close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

(le dispositif) 2015-2016

IntégréTéléchargement
BILAN CINÉMA
ÉCOLES, COLLÈGES, SALLES
2015 - 2016
Quatre questions aux enseignants des
écoles et collèges
1.Donnez un point positif pour cette année 2015-2016
2. Donnez, éventuellement, un aspect négatif du
dispositif pour l'année 2015-2016
3. Citez une surprise que la programmation a
suscitée chez vos élèves
4. Citez une chose que vos (un) élève(s) ont (a)
compris, appris grâce à la programmation (le
dispositif) 2015-2016
Maternelle
1. Donnez un point positif pour cette année 2015-2016
Programmation diversifiée qui ouvre l'horizon culturel des élèves.
Reconduction du projet avec les transports
- Programmations qui varie par rapport à ce que les enfants voient habituellement.
-Beaucoup de pistes de travail
La programmation adaptée à un projet de réalisation de court-métrage.
Le programmateur jeune public : son accueil, sa gentillesse, sa volonté de satisfaire
tout le monde, son contact avec les enfants.
Le choix de la programmation ! Celle-ci a représenté une véritable ouverture
culturelle et artistique pour les élèves.
OUVERTURE
PISTES
LE PROGRAMMATEUR JEUNE PUBLIC
Maternelle
2. Donnez, éventuellement, un aspect négatif du dispositif pour l'année 2015-2016
La programmation de Norman Mclaren ,, plus basée sur les techniques employées est plus
difficile d'accès pour les élèves. D 'autant qu'il n'y avait pas de trame narrative.
Pas de cession de rattrapage - Proposer une séance court-métrage et une long métrage.
C'est une envie plus qu'un aspect négatif: les enseignantes de grande section aimeraient
pouvoir participer au moins à une projection de la programmation de cycle 2. Par exemple
cette année, nous aurions bien aimé travailler sur le film Ponyo sur la falaise. Il y a 2 ans,
nous avions assisté à la programmation du cycle 2 et particulièrement aimé travailler sur Mon
voisin Totoro et Le Magicien d'Oz.
Eventuellement pour les prochaines éditions d’Ecole et Cinéma, serait-il possible de se
procurer l’ensemble des films d’animation projetés en séances Ecole et cinéma, afin de
pouvoir les visionner de nouveau en classe. J’ai pu me procurer le DVD « la Boîte à malice »
mais pas celui de « Jeux d’images ».
ABSENCE
NARRATION
DVD
LONG METRAGE
Maternelle
3. Citez une surprise que la programmation a suscitée chez vos élèves
Dans la 2ème programmation , les élèves ont été étonnés qu'il n'y ait pas d'histoire
racontée.
Humour
Pas de trame narrative pour certains.
Les effets spéciaux des court-métrages de McLaren: "mais comment s'est fait? »
Le film d’animation intitulé : « Le discours de bienvenue » a suscité chez les élèves une
hilarité générale lors de la projection. Je ne m’attendais pas du tout à cette réaction !
De retour en classe, les élèves m’ont beaucoup questionnée sur les techniques de
trucage utilisées par le réalisateur dans ce film.
PAS DE
SURPRISE EFFETS
NARRATION HUMOUR SPECIAUX
Maternelle
4. Citez une chose que vos (un) élève(s) ont (a) compris, appris grâce à
la programmation (le dispositif) 2015-2016
Les élèves de GS ont acquis du vocabulaire car parlent maintenant de film d'animation
ou de court-métrages et non plus de dessins animés.
Dans "Opening speech", les MS sont capables de dire qu'il ne s'agit pas d'un dessin
animé mais d'un film en noir et blanc.
Fonctionnement de l’animation pour les GS avec essais de mini animations.
Les enfants ont appris à réaliser un court-métrage en stop-motion.
Dans le cadre d’activités liées à l’exploitation en classe des projections Ecole et Cinéma,
j’ai proposé aux élèves d’autres projections de film d’animation, ils ont fait des parallèles
avec la projection « La Boîte à malice » et « Jeux d’images » et ont retrouvé les
techniques d’animation utilisées… Les élèves ont donc compris qu’il existe plusieurs
techniques d’animation. Lors de la Conférence qui se tenait à Argenteuil, une bobine de
film nous a été remise, celle-ci a été très précieuse pour expliquer aux élèves le principe
de la succession des images pour fabriquer un film d’animation.
TECHNIQUE
ANIMATION
VOCABULAIRE
STOP
MOTION
Élémentaire
1. Donnez un point positif pour cette année 2015-2016
C'était ma première inscription; j'ai trouvé la programmation très bien choisie ,
particulièrement "les vacances de Mr Hulot" où nous avons beaucoup ri.
Avoir fait découvrir le cinéma noir et blanc aux élèves. Nos élèves de CE2 ont
vraiment apprécié les vacances de Monsieur Hulot, ils nous en parle encore en
cette fin d’année.
Le très bon choix des films Zorro et les vacances de M. Hulot
L’accueil du programmateur jeune public sur Goussainville était parfait. La
jeune femme a très bien présenté les films aux élèves.
Les films sont toujours qualités et variés et font appel au patrimoine culturel
cinématographique.
RIRE
Mr HULOT
ZORRO
QUALITE
ACCUEIL
Élémentaire
2. Donnez, éventuellement, un aspect négatif du dispositif pour l'année 2015-2016
Ce n'est pas un point dépendant uniquement du dispositif mais compte tenu de l'état d'urgence , nous
n'avions plus le droit de prendre les transports en commun et payer trois cars s'est avéré impossible pour
notre école; nous n'avons pu assister qu'à deux projections. Pourrait-on imaginer une participation aux frais
de transport ?
Nous nous sommes longuement interrogés pour savoir si nous pouvions emmener nos élèves de CE 2 voir
Tom Boy . En effet, une scène nous semblait particulièrement violente… Finalement, ils ont vu ce film avec
leur regard d’enfant de 8 ans ….
Le signe de Zorro en version originale n’était pas accessible pour la majorité de nos CE2 qui ne pouvaient
pas lire les sous titrages (certains ont très vite « décroché »).
Le choix du film Tomboy qui a suscité une réaction violente des parents. Dans une classe, 7 élèves sur 24
n'ont pas pu assister à la projection du film par refus des parents donc le projet n'a plus concerné
l'ensemble de la classe.
Obligation de voir 2 films dans la journée. C’est un peu long. Et certains ont eu des réflexions et menaces de
ne pas être inscrits car ils partaient avant la fin des projections. IL faut savoir que les séances ne
commençaient pas à l’heure.
Aujourd’hui nous avons classe le mercredi matin et cela bloque une journée entière.
TRANSPORT
VO REFUS PARENTS
PRE-VISONNEMENT
Élémentaire
3. Citez une surprise que la programmation a suscitée chez vos élèves
Une surprise pour les élèves : un film en noir et blanc ( enfin en gris m'ont-ils dit)
et pratiquement muet mais si drôle!
Ils ont vraiment aimé le coté burlesque du film de Jacques Tati.
Le langage visuel de Tati.
Tomboy, très apprécié chez les enfants et qui a posé quelques inquiétudes chez
certains parents.
TOMBOY
NOIR ET BLANC
LANGAGE
HUMOUR
VISUEL
Élémentaire
4. Citez une chose que vos (un) élève(s) ont (a) compris, appris grâce à
la programmation (le dispositif) 2015-2016
Comment faire des images animées ( CM2)
La notion de point de vue et l’ambivalence (le double jeu ou « je ») des personnages.
La direction d'acteur de Jacques Tati pour que ces gags visuels fonctionnent.
Les genres cinématographiques : comique, burlesque, drame, cape et d’épée.
Compris?
Peut être découvert, on peut parler d’enrichissement culturel, de vocabulaire
spécifique…
GENRE
DIRECTION
FABRICATION
D’ACTEUR
VOCABULAIRE AMBIVALENCE
Collège
- Eclectisme de la programmation
1. Donnez un point positif pour cette année 2015-2016
- Grand intérêt des élèves pour les trois films.
- De belles découvertes cinématographiques et culturelles : le film Wajda qui permet de mieux comprendre cette
culture en sortant des clichés, Tomboy qui traite avec beaucoup de délicatesse un sujet méconnu des élèves et enfin
Fenêtre sur cour, pour pérenniser notre culture commune....
- La programmation de Fenêtre sur Cour et l'ouverture sur un film d'Arabie Saoudite
- Organisation du lieu d’accueil
- Des films bien choisis, divers et adaptés à l'âge des élèves.
- Bonne programmation, grande facilité d'organisation avec le partenaire
- Les deux premiers films mettant en scène des enfants dans des situations complexes et intéressantes
- La programmation (notamment le film d'Hitchcock)
- Wadjda
- Programmation équilibrée entre films récents et classiques
- Grande qualité des supports
- Les thèmes abordés
- Les films étaient intéressants et ont plu aux élèves: ils ont pu réfléchir sur la question masculin/féminin et ont fait
preuve d'un esprit d'ouverture et de tolérance très appréciables.
- Les films ont toujours donné lieu à des échanges et des débats très intéressés entre les élèves, se complexifiant
pour certains au fur et à mesure des films vus.
- Il a pu y avoir une continuité dans la réflexion engagée, avec des retours et des mises en relation ; ce qui a en
particulier permis de construire un projet (arts plastiques – la question des représentations - NUMERIZ) avec une des
classes de 5e.
EQUILIBRE
SORTIR DES TOLERANCE
CLICHES
CONTINUITE
OUVERTURE
ECLECTISME
PROGRESSIVITE
QUALITE
Collège
2. Donnez, éventuellement, un aspect négatif du dispositif pour l'année 2015-2016
- Film Les Vikings moins apprécié
- Les difficultés d'organisation avec le cinéma (disponibilités peu claires), complexité d'organisation car absences de
professeurs/accompagnateurs lourdes pour la vie scolaire..
- Une seule date de projection proposée par film
- Des fiches pédagogiques supplémentaires auraient été un plus (notamment pour Tomboy).
- Film parfois peu adapté pour niveau 6ème-5ème et impossibilité de faire un choix collégial (programmation imposée)
- On n'a pas pu voir les films du 2° trimestre à Argenteuil (problème lié à la mairie).
- Aucun point négatif. (Le premier film n'a pas été vu en salle à cause des attentats de novembre. )
- Pas de film au 2nd trimestre
- L'accélération de fin dû au licenciement d'une personne du Figuier Blanc
- Annulation de Tomboy suite à la dissolution de l'agglomération d'Argenteuil et des problèmes techniques et matériels
que cela a occasionnés.
- Programmation peu adaptée
- Les projections en V.O. pour nos élèves de S.E.G.P.A.
- Il n'y a pas eu de souci particulier ni pour réserver la salle George Pompidou ni pour la communication avec le cinérural. Les fiches- élèves étaient en nombre suffisant et sont arrivées à temps dans notre collège.
- Le temps de discussion avec les élèves n'a pas toujours semblé très productif ; serait-il possible d'imaginer un autre
temps, par exemple l'après-midi au collège? Leur concentration, au sortir du film, est quasi nulle...
PROBLEMES LOCAUX
ORGANISATION
LA VO
TEMPS DE DISCUSSION
CHOIX
DATES
FILMS
PISTES
ANNULATION
Collège
3. Citez une surprise que la programmation a suscitée chez vos élèves
Découverte d'un cinéma saoudien récent, inconnu mais qui a "interrogé" les élèves et suscité beaucoup
d'empathie avec le personnage.
« Vikings » et le fait qu'un film "ancien" soit haletant et intéressant.
Les deux films en vo.
Wajda
Tomboy
Beaucoup d'intérêt pour un cinéma venant d'ailleurs , et leur capacité à s'identifier à l'héroïne du film.
Le deuxième film a choqué un certain nombre d’élèves.
Les Vikings: découverte d'une culture marquée par la violence + film d'aventure "à l'ancienne", genre auquel ils
ne sont pas habitués.
La version originale (arabe et anglais)
L'apparition d'Alfred Hitchcock dans chacun de ses films !
La découverte du sexe du personnage de "Tomboy". Après l'étude de l'affiche, les élèves étaient persuadés
qu'ils s'agissait d'un garçon.
Voir un film tourné en langue arabe
La place de la femme en Arabie Saoudite mais aussi le baiser entre Laure et Lisa ont interpellé les élèves et les
ont amené à réfléchir.
Fenêtre sur Cour ; un film bien plus ancien que les deux premiers, et aux thématiques assez éloignées de celles
abordées auparavant. Il n'a d'ailleurs pas toujours été facile pour eux de faire le lien. Mais la mise en perspective
induite a fait rebondir la réflexion de manière pertinente.
AUTRE CINEMA
LA PLACE DE LA FEMME
VO
LIENS
IDENTIFICATION
LANGUE ARABE
Collège
4. Citez une chose que vos (un) élève(s) ont (a) compris, appris grâce à
la programmation (le dispositif) 2015-2016
-
Diversité de la place de la femme/fille suivant les pays.
Un film peut susciter plusieurs manières de le comprendre, plusieurs lectures qui ne s'annulent pas l'une l'autre.
L’universalité du cinéma et le fait que les films peuvent être tournés en langue étrangère et le principe du doublage
L’ouverture au monde
Le cinéma permet de réfléchir sur le monde . Ils ont aussi compris que l'aspect technique permet au fond , à l'histoire de fonctionner .
La diversité qu'offre le cinéma et des sujets traités.
Grâce à Wadjda, importance du cinéma comme outil pour la liberté d'expression (tournage en camionnette, en intérieur…).
La diversité des discriminations
La condition féminine en Arabie Saoudite
Ils ont compris qu'il fallait être attentifs aux indices disséminés par le réalisateur lors de l'analyse de la première séquence de "Fenêtre sur Cour". De
façon plus générale, le dispositif permet aux élèves de côtoyer des films et des réalisateurs qui ne font pas partie de leur univers.
Avec de la volonté on arrive à tout
La situation des femmes en Arabie Saoudite
Le fait d'apprendre d'une culture en voyant comment elle en représentait une autre (les Vikings vus par les Américains, qui en disent beaucoup sur les
Américains, peu sur les Vikings)
Condition des filles et des femmes
La tolérance
La lutte pour l'égalité fille-garçon
Les élèves ont pris conscience de la liberté que nous avons en France (par rapport à l'Arabie Saoudite) et ont été amené aussi à réfléchir sur la question
d'identité et de libertés individuelles.
Les débats sur l'identité et l'adolescence m'ont semblé les plus constructifs et pertinents ; il est indéniable que les élèves en ont gardé quelque chose tant
certaines idées sont revenues sur des périodes très différentes de l'année.
CINEMA COMME UN OUTIL
EGALITE
PLACE DE LA FEMME
TOLERANCE
UNIVERS DIFFERENT
MULTIPLICITE DES COMPREHENSIONS
COHERENCE
DES TECHNIQUES
DES QUESTIONNEMENTS
LIBERTE INDIVIDUELLE
OUVERTURE
Merci à tous les enseignants et
responsables de salle qui ont pris le temps
de répondre à ce questionnaire. Ce temps
de recul nous permet d’affiner, de
développer et d’améliorer le dispositif au
service des élèves.
Y Bouveret - M Clouin
Michel Clouin, Yves Bouveret 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
288 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler