close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

cern high luminosity

IntégréTéléchargement

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
HI LUMI – PERMIS DE CONSTRUIRE
Conception de la façade, parti architectural et constructif.
Sommaire.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Préambule
Parti général
Options possibles
Variantes de propositions
Vues d’insertion
Approche économique
1. Préambule
Le projet Hi Lumi est un projet d’envergure pour le CERN qui a un impact visuel fort pour
son environnement. Il est caractérisé par :
 Un nombre important de bâtiments
 Des bâtiments de gabarits importants
 Des ouvrages concentrés sur des espaces restreints
 Un impact visuel certain
De ce fait il est de la volonté du Maître de l’Ouvrage et des autorités locales d’apporter un
soin particulier à l’image de ces ouvrages et à leur intégration paysagère.
2. Parti général
Le parti général arrêté est d’offrir une unité architecturale aux bâtiments du projet Hi Lumi.
 Lisibilité immédiate
 Identité et appropriation
 Qualité architecturale des façades
 Egalité de traitement architectural aux points 1 et 5
 Qualité environnementale et pérennité des ouvrages
3. Options possibles
La structure des ouvrages est soit en béton armé, soit en charpente acier, en fonction des
équipements et de l’isolement aux bruits générés par les installations.
Les revêtements des façades s’adaptent sur l’une ou l’autre structure de manière
indifférente.
Les bâtiments sont isolés par l’extérieur, l’isolation thermique est rapportée sur les murs
en béton ou sur des plateaux profilés en acier. Les revêtements extérieurs des façades
est agrafé devant l’isolation.
Les critères qui guident les options architecturales sont :
 Qualité architecturale, aspect
 Pérennité de l’ouvrage
 Facilité d’entretien

delta architectes

CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
Coût comparatif des solutions
A quelques exceptions près, le CERN n’a pas souvent privilégié l’architecture dans ses
projets. L’accent a été mis sur la recherche et non sur l’architecture, les bâtiments se sont
construits sur un demi-siècle, n’ont guère été entretenus, et le résultat est un ensemble
assez disparate, pas toujours en bon état formant un ensemble relativement piteux.
Il y a un décalage énorme entre le CERN à la pointe de la performance dans son domaine
de la recherche et les images véhiculées de ce fait, et l’image de son environnement bâti.
Nous pensons que l’architecture des nouveaux bâtiments du CERN doit refléter
l’excellence de ce qui se passe à l’intérieur des bâtiments.
Le projet Hi Lumi doit être un projet architectural de qualité, qui joue avec la lumière et
son environnement.
Les revêtements de façade seront choisis pour leur qualité, leur couleur, la manière dont
ils absorbent ou réfléchissent la lumière et les reflets de la nature.
Les bâtiments du CERN sont souvent abîmés en pied des façades par les chocs des
véhicules de livraison ou d’exploitation. Trop fragiles, les angles et pieds des bâtiments
souffrent, et il est quasiment impossible de les protéger efficacement.

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
Les parties abîmées ne sont pas systématiquement remplacées, restent en l’état et
contribuent à donner une image d’ensemble peu flatteuse.
Les matériaux seront choisis pour leur solidité, leur inaltérabilité et durabilité.
Les options qui s’offrent à nous sont :
 Choix du socle des immeubles
 Choix des bardages
 Choix du couronnement
4. Variantes de façades
4.1.
Nous proposons de créer un socle périphérique en panneaux de béton préfabriqué
de 15 cm d’épaisseur, bouchardés ou traités en sablage fort. Ces panneaux très
robustes sont quasiment inaltérables et éventuellement démontables pour toutes
adaptations ultérieures (création de portes, etc.) Ils prennent parfaitement la
lumière et sont éventuellement teintés dans la masse avec des oxydes naturels.
Nous proposons de ne pas les teinter mais de choisir la provenance des agrégats
pour obtenir la teinte désirée, mise au point avec votre coloriste.
Au-dessus du socle, un bardage en tôles d’acier laquées ondulé ou profilé vertical
ou horizontal dans la gamme habituelle des bardages utilisés pour les bâtiments
récents du CERN. Gamme ARVAL de ARCELOR MITTAL ou équivalent.
Les angles et joints entre les panneaux sont marqués par des profils dans la
même teinte en épingle.
Le traitement métallisé joue avec la lumière et est selon le cas absorbant ou
réfléchissant.

delta architectes
4.2.
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
Au-dessus du même socle, nous proposons de revêtir les bâtiments en plaques
d’acier CORTEN ®, auto-patinable, dont la couleur naturelle chaude s’harmonise
parfaitement avec la nature. L'acier Corten est un acier auto-patiné à corrosion

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
superficielle forcée, utilisé pour son aspect et sa résistance aux conditions
atmosphériques. Il ne nécessite aucun entretien et est inaltérable. S’agissant
d’une simple tôle, le revêtement se fixe tout naturellement par vis ou rivets sur la
structure secondaire de la façade.
L’acier prend parfaitement la lumière et est souvent utilisé pour ses qualités
d’aspect et de chaleur. Ce matériau s’adapte parfaitement aux volumes
rectangulaires et massifs des bâtiments, il n’est pas uniforme d’aspect ce qui lui
confère une richesse supplémentaire. Les teintes de l’acier Corten s’harmonisent
parfaitement avec le béton sablé ou bouchardé.

delta architectes
4.3.
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
Pour répondre parfaitement à la désignation « HI LUMI » du projet, nous
proposons une variante en verre profilé, au-dessus du socle en béton. Cette
enveloppe en verre permet donne transparence et légèreté aux bâtiments, où la
couleur peut être influencée par celle de l’écran pare pluie sur l’isolation
thermique. Des ouvertures d’éclairement naturel peuvent être pratiquées à l’arrière
du parement, qui contribuent au confort visuel intérieur en période diurne, et rétroéclairent le bâtiment en période nocturne.
Avec le verre profilé de différentes marques, textures, dimensions, (U-GLAS® de
SAINT GOBAIN, PROFILIT® de PILKINTON) il est possible de donner une image
lumineuse des bâtiments, d’éclairer la façade de l’intérieur, etc.
Les profils de 5 à 7 m de haut sont simples à poser, inaltérables, facile à
remplacer et peu coûteux.

delta architectes
4.4.
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
En haut de la gamme des façades, il est également possible de composer, audessus des socles, des revêtements de façades en cassettes montées sur des
rails oméga. Ces cassettes peuvent être réalisées en aluminium laqué, en
Alucobond ®, en acier Corten ®, etc. Nous pensons que ce type de façades est
certes très élégant et sophistiqué, mais s’apparente mieux à des bâtiments
administratifs ou de laboratoires qu’au milieu industriel. Le coût nous parait
également injustifié.

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
Les différents types de bardages décrits ci-dessus peuvent également descendre
au sol. Nous émettons toutefois des réserves quant à cette solution certes plus
économique à court terme, mais bien trop fragile à long terme.

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
5. Vues d’insertion, coupes
ass architectes associés sa

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
6. Approche économique
L’approche économique est une aide à la décision. Il nous semble peu pertinent, compte
tenu des surfaces importantes en jeu d’arrêter une décision relative aux revêtements sans
approcher le coût relatif des choix proposés.
Les estimations ci-dessous sont faites sur la base des avant métrés réels des bâtiments
HI LUMI. Les bâtiments annexes, extension du Bâtiment 2535 au point 1, bâtiments SX5X
et SX5Z au point 5 exclus.
Les prix unitaires sont issus de nos expériences sur des bâtiments semblables, et sur la
base d’une pré-consultation des fabricants via une entreprise de façades européenne.
Les quantités à mettre en œuvre sont :
Bâtiment
SU57
SE57
SD57
SF57
SHM57
SR57
Surface socle
181.80
159.20
268.70
312.60
119.40
379.60
Surface bardage
604.20
476.80
914.80
659.40
1 570.20
651.33
surface façades
786.00
636.00
1 183.50
972.00
1 689.60
1 030.93
Totaux PT 5
Arrondi
1 421.30
1 450.00
4 876.73
4 900.00
6 298.03
6 350.00
Idem point 1
Somme
1 450.00
2 900.00
4 900.00
9 800.00
6 350.00
12 700.00
Les coûts comparatifs des revêtements des façades sont calculés avec les prix unitaires,
y compris toutes sujétions et sous constructions comme suit :
Désignation
bardage traditionnel
béton préfabriqué
acier Corten
verre profilé
cassettes
Prix/m²
100.00 €
280.00 €
230.00 €
400.00 €
520.00 €
socle
2900 m²
290 000.00 €
812 000.00 €
S.O.
S.O.
S.O.
façade sur socle
9800 m²
980 000.00 €
S.O.
2 254 000.00 €
3 920 000.00 €
5 096 000.00 €

delta architectes
CERN HIGH LUMINOSITY
ass architectes associés sa
La comparaison entre les différentes solutions proposées s’établit avant toute négociation:
(pour l’ensemble des bâtiments du projet Hi Lumi)
Variante proposée :
Prix moyen/m²
Plus-value
Bardage traditionnel toute hauteur
1 270 000.00 €
100.00 €
- €
Socle béton + bardage traditionnel
1 792 000.00 €
141.10 €
522 000.00 €
Socle béton + bardage Corten
3 066 000.00 €
241.42 €
1 796 000.00 €
Socle béton + verre profilé
4 732 000.00 €
372.60 €
3 462 000.00 €
Socle béton + cassettes
5 908 000.00 €
465.20 €
4 638 000.00 €
7. Proposition de la maîtrise d’œuvre.
Au vu de ce qui précède et en considérant les critères évoqués, l’intégration dans son
environnement, nous proposons de choisir la solution du socle en béton et de la façade
en acier pré-patiné Corten, pour la qualité architecturale du projet, sa durabilité, son
entretien minime, et son coût raisonnable à l’échelle du projet.
Nous déconseillons de réaliser les bâtiments avec un bardage traditionnel descendant
jusqu’au sol.
Usinens 19/06/2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
47
Taille du fichier
1 680 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler