close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

: Fiche Céréales - Fongicides2015 03 17

IntégréTéléchargement
Proposition de programmes fongicides
sur céréales à paille pour la campagne 2015
La première étape dans la lutte contre les maladies des céréales commence par et le choix
de variétés tolérantes aux maladies et adaptées à son contexte pédoclimatique.
Ainsi entre une variété sensible et une variété tolérante septoriose ou rouille jaune, les
écarts de nuisibilité pour une année donnée peuvent varier de 5 à 40 quintaux.
Le choix de variétés peu sensibles aux maladies offre davantage de souplesse dans le
positionnement et permet de réduire la dose de produit appliquée.
En fonction de la sensibilité des variétés choisies et des conditions de début de campagne,
il est possible d’estimer une nuisibilité potentielle liée à sa parcelle.
1/ Définir a priori le niveau d’investissement fongicide
Le prix des céréales pour la campagne 2015 reste difficile à anticiper, cependant le tableau
ci-dessous réalisé par ARVALIS Institut du Végétal, permet, pour une nuisibilité et une
fourchette de prix estimée, de se fixer une enveloppe de dépenses et d’établir un
programme « a priori ». Ce programme devra ensuite être ajusté en cours de campagne,
en fonction du contexte maladie de l’année.
Niveau de dépense produit (fongicide) à ajuster en fonction de la pression de
maladie observée en cours de saison, source ARVALIS Institut du Végétal
Nuisibilité attendue q/ha
5 q/ha 10 q/ha 15 q/ha 20 q/ha 25 q/ha 30 q/ha 35 q/ha 40 q/ha
Prix blé €/q
12 €/q
19
31
44
56
68
81
93
105
13 €/q
20
33
46
59
72
85
98
111
15 €/q
16.5 €/q
24
26
38
41
52
56
66
71
80
85
94
100
108
115
122
130
18 €/q
28
44
59
75
90
106
122
137
20 €/q
31
47
64
80
97
114
130
147
22 €/q
33
51
68
86
103
121
138
156
24 €/q
36
54
73
91
109
128
146
164
2/ Adapter son programme en fonction du contexte climatique et du
potentiel de sa parcelle
L’observation des parcelles à partir du stade « épi 1cm », va permettre de définir sa
stratégie fongicide en faisant le point sur la septoriose, maladie dominante, ainsi que sur
les maladies secondaires comme la rouille jaune ou l’oïdium.
Attention à ne pas oublier le « risque piétin verse » dans les parcelles sensibles.
Le suivi du bulletin de santé du végétal et notamment des modèles septoriose et du Conseil
Cultures sera ensuite essentiel pour évaluer la pression maladies de l’année et ajuster son
programme de protection.
Chambres d’agriculture de Bretagne _ Fiche Céréales fongicides _ MAJ 2015 03 17
Rédacteurs: Claire Marceau-CRAB
Les Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont agréées par le Ministère en charge de
l'agriculture pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de
l'agrément multi-sites porté par l'APCA. Notre Conseil Cultures collectif est rédigé à partir des observations des conseillers des Chambres
d’Agriculture, en lien avec le Bulletin de Santé du Végétal, les références techniques produites par le Pôle Agronomie des Chambres d’agriculture de
Bretagne et les Instituts Techniques Arvalis Institut du Végétal et Cetiom
Blé : 1, 2 ou 3 passages selon la pression maladie de l’année
Sur blé, la stratégie la plus courante est celle à deux traitements, deux nœuds - début
épiaison.
Elle va protéger une partie de l’épi et les trois dernières feuilles. Attention aux délais entre
les 2 traitements : 4 semaines maximum (3 semaines si présence de rouille jaune ou
modulation de dose importante).
Blé - Stratégie à 2 passages, en situation à pression septoriose moyenne à forte (1525q), absence de rouille jaune précoce et risque fusariose faible (non exhaustif).
(dose en l ou kg/ha)
2 Nœuds (T1)
Début Epiaison (T2)
CARAMBA STAR 0.6 + BRAVO 0.6 (*)
CHEROKEE 1.2 à 1.4 (*)
OSIRIS WIN 1.2 à 1.4 (*)
PIXEL 1 à 1.1 + LUDIK 0.5 à 0.6 (*)
CHEROKEE 1.2 à 1.4 (*)
FANDANGO S 0.8
MADISON 0.5
PIXEL 1 à 1.1 + LUDIK 0.5 à 0.6 (*)
AVIATOR XPRO 0.5 à 0.6
FANDANGO S 1 à 1.2
JOAO 0.4
MADISON 0.6 à 0.8
SKYWAY XPRO 0.5 à 0.6
ADEXAR 0.6 à 0.8
CERIAX 0.7 à 0.9 (**)
LIBRAX 0.6 à 0.8
OSIRIS WIN 1.4 à 1.8 (**)
VIVERDA 0.9 à 1.1 (**)
Prix €/ha
IFT
60 à 80
0.7 à 1.4
(*): À privilégier en cas de présence de rouille jaune (si attaque précoce : intervention spécifique
possible à partir du stade épi 1cm cf. encadré)
(**) : À privilégier en cas de rouille brune
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Produit contenant de l’époxiconazole (ne pas utiliser en mélange)
Blé - Stratégie à 3 passages : avec protection de fin de cycle prenant en compte la
fusariose (dose en litre ou kg/ha), parcelles à fort potentiel (non exhaustif).
La fusariose des épis est favorisée par les précédents maïs grains (résidus non enfouis) et
par les fortes rosées ou les pluies à la floraison.
1-2 Nœuds (T1)
Dernière feuille étalée (T2)
ADEXAR 0.5 à 0.7
CERIAX 0.6 à 0.8 (**)
LIBRAX 0.5 à 0.7
OSIRIS WIN 1.4 à 1.7 (**)
VIVERDA 0.8 à 0.9 (**)
CHEROKEE 1 à 1.2 (*)
PIXEL 1 + LUDIK 0.5 (*) AVIATOR XPRO 0.4 à 0.5
FANDANGO S 0.9 à 1
JOAO 0.4
MADISON 0.5 à 0.6
SKYWAY XPRO 0.4 à 0.5
Floraison (T3)
(Délai avant récolte)
Prix €/ha
(IFT)
JOAO 0.4 (35J)
KESTREL 0.5 à 0.75 (35J)
PROSARO 0.6 à 0.8 (35J
85 à 110
CARAMBA STAR 0.8 à 1
(35J)
(IFT de 1.3
à 2.2)
(*) : À privilégier en cas de présence de rouille jaune (Si attaque précoce intervention spécifique
possible à partir du stade épi 1cm cf. encadré)
(**) : À privilégier en cas de forte pression rouille brune
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Produit contenant de l’époxiconazole (ne pas utiliser en mélange)
Chambres d’agriculture de Bretagne _ Fiche Céréales fongicides _ MAJ 2015 03 17
Rédacteurs: Claire Marceau-CRAB
Les Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont agréées par le Ministère en charge de
l'agriculture pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de
l'agrément multi-sites porté par l'APCA. Notre Conseil Cultures collectif est rédigé à partir des observations des conseillers des Chambres
d’Agriculture, en lien avec le Bulletin de Santé du Végétal, les références techniques produites par le Pôle Agronomie des Chambres d’agriculture de
Bretagne et les Instituts Techniques Arvalis Institut du Végétal et Cetiom
Blé - Stratégie à 1 passage : variété rustique et sol séchant à cycle court, faible
pression de maladies (dose en litre ou kg/ha), non exhaustif.
Dernière feuille étalée
ADEXAR 0.9 à 1.1
AVIATOR XPRO 0.7 à 0.9
CERIAX 0.9 à 1.1 (**)
FANDANGO S 1.2 à 1.5
JOAO 0.5 + PYROS Ew 0.7
LIBRAX 0.8 à 1 (**)
MADISON 0.8 à 1
OSIRIS WIN 1.8 à 2.3 (**)
SKYWAY XPRO 0.7 à 0.9
Prix €/ha
IFT
45 à 65
0.5 à 1.5
(**) : À privilégier en cas de forte pression rouille brune
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Produit contenant de l’époxiconazole (ne pas utiliser en mélange)
Cas particuliers
Arrivée précoce de la rouille jaune, surtout sur variétés sensibles
Depuis 2007, la rouille jaune est présente chaque année et peut occasionner
d’importantes pertes de rendement sur variétés sensibles.
Elle se traduit par l’apparition sur les feuilles de stries composées de petites pustules jaunes
ou orange, alignées entre les nervures. Elle apparaît d'abord par foyers très distincts
de 1 à 2 m². Cette maladie est très nuisible et évolue rapidement. Elle pourra justifier un
premier passage précoce. Une surveillance régulière est conseillée sur les parcelles avec des
variétés sensibles à cette maladie : ALTIGO, ALIXAN, EPHOROS, HYSUN, RONSARD, …
A partir du stade épi 1 cm, traiter en présence de foyers actifs et au stade 1 nœud
dès les premières pustules avec une triazole efficace. Les produits à base d’époxiconazole,
cyproconazole, tébuconazole donnent les meilleures efficacités. Les strobilurines fonctionnent
bien en préventif mais leur effet curatif reste insuffisant.
Attention, pas plus de 3 semaines entre chaque intervention.
Cas d’absence de septoriose en début de cycle
Dans ce cas : Suppression du T1, première intervention au plus tard stade Dernière
Feuille Etalée avec des produits prévus en T2, T3 classique par ex.
Pour lutter contre les maladies des céréales, il est important de protéger correctement la
dernière feuille. Ainsi le traitement au stade DFE – début épiaison est essentiel et ne doit pas
être supprimé.
Les modèles restent des outils d’accompagnement dans l’adaptation des stratégies
fongicides et le positionnement du T1. Ils donnent une information intéressante sur la
pression septoriose de l’année et permettent un meilleur positionnement du premier
traitement. Cependant, en cas de déclenchement décalé du T1 après le stade 2 Nœuds mais
avant la sortie de la dernière feuille, mieux vaut baisser la dose de produit appliquée et revenir
ensuite au stade début Epiaison.
Dans tous les cas, l’observation de ses parcelles reste essentielle pour prendre une
bonne décision et ajuster son programme.
Chambres d’agriculture de Bretagne _ Fiche Céréales fongicides _ MAJ 2015 03 17
Rédacteurs: Claire Marceau-CRAB
Les Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont agréées par le Ministère en charge de
l'agriculture pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de
l'agrément multi-sites porté par l'APCA. Notre Conseil Cultures collectif est rédigé à partir des observations des conseillers des Chambres
d’Agriculture, en lien avec le Bulletin de Santé du Végétal, les références techniques produites par le Pôle Agronomie des Chambres d’agriculture de
Bretagne et les Instituts Techniques Arvalis Institut du Végétal et Cetiom
Orge : 1 ou 2 passages selon la pression maladie de l’année
Sur orge, la protection contre les maladies doit également être modulée en fonction du
contexte de l’année.
Dans le cas de stratégies à 2 traitements, le premier passage devra se faire au stade 1
Nœud avec des produits efficaces sur rhynchosporiose, helminthosporiose et rouille
naine.
Le deuxième, dès la sortie des barbes, ciblera principalement l’helminthosporiose,
les grillures et la ramulariose.
Orge - Stratégies à 2 passages (dose en l ou kg/ha), non exhaustif
Fourchette de doses à moduler en fonction de la variété, de la zone climatique et du
contexte de l’année
1 Nœud (T1)
Sortie des barbes (T2)
ACANTO PRIMA 0.8
UNIX MAX 0.5 + BRAVO PREMIUM 1.2
UNIX MAX 0.5 + CHEROKEE 0.8
UNIX MAX 0.5 + MELTOP 500 0.5
AVIATOR XPRO 0.5
SKYWAY XPRO 0.5
FANDANGO S 0.9 à 1
MADISON 0.6
FANDANGO S 0.8 à 0.9
INPUT 0.5
MADISON 0.5
UNIX MAX 0.5 + JOAO 0.3
UNIX MAX 0.5 + INPUT 0.25
ADEXAR 0.6
CERIAX 0.6
LIBRAX 0.6
VIVERDA 0.8
Prix €/ha
IFT
55 à 75
0.55 à 1.6
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Produit contenant de l’époxiconazole (ne pas utiliser en mélange)
Si le climat est sec et que l’on a semé des variétés tolérantes aux maladies, il est
possible de s’orienter vers des programmes à un seul passage. L’intervention doit alors
se faire lorsque toutes les feuilles sont sorties avec un produit complet.
Orge - Stratégies à 1 seul passage (dose en l ou kg/ha): variétés peu sensibles,
non exhaustif
Sortie des Barbes
ACANTO 0.3 à 0.4 + BRAVO PREMIUM 2
ADEXAR 0.8
AVIATOR XPRO 0.6
CERIAX 0.9
FANDANGO S 1.2 à 1.4
INPUT 0.9 à 1
MADISON 0.7
LIBRAX 0.8
VIVERDA 1.1
Prix €/ha
40 à 50 €
IFT
0.3 à 1
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Produit contenant de l’époxiconazole (ne pas utiliser en mélange)
Chambres d’agriculture de Bretagne _ Fiche Céréales fongicides _ MAJ 2015 03 17
Rédacteurs: Claire Marceau-CRAB
Les Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont agréées par le Ministère en charge de
l'agriculture pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de
l'agrément multi-sites porté par l'APCA. Notre Conseil Cultures collectif est rédigé à partir des observations des conseillers des Chambres
d’Agriculture, en lien avec le Bulletin de Santé du Végétal, les références techniques produites par le Pôle Agronomie des Chambres d’agriculture de
Bretagne et les Instituts Techniques Arvalis Institut du Végétal et Cetiom
Triticale : un traitement unique au stade dernière feuille, souvent suffisant
sur variétés tolérantes rouille jaune
Le triticale est moins sensible aux maladies que le blé et le choix variétal reste le meilleur
moyen de lutte contre les maladies, attention notamment aux variétés sensibles
rouille jaune ou oïdium.
En cas de forte pression de rouille ou d’oïdium, un traitement précoce à faible dose pourra
être réalisé sur variétés sensibles.
Dans les situations à risques et en cas de pluies à la floraison, un traitement spécifique à
la floraison (idem T3 sur blé) pourra améliorer la teneur en mycotoxines, mais c’est avant
tout à l’implantation qu’il faut penser à réduire le risque (choix variétal, broyage fin des
résidus de récolte).
Triticale - Stratégies à un seul passage, variétés tolérantes rouille jaune, non exhaustif
Dernière feuille
ADEXAR 0.7 à 0.8
AVIATOR XPRO 0.6 à 0.7
CEANDO 1 à 1.2
CERIAX 0.8 à 0.9
FANDANGO S 1 à 1.2
LIBRAX 0.7 à 0.8
MADISON 0.65 à 0.8
OPUS NEW 1.2 à 1.4
OSIRIS WIN 1.7 à 2
VIVERDA 0.9 à 1.1
Prix €/ha
IFT
37 à 50 €
0.3 à 0.9
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Produit contenant de l’époxiconazole (ne pas utiliser en mélange)
Triticale - Stratégies à 2 passages, en cas d’attaque précoce d’oïdium et/ou de rouille,
non exhaustif
2 nœuds (T1)
CAPALO 0.7 à 0.9 (***)
CEANDO 0.7 à 0.8 (***)
CHEROKEE 1 à 1.2 (*)
OSIRIS WIN 1.2 à 1.5 (*)
CHEROKEE 1 à 1.2 (*)
FANDANGO S 0.8 à 1 (*)
JOAO 0.25 à 0.3 + FLEXITY 0.2 (***)
Début Epiaison (T2)
Prix €/ha
IFT
60 à 75
0.8 à 2.2
AVIATOR XPRO 0.4 à 0.6
FANDANGO S 1 à 1.2
MADISON 0.5 à 0.6
ADEXAR 0.6 à 0.7
LIBRAX 0.5 à 0.6
OPUS NEW 0.8 à 1
OSIRIS WIN 1.4 à 1.6
(*) : À privilégier en cas de présence de rouille jaune (Si attaque précoce intervention spécifique
possible à partir du stade épi 1cm, comme sur blé, cf. encadré)
(***) : A privilégier en cas de fortes attaques d’oïdium
Produit contenant un carboxamide (SDHI) : une seule application par programme
Rappels :
- Changement de phrase de risque pour l’époxiconazole : toutes les spécialités à base
d’époxiconazole ne pourront plus se mélanger avec d’autres produits sauf autorisation spécifique.
- Alterner les substances actives et les modes d’action, éviter les doubles applications
- L’utilisation de carboxamides (SDHI) et de prochloraze sera limitée à une application par ha et par
an.
- Attention aux conditions d’applications : hygrométrie > 60%, températures entre 8 et 25°C,
pas de vent.
Chambres d’agriculture de Bretagne _ Fiche Céréales fongicides _ MAJ 2015 03 17
Rédacteurs: Claire Marceau-CRAB
Les Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont agréées par le Ministère en charge de
l'agriculture pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de
l'agrément multi-sites porté par l'APCA. Notre Conseil Cultures collectif est rédigé à partir des observations des conseillers des Chambres
d’Agriculture, en lien avec le Bulletin de Santé du Végétal, les références techniques produites par le Pôle Agronomie des Chambres d’agriculture de
Bretagne et les Instituts Techniques Arvalis Institut du Végétal et Cetiom
Composition des produits référencés dans la fiche céréales fongicides, avec ZNT (zone non traitée), DAR (Délai avant récolte),
DRE (Délai de réentrée dans la parcelle).
Dose AMM (l/ha)
Produits
ACANTO PRIMA
ADEXAR
AVIATOR XPRO
Concentration
Concentration
gr/l ou gr/kg
g/l ou g/kg ou
ou %
Substance active
Substance active
%
Substance active
Concentration
gr/l ou gr/kg
ou %
Blé
Orge
ZNT (m)
DAR (j)
2.5 kg/ha
2
Picoxystrobine
80 gr/kg
Cyprodinyl
300 gr/kg
5
45
6
2
2
Epoxiconazole
62,5 g/l
Fluxapyroxad
62,5 g/l
5
35
48
Prothioconazole
150 g/l
5
35
24
5
56
48
5
Blé:56, Orge:42
48
20
35
48
5
35
48
6
DRE (h)
1.25
1
Bixafen
75 g/l
1.5
2
Chlorothalonil
500 g/l
BRAVO PREMIUM
2
2
Propiconazole
62,5 g/l
Chlorothalonil
250 g/l
CAPALO
2
2
Epoxiconazole
62,5 g/l
Fenpropimorphe
200 g/l
CARAMBA STAR
1
1
Metconazole
90 g/l
CEANDO
1.5
1.5
Epoxiconazole
83 g/ l
Metrafenone
100 g/l
20
35
CERIAX
2.5
2.5
Fluxapyroxad
42 g/l
Pyraclostrobine
68 g/l
Epoxiconazole
42 g/l
20
35
6
2
2
Chlorothalonil
375 g/l
Propiconazole
62,5 g/l
Cyproconazole
50 g/l
5
49
48
Fluoxastrobine
50 g/l
20
35
6
5
35
48
5
42
24
5
35
24
BRAVO
CHEROKEE
FANDANGO S
Metrafénone
75 g/l
2
1.75
Prothioconazole
100 g/l
0.5
0.5
Métrafénone
25.21%
INPUT
1.25
1.25
Spiroxamine
300 g/l
JOAO
0.8
0.8
Prothioconazole
250 g/l
KESTREL
1
1
Prothioconazole
160 g/l
Tebuconazole
80 g/l
5
35
24
LIBRAX
2
2
Fluxapyroxad
62.5 g/l
Metconazole
45 g/l
5
35
48
LUDIK
1
1
Tebuconazole
250 g/l
5
35
24
1.14
1
Prothioconazole
175 g/l
5
35
48
OPUS NEW
1.5
1.5
Epoxiconazole
83 g/ l
5
35
24
OSIRIS WIN
2
2
Epoxiconazole
37.5 g/l
Metconazole
27,5 g/l
5
35
48
PIXEL
2
2
Chlorothalonil
375 g/l
Cyproconazole
40 g/l
5
42
48
PROSARO
1
1
Prothioconazole
125 g/l
Tebuconazole
125 g/l
5
35
6
SKYWAY
1
1
Bixafen
75 g/l
Prothioconazole
100 g/l
Tebuconazole
100 g/l
5
35
48
UNIX MAX = KAYAK
2.5
1.5
Cyprodinil
300 g/l
5
42
48
VIVERDA
2.5
2.5
Epoxiconazole
50 g/l
Boscalid
140 g/l
Pyraclostrobine
60 g/l
5
35
48
FLEXITY
MADISON
Prothioconazole
Trifloxystrobine
160 g/l
88 g/l
Chambres d’agriculture de Bretagne _ Fiche Céréales fongicides _ MAJ 2015 03 17
Rédacteurs: Claire Marceau-CRAB
Les Chambres d'agriculture des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont agréées par le Ministère en charge de l'agriculture pour leur activité de conseil indépendant à l’utilisation de produits
phytopharmaceutiques sous le numéro IF01762, dans le cadre de l'agrément multi-sites porté par l'APCA. Notre Conseil Cultures collectif est rédigé à partir des observations des conseillers des Chambres d’Agriculture, en lien avec
le Bulletin de Santé du Végétal, les références techniques produites par le Pôle Agronomie des Chambres d’agriculture de Bretagne et les Instituts Techniques Arvalis Institut du Végétal et Cetiom
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
151 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler