le règlement ! » L’ambition revient.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 784 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler