close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

assises de l`engagement 2016

IntégréTéléchargement
> AGIR AU CŒUR DE VOS VIES
ASSISES DE
L’ENGAGEMENT 2016 :
LES 15 ACTIONS DES
ASSOCIATIONS BAS-RHINOISES
À METTRE EN ŒUVRE
Strasbourg, le 16 juin 2016
Restitution des Assises de l’engagement
Jeudi 16 mai à 15h à l’Hôtel du département à Strasbourg
Frédéric Bierry, Président du Conseil départemental du Bas-Rhin, présente la restitution
des Assises de l’engagement ce jeudi 16 juin 2016 à 15h en présence de Guillaume
VILLEMOT, directeur du mouvement citoyen Bleu Blanc Zèbre, de Fabian Jordan, Maire de
Berrwiller et fondateur de la Journée Citoyenne et des porte-paroles des 6 groupes de
travail.
Alexandre JARDIN, écrivain et co-fondateur du mouvement citoyen Bleu Blanc Zèbre,
devait participer à ce travail de restitution mais a été victime d’un accident de scooter,
hier soir à Paris.
Les blessures ne sont pas graves mais l’empêcheront tout de même d’être présent à
l’Hôtel du Département.
Le directeur du mouvement Bleu Blanc Zèbre, Guillaume VILLEMOT le représentera.
Les Assises de l’Engagement
A travers les Assises de l’Engagement, le Conseil Départemental du Bas-Rhin a voulu
coconstruire de nouveaux partenariats et des solutions concrètes avec l’ensemble des
acteurs concernés.
L’objectif est de sortir d’une relation verticale entre les collectivités d’un côté et les
associations, réseaux et citoyens de l’autre.
L’ambition est d’accompagner différemment la vie associative et promouvoir l’engagement
des citoyens.
L’enjeu de « faire société » implique que chaque citoyen y participe et en devienne acteur
à travers une véritable démocratie d’implication, qui laisserait toute sa place à
l’Engagement.
démarche des Assises se veut prospective et inscrite dans le temps.
Ainsi après avoir planché sur des solutions concrètes, des groupes projets s’attèleront à
leur mise en œuvre, en suivant un calendrier d’actions.
Parallèlement un comité de pilotage composé d’élus, représentants associatifs et
d’entreprises se réunira une fois par an afin d’analyser, objectiver et améliorer ces
solutions.
Les Assises vont obliger le Conseil Départemental à redéployer des moyens humains
matériels et financiers, à retravailler le cadre partenarial des structures et réseaux avec
qui il souhaite mettre en œuvre certaines solutions et plus globalement à changer ses
modes d’actions.
Enfin les Assises de l’Engagement n’ont pas vocation à positionner le Département comme
animateur exclusif du soutien à la vie associative.
La collectivité ne doit pas venir en concurrence des acteurs œuvrants déjà en ce sens.
Au contraire, le changement de posture induit par cette démarche, l’amène à devenir
d’avantage facilitateur et promoteur des actions de terrain.
Les Etapes :
- Lancement de la démarche en décembre 2015 devant 350 personnes.
- Réunions des groupes de travail de janvier à juin 2016 : 160 personnes réparties en 6
groupes
- 6 juin 2016 : restitution et échanges entre tous les participants des groupes de travail
au Vaisseau
- 16 juin 2016 : restitution officielle des solutions à l’Hôtel du Département en présence
de Guillaume VILLEMOT (Bleu Blanc Zèbre) et Fabian JORDAN (Les Journées Citoyennes).
- Septembre 2016 : mise en place des groupes projets ouverts à tous, pour mettre en
œuvre ces solutions
Site internet : http://engagement67.bas-rhin.fr/
Mail : engagement@bas-rhin.fr
Récapitulatif des actions proposées par les groupes de travail
ACTIONS COMMUNES AUX 6 GROUPES DE TRAVAIL
Porte-parole : Hervé Gaudin, Directeur du Service Communication du Conseil Départemental
Ces deux actions ont été plébiscitées par les 6 groupes de travail.
Ces derniers auront ainsi vocation à les alimenter en lien avec leurs thématiques.
1) La plateforme web de l’Engagement
Définition :
Création d’une plateforme web hébergée et administrée par le Conseil Départemental.
La plateforme devra être participative (contenus) et interactive (forums).
Alimentation par l’ensemble des groupes de travail et les réseaux associatifs.
Objectifs :
- Favoriser la mutualisation et l’échange de bonnes pratiques entre les acteurs de
l’Engagement (Partages d’expériences et d’expertises, rubriques RH, droit du travail,
Groupements d’achat ou d’employeurs, répertoires de contacts, veille des appels à
projets…).
- Renforcer la circulation d’information et le réseau associatif
2) Le guichet unique ou « hotline » de l’Engagement
Définition :
Plateforme téléphonique unique permettant d’informer les associations et le plus souvent
de les orienter vers les organismes et réseaux associatifs compétents (questions
comptables, RH, juridiques…)
Objectifs :
- Faciliter les démarches des associations en gagnant en efficacité et en rapidité (temps
de réponse)
- Se faire le relais de l’ensemble des structures, réseaux associatifs et organismes
existants, en y aiguillant les associations
ACTIONS DU GROUPE
« DEFINITION ET ENJEUX DE LA DEMOCRATIE D’IMPLICATION »
Porte-parole : Laurence MULLER-BRONN, Vice-Présidente du Conseil Départemental, canton d’Erstein, Maire de
Gerstheim (3 500 habitants)
La première action retenue a vocation à répondre à la définition de la démocratie
d’implication en engageant symboliquement la collectivité, tandis que la seconde
action est d’avantage opérationnelle.
3) La Charte de l’Engagement
Définition :
A travers une délibération de principe adoptée en séance plénière, la collectivité
s’engagera à promouvoir la coconstruction et les nouveaux modes de partenariats, tout en
posant les bases de sa politique en faveur de la vie associative et de l’Engagement.
Objectifs :
- Formaliser et essaimer la philosophie des Assises de l’Engagement en interne (Elus et
services du Conseil Départemental) et en externe (partenaires associatifs, entreprises…).
- Engager la collectivité en faveur de la vie associative pour le développement de la
démocratie d’implication
4) Guide de la valorisation des compétences de l’engagement bénévole
Définition :
Valoriser concrètement les engagements bénévoles afin d’inciter à l’implication de tous les
citoyens, notamment les jeunes.
Une voie à retenir serait la projection de compétences développées dans le cadre d’un
engagement bénévole, sur le marché de l’emploi (création d’équivalences ou de
reconnaissances de compétences, définition d’un référentiel de compétences avec les
réseaux associatifs).
Objectifs :
- Enrichir l’engagement ou la fonction bénévole par des passerelles vers le marché de
l’emploi
- Développer l’attractivité de la démocratie d’implication pour tous les citoyens (par la
possibilité de se prévaloir de compétences acquises hors cursus ou formations classiques)
ACTIONS DU GROUPE « ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE ET STRATEGIE DE
COMMUNICATION POUR LES ASSOCIATIONS »
Porte-parole : Anka WESSANG, Directrice du Club de la Presse de Strasbourg
La première action concrétise une volonté des associations de mieux
communiquer pour se faire connaître. La seconde proposition est une idée que le
Conseil Départemental se propose de relayer.
5) La formation presse
Définition :
Les associations doivent communiquer en interne et en externe alors que le tissu
associatif se densifie et que les outils de communication se multiplient.
Afin de se démarquer et disposer d’une communication efficace et ciblée, il est proposé
une formation à la presse en lien avec le Club de la Presse de Strasbourg.
Objectifs :
- Proposer des formations au monde de la presse pour les associations (comment rédiger
un article de presse, un communiqué de presse, quels acteurs solliciter, comment calibrer
une communication en fonction de l’évènement à relayer…)
- Améliorer l’efficacité du travail des associations grâce à un contact professionnel (Club
de la Presse)
6) La journée départementale du bénévolat
Définition :
Institutionnaliser une journée du bénévolat sur le Département sur le modèle des Journée
du Patrimoine (sur inscription) pour que les associations puissent communiquer et faire
partager leur fonctionnement et leurs besoins. Action proposée aux différents acteurs des
territoires (associations, communes, communautés de communes…) et relayée par le
Conseil Départemental.
Objectifs :
- Favoriser le recrutement des bénévoles, immersion dans le quotidien des associations.
- Permettre aux associations d’être encore d’avantage visible
ACTIONS DU GROUPE « MISE EN RESEAU ET MUTUALISATION »
Porte-parole : Caroline JOSSEAUME, Coordonnatrice du réseau CPCA SARA
La première action se veut comme la 1ère étape de la rencontre en territoire qui
pourra déboucher sur un travail, un projet ou un échange approfondi dans un
lieu d’accueil physique.
7) Les forums territorialisés
Définition :
Proposer sur chaque territoire du Département l’animation d’un forum où les associations
pourraient se réunir pour échanger/partager autour de projets ou problématiques
communes.
Objectifs :
- Dans un premier temps simplement créer la rencontre, créer des synergies et
éventuellement des projets communs.
- Améliorer les échanges entre associations d’un même territoire
8) Les lieux d’échanges territorialisés
Définition :
Mise à disposition d’un lieu dans chaque Maison du Conseil Départemental où les
associations pourraient poursuivre leurs échanges, construire des projets et rencontrer
des organismes et réseaux associatifs sur le modèle de permanences-conseils. Sorte
d’incubateurs de la vie associative.
Objectifs :
- Repérage et développement d’un réseau d’appui local à la vie associative
- Mise à disposition d’un lieu physique pour faciliter et approfondir les échanges, échanger
sur des thématiques spécifiques : mutualiser et faciliter.
- Accompagnement par des organismes et réseaux associatifs spécialisés dans le soutien à
la vie associative
ACTIONS DU GROUPE « L’ENGAGEMENT COMME VECTEUR D’INTEGRATION »
Porte-parole : Laurent HOCHART, Délégué Diocésain de Caritas
Ce groupe a travaillé sur plusieurs actions pour accompagner les publics fragiles
dans l’engagement et valoriser/aider les personnes déjà porteurs d’un
engagement.
9) Le contrat d’engagement civique
Définition :
Proposer aux publics fragiles et volontaires un engagement bénévole au sein
d’associations.
Créer une nouvelle voie d’insertion pour des publics éloignés de l’emploi
Objectifs :
- Renforcer l’estime de soi et le lien social
- Partager la nécessité d’une mobilisation de tous les acteurs auprès de ces publics
fragiles
10) Le réseau de parrainage
Définition :
Mise en place d’un réseau de parrains s’engageant auprès de bénévoles « fragiles » dans
leur implication au sein d’associations.
Objectifs :
- Renforcer le lien avec les publics fragiles, proposer une relation/un accompagnement
privilégié
Augmentation du bénévolat parmi les publics fragiles : responsabilisation et
engagement
11) Les « Etoiles » de l’Engagement
Définition :
Proposer sur chaque Maison du Conseil Départemental, une manifestation annuelle pour
valoriser des actions mises en place par des associations, collectivités, habitants, en lien
avec la co-animation de territoire associatif proposée par le groupe « Mise en réseau et
mutualisation »
Objectifs :
- Valoriser l’engagement des bénévoles et les initiatives citoyennes
- Sacraliser un moment dédié aux personnes engagées
12) Le « bon coin » de l’Engagement
Définition :
Créer une plateforme web adossée à la plateforme de l’engagement, où les associations
pourraient relayer leurs besoins de bénévoles et les citoyens faire part de leur envie de
s’engager.
Objectifs :
- Favoriser la circulation d’informations entre offre et demandeurs de bénévoles.
- Créer des échanges
ACTIONS DU GROUPE
« PARTENARIATS ET COOPERATION PUBLIC/PRIVE »
Porte-parole: Jean-François MARCHAL, Association Unis-Cité Solidarité Entreprises
L’action du groupe a pour but non seulement de faciliter les rencontres mais
surtout de décloisonner les partenariats.
13) Les Speed Dating de territoire
Définition :
Organiser des rencontres sur chaque territoire départemental (Nord, Ouest, Sud et
Eurométropole) de 2h entre 8/10 associations et 8/10entreprises pour identifier les pistes
de coopération possibles.
En partenariat avec Alsace Active qui a déjà mené ce type d’action.
Objectifs :
- Créer et développer des réseaux
- Susciter la coconstruction de partenariats
- Favoriser la connaissance entre associations et entreprises
ACTIONS DU GROUPE
« LES NOUVEAUX MODELES ECONOMIQUES DES ASSOCIATIONS »
Porte-parole le 6 juin : Piero CALVISI, Directeur de la Fédération des MJC d’Alsace
Porte-parole le 16 juin : Catherine GRAEF-ECKERT, Conseillère Départementale du canton de Lingolsheim et
adjointe au maire de la Ville de Lingolsheim en charge de l'Animation locale
L’action de ce groupe a l’ambition de créer une véritable instance de
coconstruction et d’échanges, au service de la démocratie d’implication et de la
vie associative
14) Le conseil départemental de la vie associative
Définition :
Création d’un lieu d’informations, de débats et de consultations sur la base de collèges
thématiques tels que le budget citoyen (choix des orientations budgétaires), la création
d’un fond de garantie pour les associations ou encore la participation à la définition et à la
mise en œuvre de la politique publique de la vie associative.
Objectifs :
- Renforcer le dialogue entre la collectivité, ses partenaires et l’ensemble des acteurs de
l’engagement au sein d’une instance partenariale
- Création d’un organe concret de coconstruction des politiques publiques et de
partenariats
- Favoriser la recherche collective de solutions
15) Le réseau d’appui et de soutien à la vie associative
Définition :
En lien avec le groupe « Mise en réseau et mutualisation » et la mise en place d’une
« hotline » de l’Engagement souhaitée de l’ensemble des groupes :
Développement et promotion d’un réseau d’appui et de soutien, à destination des
associations locales, à 3 niveaux d’interlocuteurs en fonction de la problématique
rencontrée :
- Premier niveau (acteurs du développement local et social : Animateurs, Mairies,
Intercommunalités…) - Deuxième niveau (acteurs plus spécialisés : réseaux associatifs,
ligues, fédérations, comités…) - Troisième niveau (experts : avocats, comptables, conseils
en assurance…)
Objectifs :
- Faciliter le développement des associations en proposant un accès facilité à un réseau
d’interlocuteurs, permettant de répondre rapidement à des problématiques particulières.
- Construire et faire connaître le réseau, en s’appuyant sur les structures et organismes
existants
Contact presse :
Arnaud Fritsch – Conseiller du Président
Tél : 03 88 76 65 57
Mail : arnaud.fritsch@bas-rhin.fr
CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN
HÔTEL DU DÉPARTEMENT
Place du Quartier Blanc / 67964 STRASBOURG cedex 9
Tél : 03 88 76 67 67 / Fax : 03 88 76 67 97
www.bas-rhin.fr
Pour tout contact au sujet des
ASSISES DE L’ENGAGEMENT :
Tél : 03 88 76 65 57
Mail : engagement@bas-rhin.fr
Direction de la Communication CD Bas-Rhin / juin 2016 / Impression CD 67
INFO
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
911 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler