close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

160616_communiqué IRH - Université du Québec à Trois

IntégréTéléchargement
Alliée de la Politique énergétique du Québec
L’UQTR présente l’hydrogène comme carburant de l’avenir
dans le secteur des transports
Montréal, le 16 juin 2016 – Leader en recherche sur l’hydrogène, l’Institut de recherche sur l’hydrogène
(IRH) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) tenait un dîner-conférence ce midi à Montréal en
présence du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Pierre Arcand, pour faire part de son
intention de se positionner stratégiquement à l’égard de la nouvelle politique énergétique du
gouvernement du Québec, dans laquelle l’hydrogène trouve une place importante.
Le professeur Richard Chahine, directeur de l’IRH, a affirmé que l’UQTR, dans un contexte où le Québec
recherche de nouvelles alternatives aux combustibles fossiles, est bien placée pour contribuer au
développement des technologies de l'hydrogène par des activités de recherche et développement portant
sur le stockage, la production et l'utilisation sécuritaire de l'hydrogène, notamment dans les transports.
« Le Québec est en bonne position pour réduire sa dépendance aux hydrocarbures et se positionner
comme leader des technologies de l’hydrogène et le développement de ses infrastructures. Il y a
beaucoup à bâtir afin d’assurer la croissance économique de ce secteur, mais nous sommes convaincus
que le gouvernement a tout avantage à investir dans l’hydrogène, tant pour des raisons économiques
qu’environnementales. L’IRH promet donc d’être un allié de premier ordre afin d’aider le gouvernement à
atteindre les cibles qu’il s’est données », a mentionné M. Chahine.
Déjà reconnue par le gouvernement et l’industrie privée pour de nombreux projets et travaux, notamment
concernant la mobilité électrique, l’UQTR s’est récemment vu octroyer une prestigieuse Chaire de
recherche du Canada sur les sources d’énergie pour les véhicules du futur. Cette nouvelle chaire
s’intéresse à la conception et au développement de véhicules électrifiés en lien avec les besoins concrets
de l’industrie, tout en considérant les contraintes climatiques, géographiques et économiques
canadiennes.
Une énergie « en marche »
Partenaire des travaux de recherche de l’IRH, Toyota Canada a profité de l’événement d’aujourd’hui pour
partager son optimisme de voir le Québec prendre un virage vers l’hydrogène.
« L’hydrogène est en marche maintenant et nous sommes ravis d'être le partenaire de l’Institut de
recherche sur l'hydrogène ainsi que du gouvernement du Québec pour favoriser le dialogue et les
échanges concernant son rôle dans la politique énergétique du Québec. Alors que le monde s’éloigne des
carburants fossiles, nous sommes convaincus que le Québec jouera un rôle de tout premier plan dans
l’économie de l’hydrogène et le développement de solutions de mobilité durable. Nous savons que des
changements comme ceux que nous souhaitons, en introduisant les véhicules à pile à combustible
alimentés par de l’hydrogène, ne se produisent pas du jour au lendemain. Il y a vingt ans, nous avons
lancé le premier véhicule hybride à essence produit en série, dans une société plutôt sceptique, et,
aujourd'hui, nous avons la motorisation hybride la plus éprouvée et la plus importante au monde » a
déclaré Stephen Beatty, vice-président de Toyota Canada.
1/2
Toyota Canada a offert aux journalistes et invités des essais routiers de sa Mirai, une berline à pile à
combustible qui a été lancée au Japon, le 15 décembre 2014.
Le constructeur ne cache pas que la mise en vente de ces véhicules au Québec tiendra compte de
l'infrastructure de distribution d'hydrogène, des politiques en matière d'énergie, des subventions à l'achat
des voitures, de la demande des consommateurs et des règlementations environnementales. La
participation de l’IRH comme partenaire de la nouvelle politique énergétique est donc vue d’un très bon
œil par Toyota, qui vend sa Mirai principalement au Japon, en Europe et en Californie.
– 30 –
Source
Institut de recherche sur l’hydrogène, UQTR
Renseignements et coordination d’entrevues
Jean-François Hinse - Conseiller en communication
Responsable des relations avec les médias
Service des communications – UQTR
Tél. : 819 376-5011, poste 2536
Cell. : 819 244-4119
Courriel : jean-francois.hinse@uqtr.ca
2/2
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
50 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler