close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Assassinat de Magnanville : Jean-Baptiste et Jessica

IntégréTéléchargement
Assassinat de Magnanville : Jean-Baptiste et Jessica,
"victimes de la barbarie"
www.lejdd.fr /Societe/Assassinat-de-Magnanville-Jean-Baptiste-et-Jessica-victimes-de-la-barbarie-790881
Ils vivaient allée des Perdrix, dans un quartier pavillonnaire de Magnanville, une commune des Yvelines de
moins 6.000 habitants située à 50 km à l'ouest de Paris. Ils avaient un enfant de trois et demi. Ils étaient
particulièrement appréciés de leurs collègues. Leur destin a basculé lundi soir lorsque Jean-Baptiste S.,
commandant adjoint de 42 ans au commissariat des Mureaux, est rentré à son domicile. Le récit de cette soirée
est consigné dans une note du Service de nuit de la Sûreté départementale des Yvelines, révélée mardi par Le
Figaro.
Tout commence à 20h30, selon ce compte-rendu, au moment où la première victime pénètre dans son jardin. Le
terroriste Larossi Abballa, qui "connaissait la qualité de policier" de Jean-Baptiste S. selon le procureur François
Molins, l'attend derrière le portail de la propriété. Il l'agresse aussitôt de plusieurs coups de couteau mais le
policier parvient à prendre la fuite "en scandant aux personnes témoins des faits d'appeler les services de police
et de prendre la fuite également", selon cette synthèse. Son meurtrier le rattrape et le tue de plusieurs autres
coups. Puis se dirige vers le pavillon du couple où se trouve Jessica S., la compagne de Jean-Baptiste âgée de
36 ans, elle-même secrétaire administrative dans un commissariat de Mantes-la-Jolie. C'est un voisin qui alerte
les secours.
La suite est désormais connue : à l'arrivée des pompiers, des autorités puis du Raid, Larossi Abballa est
retranché dans cette maison jusqu'à l'assaut donné à minuit. Le corps de Jessica S. est retrouvée avec "une
plaie au cou", selon des sources policières, mortellement blessée par arme blanche. Des médias diront même
"égorgée". L'enfant a pour sa part été retrouvé indemne, mais dans un état de "sidération", selon François
Molins.
Le maire des Mureaux, François Garay, a décrit le ce père de famille comme "quelqu'un de vraiment très
bien". "Ce sont des gens qui se dévouent pour les autres. Quand on a besoin d'eux, ils sont là", poursuit l'élu.
Jean-Baptiste S., originaire de l'Hérault selon le Midi Libre où il avait effectué son premier stage au commissariat
de Pézenas, était également connu des policiers de Mantes-la-Jolie pour y avoir travaillé jusqu'en 2015. A
France Info, l'édile de Magnanville, Michel Lebouc, a quant à lui souligné l'implication de Jessica B. dans la vie
associative de la ville. Et d'ajouter qu'elle et son mari étaient tous deux des gens "respectés".
Arnaud Focraud - leJDD.fr
mardi 14 juin 2016
1/1
Retour à la cotte de maille pour se protéger des coups de
12 Jan 2016
couteau ?
resistancerepublicaine.eu /2016/01/12/retour-a-la-cotte-de-maille-pour-se-proteger-des-coups-de-couteau/
Laurent P
(1)
Bonne idée que cette protection « maison », hélas lacunaire par conception, mais faute
de grives on mange des merles.
Sinon, depuis l’antiquité ont sait forger du « métal souple », suffisamment souple pour
en faire des vêtements mais suffisamment métal pour stopper un coup de couteau, et
ce « métal souple » c’est la seule matière réellement efficace contre les coups de
pointe (estoc) qui sont toujours les plus mortels. On l’a oublié mais ça s’appelle… de la
cotte de mailles et c’est toujours fabriqué : http://mailletec.com/store
http://www.cottedemailles.fr etc.
Ne pas croire que ce soit obsolète, on peut même prédire que cela va de nouveau
équiper les forces de sécurité dans les prochaines années, voire dans les prochains
mois au train où ça va.
Y’a pas à dire, grâce aux migrants on « progresse » indubitablement : vers le moyenâge (Vous avez dit « régression » ? Mais non voyons, mais non… dormez braves
gens…)
(1) http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/09/pour-vous-proteger-a-moindre-frais-des-coups-de-couteau/
1/1
Pour Noël j’ai offert à mes parents de 70 ans des glaives
romains
01 Jan 2016
resistancerepublicaine.eu /2016/01/01/pour-noel-jai-offert-a-mes-parents-de-70-ans-des-glaives-romains/
Laurent P
Je ne voudrais pas paraître prétentieux en m’auto-citant mais je préfère passer pour un pédant et permettre ne serait-ce
qu’à un(e) résistant(e) de sauver sa vie et/ou protéger ses biens plutôt que de ne rien faire par timidité, alors je vous invite
à me relire :
http://resistancerepublicaine.eu/2015/cazeneuve-veut-nous-interdire-les-armes-a-feu-bah-il-nous-reste-les-couteaux-etles-machettes/
Je voudrais aussi vous faire part d’une expérience personnelle à ce propos.
Mes parents (tous les deux plus de 70 ans) habitent dans une petite ville de province plutôt tranquille et dans un quartier
plus tranquille encore mais pourtant, depuis plusieurs mois maintenant, je les sentais inquiets à cause de cambriolages
pourtant tous situés dans la périphérie d’un autre quartier (habité principalement par des ce-que-vous-savez !) vraiment
loin de là où ils sont situés. La seule « arme » à la maison étant la carabine à air comprimé qui date de mon adolescence,
mon père envisageait de magouiller avec un de ses amis pour acquérir un fusil de chasse et des munitions… Une TRES
mauvaise idée selon moi !
Alors j’ai pris les devants.
Ce Noël je leur ai offert à chacun un glaive romain moderne, très exactement ce modèle-là à ma mère :
http://www.coutellerie-tourangelle.com/uc3009-united-combat-commander-gladiator-sword-xml-897_177_425-16626.html
et celui-là, plus long, à mon père :
http://www.survival-equipement.com/cs97gms-cold-steel-gladius-machete-xml-365_367-1438.html
Je craignais un peu leur réaction… et j’ai été à la fois surpris et rassuré une fois que je leur eus expliqué le pourquoi de la
chose, et le comment on utilise de tels « outils » (à savoir : en estoc, pour embrocher, surtout pas en taille, pour couper,
comme dans les films). En fait, la surprise passée, ils ont été ravis ! Au déballage j’ai surtout noté, outre leur surprise
compréhensible, combien ils étaient impressionnés et intimidés par ces glaives, noirs, luisant encore de la fine couche de
graisse destinée à leur éviter de rouiller avant vente.
Une fois ces glaives en main, j’ai bien vu qu’ils réalisaient avoir avec ça largement de quoi se défendre en cas de tentative
de cambriolage.
L’argument décisif avec mon père a été qu’avec ça il pouvait crever en silence tous les pneus d’une voiture de voleurs,
leur coupant la retraite et d’embarquer avec eux quoi que ce soit, alors qu’avec un fusil de chasse limité à deux cartouches
non seulement c’était bruyant (et dangereux) mais surtout il ne pouvait finalement que crever deux pneus, ameuter le
voisinage et… se retrouver tout démuni avec un fusil déchargé à recharger en pleine nuit, une situation plus dangereuse
pour lui que pour ses voleurs !
Avec ma mère, le déclic ça a été l’explication qu’il fallait frapper en estoc, pour planter la pointe, quand elle a fait le parallèle
avec le fait que, finalement, c’était vrai qu’embrocher un rôti ou un poulet pour le mettre dans la rôtissoire ne lui demandait
pas tellement de force alors que donc, somme toute, un voleur n’étant guère fait que de viande tout pareillement, ma foi,
ça ne devait pas être tellement plus dur !
Et pourtant ma mère n’a rien, mais alors vraiment RIEN, d’une va-t-en-guerre, et encore moins d’une Jeanne d’Arc.
Mon frère va s’en acheter un, même si sa femme a été perturbée par le simple fait que ce genre de « chose » soit
fabriquée, parce que c’est fait pour tuer et blesser et que donc les gens qui achètent ça, c’est… « pas normal ».
Ça ne m’a pas étonné venant de ma belle-soeur qui est fondamentalement une bisounours, même si elle commence très
(trop) timidement à changer de discours sur l’islam depuis qu’une fort lointaine relation à elle (l’amie d’une amie voisine
d’enfance, perdue de vue depuis bien longtemps) a été tuée au Bataclan.
Je ne peux que vous encourager à vous équiper en armes blanches, tant pour vous que pour vos proches, ainsi qu’à
montrer ces armes à vos amis et voisins, plus particulièrement ceux qui envisagent de s’armer et pensent « arme à feu »
en oubliant totalement les armes plus simples. Ce n’est que lorsque les gens VOIENT un glaive devant eux qu’ils
comprennent subitement que c’est, effectivement, une ARME, et une arme REDOUTABLE, quoique 100% légale (et
franchement pas chère par rapport au moindre fusil de chasse).
1/1
Coran, ou l’incitation à la haine sans complexe
agoravox.fr /actualites/religions/article/coran-ou-l-incitation-a-la-haine-113603
J e s uis s urp ris d e c o ns tate r la vio le nc e d e c e rtains mus ulmans e n Franc e (affaire s
Yo us s o uf FO FANA, Mo hame d MERAH e t le urs é mule s ...), ains i q ue d ans le mo nd e o ù
99% d e s g e ns q ui me ure nt au no m d ' un d ie u me ure nt e n fait au no m d ' Allah. J ' ai d o nc
d é c id é d e lire le Co ran p o ur vo ir s i c e te xte p ré s e ntait un lie n ave c c e tte vio le nc e . Ce
q ue j' y ai d é c o uve rt e s t e ffrayant e t s us c e p tib le d e vo us inté re s s e r.
J ' y ai tro uvé d e s ve rs e ts d ' une vio le nc e ino uïe . No n p as d e s his to ire s à lire c o mme d e s
ro mans d ' ave nture , à l' ins tar d e l' Anc ie n Te s tame nt, q ui no us c o nte le s d é mê lé s d u
p e up le juif ave c s e s vo is ins aujo urd ' hui d is p arus . Mais d e s te xte s me ttant d ire c te me nt
e n c aus e no s c o nc ito ye ns , c hré tie ns , juifs , o u athé e s ... vo ire mê me mus ulmans jug é s tro p " mo d é ré s " . De s te xte s ap p e lant s ans
amb ig uïté à la haine , à la d is c riminatio n, e t au me urtre d e s Français . No n p as 2 o u 3 mais d e s c e ntaine s (!) d ' artic le s aus s i allé g o riq ue s
q ue le c o d e Nap o lé o n, q ui s tig matis e nt, ins ulte nt, c o nd amne nt p arfo is à mo rt no s c o nc ito ye ns e n rais o n d e le urs c ro yanc e s re lig ie us e s
(o u d e le ur ab s e nc e d e c ro yanc e ). De s te xte s c o ntre ve nant s ans auc un d o ute à la lo i d u 29 juille t 1881 mo d ifié e e n 2004.
J ug e z p lutô t ave c c e p e tit é c hantillo n :
s o urate 9 v29 : " Co mb atte z c e ux q ui ne c ro ie nt p as e n Allah, q ui ne c o ns id è re nt p as c o mme illic ite c e q u' Allah e t s o n p ro p hè te o nt
d é c laré illic ite (...) jus q u' à c e q u' ils p aie nt, humilié s e t d e le urs p ro p re s mains le trib ut."
1
s o urate 2 v216 : " Le c o mb at vo us e s t p re s c rit e t p o urtant vo us l' ave z e n ave rs io n. Pe ut-ê tre ave z -vo us d e l' ave rs io n p o ur c e q ui e s t un
b ie n e t d e l' attiranc e p o ur c e q ui e s t un mal. Allah s ait e t vo us ne s ave z p as "
s o urate 9 v5 : " lo rs q ue le s mo is s ac ré s s e ro nt e xp iré s , tue z le s infid è le s p arto ut o ù vo us le s tro uve re z . (...)"
s o urate 8 v17 : " Vo us ne le s ave z p as tué (vo s e nne mis ). C' e s t Allah q ui le s a tué s . Lo rs q ue tu p o rte s un c o up , c e n' e s t p as to i q ui le
p o rte mais Allah q ui é p ro uve ains i le s c ro yants p ar une b e lle é p re uve "
2
s o urate 47 v35 : " Ne faib lis s e z p as e t ne d e mand e s p as la p aix q uand vo us ê te s le s p lus fo rts e t q u' Allah e s t ave c vo us ! (...)"
3
- Co nc e rnant l' inc itatio n à la to rture (o ui, d ans un te xte re lig ie ux d e ré fé re nc e !) : s o urate 5 ve rs e t 33 : " la ré c o mp e ns e d e c e ux q ui fo nt la
g ue rre à Allah (...) c ' e s t q u' ils s o ie nt tué s o u c ruc ifié s , o u q ue s o ie nt c o up é s le urs mains o u le urs p ie d s (...)"
- Co nc e rnant la p ro vo c atio n à la d is c riminatio n e t à la haine d e s no n-mus ulmans (athé e s o u me mb re s d e s autre s c o nfe s s io ns ) :
s o urate 9 ve rs e t 28 : " le s infid è le s ne s o nt q ue s o uillure "
s o urate 9 ve rs e t 30 : (le s juifs e t le s c hré tie ns ) " Q u' Allah le s maud is s e nt(...)"
(Re marq ue : d ans l' Is lam, maud ire q ue lq u' un o u l' ac c us e r d ' ê tre imp ur s o nt c e q u' o n p e ut p o rte r d e p ire c o mme attaq ue ve rb ale ; un
p e u l' é q uivale nt d e no tre mo d e rne " fils d e p ute " )
4
5
Le s juifs s o nt d é c rits c o mme d e s ê tre s injus te s , d e s p e rve rs s ans fo i ni lo i (s o urate 2 ve rs e t 89/95, s o urate 2 ve rs e t 79/85, s o urate 2
6
7
5
ve rs e t 73/79, s o urate 5 ve rs e t 41) La s o urate 4 e s t un to rre nt d e c o lè re e t d e haine c o ntre le s juifs (ve rs e ts 154, 155, 156, 157) tand is q ue
8
la s o urate 62 ve rs e t 5 le s c o mp are à d e s âne s ...
9
- Co nc e rnant la lib e rté d e c ulte : s o urate 4 ve rs e t 89 : " (c e ux q ui q uitte nt l' Is lam) s ais is s e z -le s alo rs , e t tue z -le s o ù q ue vo us vo us
10
tro uvie z ." - Co nc e rnant la lib e rté d e d is p o s e r d e s o n c o rp s : s o urate 4 ve rs e t 19 (o u 15) : (le s le s b ie nne s ) " Re te ne z c e s fe mme s d ans
vo s d e me ure s jus q u' à c e q ue la mo rt le s rap p e lle (...)" e tc ...e tc ...J ' arrê te -là la litanie p o ur ne p as las s e r...
Ce s q ue lq ue s e xe mp le s s uffis e nt amp le me nt à jus tifie r le s ac te s d e Mo hame d MERAH e t d e to us s e s p artis ans ac tue ls ...e t futurs ! Il me
s e mb le q u' ils amè ne nt to ut c ito ye n à s e p o s e r le s q ue s tio ns s uivante s :
- Co mme nt, e n Franc e , le s maire s p e uve nt-ils s ub ve ntio nne r une re lig io n s ' ap p uyant s ur d e te ls te xte s (e n c o nto urnant le s lo i s ur la
laïc ité !), s ans au mo ins e xig e r e n c o ntre -p artie la s up p re s s io n d e s ve rs e ts illé g aux ? Simp le ig no ranc e , o u p ré o c c up atio ns
c lie nté lis te s ? - Co mme nt d ans no tre Ré p ub liq ue laïq ue , le s p o uvo irs p ub lic s p e uve nt-ils p uis e r le ur ins p iratio n d ans c e mê me te xte
s c é lé rat p o ur le s g uid e r d ans la g e s tio n d e no tre s o c ié té (p re s c rip tio n d e re p as s ans p o rc , o u d e viand e hallal d ans le s c antine s
s c o laire s o u militaire s , auto ris atio n d u vo ile is lamiq ue ...) s ans s ' inté re s s e r à l' e ns e mb le d u me s s ag e vé hic ulé ? - Es t-c e q u' un te xte ,
s o us p ré te xte q u' il s e rt d e ré fé re nc e re lig ie us e , a le d ro it d e vé hic ule r le s id é e s le s p lus ab je c te s e t le s p lus c o ntraire s à no tre
d é mo c ratie ?
" Me in Kamp f" d é livre -t-il vraime nt un me s s ag e b e auc o up p lus haine ux, p lus lib e rtic id e , q ue c e s c e ntaine s d e ve rs e ts antid é mo c ratiq ue s ? Auto ris e rait-o n un p arti né o -naz i à d iffus e r d e s te xte s d o nt c e rtains c hap itre s ap p ro uve nt le s c hamb re s à g az , o u la
s up p re s s io n d e la d é mo c ratie s o us p ré te xte q ue : -b e auc o up d ' autre s c hap itre s n' e n p arle nt p as (" s e ule me nt" q ue lq ue s c e ntaine s s ur
6235) -c e s né o -naz is s e raie nt p o ur la p lup art d e s g e ns s ans his to ire , e t q u' ils no us fe raie nt la p ro me s s e d e ne jamais lire le s c hap itre s
inc riminé s (c e s c hap itre s s o nt d o nc là jus te p o ur le fo lklo re , é lé me nt d e c ulture né o -naz ie s o us -jac e nte , p as p o ur ' ac tio n' )
Il me s e mb le urg e nt d ' e ng ag e r un d é b at d e fo nd s ur c e s uje t, d ans la d ig nité mais s ans c o nc e s s io ns ni faux-s e mb lants .
p ar c as s and re s ame d i 31 mars 2012 -
1 : ou v212-213 dans certaines éditions
2 : ou v37 dans certaines éditions
3 : ou v37 dans certaines éditions
4 : ou v83/89 dans certaines éditions
5 : v73/85, ou v67/79 dans certaines éditions
6 : ou v45 dans certaines éditions
7 : ou v153/156 dans certaines éditions
8 : ou v6 dans certaines éditions
9 : ou v91 dans certaines éditions
10 : dans certaines éditions
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
250 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler