close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

37degres - Pour Jean-Michel Baylet, “Tours Métropole” c`est non !

IntégréTéléchargement
Pour Jean-Michel Baylet, “Tours Métropole” c’est non !
Article écrit par Mathieu Giua - Le 23 06 2016 à 19:06
http://www.37degres-mag.fr/actualites/pour-jean-michel-baylet-tours-metropole-cest-non/
Pour Jean-Michel Baylet, “Tours Métropole” c’est non !
En marge de sa venue au Centre des Congrès Vinci pour du 36ème Congrès de la Fédération Nationale des
Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR), le ministre des collectivités territoriales et de
l’aménagement du territoire Jean-Michel Baylet a accordé à la Rédaction de 37° un entretien en tête à tête.
L’occasion de revenir notamment sur le projet de “Tours Métropole”.
37° : Monsieur le Ministre, commençons par de la politique nationale, quelle est votre position sur les
Primaires de gauche en vue de l’élection Présidentielle ?
Jean-Michel Baylet : Je rappelle pour commencer que je ne suis plus président du PRG (Parti Radical de
Gauche) et que je suis membre du gouvernement, je n’ai donc pas à donner mon avis. Concernant le PRG, le
Bureau National prendra dans les jours qui viennent une position. Je regrette simplement que le Premier Secrétaire
du Parti Socialiste ait déclaré que le PRG était pour une Primaire alors que nous n’avons rien décidé encore. Le
PS essaye de passer en force, ce n'est pas quelque-chose d'acceptable.
37° : Vous sentez-vous bien au sein de ce gouvernement ?
Jean-Michel Baylet : Oui je m’y sens très bien, le PRG est un parti progressiste et je fais parti d’un
gouvernement réformateur. Lors de la Primaire de 2011 j’avais dans mon programme le mariage pour tous par
exemple et cela a été fait par ce gouvernement.
37° : Quel est votre avis sur la Loi El Kohmri ?
Jean-Michel Baylet : Cette loi me convient en l’état actuel des choses, tout comme sa première mouture me
convenait également. Il faut regarder face à nous, on ne peut pas rester avec des lois qui datent de plusieurs
décennies et qui n’évoluent pas. Aujourd’hui nous sommes dans la Mondialisation et la France doit répondre à ce
défi.
37° : Nous voyons que les manifestations ne s’essoufflent pas, le gouvernement a-t-il manqué de
pédagogie pour expliquer cette loi ?
Jean-Michel Baylet : Le problème est que nous faisons face aux conservatismes de toute part. Au conservatisme
traditionnel de droite mais aussi au conservatisme de gauche incarné par Jean-Luc Mélenchon, les communistes
mais aussi les syndicats. Je pense pourtant que 7 manifestants sur 10 n’ont pas lu cette loi mais se contentent
des discours syndicaux.
37° : En tant que Ministre des Collectivités Publiques, il y a des désaccords avec les départements sur le
financement du RSA, pouvez-vous nous en dire plus ?
Jean-Michel Baylet : Il y a eu une intransigeance des présidents des départements, notamment ceux de droite à
l’automne dernier. Ils ont voulu une recentralisation du RSA en pensant qu’avec le Premier Ministre nous allions
nous y opposer et finalement quand nous allions accepter ils ont reculé et sont passés ainsi à côté de 700 millions
d’euros. Je rappelle aussi que l’an passé nous avons créé un fonds d’urgence de 50 millions d’euros qui va être
renouvelé cette année avec certainement un montant supérieur.
37° : Pour parler d’un sujet qui touche directement le local, Tours a-t-elle des chances de devenir
Métropole ?
Jean-Michel Baylet : Non, actuellement la loi ne le permet pas. J’ai reçu une délégation d’élus la semaine
dernière de tous bords politique. J’ai compris qu’il y avait un consensus touchant et efficace comme la Touraine
sait le faire, mais la réalité est que pour que Tours passe Métropole il faudrait une réforme législative qui n’est pas
à l’ordre du jour. Tours est actuellement en Communauté d’Agglomération et elle doit passer au stade supérieur
de Communauté Urbaine.
http://www.37degres-mag.fr
Page 1/2
Pour Jean-Michel Baylet, “Tours Métropole” c’est non !
Article écrit par Mathieu Giua - Le 23 06 2016 à 19:06
http://www.37degres-mag.fr/actualites/pour-jean-michel-baylet-tours-metropole-cest-non/
37° : La capitale régionale Orléans porte également un projet de Métropole...
Jean-Michel Baylet : Nous sommes dans le même cas de figure, Orléans ne peut pas devenir Métropole avec la
loi actuelle. La dernière Métropole à avoir vu le jour c’est Nancy. Il y a donc maintenant 15 métropoles sur le
territoire, c’est suffisant et il n’y en aura pas d’autres pour le moment.
37° : Doit-on comprendre que le nombre de Métropoles a atteint son seuil maximal au-delà duquel le statut
perdrait de son intérêt ?
Jean-Michel Baylet : Nous sommes le pays aux 36 000 communes, soit plus que l’Europe entière, si on écoutait
tout le monde, on deviendrait le pays avec le plus de métropoles que quiconque. Je rappelle qu’à l’étranger les
métropoles ce sont des villes comme Shanghai ou New-York.
Propos recueillis par Arnaud Roy et Mathieu Giua
http://www.37degres-mag.fr
Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)
Page 2/2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
12 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler