close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

appel à communication

IntégréTéléchargement
UNIVERSITE DE LA ROCHELLE
--------------------------------------------------------------------------------------------------------Faculté de Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines (FLLASH)
1 Parvis Fernand Braudel - 17042 - Cedex 1 - La Rochelle - France
École Doctorale Lettres, Pensées, Arts et Histoire
CRHIA - Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique
4e Journée d’étude doctorale
LE VOYAGE D’EUTERPE :
la musique comme vecteur culturel transcontinental
Sources, méthodes et réseaux scientifiques
Les doctorants du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique
(CRHIA) de l’Université de La Rochelle organisent, le vendredi 9 décembre 2016, une
quatrième journée d’études doctorale intitulée
«LE VOYAGE D’EUTERPE : la musique comme vecteur culturel transcontinental.
Sources, méthodes et réseaux scientifiques ».
Résumé
Cette manifestation scientifique fait appel aux chercheurs de tous les champs
disciplinaires des sciences humaines (géographie, histoire, histoire de l’art, littérature,
sociologie, etc.) afin de contribuer au dynamisme de la recherche dédiée à la musique
comme vecteur culturel transcontinental. Cet événement sera pour eux l’occasion de
présenter leurs travaux et d’échanger sur leurs thématiques, problématiques et
méthodes de recherche dans la mesure où celles-ci leur semblent nouvelles ou
novatrices dans leur domaine ou dans une approche transdisciplinaire. La journée sera
composée d’une table ronde autour de deux thématiques : la musique, outil et objet
d’étude pour les Sciences Humaines et Sociales, et enjeux de la diffusion musicale :
impératifs techniques, commerciaux, culturels et juridiques, puis de communications
individuelles, suivies d’une conférence de clôture.
Argumentaire
Parmi les neuf muses, Euterpe (> Celle qui plaît) prodiguait des soins attentifs à
la musique. Traditionnellement considérée comme un langage universel, la musique
relève également d’un “rapport dialectique à l’altérité” (BORN Georgina,
HESMONDHALGH David, Western music and its others: difference, representation, and
appropriation in music, Berkeley, University of California Press, 2000). Elle se joue des
frontières, suscitant tantôt la communion, tantôt l’opposition. Elément majeur et
complexe dans la construction d’une identité nationale (PASSLER Jann, Composing the
citizen: : music as public utility in Third Republic France, Berkeley, University of
California Press, 2009; KRAMER Michael, The Republic of rock: music and citizenship
in the sixties counterculture, New York, Oxford University Press, 2013), la musique
s’inscrit néanmoins dans des logiques circulatoires qui, outre l’Europe et le monde
anglo-saxon, s’étendent à l’Asie et à l’Afrique. (WHITE Bob (coord.), Music and
Globalization. Critical Encounters, Bloomington, Indiana University Press, 2012),
FLECHET Anaïs, LEVY Françoise, Littératures et musiques dans la mondialisation. XXeXXIe s., Paris, Publications de la Sorbonne, 2015).
L’étude du rôle de la musique et de sa propagation dans l’espace
transcontinental est un champ de recherche récent dans l’historiographie et les
sciences humaines et sociales. Loin d’être cantonné aux seuls travaux des historiens,
cet objet d’étude occupe aujourd’hui l’attention des géographes, des civilisationnistes,
des littéraires, des anthropologues ou encore des juristes et des techniciens.
La diffusion musicale s’est largement développée, jusqu’à se soumettre à des
impératifs commerciaux, culturels et juridiques dictés par l’industrie du disque, à l’ère
du numérique et des plateformes de téléchargement légales ou illégales (CHANTEPIE
Philippe, LE DIBERDER Alain, Révolution numérique et industrie culturelle, Paris, La
Découverte, Paris, 2005). Les sonorités anglo-saxones ont investi, jusqu’à
l’impérialisme, le marché mondial.
Néanmoins, la mondialisation favorise une diffusion musicale planétaire et
permet l’émergence de musiques attachées à des traditions, à un territoire. Le récent
développement du mouvement migratoire est un terrain favorable à la circulation des
différents répertoires musicaux tels que le rap, le reggae, le jazz, la rumba ou encore le
tango (WONG Deborah, Speak it Louder. Asian Americans Making Music, New York,
Routledge, 2004;WYNN Neil A. (ed.), Cross the Water Blues. African American Music in
Europe, Jackson, University Press of Mississippi, 2007).
2
De nombreuses composantes au sein de l’Université de La Rochelle, dont le
CHRIA (Centre de Recherche en Histoire Internationale et Atlantique), se consacrent à
l’étude d’une partie du phénomène, chacune adoptant une pratique liée à son
domaine de compétences. Cette journée d’étude pourrait déboucher sur la création
d’un atelier de recherche consacré à la musique comme vecteur culturel
transcontinental.
Modalités de soumission :
Les propositions de communication (1 page maximum) seront à envoyer avant le
vendredi 29 juillet 2016, accompagnées d’un bref CV, aux adresses mails suivantes :
deperne-marcel@orange.fr
laetitia.pichard1786@gmail.com
Comité d’organisation :
Marcel DEPERNE, Doctorant en histoire contemporaine (ULR)
Laëtitia PICHARD, Doctorante en histoire contemporaine (ULR)
Comité scientifique :
Anaïs FLECHET, MCF en histoire contemporaine, (Université de Saint-Quentin-enYvelines, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, Institut universitaire
de France)
Jean-Sébastien NOEL, MCF en Histoire contemporaine (ULR)
Laurent VIDAL, professeur d’histoire contemporaine (ULR)
Comité Universitaire :
LPAH - École Doctorale Lettres, Pensées, Arts et Histoire
CRHIA - Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique
RIHMA - Master Relations Internationales et Histoire du Monde Atlantique
3
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
427 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler