close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

- Jutta Krellmann

IntégréTéléchargement

Jutta Krellmann
Mitglied des Deutschen Bundestages
Gewerkschaftspolitische Sprecherin & Sprecherin für
Arbeit und Mitbestimmung der Fraktion DIE LINKE.
Confédération Générale du Travail
à l'att. de M. Philippe Martinez
263, rue de Paris,
93516, Montreuil cedex
France
Platz der Republik 1
11011 Berlin
Jakob-Kaiser-Haus
Telefon 030 227 – 70725
Fax
030 227 – 76725
E-Mail: jutta.krellmann@bundestag.de
Wahlkreisbüro
Telefon 0151 – 9964778
Fax
0151 – 9964779
E-Mail: jutta.krellmann.wk@bundestag.de
Berlin, 14. Juni 2016
Aux collègues de la Confédération Générale du Travail,
Chers collègues, amies et amis,
en tant que députée du parti DIE LINKE au Bundestag et porte-parole pour la politique syndicale de mon
groupe parlementaire, je vous confirme ma solidarité dans votre lutte contre les soi-disant «réformes du
travail» en France.
En Allemagne, nous avons connu depuis 10 ans ce que les gouvernements entendent par des «réformes»
du marché du travail. L`«Agenda 2010» du gouvernement Schröder avait pour résultat le démantèlement
massif de toute sorte de protection sociale et salariale. Les conséquences en sont l’encouragement de la
précarité, la sous-traitance et la fragilisation du droit des travailleurs.
De même, le patronat n’a pas cessé d’attaquer la semaine de 40 heures et également les 35 heures qui
font parti de certains accords tarifaires : tout ceci sous la directive des social-démocrates comme élément
moteur. Cela me rend amer de voir qu’en France le gouvernement socialiste se prête aussi à cette politique
anti-salariale.
Pourtant, la réduction du temps de travail est un moyen très important à l’égard d’une répartition plus
juste du travail dans la société. C’était le but commun des syndicats au niveau européen – pour lutter
contre le chômage, humaniser le travail et rendre la liberté et la qualité de vie aux salariés.
Nous devons lutter ensemble pour ce but – en tant que syndicalistes et également européens – et ainsi
lutter contre l’exemple économique néoliberal de cette politique européenne d’austérité sans avenir pour
les gens libres. Cela s’est montré clairement dans les combats menés dans les pays du sud, comme en
Espagne ou en Grèce.
En conséquent le combat que vous menez contre les «Réformes» est primordial. La mobilisation dans la
rue, par la rue est la seule vraie stratégie pour ce combat. Cette lutte démontre aux gens, surtout aux
jeunes, aux travailleurs et aux retraités, qu’il est très important de défendre l’avenir commun de tous les
êtres humains, ensemble et solidaire. Elle est le symbole contre l’exclusion et l’intolérance et la solidarité
– pas seulement en France, mais dans toute l’Europe.
Je vous souhaite beaucoup de succès. Nous avons tant besoin d´un tel exemple en Europe.
Mes sincères salutations,
Jutta Krellmann, MdB
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
12
Taille du fichier
116 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler