close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

21-06-2016-Depeche-de-Tahiti

IntégréTéléchargement
n° 17 131
Mardi 21 juin 2016
journal@ladepeche.pf 40 46 43 43 - 150 F
MISS TAHITI
Aéroport de Tahiti-Faa’a
P. 12
La chute d’une grille
d’aération fait 5 blessés
Dernière ligne droite
après le grand oral
Papeete
P. 20-21
Les mutoi mobilisés
pour restaurer “le
sentiment de sécurité”
Justice
P. 11
Hubert Haddad
de retour chez le juge
Raiatea
P. 24-25
Tainapa et Matahiarii
incarnent la beauté
des Raromatai
Photo : Christophe Cozette
Les candidates ont passé une épreuve émouvante et stressante, mais
incontournable : le grand oral. Chacune des dix jeunes filles a su faire face
à ce rendez-vous, devant de nombreuses ex-Miss Tahiti qu’elles admirent…
avant de laisser retomber la pression. Désormais, leur objectif : être la plus
P. 14-15
belle pour l’élection, vendredi.
La Dépêche
Depuis 1964
Mardi 21 juin 2016
Recherche son/sa
Second Exécutif (cuisine)
Chef de Brigade en Réception
Réceptionniste
Anglais exigé
Lettre + CV
career.icmoorea@ihg.com
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Chef de bar
CDI
BTS Hôtellerie et Restauration
Expérience sur un poste
similaire de 2 ans minimum
Anglais courant
Poste à pourvoir immédiatement
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Collaborateur / Collaboratrice d’expertise comptable, CDI, Dip. oblig.
DSCG, Exp. oblig.de 2 à 5 ans, Offre
679442.
PV1039-83284
Société cherche COMMERCIAL patenté
Expérience souhaitée sur le territoire
Poste à pouvoir immédiatement,
envoyer C.V par mail à pacific-sie@pacific-sie.pf ou BP 4600 - PPT
F1606-228
LE SEFI RECHERCHE pour PUNAAUIA
1 Ingénieur / Ingénieure bâtiment,
CDI, Dip. oblig. INGÉNIEUR, Exp. oblig.de
5 à 10 ans, Offre 673139.
PV1039-83257
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable Qualité Sécurité Environnement -QSE- en industrie, CDI,
Dip. oblig. INGÉNIEUR, Exp. oblig.de
5 à 10 ans, Offre 674649.
PV1039-83261
Société cherche INFOGRAPHISTE à
mi-temps voire patenté. Maitrise logiciels Photoshop, Illustrator. Expérience souhaitée - Poste à pouvoir immédiatement, envoyer C.V par mail à
pacific-sie@pacific-sie.pf ou BP 4600
- PPT
CV+lettre de motivation à
christophe.gutierrez@ihg.com
Service
publicité
Tél.40.47.52.77
McDonald's TAHITI
Rejoignez notre équipe de Managers !
Grp Sté Rech. Commercial (H/F)
En CDD à temps partiel, 3 ans Exp ;
CV + LM par mail : rh@vinivini.pf
ou par fax : 40 50 69 23.
PV1039-83082
Vous recevrez une formation reconnue dans les domaines du
management et de la gestion, validée par des diplômes.
Votre esprit d’initiative et votre investissement personnel dans
votre travail quotidien vous garantiront des perspectives
d’évolution rapides.
AGENCE PACIFIC PROMOTION
IMMOBILIER Xavier YAO
(40 Ans d Expérience)
Tél : 40 42 60 94 87 742121
Site :
www.agencepacificpromotion.pf
CHERCHE COMMERCIAUX
PATENTES QUALIFIES, SERIEUX,
DYNAMIQUES
APPEL A CANDIDATURE
POUR LE RECRUTEMENT DU RESPONSABLE
DE LA DIRECTION DES AFFAIRES SOCIALES
La Polynésie française lance un appel à candidature pour le
recrutement
du responsable de la Direction des Affaires sociales
1 - Le Directeur dirige et anime l'équipe de travailleurs sociaux et
médico-sociaux.
Responsable des ressources (financières et humaines), il est garant
du fonctionnement de sa direction et du service public rendu. Il
doit développer le management transversal par projet et par objectif,
des démarches qualité et de recherche de la performance sociale.
Force de proposition auprès de l'autorité hiérarchique, il participe
à la définition des orientations en matière de politique sociale et
impulse une dynamique de réflexion et d'innovation en matière
d'intervention sociale. Il met en en œuvre la politique sociale et
son évaluation.
Il centralise, analyse, évalue et transmet les données et observations
permettant de cerner les besoins sociaux et leurs évolutions
Il est en relation permanente avec les partenaires de la protection
de l'enfance, de la prévention médico-sociale, de l'insertion, du
logement et de l'autonomie. Il développe des coopérations
transversales avec les secteurs sanitaires, de l’emploi et du
logement, des démarches qualité et recherche de la performance
sociale. Il impulse le développement de partenariats avec les
acteurs locaux.
2 - Le candidat, de niveau cadre A ou assimilé, doit être en capacité
de maîtriser le cadre réglementaire et législatif de l’action sociale
et disposer d’une bonne connaissance des enjeux afin de piloter
les dispositifs du secteur social.
Les dossiers de candidature, constitués, a minima, d’une lettre
de motivation et d’un curriculum vitae devront parvenir
le vendredi 1er Juillet 2016 à midi au plus tard à :
Ministère du travail, des solidarités et de la condition féminine
Quartier Broche
Avenue Pouvanaa a Oopa
ou BP 2551 98713 Papeete (cachet de la poste faisant foi)
NB : indiquer sur l’enveloppe « recrutement du responsable
de la direction des affaires sociales ».
139712D/14.06
LE SEFI RECHERCHE pour VAITAPE
1 Directeur / Directrice d’hébergement, CDI, Dip. oblig. LICENCE PRO,
Exp. souh.de 5 à 10 ans, Offre 679359.
PV1039-83286
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Etancheur-bardeur / Etancheusebardeuse, CDD, Dip. souh. CAP, Exp.
oblig. de 2 à 5 ans, Offre 678954.
LE SEFI RECHERCHE pour TARAVAO
1 Chef comptable, CDI, Dip. oblig. BTS,
Exp. oblig.de 5 à 10 ans, Offre 673710.
PV1039-83260
PV1039-83272
LE SEFI RECHERCHE pour FAA’A
1 Contrôleur / Contrôleuse de gestion, CDI, Dip. oblig. BTS, Exp. oblig.de
2 à 5 ans, Offre 678058.
PV1039-83274
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Contrôleur / Contrôleuse de gestion, CDI, Dip. oblig. BTS, Exp. oblig.de
2 à 5 ans, Offre 678692.
PV1039-83278
Offre d’emploi à Taravao dans la mécanique générale et spécifique sur véhicules et engins PL titulaire du permis
VL et PL diplômé expérience 5 à 10
ans. Tel 87715965
PV1039-82860
Papeete Roulotte fixe tout équipé
cherche crêpier patenté pour partenaire. Tél 89.77.27.47
PV1039-83069
139709D/13.06
PV1039-83285
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Contrôleur / Contrôleuse de gestion, CDI, Dip. oblig. DCG, Exp. oblig.de
2 à 5 ans, Offre 675901.
PV1039-83119
Homme ou femme de terrain, vous êtes énergique, motivé(e),
vous ne craignez pas de travailler en horaires décalés. Vous avez
au minimum un Bac+2, une licence hôtellerie ou une expérience
professionnelle de management dans le domaine.
Rejoignez le leader mondial de la restauration rapide.
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Commandant / Commandante de
navire, CDI, Dip. oblig. BREVET CAPITAINE 3000, Exp. souh.de 2 à 5 ans,
Offre 679467.
PV1039-83287
F1606-230
139701D/13.06
Envoyez un CV + lettre de motivation + photo
Par mail à RH@mcd.pf ou par fax au 40.54.87.71
|
3
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
EMPLOI
139051D 1706
Recherche H/F:
Comptable fournisseur
Caissier Général
CDI
BTS Comptabilité
Expérience sur poste similaire
Connaissance de Sage
Compta Ligne 1000
Poste à pourvoir mi-juillet
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Coordonnateur / Coordonnatrice
Sécurité, Protection de la Santé -SPS, CDI, Dip. oblig. CFP niv.II, Exp. oblig.de
5 à 10 ans, Offre 678390.
PV1039-83265
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Directeur / Directrice d’établissement d’enseignement privé, CDI, Dip.
oblig. MASTER 2, Exp. oblig.de 5 à 10
ans, Offre 674828.
PV1039-83263
LE SEFI RECHERCHE pour PUNAAUIA
1 Directeur / Directrice stratégique,
CDI, Dip. oblig. MASTER 1, Exp. oblig.de
5 à 10 ans, Offre 673292.
PV1039-83259
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable du marketing, CDI, Dip.
souh. MASTER 2, Exp. oblig.de 5 à 10
ans, Offre 678840.
PV1039-83268
LE SEFI RECHERCHE pour PUNAAUIA
1 Responsable des achats, CDI, Dip.
oblig. LICENCE PRO, Exp. souh.de 2 à
5 ans, Offre 679006.
PV1039-83269
LE SEFI RECHERCHE pour FAA’A
1 Responsable de la promotion des
ventes, CDI, Dip. oblig. MASTER, Exp.
oblig.de 5 à 10 ans, Offre 675555.
PV1039-83271
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable d’exploitation, CDI,
Dip. oblig. BTS, Exp. oblig.de 5 à 10
ans, Offre 678468.
PV1039-83275
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable d’agence de voyages,
CDI, Dip. oblig. BTS, Exp. oblig.de 2 à
5 ans, Offre 679197.
PV1039-83279
LE SEFI RECHERCHE pour PIRAE
1 Technicien / Technicienne frigoriste, CDI, Dip. oblig. BTS, Exp. oblig.de
5 à 10 ans, Offre 679200.
PV1039-83281
LE SEFI RECHERCHE pour FAA’A
1 Responsable qualité conformité
réglementaire, CDI, Dip. oblig. DESS,
Exp. oblig.de 2 à 5 ans, Offre 679305.
PV1039-83282
LE SEFI RECHERCHE pour HAAPITI
1 Chef barman / barmaid, CDI, Dip.
oblig. BTS, Exp. souh.de 2 à 5 ans, Offre
678574.
PV1039-83276
LE SEFI RECHERCHE pour TEAVARO
1 Gouvernant général / Gouvernante générale en hôtellerie, CDI, Dip.
oblig. DEESTH, Exp. oblig.de 2 à 5 ans,
Offre 678638.
PV1039-83277
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable de projet informatique,
CDI, Dip. oblig. LICENCE, Exp. oblig.de
2 à 5 ans, Offre 678318.
LE SEFI RECHERCHE pour MATAIEA
1 Educateur spécialisé / Educatrice
spécialisée de rue, CDI, Dip. oblig.
DEES, Exp. oblig.de 5 à 10 ans, Offre
673829.
PV1039-83270
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Superviseur / Superviseuse help
desk en informatique, CDI, Dip. oblig.
LICENCE PRO, Exp. souh. 1 an, Offre
679437.
PV1039-83283
PV1039-83264
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Ingénieur / Ingénieure d’analyse et
de programmation en informatique
de gestion, CDI, Dip. souh. INGÉNIEUR,
Exp. oblig.de 2 à 5 ans, Offre 678800.
PV1039-83267
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Juriste, CDI, Dip. oblig. MASTER, Exp.
souh.de 2 à 5 ans,
Offre 676450.
PV1039-83273
4
|
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Papara beau terrain plat côté montagne bord de mer 2000m2 plage de
sable noir proche surf et commerce,
53,5 M Ag J.Sylvain - Maima 87 77 01 15
F1606-338
PUNAAUIA Terrain 680m 2 plat sur 2
niveaux calme viabilisé petite vue mer
14.9M Tel 89 797 000 aiconseil.com
F1606-269
F1606-259
PUNAAUIA secteur Université terrain
plat de 500m2 viabilisé Bonne affaire
13.8M tel 87781291 aiconseil.com
F1606-266
Papeete résidence proche Lamenais
5eme étage bel F2 meublé équipé terrasse couverte, garage, 120.000 Ag
J.Sylvain Aea 87 713 513
F1606-345
Erima F2 Spacieux lumineux
Mblé Eqpé Bel vue Pkg sécurisé
cellier très calme 105000F CC
Cab LEVY 87262592
TAUTIRA Terrain plat 1000m à 50 mètre
de route de ceinture secteur calme
6.8M tel 87 78 12 91 aiconseil.com
Faaone part vds terrain plat 1207m2
près route moins de 100m de la plage accès mer prix 12,8MF. Tel
87 767 451 / 40 47 52 30 Maréva
Paea F2 neuf meublé 2 clim sécu calme proche Mairie loyer 69000F
Tél. 87.20.90.20
Part loue PPT TITIORO joli grand T3
terras résidence calme sécurisée pkg
110.000f ch compris sauf EDT et Eau
libre 1/07
Tél. 89794104
F1606-264
Pirae Taaone vend maison
transformée en restaurant avec
conformité 150m2 plus parkings
35,9MF Cab LEVY 87719109
A louer Taravao PK1,9 c/mont
maison 4ch 3wc salon cuisine
terrasse garage en dur clôt
108000F/m Cab LEVY 87293003
F1606-258
Papara-Maison F3 à louer2ch/salon/cuisine/SDBterrasse/garage-Prix 90000cfp
Cab LEVY Olivier 87225643
F1606-257
Punaauia PK18 F3 bas de maison
très agréable calme et sécurisé
accès privé belle vue 127000/CC
Cab LEVY 87767660
F1606-254
F1606-213
F1606-255
TAHITI PUNAAUIA PK18 maison bord
mer 3ch+ bungalow 4000 m 2 jardin
site:p.haere.org 250.000 jardinage
inclus
Tél. 40.45.59.86
Papeete, Paofai F2 meublé, clim, traversant,1ch, 1sd, cuisine équipée,
séjour, petite terrasse couverte, pkg
ss sol 15,3 M Frs Ag J.Sylvain Michel
87 765 702
F1606-339
F1606-162
F1605-219
PUNAAUIA proche université maison
3 CHS 2 SDB garage terrain plat et clos
39.8M tel 87781291 aiconseil.com
Arue hauteurs, vue mer, maison récente, 3ch, dressing, 2sd, salon, séjour,
terrasse couverte, CE solaire, meublée,
terrain clôturé, portail auto 250 000
Frs Ag J.Sylvain - Maima 87 77 01 15
F1606-256
F1606-268
2
F1606-267
Maisons PAEA Petit Bungalow NEUF
+ terrain 600m 2 plat site verdoyant
petite vue mer 11.8M tel
87204047/89 797000
A LOUER Tipaerui BUREAUX neufs meublés, climatisés, à partir de 35000F+
ESPACE DE STOCKAGE disponible/ palette & gestion jusqu’à 300m3. Tel 89781175
F1606-235
F1606-319
Mahina, maison F4 3 ch 2sd, grand
jardin, vue mer, garage fermé, meublé équipé, 130.000 Ag J.Sylvain Michel
87 765 702
F1606-343
F1606-344
F3 PIRAE c/mer Appart 2 CHS RDC
avec cour parking secteur calme A
SAISIR 17.8M tel 89 797 000/
87 20 40 47
F1606-265
Mardi 21 juin 2016
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
IMMOBILIER
Taravao vds Maison Prox Lycée
3ch 2sdb Fare pote 2portails
3281m2 clôture Arbres Fruits
40M
Cab LEVY 87293003
Depuis 1964
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
Punaauia résidence neuve studios
très belle vue mer et Moorea terrasse couverte, meublé équipé parking
90.000 Frs Ag SYLVAIN Aea 87 713 513
ou Michel 87 765 702
F1606-341
Pamatai Hills, maison neuve très lumineuse, de plein pied, 3 ch, 2 sd, dressing, cuisine bien équipée ilot central, piscine, grand deck, vue superbe Moorea, garage 2 voitures, 300.000
Frs Ag J.Sylvain - Michel 87 765 702
F1606-342
MOOREA Maatea maison en dur 3 ch
sdbain, gd séjour, cuisine équipée,
meublée : terrain 800 m2 : 26 MF Ag
DEGOUT 87.747.648
F1606-330
MOOREA Baie de Cook maison 2 ch belle terrasse vue dégagée superbe terrain
1600 m2 : 25 MF Ag DEGOUT 87 747648
F1606-329
Moorea Bel Air, vue superbe lagon, résidentiel, maison en dur 3 ch 2sd, 2 terrasses
couvertes, semi meublé, cuisine équipée
162.000 Frs Ag SYLVAIN 87 77 01 15
F1606-340
MOOREA Vous vendez votre
maison ou votre terrain conseils
estimation avec l agence
DEGOUT de Moorea au
87 74 76 48
F1606-328
6
|
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
VÉHICULES
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
DIVERS
Depuis 1964
Mardi 21 juin 2016
CARNET
REMERCIEMENTS
Vends Citroën Berlingo fourgon (2
places), moteur 1,9 D, septembre 2009,
69900 Km, BE, sans climatisation, prix
750.000f. tél: 87.78.54.45
F1606-263
Massage de relaxation. Tel 87 31 15 57
F1606-211
Vds case Hitachi FB200 prix
4.500.000f. Tel 87772207
Du lundi au vendredi à partir de 7h00.
Renseignement. Tél 87.31.15.98
F1606-239
F1606-349
Land Rover Freelander II Babyrange 210000P Turbo diésel autom clim
full opt entret concession 1,650MF
à saisir Tel. 89283352
Vds moteur VW Polo diésel
123000km. Mot Renault Kangoo
diésel DCI 97000km. Mot Mitsubischi L200 turbo diésel
112000km. Tel 87286726
RELAXELLE, Centre de Relaxation
Drainage jambes, Modelage
amincissant et tonifiant,
Réflexologie plantaire, Shiatsu,
Massage sportif, 20 mn de massage
dos et tête au tarif de 2000F.
RELAXL sur RDV
au 87 77 49 50
www.relaxelle.com
PV1039-73097
Guérisseur magnétiseur par don
soulage tte douleur ancien/récente
physique organique psychique etc.
87223269
PV1039-82887
F1606-348
Location BETONNIERE 1 sac 1/2 et
1/2 sac étais serre-joints bois
coffrage vibreur tyrolien matériels
divers. T 87708520
www.heirailocation.com
F1606-277
PV1039-81460
Voyante Réunionnaise Madame
BENOITconsultera à Paea Pk 18,8 côté
mer face de la Papehue “panneau Electro Modélisme” jusqu’au 19/07. Vini
87.27.46.72 Essayer son porte-bonheur.
Nissan Qashqai 2L manuel 202000P clim
excelt état prix 1,250MF. Tel. 87290674
F1606-351
AUDI Q5 Quattro ess. 3,2l 204000P
68000kms, parfait état, BVA intérieur
cuir, px 3,6MFCP Tel 87285526
CATERPILLAR Nivelleuse 12G Moteur
reconditionne par Tahiti Bull, bon état :
Prix 7.000.000XPF Tel: 87776804
PV1039-82528
F1605-597
Bac en tôle, différentes tailles. Pour
plantations ou atres usages.
Tél. 40826584
PV1039-82939
Les familles PERRY, TUAIRA, PAQUIER,
DUMAS, BARFF, BRAUN-ORTEGA,
TETAURU-CHEBRET, TARAHU, LAI,
TAHAURI, LAN QUAN DANH, TOOFA,
La direction et le Comité d Entreprise
T.S.P, le Syndicat Autonome des
Travailleurs T.S.P, la Communauté
ITERAERA, le Collège A.M.JAVOUHEY,
l Association des dialysés, la Sté
Posi Lectric , les Services d Europe
Assistance, lépiscopat de la paroisse
de Punaruu de l Eglise de Jésus Christ
des Saints des Derniers Jours, Confession
Catholique et Sanito, la brigade de la
commune de FAAA et de PUNAAUIA,
le funéraire TEHEI, les infirmiers
libéraux Marie et Heimana, le kiné
Michael. Pour le décès de Mr PERRY
Edwin, Victor survenu dans sa 73ème année.
A TOUS UN GRAND MERCI !!.
F1606-357
Son époux Paul, ses enfants, ses
petits-enfants, les familles LAO,
MASSIN, KALANY, LYTHAM, SONGUY,
GUILLOUX, TAURUA et alliés
remercient chaleureusement toutes les
personnes qui leur ont témoigné
soutien et sympathie dans cette
douloureuse épreuve qui les sépare
désormais de leur épouse, mère,
grand-mère, Mme Madeleine MASSIN
épouse LAO, décédée le 29 mai 2016
à Auckland, dans sa 71ème année.
PV1039-78428
Faites des économies, divisez votre
facture d’électricité par 2. Installation
de panneaux solaires de qualité à prix
compétitifs. Tél. 40826584
Vends BMW X3 ess 2.5i automatique
67000km bon état prix 1.490.000f. Tel
87 77 72 30
PV1039-78429
PV1039-82734
BMW X3 2L ESS Vends BMW X3 2L
essence Parfait état 69000KM Prix
1 750 000 CFP Tél. 87.74.23.52
PV1039-83144
Vds Megane I 127000P 66000km clim
TBE 1 ère main factures entretien prix
450.000f. Tel. 89283352
Vends Citroën Berlingo fourgon (2
places), moteur 1,9 D, septembre 2009,
69900 Km, BE, sans climatisation, prix
750.000f. tél: 87.78.54.45
F1606-350
PV1039-83151
Lit adulte une place (montage démontage rapide) + matelas + couvre lit :
20.000 F CFP Tél. 89.77.38.98
PV1039-83068
BOURRE DE COCO BROYEE Idéale pr
orchidées,anthuriums,la vanille et
autres.1000frs Tél. 87.73.56.24
PV1039-83084
Citroën New C3 209000P, 42 000 Kms,
bel état, 1 180 000 F Tél 87 33 16 10
PV1039-81610
CITROËN C3 43000 KM 5CV IM
215...P,essence,revisée, clim,carrosserie
impeccable
vitreselectriques,radioCD, ord de bord,
libre fin juin; prix 1,10M negociable ;
Tel 89 74 56 68 Tél. 74.56.68
PV1039-82666
Vds Citroën C3 184000P 5 portes clim
ttes options dist ok révis expert px
690.000f. Tél: 87788898
PV1039-83053
Particulier vends RAV4 - 3 portes
clim auto parfait état avec pare-buffles.
Prix. 1.100.000F.Tél. 87.78.80.00
F1606-320
CITROËN C4 110000kms. 5 portes 2009 climatisation- radar de recul
850000F
à
débattre
Tél. 89.58.96.72/89.58.96.50
PV1039-82868
Grand choix de ferrailles à découvrir
sur place. Tél. 40826584
PV1039-78430
Chaussures de sécurité. Prix. 2 850F.
Tél. 40826584
PV1039-78431
ENT. M. RENOVATION ET FINITION.
CHERCHE SOLS A CARRELER,
PRIX INTERESSANT
TEL. 87.299.454
PV1039-82859
- Père Peter CHOY et Mathieu d Auckland, les pompes funèbres DILS
- Tahiti Nui Travel, STH Marine, Hyper U et les collègues de travail
- Les familles BEAUCHESNE, CHEN, BESNARD, TCHEN PING LEI, CHALONS,
Leila, LAW Suzanne et Vincent, HO Richard et Mylène, BEAUMONT, LAMAUD
Georges et Raphaël, en particulier LAO Elise et CONSTANT Marie, SANNE
Rémi et Bernadette, TAPUTUARAI Mareva et Jr, AYOU Pierre, TSONG
Christian, ESTALL Alain Ö
- Les amis Wendy, Waimea, Valéry, GALENON, RAUZY, PAQUIER, CLERAY,
LAURENT, VINCENT, ARIIOTIMA, LOTIN, MAUEAU, APEANG, CHONFONT,
Heinui, BAMBRIDGE, SICHAN, Tane Ö
- Kendal et la chorale chinoise de la paroisse catholique de Maria No te Hau
ainsi que Père David
GROSSE PROMO SPORTSCAM ECRAN
BALEZE 2” HD1080 GP Wifi 30Accessoires Sousmarine30m Enregistrement HD IMPECCABLE EN PROMO
avec la Perche à 10.900F. WebFB: http://bit.ly/THTPhone
Tél 89244562
Librairie Biblique 87.27.85.95 vend
Bible, Concordance, L’histoire de l’Eglise, Dict NT, Cantiques, Livres, Livres
enfants 4 à 12 ans, Calendriers
PV1039-82671
PV1039-82599
SMARTPHONES ETANCHES ANDROID:
Le Petit 2.5” pour les enfants à 11.900F,
le +vendu le MEGA5”-3G IP68 à 18.900F,
le nouveau MEGA6” à 19.900F et le
MEGA6” HautGamme 2Gb16Gb-13Mpx
à 24.900F. Facebook “Android Polynésien”. 89244562.
SMARTPHONE ANDROID NEUF 4,5”
wifi 2SIM 2CamFlash Coque & Etui Gold 13.000F Noir 15.000F
Tél. 87.27.11.60
- Père Lucien et la paroisse catholique de Ste Thérèse
- Les funéraires Min Chiu Arue
Et bien d autres encore que nous n avons pas pu citer tant la liste est longue.
« Mamie, ton sourire et les valeurs que tu nous laisses nous aiderons à
continuer notre route et te garder vivante dans nos cœurs »
PV1039-81861
PV1039-83064
PV1039-82670
MegaTABLETTES Android au meilleur
rapport qualité/prix de Tahiti: ALLWINNER QuadriCore modele
A33 1gB8gb. La 9” à 9.900f et la 10” +
pochette
à
13.500f. WebFB: http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
LE SMARTHPHONE LE MOINS CHER
DE TAHITI : S4” Dual 2SIM 2G 2CAMFlash 2Bat + coque pour 8.900F, modèle 3G 4” à 9.900F et modèle Quad 3G
4,5” à 11.900F. Web-FB: http://bit.ly/THTPhone
89244562.
ULTRABOOKS Super Rapides W8-64.
Le 14” SSD-64GB à 36.900f, le 14” 1000G
à 41.900F, le 15.6” 1000Gb à 45.900f
et le 15.6” 1000Gb + MEGAenceinte
BOSE BT SD CLE JACK à 53.900F. WebFB: http://bit.ly/THTPhone
89244562.
Nouveauté SMARTPHONES A DOUBLE
FLASH 2SIM 3G 1GB 8GB 8MillionsPX
2bat + perche. le 4,5” à 14.900F, le 5”
à 15900f et le 5,7” à 16900f. WebFB: http://bit.ly/THTPhone. 89244562
PV1039-82672
NOUVEAUTE OCTAPHONE 5,7” 13MillionsPX QUAD MEGA RAPID FULLHD
MegaWifi Mega3G Multitheme Son
polyphonique + Perche à 16.900F et
modèle balèze 6”+ étui à 18.900F.
Web-FB: http://bit.ly/THTPhone
89244562.
PV1039-82674
Pour paraître dans cette rubrique contacter le 40.47.52.77
Des remerciements particuliers à :
- Dr BLANCHET, Dr SHAN SEI FAN,
Dr FOURNIER, Dr LEFEBVRE
CASQUES Bluetooth -MicroSD -AudioJACK Nouveauté à 3.900F, MP3deMain
à 1.900F, MP4deMain à 3.900F, Haut Parleur Petit Metallica à 2.900F, Haut Parleur Petit Oeuf à 1.900F et Haut Parleur
POWER MiniBEATS à 4.900F. WebFB: http://bit.ly/THTPhone 89244562.
PV1039-82669
PV1039-82668
PV1039-82673
Loue contenair 20/40 pieds sur
Punaauia route des plaines idéal
stokage prix 20.000f/40000f mois.
Tel 87 28 65 69
PV1039-83081
Location CHAPITEAU CHAISE table
glacière. Bouée gonflable matériels
divers. T 87708520
www.heirailocation.com
PV1039-81458
F1606-353
8
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
|
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Depuis 1964
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
Mardi 21 juin 2016
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
APPELS D’OFFRES
AVIS D’APPEL D'OFFRES OUVERT
AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE
AVIS DE PUBLICITE
OBJET DU MARCHE :
Acquisition d’une pelle hydraulique avec équipements.
Lot 1 : Pelle hydraulique
Lot 2 : Godet débroussaillage
Lot 3 : Epareuse
Lot 4 : Broyeur d’arbre.
MAÎTRE D'OUVRAGE :
Commune de TAPUTAPUATEA
BP 3333 – 98736 AVERA
Tél : 40.60.03.60 – Fax : 40 66.31.44
MODE DE PASSATION :
Appel d'offre ouvert (art.295 à 296 et 298 à 300 du CMP applicable
aux communes de Polynésie Française)
RETRAIT ET CONSULTATION DU DOSSIER :
Commune de Taputapuatea
BP 3333 – 98736 AVERA
Tél : 40.60.03.60 – Fax : 40.66.31.44
raimana.mapuna@commune-taputapuatea.pf
DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES :
Le lundi 01 août 2016 avant 11h30 à la commune de TAPUTAPUATEA
ENVOIE A LA PUBLICATION : Le 20 juin 2016.
1 - IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE
ETAT – MINISTERE DE LA DEFENSE
DIRECTION D’INFRASTRUCTURE DE LA DEFENSE DE PAPEETE
BP 9462 – 98715 PAPEETE CMP
En sa qualité de maître d’œuvre, le SPCPF va procéder pendant
les mois de juillet et août 2016 au lancement de sept consultations
concernant les systèmes informatiques des communes de MANIHI,
TAHAA, TEVA I UTA, TUBUAI, RURUTU, UTUROA et du SPCPF.
Les dossiers seront consultables sur le site web du SPCPF
(www.spc.pf) et sur la page Facebook du SPCPF
(www.facebook.com/spcpf).
Les dossiers seront également transmis directement aux prestataires
identifiés.
A cet effet il est demandé aux prestataires souhaitant participer à
ces consultations de transmettre au SPCPF par voie postale (BP 50820
– 98716 PIRAE) ou par email (communes@spc.pf ) un dossier
indiquant l’intention de soumissionner et présentant la société.
Thomas MOUTAME
139722D/20.06
MARCHE DE SERVICES RELATIF A L’EXPLOITATION
DU CENTRE D’ENFOUISSEMENT TECHNIQUE
DE CATEGORIE 2 ET 3 DE BORA BORA
AVIS D’APPEL D’OFFRES
La Commune de BORA BORA lance un appel d’offres ouvert en
vue de l’attribution d'un marché de services relatif à l’exploitation
du Centre d’Enfouissement Technique (C.E.T.) de BORA BORA
pour une durée de trois (3) ans avec possibilité d’une prorogation
éventuelle de deux (2) années (soit 5 ans maximum).
1. Le présent appel d’offres a pour objet :
La conduite, l’entretien et la maintenance des installations et
équipements du C.E.T.
2. Les entreprises intéressées peuvent prendre connaissance du
Règlement Particulier de l’Appel d’Offres (R.P.A.O.) et de
l’ensemble des pièces du dossier auprès de Maireraurii LEVERD,
Directrice Générale des Services de la Commune (courriel :
courrier@commune-borabora.pf ou Tél : 40 60 58 00), tous les
jours de 7h30 à 12H00 du lundi au vendredi.
Le dossier de consultations des entreprises peut-être commandé
auprès de la société SPEED à Papeete (tél : 40.50.81.81 –
fax : 40.41.00.36).
3. Le présent avis d’appel d’offres est envoyé à la publication le
vendredi 17 juin 2016.
4. La date limite de remise des offres est fixée au mardi 26 juillet
avant 12 H. Les offres devront être remises contre récépissé au
secrétariat de la mairie de BORA BORA.
La transmission par voie postale avec accusé de réception est
possible, étant précisé que l’offre devra être délivrée avant la date
limite indiquée dans l'avis d'appel d'offres.
5. Le délai pendant lequel les candidats resteront engagés par
leur offre est de cent vingt (120) jours à compter de la date limite
de remise des offres fixée au 4) ci-dessus.
6. Les justifications à produire touchant les qualités et capacités
exigées des candidats sont :
Les références de l’entreprise,
Le plan de charge du soumissionnaire,
Le mémoire technique décrivant les dispositions que le candidat
entend adopter pour l’exécution du marché, établi conformément
au cadre «mémoire réponse» joint au DCE et comprenant le devis
estimatif prévisionnel complété et les tableaux de sous-détails de
prix complétés.
7. Les justifications à produire concernant les dettes de l’entreprise
des candidats sont les suivantes :
Un certificat attestant que l’entrepreneur est à jour des cotisations
et précisant le nombre d’employé déclarés auprès de la Caisse de
Prévoyance Sociale,
Un certificat du Trésor indiquant la situation de l’entrepreneur à
l’égard des impôts (situation soldée pour les années précédentes
et à jour pour l’année en cours),
Une attestation de la Recette des Impôts indiquant la situation de
l’entrepreneur en matière de déclaration de paiement de la TVA.
139721D/20.06
2 - PROCEDURE DE PASSATION :
Marché de prestations intellectuelles passé suivant un appel
d’offres ouvert.
3 - OBJET DU MARCHE :
Projet n° 16/019 – Polynésie française - Ile de Tahiti – Mission
d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour le remplacement des
réseaux AEP de la Base navale de Fare Ute, et de la caserne LCl
Broche au camp d’Arue.
4 – RETRAIT DU DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES
(DCE)
Le dossier de consultation est téléchargeable sur la plate-forme
des achats de l’Etat (PLACE) :
www.marches-publics.gouv.fr
(Référence du marché sur PLACE : DIDPPT16019)
Le dossier pourra également être retiré au bureau de la section
achat - infrastructure de la DID-PPT
Les lundis, mardis et jeudis de 7h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h00
Les mercredis et vendredis de 7h30 à 11h30
5- DATE ET HEURE LIMITES DE RECEPTION DES OFFRES
Le 12 août 2016 avant 11h30
6 - DATE D’ENVOI DU PRESENT AVIS A LA PUBLICATION :
le14 juin 2016
139717D/21.06
139718D/20 06
AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT
Maître d’ouvrage : Commune de Paea
Objet du marché : Construction de la 3ème tranche de l’école
élémentaire de PAPEHUE
LOT 12: DESAMIANTAGE
Renseignements et retrait des dossiers : Direction des
Services Techniques, 40.54.85.16 /francois@commune-paea.pf
Date et lieu de remise des offres : Mairie de PAEA le 25 juillet
2016 avant 11h
Critères qui seront utilisés pour le jugement des offres :
En plus des critères énumérés à l’article 300 du CMP, il sera
retenu le plan de charge, les références de l’entreprise et les
moyens mis en œuvre pour exécuter les travaux.
Justificatifs à produire :
- Une déclaration à souscrire
- Une attestation de la CPS et du Trésor Public.
- Un certificat de visite des lieux
Durée pendant lequel le soumissionnaire reste engagé par
son offre : 120 jours
Date d’envoi à la publication : 18 juin 2016
AVIS D’APPEL D’OFFRE N°06/2016
139056D 1806
1. Maître d’ouvrage : Commune de Moorea-Maiao
2. Lieu d’exécution : île de Moorea
3. Mode de consultation : Appel d’offres en application des
articles 295 à 300 du code des marchés publics aux communes
de Polynésie française.
4. Objet : Reconstruction de l’école primaire de TEAVARO, sur
les 13 lots attribués un nouvel appel d’offre est relancé pour 2 lots :
Lot 9 : Revêtements de sol et murs
Lot 12 : Peintures
5. Justificatif à fournir :
- Attestation de la Caisse de Prévoyance Sociale mentionnant que
l’entreprise est à jour de ses cotisations patronales ;
- Attestation du percepteur indiquant la situation de l’entrepreneur
à l’égard des Contributions et de la Trésorerie (situation soldée
pour les années précédentes et à ce jour pour l’année en cours)
- Déclaration à souscrire dûment remplie et signée par l’entreprise
ou la société.
L’attention des candidats est attirée sur le fait que tout dossier
incomplet sera jugé non-conforme.
6. Date d’envoi à la publication : 20 juin 2016
7. Date limite de remise des offres : 27 juillet 2016 avant 12h00
au service comptabilité à la mairie d’Afareaitu de la commune de
Moorea-Maiao
8. Date de validité des offres : 120 jours à compter de la date limite
de remise des offres
9. Retrait des dossiers : le dossier d’appel d’offres est à retirer
auprès de la société
Techno plans Services, 10 avenue Bruat – Papeete, BP 2116 98713 Papeete
(B) 40 43 25 11
10. Renseignements complémentaires :
David CHAUVIN Architecte DPLG
B.P 40470 Papeete - Quartier Gueho - 98713 Tahiti Email :
david.chauvin@chauvinarchitecte.com
(P) : 87 79 22 39 (B) : 40 45 33 93 N°tahiti :458984 001 – n°inscription
Ordre des architectes COAPF : 9836
SITE PUBLIC : http://chauvinarchitecte.com
SITE collaboratif par operation : http://chauvin.distic.net/
loginetmotdepassesurdemandeàl'adresse: courrier@chauvinarchitecte.com
Le Maire
Evans HAUMANI
139724D/20.06
Le Maire
Jacquie GRAFFE
COMMUNIQUÉS
COMMUNIQUÉ
Dans le cadre de l’instruction du permis de travaux relatif à un
projet d’extraction de soupe de corail en vue de la construction
d’une marina sur la pointe Opeha au Nord de la baie de FAAROA
sur l’île de Raiatea, le commanditaire informe le public qu’une
notice d’impact du projet sur l’environnement a été réalisée
conformément aux dispositions des articles D.171-2 et suivant du
Code de l’Aménagement.
A compter du 17 Juin 2016, cette étude d’impact peut être consultée
à la mairie de Avera pendant un délai d’un mois, ainsi qu’au Service
de l’Urbanisme à Uturoa, durant la phase d’instruction administrative.
Un registre ouvert dans chaque lieu de consultation permettra
de recevoir les avis du public.
139760D/18.06
Afin de maintenir la qualité de distribution d’eau du réseau publique,
nous vous informons que la Polynésienne des Eaux procédera à des
travaux de pose de 2 hydrostabilisateurs (stabilisateurs de pression).
Ces travaux occasionneront une interruption de la distribution de l’eau :
le mardi 21 juin 2016 entre 08h00 et 15h00
Aussi, nous vous conseillons de maintenir vos robinets fermés,
pour éviter tout dommage lors de la remise en eau.
Pour tous renseignements, vous pouvez contacter notre agence
clientèle de Pirae au 40 54 06 30.
Veuillez nous excuser pour les gênes occasionnées, et nous vous
remercions pour votre compréhension et collaboration.
La Direction.
139055D 2006
10
|
Mardi 21 juin 2016
Haere mai
L’info express
E
La Dépêche
Comment nous contacter ?
E-mail : journal@ladepeche.pf
L’image du jour
Don du sang
Le centre de transfusion sanguine (CTS) organise une collecte
de sang ouverte au public demain de 8 à 11 heures à la mairie
de Pirae.
E
Conseil de surveillance de l’IEOM
E
Les gagnants du concours de une en visite à La Dépêche
À l’occasion de la remise des deux prix attribués à la classe gagnante du concours de une, organisé par le centre de lecture et La
Dépêche de Tahiti, la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) a offert un billet d’avion à tous les élèves et la
classe en a profité pour visiter nos locaux.
> Le chiffre
> La phrase
4
Tamau, la permanence à la télé
C’est le nombre de muto’i, à temps complet, que va
pouvoir prochainement recruter la police municipale
de Papeete, alors qu’elle s’apprête à créer une brigade
canine et qu’elle souhaite mettre en place, d’ici à 2017,
“une brigade dédiée au centre-ville touristique”.
“Nous aussi, en tant qu’habitants
de Punaauia, on aimerait bien
que nos enfants naissent à Punaauia.”
Ronald Tumahai, maire de Punaauia, à propos du pôle privé unique
de santé qu’il aimerait voir s’installer dans sa commune.
P. 20-21
P. 12
L’INSOLITE
Le monde de Dory bat des records pour sa sortie
Photo : DR
Le grand spectacle, Tamau, la permanence, joué sur la scène du
grand théâtre de la Maison de la culture (TFTN), les vendredi 20
et samedi 21 mai, sera diffusé sur France ô, fin août. Une nouvelle
accueillie avec enthousiasme par le conservatoire artistique
(CAPF), consécutive du partenariat avec les équipes de France
Télévisions, et qui consacre les arts traditionnels polynésiens.
Cent trente artistes, musiciens, danseurs et chanteurs avaient
été engagés dans cette réalisation du CAPF coproduite par TFTN.
Le monde de Dory, la suite des aventures
du petit poisson bleu amnésique grande
amie de Némo, a battu des records pour
sa sortie aux États-Unis et promet de faire
des éclats à travers la planète. Les aventures
de la pétillante et très étourdie Dory à
la recherche de sa
famille perdue ont
généré 135 millions
de dollars lors du
week-end dernier de
la fête des Pères, selon
les chiffres définitifs de la société
spécialisée Exhibitor Relations
hier.
C’est le record pour une sortie de film
d’animation en Amérique du nord. C’était
jusqu’alors Shrek le troisième (2007) qui
détenait ce titre avec 122 millions de dollars.
Le record toutes catégories confondues
pour un lancement de film revient à Star
Wars : Le réveil de la force, sorti en décembre, avec près de 250 millions de
dollars de recettes rien qu’en
Amérique du nord.
Pour Jeff Bock, analyste
d’Exhibitor Relations, Le
monde de Dory, qui arrive
sur les écrans français
demain, est quasi certain d’atteindre la barre du milliard de
dollars à l’international.
C’est le deuxième carton d’animation
pour Disney cette année après les péripéties
de la lapine policière Judy Hopps dans
Zootopia, qui vient de dépasser le seuil
du milliard de dollars dans le monde.
Le magazine Variety remarque sur son
site Internet que, alors que plusieurs
suites de films à succès se sont cassé les
dents ces derniers mois, Dory doit son
attrait notamment au fait qu’il a fallu
attendre treize ans pour une suite du chefd’œuvre de Pixar.
Variety note aussi que Dory, inspiré et
incarné par la présentatrice vedette Ellen
DeGeneres, plaît aux adultes comme aux
enfants, et que les héroïnes féminines de
Disney séduisent d’autant plus qu’elles
ne se contentent pas de courir après le
prince charmant.
Agents presque secrets, est deuxième du
classement avec 34,5 millions de dollars.
Photo : La Dépêche de Tahiti
Le conseil de surveillance de l’Institut d’émission d’outre-mer
(IEOM) s’est réuni le 8 juin à Paris, sous la présidence d’Anne
Le Lorier, sous-gouverneur de la Banque de France, en présence
de Hervé Gonsard, directeur général, ainsi que des représentants
de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, de la Nouvelle-Calédonie,
Philippe Gomès, et de Wallis-et-Futuna, Pesamino Foloka. Il a
analysé la situation économique et monétaire des trois territoires
et a pris connaissance de l’évolution de leurs situations monétaires
et bancaires.
À la lumière des éléments de conjoncture présentés, notamment
l’évolution de l’inflation et des agrégats monétaires et de crédit,
le conseil de l’IEOM a décidé d’abaisser les taux directeurs de
l’IEOM de la façon suivante :
- le taux d’intérêt du réescompte est abaissé de 5 points de base,
à 0,00 %, correspondant à un taux maximum pour l’entreprise
bénéficiaire d’un crédit réescomptable de 2,75 % ;
- le taux d’intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 5
points de base, à 0,25 % ;
- le taux d’intérêt de la facilité d’escompte de chèque est abaissé
de 5 points de base, à 0,25 % ;
- le taux d’intérêt de la facilité de dépôt est réduit de 10 points
de base, à -0,20 %.
Le conseil de l’IEOM a, par ailleurs, pris la décision de rémunérer
les avoirs de réserve des banques excédant les réserves obligatoires
à un taux de 0 % ou au taux de la facilité de dépôt, le taux le
plus bas étant retenu. Dans le cadre de la modernisation de la
politique monétaire de l’IEOM – qui a pour objet de simplifier
les modalités de refinancement des établissements de crédit –
le conseil a approuvé une nouvelle baisse du taux des réserves
obligatoires sur emplois, de 25 points de base à 0,75 %.
Ces décisions entreront en vigueur à compter d’aujourd’hui.
| fenua | 11
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
JUSTICE - Le dossier refait surface après plusieurs années de sommeil
Photo : archives LDT
Affaire de la SEP : Hubert Haddad
de retour chez le juge
Si les délais prévus sont maintenus, la toute première fourrière
intercommunale de Polynésie française, située dans la vallée de
la Punaruu à Punaauia, devrait être inaugurée en avril prochain.
PUNAAUIA-PAEA - Une fourrière
Les travaux devraient
commencer fin août
S
Photo : Jean-Baptiste Calvas
Hubert Haddad et l’un de ses avocats, Me Francis Szpiner, hier après-midi, avant leur rendez-vous dans le bureau du juge d’instruction.
C’
est un dossier mis en
sommeil depuis plusieurs années qui a soudain refait surface, hier.
En l’occurrence, celui de la
Société environnement polynésien (SEP), une société d’économie mixte (SEM) dont la gestion,
de 1997 à 2007, avait été sévèrement critiquée par la chambre
territoriale des comptes (CTC)
dans un rapport datant de 2010.
Hier après-midi, donc, le patron
du groupe 2H, Hubert Haddad,
assisté de ses avocats dont le ténor
parisien Me Szpiner, a été longuement auditionné par le juge
d’instruction Laurent Mayer.
À la clé : une probable mise en
examen de l’homme d’affaires
bien que la mesure n’eût pas
encore été actée à l’heure où
nous mettions sous presse.
Dans ce dossier l’ancien PDG
de la SEP, Karl Meuel et l’exbras droit d’Hubert Haddad ont,
eux, d’ores et déjà été mis en
examen. Le premier en février
2011 pour détournement de fonds
par personne chargée d’une mission de service public. Et le
second, deux ans plus tard, pour
complicité de corruption passive.
C’est le rapport de la CTC cité
plus haut qui était à l’origine
de l’ouverture d’une enquête
préliminaire par le parquet de
Papeete.
Dans le document, la juridiction
financière pointait du doigt les
agissements d’un “PDG omnipotent, insuffisamment contrôlé”
et “disposant d’une situation
privilégiée”.
À titre d’exemple, en 2010, Karl
Meuel se serait octroyé quelque
4,8 millions de francs d’avances
sur salaires alors qu’il jouissait
d’une confortable rémunération.
La CTC consacrait également
plusieurs pages aux relations
étroites qu’entretenait la SEP
avec le groupe d’Hubert Haddad.
“Depuis 2001, les contrats passés
avec les sociétés du groupe 2H,
d’autres sociétés d’Hubert Haddad et ECR, appartenant à des
membres de sa famille, ont été
de plus en plus nombreux, au
point de représenter en moyenne
la moitié des investissements
en communication de la SEP sur
la période 2001-2008 (…) Entre
2003 et 2008, les montants facturés à la SEP par le groupe 2H
et d’autres sociétés proches d’Hubert Haddad ont été multipliés
par près de 7 alors que, dans le
même temps, les sommes dépensées au titre des campagnes d’information et de sensibilisation
au tri sélectif n’ont été multipliées
que par 4” , écrivaient, entre
autres, les magistrats suspectant
des malversations.
Six ans après la publication du
rapport, les investigations sont
donc toujours en cours. K
J.-B.C.
TRIBUNAL CORRECTIONNEL - D’abord placé en garde à vue pour apologie du terrorisme
est un dossier qui sort
de l’ordinaire” , lâche
d’emblée le président du tribunal
correctionnel. Outre le fait que
le prévenu soit à moitié sourd,
ce qui complique les échanges,
il est aussi escorté par quatre
colosses de la gendarmerie dont
les visages sont dissimulés sous
des cagoules noires.
Car l’homme de 47 ans, qui
vient de passer seize ans en
prison en métropole pour tentative de meurtre, a été placé
ces jours-ci en garde à vue après
que sa compagne, qu’il a retrouvée il y a quelques mois, l’a
accusé de multiples faits : viols,
menaces de mort, violences et…
apologie du terrorisme. D’où
les moyens engagés par les militaires.
La victime avait en effet déclaré
aux enquêteurs que son conjoint
avait fait la connaissance d’islamistes radicaux en détention.
Mais à l’arrivée, seules les violences sur concubin sans inca-
pacité de travail ont été retenues,
le reste des accusations n’étant
pas fondé. Des coups que le prévenu a reconnus sans détour.
Dans ses réquisitions, le procureur est revenu sur le casier
judiciaire du quadragénaire
émaillé de condamnations pour
violences et, donc, d’une tentative de meurtre.
“Doit-on attendre d’avoir un
homicide ? Il faut mettre un
coup d’arrêt à votre comportement”, lui a lancé le magistrat
Dans ce sens, les communes de
Punaauia et de Paea ont décidé
d’unir leurs efforts pour mettre
en place une fourrière intercommunale.
D’ici quelques semaines, le Syndicat intercommunal pour la
gestion de la fourrière animale
(Sigfa) devrait lancer un appel
d’offres concernant la construction de la fourrière et les travaux
devraient commencer fin aoûtdébut septembre. Pour le
moment, pas ou très peu de
retard par rapport aux prévisions
annoncées.
La fourrière sera située au fond
de la zone industrielle de la
Punaruu, à Punaauia, sur un
terrain de 1 000 m2, appartenant
à la commune.
Elle sera composée de deux
blocs : d’une part un espace de
120 m2, composée de 20 cages
(avec une possibilité d’extension)
et d’autre part, un bâtiment
accueillant à la fois des bureaux
administratifs et un incinérateur.
Ce sera la toute première fourrière de Polynésie française à
posséder son propre incinérateur. K
É.P.
A En bref
E Appel à témoin
Trois mois ferme pour l’ex-taulard
qui frappait sa compagne
“C’
i les délais prévus sont maintenus, la toute première fourrière intercommunale de Polynésie
française, située dans la vallée
de la Punaruu à Punaauia devrait
être inaugurée en avril prochain.
Le problème des chiens errants
est un souci récurrent en Polynésie française. Rien que sur le
mois de juin, La Dépêche de
Tahiti a déjà relaté deux attaques
de chiens sur des animaux.
Après le carnage du Rainbow
Park, à Pirae, en début de mois,
qui avait causé la disparition et
la mort d’une soixantaine de
poules, cochons d’Inde, paons,
lapins… le 14 juin, ce sont deux
béliers et deux brebis qui ont
trouvé la mort sur le plateau de
Afaahiti, après s’être fait attaquer
par trois chiens “supposés
errants ou ayant échappé à la
vigilance de leur maître”… sans
compter les agressions envers
administrés et touristes.
Des solutions à ce fléau se font
attendre. D’autant plus que le
Code général des collectivités
territoriales (CGCT) oblige
aujourd’hui les maires à trouver
des solutions pour lutter contre
la divagation des animaux
domestiques.
en réclamant six mois de prison
ferme avec mandat de dépôt à
Nuutania. Le tribunal a finalement condamné l’ex-taulard à
six mois de détention dont la
moitié assortie du sursis et sans
prononcer son incarcération
immédiate.
L’homme a donc pu quitter libre
le palais de justice.
Il a en revanche interdiction
d’entrer en contact avec sa victime. K
J.-B.C.
Le commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française lance un appel à témoin
dans le cadre de la recherche
d’une mineure dont la disparition
est inquiétante. Il s’agit de Tetainanuarii Sherydan (12 ans) née
le 14 novembre 2003 à Papeete
et domiciliée au PK 4,8, quartier
Etilage à Faa’a. La mineure a fugué
du domicile familial le dimanche
12 juin et n’est pas rentrée depuis.
Elle est de type polynésienne,
corpulence mince, mesure 1,67 m.
Elle a les cheveux mi-longs. Toute personne ayant vu dernièrement
l’intéressée ou en mesure d’apporter des renseignements la
concernant est invitée à contacter le centre opérationnel de la
gendarmerie en composant le 17 (ou le 40.47.92.09 depuis
Papeete et Pirae).
12
| fenua |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
SANTÉ - Projet de pôle privé unique
Ronald Tumahai monte au créneau
J
Tumahai par téléphone, pour
recueillir sa réaction sur le sujet.
“Je comprends la réaction du
conseil municipal et du maire
de Papeete”, a-t-il déclaré. “C’est
humain. Il y a des enjeux économiques derrière.”
Ce qu’il déplore, en revanche,
ce sont les arguments qui ont
été énoncés.
“Lorsqu’ils disent : ‘On ne peut
pas ne pas avoir de structure de
santé à Papeete’, je peux également répondre que nous aussi,
on ne peut pas, ne pas avoir de
structures de santé sur la côte
ouest. D’autant plus qu’après
Faa’a, nous sommes la commune
la plus peuplée de Tahiti. Par
ailleurs, Papeete n’est pas dépourvue de structures de soins”,
explique-t-il.
“Cardella, c’est du réel”
Et de rappeler que, si Papeete
a “laissé partir Mamao” , elle
n’est pas restée sur le carreau
puisqu’en contrepartie, le Pays
Le maire de Punaauia
se dit serein. Le projet
d’une nouvelle clinique
Cardella ne date pas d’hier.
Photo : archives LDT
eudi dernier, le conseil municipal de Papeete émettait,
haut et fort, “le vœu unanime” de voir se réaliser le “projet
d’une toute nouvelle polyclinique
Paofai” dans la capitale.
Par cette délibération, Michel
Buillard et ses conseillers se
positionnaient fermement contre
le projet de transfert de la clinique Cardella à Punaauia car,
ils en sont persuadés, comme
le préconise le nouveau schéma
d’organisation sanitaire qui a
été approuvé à l’Assemblée de
Polynésie française (APF), en
février, il n’y aura qu’un seul
pôle de santé privé : Paofai ou
Cardella. Et, bien entendu, ils
veulent que ce soit celui de Paofai
qui voie le jour.
Si les protagonistes refusent de
parler de “guerre des cliniques”,
il n’empêche que le sujet soulève
les passions et que la capitale
est prête à tout pour conserver
une infrastructure médicale dans
ses limites.
Nous avons donc contacté Ronald
finance un grand projet d’investissement, sur le site de l’ancien
hôpital : “un centre culturel d’envergure, qui représente un enjeu
financier important”.
Certes, à Punaauia, on parle du
Mahana Beach, mais “pour le
moment, ce n’est qu’à l’état de
projet, a-t-il rétorqué, alors que
Cardella, c’est du réel”.
Autre argument lancé par les
élus de Papeete : la distance à
parcourir pour aller jusqu’à la
future clinique Cardella, s’il arrivait un problème à To’ata, haut
lieu d’animation du centre-ville.
“Là aussi, ce n’est pas un argument valable. Jusqu’à maintenant,
on met moins de temps pour
aller jusqu’à Punaauia, par la
RDO, que pour aller jusqu’au
centre hospitalier de Taaone, en
traversant la ville.”
Et à la réaction du tavana de
Papeete qui avait déclaré :
“Demain, nos petits enfants, on
voudrait qu’ils naissent à
Papeete” , Ronald Tumahai
declare : “Nous aussi, en tant
qu’habitants de Punaauia, on
aimerait bien que nos enfants
naissent à Punaauia”.
Le maire de Punaauia se dit
serein. Le projet d’une nouvelle
clinique Cardella ne date pas
d’hier. Il a été retardé puisque
le site choisi pour l’accueillir
était en zone rouge, donc inconstructible, dans le plan de pré-
vention des risques (PPR).
Mais suite à quelques travaux
et à la révision récente du PPR,
“le problème est résolu”, explique
le tavana. “Et les investisseurs
sont d’accord pour mettre un
peu plus d’argent dans l’aménagement de cette clinique. C’est
quand même un investissement
de plus de 8 milliards de francs”,
ajoute-t-il.
Pour lui, Cardella est à un stade
bien avancé, bien ficelé. “Je ne
vois pas comment un projet sorti
de nulle part pourrait venir
contrebalancer le projet de la
clinique cardella. C’est un projet
qui bénéficiera à toute la population de Punaauia, mais pas
seulement : à toute la population
de la côte ouest également”,
lance-t-il.
D’ici la fin du mois, le permis
de construire devrait être instruit
et il ne restera plus que l’autorisation du ministère de la Santé
pour acter le démarrage des travaux. K
EP
FAA’A - Aéroport international
Une grille d’aération tombe du plafond, cinq blessés
L
se faire hospitaliser et a poursuivi
son voyage.”
Par principe de précaution, les
trois autres grilles du même
type, qui permettaient d’obturer
les deux puits de lumière de la
salle d’embarquement domestique, ont été enlevées.
“Maintenant, on va laisser les
enquêteurs faire leur travail
pour déterminer les causes de
cet accident”, poursuit le directeur de ADT.
“De notre côté, on va immédiatement mettre en place une campagne de vérification des installations du même type, pour
être sûrs que tout danger est
écarté. On a évacué l’ensemble
des risques en salle d’embarquement, mais on a d’autres
puits de lumière du même type
dans le hall de l’aéroport.”
Ceux-ci devaient être vérifiés,
dans l’après-midi. K
V. H.
Photo : Vaiana Hargous
es fixations d’une grille
d’aération métallique ont
lâché, hier, en début
d’après-midi, dans la salle d’embarquement domestique de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, faisant
cinq blessés.
Cette grille triangulaire de 2x3
mètres faisait partie des obturations latérales d’un puits de
lumière.
Une bourrasque de vent aurait
délogé la grille, la faisant chuter
de 5 mètres de hauteur.
“Il y avait, à ce moment-là,
quelques passagers non loin de
cette grille” , explique Éric
Dumas, le directeur général de
ADT.
“Quatre personnes — deux Japonais et deux locaux — ont été
prises en charge par les pompiers
de Faa’a et Punaauia, puis évacuées vers l’hôpital de Taaone.
Une cinquième a été légèrement
touchée, mais n’a pas souhaité
C’est dans la salle d’embarquement des vols domestiques que l’incident a eu lieu, hier peu avant 13 heures.
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
| fenua | 13
A En bref
E COMMERCE - 28e édition du Heiva Rima’i
La 28e édition du Heiva Rima’i se déroulera sur le site de Aorai Tini Hau, à Pirae, du 24 juin au
17 juillet. Cette manifestation, soutenue par la présidence de la Polynésie française et le service de
l’artisanat traditionnel, est organisée par le Comité organisateur des expositions artisanales de Tahiti
i Te Rima Rau (CTRR), présidé par Irène Atu.
Cette année, les membres du CTRR ont choisi comme thème “le foyer polynésien : Utuafare Maohi”
pour démontrer l’importance du lieu familial.
À travers les activités artisanales, ils mettront en valeur un espace dévoilant une maison polynésienne
dont l’intérieur sera décoré de tifaifai et coussins aux multiples couleurs, entreposés sur des peue
confectionnés par les artisans des Australes. En outre, des rideaux fabriqués à partir de coquillages
ramassés sur les plages des îles Tuamotu, ornant les fenêtres, ainsi que des pots de plantes suspendus
en macramé, seront présentés.
Le public trouvera également des pans de murs en bambou et en vannerie, des tableaux de sable
ou de tapa aux motifs marquisiens, un chemin de table en coquillages ou encore diverses sculptures
sur du sable blanc.
L’inauguration officielle aura lieu vendredi, à 10 heures. Le salon sera ouvert au public du lundi au
dimanche, de 9 à 18 heures.
E ÉDUCATION - Le torchon brûle entre parents d’élèves
et mairie de Papeete
Hier, le président de la fédération des parents d’élèves de l’enseignement public, Tepuanui Snow,
a tenu à réagir aux propos de l’adjointe au maire de Papeete, Danièle Teaha.
Sur une radio, cette dernière expliquait que “la surveillance de leur enfant est à la charge des
parents, ou à celle du directeur d’école”.
Tepuanui Snow poursuit : “La surveillance des enfants va impliquer un coût supplémentaire, non
pas à la charge des parents, comme elle l’affirme, sauf si ces parents externalisent la prestation
auprès d’une garderie, mais bien à la commune, qui devra mettre du personnel à disposition, dans
les écoles. (…)
Si la commune, par la voix de son directeur des services, s’étonne de l’ultimatum qui lui est posé,
la fédération l’invite à relire la circulaire n°HC2051/DIPAC/PJF/BJC/mm du 29 décembre 2011,
qui a été adressée à l’ensemble des maires de Polynésie, et qui précise que ‘la surveillance des
élèves ne peut en aucun cas être déléguée.’
Aussi, la fédération rappelle que le principe de responsabilité des parents s’applique dès lors qu’ils
souhaitent que leur enfant soit externe. Tant que l’enfant reste dans les murs de l’école, il est sous
la responsabilité du directeur pendant le temps scolaire, et de la commune pendant le temps périscolaire.”
En conclusion de son courrier, le président de la fédération en appelle à Michel Buillard pour une
rencontre prochainement.
B. P.
E SANTÉ - Pôle privé unique de santé : la CPS dément
tout “avis favorable officieux”
Suite à l’article paru dans la dépêche de Tahiti, samedi 18 juin, la Caisse de Prévoyance Sociale
(CPS) “dément formellement l’existence d’un avis favorable officieux donné par sa Commission
chargée des affaires immobilières et des placements sur le projet de pôle privé unique de santé
de Paofai”.
La CPS concède, en revanche, par communiqué, que “dès 2012, à l’occasion de la présentation
du projet de la clinique privée de Punaauia, la Commission de santé élargie de la CPS a exprimé
son point de vue sur l’intérêt et la nécessité de regrouper les établissements privés de soins en un
seul pôle afin de moderniser et rationaliser leurs plateaux techniques”.
Une orientation validée par le Pays et intégrée dans le Schéma d’organisation sanitaire 2016-2021,
voté en février 2016.
“Dans ce cadre, un appel à projets à lancer par le Pays définira les activités de ce pôle privé unique
de santé, la complémentarité avec le secteur libéral et public, notamment le CHPF. À la lumière de
cet appel à projets, les différentes propositions seront examinées par le conseil des ministres, après
avis de la Commission territoriale d’organisation sanitaire. À ce stade, il est donc prématuré, pour
la CPS d’examiner tout projet de clinique privée”, prévient la Caisse, qui se dit “cependant vigilante
sur l’offre privée de soins, laquelle représente, outre les aspects social et financier importants pour
les régimes de protection sociale, un enjeu majeur d’accès aux soins pour les patients polynésiens”.
14
| fenua |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
ÉLECTION DE BEAUTÉ - Dernière ligne droite avant la finale de Miss Tahiti vendredi
Les oraux sont arrivés
Chaque candidate est restée entre 10 et
15 minutes, face à ce jury 100% féminin.
à l’élection de Miss Tahiti
ont passé hier leur grand
oral.
K Une épreuve qui
compte pour 50 %
de la note finale.
K Elles nous ont livré leur
réaction à la sortie de leur
entretien.
E
C’
charge, vendredi, de choisir la
plus belle femme du fenua, première des Miss régionales à être
connue, avant le show de Miss
France 2017, organisé en métropole en décembre.
Petite nouveauté cette année
aussi, il n’y aura pas de présidente du jury. Laquelle choisir ?
La plus âgée, la plus titrée, la
plus connue ? Leiana Faugerat,
présidente du comité Miss Tahiti,
a préféré ne pas choisir. Quoi
qu’il en soit, vendredi, les reines
de beauté seront sur scène, mais
aussi assises, car quel bonheur
– ex-présentateur de Faut pas
rêver –, également présent et
venu tourner un 52 minutes sur
Miss Tahiti (et un autre sur Miss
Calédonie) pour France Ô. Malgré
tout cela, notre toujours Miss
Tahiti a pu nous accorder une
longue et chaleureuse interview,
entre deux conseils et prises
(lire ci-dessous).
Plutôt sereines et détendues, les
candidates ont attendu sagement
leur tour, compris entre 10 et
15 minutes pour chacune d’entre
elles. Et elles n’ont pas manqué
de réagir, une fois leur oral ter-
et quel plaisir pour les yeux de
retrouver Marava Galanter, Tilda
Fuller, Hinatea Boosie entre
autres, des Miss qui ont marqué
nos esprits, comme tant d’autres.
Plus disponible et souriante que
jamais, Vaimiti Teiefitu, Miss
Tahiti 2015, reine pour quelques
jours encore, n’a pas manqué
de conseiller, réconforter chaque
candidate avant son passage. La
belle était pourtant fort occupée
entre son petit ami David Faupala, d’origine wallisienne et
joueur de football à Manchester
City, présent, et Laurent Bignolas
E
Interview
Vaimiti Teiefitu, Miss Tahiti 2015
Est-ce important de porter le nom de Tahiti, surtout en France ?
En France, Tahiti et Miss Tahiti, ça fait rêver. Désolé les copines,
Réaction
“Il faut rester
imperturbable”
mais Miss Tahiti fait
plus rêver que Miss
Bretagne ou Miss
Bourgogne. Tahiti
est attendu chaque
année, on attend
vraiment la Miss
Tahiti à Miss France.
Elle fait rêver, elle
fait voyager, les
Français attendent
de la beauté exotique et ici, on a dix
beautés exotiques.
1 Comment cela s’est-il passé ?
Au début, j’étais détendue et puis
le stress est arrivé, mais à force
d’échanger, de communiquer, je
suis arrivée à me détendre. J’avais un peu la voix qui tremblait.
Votre podium estil fait ?
Oui, il est fait, j’ai
mes petites préférées, mais elles méritent toutes d’être là car elles
ont réussi à tenir le rythme malgré cette préparation de folie. Je
suis sûre qu’elles nous réservent un spectacle merveilleux pour le
soir de l’élection.
Si vous aviez un seul mot à dire à la future Miss ?
Sois aimante.
Propos recueillis par C.C.
2 Quelles ont été vos questions ?
On m’a demandé quelle cause je soutiendrais, si j’étais élue. J’ai
répondu la protection de la nature et de l’environnement. On m’a
posé une bonne dizaine de questions, au total.
Vous êtes également candidate en solo au Heiva. Est-ce compliqué
de mener les deux de front ?
C’est une organisation, mais cela a été surtout un choix. Quand
on veut quelque chose, on s’en donne les moyens. Si j’accède à
un titre à Miss Tahiti, cela peut être bénéfique pour mon concours
de meilleure danseuse.
Et comment s’organise-t-on quand on perd son maillot sur scène,
comme lors du gala ?
Cela peut arriver, il ne faut pas perdre ses moyens. C’est comme
en répétition, on met tout sur l’improvisation, on joue avec ses
cheveux, et toujours souriante. Il faut rester imperturbable.
Photo : Océane Ehrhardt
Nous ne sommes pas loin de la fin de votre règne. Que retenezvous ?
Beaucoup de choses. Si on me demande, mon souvenir préféré,
je ne peux pas répondre, tout a été vraiment bien. J’ai fait beaucoup
de rencontres, encore aujourd’hui, je suis en plein tournage pour
France Ô, en ce moment. Et même après, les rencontres continueront.
Et surtout, je ne peux pas oublier tout le soutien, tout l’amour des
Polynésiens, que cela soit en représentation ou lors de ma vie de
tous les jours.
Christophe Cozette
Candidate 1
Photo : Vaimiti Teiefitu
Les questions fusent…
Je trouve qu’elles ont eu des questions assez difficiles comparé à
moi. Quand le jury voit que la candidate est à l’aise, on voit qu’elles
essayent de la déstabiliser. Mais cela ne marche pas toujours, elles
ont du répondant.
miné (lire ci-contre). Une fois
passées au crible des questions
des ex-Miss Tahiti, elles se sont
tous glissées dans leur maillot
de bain deux pièces en nacre
pour un dernier passage devant
le jury, avant le grand soir, vendredi.
Vaimiti Teiefitu nous a confié
avoir son podium, sans nous le
dévoiler, bien sûr. Et vous, votre
choix est-il fait ? K
Océane Ehrhardt
“La Miss Tahiti fait rêver, fait voyager”
Vous semblez très impliquée dans la préparation des candidates…
Oui, je pense que c’est important, c’est une étape décisive à Miss
Tahiti, tout se joue aujourd’hui, pour les finalistes en tout cas. Les
trois meilleures notes à l’oral seront qualifiées à titre provisoire,
avant le soir de l’élection. La Miss actuelle doit être impliquée dans
leur préparation, j’ai vécu tout cela, le stress, les questions du jury,
j’essaye de les guider au maximum. Mais elles se débrouillent bien.
Photo : Christophe Cozette
K Les dix candidates
est hier, sur la côte
ouest de Tahiti, que
les dix candidates à
l’élection de la reine
de beauté de Polynésie, Miss
Tahiti ont passé leur grand oral
– une épreuve qui compte à 50 %
dans le résultat final, les 50 %
restant étant, à part égale, répartis
entre les votes du public via
SMS et le show final proprement
dit –, face à un jury inédit. En
effet, après un jury entièrement
composé de Miss France l’année
dernière, c’est un jury 100 %
Miss Tahiti qui aura la lourde
Photo : Christophe Cozette
A En 3 points
Vaimiti Teiefitu, Miss Tahiti 2015 et son petit ami, David Faupala,
d’origine wallisienne et joueur de football à Manchester City.
| fenua | 15
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
E
Réactions
Vaiata Buisson
Taraina Krause, candidate 4
Candidate 2
Candidate 3
“Cela impressionne de voir autant
de Miss, c’est assez spécial”
1 Cela s’est très, très bien passé,
je suis carrément contente.
2 On m’a posé toutes sortes de questions.
4 Est-ce impressionnant, un tel jury composé que de Miss Tahiti ?
Oui, quand même, c’est la première fois que j’ai autant de Miss
devant moi.
5 Une est-elle votre préférée ?
Non, je les aime toutes, elles sont carrément belles. J’avoue avoir
été déstabilisée par leur beauté.
Maire Bu-Luc
3 Pas vraiment, cela a été très riche.
4 Oui, car j’ai beaucoup de respect pour ces femmes, qui se
sont battues pour nous, notre pays et leurs causes. J’ai beaucoup
de chance d’être ici, de pouvoir les côtoyer, de les avoir vues et
de pouvoir discuter avec elles.
5 Manoa Frugier.
3 Je ne pensais pas que j’allais pleurer comme cela, on m’a parlé
de ma Presqu’île, de ma vie là-bas.
4 Oui, carrément.
3 Une question, oui, m’a déstabilisée. On m’a demandé quel devait
être le profil d’une femme qui serait présidente. J’ai répondu qu’il
fallait avoir la tête sur les épaules, qu’il fallait savoir prendre des
décisions et des initiatives.
Vous pourriez être présidente ?
Je pense que oui. Si on se donne les moyens, je pense qu’on peut
tout faire, il suffit de se donner un objectif dans la vie.
5 Je les aime toutes.
1 Je m’attendais à pire mais cela a
été. Je pense avoir un minimum réussi,
je m’attendais à des dates, des définitions. Pour moi, cette étape a été
la plus dure, il faut savoir s’exprimer, tout en donnant une bonne
image. Cela va aller les doigts dans le nez maintenant, je pense.
Photo : Vaea Ferrand
2 On m’a posé des questions sur moi, sur mes activités, mes
passions. J’ai dit tout ce que je savais. On m’a même demandé
quelle chanson je serais, j’ai répondu l’hymne tahitien.
“Pour moi, cette
étape a été la plus
dure”
1 Cela s’est bien passé mais rien
sur Moorea. Je ne suis pas totalement
satisfaite, mais bon, ça va, je pense
qu’il y a pire (rires).
2 On m’a demandé ce que je faisais, quelle était la cause que je
défendais, on m’a posé des questions
sur moi, sur notre culture et nos traditions.
3 La plus délicate a été de changer le slogan d’Air Tahiti Nui, j’ai
eu un blanc. Je n’ai pas su répondre, j’ai répondu qu’il était très
bien comme ça.
Candidate 7
Photo : Raina Agnieray
et larmes). J’avais pris un mouchoir,
c’est le stress qui retombe, désolé,
on m’a posé une question et cela m’a totalement déstabilisée. Mais
sinon, cela s’est bien passé, les Miss m’ont mise à l’aise, c’était un
super-moment. Je ne pensais pas être stressée à ce point, avec
toutes ces répétitions, c’est la pression qui est retombée.
2 J’ai eu une question en anglais :
quel a été un bon souvenir avec les
autres candidates. J’ai répondu que
j’étais contente de les avoir rencontrées et quand nous sommes montées sur scène lors du gala, nous
étions toutes stressées mais nous avons vécu un bon moment.
Vaea Ferrand
“On m’a demandé quel devait
être le profil d’une femme
présidente”
Photo : Maire Bu-Luc
1 (la candidate oscille entre rires
2 J’ai eu des sujets très intéressants
comme le port du voile, les attentats, mais aussi l’ouverture des
frontières de la Syrie. Cela a été un débat très riche, je pense avoir
tiré mon épingle du jeu, beaucoup semblaient intéressées par mes
propos.
Raina Agnieray, candidate 6
Candidate 5
“On m’a même
demandé quelle
chanson je serais”
1 Très bien, cela s’est bien passé.
1 Cela s’est bien passé, je suis
tout de même contente que cela
soit fini. Le stress est redescendu,
elles sont sympathiques, mais cela
impressionne de voir autant de Miss,
c’est assez spécial.
Photo : Taraina Krause
3 Une ou plusieurs t’ont-elles embarrassée ?
J’ai eu des journées de préparation, cela demande beaucoup de
travail, surtout quand on n’est pas préparé à ce genre de présentation.
“Je pense avoir
tiré mon épingle
du jeu”
Photo : Vaiata Buisson
“J’avoue avoir été
déstabilisée par
leur beauté”
Photo : Vanille Guyot-Sionnest
Vanille Guyot-Sionnest
2 C’était surtout des questions personnelles, sur mes origines, sur
mon futur.
3 Oui, on m’a demandé qui, pour moi, serait Miss Tahiti. Pas facile
de répondre, on est devenues des copines, des amies, on s’entraide.
C’était une question dure mais je m’étais bien préparée.
4 Franchement oui, on sait qu’elles sont passées par là. Elles
veulent une femme qui puisse représenter son pays mais encaisser
les coups.
Mateata Raoulx
Herenui Cheung
Mehealani Tepou
Candidate 8
Candidate 9
1 Heureuse que cela est terminé,
mais je voulais encore rester. Cela
s’est bien passé.
3 Non, ça va, on te met à l’aise.
2 On m’a demandé qui je voudrais être plus tard et pourquoi,
si je me voyais être Miss Tahiti. C’était tout de même des questions
plutôt personnelles, plus que sur l’actualité. On m’a demandé si
j’aimerais avoir des enfants et j’ai répondu deux, des jumeaux,
vrais ou faux, un garçon et une fille seraient l’idéal.
4 Oui, il faut être au top pour pouvoir les surprendre, elles sont
toutes belles.
3 Non, pas du tout. Je n’ai rien pratiqué de particulier avant, j’ai
beaucoup réfléchi sur ma personnalité.
5 Elles sont toutes ma préférée.
4 C’est très impressionnant, oui, que des Miss Tahiti et des Miss
France.
“On appréhende
plus quand ça ne
nous concerne pas
directement”
1 Bien, très bien même, elles sont
là vraiment pour nous connaître. J’ai
été très calme, mais tout de même impressionnée de voir autant
de belles femmes devant soi.
2 J’ai eu beaucoup de questions personnelles. Comment je me
suis préparée, que dirais-je face aux critiques, si je fais de la danse,
différentes choses comme cela. Les questions plus “techniques”
m’ont demandé comment je vendrais la perle de Tahiti.
3 Pas vraiment. On appréhende plus quand ce sont des questions
qui ne nous concernent pas directement, mais cela n’était pas insurmontable. J’ai répondu avec mon cœur. J’aime bien y aller avec
spontanéité, je pense qu’il ne faut pas trop calculer. Il faut avoir
une culture générale certes, mais sur les questions personnelles,
il faut être spontané, c’est ce qu’on attend de nous.
Photo : Mateata Raoulx
2 C’était surtout des questions
sur mon profil, ce que je faisais dans
la vie, mes passions, si j’avais une personnalité ici que j’aimais bien,
j’ai dit non, j’en avais une, c’était un Américain.
“J’ai beaucoup
réfléchi sur ma
personnalité”
Photo : Mehealani Tepou
1 Ça va, cela a été.
Photo : Herenui Cheung
“Il faut être au
top pour pouvoir
les surprendre”
Candidate 10
16
| fenua |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
HEIVA I TAHITI - Samedi 16 juillet, à To’ata, le groupe de Bora Bora en catégorie hura ava tau
Première participation pour Tamarii Anau
Photo : DR
Photo : Isabelle Roussy/LDT
“Nous présenterons un spectacle de 45 minutes sur le thème
Anau, c’est de là que je viens”, a expliqué la chef de groupe.
Fifi Hutia-Dany, chef des Tamarii Anau de Bora Bora.
F
ifi Hutia-Dany amène
pour la première fois son
groupe Tamarii Anau au
Heiva i Tahiti. Depuis
plusieurs années, ses danseurs
avaient envie de se mesurer aux
groupes de Tahiti.
“Dans la troupe, j’ai une dizaine
de danseuses qui participent
avec leurs filles et elles ont
décidé cette année d’arrêter et
de laisser la place aux plus
jeunes. Pour cette occasion, j’ai
pris la décision de participer au
Heiva i Tahiti, mais ce n’est pas
simple. D’abord c’est très cher
et ensuite ça représente une
organisation très compliquée
pour mener les répétitions des
deux manifestations en même
temps”, confie-t-elle.
“Nous épargnons depuis un an
en organisant plusieurs manifestations notamment le ’ ori
record Bora Bora début mai. Le
28 mai, Tamarii Anau a aussi
organisé l’élection de Miss Bora
Bora. Cela a représenté beaucoup
de travail et n’a pas rapporté
autant de bénéfices que nous
l’espérions”, explique Fifi HutiaDany.
“Nous allons déplacer 120 personnes à Tahiti. C’est un énorme
budget de presque huit millions
de francs.”
Elle poursuit : “Le règlement est
aussi beaucoup plus compliqué
qu’à Bora Bora, c’est une nouveauté pour nous de présenter
un scénario, de justifier le choix
du thème choisi, des musiques,
etc. Pour les costumes en végétaux, aussi, c’est compliqué car
à Tahiti, nous ne sommes pas
chez nous, il nous faut tout acheter alors qu’ici nous n’avons qu’à
nous servir dans notre jardin !
Mais nous nous sommes organisés”.
“Nous avons commencé à répéter
dès l’an dernier pour dégager
ensuite du temps pour les répétitions de Bora Bora. Les costumes en more sont également
terminés”, développe-t-elle.
“Nous présenterons un spectacle
de 45 minutes sur le thème
“Anau, c’est de là que je viens”.
Ce spectacle est le travail de
toute une équipe. Les batteurs
sont dirigés par Boris Atuahiva,
la chorégraphie a été créée par
Vainui Teriipaia pour les femmes
et par Ralph Upaupa pour les
hommes, le thème et le ’orero
ont été écrits par Françoise
Postma et les aparima mis en
place par Mike Iteraera.”
“Dès que nous aurons fini la
présentation à Bora Bora, nous
reprenons les répétitions pour
Tahiti où nous arriverons le
11 juillet pour participer à To’ata
le 16”, conclut-elle.
La pression est importante car
c’est l’honneur de Bora Bora qui
pèsera sur les épaules des Tamari
Anau, mais Fifi reste très
confiante. Elle sait que tout Bora
Bora sera derrière la troupe pour
la soutenir quand elle rentrera
sur la piste de To’ata pour défendre les valeurs de la perle du
Pacifique. K
De notre correspondante
Isabelle Roussy
Tout Bora Bora sera derrière la troupe pour la soutenir quand
elle rentrera sur la piste de To’ata
Photo : DR
La chorégraphie des hommes a été créée par Ralph Upaupa.
| fenua | 17
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
INITIATIVES - 2e TEDxPapeeteSalon
Penser le tourisme autrement
E
n octobre 2015, TEDxPapeete avait présenté la 1re
édition du TEDxPapeeteSalon, qui était consacrée à l’environnement et qui avait rassemblé, autour de quatre intervenants spécialisés, un public
de passionnés et de curieux pour
une fin de journée dédiée aux
idées novatrices et ce, à quelques
semaines de la COP21, qui s’est
déroulée à Paris.
Fort de ce succès, TEDxPapeete
remet cela avec la seconde édition
TEDxPapeeteSalon qui se tiendra
demain, à l’InterContinental
Tahiti, sur un thème approprié
à un hôtel, à savoir le tourisme.
Divers intervenants exposeront,
à cette occasion sur le timing
TEDx (à savoir une dizaine de
minutes environ), leurs “nouvelles voies, leurs nouvelles
vues” pour un tourisme, pas si
futuriste que cela.
Alors qu’Air Tahiti Nui atteint
des bénéfices records (lire La
Dépêche de Tahiti de samedi
dernier), cette seconde édition
de TEDxPapeeteSalon tentera
“d’approcher le tourisme d’une
manière différente” , a confié
Infos pratiques
OBA ! 40 50 30 30 - Crédit photo : Miss Tahiti - Tim McKenna - DA. : Comité Organisateur de Miss Tahiti
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEUREUX POUR LA SANTÉ. A CONSOMMER AVEC MODÉRATION
2e TEDxPapeeteSalon
- Le mercredi 22 juin de 17 heures à 19 h 30 à l’InterContinental
Tahiti (salle Hibiscus) autour du thème “Tourisme : nouvelles voies,
nouvelles vues”.
- Les intervenants : 18 h 15, Paul Sloan, “The Magic of Tourism” ;
18 h 30, Aziz Abu Sarah, “For More Tolerance We Need... More
Tourism” ; 18 h 40, Gilles Parzy, “Tourisme bio, une nouvelle
dynamique pour le Pacifique” ; 18 h 55, Éric Raffis, “Construire
le développement touristique par l’architecture” ; 18 h 10 : Ian
Yeoman, “The Future of Tourism” ; 18 h 30-19 heures : débats ;
19 heures : cocktail.
- Réservations : www.tedxpapeete.com
Cinq intervenants (trois
en live, deux par vidéos)
viendront donner leur vision
novatrice du tourisme, lors
de la deuxième édition
de TEDxPapeeteSalon,
demain, à l’InterContinental.
Philippe Lemonnier, initiateur
de ce think tank au fenua. Pour
cela, cinq intervenants, trois en
live et deux via vidéos, éclaireront
le public sur des solutions potentielles et d’avenir, pour un développement harmonieux du tourisme polynésien.
Tout d’abord, c’est Paul Sloan,
directeur de Tahiti Tourisme qui
présentera sa vision globale du
tourisme.
Aziz Abu Sarah présentera un
projet “fascinant” de tourisme
par et pour la paix, qu’il réalise
en Israël.
Un futurologue, Ian Yeoman,
présentera, quant à lui, son futur
du tourisme.
Puis Gilles Parzy, sur le plan
local, parlera de son projet de
certification “bio tourisme”, à
vocation alimentaire, sociale
pour un développement sain.
Et enfin, un architecte Éric Raffis
vantera l’intérêt de l’architecture
sur le tourisme, mais aussi sur
les populations locales.
À l’issue des interventions live
et vidéo, un panel d’échange
sera organisé pour permettre
au public d’interagir avec les
intervenants. C’est le propre
d’un TEDxSalon que d’organiser
une rencontre entre les intervenants et le public dans une
atmosphère intimiste.
Comme chaque TEDx, cette fin
d’après-midi est gratuite, mais
il est prudent de réserver via le
site du think tank. K
C.C.
BILLETS EN VENTE À
RADIO 1 - FARE UTE
CARREFOUR ARUE
ET PUNAAUIA
WWW.RADIO1.PF
VOTE SMS*
au 7588
TAPEZ : MISSTAHITI
+ NUMÉRO CANDIDATE
(*102 FCFP TTC LE SMS)
ou sur l’APPLI MISS TAHITI
RENSEIGNEMENTS :
87 789 900
VENDREDI 24 JUIN
SOIRÉE DÎNEUR ET NON DÎNEUR À PARTIR DE 2 000 F
DANS LES JARDINS DE LA MAIRIE DE PAPEETE À PARTIR DE 18H30
18
| fenua |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
ÉCOLOGIE - Seule à posséder cette distinction en Polynésie
Nouveau Pavillon Bleu pour la Marina Taina
L
Pour la cinquième
année consécutive,
la marina Taina de
Punaauia décroche
le Pavillon Bleu.
Photo : DR
a marina Taina de Punaauia
a reçu, il y a peu, son cinquième Pavillon Bleu. Une
distinction qu’elle est la seule
à avoir en Polynésie française.
Cette reconnaissance, pour la
cinquième année consécutive,
est liée aux actions menées par
la marina dans sa gestion des
installations du port et pour son
engagement auprès des plaisanciers et du public, en initiant
des actions d’éducation et de
sensibilisation à l’environnement.
Ce label est décerné, chaque
année, par le jury international
de la Fondation pour l’éducation
à l’environnement en Europe,
ainsi que par un jury français.
Manutea Gay nous disait, la
semaine dernière, tout le plaisir
qu’il avait à recevoir ce nouveau
Pavillon Bleu.
“L’eau, dans le port, est de qualité
de baignade” , se plaisait-il à
nous expliquer. “J’essaie de monter des actions avec la mairie de
Punaauia pour que l’on conserve
ce label. La conception même
de la marina fait qu’un certain
nombre de critères de sécurité
sont exigés pour les plaisanciers
et sur le site en lui-même. Il n’y
a pas de carénage. On ne fait
que les petits travaux. On a mis
en place un dispositif de recueil
des eaux usées. Nous sommes
connectés sur le réseau de la
commune, mais aussi, nous
avons mis en place la récupération des eaux grasses, des eaux
noires et grises. Il y a même un
bac pour récupérer les huiles.
Il y a aussi un bac pour le tri
sélectif.”
Autant d’arguments qui n’ont
pas laissé les commissions insen-
sibles dans l’attribution des
pavillons.
Le Port autonome, qui a confié
la marina en contrat d’affermage
à Marina service, doit aujourd’hui
se féliciter de ces résultats. L’obtention de ce Pavillon Bleu était
en fait une des clauses à remplir
pour décrocher le contrat d’affermage. K
B. P.
CULTURE - Fête de la musique
Les Cats on trees en concert à Tahiti
E
Parole à
Christophe Longelin
Responsable communication
de Tahiti musique prod
“Leur première
apparition est un
bel événement”
Photo : Violette Jaillot
“On a la chance, cette année, d’avoir
les Cats on trees pour la Fête de la musique. Nous, notre but C’est
de trouver des artistes qui sont gérés dans un système un peu de
working holidays, qui leur permet de pouvoir passer des vacances
en pouvant offrir quelques concerts.”
Les Cats on trees, Nina et Yohan.
A
près une mise en bouche,
lors de la Fête de la
musique, samedi soir dernier, les Cats on trees continuent
leur tournée au fenua.
Ils se produiront jeudi soir à l’Intercontinental et samedi soir à
la Casa Mahina.
“On est très heureux d’être ici.
On a la chance d’avoir un métier
passionnant, qui nous permet
de voyager aussi loin et de rencontrer des gens extraordinaires.
Le voyage est très agréable et le
séjour est merveilleux”, confie
Nina, chanteuse du groupe.
Cet original duo, amoureux de
la pop rock française, a été
impressionné par les tambours
et les chants marquisiens qui
l’attendaient à son arrivée.
“C’est un peu des vacances déguisées en tournée. On profite énormément. Dès le début, on a été
accueilli par un magnifique haka.
Ça nous a touchés. Tout le monde
est bienveillant. On ne s’attendait
pas à un tel accueil et à une telle
gentillesse. Ça nous fait une respiration aussi parce qu’on est
en pleine composition d’albums.
Ça nous éloigne un peu des compos pour mieux y revenir. C’est
un séjour assez inspirant”,
explique Yohan, musicien du
groupe, un sourire béat aux
lèvres. K
V. J.
Programme
- Jeudi soir, à l’Intercontinental. Ouverture des portes à 18 h 30.
Première partie à 19 heures. Show des Cats on trees à 19 h 30.
BIllets en vente et prévente au tarif de 3 500 F.
- Samedi soir, à la Casa Mahina. Ouverture des portes à 19 h 30.
Show des Cats on trees à 21h. Billets en vente et prévente au
tarif de 3 500 F.
Les communes
de
La Dépêche
Comment nous contacter ?
E-mail : tahiti@ladepeche.pf
Tahiti
| 19
Mardi 21 juin 2016
VAIRAO - La route a été submergée au PK 12,7, en raison des fortes pluies
Une automobiliste secourue par les pompiers
H
“On a eu le même souci, mercredi
dernier. Dès qu’il pleut, c’est la
même chose ! Les pompiers sont
parfois obligés d’intervenir en
pleine nuit. Je suis déjà allée
voir les Travaux Publics deux
fois. Je suis vraiment inquiète,
parce rien ne change et j’ai toujours peur de laisser les enfants
jouer dans la cour”, confie une
mère de famille en colère.
Pour son père, résidant dans le
quartier depuis plus de soixante
ans, c’est tout le système d’évacuation qui est à refaire.
“La seule solution, c’est d’évacuer
l’eau tout droit vers la mer, en
construisant un petit pont” ,
assure-t-il.
Par le passé, un scootériste aurait
déjà chuté en raison du débordement du petit cours d’eau,
pourtant à sec en temps normal. K
Photo : Anne-Charlotte Bouleau
ier, aux alentours de
8 heures, le cours d’eau
traversant le quartier Atihau, à la hauteur du PK 12,7, à
Vairao, est subitement sorti de
son lit en raison des fortes pluies
qui se sont abattues à TaiarapuOuest, en début de matinée.
Le débit était si important que
les caniveaux ont fini par déborder, entraînant une inondation
sur une bonne partie de la chaussée.
Une automobiliste circulant à
bord d’une petite citadine s’est
d’ailleurs fait surprendre par
l’amas de pierres et de gravats
qui jonchait la route.
“Je passais par là quand j’ai vu
que la route était inondée”,
raconte Lucien Firuu, chef de
corps des sapeurs-pompiers de
Taiarapu-Ouest. “On a remorqué
le véhicule, qui était bloqué en
plein milieu de la route, puis le
tractopelle est intervenu pour
dégager la chaussée”, préciset-il.
Plusieurs riverains ont assisté
à la scène, impressionnante,
mais pourtant loin d’être inédite.
A. -C. B.
Une petite citadine s’est
retrouvée bloquée sur les
pierres qui jonchaient la route.
Photo : Anne-Charlotte Bouleau
Le tractopelle de la commune est rapidement intervenu pour dégager la chaussée.
20
| Tahiti |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
SÉCURITÉ - Plus de muto’i et moins de délinquance en ville
“Nous voulons que l’image
de Papeete soit celle d’une ville sûre”
A En 3 points
K Devant le conseil
municipal de Papeete,
la direction de la sécurité
publique (DSP) s’est
félicitée jeudi dernier
des “bons chiffres”
de la délinquance
en ce début d’année.
K La vidéosurveillance
K Les élus ont aussi voté
plusieurs délibérations
concernant
les établissements
scolaires ou encore
le stationnement payant.
autres, le commandant Perrault
appelle à “une réunion au niveau
du territoire pour que leur commune d’origine puisse les reprendre”, par exemple dans le cadre
du plan de régénération des
cocoteraies dans les îles.
Vidéosurveillance
et brigades de nuit
Photo : Marie Guitton
et les patrouilles de nuit
de la police municipale,
qui pourra recruter quatre
agents supplémentaires,
n’y seraient pas
étrangères.
L
es directeurs de la police
municipale et de la sécurité
publique, le muto’i Roger
Lamy et le commandant François
Perrault, ont présenté jeudi dernier leurs bilans respectifs aux
élus de Papeete.
Alors que ces cinq dernières
années, la délinquance était en
hausse dans la capitale, la tendance serait à la baisse en 2016,
selon la DSP. “Je pense que c’est
important de le dire. Car la réalité
des choses est souvent déformée
par les médias et des réseaux
comme Facebook”, a déclaré le
commandant Perrault, en insistant sur “la différence entre l’insécurité et le sentiment d’insécurité”, généré par exemple par
les vidéos de fights qui circulent
sur la Toile.
Les chiffres seraient sur la bonne
pente depuis le début de l’année.
Sur les cinq derniers mois par
exemple, 213 atteintes à l’intégrité
physique (dont les violences intrafamiliales) ont été enregistrées,
Les chiffres de la délinquance seraient sur la bonne pente depuis le début de l’année, selon
le commandant François Perrault (au centre), à la tête de la direction de la sécurité publique.
contre 250 entre janvier et mai
2015. Et “seulement” 21 vols avec
violence, “les plus traumatisants”,
ont été recensés, contre 43 à la
Les bons chiffres de la DSP
même période l’an passé, commis
le plus souvent la nuit et dans le
centre-ville.
“Ça, ce sont des informations
qui sont réelles, il faut les diffuser. On est très vigilant parce
que nous voulons que l’image
de Papeete soit celle d’une ville
sûre”, a souligné le commandant,
en citant d’autres chiffres rassurants (voir tableau ci-contre).
La seule légère augmentation
concernerait le vol de deux-roues.
“Donc il y a des phénomènes
qui participent à cette impression
d’insécurité comme les regroupements de jeunes le mercredi
ou le vendredi après-midi, mais
qui ne sont, en réalité, pas forcément générateurs d’infractions”, a tenu à rappeler François Perrault.
Plus problématiques seraient
les violences intrafamiliales,
“contre lesquelles il est difficile
d’agir, sauf à encourager les victimes à venir porter plainte”, et
les nuisances générées par les
sans-abri, un sujet régulièrement
abordé lors des rencontres mensuelles entre la DSP, les muto’i
et la mairie de Papeete.
Outre un travail d’éloignement
au jour le jour à la demande des
commerçants, la police, en lien
avec les services sociaux, a établi
une liste “des 20 personnes sans
domicile fixe les plus problématiques”. “On essaye de trouver
un règlement au cas par cas
pour les éloigner de la rue” ,
indique le responsable de la
sécurité publique. Certaines
auraient un domicile. Pour les
La police municipale, de son
côté, dresse un tout autre
tableau : de janvier à mai 2016,
par rapport à la même période
en 2015, les “dégagements d’attroupements” sont en hausse
de 57 %, les troubles à l’ordre
public de 243 %, et les rixes sur
la voie publique de 20 %... “On
peut donc penser qu’il y a beaucoup plus de délinquance, mais
c’est en réalité le fait d’avoir
mieux réparti nos agents sur le
terrain qui nous a permis de
mieux réagir”, affirme le directeur des muto’i, Roger Lamy.
Par exemple, 96 faits (violations
du code de la route, rixes, vols,
mendicité agressive…) ont été
constatés entre janvier et mai
grâce à la vidéosurveillance,
contre 38 à la même période
l’an passé, soit un bond de
152 %.
Depuis novembre dernier, la
police municipale a également
mis en place des équipes de nuit,
avec des agents plus nombreux
les vendredis soirs. Un dispositif
qu’elle souhaiterait renforcer
en 2016-2017, afin de “ramener
le sentiment de sécurité tous
les week-ends et en soirée”. K
Marie Guitton
Quatre nouveaux muto’i et une brigade canine
“Les nouveaux véhicules seront en permanence
utilisés par la brigade canine et les six unités
d’intervention de jour comme de nuit, et notamment les week-ends, où le nombre recensé de
troubles à l’ordre public, bagarres, rixes, agressions
est le plus élevé”, explique la délibération votée
à l’unanimité.
La brigade canine, “qui se dotera de deux chiens
de patrouille, aura pour mission d’assurer la surveillance et d’assister les unités d’interventions
tactiques”. À cet effet, les deux actuels maîtreschiens de la police municipale ont débuté
aujourd’hui une formation complémentaire à
Orléans, en métropole, afin d’apprendre les
“techniques d’utilisation du chien dans les missions
de police”.
Au total, sans compter les quatre recrutements
à venir, la direction de la police municipale est
aujourd’hui composée de 76 personnes, dont
Photo : Marie Guitton
“Réduire la présence des SDF”, “créer une brigade
dédiée au centre-ville touristique”, multiplier les
patrouilles le soir et constituer une “brigade
canine nocturne” font partie des objectifs 20162017 de la police municipale de Papeete.
Pour l’aider à les réaliser, le conseil municipal a
autorisé, jeudi dernier, le recrutement de quatre
nouveaux agents à temps complet. Depuis 2011,
une dizaine de départs n’avaient pas été remplacés
et, avec une moyenne d’âge de 43 ans, un quart
des effectifs actuels sera à la retraite dans dix
ans.
Les élus ont également approuvé le remplacement
de trois de ses véhicules “vétustes et défaillants”
par un fourgon de police, un véhicule d’intervention
léger, et un véhicule destiné à la future brigade
canine ainsi qu’à la capture des animaux errants
potentiellement dangereux (159 chiens capturés
en 2015 et un objectif de 200 à l’horizon 2017).
46 agents au sein de la division “sécurité ville”
qui “fonctionne 24h/24, à l’exception du dimanche
entre 9 et 20 heures” (à moins d’une manifestation
particulière ou d’une catastrophe naturelle).
Elle intervient partout en ville, soit un périmètre
de 19 km² qui compte 26 000 habitants et
80 000 usagers journaliers, plus 100 000 croisiéristes par an, selon un état des lieux présenté
jeudi dernier.
En plus de ses 14 vélos, la police municipale dispose d’une quinzaine de véhicules légers ou de
deux-roues motorisés, qui circulent en moyenne
100 kilomètres par jour, “notamment dans le
cadre de missions préventives et de proximité
afin de répondre aux problèmes de tranquillité
publique, d’attroupement de jeunes, de nuisances
diverses, de lutte contre le trafic de stupéfiants,
de voisinage et de vols”.
Par ailleurs, plus de 6 500 personnes se rendent
chaque année au poste de police de Papeete,
soit 540 par mois.
M.G.
| Tahiti | 21
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
A Des jeunes en CAE, médiateurs dans les quartiers ?
Pour “assurer la sécurité” dans les quartiers, le maire de Papeete, Michel Buillard, a suggéré jeudi
dernier devant le conseil municipal d’utiliser certains des jeunes en contrat d’accès à l’emploi (CAE)
comme “médiateurs la nuit”. Il y a quelques semaines, le tavana avait déjà annoncé qu’une dizaine
d’anciens “caïds” de Mama’o, Estall, mais aussi La Mission et Paraita étaient prêts à faire équipe avec
lui. Bénéficiant d’une certaine célébrité due à leurs actes passés, ces jeunes trentenaires estimaient
être “les mieux placés” pour parler aux jeunes de leur voisinage.
“Tout ce qui est fait dans ce sens est forcément une bonne idée, estime aujourd’hui le commandant
de la Direction de la sécurité publique (DSP), François Perrault. Derrière la réalité des chiffres, il y a
une réalité humaine. On a besoin effectivement d’aller à la rencontre des gens, et le fait de mettre
des médiateurs peut éviter les conflits avant qu’ils arrivent, éviter par exemple que les incivilités comme
les nuisances sonores dégénèrent en violences.”
Des commandes groupées pour réduire
les dépenses scolaires
Des panneaux solaires dans les écoles Paofai
et Ui Tama
Le conseil municipal a donné son accord de principe à l’installation de centrales photovoltaïques de
30 et 25 kWc aux écoles Paofai et Ui Tama, subventionnées à 80 % par le Fonds intercommunal
de péréquation (FIP) 2016. Elles permettraient de réduire d’environ 30 % la consommation électrique
des écoles, soit une économie d’environ 100 000 F par mois à Paofai et 80 000 F par mois à Ui
Tama, “pour un total de plus de deux millions de francs par an en moins sur nos factures EDT”,
souligne la délibération.
Le retour sur investissement aurait été de sept ans si la commune avait pris entièrement à sa charge
le montant des travaux. Avec la subvention du FIP, de plus de 18 millions de francs, il ne sera que
de deux ans.
A Une carte à puce pour payer son stationnement
Jamais assez de monnaie pour payer son parcmètre ? En
2015, près de 19 000 véhicules ont été verbalisés par la
police municipale de Papeete pour avoir stationné en ville
sans payer.
Bientôt, les automobilistes récalcitrants n’auront plus d’excuses :
le stationnement pourra être réglé avec une carte prépayée.
Jeudi dernier, les élus municipaux ont autorisé la mise en
vente d’un premier lot de 5 000 cartes “PayOne”, qui seront
utilisables dans tous les horodateurs déjà installés. Le prix
de vente est fixé à 2 600 F pour 20 heures de stationnement,
soit 130 F par heure, contre 150 lors d’un paiement en
pièces.
L’utilisateur pourra préciser sa durée de stationnement par
tranches d’une dizaine de minutes, pour payer quasiment
au temps réel. Dans un premier temps, les cartes seront
vendues à la mairie. Puis, si la pratique en démontre la
nécessité, des commerçants pourront les commercialiser,
“mais ils ajouteront une commission” , prévient Robert
Tanseau, l’adjoint en charge des déplacements urbains.
Photo : John Hiongue/LDT
Les élus de Papeete ont revu jeudi dernier la participation de la commune aux charges des écoles
maternelles et élémentaires publiques.
Les dépenses sont en baisse de “l’ordre de 10 %, ce qui correspond à la baisse des dotations du
Fonds intercommunal de péréquation (FIP)” et aux efforts consentis par les établissements pour
dégager un budget alloué à l’informatique, a indiqué Rémy Brillant, le directeur général des services.
Compétente pour la construction, l’équipement, l’entretien et le fonctionnement des locaux, mais
aussi pour la prise en charge de certains personnels non enseignants, la commune allouera désormais
chaque année aux écoles 11 000 F par élève et 20 000 F par classe (pour l’entretien et l’équipement),
70 000 F pour le matériel de sport, 20 000 F pour l’administration, et 115 000 F pour le fonctionnement
des groupes d’aide psychopédagogique (GAPP). La municipalité participera également aux frais de
transport scolaire à hauteur de 800 F par élève de primaire.
Par ailleurs, pour faire des économies, la commune de Papeete souhaite prendre en charge “directement”
l’achat des matériels et consommables informatiques pour équiper les écoles. “Certaines grosses
dépenses vont être centralisées au niveau de la commune au lieu d’être faites chacune de leur côté.
Une commande globale permet d’avoir des prix plus intéressants, notamment pour le matériel
informatique”, a souligné le directeur général des services, en rappelant que ce sont 483 millions
de francs qui sont, au total, déboursés par la commune pour les 2 938 élèves de Papeete.
La formatrice, Annette Levin (à gauche), en compagnie de la directrice de l’école Saint-Michel,
Gina Sengues.
PAPEETE - Mise en place de stages de nutrition
La méthode des cinq doigts
ou comment manger équilibré
D’
après la Caisse de prévoyance sociale (CPS),
33 000 personnes sont
enregistrées en longue maladie.
Le ministère de la Santé, la direction de la santé, la CPS et le syndicat mixte Contrat de ville ont
uni leurs efforts pour lancer une
campagne d’appel à projets dans
le cadre du programme pour
une vie saine et un poids
santé.
Mais face à ce constat, l’association chinoise Koo Men Tong 1
(KMT 1) a décidé de mettre en
place pour la première fois des
stages destinés à toutes les personnes qui souhaitent maigrir
ou garder la ligne sans trop d’efforts physiques. Ils seront assurés
par une intervenante et formatrice, Annette Levin.
Le projet a pris forme sous le
nom de “la méthode des cinq
doigts de la main”. Il est axé
autour des produits laitiers, des
fruits, des légumes, des protéines
et des féculents. Rien d’autre.
“La méthode des cinq doigts est
une nouvelle méthode pour
apprendre à manger équilibré
et j’assurerai des sessions en
juillet et août. La toute première
est programmée lundi 4 juillet
dans le courant de l’après-midi.
Il y a possibilité de mettre en
place des horaires aménagés
pour les personnes qui travaillent la journée, sinon pour les
autres, on peut réaliser les stages
durant la semaine du lundi au
vendredi. Je réserve le samedi
matin pour les gens qui ne peu-
vent pas venir en semaine. Mais
pour tout le monde, il faudra
d’abord s’inscrire au secrétariat
de KMT 1 car chaque stagiaire
doit remplir une feuille d’inscription” , explique Annette
Levin.
Les ateliers culinaires tourneront
autour de la connaissance des
catégories d’aliments, savoir
limiter la quantité de matières
grasses à chaque repas, savoir
pourquoi avoir des repas réguliers, pourquoi manger équilibré
et enfin pourquoi il faut boire
que de l’eau, pas de jus ni de
sodas car trop sucrés, ni d’alcool.
Enfin, il sera question de pratiquer régulièrement une activité
sportive de votre choix. K
De notre correspondant J.H.
Pratique
E Contacts :
- Annette Levin : 87.79.69.46 ou annettelevin@hotmail.com
- Association KMT 1 : 40.42.02.61 ou associationkmt@yahoo.fr
E Tarif :
1 500 F par personne du lundi à vendredi de 13 heures à 14 h 45 ou de 15 heures à 16 h 45 (selon
votre choix). En cas de forte demande, possibilité d’ouvrir une session de 17 heures à 18 h 45 (pour
les personnes ayant un emploi).
Les stages sont ouverts à tous sauf aux enfants.
22
| Tahiti |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
HITIA’A O TE RA - La Coupe du maire débaptisée
Les pratiquants de futsal en colère contre les tavana
U
n grand rendez-vous de
futsal était donné
dimanche dernier aux
joueurs de futsal des quatre
communes de Hitia’a o te Ra.
Se sont jointes à elles des
équipes invitées de Mahina et
Tautira.
En tout, près de 200 compétiteurs
se sont retrouvés sur le terrain
situé à l’embouchure de la
Papeno’o, en bordure du spot
de surf. L’objet : engager les compétitions pour un tournoi baptisé
Coupe du maire. Mais, pour le
comité de Hitia’a o te Ra, il ne
s’appellera pas comme ça.
Faute de trouver une salle pour
les entraînements et les compétitions, et ne se sentant pas
soutenus par les élus, les amateurs de futsal de la commune
associée lancent un appel pour
de meilleures conditions de pratique.
“Aucun maire ne nous soutient”,
a expliqué Arthur Temarii, président de l’association Hitia’a o
te Ra futsal.
“On ne trouvait donc pas normal
d’appeler ainsi ce tournoi qui
a lieu en principe en remerciements aux élus communaux
soutenant la pratique de ce sport.
Près de 200 jeunes se sont
retrouvés sur un terrain
en plein air à l’embouchure
de la vallée de Papeno’o.
On l’appelle donc la Coupe de
Hitia’a o te Ra.”
Le comité de futsal de la commune de Hitia’a o te Ra, créé en
janvier, est très actif. Deux
équipes issues de ce comité ont
d’ailleurs participé à la Coupe
de Tahiti, organisée dernièrement
par la fédération.
Quinze équipes de dix joueurs
composent le comité de futsal
de la commune. Avec les responsables et les coaches, c’est l’équivalent de 200 personnes qui pratiquent aujourd’hui ce sport à
Hitia’a o te Ra.
“Malgré plusieurs réunions et
courriers qui confirment la
conformité de nos tournois, je
crois que les maires ne veulent
pas entendre parler de futsal
dans la commune”, a regretté
Arthur Temarii.
Celui-ci déplore un manque de
volonté manifeste des tavana
pour que ce sport – à la différence du volley-ball qui regroupe
pourtant moins de joueurs –
puisse trouver sa place dans les
différentes salles omnisports de
Hitia’a o te Ra. Des conditions
techniques d’aménagement des
salles auraient été prétextées,
auxquelles pourtant le comité
prétend avoir répondu pour être
dans les normes.
Le terrain à l’embouchure de la
vallée de Papeno’o, sur lequel
se sont tenues les compétitions
dimanche dernier, pourrait tout
à fait convenir. Mais il n’est pas
couvert.
“En cas de pluie, on demande à
l’IJSPF (institut de la jeunesse
et des sports, NDLR) l’autorisation
d’utiliser une salle du lycée de
Taravao. Mais comme on n’a pas
le soutien des communes, on ne
peut pas avoir de bus pour transporter les joueurs. Ils doivent y
aller en vélo… C’est dangereux !
Beaucoup de jeunes veulent
engager une action plus dure
pour être entendus. Je leur ai
demandé de patienter”, poursuit-il.
Le président de l’association
Hitia’a o te Ra futsal précise vouloir faire appel au président du
Pays et au service de la jeunesse
et des sports pour résoudre ce
problème et il interpelle : “On
a besoin d’aide”. K
De notre correspondant C.J.
EN IMAGE à Faa’a
PAPEETE - École primaire Fariimata
Les super-papas
à l’honneur d’une série de courses
U
Photo : John Hiongue/LDT
Photo : John Hiongue/LDT
Les papas ont les yeux bandés et guidés par leur propre enfant,
ils doivent effectuer un parcours d’obstacles.
des Pères”, a expliqué l’organisatrice de la course des superpapas, Céline Ducrocq, également
enseignante en classe de CE1 C.
“L’événement est ouvert à tous,
pas uniquement aux papas de
l’école Fariimata. Nous avons
enregistré une centaine d’inscriptions”, a-t-elle conclu.
Les fonds récoltés durant cette
journée récréative vont permettre
d’acheter des jeux collectifs pour
les enfants, qui seront installés
dans la cour de récréation. Une
partie des fonds est aussi destinée
à la réfection des bâtiments.
C’est la première édition de ce
genre et l’école compte bien
recommencer l’année prochaine.
La manifestation s’est achevée
par un fitness fluo où petits et
grands ont dépensé leur énergie
jusqu’au bout de l’effort.
En fin de compte, c’était une
journée très sportive pour les
super-papas et leur enfant, alors
que les mamans étaient dans
les coulisses à préparer la remise
des prix. Il y avait de très nombreux lots à gagner comme des
nuits d’hôtel et des bons d’achat.
K
De notre correspondant J.H.
Photo : Catherine Quiniou/LDT
Avec la jambe d’un enfant
attachée à celle d’un autre,
il faut courir.
ne course de super-papas a
eu lieu samedi dernier à
l’école primaire Fariimata à
Papeete. Le comité organisateur
en a aussi profité pour proposer
d’autres jeux en plein air et en
duo papa-enfant : tournoi de basket-ball, course des papas avec
les yeux bandés, course où le
papa porte sur son dos un enfant,
course où la jambe d’un papa
est attachée à celle d’un enfant
par un morceau de tissu.
“On met à l’honneur le papa et
sa famille. La course des superpapas permet de célébrer la fête
Fête de l’école maternelle de Heiri
Vendredi dernier, c’était l’effervescence à la maternelle de Heiri à Faa’a. En fin d’après-midi, les parents
ont investi la cour de l’école pour assister au spectacle de fin d’année, préparé par les enfants. De
nombreuses familles ont pris part à ces festivités qui closent l’année scolaire. Blandine Ménétrier,
présidente de l’association des parents d’élèves (APE) s’est réjouie de la réussite de cette soirée populaire.
“L’APE a rencontré un vif succès. Les 200 enveloppes surprises ont été vendues. Chaque enveloppe
était gagnante et donnait le droit de participer au tirage des gros lots. Un grand merci à tous les
commerçants qui nous ont aidés en donnant des lots de qualité. L’APE a renfloué ses caisses pour
participer aux projets de l’école pour 2016-2017.”
De notre correspondante C.Q
| Tahiti | 23
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
ARUE - Orientation professionnelle et insertion
Douze titulaires d’un contrat d’accès à l’emploi
bien préparés
L
mencé leur contrat de travail et
nous attendons un nouveau CAE
pour ce mois-ci.”, explique l’animatrice de la Maison de la jeunesse, Roxanne Teoru.
Cette formation a pour but d’apprendre les rouages d’une insertion ainsi que les demandes
classiques sur le marché du travail. Ces stagiaires doivent par
la suite savoir rédiger une lettre
de motivation, savoir établir un
curriculum vitae et enfin, savoir
comment se comporter devant
un chef d’entreprise lors d’un
entretien. K
Photo : J Hiongue/LDT
a commune de Arue s’organise pour mettre en place
des formations pour des
stagiaires. Ainsi après les jeunes
du service civique, ce sont les
douze titulaires d’un CAE
(Contrat d’accès à l’emploi) de
la commune qui suivent en ce
moment une formation de préparation à l’insertion et à l’orientation professionnelle. “Ils sont
douze CAE à suivre cette formation. Parmi eux , il y a quatre
CAE de la commune de Pirae.
La commune de Arue a un quota
de 17 CAE en tout, accordés par
le Sefi (Service de l’emploi, de
la formation et de l’insertion
professionnelles) pour cette
année. À ce jour, douze ont com-
Le contrat d’accès à l’emploi, ou CAE, est la première étape pour retrouver une vie professionnelle. Grâce à cette formation les stagiaires se familiarisent avec les étapes de recherche d’emploi.
De notre correspondant
JH
FAA’A - Tefana Football clôt la saison
FAA’A - Soirée musicale samedi
“Na Tama a Maruia” remporte
le concours Te Ta’i Mauriuri
Journée festive et positive
E
catégories. Le but, c'est de pouvoir
rassembler tout le monde. Faire
en sorte de resserrer les liens,
que les enfants mais aussi les
parents apprennent à mieux se
connaître, c’est le credo du club.
C’est la première fois que nous
organisons cette journée et nous
allons certainement réitérer cela
l’année prochaine. On constate
qu’il y a beaucoup de monde,
c’est très positif”, commente Thomas Flosse, vice-président de
l’AS Tefana section football.
À midi, le club Tefana Football
a également offert un repas à
l’ensemble des participants. K
Photo : Ville de Faa’a
Photo : CQ/LDT
Plusieurs activités autour du ballon rond ont réuni les joueurs
de Tefana.
n partenariat avec la commune de Faa’a, les membres du club Tefana Football
organisaient samedi, une journée
récréative et sportive au stade
Louis Ganivet à Puurai. Durant
cette journée qui marquait la
fin de la saison, étaient réunis
les acteurs du club, joueurs, dirigeants, partenaires et sponsors.
Pour l’occasion, diverses activités
sportives autour du ballon rond,
pour les jeunes joueurs et les
parents, avaient été mises en
place. Les enfants ont également
pu s’amuser en dehors du terrain
grâce à de petites animations
organisées en parallèle.
“Pour cette journée, nous avons
convié les joueurs de toutes les
Le groupe a remporté la coquette somme de 200 000 Fcfp.
S
amedi soir, la musique
locale était à l’honneur à
Faa’a. Les dix groupes finalistes du concours Te Ta’i Mauriuri étaient réunis pour cette
soirée place Outuaraea. Te Hoa
Band, Hutia Band, Family Team,
Kauana Te Toa, Na Tama A
Maruia, Tamariki Vahitu, Na Taa
Motu e Pae, Team Glin, Matanui
Reva, MTP (Mamans Toujours
Prêtes) ont été très applaudis
par le public. Le jury a désigné
le gagnant du concours en fin
de soirée : il s’agit du groupe
C.Q.
Photo : CQ/LDT
Parents et enfants ont joué ensemble à Ganivet.
“Na Tama a Maruia”, dirigé par
Jean Arai. Rangimea Taki (guitare), Mapuhia Taki (ukulele),
Félix Taki (cuillères) et Kaua
Rehua (Bass Tura) sont les autres
musiciens de cette formation
de Faa’a. Les vainqueurs ont
remporté la coquette somme de
200 000 Fcfp. Les autres participants ne sont pas repartis les
mains vides puisqu'un trophée
a également été remis à chaque
groupe. K
C.Q.
24 |
La Dépêche
des
Mardi 21 juin 2016
îles
La Dépêche
Comment nous contacter
E-mail : iles@ladepeche.pf
RAIATEA - Soirée d’élection Miss et Mister ISLV Raromatai samedi
Le triomphe de Tainapa Pambrun et
A En 3 points
K L’élection de Miss et
Mister ISLV Raromata’i a
été suivie, samedi dernier,
sous le grand chapiteau
du To’a Huri Nihi par plus
d’un millier de personnes.
K L’organisateur, Raro-
mata’i Spectacle, a présenté un show qui a
enthousiasmé le public.
K Tainapa Pambrun de
Uturoa et Matahiarii Penehata de Bora Bora ont été
sacrés Miss et Mister
Raromata’i ISLV 2016.
“Musclés et pas timides”
Le millier de personnes présent
en avait plein les yeux. Ce fut
d’ailleurs du délire au passage
des tane qui ont montré en souriant qu’ils possédaient des arguments. Les candidats au titre de
mister ont ajouté au défilé ce
petit plus de folie qui assurait
le succès de la soirée.
“Les garçons ont fait de gros
efforts, ils se sont musclés et ne
sont pas timides”, explique June
Juventin qui a conduit les répétitions.
Le final de l’élection fut à la
mesure des souhaits. Les comités
de soutien de chaque candidat
avec banderoles et photos ramenées sur Facebook ont soutenu
le moral des 17 prétendants
jusqu’au bout.
Ce fut presque l’émeute à l’annonce des résultats. Un soulèvement de satisfaction quand
le président du jury a annoncé
les titres.
La jeune Taianapa Pambrun de
Uturoa est la nouvelle miss ISLV
Raromata’i, le mister Bora Bora,
Matahiarii Penehata, a reçu
l’écharpe de Mister ISLV Raro-
Le couple ISLV Raromata’i de l’année avec ma Miss, Tainapa Pambrun, à ses côtés, Matahiarii
Penehata, à gauche, la 1re dauphine, Hiona Franciel, et à droite, la 2e dauphine, Vaimiti Tripier.
mata’i 2016 et une invitation à
se présenter à la prochaine élection de Mister Tahiti.
La soirée a continué sur le thème
plus calme de la fête des papas,
on a continué à s’amuser jusqu’à
l’aube du lendemain, dimanche. K
De notre correspondant
Jean-Pierre Besse
La musculature et le
physique de Mister Bora
Bora, Matahiarii Penehata,
n’ont pas laissé indifférent
le public féminin présent
pour l’élection.
Photo : JP Besse/ldt
En défilant en boxer les candidats au titre de Mister n’avaient
rien à cacher, avec lunettes de soleil, collier et pendentifs, petits
accessoires pour compléter la tenue.
des Raromata’i est une affaire
sérieuse. Le jury est composé
de dix personnes, ses notes
finales sont conformes aux choix
du public. Samedi soir il y avait
deux candidats plus préparés
que les autres : côté vahine, Taianapa de Uturoa, et côté tane,
Matahiarii de Bora Bora.
L'ouverture des défilés a donné
le ton de la soirée. Sexy et
tonique. On est entré dans le vif
du sujet par la présentation,
après la tenue de ville, des filles,
en maillot deux pièces rouge,
et pour les garçons, en boxer
moulant.
Photo : P Besse/ldt
O
n ne change pas une
formule qui marche.
La double élection de
Miss et Mister ISLV
Raromata'i de samedi dernier,
sous le chapiteau du To’a Huri
Nihi plein comme jamais on ne
l’avait connu, a été l’événement
de l’année aux îles Sous-le-Vent
qu’il ne fallait pas rater. Des centaines de retardataires sont restés
debout le temps de toute de l’élection.
Dès l’ouverture des portes, il y
avait déjà mille personnes pour
assister à la manifestation où
les supporters des candidats ont
représenté les six communes
des îles Sous-le-Vent en jeu pour
les titres. “On joue à guichets
fermés ce soir”, reconnaît Tarzan,
l’organisateur de l’élection. “C’est
chaque fois le même succès.
Voilà 25 ans pour les filles et la
6e fois consécutive pour les garçons que notre équipe offre à la
population des îles Sous-le-Vent
un spectacle sympathique où
l’on oublie, le temps de l’élection,
ses soucis quotidiens. Cette
année, nous avons la visite de
la première miss Raromata’i,
Dany Dexter, qui a été élue en
1991, et celle de 2004. Cela ne
me rajeunit pas.”
L’élection du plus beau couple
Final en robe de soirée
pour les candidates. La
belle Taianapa, à droite, a
déjà conquis toute la salle.
Photo : JP Besse/ldt
Photo : JP Besse/ldt
Les candidats au titre de mister ont remercié chaleureusement le public qui les a encouragés
durant leur prestation.
| îles | 25
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
MOOREA - Fête de la musique
Concert aujourd’hui, au centre Socredo
L
Matahiarii Penehata
A Les intervenants
Groupe: The Keepers, Guest: D'Young Cats, groupe: Rom MC,
Grand Jam: Bora Bora (Eddie Lund), groupe: Island Vibes, Guest:
Mooz' Himene Singers, Grand Jam: Knocking on heaven’s door.
(Guns'n Roses), Guest: Mooz’ Himene Singers, Groupe: Interludes,
Guest: D'Young Cats + Mooz' Himene Singers, Groupe: PK25.
(Liste provisoire)
De notre correspondant JR
Festivités sous haute surveillance
A
Miss ISLV Raromatai 2016
Tainapa Pambrun, de Uturoa
1re dauphine
Hiona Franciel, de Taha’a
2e dauphine
Vaimiti Tripier, de Huahine
Miss Taputapuatea
Manuhere Tuania
Deux sourires pour deux titres de Miss et Mister ISLV
Raromata’i, à droite, Taianapa Pambrun, à gauche, Matahiarii
Penehata.
Réaction
Tarzan et Bruno
organisateur et présentateur de l’élection
“On réussit toujours à faire
mieux que l’an passé”
“Ce fut une très bonne année pour la 25 e édition de Miss
Raromata’i. Le bilan de la soirée est largement positif. On réussit
toujours à faire mieux que l’année passée, il faut des idées, du
courage et des sponsors fidèles pour aller jusqu’au bout. Nous
félicitons nos filles et nos garçons d’avoir fait le spectacle. Ils ont
chauffé la salle. C’est une belle réussite. Nous donnons rendezvous aux habitués pour assister à la prochaine élection de Miss
et Mister ISLV Raromata’i, l’année prochaine en 2017. Mauruuru pour leur fidélité.”
près avoir procédé aux
épreuves physiques relatives au recrutement de
trois médiateurs au service de
sa commune, le tavana de Uturoa,
Sylviane Terooatea, a retrouvé,
au stade territorial, mercredi
après-midi, les candidats aux
postes d’agents de sécurité
publique, créés à l’occasion des
festivités du Heiva.
Le jury délibératif est composé
du chef du service de la sécurité
civile de la commune, du chef
de la police municipale, d’un
professeur d’EPS, d’un agent du
service des ressources humaines
de la commune ainsi que du
maire qui le préside. Les épreuves
physiques obligatoires sont “aussi
exigeantes que les épreuves physiques que passent nos muto’i”,
a précisé Sylviane Terooatea.
Les candidats ont tous dû passer,
dans un premier temps, une
épreuve de course éliminatoire
au chronomètre sur 100 mètres.
À l’issue de laquelle, seuls 15 candidats sur 21 se sont qualifiés
pour la seconde partie des
épreuves. Ces derniers ont eu
le choix entre la natation, le
lancer de poids, le saut en longueur ou le saut en hauteur.
Dans un deuxième temps, une
ultime épreuve orale est prévue
dans le but de tester les capacités
de chaque candidat en situation
Photo : E Ebb/LDT
Photo : JP Besse/ldt
E
Une belle panoplie d’artistes devrait se produire cet après-midi
à Maharepa.
RAIATEA – Recrutement de 20 agents de sécurité publique
A Le podium
Mister ISLV Raromata’i ISLV
2016
Matahiarii Penehata, de Bora
Bora
1er dauphin
Jacques Gleize, de Tumaraa
2e dauphin
Abraham Moufa, de Taputapuatea
Photo : Archives JR LDT
Photo : JP Besse/ldt
Les plus belles filles en bikini rouge étaient du côté droit. De droite à gauche : Manuhere Tuania,
Miss Taputapuatea ; Taianapa Pambrun, Miss ISLV Raromata’i ; Hiona Franciel, 1re dauphine ; puis
Vaimiti Tripier, 2e dauphine.
a fête de la musique à Moorea aura lieu aujourd’hui
dans les jardins du centre
Socredo à Maharepa. Durant
une partie de l’après-midi, musiciens et chanteurs se produiront
tour à tour, gratuitement, devant
un public que tous espèrent
nombreux. Le concert plein-air
débutera vers 15 heures et devrait
se poursuivre jusqu’à 19h30.
Pour l’heure, une douzaine d’intervenants, en solo ou en groupe,
sont inscrits pour apporter leur
pierre à cette manifestation qui
se veut avant tout festive et en
l’honneur de la Fête de la
Musique célébrée un peu partout
sur le territoire français. Depuis
quelques années Moorea
n’échappe pas à cet événement
annuel qui a lieu le 21 juin,
(entrée de l’été et du solstice
boréal), mais il faut remonter à
plusieurs années pour retrouver
une animation aussi riche en
interprètes et musiciens. Il n’y
a plus qu’à espérer que la pluie
ne s’invite pas, elle aussi, à la
fête. K
Le tavana de Uturoa (à gauche), accompagnée d’un agent du
service des ressources humaines de la commune procède à
l’appel des candidats.
de terrain. Les candidats retenus
seront très certainement mobilisés dans d’autres manifestations
que le Heiva, comme la célèbre
course du Hawaiki Nui Va’a si
ces derniers justifient d’une
bonne condition médicale.
La sécurité est un sujet sur lequel
Sylviane Terooatea ne plaisante
pas. Étant donné que l’ouverture
d’un restaurant-bar est prévue
pour cette année avec vente d’alcool, un certain nombre de
mesures ont été prises dont le
recrutement de ces 20 agents
de sécurité publique par le conseil
municipal, afin d’éviter tout
risque de dérapage sur la place
To’a Huri Nihi.
Le premier magistrat de Uturoa
tient à rappeler que la vente d’alcool est interdite aux mineurs
et que toute consommation de
bière, vin, whisky et autre alcool
sur les lieux aménagés pour le
Heiva sera passible de sanctions. K
De notre correspondante
Elodie Ebb
26
| îles |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
BORA BORA - Heiva. Première soirée de présentation
Coup d’envoi à la belle étoile
C
e sont les Tamarii Nunue
qui ont eu l’honneur, cette
année, d’ouvrir les festivités vendredi soir. Vêtus de
bleu et de blanc, hommes et
femmes sont assis au-devant de
la scène, les femmes, le bras
sous le menton se balançant
doucement d’un côté et de l’autre.
L’assistance écoute avec attention,
les touristes nombreux découvrent, les yeux écarquillés, ces
chants traditionnels polynésiens
qui résonnent paisiblement dans
tout Vaitape, alors que le
maraamu souffle à travers les
cocotiers qui ornent pour l’occasion la place Tuvavau. La réunion et la communion sont au
rendez-vous de cette première
soirée de présentation qui bat
à l’unisson sous les étoiles. Le
himene pétille de joie, les voix
des hommes et des femmes se
conjuguent ; elles réussissent
à emporter l’assemblée en transmettant leur énergie.
Les touristes des hôtels, venus
en nombre, occupent la totalité
des gradins afin de profiter au
mieux du spectacle face à la
scène, face à ces danseurs, chanteurs, musiciens qui s’entraînent
de façon intensive depuis des
semaines. Comme le disait le
ministre du Tourisme Jean-Christophe Bouissou dans son discours
à l’ouverture des festivités “c’est
aussi cela le charme de Bora
Bora”, ce mélange de la population avec les touristes du monde
entier qui logent dans les hôtels
de l’île et des motu avoisinants.
Les hôtels occupent une place
très importante sur l’île et le
Heiva Rau ne manque pas de
choyer ses touristes.
Les citoyens chinois apprécient
tout particulièrement le tourisme
en Polynésie. Trois millions d’internautes ont voté l’an passé
pour Bora Bora ce qui la classait
ainsi dans leurs dix destinations
préférées. Et cette marque de
reconnaissance a été concrétisée
par le trophée de la destination
préférée des touristes chinois.
Dai Denglu, directeur du bureau
des ressources marines et de la
pêcherie de la ville de Zhoushan ;
Ding Weimin, adjoint au maire
du district de Putuo, et d’autres
conseillers chinois avaient fait
l’honneur de leur présence ce
soir-là, pour cette première représentation.
devant nous “leur histoire”, tous
ensemble car “chaque nom a
son importance”.
Et c’est au tour d’un homme,
puis d’un second, munis de
torches enflammées, d’avancer.
ils crachent le feu, saisissent le
feu à main nue ; il fait nuit, les
projecteurs sont éteints, le
rythme scande les prouesses
des deux hommes, le feu jaillit.
Le spectacle est à son comble.
La foule hurle et en redemande.
L’origine est une valeur forte
dont les Polynésiens ont le plus
profond respect. Les danseurs
de Tamarii Anau portent tous à
leur ceinture les lettres Anau,
leur appartenance. Uniforme,
leur danse prône l’égalité et la
différence propre à chacun. Tous
ensemble, et tous différents.
“Mauruuru maita’i !” K
Tous ensemble,
et tous différents
En seconde partie de soirée pour
le otea , Tamarii Anau inscrit
l’importance du nom.
“Un nom est comme un poème”,
c’est le thème fort choisi cette
année par la troupe de Anau.
Six rangées d’hommes s’avancent, spectaculaires, imposantsdans leur costume végétal, ils
se mettent de dos, face aux
femmes vêtues de paréos de couleurs vives. Ils dansent, le rythme
des batteurs accélère : le ton est
donné ! Les gestes sont précis :
la foule est conquise. Maeva à
Bora Bora !
La mise en scène est complexe,
les combinaisons s’enchaînent
rapidement, la scène est grande
et la troupe l’occupe avec harmonie. Une deuxième danse de
nouveau en bleu et blanc impose
la douceur et la légèreté. L’orchestre et les danseurs transmettent “leur nom”, ils écrivent
De notre correspondante
Pauline Stervinou
La joie de danser sur le sable de la place Tuvavau.
Photo : P Stervinou/LDT
Photo : Stephan Debelle DR
La délégation chinoise est venue poser pour la traditionnelle
photo souvenir avec les artistes et le maire de Bora Bora
(à gauche).
Les Tamarii Anau ont dansé sur le thème suivant : “Un nom est comme un poème”.
Photo : P Stervinou/LDT
Photo : Stephan Debelle DR
Une ovation pour les danseurs de feu.
Photo : Stephan Debelle DR
Les soirées de présentation du Heiva ont débuté vendredi, avec les
Tamarii Nunue en chant
et les Tamarii Anau pour
la danse. L’assemblée,
dans laquelle on comptait de nombreux touristes, venus goûter à
l’authenticité du Heiva
traditionnel, a chaleureusement ovationné
les artistes.
Les Tamarii Nunue vêtus de bleu et de blanc, ont eu l’honneur d’ouvrir la première soirée de présentation.
| îles | 27
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
HUAHINE - Les travailleurs américains sont venus monter leur cadeau
Les employés de Viasat offrent un
terrain de jeux aux enfants de Maroe
mune ont permis de réaliser un
projet qui a vu son aboutissement la semaine dernière.
Ils avaient été 150 à financer
l’acquisition de jeux de plein
air ; 118 employés et revendeurs
de cette société US sont arrivés
à bord du Paul Gauguin du 15
juin, et 97 d’entre eux ont effectué les travaux de montage et
d’installation des équipements
dans les jardins de la mairie
annexe de Maroe. Il leur aura
De notre correspondante
Malissa Itchner
Le maire et le président de la
MFR ont tenu à remercier
chaleureusement Karyn
Thompson, Steeve Behmer et
Brad McElroy pour le don de
la société Viasat.
Photo : M Itchner/LDT
Photo : M Itchner/LDT
Un accueil des plus chaleureux était offert par la population de
Maroe lors de la cérémonie d’inauguration. Une plaque dédiée
aux sponsors fut installée à l’entrée de la mairie annexe.
fallu moins de 3 heures pour
boucler le défi qu’ils s’étaient
lancé. Lors de la cérémonie
d’inauguration, la population,
autour des élus et de l’équipe
d’enseignement et d’orientation
de la Maison familiale rurale
(MFR), a offert aux visiteursdonateurs un accueil mémorable :
couronnes de fleurs et de coquillage, orero, discours en reo tahiti
simultanément traduit en anglais,
ote’a mau et invitation à la danse
sur la route de ceinture, cocktail
ma’ohi dans la tradition de l’île…
La remise d’une plaque commémorative et de patu gravés aux
trois référents du groupe fut suivie d’un discours de remerciements de Marcelin Lisan, très
heureux de cette initiative qui
profitera à tous les enfants de
Maroe mais aussi de Huahine.
Ce playground représente un
investissement global de
12 000 dollars US entièrement
pris en charge par les agents et
leur société. K
Photo : M Itchner/LDT
L
es premiers contacts
avaient eu lieu un
dimanche de juin 2015, lors
du passage du Paul Gauguin en
baie de Maroe. Karin Thompson,
tombée sous le charme du district
de Maroe, avait rencontré le
maire délégué, Romain TuihaniTeheiura, puis le maire.
Durant l’année qui a suivi, de
nombreux échanges de mail
entre cette dynamique employée
de la société US Viasat et la com-
Dès leur débarquement, les sponsors ont sorti outils et matériels avant de démarrer les travaux de
montage et d’installation. Parfaitement organisés, ils ont achevé leur tâche en moins de 3 heures.
HIVA OA - Fin de la première visite aux Marquises pour le haut-commissaire
René Bidal : “Un magnifique territoire qui ne ressemble à aucun autre”
N
ommé depuis peu, le nouveau haut-commissaire,
René Bidal, est déjà en
action pour découvrir le territoire
polynésien et c’est la Terre des
Hommes qui a eu les honneurs
de sa première tournée officielle.
Ainsi du jeudi 16 au dimanche
19 juin, il est venu appréhender
les spécificités des Marquises
Sud en effectuant une mission
sur les trois îles qui composent
cette partie de l’archipel, à savoir
Hiva Oa, Tahuata et Fatu Hiva
(lire nos éditions du 17 et du
18 juin).
Arrivé à Hiva Oa, c’est accueilli
par Thierry Humbert Chef de la
subdivision administrative des
îles Marquises et du maire de
Hiva Oa, Étienne Tehaamoana,
qu’il s’est rendu sur Atuona pour
une première réunion avec l'ensemble du Conseil municipal
de l’île. Le président de la Polynésie française et des membres
Photo : M Henry- Hiramatsu/LDT
Photo : M Henry- Hiramatsu/LDT
Le haut-commissaire a visité les lieux emblématiques de l’île. Ici
la reconstitution de la Maison du Jouir de Paul Gauguin, en
compagnie d’Étienne Tehaamoana et Stéphane Humbert
administrateur d’État de la subdivision des Marquises
du gouvernement étaient également présents ce jour et les
parcours des deux délégations
se sont croisés à plusieurs
reprises.
Le haut-commissaire a aussi
profité de ce moment pour se
rendre sur la tombe de Jacques
Brel et visiter “la maison du
jouir” dernière demeure du peintre Paul Gauguin
Après avoir rallié Fatu Hiva grâce
à l’Aranui, samedi, la délégation
rejoignait l’île de Tahuata où le
haut-commissaire a inauguré le
tout nouveau complexe sportif
“Taata Jonas”, après avoir été
accueilli par la population notamment les artisans et visité le
petit musée archéologique.
De retour sur Hiva Oa, René
Bidal a déposé une gerbe aux
monuments aux morts en compagnie de la sénatrice Lana Tetuanui après un lever des couleurs
et la commémoration de l’appel
du 18-Juin du général De Gaulle.
Le texte, fondateur de la résistance à l’occupant allemand, a
été lu par une jeune de l’île,
devant l’ensemble des stagiaires
du GSMA et des forces de l’ordre
et l’hymne national entonné par
les élèves de l’école Ste-Anne
qui étaient présents.
Instant de recueillement devant le monument aux morts. en mémoire de l’appel du 18-Juin.
À la fin de la cérémonie, le hautcommissaire a posé la première
pierre de la cantine communale
qui servira les repas des élèves
des différents établissements
scolaires de Hiva Oa.
Après ce premier contact avec
la Terre des Hommes le repré-
sentant de l’État a pu se rendre
compte concrètement des
contraintes d’isolement qui
pèsent sur l’archipel mais tout
en y voyant également les atouts
et la force de caractère de ces
habitants, il dira d’ailleurs des
Marquises que c’est “un magni-
fique territoire qui ne ressemble
à aucun autre”. Le haut-commissaire est reparti dimanche
à Tahiti. K
De notre correspondante
Miwa Henry-Hiramatsu
Sports
| 29
La Dépêche des
Comment nous contacter ?
Fax : 40.46.43.78
E-mail : sports@ladepeche.pf
Mardi 21 juin 2016
CYCLISME - Grand Prix des Tamarii Punaruu
Raimana Mataoa cette semaine encore
A En 3 points
K Le Grand Prix
des Tamarii Punaruu
s’est déroulé sur un circuit
de 7 km à réaliser
onze fois.
K Raimana Mataoa s’est
encore imposé après une
longue échappée en compagnie de Patrick Costeux
et Manarii Laurent.
Photo : Gérard Verdet
K Le tout récent champion
de Polynésie a construit
sa victoire dans l’ultime
montée vers l’université.
Photo : Gérard Verdet
Benoît Barthes du VCT s’est
imposé dans la catégorie
Pass’cyclisme.
Classements
C
minutes de décalage. Mais les
rythmes étant quelque peu différents, les deux groupes se sont
rejoints et les 3 e catégories
allaient même prendre les
devants. Le circuit n’était pas
facile, avec, à chaque extrémité,
des montées qu’il fallait négocier
avec le peloton sous peine d’être
définitivement lâché. Ce fut le
cas d’un certain nombre, assez
rapidement même…
Pour les autres, on aura vu
des attaques, parfois même
des retours d’un peloton emmené
par des coéquipiers des échappés. Bref, une tactique parfois
étonnante !
et Manarii Laurent qui, après
quelques tergiversations, et sans
grosse réaction du peloton, décidaient de coopérer avec Raimana.
Ainsi, les trois compères roulaient
bien et l’écart avec le peloton
prenait de l’ampleur. Si bien
même qu’après quelques tours
supplémentaires, on avait l’impression que la chasse était quasiment terminée. Les trois coureurs allaient donc jusqu’au
bout, sachant qu’ils allaient
devoir s’expliquer dans la montée
finale.
Une escapade à trois
Alors que les 3e catégories poursuivaient leur route sur le circuit,
les Pass’cyclisme quant à eux
viraient à gauche et entamaient
la montée vers l’université. Avec
un homme en tête, qui avait pris
la course à son compte, à savoir
Benoît Barthes le coureur du
VCT. Pas de suspense donc pour
Benoît, ni même pour Yann Marzouin son coéquipier qui prenait
la deuxième place. Le troisième
homme par contre était en
quelque sorte une heureuse surprise puisqu’il s’agissait du tout
dernier licencié de Pirae, Carlqvist Manate que l’on connaît plutôt dans le domaine du VTT. Un
premier Grand Prix parfaitement
maîtrisé pour Carlqvist, qu’on
a d’ailleurs vu en tête de peloton,
parfaitement à l’aise.
Du côté des 3e catégories, il fallait
donc effectivement attendre le
dernier tour, avec une première
accélération de Raimana dans
la montée sur le pont de Matatia.
Mais Patrick Costeux répondait
à cette attaque. Raimana, qui se
Aux alentours du quatrième tour,
Raimana Mataoa décidait de tenter un coup, en partant très fort.
Il était rejoint par Patrick Costeux
Photo : Gérard Verdet
• 3e catégorie
1. Raimana Mataoa (Vénus) ........................................................................... 1 h 58’ 58”
2. Patrick Costeux (Arue) ................................................................................ 1 h 59’ 17”
3. Manarii Laurent (Papeete Cycl.)............................................................... 1 h 59’ 35”
4. Terii Teihotaata (Arue) ................................................................................. 2 h 02’ 32”
5. Ludovic Pizzo (Fei-Pi)................................................................................... 2 h 02’ 43”
6. Tamanui Mahuta (Arue) ............................................................................. 2 h 03’ 10”
7. Laurent Pasquelins (Pirae)........................................................................... 2 h 03’ 40”
8. Laurent Barra (Pirae).................................................................................... 2 h 03’ 53”
9. Laurent Veille (VCT) .................................................................................... 2 h 04’ 02”
10. Jean-Pierre Bernadat (Fei-Pi).................................................................... 2 h 04’ 06”
11. Serge Dunoyer (Fei-Pi)............................................................................... 2 h 04’ 13”
12. Ronald Tautu (Raiatea Cycl.).................................................................... 2 h 04’ 31”
13. David Pito (Pirae) ........................................................................................ 2 h 04’ 35”
14. Vehiarii Raoulx (Arue) ............................................................................... 2 h 04’ 49”
15. Viriura Tetaihaimaui (Pirae)...................................................................... 2 h 04’ 54”
16. Pehauarii Reichart (Pirae).......................................................................... 2 h 05’ 01”
17. Régis Morandeau (Fei-Pi).......................................................................... 2 h 05’ 09”
18. Poerava Van Bastolaer (Pirae) ................................................................. 2 h 05’ 55”
19. Rocky Arapa (VCT) .................................................................................... 2 h 06’ 28”
20. Heiroa Tauraa (Arue)................................................................................. 2 h 09’ 24”
21. Thomas Lubin (Punaruu) .......................................................................... 2 h 12’ 29”
22. Thierry Mory (Punaruu) ........................................................................... 2 h 14’ 16”
23. Estelle Tihoni (VCT)................................................................................... 2 h 21’ 34”
• Pass’cyclisme
1. Benoît Barthes (VCT).................................................................................... 1 h 38’ 38”
2. Yann Mazouin (VCT) .................................................................................. 1 h 40’ 29”
3. Carlqvist Manate (Pirae) ............................................................................. 1 h 40’ 36”
4. Tehei Collorig (VCT) .................................................................................... 1 h 40’ 40”
5. Loïs Vasapolli (RTT)...................................................................................... 1 h 40’ 50”
6. Christophe Delarue (VCT) ......................................................................... 1 h 40’ 51”
7. Gabriel Raufea (Fei-Pi) ................................................................................. 1 h 40’ 58”
8. Johann Handerson (Papeete Cycl.) ......................................................... 1 h 41’ 03”
9. Vetea Tepa (Vénus) ...................................................................................... 1 h 41’ 05”
10. William Chung (Vénus) ............................................................................ 1 h 41’ 07”
11. Florian Lemaître (VCT) .............................................................................. 1 h 41’ 27”
12. Patrice Bourgon (VCT) .............................................................................. 1 h 41’ 43”
13. Pierre-Jean Picard (VCT)........................................................................... 1 h 41’ 43”
14. Pierre-Yves Morel (Vénus) ....................................................................... 1 h 41’ 47”
15. Yohann Pailloux (VCT).............................................................................. 1 h 41’ 47”
…
• Féminines (circuit long)
1. Poerava Van Bastolaer (Pirae) .................................................................... 2 h 05’ 55”
2. Estelle Tihoni (VCT) ..................................................................................... 2 h 21’ 34”
• Cadet (circuit court)
1. Loïs Vasapolli (RTT) ...................................................................................... 1 h 40’ 50”
• Cadette (circuit court)
1. Éloïse Bourgon (VCT) .................................................................................. 1 h 56’ 16”
• Minime garçon (mini-circuit)
1. Ethan Chonfont (RTT).................................................................................. 1 h 02’ 22”
omme le veut la tradition, le Grand Prix des
Tamarii Punaruu correspond au début des
festivités de la fête de l’orange
à Punaauia. Pour cet événement,
les organisateurs ont donc proposé un circuit entre le pont de
Matatia et le rond-point du lycée
hôtelier, pour une distance d’environ sept kilomètres à réaliser
en boucle. Onze tours pour les
3e catégories, mais trois de moins
pour les Pass’cyclisme. Par
contre, dans les deux cas, l’arrivée devait être jugée un peu
au-dessus de l’entrée du campus
universitaire, avec donc une difficile montée pour le final.
Les deux pelotons, 3e catégorie
et Pass’cyclisme, partaient devant
la mairie de Punaauia avec cinq
Raimana Mataoa, vainqueur en 3e catégorie, est accompagné sur le podium de Patrick Costeux
et Manarii Laurent.
Un peloton emmené par un ‘‘nouveau’’, mais déjà bien connu
dans le monde du VTT : Carlqvist Manate.
Benoît Barthes
en solitaire
sent de mieux en mieux en ce
moment, en avait encore sous
la pédale et il attaquait une nouvelle fois au pied de la montée
de l’université, puis encore une
fois au bas du tout dernier raidillon au-dessus de l’entrée du
campus. Cette ultime attaque
était la bonne et le tout nouveau
champion de Polynésie, qui étrennait son maillot lors de cette
épreuve, pouvait se satisfaire
de cette nouvelle victoire ! K
Gérard Verdet
PAROLE À
Raimana Mataoa
Vainqueur
en 3e catégorie
“Je commence à vraiment
bien me sentir. Depuis que
j’ai repris le vélo, je vois que
les entraînements paient.
J’étais venu sans trop d’ambition sur cette course, vu
que j’étais le seul de mon
équipe. En fait, je suis un
peu parti sur un coup de
tête, mais cela s’est bien
passé avec mes deux camarades d’échappée avec qui
j’ai roulé en bonne entente.
La victoire s’est jouée dans
le dernier tour et au final,
au plus fort de la montée,
c’est-à-dire dans les derniers
mètres. On essaiera de
remettre ça dans deux
semaines car il y aura encore
de la bosse et je me
débrouille pas mal dans ce
domaine.”
30
| sports | Fenua
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
HALTÉROPHILIE - Grand Prix féminin de Ténérife (13e édition)
Clodyne Yu Hing médaillée d’or aux Canaries
L
A La vie des fédérations
E VA’A : COURSES DU HEIVA
La Fédération tahitienne de va’a confirme que les courses du Heiva Mata’eina’a
auront bien lieu sur le site de Tehoro à Mataiea, les vendredi 1er et samedi 2 juillet,
pour les courses traditionnelles de lagon en V1, V3, V6 et V16, et le jeudi 14 juillet
pour le Super Tauati 16 Édouard-Maamaatua. L’hébergement et la restauration, à
des tarifs abordables, vous seront proposés à l’école Mairipehe de Mataiea, tout
près des sites de compétitions. Contactez Tutu au 87 78 79 23.
Pour les courses de haute mer, ce sera en marathon, le vendredi 8 juillet, pour les
Taurea et Vahine et le Faati Moorea pour le samedi 9 juillet. Pesée des va’a le jeudi
7 juillet. Les informations concernant le règlement de la course (lagon et haute
mer), les inscriptions, les prêts… sont disponibles sur le site fvaa ou directement
au secrétariat de la fédération.
A La vie des clubs
E RUGBY - PAPEETE RUGBY CLUB
Suite au succès de ses deux derniers tournois, et en attendant la régularisation des
affaires fédérales, le Papeete Rugby Club organise une grande soirée de rugby
avec la participation de clubs de Tahiti et pour la première fois en Polynésie, du
Club de Rapa Nui, jumelé avec le Papeete Rugby Club depuis novembre 2015, le
jeudi 23 juin Fautaua (ou vendredi 24 juin Bambridge) à 18 h 00.
Tous les clubs de Tahiti sont invités à participer à ces événements.
Contactez Bruce à bruce@poecharter.pf ou au 87 71 55 55.
E ASCEP : DÉFI 100 KM BRASSERIE DE TAHITI
L’Ascep et la section CAP de la Banque de Tahiti organisent la troisième édition
du Défi 100 km Brasserie de Tahiti, le samedi 9 juillet.
Trois courses sont proposées : 100 km en individuel, relais 2 x 50 et relais 5 x 20
en équipe.
Renseignements : http://club.quomodo.com/ascep-tahiti/accueil.html, Facebook :
ASCEPTAHITI ou 87 73 04 08-87 78 64 26-87 78 70 83
Inscriptions dans les trois magasins Nike.
E FOOTBALL : AS TEFANA
Clodyne Yu Hing est montée sur la plus haute marche du podium du Grand Prix féminin
de Ténérife dans la catégorie des -53 kg.
TRIATHLON - Big Bear Lake
Frédéric Tête au pied du podium
L
e champion du monde
d’aquathlon Frédéric Tête
a participé, samedi dernier, au triathlon de Big
Bear Lake qui s’est déroulé sur
une distance olympique dans
les montagnes de Californie. Il
a terminé quatrième de cette
épreuve qui s’est courue à plus
de 2 100 m d’altitude, rendant
les efforts difficiles en raison
du manque d’oxygène. De plus,
le parcours vélo, très vallonné,
couvrait une distance de 50 km
au lieu des 40 habituels sur ce
type de format. Il nous raconte
sa course.
“Les 1 500 m de natation se
déroulaient dans le lac avec peu
de profondeur et parfois les
mains touchaient la vase ou les
algues ! Je décide de ne pas
partir trop vite pour ne pas m’asphyxier dès le début de l’épreuve.
Je suis avec deux autres concurrents. Nous faisons toute la natation ensemble. Je sors donc de
l’eau dans ce petit groupe de
trois et je prends ensuite mon
vélo en deuxième position. Je
double rapidement le premier
mais celui-ci ne me laisse pas
partir et il me redouble dans
les descentes du début du parcours. J’essaie de le garder en
point de mire mais il me distance
progressivement. Je fais ensuite
beaucoup de kilomètres seul
dans les lacets de la route de
montagne. L’oxygène me
manque et je suis très essoufflé
à chaque fois que je me mets
en danseuse pour relancer dans
les côtes. C’est au 30e kilomètre
qu’un autre concurrent me double, puis un autre dix kilomètres
plus tard. Les derniers kilomètres
sont difficiles et je manque de
lucidité dans les derniers virages
du parcours… Toujours ce
manque d’oxygène ! Je finis
donc ces 50 km prudemment
et je pose le vélo en quatrième
position, talonné par le cinquième. Je pars ensuite pour
les 10 km de course à pied en
espérant, peut-être, revenir sur
la tête, mais je me rends vite
compte que je n’ai plus assez
d’énergie et que je ne peux
qu’adopter un rythme de croisière qui ne donnera rien d’exceptionnel. De plus, les petites
montées sont nombreuses et
difficiles à passer avec la fatigue
dans les jambes. Les trois premiers ne faiblissent pas et le
cinquième n’arrive pas à suivre
mon rythme. Je termine donc
en quatrième position, épuisé
par ce long effort en hypoxie !
J’avais envie de refaire un triathlon sur route après mon manque
de réussite sur le X Terra Tahiti,
et je suis ravi d’avoir participé
à ce triathlon avec des paysages
magnifiques.” K
LDT
Photo : DR
L’AS Tefana organise des stages foot vacances en présence de Razik Nedder (coach
des U13 de l’AS Saint-Étienne) et d’Aurélien Remoue (préparateur physique du
centre de formation depuis janvier 2016 de l’ASSE –auparavant coach des U12).
Les dates des stages :
Jusqu’au 24 juin pour les jeunes nés en 2004, 2003 et 2002.
Du 27 juin au 1er juillet 2016 (férié y compris) pour les jeunes nés en 2005, 2004
et 2003
Les tarifs pour une semaine de stage :
Pour les licenciés de Tefana et des clubs partenaires (Teva FC, Temanava et Jeunesse
Marquisienne) : 8 000 Fcfp sans hébergement et 13 000 Fcfp en internat.
Si des places sont disponibles : pour les licenciés des autres équipes : 13 000 Fcfp
sans hébergement et 18 000 Fcfp en internat.
Pour tous renseignements et inscriptions au stade Louis-Ganivet à Puurai : Moeata
au 87 76 05 57.
Jean-Marc Monnier
Photo : DR
Photo : DR
La championne tahitienne a également réalisé la deuxième
meilleure performance de cette compétition d’haltérophilie.
a championne tahitienne d’haltérophilie Clodyne Yu Hing
a participé avec brio à la treizième édition du Grand Prix
féminin de Ténérife qui s’est tenu,
du 16 au 19 juin, aux îles Canaries.
Sélectionnée lors des derniers Jeux
du Pacifique à Port Moresby où elle
n’avait pas obtenu les résultats
escomptés, l’athlète a, cette fois-ci,
brillé en remportant le titre dans la
catégorie des -53 kg avec un total de
117 kg. Clodyne Yu Hing a validé le
poids de 55 kg à l’arraché, puis celui
de 62 kg à l’épaulé-jeté, décrochant
par la même occasion le titre de
deuxième meilleure performance de
l’événement dans sa catégorie. Actuellement en stage d’haltérophilie et de
CrossFit à Besançon en métropole,
Clodyne Yu Hing, maintes fois championne de France seniors et masters,
poursuit sa quête de titres en prévision
de sa prochaine participation aux
Championnats du monde, en octobre
en Allemagne, où elle redescendra
dans sa catégorie de poids habituelle,
à savoir -48 kg. K
Frédéric Tête a mené quelque temps la course, mais a terminé
à une très honorable quatrième place.
Fenua | sports | 31
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
BEACH SOCCER - OPT BS Tour (7e journée)
Ça bagarre fort avec les Tiki Tama
Résultats femmes
• 7e journée
* Disputés samedi
- Mataiea-Tiki Tama ....................... 0-1
- Team SDJ-Aito Djeunes............. 2-1
- Aito Djeunes-Tiki Tama.............. 0-4
- Mataiea-Team SDJ....................... 5-3
- Aito Djeunes-Mataiea................. 0-3
- Team SDJ-Tiki Tama.................... 0-4
Classement femmes
Équipes
Pts
J
Diff
1. Mataiea
2. Tiki Tama
3. Aito Djeunes
4. Team SDJ
5. Fautaua Val
60
59
24
22
13
26
26
26
26
20
+54
+35
-36
-29
-24
• 8e journée
* Samedi 25 juin au Centre de
formation
- 12 h 50 : Fautaua Val-Team SDJ
- 13 h 02 : Tiki Tama-Aito Djeunes
- 13 h 14 : Aito Djeunes-Fautaua Val
- 13 h 26 : Tiki Tama-Mataiea
- 13 h 38 : Mataiea-Team SDJ
- 13 h 50 : Fautaua Val-Tiki Tama
- 14 h 02 : Aito Djeunes-Team SDJ
- 14 h 14 : Mataiea-Fautaua Val
- 14 h 26 : Team SDJ-Tiki Tama
- 14 h 38 : Aito Djeunes-Mataiea
Résultats élite
• 7 journée
* Disputés samedi
- Mataiea-Fenua PSG.................... 9-2
- Aito Djeunes-Tereone ................ 0-6
- Tiki Tama-AS Vénus ................... 5-4
- Green Warriors-Foi Et Foot....... 7-6
e
Classement élite
Photo : DR
Programme femmes
L
a septième journée du
tournoi OPT Beach Soccer
Tour s’est déroulée,
samedi, à Papara, en présence des joueurs et joueuses
des catégories élite, féminine
et fun, devant un public venu
nombreux pour les soutenir.
Une fois encore, les Tiki Tama
ont fait sensation en remportant
tous leurs matches dans les trois
catégories.
L’issue de la rencontre a été
incertaine face à l’AS Vénus en
élite, les hommes de Mahina
offrant une belle opposition et
ne s’inclinant finalement qu’avec
un petit but d’écart (5-4). Dans
cette catégorie, l’équipe coachée
par Naea Bennett conserve une
avance confortable en vue de la
prochaine journée prévue samedi
25 juin au Centre de formation.
La neuvième et dernière journée
d’élite est quant à elle programmée le samedi 2 juillet à Tiarei.
Du côté des féminines, grâce à
leur trois victoires lors de cette
septième journée, les Tiki Tama
Photo : DR
Classement fun
Pts
J
Diff
80
66
57
29
20
18
34
34
34
34
34
30
+64
+38
+30
-23
-51
-58
La huitième journée est prévue samedi 25 juin au Centre
de formation.
Programme fun
Photo : DR
• 8e journée
* Samedi 25 juin au Centre de
formation
- 09 h 00 : Tiki Tama-Aito Djeunes
- 09 h 15 : Marara Nui-Mataiea
- 09 h 30 : Fautaua Val-Team SDJ
- 09 h 45 : Mataiea-Tiki Tama
- 10 h 00 : Aito Djeunes-Fautaua Val
- 10 h 15 : Team SDJ -Marara Nui
- 10 h 30 : Fautaua Val-Tiki Tama
- 10 h 45 : Team SDJ -Mataiea
- 11 h 00 : Marara Nui-Aito Djeunes
- 11 h 15 : Fautaua Val-Mataiea
- 11 h 30 : Aito Djeunes-Team SDJ
- 11 h 45 : Tiki Tama-Marara Nui
- 12 h 00 : Mataiea-Aito Djeunes
- 12 h 15 : Team SDJ-Tiki Tama
- 12 h 30 : Marara Nui-Fautaua Val
J
Diff
18
15
15
12
9
9
3
1
0
6
7
6
6
6
6
6
6
7
+34
+13
+19
+12
+8
-6
-14
-33
-33
Programme élite
sont au coude à coude avec
Mataiea qu’elles ont battu de
justesse (1-0). Un seul point les
• 7e journée
* Disputés samedi
- Mataiea-Aito Djeunes................. 3-1
- Marara Nui-Tiki Tama ................ 0-3
- Tiki Tama-Team SDJ.................... 3-0
- Aito Djeunes-Marara Nui 2-2 (2-1)
- Mataiea-Tiki Tama ....................... 0-2
- Team SDJ-Marara Nui................ 1-0
- Aito Djeunes-Team SDJ... 2-2 (1-0)
- Tiki Tama-Aito Djeunes.............. 2-0
- Mataiea-Team SDJ ............ 1-1 (2-1)
- Marara Nui-Mataiea ................... 2-5
1. Tiki Tama
2. Mataiea
3. Team SDJ
4. Aito Djeunes
5. Marara Nui
6. Fautaua Val
Pts
1. Tiki Tama
2. Tereone
3. Mataiea
4. AS Vénus
5. Team SDJ
6. Green Warriors
7. Foi Et Foot
8. Aito Djeunes
9. Fenua PSG
Les Tiki Tama sont toujours en tête du classement élite avec 18 points.
Résultats fun
Équipes
Équipes
Le public est venu nombreux, samedi, encourager les stars
locales du beach soccer et notamment les Tiki Tama.
sépare désormais. Les rencontres
de la huitième journée, ce
samedi, seront décisives pour
savoir qui terminera cet OPT
BS Tour sur la plus haute marche
du podium féminin. En catégorie
fun, avec leur quatre rencontres
remportées samedi à Papara,
les Tiki Tama sont largement
en tête avec un total de 80 points,
Mataiea est deuxième avec
66 points devant Team SDJ avec
57 points. K
Jean-Marc Monnier
• 8e journée
* Samedi 25 juin au Centre de
formation
- 15 h 00 : Aito Djeunes-AS Vénus
- 16 h 00 : Fenua PSG-Tiki Tama
- 17 h 00 : Foi Et Foot-Mataiea
- 18 h 00 : Team SDJ-Green Warriors
32
| sports | Fenua
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
TENNIS - Tournoi de Phénix
Remise de prix aux champions 2016
En double messieurs 3e série, la paire Molinaro-Maeta
s’est imposée face à Ng Powai-Chiu.
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
En double dames 4e série, Lee Chip Sao et Teinauri ont remporté
la victoire face à la paire Jaillet-Gutierrez.
En simple messieurs 2e série, Bruno Laitame (Chonwa) est sorti
vainqueur de la finale contre Ridge Chung (Phénix).
Résultats
Les doubles mixtes non-classés avaient le sourire
lors de la remise des prix.
L
du cru, Ridge Chung, pourtant
plus jeune et mieux classé. “J’ai
battu Ridge en trois sets. C’est
la première fois que je remporte
ce tournoi. Je reprends la raquette
à bientôt 40 ans après avoir fait
un break de cinq ans, depuis
a remise des prix du tournoi de Phénix s’est déroulée, samedi après-midi,
au club-house de l’association à Outumaoro, en présence
de tous les finalistes qui ont reçu
de jolis lots venant récompenser
leurs efforts. Cette édition 2016
aura été marquée par la victoire
en simple messieurs de Bruno
Laitame (AS Chonwa), qui s’est
imposé en finale contre le joueur
Les finalistes du simple dames vétérans
ont été félicitées par Christian Lausan
de l’AS Phénix.
Place maintenant à celui de Dragon qui a démarré depuis la
semaine dernière et se poursuivra durant tout le mois de juin,
les finales étant prévues pour
le début du mois prochain à
Titioro. K
Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Les doubles mixtes 4e série n’ont pas démérité et ont, eux aussi,
été récompensés.
les Jeux du Pacifique de 2011 à
Nouméa”, expliquait Bruno Laitame après avoir reçu son trophée. À l’issue de la remise des
prix, l’ensemble des joueurs
était convié à un déjeuner fraternel de clôture du tournoi.
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Vainqueurs et finalistes du double messieurs non-classés étaient
réunis pour la photo de remise des prix.
Un seul vétéran de plus
de 45 ans était présent
pour récupérer son prix en
catégorie double messieurs.
• Simple messieurs 2e série
Vainqueur : Bruno Laitame (3/6)
Finaliste : Ridge Chung (2/6)
• Simple messieurs 3e série
Vainqueur : Jason Vandal (15/4)
Finaliste : Teiki Jouen (15/3)
• Simple messieurs 4e série
Vainqueur : Olivier Laudon (30/1)
Finaliste : Philippe Ermolieff (30/3)
• Simple messieurs non-classés
Vainqueur : Franck Bourgery
Finaliste : Stéphane Gavietto
• Simple messieurs vétérans (+45 ans)
Vainqueur : GeorgicConde
Finaliste : AdrienChenois
• Simple dames 4e série
Vainqueur : HeimanaChung
Finaliste : CaroleCazau
• Simple dames non-classées
Vainqueur : Céline Snogan
Finaliste : Hinenao Chang Sui Fat
• Simple dames vétérans (+40 ans)
Vainqueur : Mairenui Lee Chip Sao
Finaliste : Myriam Gutierrez
• Double messieurs 2e série
Vainqueur : Chung-Yomes
Finaliste : Laitame-Lee Tham
• Double messieurs 3e série
Vainqueur : Molinaro-Maeta
Finaliste : Ng Powai-Chiu
• Double messieurs 4e série
Vainqueur : Helme-Izal
Finaliste : Tchan-Laudon
• Double messieurs non-classés
Vainqueur : Bonnet-Nanai
Finaliste : Chingue-Mama
• Double messieurs vétérans (+45 ans)
Vainqueur : Queyron-Bouchaud
Finaliste : Teniaro-Teniaro
• Double messieurs vétérans (+55 ans)
Vainqueur : Tchan-Otto
Finaliste : Queyron-Bouchaud
• Double dames 4e série
Vainqueur : Lee Chip Sao-Teinauri
Finaliste : Jaillet-Gutierrez
• Double dames vétérans (+40 ans)
Vainqueur : Gutierrez-Lee Chip Sao
Finaliste : Tihopu-Teipoarii
• Double dames mixtes 4e série
Vainqueur : Brothers-Bonifas-Emen
Finaliste : Shan-Teinauri
• Double dames non-classés
Vainqueur : Bourgery-Teriitaumihau
Finaliste : Chunais-Jouen
En finale du simple dames
non-classées, les prometteuses
Céline Snogan et Hinenao
Chang Sui Fat se sont
affrontées.
Monde | sports | 33
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
FOOTBALL - Transfert
RUGBY - Top 14 (finale)
Blanc plus près de la
porte, Emery proche
du Paris SG
Toulon, Racing, dix ans
de redressement
E
n difficulté et repris en
main en 2006 par d’ambitieux présidents, Toulon et le Racing font désormais figure de poids lourds
du Top 14, avec un net avantage
au RCT qui a emprunté la voie
rapide vers le succès.
Opposés vendredi à Barcelone
en finale du championnat, les
deux clubs porteront un regard
différent sur leurs trajectoires
parallèles depuis dix ans.
Car le Toulon de l’exubérant
Mourad Boudjellal a abondamment garni son armoire à trophées, avec trois Coupes d’Europe (2013, 2014, 2015) et un
Bouclier de Brennus (2014).
Le Racing 92 de Jacky Lorenzetti, lui, est encore dans l’attente d’une consécration. Une
finale de Coupe d’Europe perdue
cette saison contre les Saracens
(21-9) indique toutefois un frémissement annonciateur d’une
possible ébullition au Camp
Nou.
Il n’y a pas si longtemps, ces
deux cadors joutaient pourtant
en Pro D2, en quête d’un retour
au premier plan.
Le Racing –alors Racing-Métro–
semble le plus mal en point
quand débarque Lorenzetti, le
fondateur du réseau immobilier
Foncia. Le titre de 1990 est un
lointain souvenir et la transition
vers le professionnalisme est
laborieuse.
Quelques illustres anciens (Mesnel, Blanc, Guillard...), propriétaires de la marque Eden Park,
font alors vivre l’équipe avec
un budget de trois millions d’euros (358 millions de Fcfp), huit
fois moins qu’aujourd’hui.
Racing restructuré
“Quand Jacky Lorenzetti est
arrivé, l’équipe d’Eden Park
n’avait plus les moyens d’entretenir un club professionnel
et même sur le terrain, le niveau
se rapprochait de plus en plus
de la Fédérale”, rappelle Franck
Boucher, devenu alors directeur
général délégué du Racing. “En
revanche, la situation financière
était très saine. Jacky a procédé
aux premiers investissements
en 2006 mais la montée en puissance s’est vraiment faite pour
la saison 2007-2008.”
Pierre Berbizier, ancien sélectionneur du XV de France, est
alors appelé à la rescousse et
devient “le grand penseur de
l’organisation actuelle” du
Racing. Un gymnase est réaménagé en 2007, un club house
construit tandis que Berbizier
réfléchit déjà à “un lieu unique”
qui deviendra le centre d’entraînement du Plessis-Robinson,
inauguré à l’été 2012.
Un centre de formation est créé
“de toutes pièces”, les écoles
de rugby sont réorganisées et
Boucher se met rapidement à
la recherche d’un terrain pour
l’Arena, le stade du Racing, qui
devrait être livré en septembre
2017. Si le recrutement monte
soudainement en gamme pour
la saison 2007/2008, “les meilleurs français ne voulaient pas
venir” , se souvient Boucher,
“car tout le monde pensait que
le Racing allait descendre en
Fédérale”.
Revenu en Top 14 en 2009, multipliant les recrutements cinq
étoiles (Chabal, Steyn, Hernandez, Sexton, Carter... ), le Racing
court cependant toujours après
son premier sacre.
À Toulon, Boudjellal, d’abord
associé à son ami Stéphane
Lelièvre, a vite trouvé la formule
gagnante, en bénéficiant d’un
public prompt à s’enflammer,
de structures déjà en place, et
en modernisant le centre d’entraînement d’Ange-Siccardi à
l’été 2009.
Surtout, Boudjellal, ancien éditeur à succès de bandes dessinées, est un as du coup d’éclat.
En attirant successivement sur
la Rade les All Blacks Tana
Umaga, Jerry Collins, Sonny
Bill Williams et d’autres, il a
vite replacé le RCT sur le devant
de la scène. Produits dérivés,
brasseries, billetterie permettent
aussi d’alimenter le modèle économique du RCT, assis sur un
budget de quelque 27 millions
d’euros (3,2 milliards de Fcfp).
Remonté en 2008 en Top 14, le
RCT a réellement décollé sous
la férule du charismatique
entraîneur Bernard Laporte, un
autre pari de Boudjellal, débarqué fin 2011. L’ancien sélectionneur des Bleus, qui tirera sa
révérence vendredi avec une
huitième finale, sait tirer le
meilleur de ses troupes pour
les amener au pinacle du continent dès 2013. Une réussite
incomparable ces dernières
années. K
AFP
FOOTBALL - Copa America (demi-finale)
L’Argentine et Messi à l’épreuve
du rêve américain
S
ur la route qui peut les
mener à un titre tant
espéré depuis 1993, l’Argentine et sa star Lionel
Messi tombent sur les États-Unis,
pays-hôte qui rêve de grandeur,
en demi-finales de la Copa America 2016 aujourd’hui à Houston.
Tout se présente bien pour l’“Albiceleste” qui voit la vie en... Bleu.
Ménagé durant la phase de
poules, Messi affiche une
forme étincelante, comme il l’a
montré face au Venezuela, dompté
4 à 1 en quarts de finale, avec
un but et une passe décisive de
l’attaquant du FC Barcelone.
Gerardo Martino, lui, a l’embarras
du choix : ses attaquants ont
déjà marqué quatorze fois et ce
malgré l’absence lors des deux
derniers matches d’Angel Di
Maria qui, débarrassé de sa gêne
musculaire à une cuisse, pourrait
faire son retour contre les ÉtatsUnis.
Mieux encore, a noté le sélec-
tionneur argentin, ces joueurs
“se reprennent à rêver”, ce qui
est bon signe, selon lui, après
les cruelles désillusions en finale
du Mondial-2014, face à l’Allemagne (1-0 a.p.) et de la Copa
America 2015, face au Chili
(0-0 a.p., 4 tab à 1).
“Ce n’est pas facile pour une
équipe qui est passée tout près
lors des deux dernières grandes
compétitions d’être à nouveau
dans le dernier carré”, a-t-il fait
remarquer.
Messi se sait attendu, par tout
un pays, sevré de titres depuis
23 ans et la victoire dans la Copa
America 1993, par la planète
football aussi qui ne manque
pas de souligner son incapacité
à gagner sous le maillot argentin.
“C’est clair que j’ai envie de
gagner quelque chose avec mon
pays et je veux tout faire pour”,
a admis le quintuple Ballon d’Or
qui partage, depuis son but contre
le Venezuela, le 54e de sa carrière,
le titre de meilleur buteur de
l’histoire de l’“Albiceleste” avec
Gabriel Batistuta.
“Nous sommes sur la bonne voie,
mais cela sera très difficile contre
les États-Unis qui jouent devant
leur public. C’est une équipe très
forte physiquement qui peut faire
beaucoup de dégâts si on les
laisse jouer”, a prévenu la “Pulga”
(littéralement la puce) qui, à
28 ans, a déjà tout gagné avec
le Barça.
L’Argentine, n°1 mondiale et
grande favorite de la Copa America du Centenaire, a beaucoup
plus à perdre dans ce duel que
les États-Unis qui ont déjà réussi
leur tournoi et, sans doute, sauvé
la tête de leur sélectionneur
Jürgen Klinsmann.
Mais l’ancien international allemand veut enlever tout complexe
à ses joueurs : “Il ne faut pas
faire de l’Argentine une plus
grande équipe qu’elle n’est, on
doit croire en nos chances face
E
n annonçant hier une
“semaine décisive” concernant l’avenir de Laurent
Blanc au Paris SG, son agent JeanPierre Bernès a confirmé que l’entraîneur était toujours plus proche
d’un départ du club de la capitale,
qui pourrait enrôler l’entraîneur
du FC Séville Unai Emery pour
le remplacer.
“On est en train de discuter, je
pense que cette semaine sera
décisive, a déclaré l’agent star
sur la radio Europe 1. Ça se passe
dans un excellent climat des deux
côtés, après, il faut respecter les
contrats, il y a des lois, des règlements, on ne fait pas n’importe
quoi n’importe comment.”
Une déclaration qui intervient
une semaine après qu’Unai Emery,
triple vainqueur de la “petite”
coupe d’Europe, l’Europa League
(2014, 2015, 2016), avec le FC
Séville, n’annonce à son club qu’il
avait l’“intention de rompre unilatéralement son contrat”. Un
signal clair. Et comme il avait
annoncé par le même canal,
quelques jours plus tôt, qu’il existait “une offre mise sur la table
par le PSG” le concernant, le
rapprochement est vite fait.
Pourquoi le PSG veut-il se séparer
de Laurent Blanc ? Avec lui, le
club parisien a remporté deux
quadruplés nationaux consécutifs
(Championnat, Coupe de France,
Coupe de la Ligue, Trophée des
champions) et en tout onze titres
en trois saisons. Mais il a aussi
plafonné en Ligue des champions,
où le “Cévenol”, champion de
France également avec Bordeaux
(2009), n’a jamais su l’entraîner
plus loin que les quarts de finale.
La direction du club l’avait prolongé de deux saisons en février,
ce qui pourrait coûter cher en
indemnités de licenciement
(20 millions d’euros selon les estimations de la presse).
Le PSG, libéré des contraintes du
fair-play financiers, peut se permettre de payer cette obole. Il
serait par ailleurs sur le point de
lancer son mercato en attirant
un jeune meneur de jeu argentin,
Giovanni Lo Celso (20 ans). Selon
le quotidien L’Équipe, il en coûterait une dizaine de millions
d’euros au PSG, sachant que le
joueur ne devrait pas porter le
maillot parisien avant janvier
2017.
L’offre formulée à Unai Emery
serait quant à elle du genre
“impossible à refuser”, selon les
médias espagnols. Preuve que le
club a très, très envie de progresser
au niveau européen, puisqu’Emery
a surtout réussi à ce niveau depuis
trois saisons avec Séville. K
AFP
A Football en bref
E TRANSFERT - Des “contacts” existent entre
le Real Madrid et la Juventus pour Pogba
aux “grosses” équipes”, a-t-il
insisté.
La victoire en quart de finale contre
l’Équateur (2-1) a toutefois laissé
des traces. Klinsmann sera privé
de trois joueurs-clefs pour défier
l’“Albiceleste” : Jermaine Jones,
exclu et donc suspendu, Alejandro
Bedoya et Bobby Wood, suspendus
pour accumulations d’avertissements. “Nous avons confiance,
nous nous sentons costauds”, a
insisté Geoff Cameron qui forme
avec John Brooks l’une des meilleures charnières défensives du
tournoi. “Cela va être un match
difficile, c’est évident”, a renchéri
Kyle Beckerman qui devrait être
titularisé en remplacement de
Jones. “Mais on n’est pas venu
pour faire de la figuration, on veut
gagner et on s’en croit capable”,
a-t-il conclu comme pour résumer
l’essence du rêve américain qui
pourrait virer au cauchemar pour
l’Argentine. K
AFP
Mino Raiola, l’agent de Paul Pogba, a révélé dans la presse espagnole
l’existence de “contacts” entre le Real Madrid et la Juventus Turin
en vue d’un éventuel transfert de l’international français au Real,
un club “spécial” pour lui, sans que “rien ne soit encore décidé”.
“La volonté de Zidane (Zinédine, l’entraîneur français du Real,
NDLR) est importante, celle du club aussi. Mais nous en sommes
pour le moment uniquement au stade de la prise de contact, pas
encore à celui des négociations”, a déclaré dans une interview au
journal espagnol Marca Mino Raiola, pour qui “rien n’est encore
décidé”. La presse espagnole spécule depuis plusieurs jours sur
l’intérêt des “Merengues” pour le milieu de terrain, actuellement
à l’Euro avec l’équipe de France.
La presse italienne affirmait ces derniers jours que l’équipe du
président Florentino Perez, adepte des transferts à sensation, pourrait
mettre sur la table près de 120 millions d’euros (14,3 milliards de
Fcfp) pour arracher le Français à la Juve.
E BRÉSIL - Tite est le nouveau sélectionneur
Tite est le nouveau sélectionneur de l’équipe du Brésil, a annoncé
la Confédération brésilienne (CBF), hier sur son compte Twitter.
“Tite est le nouveau sélectionneur du Brésil”, écrit simplement la
CBF avant de diffuser en direct la conférence de presse de
présentation du technicien de 55 ans.
Adenor Leonardo Bacchi, dit Tite (“Tchitch” en prononciation
locale), succède à Dunga, limogé la semaine dernière après
l’élimination de la “Seleçao” dès le premier tour de la Copa America
du Centenaire aux États-Unis.
(AFP)
34
| football | Euro-2016
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
ÉQUIPE DE FRANCE
Des sourires et des doutes
C’
est l’histoire du verre
à moitié vide ou à
moitié plein :
l’équipe de France
oscille entre la satisfaction du
devoir accompli, après avoir bouclé le premier tour de l’Euro2106 à la première place du
groupe A, et des doutes légitimes
sur son niveau de jeu.
Il ne faut jamais se fier aux
matches amicaux. Dynamique
sur le plan offensif et porté par
un véritable élan collectif durant
la saison, le pays-hôte affiche
un visage diamétralement opposé
depuis le début du Championnat
d’Europe. La pression, l’enjeu
ainsi que les nombreuses
absences (Benzema, Varane,
Sakho, Diarra, Mathieu) pèsent
très lourd et paralysent visiblement des Tricolores qui manquent parfois de maîtrise.
Ce tournoi organisé à la maison
est censé constituer l’apothéose
sur le plan international d’un
groupe né à l’issue d’un barrage
retour homérique contre
l’Ukraine (3-0, le 19 novembre
2013 au Stade de France) et qui
avait réussi ensuite à se hisser
Le point final
• Groupe A
* 1re journée
- Albanie-Suisse.............................. 0-1
- France-Roumanie........................ 2-1
* 2e journée
- France-Albanie............................. 2-0
- Roumanie-Suisse ......................... 1-1
* 3e journée
- Roumanie-Albanie ...................... 0-1
- Suisse-France ............................... 0-0
Classement final
Équipes
1. France
2. Suisse
3. Albanie
4. Roumanie
en quarts de finale du Mondial2014. Mais les blessures (Diarra,
Varane, Mathieu) et les affaires
(chantage à la sextape, contrôle
positif de Sakho) ont bouleversé
tous les équilibres. S’ils reproduisent des prestations aussi
poussives, on voit mal comment
la France pourrait refaire le coup
de l’Euro-84 et du Mondial-98
en s’imposant sur son sol. Il faudra à un moment élever le niveau
de jeu et Didier Deschamps est
parfaitement conscient de la
marge de progression énorme
de ses joueurs. Mais, pragmatique, comme à son habitude, il
se refuse pourtant à faire la fine
bouche. Pour l’ancien capitaine
des champions du monde et d’Europe, le contrat est pour l’instant
rempli avec la première place
de la poule et il n’y a que cela
qui importe.
Pts
J
G
N
P
Bp
Bc
Diff
Payet l’arme fatale
7
5
3
1
3
3
3
3
2
1
1
0
1
2
0
1
0
0
2
2
4
2
1
2
1
1
3
4
+3
+1
-2
-2
“Il y a des choses à améliorer
mais comme beaucoup d’équipes,
a-t-il expliqué dimanche. À part
deux-trois matches maîtrisés,
toutes les équipes ont des rencontres difficiles. C’était très
très important de finir premier.
On peut toujours faire mieux
mais je suis satisfait de ce qu’ont
fait les joueurs.”
Le sélectionneur n’est pas dupe :
le gain du groupe A est loin d’être
anodin, surtout pour une formation dont l’objectif minimum est
d’atteindre les demi-finales. Le
tirage au sort a en effet bien fait
les choses et cette première place
devrait théoriquement dégager
son horizon.
Les Bleus connaîtront demain
leur rival en huitièmes de finale,
forcément un troisième de poule,
et il a neuf chances sur quinze
d’être issu du groupe C. Pour le
moment, c’est l’Irlande du Nord
qui occupe cette position. Pas
de quoi faire trembler les Français. En cas de succès, c’est le
deuxième des groupes B ou F
qui leur serait proposé.
Le tableau n’est donc pas si sombre à l’issue du premier tour
d’autant que Deschamps a d’autres motifs de satisfaction. Il a
ainsi trouvé en Dimitri Payet,
E
La charnière rassure
mais ne tient qu’à un fil
E
lle n’a pas pris de valise, mais vit
désormais sous la menace des cartons... La charnière centrale des
Bleus, bricolée à la dernière minute
par Didier Deschamps, a tenu le choc du
premier tour de l’Euro-2016, mais Koscielny et Rami ont écopé d’avertissements
préoccupants pour la suite.
Certes, l’adversité rencontrée par les
Bleus dans son groupe A n’était pas des
plus relevées. La Roumanie (2-1) et l’Albanie (2-0) pensaient surtout à ne pas
prendre de but, et si la Suisse était plus
joueuse, elle était en revanche démunie
de buteur (0-0). Cependant, lorsqu’on
remonte le fil des litanies subies par
Didier Deschamps durant la phase préparatoire de la compétition, la bonne
tenue de l’arrière-garde rafistolée au dernier moment était loin d’être garantie.
Il a d’abord fallu faire sans un de ses leaders, Mamadou Sakho (infraction au code
antidopage), puis déplorer le forfait du
patron Raphaël Varane, victime d’une
déchirure à une cuisse. Et enfin perdre
en route Jérémy Mathieu, dont le retour
express après une opération à un genou
a été coupé par une blessure musculaire.
En un mois à peine, le sélectionneur
a ainsi perdu sa potentielle charnière
titulaire et un remplaçant polyvalent et
expérimenté.
Au côté de Laurent Koscielny, il a décidé
de rappeler Adil Rami, qui n’avait plus
porté le maillot tricolore depuis trois ans
mais dont l’expérience et le pied droit,
dans un secteur dominé par les gauchers,
étaient tout ce que n’offrait pas le néophyte
Samuel Umtiti.
“Ça commence à payer”
Après un premier match amical très laborieux contre le Cameroun (3-2) à Nantes,
Rami a vite rattrapé le temps perdu et
sa montée en puissance apparaît
aujourd’hui effective. Elle doit beaucoup
à la sûreté, l’autorité défensive dont fait
preuve Koscielny, manifestement épanoui
dans ce rôle de patron qu’on n’osait
jusqu’ici pas lui faire endosser, tant il
semblait appartenir à Varane.
“Au début, c’était très difficile pour moi
parce qu’à Séville, on défend différemment,
et que je suis arrivé au dernier moment.
Le problème, ce n’était pas Laurent (Koscielny), c’était plus moi. J’ai dû travailler
peut-être plus que les autres pour retrouver un niveau correct. Et aujourd’hui ça
commence à payer” , relevait l’ancien
Lillois après le match contre les Suisses.
Rami a ainsi estimé avoir progressé au
niveau de “l’équilibre, des couvertures
quand des coéquipiers montent, de la
communication” avec son partenaire. Ce
qui s’est en effet traduit par une meilleure
entente globale et quasiment aucune
occasion franche concédée aux Helvètes.
auteur de deux buts, une arme
offensive majeure. Sa frappe
monumentale dans les arrêts
de jeu contre la Roumanie (2-1)
lors du match d’ouverture est
déjà l’une des images marquantes de cet Euro.
Des munitions
en réserve
Le sélectionneur a également
su relancer ses deux stars Paul
Pogba et Antoine Griezmann.
Après des débuts catastrophiques
et une frustration symbolisée
par son geste assimilé à un bras
d’honneur à la fin de la rencontre
face à l’Albanie (2-0), Pogba s’est
remis à l’endroit dimanche contre
la Suisse (0-0) avec une performance digne de son rang d’étoile
de la planète football.
Arrivé en équipe de France sur
les rotules après une saison au
long cours et une énorme déception en finale de la Ligue des
champions, Griezmann a retrouvé
ses esprits en libérant les Bleus
au cours du deuxième match et
son dynamisme face aux Helvètes
est source d’espoir pour la suite.
Deschamps n’a pas non plus
trop à se plaindre de sa défense.
Certes, l’arrière-garde française
n’a pas été confrontée à des
cadors mondiaux mais l’entente
entre Adil Rami, l’appelé de dernière minute après le forfait de
Raphaël Varane, et Laurent Koscielny, promu patron en l’absence
du Madrilène, s’affine.
Et s’ils sont à court de munitions,
les Bleus peuvent toujours compter sur leurs réserves, à l’image
du saignant Moussa Sissoko,
toujours prêt à rendre service
dans ce rôle de piston côté droit,
ce qui a le mérite de replacer
Pogba à gauche, son poste de
prédilection. L’option Sissoko
n’est pas à écarter pour l’avenir,
quitte à sacrifier un Blaise
Matuidi visiblement à court de
carburant.
Quant à Kingsley Coman, il
constitue un véritable joker de
luxe en attaque par sa capacité
de percussion et sa vitesse. Non
négligeable pour qui veut voyager
loin. K
AFP
Interview
Dimitri Payet
Milieu de terrain offensif
“J’ai eu une seconde chance”
“On avait beaucoup de chemin à faire,
on en était conscients, et on a beaucoup
travaillé là-dessus. Maintenant, en huitièmes de finale, les choses vont commencer à se corser. On va devoir s’adapter”, a-t-il néanmoins prévenu. D’autant
plus que lui et Koscielny ont une épée
de Damoclès au-dessus de la tête, après
avoir écopé d’un avertissement chacun
dimanche.
“Je l’ai pris parce que je ne voulais vraiment pas qu’il y ait un contre à ce
moment-là, a expliqué Rami. C’était dangereux pour l’équipe. Il m’embête mais
on est un groupe de 23 joueurs, donc si
jamais je devais être suspendu, on me
remplacera. Je ne peux pas me retenir
pendant un huitième de finale, je dois
jouer mon football à 100 % et défendre
ma cage.”
Pour lui comme pour Koscielny, au moindre nouveau carton jaune reçu d’ici les
quarts de finale, la suspension sera automatique au prochain match. En revanche,
les compteurs seront remis à zéro à partir
des demi-finales.
La France n’y est pas encore, mais pour
parvenir à ce stade, la présence du duo
est plutôt requise. Car, sans préjuger de
leurs aptitudes, leurs suppléants Eliaquim
Mangala ou Umtiti auront forcément du
mal à entrer dans une compétition où ils
n’ont joué aucune minute. K
AFP
Comment gérez-vous votre nouvelle popularité ?
Je suis très calme vis-à-vis de ça. Je l’ai un peu vécu avec mon club (West
Ham, NDLR) cette saison mais je le prends très bien. Cela veut dire que l’on
attend quelque chose de moi. Je reviens de très loin et je ne pensais pas être
ici. J’ai envie de profiter de ça, de m’éclater. Cela ne sert à rien de se mettre
une pression inutile. J’ai eu une seconde chance. Après beaucoup de travail,
je me retrouve ici, ≤aujourd’hui.
Avez-vous conscience d’être la nouvelle star des Bleus alors qu’on attendait
plus Paul Pogba et Antoine Griezmann ?
On parlera encore de Griezmann et de Pogba, ce sont des joueurs qui ont
énormément de talent. Ils sont là et on a besoin de ces joueurs-là. C’est eux
qui peuvent nous guider pour aller loin dans la compétition.
En quoi votre transfert en Angleterre vous a-t-il fait progresser ?
Le niveau de la Premier League m’a aidé à me rapprocher du niveau international.
Il n’y a pas de matches faciles, il y a un engagement physique rude et parfois
à la limite. Toutes les deux semaines, on évolue contre un top club européen.
Pensez-vous pouvoir encore progresser ?
Je peux encore progresser. Si je suis pointilleux, je me dis qu’hier (dimanche
contre la Suisse, NDLR), je ne dois pas taper la barre. Je dois encore faire
mieux.
La France peut-elle encore s’améliorer ?
Si on regarde notre premier match contre la Roumanie, celui contre l’Albanie
puis celui d’hier, il y a une évolution dans notre jeu. On joue plus libérés, il y
a moins de pression et on arrive à se lâcher. Ce qu’on doit améliorer c’est de
tuer les matches. On a des occasions mais il faut les mettre au fond pour
gagner.
Avez-vous plus confiance en votre défense ?
On a pris conscience qu’il fallait faire plus défensivement après le match contre
le Cameroun. On a été peu de fois mis en danger depuis, ça prouve qu’on
a une bonne défense et ce n’est pas que les quatre de derrière, ça part des
attaquants. On a passé un cap dans ce domaine.
Euro-2016 | football| 35
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
GROUPE B
UN JOUEUR FRANÇAIS
Un huitième historique pour les Gallois
Yohan Cabaye :
foi et don de soi
Y
ohan Cabaye revient de
loin, même s’il n’était pas
tout à fait perdu pour les
Bleus. Titularisé pour la première
fois dans cet Euro, il a été
convaincant et combatif contre
la Suisse (0-0) et a prouvé à
Didier Deschamps qu’il pouvait
encore compter sur lui en toute
circonstance.
Indiscutable membre du onzetype lors du Mondial-2014 au
poste de sentinelle, Cabaye avait
vu son statut s’étioler lentement
mais sûrement au fil des mois.
Conséquence d’un sérieux
manque de temps de jeu au PSG,
où la concurrence de Thiago
Motta s’est avérée trop forte pour
lui.
Alors, l’ancien joueur de Newcastle est reparti en Angleterre
l’été dernier pour se relancer.
À Crystal Palace, certes loin
d’être un club ronflant de la Premier League. Mais cela a suffi
à lui remettre le pied à l’étrier
dans un championnat exigeant
physiquement et à rester dans
les radars du sélectionneur.
Sauf qu’entre-temps, les Bleus
ont bénéficié du retour inattendu
de Lassana Diarra (finalement
forfait pour l’Euro, blessé à un
genou) et, surtout, de la spectaculaire éclosion de N’Golo Kanté.
De quoi rester à l’ombre...
Tout de même sélectionné parmi
les 23, le joueur de 30 ans n’avait
pas donc forcément vocation à
jouer beaucoup dans ce tournoi.
Et encore moins un match entier
comme cela a été le cas face aux
Suisses. Le premier depuis un
déplacement en Serbie (1-1), en
octobre 2014.
“Répondre présent”
“Tout ce que j’ai aujourd’hui, je
suis allé le chercher. Être dans
les 23 c’est un honneur et une
fierté et je donne tout pour montrer que je suis là. Le coach sait
qu’il peut compter sur moi et il
sait ce que je peux apporter à
l’équipe”, a-t-il assuré lundi à
Clairefontaine.
Ces 90 minutes pleines d’engagement, il sait néanmoins qu’il
les doit à un carton jaune. Celui
récolté par Kanté, (contre l’Albanie 2-0), sur lequel pèse d’ailleurs encore la menace d’une
suspension. À 25 ans, le joueur
de Leicester a été très impressionnant d’adaptation et de facilité depuis le début de la compétition. Pour Cabaye, il sera
bien difficile de doubler ce brillant cadet, mais il n’en prend
pas ombrage.
“Le coach fait ses choix, mais
on doit répondre présent à
chaque fois qu’on est sur le terrain. C’est ce que j’ai essayé de
faire”, a-t-il modestement rappelé.
Cabaye n’avait plus goûté à une
titularisation depuis le 17 novembre 2015 et cette défaite en Angleterre (2-0) lors de laquelle les
têtes n’étaient pas au football,
quatre jours après les terribles
attentats qui avaient frappé Paris
et Saint-Denis (130 morts).
Habemus Cabaye
Et pour ce retour à Lille –où la
foi de ce catholique pratiquant
est née sur le tard, bien après
ses débuts professionnels au
Losc– le natif de Tourcoing tenait
particulièrement à répondre présent devant les siens pour sa
47e sélection.
“J’étais comme à la maison. Je
me suis battu pour l’équipe”, at-il déclaré après son match
réussi. Son agressivité dans les
duels, sa relance souvent inspirée
et son activité débordante
ont plu.
Le “Il a été bon et tant mieux”
de Deschamps en a dit long sur
sa satisfaction. Habemus Cabaye,
donc.
Sur ce match face à la Suisse,
Cabaye a aussi eu le grand mérite
de faciliter la vie de Paul Pogba,
enfin au niveau dans cet Euro
alors qu’il a été replacé à gauche
en l’absence de Blaise Matuidi,
pour l’heure le plus décevant
du trio titulaire de l’entrejeu.
Si Moussa Sissoko, excellent à
droite, a peut-être pris date pour
une place de titulaire dans le
tournoi, dans la mesure où Pogba
venait à rester sur son côté préférentiel, Cabaye n’en est pas
tout à fait là, car l’inarrêtable
Kanté garde une longueur
d’avance.
Mais, confiant, serein et sage,
il sait que “l’important sera d’être
prêt au bon moment : les
23 joueurs veulent tous la même
chose, aller au bout”. K
AFP
A Bon à savoir
E Les équipes qualifiées
Gr.A : France (1er), Suisse (2e), Gr.B : pays de Galles (1er), Angleterre
(2e), Gr.D : Espagne, Gr.E : Italie
E Les équipes éliminées
Gr.A : Roumanie, Gr.B : Russie, Gr.C : Ukraine
H
istorique. Pour leur première participation à un
Euro, les Gallois de
Gareth Bale ont arraché leur
billet pour les huitièmes de
finale en terrassant la Russie
(3-0), hier au Stadium de Toulouse.
Grâce à trois buts d’Aaron Ramsey (11e), de Neil Taylor (20e)
et de Bale (67e), meilleur buteur
Le point final
• Groupe B
* 3e journée (hier)
- Russie-pays de Galles ................ 0-3
- Slovaquie-Angleterre.................. 0-0
• Déjà joués
* 1re journée
- Angleterre-pays de Galles ........ 2-1
- Russie-Slovaquie.......................... 1-2
* 2e journée
- Angleterre-Russie..........................1-1
- pays de Galles-Slovaquie.......... 2-1
du Tournoi, ils ont pris la première place du groupe B à leurs
voisins et rivaux anglais, tenus
en échec par les Slovaques
(0-0) après avoir battu les Gallois
(2-1). Ce qui doit certainement
décupler leur joie.
Transfigurés par l’enjeu d’une
qualification historique, pour
leur premier Euro et après plus
de cinquante ans d’absence
d’une grande compétition internationale depuis le Mondial 58,
les Gallois ont éteint toute velléité des Russes qui avaient
pourtant encore une chance de
se qualifier en cas de victoire.
Après une frappe de Bale
repoussée par Akinfeev (2 e ),
Aaron Ramsey a soulevé l’armée
rouge présente au Stadium en
piquant son ballon devant le
goal russe, après un service en
profondeur d’Allen (11e). La fête
s’est poursuivie quelques
minutes plus tard avec un
deuxième but gallois inscrit par
Neil Taylor (20e). Le défenseur
de Swansea a hérité dans la
surface d’un ballon de Bale dévié
Classement final
Équipes
1. pays de Galles
2. Angleterre
3. Slovaquie
4. Russie
Pts
J
G
N
P
Bp
Bc
Diff
6
5
4
1
3
3
3
3
2
1
1
0
0
2
1
1
1
0
1
2
6
3
3
2
3
2
3
6
+3
+1
0
-4
par le capitaine russe Shirokov
et s’y est pris à deux reprises
pour battre Akinfeev.
Virevoltants, Bale et Ramsey,
qui ont buté à plusieurs reprises
sur Akinfeev (33e, 37e, 40e, 45e,
49 e et 55 e ), ont fini, avec un
troisième but de la star du Real
Madrid (67e) servie par son lieutenant, de sceller l’écrasante
victoire galloise sur des Russes
qui n’ont eu eux que de rares
occasions par Dzyuba (27e, 85e)
ou Smolov (45+1).
Maintenant qu’ils ont écrit l’histoire, les Gallois ne sont peutêtre qu’à “mi-chemin” de leur
épopée, comme l’espère leur
sélectionneur Chris Coleman.
Le huitième de finale samedi au
Parc des Princes face à l’un des
meilleurs troisièmes pourrait en
tout cas leur ouvrir la voie... K
AFP
GROUPE C
L’Allemagne surveillera Ukraine-Pologne
L’
Allemagne, championne
du monde, part grandissime favorite face à l’Irlande du Nord pour son dernier
Le point
• Groupe C
* 3e journée (aujourd’hui)
- Ukraine-Pologne à 6h sur beIN
- Irlande du Nord-Allemagne à 6h sur
beIN
• Déjà joués
* 1re journée
- Allemagne-Ukraine..................... 2-0
- Pologne-Irlande du Nord .......... 1-0
* 2e journée
- Allemagne-Pologne .................... 0-0
- Ukraine-Irlande du Nord .......... 0-2
match de poule ce matin. Mais
il faudra marquer le plus possible,
avec un regard en coin sur l’autre
rencontre, le match entre
l’Ukraine et la Pologne, qui rêve
de chiper la première place de
la “Mannschaft”.
On voit mal comment la rencontre
pourrait échapper aux champions
Classement
Équipes
1. Allemagne
2. Pologne
3. Irlande du Nord
4. Ukraine
Pts
J
Diff
4
4
3
0
2
2
2
2
+2
+1
+1
-4
du monde, qui n’ont tout simplement jamais perdu un troisième match de poule, sous l’ère
Joachim Löw, que ce soit dans
un Euro ou dans un Mondial.
Quant au festival offensif, l’Allemagne en a besoin. Elle est en
tête du groupe C, mais ne devance
la Pologne qu’à la différence de
buts (+2 contre +1), après son
match nul contre les Polonais
(0-0). Et Müller, justement, l’incontournable buteur du Bayern
Munich, n’a toujours pas réussi
à marquer dans cet Euro.
En face, des joueurs qui évoluent
à Watford, Derby County (D2
anglaise), ou même en Australie,
à Melbourne City, pour le vétéran
de la défense Aaron Hughes,
36 ans. L’Irlande du Nord s’est
malgré tout bien positionnée
avec sa victoire contre l’Ukraine
2-0 et rêverait d’un match nul,
qui lui assurerait sa place en
huitièmes.
La Pologne a déjà les huitièmes
dans le viseur du haut de ses
quatre points, avec une victoire
1-0 contre l’Irlande du Nord et
un nul contre l’Allemagne. Il lui
faut maintenant confirmer avec
si possible le réveil de son buteur
phare : Robert Lewandowski,
jusqu’ici muet dans cet Euro. K
AFP
GROUPE D
Duel au sommet entre Croatie et Espagne
D
ans le groupe D, les
regards seront braqués
sur le choc savoureux entre
la Croatie et l’Espagne, et sur les
Le point
• Groupe D
* 3e journée (demain)
- République tchèque-Turquie sur beIN
- Croatie-Espagne à 9h sur TNTV et
beIN
• Déjà joués
* 1re journée
- Espagne-République tchèque.. 1-0
- Turquie-Croatie............................ 0-1
* 2e journée
- Espagne-Turquie .......................... 3-0
- République tchèque-Croatie.... 2-2
supporters croates après les incidents face aux Tchèques, qui
essaieront de sauver leur peau
face à la Turquie demain.
L’Espagne a remis les pendules
à l’heure en surclassant la Turquie, avec du beau jeu et une
victoire 3-0 qui rappelle qu’elle
vise son troisième Euro d’affilée
Classement
Équipes
1. Espagne
2. Croatie
3. Rep tchèque
4. Turquie
Pts
J
Diff
6
4
1
0
2
2
2
2
+4
+1
-1
-4
après son échec retentissant au
Mondial-2014. La “Roja” est déjà
qualifiée pour les huitièmes,
mais compte bien rester en tête
de son groupe pour s’offrir un
tableau a priori plus abordable.
Mais elle a un adversaire de poids
la Croatie avec un milieu de terrain très technique et des joueurs
qui la connaissent bien, comme
le Barcelonais Ivan Rakitic.
Un autre hispanophile devrait
en revanche être le grand absent
de ce choc savoureux, Luka
Modric (Real Madrid), sorti
sur blessure lors du rageant
match nul contre la République
tchèque (2-2).
La Croatie avait été trahie par ses
supporters lors de ce match interrompu par des jets de fumigènes
et d’un pétard, et espère cette fois
ci y échapper après avoir écopé
d’une amende de 100 000 euros
(11,9 millions de Fcfp).
Pour République tchèque-Turquie,
il sera question de sauver sa peau
dans un Euro mal embarqué.
Surtout pour la Turquie, lanterne
rouge avec zéro point et un capitaine en souffrance, Arda Turan,
sifflé par ses supporteurs. Les
Tchèques partiront eux avec
davantage de confiance après le
nul arraché contre la Croatie. K
AFP
36
| sports | Monde
BASKET-BALL - TQO/préparation
FORMULE 1 - Grand Prix d’Europe
Dernier gala en Bleu
à Paris pour Parker
L’
équipe de France de basket-ball reçoit la Serbie ce
matin à Paris-Bercy, lors
de son deuxième match amical
avant le tournoi de qualification
olympique (5-10 juillet à Manille),
qui marquera la “der” en Bleu
de Tony Parker dans la capitale.
Cette campagne de préparation
prend des airs de tournée d’adieu
pour le meneur des Spurs de
San Antonio qui mettra un terme
à sa carrière internationale à
l’issue des Jeux de Rio (5-21
août) ou dès la fin du TQO si la
France ne se qualifie pas.
Après une semaine chargée,
marquée par le titre de champion
de Pro A de Villeurbanne, le
club qu’il préside, et un allerretour au Texas auprès de son
épouse enceinte de leur
deuxième enfant, Parker a rejoint
les troupes françaises dimanche
à l’Insep, l’un des fleurons du
sport français.
C’est dans ce temple de la performance situé dans le Bois de
Vincennes que “TP” a effectué
sa formation, qu’il y a rencontré
son grand ami et partenaire en
sélection et en club Boris Diaw,
avant de faire ses débuts en pro
au Paris Basket Racing puis
d’être drafté en NBA.
Il n’était pas le seul à rallier l’Insep. L’arrière Nando de Colo,
qui a tout gagné cette saison
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
avec le CSKA Moscou (championnat russe et Euroligue avec
le titre de MVP à chaque fois),
a aussi retrouvé la maison bleue.
Idem pour le sélectionneur Vincent Collet, qui avait pris un
peu de repos après une nouvelle
désillusion en finale du Championnat de France avec Strasbourg contre l’Asvel de Parker.
“Ça aide à tourner la page,
affirme Collet. Je saisis l’opportunité de me replonger
dans quelque chose de plus
réjouissant.”
“Ce n’était pas évident pour Vincent, mais c’est un grand professionnel. Il faut passer à autre
chose et il le fait très bien”, souligne Nicolas Batum, qui ne joue
pas les matches amicaux pour
éviter toute blessure avant de
signer un nouveau contrat début
juillet en NBA.
Les Bleus n’avaient plus joué à
Bercy depuis ce match perdu
contre l’Espagne (70-75) lors
de la préparation des Jeux de
Londres, en juillet 2012.
La Serbie, qu’ils avaient battue
pour la troisième place de l’Euro2015, leur donnera une occasion
de se jauger. Ils affronteront de
nouveau la sélection des Balkans
samedi à Belgrade avant une
ultime répétition contre le Japon
le 28 juin à Rouen. K
AFP
A En bref
Hamilton perd le mode d’emploi
de sa Mercedes
L
ewis Hamilton a perdu le
mode d’emploi de sa Mercedes dimanche sur le circuit de Bakou où son
coéquipier Nico Rosberg s’est fait
un malin plaisir d’appuyer par
les mots sa domination sans
partage sur la piste.
Regonflé à bloc après ses deux
victoires coup sur coup à Monaco
puis Montréal, le triple champion
du monde avait écrasé les essais
libres avant de manquer ses qualifications. S’élançant de la dixième
place sur la grille, loin derrière
son coéquipier en pole position,
il a été confronté à une perte de
puissance imprévue alors qu’il
était remonté à la cinquième place
en course et a semblé soudain
perdu. Comme l’illustre cet
échange radio avec son ingénieur
qui n’est pas autorisé à lui dicter
les manœuvres :
- Ingénieur : “Le problème semble
lié au mode de moteur sélectionné”.
- Hamilton : “Je ne comprends
pas ce que tu me dis. Je ne vois
pas ce qui ne va pas. C’est ridicule !
Je regarde mon volant toutes les
cinq secondes pour trouver quel
bouton n’est pas dans la bonne
position !”
Puis Hamilton, comme pris de
panique, annonce qu’il va “essayer
de tout changer”, ce à quoi l’ingénieur répond : “Nous ne te
conseillons pas de faire ça Lewis !”
Et après plusieurs tours : “C’est
revenu, j’ai retrouvé ma puissance”, lance le pilote britannique,
à la fois soulagé et résigné parce
que pour lui, à dix tours de l’arrivée
et compte tenu des écarts avec
les adversaires devant lui, la
remontée est terminée.
Trop de combinaisons
à mémoriser
“On a des centaines de combinaisons différentes pour positionner
les boutons sur le volant et vous
pouvez les étudier tant que vous
voulez, il n’y a aucun moyen de
les mémoriser toutes”, a expliqué
le pilote, moins fanfaron qu’à son
arrivée jeudi dans le paddock de
Bakou. Il avait alors expliqué
n’avoir pas besoin de reconnaître
le circuit à pied ni de le travailler
au simulateur (d’autres comme
Fernando Alonso ont également
dit ne pas avoir effectué le moindre
tour de ce tout nouveau tracé au
simulateur).
Tout en assurant que Hamilton
ne pouvait pas savoir ce qu’il
devait faire pour régler le problème,
son patron Toto Wolff a quand
même glissé que Rosberg, dans
la même situation, y était parvenu
“plusieurs tours auparavant”.
Lorsqu’il a retrouvé toute sa puissance, Hamilton a effectué un
temps canon, avant de reprendre
un rythme plus calme et économe
pour le moteur, une décision “intelligente” celle-là, selon Wolff.
Loin devant, Rosberg volait vers
une victoire qui ne lui a jamais
été contestée.
“Tout s’est bien passé du début
à la fin ce week-end. Et même
pendant la course, c’était un sentiment spécial en piste, dans la
voiture, parce que j’avais l’impression que je pouvais faire tout
ce que je voulais, il n’y avait pas
de risque de commettre d’erreurs”,
s’extasiait le leader du championnat qui a repris un ascendant de
24 points sur Hamilton.
de presque oublier qu’il avait lui
aussi rencontré en course le problème de moteur qui a tant
retourné Hamilton.
“Je pense que j’ai eu le même
(problème), je ne suis pas certain.
Il fallait simplement sortir de ce
mode (de configuration du moteur,
NDLR) en effectuant les bonnes
combinaisons avec les boutons
sur le volant”, a-t-il lâché du bout
des lèvres en s’amusant à minimiser l’incident.
Hamilton a deux semaines pour
réviser les fonctionnalités de son
volant avant le Grand Prix d’Autriche sur le bien plus classique
Red Bull Ring. K
AFP
Rosberg jubile
Même s’il ne l’affirmera pas en
public, cette victoire écrasante
(pole, victoire, meilleur tour en
course et en tête du départ à l’arrivée), fait d’autant plus jubiler
l’Allemand qu’il restait sur deux
courses décevantes à Monaco (7e)
et au Canada (5e).
Quand on lui demande s’il considère s’être vengé lors de ce weekend dans les rues de Bakou, il
élude et avoue : “Je ne réponds
pas à la question, je l’évite !”
Sa satisfaction est pourtant
immense d’avoir si nettement
dominé le plateau et avant
tout son coéquipier, au point
Classement
Pilotes
1. Nico Rosberg (All)............... 141 pts
2. Lewis Hamilton (GBR).............. 117
3. Sebastian Vettel (All) .................. 96
4. Kimi Räikkönen (Fin)................... 81
5. Daniel Ricciardo (Aus)................ 78
6. Max Verstappen (Ned).............. 54
7. Valtteri Bottas (Fin) ...................... 52
8. Sergio Pérez (Mex)..................... 39
9. Felipe Massa (Bre)....................... 38
10. Daniil Kvyat (Rus) ...................... 22
11. Romain Grosjean.................... 22
12. Nico Hülkenberg (All).............. 20
13. Fernando Alonso (Esp) ............. 18
14. Carlos Sainz Jr (Esp).................. 18
15. Kevin Magnussen (Dan) ............ 6
16. Jenson Button (GBR) .................. 5
17. Stoffel Vandoorne (Bel)............... 1
E RUGBY - XV de France : Maestri partant
pour le deuxième test, Lakafia forfait
AUTOMOBILE - 24 Heures du Mans
Le deuxième ligne Yoann Maestri, handicapé par une blessure
aux côtes, devrait être rétabli pour le deuxième match du XV de
France face à l’Argentine, samedi, que ne jouera pas Raphaël
Lakafia, blessé dimanche lors du premier test, a indiqué hier
l’entraîneur des avants Yannick Bru.
“Nous avons deux jours (lundi et mardi) sans travail de rugby,
donc on se laisse 48 heures de réflexion. Mais apparemment, il
n’y aura pas de problème”, a déclaré Bru au sujet de Maestri,
touché au côtes en barrage de Top 14 avec Toulouse le 10 juin et
en tribunes dimanche face aux “Pumas”, vainqueurs 30 à 19.
Le troisième ligne Raphaël Lakafia, remplacé en fin de première
mi-temps, ne sera lui pas aligné samedi, toujours à Tucuman pour
le deuxième et dernier test. “Il a été touché aux ischio-jambiers, il
ne pouvait pas accélérer. Il a été très honnête et nous l’a dit”, a
précisé Bru.
Une course à l’accent hollywoodien
E TENNIS - Fed Cup 2017 : la France jouera
son premier tour en Suisse
Les Françaises connaissent déjà leur adversaire au premier tour
de la Fed Cup 2017, avant même d’avoir joué la finale de l’édition
2016 : il s’agit de la Suisse, qu’elles affronteront à l’extérieur les
11 et 12 février. Le tirage au sort, effectué hier à Zagreb, n’a pas
été clément avec les Bleues car la Suisse peut potentiellement
aligner deux des douze meilleures joueuses du monde, la jeune
Belinda Bencic (8e à 19 ans) et Timea Bacsinszky (12e).
Les deux titulaires françaises en simple, Caroline Garcia et Kristina
Mladenovic, sont respectivement 32e et 33e. Elles affronteront la
République Tchèque en finale de l’édition 2016 les 12 et
13 novembre à Strasbourg. Les Tchèques joueront leur premier
(AFP)
tour de 2017 contre l’Espagne à domicile.
L
a Toyota promise à la victoire qui perd tout sur le
fil, entraînant le sacre
inattendu de Porsche : la
e
84 édition des 24 Heures du
Mans a offert un scénario jamais
vu, digne des meilleurs thrillers
hollywoodiens.
“C’est pas possible !”, a crié et
répété le speaker officiel de la
course, dimanche à 15 h 00
moins trois minutes, quand la
Toyota sur le point de gagner
s’est immobilisée à un tour de
l’arrivée et que ses espoirs de
victoire se sont envolés.
C’était du jamais-vu au Mans
depuis 1923, ni même dans les
70 albums de BD de Michel Vaillant, le héros éternel du sport
automobile.
Mais c’était bien réel, et ça se
passait sous les yeux de quelque
263 500 spectateurs recensés
par l’Automobile Club de l’Ouest
(ACO), et de plusieurs acteurs
américains dont Brad Pitt, qui
avait donné le départ samedi,
Patrick Dempsey, monté l’an
dernier sur le podium du GT
comme pilote, Keanu Reeves et
Jackie Chan.
“On a pris la foudre”, a résumé
Romain Dumas, vainqueur malgré lui d’une course au dénouement inouï. À 15 h 00, dans le
stand Porsche, il est tombé dans
les bras de Marc Lieb et les deux
coéquipiers se sont retrouvés
par terre, hilares.
Au Mans, il faut aller au bout
de l’épreuve, au bout du délire
mécanique et technologique,
sous peine de ne pas être classé.
Même si on a fait 383 tours sur
384, à 220 km/h de moyenne.
Sausset, une histoire
vraie
Week-end sportif chargé oblige
–en plein Euro de football en
France et avec un Grand Prix
de Formule 1 à Bakou, en Azerbaïdjan– les organisateurs avaient
misé sur Brad Pitt pour être sûr
que les retombées médiatiques
soient à la hauteur de l’investissement, malgré la concurrence.
La star mondiale a été bien aidée
dans la promotion de cette
84e édition par un casting de
rêve, avec un champion du
monde de football, Fabien Barthez, et un sextuple champion
olympique de cyclisme sur piste,
Sir Chris Hoy. Deux champions
discrets et humbles qui ont mis
les mains dans le cambouis,
pour apprendre comment réparer
en cas de panne à l’autre bout
du circuit, et qui ont pris des
risques en pilotant à 300 km/h
dans les Hunaudières.
Et comme les organisateurs des
24 Heures du Mans ont une
furieuse tendance à oser ce que
d’autres ne se permettraient
pas, un quadri-amputé âgé de
47 ans, Frédéric Sausset, a participé à la course et suscité un
intérêt énorme dans les médias
du monde entier, à la hauteur
de son défi imaginé sur un lit
d’hôpital.
Un pari doublement réussi car
la performance –4 minutes au
tour, soit 200 km/h de moyenne–
et l’attitude irréprochable de
Sausset sur la piste, ont été
saluées par tous les pilotes professionnels qui l’ont souvent
dépassé. “Je ne voulais pas polluer la course, alors j’ai fait attention”, a dit le modeste Sausset,
invité d’honneur sur le podium
des 24 Heures.
En quelques jours, Sausset “a
juste donné une leçon de vie à
tout le monde”, a confié Dumas
admiratif. C’était le début du
reste de la vie de Frédéric Sausset, ce n’était pas du cinéma. K
AFP
| l’info
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
du Pacifique| 37
NOUVELLE-CALÉDONIE - Projet de texte en cours d’étude
JAPON - Nucléaire
Loi sur l’emploi local, un dispositif à améliorer
A
vec du recul sur les années
2012, 2013 et 2014, la commission de l’emploi local
livre un regard critique et des
préconisations. Des améliorations
devant être intégrées dans un
projet de texte en cours d’étude.
La CPEL “constate que la loi ne s’applique pas de manière
pleine et entière”. Des préconisations doivent être traduites
dans une loi du pays. Le projet de texte pourrait être examiné
en septembre au Congrès.
> Problème des dépôts
L’obligation de dépôt des offres
d’emploi auprès du service public
de placement n’est pas respectée
par tous les employeurs, constate
l’IDC-NC. D’après les chiffres de
la direction du travail et de l’emploi, en 2014 par exemple, seules
12 % des offres étaient déposées.
Une campagne de sensibilisation
“n’a pas eu les effets escomptés”,
souligne le rapport de la CPEL.
La création d’un champ supplémentaire dans la déclaration
préalable à l’embauche pour l’indication du numéro de l’offre
d’emploi, est suggérée. Toutefois,
le périmètre du dépôt demeure
un point sensible entre les représentants des salariés et le collège
des employeurs.
Aucune sanction administrative
n’a été appliquée à ce jour pour
non-respect de l’obligation de
dépôt de l’offre, observe la direction du travail.
> Interprétation
Des problèmes d’interprétation
juridique posés par la loi ne sont
visiblement pas réglés. Au point
que, sur certaines questions, des
avis divergent. Des éclaircissements sont ainsi demandés au
gouvernement.
Sur quelles notions ? Le bénéficiaire de la priorité à l’emploi
local. Ou encore la définition de
la citoyenneté. Pour la commission paritaire, “les institutions
doivent donner une position
claire et non équivoque sur la
définition de ce qu’est un citoyen
afin de permettre une application
pleine et entière de la loi par la
commission”.
Photo : archives LNC
> Défaut de statistiques
D’après l’Institut pour le développement des compétences
(IDC-NC), “les sources statistiques
disponibles ne permettent pas
de mesurer l’impact de la loi sur
l’accès effectif à l’emploi local”,
rapportent les membres salariés
et employeurs de la commission
paritaire de l’emploi local (CPEL)
suite à une réflexion sur l’application de la loi en 2012, 2013 et
2014. Dès lors, “il est impossible,
en l’état actuel, de mesurer l’effectivité des mesures favorisant
l’accès à l’emploi pour les citoyens
et ceux bénéficiant d’une durée
de résidence”. Ennuyeux.
Une préconisation de la CPEL
vise ainsi la création d’un champ
supplémentaire dans le formulaire de déclaration préalable à
l’embauche, concernant la citoyenneté et la durée de résidence.
En outre, pour pallier l’absence
de données statistiques, est proposé un préremplissage du formulaire de l’enquête emploi-formation, “de manière à ce que
les employeurs n’aient qu’une
mise à jour des informations à
faire”.
> Information en amont
L’anticipation éclaire sur le marché
de l’emploi. La CPEL est formelle,
il faut être en mesure de donner
une information précise au
moment de l’orientation de l’élève
ou de l’étudiant sur le métier
espéré. Et ce, afin, notamment,
de renseigner sur un secteur
“bouché” ou non. Par ailleurs,
“la commission considère que
la création d’un répertoire recensant l’ensemble des diplômés
s’avère indispensable. Ce répertoire devra être mis à jour annuellement et consultable facilement”.
> Contournement ?
Des pratiques ayant pour but de
contourner les dispositions de
la loi du Pays sont-elles identifiées ? “Les membres (de la CPEL,
NDLR) ont constaté, lors du traitement des dossiers, que les exigences professionnelles requises
(niveau de diplôme et expérience
professionnelle exigée), indiquées
dans l’offre d’emploi, étaient parfois démesurées par rapport au
niveau nécessaire pour occuper
ce poste (activité réelle du poste)”.
Le collège employeurs le soutient :
l’appréciation de la durée de l’expérience professionnelle requise
pour occuper le poste appartient
au chef d’entreprise. En clair,
“l’employeur est le seul à connaître ses besoins et il est normal
qu’il recherche une personne
qualifiée”. K
Les Nouvelle calédoniennes
NOUVELLE-CALÉDONIE - Un projet déjà salué par la critique à l’international
Il lance son premier jeu vidéo en ligne
U
n rêve devenu réalité.
Phil, 24 ans, a créé son
propre jeu vidéo et le lancera en ligne le 1er juillet sur
Steam, la plus grande plateforme
de jeu vidéo au monde. “Je suis
super-content et impatient, mais
surtout stressé à quelques jours
de la sortie”, confie-t-il.
Fossil Écho est un jeu de plateforme en 2D. Le joueur est dans
la peau d’un petit garçon qui
doit escalader une immense tour
au milieu de l’océan. Pourquoi
cette tour ? Que cherche-t-il ?
Que trouvera-t-il au sommet ?
Autant de questions que le joueur
découvrira au fur et à mesure
de l’ascension. “Il n’y a pas de
dialogues. C’est un peu une petite
fable poétique sous forme de
jeu”, explique Phil.
En termes de visuel et de narration, les inspirations ont été
multiples. “Les univers de Miyazaki (dessinateur et réalisateur
japonais, notamment, de Princesse Monokoké, Le Voyage de
Chihiro , NDLR) et de Disney
m’ont influencé. L’univers du
jeu est fantastique mais l’histoire
reste à échelle humaine”, décritil. Des personnages et des paysages portent aussi en eux “des
aspects mélanésiens et polynésiens. Mais ce n’est pas du tout
calculé et réfléchi. En ayant passé
toute mon enfance ici, ça s’est
transposé naturellement”.
Parti de Nouvelle-Calédonie à
18 ans pour poursuivre ses
études, Phil Crifo suit une école
de cinéma d’animation à Nice
pendant trois ans. Il réalise, pendant son cursus, qu’il souhaite
se tourner vers le développement
de jeux vidéo. “À la fin de mes
études, je me suis dit que c’était
le moment ou jamais de réaliser
ce rêve et de faire un jeu vidéo.”
Il lie alors ses compétences avec
celles de Thierry Boura, un ami
calédonien qu’il connaît depuis
la maternelle, spécialisé dans
la programmation informatique.
Ils se rejoignent à Bordeaux et
se mettent à plein-temps sur la
création du jeu. “J’ai commencé
à écrire l’histoire, ça a été la
ligne directrice et on a ensuite
établi les grands concepts du
jeu. Je n’avais aucune notion de
programmation, alors Thierry
s’est occupé de tout le codage”,
raconte Phil.
Dans la foulée, les deux amis
créent leur studio indépendant,
condition sine qua non pour
commercialiser leur jeu. Ils le
baptisent Awaceb, un petit clin
d’œil aux origines.
Lyon, Londres, Paris, Singapour,
Atlanta… Avant même sa sortie
officielle, Fossil Écho a déjà fait
un petit tour du monde des
salons. “On a eu la chance d’être
sélectionnés dans plusieurs
salons de jeux vidéo. C’était
super de partager ces expériences avec d’autres développeurs indépendants passionnés
par ce qu’ils font.” Le jeu a également été salué par la critique
en recevant un prix du meilleur
graphisme et du jeu le plus créatif. “Recevoir un prix, c’est un
gros plus pour donner de la cré-
dibilité au projet. C’est très encourageant”, se réjouit Phil Crefo.
“Après, ce n’est pas notre motivation première, on serait allé
jusqu’au bout sans compliments
et sans prix. Notre but est que
ça plaise aux gens. C’est ça le
plus important.”
En attendant le 1er juillet, Phil
espère continuer à créer des
jeux vidéo avec déjà d’autres
projets en tête. “Les idées, ce
n’est pas ça qui manque, le plus
dur, c’est de les rendre viables
économiquement. Idéalement,
on aimerait bien grossir la boîte
et engager des gens, mais tout
va dépendre du succès du jeu.
Quoi qu’il arrive, je continuerai
à travailler dans cet univers”,
conclut-il. K
LNC
Fossil Écho est déjà
disponible en prévente sur
fossilecho.com.
Prix : 15 euros (1 800 F)
Deux réacteurs de plus
de 40 ans autorisés
à fonctionner 20 ans de plus
L’
autorité de régulation
nucléaire japonaise a donné
le droit exceptionnel hier à deux
réacteurs nucléaires âgés de
plus de 40 ans de fonctionner
au-delà de cette limite, après
avoir précédemment certifié
leur conformité technique aux
nouvelles normes de sûreté.
Les unités Takahama 1 et 2,
gérées par la compagnie Kansai
Electric Power, pourront en
théorie fonctionner 20 ans de
plus, alors que le Japon a fixé
à quatre décennies la durée
nominale de vie de ses tranches
nucléaires.
C’est la première fois que des
réacteurs nucléaires nippons
voient leur durée d’exploitation
étendue au-delà de 40 années,
qui plus est sur la base de critères censés être beaucoup plus
stricts pour éviter un nouveau
désastre de type Fukushima.
Les membres de l’Autorité ont
approuvé cette décision à l’unanimité, bien que des travaux
soient requis dans les installations.
La date limite pour l’obtention
de cette dérogation était fixée
au 7 juillet.
Takahama 1 pourra en théorie
fonctionner jusqu’à novembre 2034 et Takahama novembre 2035. Les deux sont toutefois
pour le moment arrêtés et un
recours en justice pour les empêcher d’être relancés a été déposé
le 14 avril par des citoyens antinucléaires accompagnés par
l’organisme écologiste Green-
peace. “L’Autorité de régulation
nucléaire a signé aujourd’hui
son plus grave échec dans sa
mission”, a réagi cette organisation internationale hier dans
un communiqué.
Les unités Takahama 1 et 2 sont
considérées par le régulateur
comme étant conformes aux
dispositions techniques et procédurières plus sévères afin de
mieux répondre aux risques
de catastrophe naturelle, d’accident d’avion ou d’attentat.
Les deux autres réacteurs de
la même centrale de Takahama,
les unités 3 et 4, avaient été
relancés en début d’année, mais
une décision de justice a peu
après ordonné l’arrêt de ces
unités, donnant raison à des
citoyens opposés au redémarrage.
La compagnie a été déboutée
la semaine passée de sa
demande de pouvoir quand
même relancer ces deux
tranches dans l’attente d’un
jugement sur le fond.
À l’heure actuelle, seulement
deux réacteurs, Sendai 1 et 2
(préfecture de Kagoshima, sudouest), fonctionnent dans l’archipel, sur un parc de 42.
Il y avait 54 tranches nucléaires
exploitées au Japon avant l’accident de Fukushima, mais
12 sont désormais condamnées
(les six de la centrale accidentée
et six que les compagnies ont
décidé de démanteler). K
AFP
A En bref
E PHILIPPINES - L’Église s’alarme des meurtres
commis par la police depuis les élections
L’Église catholique philippine s’est inquiétée hier de la recrudescence
d’homicides commis par la police depuis l’élection à la présidence
de Rodrigo Duterte après une campagne sécuritaire outrancière.
L’avocat controversé a remporté la présidentielle du 9 mai en
promettant que des milliers de criminels seraient abattus et que
la criminalité serait ainsi éradiquée en quelques mois.
“Nous sommes préoccupés par le nombre grandissant d’informations faisant état de la mort de trafiquants de drogue présumés,
vraisemblablement parce qu’ils résistaient à leur arrestation”, a
indiqué dans un communiqué l’archevêque Socrates Villegas,
chef de l’influente Conférence des évêques philippins.
Selon des chiffres communiqués par la police, 29 personnes
soupçonnées d’être impliquées dans des affaires de drogue ont
été abattues par les forces de sécurité entre le 9 mai et le 15 juin,
contre 39 lors des quatre premiers mois de l’année. Ces chiffres
ne prennent pas en compte les huit personnes abattues le weekend dernier dans divers incidents dans l’archipel.
Ces homicides font écho à ceux qui ont été commis à Davao,
grande ville du sud de l’archipel dont Rodrigo Duterte est maire
de longue date. Ce dernier assure que Davao est devenue l’une
des villes les plus sûres du pays, mais les défenseurs des droits
de l’Homme estiment que plus de 1 000 personnes y ont été
abattues par des escadrons de la mort.
38
| l’info
de la métropole|
POLITIQUE - Primaire PS
SOCIÉTÉ - Attentats de Charlie Hebdo
La veuve d’une victime porte
plainte pour “abus de confiance”
L
Monsieur Éric Portheault et
Monsieur Laurent Sourisseau
dit Riss, les nouveaux directeurs
de la publication, décidaient
finalement de conserver les
recettes”, ajoute-t-elle.
Gala Renaud et sa fille mineure
ont touché, en mars, un total
de 141 000 euros d’indemnités
via l’association “Les amis de
Charlie Hebdo”, sur les 4,1 millions d’euros de dons au journal
collectés après la tuerie.
Au moment des attentats, “Philippe Val n’était plus directeur
de la publication depuis 10 ans
et il ne pouvait pas prendre
d’engagement ou annoncer quoi
que ce soit au nom de Charlie
Hebdo”, rétorque l’avocat du
journal, Me Christophe Thévenet.
Philippe Val, lui, consteste formellement avoir pris cet engagement. “Je n’ai jamais rien
promis concernant une comptabilité qui ne me regarde pas
et dont j’ignore tout” d’autant
que “j’avais, à cette date, coupé
tout lien avec Charlie Hebdo
depuis 6 ans, et que je n’avais
ni titre ni compétence pour parler au nom des actionnaires et
des gestionnaires de Charlie
Hebdo”, indique-t-il, regrettant
des “affabulations”.
Et, selon l’avocat du journal,
“très clairement, Riss et Éric
Portheault n’ont jamais annoncé
que les produits de la vente
du “numéro des survivants”
seraient versés à leurs proches”,
ajoute-t-il. “Tout a été fait dans
la transparence” , souligne
M e Thévenet en évoquant la
mise en place, deux jours après
la tuerie, d’une plateforme de
dons supervisée par un comité
de trois hauts fonctionnaires. K
Les grandes manœuvres ont commencé
A
vec la candidature probable d’Arnaud Montebourg et celle, confirmée,
de la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, en attendant, en fin
d’année, François Hollande, le
casting de la primaire initiée
par le PS, et boudée par les écologistes d’EELV, se précise.
> Qui est candidat ?
François Hollande a dit et répété
qu’il se prononcerait mi-décembre sur une éventuelle candidature. Il n’a pas réagi officiellement à la décision prise le weekend dernier par le PS d’organiser
des primaires de la gauche de
gouvernement (PS, PRG et UDE,
les composantes de la Belle
Alliance Populaire). Mais, s’interrogeait-il récemment devant
des proches, “si j’ai peur de la
primaire, à quoi ça sert que je
me présente à la présidentielle ?”.
L’ancien ministre Arnaud Montebourg, très critique à l’égard
de l’exécutif, qualifie sa candidature d’“hypothèse parfaitement
plausible”, mais souhaite “une
primaire citoyenne et non pas
la primaire des gens qui soutiennent le gouvernement”.
“Évidemment, cette primaire
(...) sera citoyenne”, a assuré le
premier secrétaire du PS, JeanChristophe Cambadélis. “Je crois
que sa réflexion fait son chemin
et qu’il n’a pas encore pris sa
décision”, a-t-il ajouté au sujet
d’Arnaud Montebourg.
Ce dernier, qui fut le troisième
homme de la primaire de 2011,
entend “se concerter, réfléchir
ensemble, discuter, se voir” avec
d’autres candidats potentiels
issus de la gauche du PS, comme
l’ex-ministre Benoît Hamon qui
voit dans ce processus la preuve
qu’ “il n’y a plus de candidat
naturel” du Parti socialiste.
La sénatrice PS Marie-Noëlle
Lienemann, autre personnalité
de la gauche du PS, a confirmé
hier qu’elle était candidate.
François de Rugy, président du
parti Écologistes !, composante
de l’Union des démocrates et
des écologistes (UDE), a déclaré
samedi dernier qu’il pourrait
être candidat pour “représenter
les écologistes réformistes”.
Le PRG (Parti radical de gauche),
qui avait déjà présenté un candidat, Jean-Michel Baylet, en
2011, pourrait avoir un candidat
aussi.
> EELV sera-t-elle de la partie ?
Le secrétaire national d’Europe
Écologie Les Verts, David Cor-
mand, a écarté une participation
de son parti à cette primaire,
car c’est “une affaire qui concerne
avant tout” le Parti socialiste. Il
a réaffirmé sa préférence pour
une candidature de Nicolas Hulot
en 2017. Ce dernier a indiqué à
ce sujet la semaine dernière
qu’il dévoilerait ses intentions
au plus tard à l’automne “et peutêtre bien avant”.
> Et la gauche de la gauche ?
Le co-fondateur du Parti de
gauche, Jean-Luc Mélenchon, a
lancé très tôt sa campagne de
la “France insoumise” pour la
présidentielle, sans l’aval du
Parti communiste, mettant à nu
les déchirements entre les deux
principales composantes du
Front de gauche. Des sondages
récents, qui le donnent devant
François Hollande au premier
tour, ont dû le conforter dans
son analyse.
AFP
La torture davantage acceptée en France
depuis les attentats
A En bref
E NOTRE-DAME-DES-LANDES - Le Conseil
d’État valide le référendum
L’ancien ministre Arnaud Montebourg qualifie sa candidature
pour la primaire PS à l’élection présidentielle d’“hypothèse
parfaitement plausible”.
Les communistes pour leur part
plaident toujours pour une candidature alternative à gauche,
distincte de la politique menée
par l’exécutif. L’heure n’est pas
pour l’instant de choisir un candidat, font-ils valoir, mais au
rassemblement de la gauche
autour d’un “pacte d’engagements communs”.
> Un processus susceptible de
relancer une gauche donnée
battue l’an prochain ?
Rien n’est moins sûr, puisqu’elle
ne concernera pas toute la gauche
et n’empêchera pas d’autres candidatures telles que celles de
Jean-Luc Mélenchon, d’EELV ou
des partis trotskistes.
“Ça sera une gauche réduite aux
acquêts, avec seulement PS,
PRG, UDE, etc. Et encore”, affirme
le politologue Frédéric Dabi
(Ifop), qui s’interroge sur l’organisation de cette primaire,
prévue en janvier. “Est-ce qu’elle
aura vraiment lieu ? Dans quel
cadre ? Est-ce qu’il y aura les
10 000 bureaux de vote ? J’ai
envie de dire : à suivre.”
Pour Frédéric Dabi, “cette primaire n’aurait sans doute pas
été en débat ni en gestation si
François Hollande n’était pas
aussi faible, à dix mois de la fin
de son mandat”.
Mais il doute tout autant du fait
que les adversaires de François
Hollande, dont Arnaud Montebourg, tirent leur épingle du jeu.
L’espace de la gauche critique
“va être très encombré” avec
une multitude de candidats, prédit le politologue. K
SOCIÉTÉ - Pratiquée dans un pays sur deux
AFP
Énième revers judiciaire pour les opposants au transfert de
l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes : le Conseil
d’État a validé hier la tenue d’un référendum consultatif sur ce
projet controversé, prévu dimanche. La plus haute juridiction
administrative a rejeté la requête de plusieurs associations et
riverains, opposés à la construction du futur aéroport, qui
attaquaient le décret organisant cette consultation voulue par
l’exécutif, la première du genre en France. Dimanche, si d’autres
recours qui doivent être examinés mercredi par le Conseil d’État
sont également rejetés, près de 968 000 électeurs de LoireAtlantique seront invités à trancher sur ce dossier vieux de
50 ans. Ils devront répondre à la question : “Êtes-vous favorable
au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la
commune de Notre-Dame-des-Landes ?” Le Conseil d’État a
estimé que “les termes de la question soumise aux électeurs,
qui ne sont entachés d’aucune erreur ou ambiguïté, ne sont
nullement de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin
organisé par le décret attaqué”.
Photo : Philippe Desmazes/AFP
a veuve de Michel Renaud,
tué dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, a
porté plainte contre la direction
du journal satirique pour “abus
de confiance aggravé”, contestant l’affectation des millions
d’euros engrangés par le titre
après la tuerie.
Adressée le 8 juin au procureur
de la République de Paris, la
plainte de Gala Renaud, évoquée
samedi dernier par le quotidien
régional La Montagne et dont
l’AFP a obtenu copie hier, vise
le nouveau codirecteur de publication Laurent Sourisseau alias
Riss, blessé à l’épaule lors de
l’attentat, et l’association “Les
amis de Charlie Hebdo”, qui a
collecté les dons versés au journal après la tuerie, pour “complicité”.
Selon Gala Renaud, la promesse
des dirigeants ou ex-dirigeant
de Charlie Hebdo comme Philippe Val, dans les jours qui ont
suivi l’attaque des frères Kouachi, d’attribuer aux familles
des victimes les recettes du
numéro post-attentat – estimées
entre 10 et 12 millions d’euros
– n’a pas été tenue. Cette plainte
est “moralement justifiée et
juridiquement fondée”, selon
son avocat, Me Gilles-Jean Portejoie.
“Quelques jours après la publication et la vente du “numéro
des survivants” (titré Tout est
pardonné et vendu à plus de
sept millions d’exemplaires,
NDLR), le journal Charlie Hebdo
fera volte-face et changera radicalement de stratégie, revenant
sur ses engagements initiaux
de distribution des recettes aux
victimes, pourtant largement
relayés par la presse”, écrit Gala
Renaud dans la plainte. “Ainsi,
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
L
a possibilité de la torture
est acceptée par plus d’un
Français sur deux, dans le
contexte des attentats jihadistes
de 2015, selon un sondage de
l’Acat à l’occasion de son rapport
annuel sur le phénomène tortionnaire dans le monde.
“On se doutait qu’il y avait une
acceptation de plus en plus
grande de la torture, dans le
contexte de la montée du terrorisme, mais on ne se rendait pas
compte que l’évolution était aussi
dramatique”, a commenté le délégué général de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture,
Jean-Étienne de Linares.
Ainsi, 54 % des Français interrogés considèrent comme justifié
qu’un policier envoie des
décharges électriques sur une
personne soupçonnée d’avoir
posé une bombe prête à exploser
pour la faire parler. Ils n’étaient
que 34 % en 2000 (sondage CSA
pour Amnesty International).
Pour 36 % des personnes interrogées, on peut accepter “dans
certains cas” le recours à des
actes de torture, une hausse de
11 points par rapport à 2000. Et
18 % d’entre elles se sentiraient
capables de pratiquer la torture
dans des cas exceptionnels.
“Par rapport à l’interdit absolu
de torturer, les digues cèdent les
unes après les autres : acceptabilité plus grande dans l’opinion,
discours guerrier, complaisance
à l’égard d’États pratiquant la
torture comme le Maroc... De
renoncement en renoncement,
un terreau se met en place et
qui sait ce qu’il se passera s’il
y a un, cinq, dix attentats de
plus”, a déploré Jean-Étienne de
Linares.
Cette évolution d’une partie de
l’opinion publique française, vue
comme une “tolérance croissante
à l’égard de la pratique de la torture d’État”, va de pair avec une
méconnaissance du phénomène
tortionnaire, selon l’Acat.
“Les Français ne se rendent pas
compte qu’un État sur deux est
un État tortionnaire qui utilise
au quotidien ces méthodes pour
opprimer ses opposants et faire
avouer des suspects de droit commun”, souligne Jean-Étienne de
Linares.
Le rapport 2016 présente une
analyse détaillée de neuf pays :
Allemagne, Congo-Brazzaville
(le régime de Denis SassouNguesso, au pouvoir depuis
32 ans, “s’appuie en partie sur
la persistance du recours à la
torture comme moyen pour museler toute velléité d’opposition”),
Nigeria, Chine, Ouzbékistan (“un
des États les plus répressifs au
monde”, où “dans un contexte
d’impunité totale, la torture
est devenue une méthode d’enquête ordinaire” ), Uruguay,
Mexique (“le nombre de plaintes
pour torture a augmenté de
600 % en dix ans”), Tunisie et
Koweït. K
AFP
| l’info
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
du monde | 39
ÉTATS-UNIS - Pour rallier l’Europe
Solar Impulse 2 survole l’Atlantique
Photo : Jean Revillard/Rezo/Solar Impulse 2/AFP
avion solaire Solar
Impulse 2 survolait l’Atlantique hier, après avoir
quitté New York pour une 15e
et périlleuse étape de son tour
du monde avec le soleil pour
unique carburant, qui doit le
conduire d’ici quatre jours à
Séville, en Espagne.
Le SI2 a quitté New York et
l’Amérique à 2 h 30 locales pour
un long périple qui devrait durer
au total quelque 90 heures.
Le prince Albert de Monaco a
donné, depuis le Rocher de la
principauté où se trouve le centre
de contrôle des opérations, le
feu vert au pilote suisse Bertrand
Piccard.
“7 % du vol transatlantique déjà
effectués ! #Europe, es-tu prête
pour le retour du #Si2 sur le
continent ?” , a tweeté Solar
Impulse près de huit heures
après le décollage de l’aéroport
new-yorkais JFK.
Bertrand Piccard, qui ne pourra
s’octroyer que quelques siestes
durant la traversée, a lui décrit
hier sur Twitter “le ciel rose”
en face de lui, au-dessus de
l’océan Atlantique, où son avion
ultraléger se trouve à la merci
des éléments.
Le vol, le deuxième plus long
de l’épopée, se déroule pour l’instant “sous une journée sublime,
sans le moindre nuage” à l’horizon, a ajouté l’équipe de la
mission sur son site Internet.
L’avion ne pouvant transporter
qu’un seul pilote, Bertrand Piccard, 58 ans, et son compatriote
André Borschberg, 63 ans, se
relaient à chaque étape pour
accomplir à tour de rôle les longs
vols en solitaire.
“Cette fois, c’est moi dans le
cockpit mais nous volons ensemble”, a confié Bertrand Piccard
à son copilote avant de monter
dans son “avion de papier”.
Il était revenu à André Borschberg la lourde tâche de piloter
l’appareil pour son étape de
6 437 kilomètres au-dessus du
tiers du voyage à accomplir avec
la traversée de l’Europe et du
Proche-Orient jusqu’aux Émirats
arabes unis, son point de départ.
“Solar Impulse est comme un
réseau électrique intelligent et
si nous pouvons faire fonctionner
cela dans un avion, où nous ne
pouvons pas tricher, nous pouvons y arriver au sol, dans nos
villes, pour nos maisons et tous
nos équipements”, a expliqué
hier André Borschberg, qui avec
son acolyte a entrepris ce tour
du monde pour promouvoir les
énergies renouvelables. K
Pacifique, entre Nagoya au Japon
et Hawaii.
Solar Impulse 2, pas plus lourd
qu’une fourgonnette mais aussi
large qu’un Boeing 747, vole à
une vitesse moyenne de 50 km/h
grâce à des batteries qui se
rechargent à l’énergie solaire
captée par quelque 17 000 cellules photovoltaïques installées
sur ses ailes. Son faible poids
(1,5 tonne) le rend très sensible
aux turbulences.
Le tour du monde de Solar
Impulse 2 a débuté le 9 mars
2015 à Abou Dhabi. Une fois à
Séville, il lui restera encore un
AFP
Les fabricants de Cornish pasties
dans l’angoisse d’un Brexit
I
Pour célébrer le solstice d’été, des cours de yoga ont été
donnés sur Times Square de 5 heures du matin à 19 h 30.
ÉTATS-UNIS - À Times Square
Des milliers de fans de yoga
pour fêter l’été
Solar Impulse 2 vient de décoller de New York et survole la statue de la Liberty avant de traverser
l’Atlantique.
GRANDE-BRETAGNE - Référendum jeudi sur la sortie ou non de l’Union européenne
compromettrait la qualité de ce
mets très prisé des Anglais. Car
d’autres produits similaires, fabriqués hors des Cornouailles, pourraient dès lors s’approprier le
nom de Cornish pasties.“Dans
les Cornouailles, vous ne trouverez
jamais une pasty à la carotte,
c’est un tabou”, explique-t-elle.
“Mais si vous sortez de la région
– et je l’ai vu de mes propres
yeux, à Londres et ailleurs –,
vous trouverez des copies avec
de la bouillie à l’intérieur”, ditelle avec dégoût.
L’industrie des Cornish pasties
représente 65 millions de livres
(80 millions d’euros) par an pour
la région, avec à la clef quelque
2 000 emplois.
Mais sans l’indication IGP, le
secteur pourrait péricliter, met
en garde Marion Symonds qui
gère ce qu’elle présente comme
le tout premier service drive-in
de vente de pasties.
Si on en croit la légende, ces
spécialités culinaires ont été
Photo : Katherine Haddon/AFP
ls ont rempli les estomacs de
générations de mineurs mais
les Cornish pasties, chaussons
en demi-lune farcis de viande
et de légumes, pourraient bien
faire les frais d’un Brexit, redoutent certains artisans.
Le mets, préparé traditionnellement avec de la viande de bœuf,
des pommes de terre, des rutabagas et des oignons, compte
parmi les dizaines de spécialités
britanniques bénéficiant d’une
Indication géographique protégée
(IGP) de l’Union européenne
(UE), au même titre que le
whisky écossais ou le pâté en
croûte de Melton Mowbray.
Dans les Cornouailles, région
du sud-ouest de l’Angleterre dont
ces petits chaussons sont un
symbole, des fabricants s’inquiètent d’une sortie du
Royaume-Uni de l’Union européenne à l’issue du vote de jeudi.
Pour Marion Symonds, patronne
de Portreath Bakery, la perte du
label européen obtenu en 2011
Photo : Brigitte Dusseau/AFP
L’
Les Cornish pasties sont
protégés par une IGP
de l’Union européenne.
popularisées au XIXe siècle par
les mineurs d’étain, qui s’en
délectaient sous terre, sans toutefois manger la croûte, potentiellement contaminée par l’arsenic des mines.
La recette d’alors a parcouru le
monde au gré des voyages, et elle
est toujours appréciée aujourd’hui
en Australie ou au Mexique.
L’association des Cornish Pasty,
qui représente l’industrie locale,
est récemment entrée dans le
débat en se déclarant pour le
maintien dans l’UE, au motif
qu’il serait “particulièrement
inapproprié” de risquer de perdre
la précieuse IGP.
Le Premier ministre conservateur
David Cameron a lui-même mis
en garde plus largement contre
le danger qui guette le statut
dont jouissent les produits régionaux britanniques en cas de
rupture avec l’UE.
Les pasties ont aussi été récupérées par le camp adverse: Boris
Johnson, ancien maire conservateur de Londres et champion
des pro-Brexit, est même allé
jusqu’à en brandir un lors d’une
étape de son bus de campagne,
le mois dernier dans les Cornouailles.
Difficile de savoir si la spécialité
perdra effectivement son IGP,
aucun pays n’ayant encore
jusqu’à présent pris la décision
de tourner le dos à l’UE. K
AFP
S
elon une tradition bien établie, des milliers de fans de
yoga se sont retrouvés lundi
sur la célèbre place de Times
Square à New York pour y célébrer le solstice d’été et le jour
le plus long de l’année.
C’était la 14e édition de ce rassemblement annuel, qui transforme le carrefour le plus animé
de New York en cours de yoga
géant en plein air, au milieu
des voitures, des travaux et de
la frénésie de la plus grande
ville américaine.
Le premier cours a eu lieu à
5 heures du matin, le dernier
à 19 h 30. Tous étaient gratuits,
ouverts aux fans de tout niveau.
La police était très présente.
Des milliers de matelas de yoga
avaient été distribués pour l’occasion, et les espaces piétons
de Times Square en étaient couverts.
L’an dernier, la première Journée
internationale du yoga décrétée
par l’ONU, avait rassemblé
quelque 17 000 personnes à
Times Square le 21 juin. K
AFP
A En bref
E ESPAGNE - Démantèlement d’une
gigantesque décharge de pneus controversée
Des milliers de tonnes de pneus entassés sur plusieurs mètres
de hauteur dans une décharge sauvage près de Madrid, décriée
par les écologistes, ont commencé à être retirés hier, après un
incendie ayant entraîné des émanations toxiques. Le gouvernement
de Castille-La Manche (centre) où se trouve une partie de la
décharge, a annoncé qu’il espérait retirer 10 000 à 12 000 tonnes
de pneus, une opération qui pourrait prendre jusqu’à quatre
mois. Ces pneus seront transformés “en combustible pour le
système de climatisation des bâtiments publics du gouvernement
régional”, pour un coût estimé à quatre millions d’euros, selon
un communiqué du gouvernement régional. Toutefois, seuls
les pneus n’ayant pas brûlé seront retirés, aucune solution
n’ayant été trouvée pour les autres.
E ENVIRONNEMENT - 185 défenseurs tués
en 2015, année noire
Au moins 185 personnes sont mortes en 2015 dans 16 pays
en défendant leurs terres et leur environnement, soit une augmentation de près de 60 % par rapport à l’année précédente,
indique hier l’ONG britannique Global Witness. Ce chiffre est
un record depuis 2002, date à laquelle cette ONG a entrepris
de publier un rapport annuel sur ce sujet. États les plus dangereux
en 2015 : le Brésil et les Philippines, où 50 et 33 personnes ont
été tuées, un niveau jamais atteint depuis quatorze ans. Mais
aussi la Colombie (26 morts), le Pérou (12), le Nicaragua (12),
la République démocratique du Congo (11).
E CANADA - Période d’exclusion réduite
pour les donneurs de sang homosexuels
Le Canada a donné hier son feu vert pour faire passer de cinq
à un an la période d’exclusion pour les hommes homosexuels
désireux de faire des dons de sang. Cette mesure signifie qu’un
homme n’ayant eu aucune relation sexuelle avec d’autres
hommes pendant un an, pourra désormais donner son sang.
40 | l’agenda
des
C INÉMA
N OUVEAUTÉS
E BRAQUEURS 2
Yanis, Éric, Nasser et Frank forment l’équipe de braqueurs la
plus efficace de toute la région
parisienne. Entre chaque coup,
chacun gère comme il peut sa
vie familiale, entre paranoïa, isolement et inquiétude des
proches. Par appât du gain,
Amine, le petit frère de Yanis,
va commettre une erreur... Une
erreur qui va les obliger à travailler pour des caïds de cité.
Cette fois, il ne s’agit plus de
braquer un fourgon blindé, mais
un go-fast transportant plusieurs
kilos d’héroïne. Mais la situation
s’envenime, opposant rapidement braqueurs et dealers…
Interdit aux moins de 12 ans.
Majestic 3 : 16h 18h 20h
E PHANTOM BOY
Léo, 11 ans, possède un pouvoir
extraordinaire. Avec Alex, un
policier, il se lance à la poursuite
d’un vilain gangster qui veut
s’emparer de New York à l’aide
d’un virus informatique. À eux
deux, ils ont 24 heures pour
sauver la ville…
Majestic 4 : 12h
E THE NICE GUYS
Los Angeles, années 70. Deux
détectives privés enquêtent sur
le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour
le moins “originales”, leurs investigations vont mettre à jour une
conspiration impliquant des personnalités très haut placées…
Avertissement : des scènes,
des propos ou des images
peuvent heurter la sensibilité
des spectateurs
Concorde 2 : 12h 19h45
Hollywood Premium : 17h45
E THE DOOR
Une famille américaine mène
une paisible existence en Inde
jusqu’à ce qu’un accident tragique prenne la vie de leur jeune
fils. La mère, inconsolable,
apprend qu’un rituel antique
peut lui permettre de lui faire
un dernier adieu. Elle voyage
alors jusqu’à un ancien temple,
où se trouve une porte qui
sépare le monde des vivants et
celui des morts. Mais quand elle
désobéit à l’avertissement sacré
de ne jamais ouvrir cette porte,
elle bouleverse alors l’équilibre
entre les deux mondes.
Interdit aux moins de 12 ans
Hollywood 2 : 12h30 15h
Liberty 3 : 20h15
TOUJOURS À L’AFFICHE
E X-MEN (3D)
Majestic 1 : 11h45 14h30
17h45 20h30
..........................................................
E CAPTAIN AMERICA (3D)
Majestic 2 : 11h45 14h30
17h45 20h30
..........................................................
E ANGRY BIRDS
À partir de 6 ans
Majestic 3 : 12h 14h
..........................................................
E TINI, LA NOUVELLE VIE
DE VIOLETTA
Majestic 4 : 14h 16h 18h
..........................................................
E MISE À L’ÉPREUVE 2
Majestic 4 : 20h
..........................................................
L ES
E WARCRAFT,
LE COMMENCEMENT (3D)
Avertissement : des scènes,
des propos ou des images
peuvent heurter la sensibilité
des spectateurs
Concorde 1 : 11h45 14h30
17h30 20h15
Hollywood Premium : 14h45
20h30
..........................................................
E ALICE, DE L’AUTRE CÔTÉ
DU MIROIR (3D)
Liberty 1 : 11h45 14h15 17h30
20h
..........................................................
E RETOUR CHEZ MA MÈRE
Hollywood Premium : 12h15
Hollywood 2 : 20h
E JULIETA
Hollywood 2 :17h15
..........................................................
E ROBINSON CRUSOÉ (3D)
Liberty 3 : 14h15 18h15
..........................................................
E CRIMINAL
Concorde 2 : 17h
..........................................................
E RATCHET ET CLANK
À partir de 3 ans
Concorde 2 : 14h30
..........................................................
E KUNG FU PANDA 3 (3D)
À partir de 3 ans
Liberty 3 : 12h
..........................................................
SPOTS OÙ ÇA BOUGE
CENTRE-VILLE
E MORRISON
• Jeudi 23 juin, à 18h30 : Acoustic Party
• Vendredi 24 juin, à 12h : orchestra
local, de 19h à 22h : Jammaroots, et de
22 h à 1h : T-Unit.
• Samedi 25 juin, à 20h : Jazz Feelings
• Jeudi 30 juin, à 18h30 : Natty Groove.
........................................................................
E LA VILLA
• Mardi 21 juin : fête de la Musique
avec Lolita Rock.
• Vendredi 24 juin : The Famous Doctors.
........................................................................
E BORA BORA LOUNGE
Au bar
• Mardi 21, mercredi 22 et samedi
25 juin (présélections la finale de karaoké
en novembre), à partir de 20h : karaoké
et dance floor animé par Pita.
Au night-club
• Vendredi 24 juin : le BBL fête ses
3 ans avec le groupe All In One (show
danse), Tiare & Jason (strip-tease et
danse du feu) et Olive (chant).
• Samedi 25 juin, 21h-5h : DJ Sky Love
Tahiti. Dress code : tenue chic.
CÔTE EST
E ROYAL TAHITIEN
• Vendredi 24 juin, à 12h : Trio Manava,
et à 19h : Tahitian Boys.
• Samedi 25 juin, à 19h30 : orchestre
Tiare Pitate.
E WHITE
• Jeudi 23 juin, 19h : vernissage de
Tapas nocturnes par Catherine Lum-
broso, animé par Taloo & Mato.
........................................................................
E TAHITI PEARL BEACH RESORT
Au Bay Bar
Au Restaurant Hiti Mahana
• Jeudi 23 juin de 17h30 à 20h : Verua.
• Jeudi 23 juin à 20h : soirée marquisienne.
• Vendredi 24 juin à 19h : buffet polynésien avec le groupe Huriama.
• Dimanche 26 juin, 6h30 : brunch
local.
CÔTE OUEST
E INTERCONTINENTAL TAHITI
Au Tiki bar
• Mercredi 22 juin, 17h30-20h30 : Torea.
• Jeudi 23 juin, de 17h30 à 20h30 :
Pepena.
• Vendredi 24 juin, de 17h30 à 20h30 :
Vevo.
• Samedi 25 juin, de 17h30 à 20h30 :
Les 3 chapeaux.
• Dimanche 26 juin, de 16h à 20h30 :
Latino Swing.
........................................................................
E MÉRIDIEN TAHITI
Happy hour cocktails tous les jours, de
17h30 à 18h30.
Au Pool bar
• Mercredi 22 juin, de 18h à 21h : soirée
DJ.
MOOREA
E LA PLANTATION
• Mardi 21 juin, 18h : Rik avec Vahia et
Gilbert, trompette et bugle, pour la fête
de la Musique.
sorties |
Comment nous contacter ?
Tél. : 40.46.43.43
E-mail : agenda@ladepeche.pf
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
Dédicaces de Tupaia, le pilote
polynésien du capitaine Cook
Joan Druett dédicacera Tupaia, le pilote polynésien du capitaine Cook. Il restitue
l’incroyable destin de ce Raiatéen de haute naissance qui fut le navigateur et
l’interprète de James Cook, en particulier en Nouvelle-Zélande, mais était également
un initié et un érudit de culture polynésienne.
• Samedi 25 juin, de 9h30 à 11h30, chez Odyssey
NE
ÉVÉNEMENTS
E TEDXPAPEETESALON
InterContinental Tahiti
Trois intervenants se retrouvent autour
du thème : “Tourisme : nouvelles voies,
nouvelles vues” : Éric Raffis, architecte,
Paul Sloan, directeur de Tahiti Tourisme,
Gilles Parzy, entrepreneur en bio, Ian
Yeoman, Tourism Futurologist et Aziz
Abu Sarah, National Geographic Explorer.
• Mercredi 22 juin, 17h-19h30, salle
Hibiscus
E ÉLECTION DE MISS TAHITI
Mairie de Papeete
Sur le thème meherio, la sirène. Soirée
dîneur et non-dîneur, à partir de 2 000 F.
Billets en vente à Radio 1, Carrefour
Punaauia, Faa’a et Arue. Contact :
87.78.99.00.
• Vendredi 24 juin, à partir de 18h30
E SOIRÉE DANSANTE
Yacht-club de Tahiti, Arue
Organisée par l’amicale des gens du
Nord, à l’occasion de son 40e anniversaire. Soirée ouverte à tous et animée
par DJ Ch’ti. Tarifs : 3 800 F (buffet compris), 2 000 F (enfants de moins de
12 ans).
Contacts : 87.77.21.90 ou 87.71.15.03.
• Samedi 25 juin
E FÊTE DE L’ORANGE
Mairie de Punaauia
Le village des artisans ouvre ses portes
vendredi 24 juin à 17h pour une nocturne
jusqu’à 19h. Le village restera ouvert
jusqu’au 3 juillet. Défilé des porteurs
d’oranges à 9h, samedi et dans l’aprèsmidi, préparation de l’omelette géante
agrémentée à l’orange par les membres
de la confrérie de l’omelette de Dumbéa,
ville jumelle de Punaauia, en NouvelleCalédonie. Raid anini, dimanche, à l’entrée
de la zone industrielle de la Punaru’u,
premier départ à 7h pour un parcours
de 10 km et un départ à 7h30 pour un
parcours de 18 km.
• Vendredi 24, samedi 25 et dimanche
26 juin
E HEIVA TU’ARO MA’OHI
Pointe Vénus, Mahina
Un événement gratuit et ouvert à tous.
Contact : 87.77.09.05.
• Samedi 25 juin : régate de va’a taie
de Tautira à la pointe Vénus.
• Dimanche 26 juin, de 9h30 à 15h30 :
Festival de Va’a Taie
MANQUEZ PAS
E COURSES HIPPIQUES
Hippodrome de Pirae
Galop de chevaux locaux et importés,
de trotteurs et de ambleurs attelés, course
au pare’u...
• Dimanche 26 juin, 14h
SALON
E HEIVA RIMA’I
Salle Aorai tini hau, Pirae
La 28e édition du Heiva Rima’i se tiendra
sur le thème du foyer polynésien, Utuafare ma’ohi. Une centaine d’artisans
venus des cinq archipels y exposeront
tout le savoir-faire polynésien.
Contact : 40.54.54.00.
• Du vendredi 24 juin au dimanche
17 juillet, 9 à 18h, entrée libre
SPECTACLE
E FÊTE DE LA MUSIQUE
Rahiti école ukulele, Papeete
Concert devant la boutique de Rahiti,
située rue du maréchal Foch, à côté du
Koo Men Tong.
• Mardi 21 juin, 15h-17h.
ENFANTS
E ATELIER CŒUR DE PLANÈTE
Musée de Tahiti et des îles
Animations, créations écolo entre nature
et culture pour les enfants de 6 à 10 ans.
Tarif : 18 000 F (repas inclus).
Contact : 87.73.60.81 (Isabelle).
• Mardi 27 juin au vendredi 1er juillet,
8h-16h30
E ATELIERS DE VACANCES
Maison de la culture
Inscriptions sur place.
Contact : 40.54.45.36
Éveil musical (3 à 6 ans), yoga (8 à
13 ans), nippon bunka (7 à 13 ans),
Beach wretking (7 à 13 ans), échecs (6 à
13 ans), théâtre (6 à 9 ans et 10 à 14 ans),
arts plastiques (3 à 4 ans, 5 à 6 ans et
de 7 à 13 ans), ‘ori Tahiti (4 à 13 ans),
graines de parfumeurs (7 à 13 ans), jeux
de société (4 à 13 ans). Tarifs : 7 100 F
la semaine pour un atelier, 5 675 F le
2e enfant dans le même atelier et 600 F
pour le déjeuner par jour.
• Du lundi 4 au vendredi 8 juillet
Poterie (5 à 7 ans et 8 à 13 ans), atelier
créatif (7 à 12 ans), échecs (6 à 13 ans),
théâtre (6 à 9 ans et 10 à 14 ans), arts
plastiques (3 à 4 ans, 5 à 6 ans et de
7 à 13 ans), ‘ori Tahiti (4 à 13 ans), graines
de parfumeurs (7 à 13 ans), jeux de
société (4 à 13 ans). Tarifs : 5 680 F
la semaine pour un atelier, 4 540 F
le 2 e enfant dans le même atelier et
600 F pour le déjeuner par jour.
• Du lundi 11 au vendredi 15 juillet
(sauf jeudi 14 juillet)
Poterie (5 à 7 ans et 8 à 13 ans), atelier
créatif (7 à 12 ans), échecs (6 à 13 ans),
éveil corporel (3 à 5 ans), théâtre (6 à
9 ans et 10 à 14 ans), arts plastiques (3 à
4 ans, 5 à 6 ans et de 7 à 13 ans), ‘ori
Tahiti (4 à 13 ans), graines de parfumeurs (7 à 13 ans), jeux de société (4
à 13 ans). Tarifs : 7 100 F la semaine
pour un atelier, 5 675 F le 2e enfant
dans le même atelier et 600 F pour
le déjeuner par jour.
• Du lundi 18 au vendredi 22 juillet
EXPOSITIONS
E HOMMAGE
À HENRIETTE ROBIN
Galerie Au chevalet
• Jusqu’au samedi 25 juin
E ORAMA STUDIO
Musée de Tahiti et des îles
Ce nouveau collectif d’artistes a pour
objectif de penser la culture polynésienne
au présent à travers toutes les disciplines :
arts plastiques, architecture, design,
danse, mode, musique, littérature,
et se veut laboratoire d’imagination, de
concepts, et d’idées. Tarifs : entrée libre
pour les étudiants et les scolaires, 600 F
pour l’expo, 900 F pour l’expo et
les collections du musée, 500 F pour
les groupes (à partir de 10 pers.).
• Jusqu’au dimanche 31 juillet
E ÉMILIE FOURMEAUX
Manava Café
Artiste belge du fenua qui s’inspire de
ses voyages pour peindre des œuvres
alliant exotisme et occidentalisme.
• Jusqu’au dimanche 17 juillet
E LES VISITES
DES JARDINS D’ATEA
Musée de Tahiti et des îles
Visite gratuite des jardins d’Atea (patio
du musée). Sans réservation. Durée :
30 min environ.
• Mardi 21 juin, à 9h15
E LES VISITES DU MERCREDI
Musée de Tahiti et des îles
Les spécialistes du musée vous guident
chaque mercredi matin dans une visite
des salles d’exposition permanente.
Tarif : 600 F/personne, en plus du billet
d’entrée. Durée : 45 min à 1 heure.
• Mercredi 22 juin, à 9h15
| arrivées-départs| 41
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
Guillaume : le retour !
D Après
un an d’absence, Guillaume est de retour au fenua avec papi Mate.
deux mois en famille
C LaPour
famille Campri-Labart accueille les enfants arrivant de Nice pour deux mois de vacances en
famille.
Pour de super vacances dans le Verdon
D Moevai
et Mihionoa partent passer les vacances chez mamie
Vous souhaitez récupérer vos photos arrivées-départs ?
Contactez Business Center à l’aéroport de Tahiti-Faa’a
au 40.83.63.88
et papi, à Moustiers-Sainte-Marie, dans les gorges du Verdon, accompagnés de papa et Teava, qui leur souhaitent de super vacances.
Deux mois avant d’y retourner
D Taïna
arrive de Toulouse pour deux mois de vacances, avant
de retourner à ses études.
Loin de Paris pour les vacances
C Keaki
Demarry rentre de Paris pour passer les vacances en
famille.
| avions-bateaux |
42
H BATEAUX
H
AREMITI 5
6h05
6h05
6h05
6h05
6h05
-----------------
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
de Moorea vers Tahiti
de Tahiti vers Moorea
--------7h30
-----------------------------------------
---------------------------------------------------------
--------------------------------15h00
-----------------
16h05
16h05
16h05
16h05
-------------------------
17h30
17h30
17h30
17h30
17h30
-----------------
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
--------------------------------16h15
-----------------
----------------------------------------17h30
17h30
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
5h20 6h50 --------5h20 6h50 --------5h20 6h50 --------5h20 6h50 --------5h20 6h50 ----------------- --------- ----------------- --------- ---------
---------------------------------------------------------
16h45
16h45
16h45
16h45
16h45
-----------------
15h00
15h00*
15h00
15h00
15h00
16h30
16h15
------------------------------------------------18h45
de Moorea vers Tahiti
de Tahiti vers Moorea
7h15
7h15*
7h15
7h15
7h15
7h30
---------
9h45
9h45
9h45
9h45
9h45
9h45
8h00
12h45
12h45
12h45
12h45
12h45
12h45
---------
----------------------------------------15h30
15h00
----------------------------------------6h00
6h45
8h25
8h25
8h25
8h25
8h25
8h40
--------
11h30
11h30
11h30
11h30
11h30
11h00
--------
----------------------------------------14h15
14h00
H AVIONS - Moorea
H
Départ de Tahiti
--------15h00
-----------------------------------------
AREMITI FERRY 2
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
Départ de Moorea
Lundi
9h30 13h15
Mardi
12h25 13h55
Mercredi 7h00 10h15
Jeudi
8h15 10h00
Vendredi ------- 10h30
Samedi
7h00 9h30
Dimanche 8h30 -------
15h40 ------15h20 16h25
15h25 ------13h15 ------11h45 14h20
11h25 16h05
------- 16h30
H AVIONS H
16h35
16h10
7h35
11h55
--------14h15
13h20
----------------13h20
---------------------------------
Renseignements :
Tél. : 40.86.42.42
E-mail :
reservation@airtahiti.pf
Retrouvez les
horaires, tarifs et
autres informations
sur www.airtahiti.pf
Vols internationaux FAA’A AÉROPORT : 40.86.60.61
ARRIVÉES
Renseignements vols Flights information
VOL Heure
FLIGHT TIME
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
PROVENANCE FROM
2016
JOUR
DAY
DÉPARTS
Renseignements vols Flights information
VOL Heure
FLIGHT TIME
DESTINATION TO
* limité à 25 passagers (transport d’hydrocarbure)
Papeete : 40.50.57.91 - Moorea : 40.56.31.10 - www.aremiti.pf
TEREVAU de Tahiti vers Moorea
Guichet Moorea
40.50.03.59
Guichet Papeete
40.50.03.56
40.50.03.57
A Cours des devises
A Cours des changes
Du 10 au 23 juin 2016 inclus
PAYS
Australie
Canada
Danemark
E.U.A.
Fidji
Grande-Bretagne
Hong Kong
Japon
Norvège
Nouvelle-Zélande
Singapour
Suède
Suisse
Thaïlande
Chine
Europe
Brésil
DEVISES
1 dollar
1 dollar canadien
1 couronne dan.
1 dollar USA
1 dollar
1 livre sterling
1 dollar
1 yen
1 couronne norv.
1 dollar
1 dollar
1 couronne sued.
1 franc suisse
1 baht
1 yuan
1 euro
1 réal bésilien
Les opérations du lundi 20 juin 2016
COURS en F
78,36
82,70
16,05
104,88
51,04
152,89
13,51
0,98
12,96
73,54
77,81
12,93
109,06
2,98
15,97
119,33
30,77
MONNAIE
Billets de banque
Dollar US
Franc suisse
Dollar australien
Dollar NZ
Yen japonais
Livre sterling
Travellers chèque
Dollar US
Franc suisse
Dollar australien
Dollar NZ
Yen japonais
Livre sterling
ACHAT
VENTE
??,??
???,??
??,??
??,??
?,???
???,??
??,??
???,??
??,??
??,??
?,???
???,??
??,??
???,??
??,??
??,??
?,???
???,??
??,??
???,??
??,??
??,??
?,???
???,??
A NOTE
Cours des devises :
Le cours des devises sert de référence aux opérateurs publics (administrations, collectivités).
Cours des changes :
Le cours des changes correspond au prix auquel une banque vend ou achète des devises. La colonne “achat” correspond au
prix auquel la banque achète des devises à un client, tandis que la colonne “vente” indique le prix auquel la banque vend les
devises étrangères.
| loisirs | 43
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
HOROSCOPES OCCIDENTAL ET CHINOIS
AMOUR : Vous n’hésiterez pas à faire
du rentre-dedans, s'il le faut, pour arriver
à obtenir ce que vous désirez.
TRAVAIL : Vous ne vous mettrez pas
d’accord avec un de vos collègues de
travail et un conflit pourrait donc éclater.
SANTE : Une vague de maturité et de
sagesse devrait vous envahir complètement, aujourd’hui. Que vous arrivet-il ?
AMOUR : Votre partenaire vous reprochera certainement de ne pas croire
suffisamment à la chance. Il aura bien
raison !
TRAVAIL : Grâce à votre persévérance,
mais aussi à vos talents de leader, vous
serez enfin reconnu à votre juste valeur.
SANTE : Vous constaterez, avec étonnement, que chaque jour vous réserve
bien des surprises : des bonnes comme
des moins bonnes !
AMOUR : Vous mettrez aisément de la
gaieté et de l’enthousiasme dans toutes
les démarches sentimentales que vous
entreprendrez aujourd’hui. Bravo !
TRAVAIL : Vous réaliserez de gros efforts
devant une situation professionnelle
que vous prendrez comme un véritable
défi.
SANTE : Vous éprouverez beaucoup de
difficultés, aujourd’hui, à parler de votre
intimité. Et pourtant, il le faudrait !
AMOUR : Vous aurez une âme très fleur
bleue, aujourd’hui et votre partenaire
devrait s’en réjouir. De forts moments
en perspective !
AMOUR : Vous éprouverez le besoin de
briser les chaînes qui vous lient à certaines relations stériles. Et vous aurez
raison !
AMOUR : Votre partenaire cherchera
par tous les moyens à vous tirer les vers
du nez, aujourd’hui. Soyez plus confident !
TRAVAIL : Vous vous montrerez particulièrement maniaque, dès que
quelqu’un fouillera dans vos affaires
personnelles.
SANTE : Vous ne vous sentirez pas vraiment bien dans votre assiette,
aujourd’hui : reposez-vous au maximum !
TRAVAIL : Vous vous comporterez, dans
votre travail, comme un organisateur
et un leader né, aujourd’hui : bravo !
SANTE : Votre prochaine nuit pourrait
bien être agitée à cause du climat planétaire perturbant ! Ne vous en inquiétez
pas trop !
TRAVAIL : Vous réaliserez des prouesses
dans de nombreux domaines,
aujourd'hui, sans en attendre le moindre
éloge. Bravo !
SANTE : Vous constaterez que votre
santé est bien meilleure, depuis vos
précédents efforts quant à votre hygiène
de vie.
AMOUR : Vous pourriez bien séduire
complètement une personne de votre
entourage professionnel, aujourd'hui.
Attention !
TRAVAIL : Vous ne broncherez pas dès
que l’on vous demandera d’assumer
davantage de responsabilités. Au
contraire !
SANTE : Vous pourriez bien souffrir de
quelques douleurs, plus particulièrement
au niveau du coccyx. Pas très agréable !
AMOUR : Farfelu et marginal que vous
êtes parfois, vous ne devriez pas passer
inaperçu, aujourd’hui. N'en faites pas
trop pour autant !
TRAVAIL : Vous risquez de changer
d’avis comme de chemise, aujourd'hui,
et cela vous nuira dans votre travail.
SANTE : Vous vous lancerez des défis
tout seul, juste pour tester votre résistance aux différentes tentations.
AMOUR : Vous devriez vous surpasser,
aujourd’hui, pour que votre partenaire
oublie vos dernières bêtises.
Par Angélique Privat, astrologue
RAT
DRAGON
SINGE
Intellectuellement, vous n’aurez pas froid aux yeux ! Bien
au contraire, vous devriez
relever des défis qui vous
repoussaient auparavant ! Par contre, votre
sens critique parfois trop poussé pourrait
être à l’origine de certaines tensions avec
des collègues ! En amour aussi, vous ne cesserez pas de faire des remarques !
Vous entretiendrez des relations très fraternelles avec
vos collègues, mais cela ne
sera pas forcément bien vu
par certains ! De plus, vous éprouverez un
vif besoin de parler, ce qui pourrait déclencher
des problèmes relationnels, car toutes les
vérités ne seront pas toujours bonnes à dire.
Quant à votre curiosité, elle pourrait passer
pour de l’indiscrétion !
Votre perfectionnisme en
amour, ainsi que votre sens
critique dans votre job, pourraient atteindre leur
paroxysme, aujourd’hui, rendant ainsi vos
relations assez tendues ! En effet, vous chercherez toujours les points négatifs dans
toutes situations rencontrées ! Certes, vous
voulez être irréprochable, mais tout le monde
ne fonctionne pas comme vous !
BUFFLE
SERPENT
COQ
Éprouvant un fort besoin de
vous sentir aimé, vous vous
tournerez vers vos relations
car les seuls sentiments de
votre partenaire ne vous suffiront guère !
Votre vie sociale devrait donc être mouvementée, mais vous serez un véritable courant
d’air chez vous ! Dans votre job, ouvrez bien
les yeux sur vos collègues !
Que de discussions et de
décisions en amour ! La
communication sera primordiale et tout sujet sera susceptible d’être développé ! Votre activité
cérébrale accrue vous poussera à analyser
et à décortiquer toute nouvelle situation !
Veillez simplement à ne pas trop “prendre
la tête“ de votre partenaire à trop vouloir
réfléchir !
Votre vie professionnelle
sera davantage témoin de
votre comportement affectif
que votre vie de couple ! En
effet, vous lierez de nouvelles amitiés et vous
pourriez venir en aide, comme vous savez
si bien le faire, à une relation de travail qui
rencontrera certaines difficultés.
TIGRE
CHEVAL
CHIEN
Au travail, avec votre tendance à déformer la réalité
à votre avantage, vous pourriez bien vous faire démasquer ! Méfiez-vous alors des
retours de bâtons possibles avec votre entourage professionnel ! Par contre, vous serez
des plus percutants pour accroître vos résultats !
Tout ce qui touche à la communication vous attirera :
rencontrer de nouvelles personnes, négocier de futurs
projets, vous familiariser à
des méthodes de travail plus modernes,
etc.… Votre curiosité et votre soif d’apprendre
vous rendront à l’affût de toute nouvelle
information susceptible de vous enrichir !
Dans votre job, vous donnerez la priorité aux
échanges, voire aux amitiés,
plutôt qu’à vos résultats purs
! Vous excellerez dans l’art
de travailler en groupe et vous vous comporterez en véritable médiateur face à des
clans opposés. L’aspect social sera vraiment
votre terrain de prédilection !
LIÈVRE
CHÈVRE
COCHON
C’est dans vos relations fraternelles ou de voisinage
que vos sentiments s’exprimeront le plus ! Rapprochements avec vos frères et sœurs, mais aussi
relations plus approfondies avec vos voisins
seront souvent au programme ! N’oubliez
pas de faire suivre votre partenaire dans vos
déplacements !
Terminé le temps du dialogue en amour ! Vos
besoins en matière de sentiments seront beaucoup
plus charnels et vous n’aurez de cesse de
vous blottir chaleureusement dans les bras
de l’être aimé. Plus spontané et moins soucieux, vous vous laisserez aller et cela vous
ressourcera !
Vous qui n’appréciez pas du
tout les conflits, et bien vous
risquez de rentrer souvent
en rapport de force avec
votre partenaire : trop dépendant de lui,
tout en restant très charmeur avec autrui,
ce dernier ne saura plus à quel saint se vouer
et perdra un peu de sa confiance en vous !
TRAVAIL : Vous manquerez souvent de
confiance en vous, dès que vous serez
confronté à un public professionnel
trop critique.
SANTE : Vous ferez tout votre possible
pour améliorer votre silhouette et votre
look, aujourd’hui. Belle initiative !
AMOUR : Votre entourage familial vous
reprochera certainement de manquer
d’enthousiasme, aujourd’hui. Réagissez !
TRAVAIL : Vous pourriez bien être accablé, aujourd’hui, par de nombreux retards
dans votre travail : patience et calme
seraient nécessaires.
SANTE : Vous aurez une nette tendance,
aujourd’hui, à mélanger les médicaments
avec l’alcool ! C'est très dangereux !
AMOUR : Toutes vos démarches seront
empreintes de mystère et d’ambiguïté
que vous entretiendrez volontiers, d'ailleurs.
TRAVAIL : Vous serez particulièrement
tyrannique, aujourd’hui et vous risquez
donc de donner quelques coups de
fouet.
SANTE : C’est en faisant la part des
choses que vous éviterez bien des problèmes, aujourd’hui. De l’objectivité !
AMOUR : Une drôle d’amitié pourrait
bien se transformer en relation ambiguë
et vous en faire voir de toutes les couleurs.
TRAVAIL : Les activités intellectuelles
vous conviendront parfaitement,
aujourd’hui : profitez-en au maximum !
SANTE : Vous prendrez la vie comme
elle vient, aujourd’hui, sans vous poser
la moindre question. Ce ne sera pas
plus mal !
Pont de la Fautaua
Tirages du
LUNDI 20 JUIN 2016
LUNDI 20 JUIN 2016
1er tirage
N°CPPAP : 1015C90561
N° ISSN : 0751-428X
1 7 10 22 26 30 36 40 43 44
46 47 50 52 56 58 60 63 66 69
x3
Fondateur : Philippe Mazellier
4 13 38 43 45 10
Nombres de grilles gagnantes
8 548 933
NUMEROS
5 BONS
+
gagnant
Résultats et
informations :
44 25 66
175 F.cfp les 4 premières minutes
+2 unités toutes les 4 minutes sup.
(hors surcoût éventuel opérateur)
2ème tirage
1 3 7 24 25 27 29 32 33 34
35 51 55 57 61 62 65 67 68 69
5
4
3
2
BONS NUMEROS
BONS NUMEROS
BONS NUMEROS
BONS NUMEROS
gagnant
0 082 327
Gains par grille gagnante***
Aucun gagnant.
2
9 795 894 F cfp
273
154 439 F cfp
13 335
1 360 F cfp
199 286
644 F cfp
220 106 grilles à 250 F cfp remboursées.
0 082 327
x2
BP. 50 - 98713 Papeete
(689) 40.46.43.43
A gagner, mercredi 22 juin 2016, LOTO® de
596 658 711 F cfp*
Société éditrice et imprimerie :
SNC LA DÉPÊCHE DE TAHITI
Carrefour de la Fautaua,
BP 50, Papeete
Gérant :
Dominique Auroy
Directeur de publication :
Pierre Marchesini
Rédacteur en chef : Yan Roy
Service rédaction :
Tél. : 40.46.43.67 journal@ladepeche.pf
Service des sports :
Tél. : 40.46.43.44 / Fax : 40.46.43.78
sports@ladepeche.pf
Service publicité :
Tél. : 40.47.52.77 / Fax : 40.47.52.50
Service petites annonces :
Tél. : 40.47.52.30 / Fax : 40.47.52.35
annonces@rpp.pf
Service abonnements :
Tél. : 40.46.43.70 / Fax : 40.46.43.12
abonnement@ctd.pf
107 969 jeux gagnants unitaires à ce tirage
Votre
est gagnant lors d'un tirage :
Si vous avez aussi les 5 bons numéros vous accédez au JACKPOT.
Sinon vous gagnez, en plus de vos gains éventuels, la somme
de 250 F cfp*** pour chaque grille comportant le N° Chance
gagnant pour le tirage LOTO® ou SUPER LOTO® concerné.
VENTE AU NUMÉRO
TAHITI ..............................................150 F
MOOREA ........................................160 F
ÎLES SOUS-LE-VENT, TUAMOTU, GAMBIER,
AUSTRALES, MARQUISES ........190 F
44
| loisirs |
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
Mots fléchés
CAPITALE
ASIATIQUE
FOOTBALL
DE TABLE
CHIEN
SAUVAGE
PARTIE DE
LA COQUE
Mots croisés
ASSOCIÉS À
LA BOUGIE
PORT
ALGÉRIEN
CHANCE
GRANDE
FÊTE
CHAPEAU
DE TOILE
PIGEON
SAUVAGE
SQUALES
A B C D
SURSAUTES
AILE
MOTORISÉE
ADMINISTRATEUR
FRANCAIS
VI
VII
AGENCE
SPATIALE
VIII
IX
X
PASSONS
AU CRIBLE
ROI DE
JUDA
VERSUS
BIÈRE
BRUNE
PÉRIODES
AÉROPORT
TAHITIEN
HÔTEL
LUXUEUX
SENS
STÉRILISA
SUPPLICE
BAVARDES
ET
VOLEUSES
NAPPER
RÉGION
IBÉRIQUE
QUENOTTE
DAURADE
OU PAGEL
VASES
DERME
SOLLICITUDE
CANAL
ESCLAVES
ÉCRIVAIN
SUISSE
MÈRE DE
ZEUS
OFFICE DE
TOURISME
TRANCHE
DE VIE
INSTRUMENTISTES
ADVERBE
ARROSE
BÉZIERS
DÉSERT
COURS
D’EAU
ÉPHÉMÈRE
AIRE DE
VENT
ANTILOPE
B
R A
L
G A
D
V E
U
B R
VASTE
ÉTENDUE
VAGUE
SUJET
STAR DE
L’OPÉRA
Universal Jeux 04 91 27 01 16
1
1
2
3
3
7
4
9
1
2
5
3
2
1
7
3
1
8
8
9
7
7
4
4
8
5
5
8
2
1
5
5
3
2
8
7
7
9
6
4
6
5
2
1
5
7
8
FACILE
6
SUPÉRIEUR
6
9
F
A
E U R
R
C L
U C
O
R A I
B E I R
A U S
S E V
R E
E
E
E N
H O M A
A I O L
U S I E
T E S
L
T
A E R I
N T E
E
G E
E
P
A
N
D
E
M
A
I
L
C
E R
R U
F E
E
I S
R
I C
S A
E N
R I
A N
G
P
R D U
E U R
G R E
E
T
T E
C A
I T E
D I T
R
C
E N
O P
C I L
A R E
R
S
N E S
E T I
T E S
Facile
3
9
7
6
8
1
2
4
5
9
8
3
1
6
7
4
2
5
4
5
6
9
2
3
7
8
1
7
5
1
2
4
9
6
8
3
1
2
8
4
5
7
6
9
3
2
6
4
5
8
3
9
7
1
8
3
1
5
6
4
9
2
7
1
7
9
6
2
4
5
3
8
5
6
9
2
7
8
1
3
4
4
2
5
3
1
8
7
6
9
7
4
2
1
3
9
8
5
6
6
3
8
9
7
5
1
4
2
9
7
3
8
1
5
4
6
2
3
1
6
7
9
2
8
5
4
2
8
5
7
4
6
3
1
9
5
4
7
8
3
1
2
9
6
6
1
4
3
9
2
5
7
8
8
9
2
4
5
6
3
1
7
Maître mot
N
I
C
H
E
1
R
H
U
M
E
0
P
O
C
H
E
1
N
U
Q
U
E
2
B
L
E
U
E
2
N
O
E
M
E
3
T
W
E
E
D
2
N
O
E
U
D
HORIZONTALEMENT : -I- TRISTEMENT -II- RADIOLOGIE -III- ÉPI - AE -IV- NÉON
- PS - IS -V- CET - AISÉS -VI- IMPLOSE -VII- CISELONS -VIII- AU - AIL -IX- AGENT
- PIS -X- TES - IPOMÉE VERTICALEMENT : -A- TRENCH-COAT -B- RÂPÉE - GÊ -C- IDIOTISMES -D- SI ME -E- TÔT - APLATI -F- EL - PILOU -G- MOISSON - PÔ -H- EG - ESSAIM -I- NIAISE - ISE -J- TEES - AL -
Quiz
9
5
G
E
D
E
O
U N
C
C O
E T
L A
L
O B
U
E S
N
T E
E V
Page 2
Sudoku
4
B
A
T
O
N
Mots croisés
PLANTUREUSES
3
V
I
Z
I
R
O
S
U R A
O K
E T A
A
I T E
I V
A V E
E N
E S T
ANIMAL
LETTRE
GRECQUE
CHASSEUR
BIBLIQUE
AVION À
RÉACTION
Supérieur
Mots fléchés
PETIT
ÉCRAN
DÉTENUE
BAS DE
GAMME
CHEF DE
RAYONS
Solutions d’hier
Page 1
BONNE
NOTE
SE
PLAINT
MONTAGNE
GRECQUE
GÉANT
VORACE
HORIZONTALEMENT :
I- Vaisselle de valeur -II- Pure - Le dernier repas
-III- Rapport - En définitive -IV- Bêtise - Pronom -V- Phase
lunaire - Douloureuse -VI- Perte de la voix - Dévêtu VII- Mouvement circulaire - Débit de boissons
-VIII- Solitaires - Saint normand -IX- Indien d’Amérique Léger -X- Ceux du cœur sont généreux - Tente VERTICALEMENT :
A- Chasseur de moutons -B- Expédition rapide - On peut la
prendre par punition -C- Soldat américain - Mis sous terre
-D- Sensible -E- Venu au monde - Vieille pensée chinoise F- Légèrement faussées -G- Prend le dessus - Stéradian H- Brame - Génisse divine -I- Insupportables -J- Estonie Cellule du système nerveux -
BOISSONS
ÉCRIVAIN
FRANCAIS
QUESTION
DE TEST
8
J
V
MAGNÉSIUM
ANTAGONISME
RICHES
ÉCRIVAIN
FRANCAIS
FRITURE
DE
LANGOUSTINES
I
III
PORC
SAUVAGE
IMAGE
IMPRIMÉE
PAYS
G H
IV
TRANCHANTS
GROUPA
AU
TAPIS !
DADAIS
F
II
DIRECTION
DE LA
MECQUE
RAMASSE
GRANDIR
BROCANTE
E
I
1. Réponse B : Depuis 1801, l’uniforme des
Académiciens porte le nom d’habit vert.
2. Réponse D : L’écrivaine de Mensonge et
Sortilège était Italienne. 3. Réponse B : Alfred
de Musset a écrit On ne badine pas avec l’amour
en 1834. 4. Réponse C : Le tombeau
d’Agamemnon, roi légendaire d’Argos et de
Mycènes, se trouve à Mycènes. 5. Réponse A :
Le Baron perché est un roman écrit par l’Italien
Italo Calvino en 1957. 6. Réponse D : En France
une œuvre littéraire tombe dans le domaine
public et devient ainsi libre de droits, 70 ans
après la mort de son auteur.
D’une ligne à l’autre
MANTE - MENTE - MENUE - VENUE - VELUE - VELUM
5
9
Mot mystère
VIVACITÉ
Mot carré
H
C
G
E
S
N
A
S
A
R
U
C
G
H
E
N
N
E
U
A
H
R
S
U
C
G
R
A
G
H
R
N
U
C
S
E
R
S
C
G
E
H
N
A
U
U
N
E
C
A
S
R
G
H
G
U
N
S
R
C
E
H
A
E
R
S
H
U
A
G
N
C
C
H
A
N
G
E
U
R
S
Top star
PHILADELPHIA
MATADOR
ASSASSINS
DESPERADO
FRIDA
| aujourd’hui
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
Pourquoi pas
À voir
13.15 Petits secrets
14.30
15.20
16.00
16.55
entre voisins
Wheel Squad
Série
Les feux de l’amour Série
5 Salons qui décoiffent
New Girl
Série
Oh Abby Day (1re partie)
17.15 Tirage de l’Euro millions
17.30 Faati’a mai
17.35 Les aventures de Tao
et Tiaporo
17.40 Ciné Nui
18.00 Te ve’a
18.20 Au goût du jour
18.25 Méli Mélo
18.30 Le journal
18.50 Cosita Linda Télénovela
19.10 Tako et Kura
19H25 - ÉVÉNEMENT
À ne pas manquer
13.00 L’ombre du mensonge
15.45 Comment ça va
Télénovela
Épisodes 112 à 114
Magazine
Présenté par Stéphane
Bern
17.15 Dans la peau d’un chef
Série
15.55 Le destin de Zoya
Jeu
Télénovela
17.10 Dans la peau d’une autre
Télénovela
Épisodes 223 et 224
Fenua tonight Talk-show
17.55
18.25 Météo en tahitien
18.30 Ve’a Tahiti
Journal en tahitien
18.50 Mémoires de rue
18.55 Météo en français
19.00 Le journal local
en français
19.25 Méga la blague
19H35 - SÉRIE
16.05 Un livre un jour Magazine “Via
bien ! (x 2)
15.15 Scènes de ménages
18.05 Joker
18.45 N’oubliez pas
Jeu
Appia”, de Jacques de Saint Victor
(Les Équateurs) 16.10 Des chiffres et
des lettres Jeu 16.50 Harry Jeu
17.30 Slam
Jeu
18.10 Questions pour
un champion
Jeu
Le 19/20
Le journal régional
Édition locale
Le journal national
Météo
Tout le sport
Magazine
Au plus près du Tour
20.45 Soleil de juillet, histoires
19.00
19.01
19.20
19.30
19.55
20.00
20.15
20.47 Musical FTD
20.50 Météo
20.53 Météo des plages
20.20 Météo régionale
20.25 Plus belle la vie
20.50 Météo des plages
19.50
20.00
20.35
20.40
Jeu
les paroles ! (x 2)
Météo
Le journal de 20 heures
Tous à Toulouse !
Parents mode d’emploi
Série
du maillot jaune
Série
à la télévision | 45
20H55 - DIVERTISSEMENT
Magazine
11.35 Oggy et les cafards
12.10
13.25
13.35
15.35
Dessin animé
Zouzous
Magazine
Consomag
Magazine
H2O (x 4)
Série
Un jour, une question
Magazine
15.40 Les Tortues Ninja (x 3)
16.45 Ninjago (x 3)
17.55 Molusco (x 3)
18.30 Les as de la jungle
À l’occasion de la Fête de la
Musique, TNTV vous propose ce
soir le concert de la chanteuse
Maisey Rika. Venue sur le fenua
pour un concert unique au
Méridien Tahiti le jeudi 16 juin,
l’artiste néo-zélandaise a repris ses
plus grands titres dont le célèbre
Tangaroa Whakamautai.
20.55 UEFA Euro-2016
Croatie/Espagne
Rediffusion
Le mag
23.10 Le journal de LCI
23.25 Rediffusion des journaux
0.15 Ça vous regarde
20H55 - SÉRIE
Documentaire
20H50 - DOCUMENTAIRE
-10
Crime d’amour
Avec Neill Rea, Fern Sutherland,
Pana Hema Taylor, Nic Sampson...
Saison 2
Suspense d’Alain Corneau, 2010
Avec Ludivine Sagnier, Kristin Scott
Thomas...
Mourir ou ne pas mourir
Le commandant Sheperd et le sergent Sims assistent à une représentation de la pièce “Hamlet”,
dans laquelle Jared tient un rôle,
lorsque l’acteur Ben Faulkner
s’effondre sur scène et meurt,
empoisonné au cyanure.
Jeune, belle et ambitieuse, Isabelle
travaille dans le décor aseptisé des
bureaux d’une multinationale,
sous les ordres de Christine, quadragénaire charismatique, qu’elle
admire profondément. Au début,
les relations entre les deux femmes
sont au beau fixe.
Saison 1
22.40 Poupoupidou
0.05
Documentaire
Géant en péril, vol Qantas 32
C à dire ?!
Magazine
C dans l’air
Magazine.
C à vous
Magazine
Magazine
Brokenwood
23.05
16.40 Dangers dans le ciel
20.20 En quête d’art
la quotidienne Magazine
20H55 - CINÉMA
Présenté par Garou
Drame de Gilles Lelouche
et de Tristant Aurouet, 2004
Terre de mémoire Mag.
La promesse tenue
Appassionata
Opéra
Documentaire
Australie
20.50 Monte le son,
Tous à Toulouse !
-10
15.45 Voyage d’un chef
19.20 Une saison au zoo (x 3)
Avec Vincent Elbaz, Claude Brasseur,
Patrick Chesnais...
Saison 3
Épisodes 1 & 2
Vincent exfiltre son père, Claude,
d’une prison colombienne pour
obtenir de lui une greffe de foie,
mais celui-ci refuse. Contre l’avis
de Vincent, Gandel demande à
Claude d’infiltrer le trafic de faux
billets de Jacques Brunetti, candidat aux élections de Marseille
et vieil ami de Claude.
Documentaire
Deux adolescentes très précoces
17.30
17.45
19.00
20.00 C à vous la suite
Dessin animé
Cocciland
No Limit
21.20 Narco
22.50 UEFA Euro-2016 -
Série
Série
Dessin animé
19.15 Minuscule
-10
Maisey Rika
en concert
les orangs-outans
Série
Documentaire
Série
13.40 Le magazine de la santé
14.35 Allô, docteurs ! Magazine
15.15 Bienvenue chez
Pour la Fête de la musique, direction la place du Capitole à Toulouse
avec le chanteur Garou pour maître de cérémonie. Lors de cette soirée festive, il sera accompagné de
la danseuse et comédienne
Amanda Scott ainsi que de Fréro
Delavega, Christophe Maé,
Soprano, la Toulousaine Jain,
Pascal Obispo, Vianney, Kendji
Girac et Jean-Pierre Mader et
bien d’autres encore.
Les raisins de la colère
0.00
0.25
0.30
1.00
0.55 La Solitaire Bompard
du Figaro
1.00 Musical
FTD
1.05 Dans quelle éta-gère...
Magazine
Grand Soir/3
Météo
Votre télé et vous Mag.
Couleurs outremers Mag.
Au sommaire : “Les Français
de Las Terrenas
Comédie de Gérald
Hustache-Mathieu, 2011
Magazine
0.20 Bons plans
0.25 Monte le son,
Pourquoi tant
de bruit ?
Le bruit constituerait une gêne
sérieuse pour 80 % des Français.
Particulièrement sensible à cette
nuisance, Anne Lévy-Chambon a
souhaité apporter un nouveau
regard sur cette source de
mal-être. Lutter efficacement
contre le bruit, c’est d’abord
essayer de comprendre toute
la complexité des sources
émettrices. Tout est question de
perception personnelle.
21.40 Soldes, tout doit
disparaître !
la quotidienne Magazine
0.30 Yeah ! Festival Concert
Laurent Garnier
Doc.
22.35 C dans l’air
Magazine
23.40 Hold up sur la banane
Documentaire
VOS PROGRAMMES COMPLETS DANS VOTRE TIKI MAG N°1274 du 18 au 24 juin 2016
17.40 Cut (x 3)
18.30
18.50
18.55
19.10
Série - Saison 1
Infô soir
Couleurs sport
Mag.
Outremer tout court Doc.
H
Série
Saison 3
Une histoire de VRP
Saison 1
Une histoire de famille
Saison 2
Une histoire de frère
Une histoire de père
20.50 Fais danser
la poussière
Téléfilm
Avec Benoît Maréchal,
Marie Do, Tatiana Seguin...
Paris, fin des années 60.
Maya, une petite métisse,
se sent différente des
autres enfants. Sa mère est
blanche et son père,
qu’elle n’a jamais connu,
est noir. Lorsque sa mère
se marie, Maya doit
apprendre à vivre son
métissage dans une famille
où tout le monde est blanc.
22.25 Je vous présente
ma femme
Téléfilm
23.55 Caribbean Dandee
à l’Olympia
Concert
1.25 Programmes de nuit
17.20 X:enius Mag. Redif. 17.45
Paysages d’ici et d’ailleurs Doc.
Lanzarote 18.15 Quand les animaux
s’envolent Doc. Le défi de la gravité
19.00 Les îles Baléares Doc. Ibiza et
Formentera 19.45 Arte reportage
Mag. 20.05 28 minutes Mag. 20.45
Tout est vrai (ou presque) Série JeanClaude Van Damme 20.50 Les
réfugiés d’hier et d’aujourd’hui Mag.
20.55 Printemps 45
Documentaire
Une jeunesse dans la guerre
Printemps 1945. La guerre
n’est pas finie et une bonne
partie de l’Europe est
réduite à l’état de ruines
et de cendres. Tandis
que, dans les pays encore
occupés, se déroulent les
derniers combats menés
par des soldats allemands tantôt fanatiques,
tantôt déboussolés, et
que les Soviétiques arrivent à Berlin, les troupes
alliées libèrent les camps
de concentration et découvrent l’horreur.
22.30 Bienvenue au Réfugistan
Documentaire
23.40 Nansen
Documentaire
Un passeport
pour les apatrides
0.40 Programmes de nuit
17.35 Mon oncle Charlie Série
Saison 12 L’appartement idéal 18.00
Album de la semaine Magazine
18.05 Carte blanche Divertissement
18.10 Le JT du grand journal 18.35
Le grand journal Talk-show 19.20
Le petit journal 19.50 Les guignols
20.00 Ant-Man
-10
Fantastique de Peyton
Reed, 2015
Avec Paul Rudd, Evangeline
Lilly, Corey Stoll, Michael
Douglas, Michael Peña
À peine sorti de prison,
Scott Lang, un escroc,
accepte de cambrioler
une maison sur les conseils
de son complice Luis. Mais
cette maison est celle
d’Hank Pym, un scientifique
qui a mis au point un mystérieux costume permettant de rétrécir, au point
d’atteindre la taille d’un
insecte.
21.55 Les 4 Fantastiques
-10
23.30 Tale of Tales
-10
Fantastique de Josh Trank,
2015
17.30 Les chansons d’amour Comédie
musicale de Christophe Honoré, 2007
Avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier
19.05 Silicon Valley
Série
Saison 3
Daily Active Users
19.30 Veep
Série -10
Saison 5
Kissing Your Sister
20.05 Last Week Tonight
With John Oliver
0.45 L’affiche du soir
Fantastique de Matteo
Garrone, 2015
2.35
22.50
23.00
0.45 Hockey sur glace
Championnat NHL Play-offs
Mag.
Comédie de Valérie
Guignabodet, 2003
Avec Lio, Antoine Duléry,
Mathilde Seigner, Jean
Dujardin, Miou-Miou
Les docs de l’info Mag.
Mariage : oui, je le veux !
Au cœur de quatre mariages
pas comme les autres
2.35 Météo
2.40 Rêve de gloire
À Nantes (Loire-Atlantique)
Tournoi féminin de qualification olympique 2016
Quart de finale
Fight+
Boxe -12
2.50 Basket-ball
20.50 Mariages !
22.10 Frank
23.45
21.35 Basket-ball
Série
Saison 9
Main basse sur Miami
Une vérité édulcorée
Le contrat
Talk-show
Comédie de Lenny
Abrahamson, 2014
Avec Domhnall Gleeson,
Michael Fassbender...
Vinyl
Série -12
Avec Bobby Cannavale,
Olivia Wilde...
Saison 1
Pilot - Yesterday Once More
Court central Magazine
Faux départ
À Manchester (Angleterre)
Coupe du monde U20 2016
1re demi-finale
21.45 UEFA Euro-2016, le mag
22.10 Les experts : Miami -10
-10
Documentaire de Malik
Bendjelloul, 2012 (VO)
La redécouverte des deux
albums enregistrés en
1969 et 1972 par Sixto
Rodriguez, un musicien
américain sauvé de l’anonymat par sa popularité en
Afrique du Sud.
20.00 Rugby
Football
Présenté par Grégoire
Margotton
et, Bixente Lizarazu
À Bordeaux (Gironde)
Euro-2016
20.40 Sugar Man
1.40 Rugby
À Manchester (Angleterre)
Coupe du monde U20 2016
2e demi-finale
19.50 Croatie/Espagne
Drame de Kathrin Feistl,
2004
Avec Marie-Luise Schramm...
À Nantes (Loire-Atlantique)
Match de classement
pour la 5e place
19.40 Car SOS
Documentaire
Le meilleur de Tim & Fuzz
À bord de la Mustang 1965
de Tim, les deux compères
sillonnent l’Angleterre pour
revoir certaines des voitures qu’ils ont restaurées
ces dernières années.
Ford Escort en détresse
21.20 Seconde Guerre
mondiale
Doc.
22.10 Car SOS
(x 2) Doc.
23.55 Nazi mégastructures Doc.
0.45 Air Crash
Doc.
46
| votre
météo |
25e semaine - 172e jour
Saint Rodolphe
Lever du soleil à 6h28
Coucher du soleil à 17h33
Calendrier lunaire océanien
Mara’i : ombre comprimante ; orbe
diminue. Pas de poisson.
Ata i taahi i te ava’e, e topa’i. E pô
i’a ore.
Un alizé (ou vent alizé) est un vent des régions intertropicales (entre 30° nord
et 30° sud environ), de direction générale sud-est pour l’hémisphère Sud, qui se
manifeste de façon persistante à des altitudes allant ordinairement du niveau de
la mer à 1 500 ou 2 000 mètres, sans dépasser 3 000 mètres.
Le terme d’alizé est généralement employé au pluriel afin de désigner l’ensemble
des vents de ce type. Les alizés océaniques recueillent l’eau échappée de la surface
des mers par évaporation.
La Dépêche de Tahiti
Tél. : 40.46.43.43 - E-mail : journal@ladepeche.pf
La Dépêche
Mardi 21 juin 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
9 935 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler