close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

communique de presse „cy twombly“

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUE DE PRESSE
„CY TWOMBLY“
PHOTOGRAPHIES CHOISIES, 1944-2006
Parallèlement à „Katharina Grosse“
11 juin – 9 octobre 2016
Si les 35 photographies de Cy Twombly exposées au Musée Frieder Burda possèdent la même
poésie, la même sensibilité que ses œuvres peintes, elles parlent pourtant un langage qui leur est
parfaitement personnel et que peu connaissent. Dès l’époque de ses études au Black Mountain
College, Cy Twombly s’est intéressé à la photographie, mais ce n’est qu’à partir des années 1980 qu’il
a montré ces travaux en public. Ils restituent des choses et des situations liées au quotidien de l’artiste
- son atelier, des fleurs, des sculptures, des paysages. Les moments ainsi fixés, les couleurs et la
lumière trahissent la capacité de l’artiste à saisir l’harmonie de la simplicité, la poésie de l’instant.
L’impression qu’il ne s’agit pas de la pure restitution d’objets, mais plutôt du jeu de la lumière, des
formes et des couleurs, se confirme d’une image à l’autre. Les photographies au caractère intemporel
sont chargées de l’atmosphère unique et particulière du lieu où elles ont été prises. À partir de 1957,
Cy Twombly vit la plupart du temps en Italie. L’importance du rôle de la lumière méditerranéenne, de
la culture et de l’histoire italienne dans son travail est manifeste pour qui compare les photos faites en
Amérique et en Italie. Cy Twombly parvient à capturer dans l’image sa propre perception subjective de
certaines situations et de la rendre ainsi visible à tous.
Le spectateur peut alors voir le monde avec les yeux de l’artiste et partir ainsi sur les traces de son
œuvre peint. La photographie constitue toutefois dans l’œuvre de Cy Twombly un domaine autonome
et les photos soigneusement composées ne sont pas des croquis fixant des pensées volatiles. Elles
résultent de l’attente de l’instant où tout concorde, où le jeu entre la lumière et la couleur est
parfaitement harmonieux. Les parallèles trouvés dans l’histoire de l’art qui viennent automatiquement
à l’esprit du spectateur devant les intérieurs et les natures mortes, et les associations d’idées ainsi
provoquées ne seront guère différentes de celles de l’artiste au moment où il a pris la photo. Ainsi les
intérieurs aperçus par une porte à demi ouverte, les natures mortes où figurent fleurs ou pain
évoquent-ils les peintres hollandais du XVIIe siècle. Ils font toutefois aussi directement penser aux
tableaux peints de Cy Twombly, même si la photographie ne constitue jamais une étude préparatoire
à un tableau, étant au contraire une forme d’expression qui existe parallèlement à son travail peint. La
quiétude rêveuse et le flou des photographies constituent clairement un contrepoids au trait agité et
graphique qui caractérise les tableaux peints de l’artiste
Horaires:
mardi - dimanche 10h – 18h, ouvert tous les jours fériés
Informations complémentaires et documentation photographique :
www.museum-frieder-burda.de en allant sur « PRESSE/Login ».
Indiquez votre adresse électronique et votre mot de passe déjà existant ou enregistrez-vous pour
obtenir immédiatement par mail un mot de passe vous donnant accès aux contenus téléchargeables.
Contact presse :
Kathrin Luz
+49 (0)171 3102472, presse@museum-frieder-burda.de
Ute Rosenfeld
+49 (0)7221 39898-33, rosenfeld@museum-frieder-burda.de
Museum Frieder Burda · Lichtentaler Allee 8b · 76530 Baden-Baden
Telefon +49 (0)7221 39898-0 · www.museum-frieder-burda.de
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
263
Taille du fichier
135 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler