close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin paroissial - 12 Dimanche du TO

IntégréTéléchargement
BULLETIN PAROISSIAL N° 25/2016
12 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
PAROISSE SAINT MICHEL
paroisse.saint-michel@laposte.net
http://paroissedufrancois.fr
Adresse : Presbytère 97240 Le François, Martinique ; tel. 0596 543045, fax. 0596 542906
MESSES DOMINICALES
SAMEDI 18h00
DIMANCHE 7h00 ; 9h30 ; 18h00
MESSES EN SEMAINE
LUNDI 18h30
MARDI 6h30
JEUDI 6h30
VENDREDI 6h30
HORAIRES DU BUREAU
LUNDI 8h00 - 11h00
VENDREDI 8h00 - 11h00
SAMEDI 8h00 - 10h30
LE PRETRE RECOIT
MARDI 16h00 - 18h00
VENDREDI 8h00 - 11h00
EXPOSITION DU SAINT
SACREMENT
VENDREDI 16h00 - 18h00
(tous les 15 jours)
ENSEIGNEMENT BIBLIQUE
VENDREDI 18h00 - 19h30
(tous les 15 jours)
Tout homme est à la recherche du bonheur. Notre foi nous dit que Dieu
nous a créés pour un bonheur éternel. Le mot évangile signifie : « heureuse
nouvelle ». Pourtant les déclarations de Jésus, aujourd’hui, ressemblent plus
à une « mauvaise nouvelle » : il annonce qu’il va souffrir, être rejeté, broyé
par la souffrance… tout ce qui va à l’encontre de nos désirs. Pourtant, c’est
une bonne nouvelle, un passage qui nous fera passer de l’échec à la gloire,
de la mort à la vie. Essayons de comprendre l’attitude de Jésus face à la
souffrance. Car Jésus est tout le contraire d’un philosophe stoïcien, qui se
résigne à serrer les dents devant l’épreuve. Nous le voyons pleurer le deuil
de son ami Lazare, verser des larmes devant les malheurs de Jérusalem qu’il
pressent pour l’avenir. Il ne se cache pas pour supplier son Père de lui épargner la souffrance : « Que ce calice s’éloigne de moi. » Sur la croix, ce
supplice abominable, il laisse échapper des gémissements et crie même sa
douleur. Quel est donc son secret à lui, d’une si grande sensibilité, pour que
la croix puisse devenir une « bonne nouvelle » ? On peut dire d’abord qu’il
s’y attend. La médecine nous fournit aujourd’hui toute une panoplie d’anesthésiants et de narcotiques qui suppriment beaucoup de souffrances physiques. C’est un bien certes, mais qui nous a rendu plus fragiles devant les
difficultés qu’on ne peut éviter. L’homme de l’Antiquité, mais aussi les paysans des petits villages du sud de la planète, sont plus forts que nous devant
la douleur. Ce qui ne veut pas dire qu’au temps de Jésus, les hommes,
comme nous, ne cherchaient pas à éviter de souffrir. Et le Messie était attendu parmi ces populations occupées par les Romains comme celui qui
allait apporter de manière merveilleuse une ère de prospérité sur terre. Jésus n’est jamais entré dans ces illusions-là. Il avertit qu’il est un messie tout à
fait inattendu : « Le fils de l’homme doit beaucoup souffrir, être rejeté,
être tué… » Le monde est comme un champ mêlé, pour l’instant, de bon
grain et d’ivraie, où la souffrance ne peut pas être toujours retirée. Quand
on s’y attend, on est plus fort. Mais si Jésus annonce sa souffrance qu’il sent
venir, sa sensibilité le rend extrêmement attentif à soulager celle qu’il rencontre sur son chemin. Il a généreusement et longuement ôté la croix de
tous ceux qu’il voyait souffrir. Et il nous demande de nous battre résolument
contre la souffrance qui meurtrit nos frères : « vêtir ce lui qui est nu, nourrir
celui qui a faim, visiter celui qui est en prison… (Matthieu 25). (…) Jésus n’a
pas disserté sur le problème du mal. Il a laissé venir la souffrance inévitable
qui lui est tombée dessus. Il l’a dominée. Il ne s’est pas laissé détruire par
elle. Il est resté debout sous ses coups terribles : il a souffert dignement,
debout, jusqu’au pardon, sachant que sa souffrance n’était pas une absurdité, mais une réussite de l’amour. Ainsi nos épreuves, à nous aussi, ne sont
pas forcément des choses ratées et perdues. Pour qui ose les vivre à la lumière de la croix de Jésus, elles deviennent force de vie, passage de résurrection. kerit.be
PAGE 1
BULLETIN PAROISSIAL N° 25/2016
12 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
Animation des messes dominicales en mois de juillet et d’août
Jour
Heure
Groupe, mouvement, quartier
Samedi 2 juillet
18h00
Beauregard
Dimanche 3 juillet
8h00
Dostaly
Samedi 9 juillet
18h00
Equipe des funérailles
Dimanche 10 juillet
8h00
Saint Laurent
Samedi 16 juillet
18h00
Bourg
Dimanche 17 juillet
8h00
Presqu'île
Samedi 23 juillet
18h00
Equipe de nettoyage
Dimanche 24 juillet
8h00
Morne Acajou
Samedi 30 juillet
18h00
Dumaine
Dimanche 31 juillet
8h00
Trianon
Jour
Heure
Samedi 6 août
18h00
Vapeur et Morne Courbaril
Dimanche 7 août
8h00
Bois Soldat
Samedi 13 août
18h00
Notre Dame du Cénacle
Dimanche 14 août
8h00
Morne Pitault
Lundi 15 août
7h00
Equipes du Rosaire
Lundi 15 août
9h30
Légion de Marie
Samedi 20 août
18h00
Bonny et Chopotte
Dimanche 21 août
8h00
Perriolat
Samedi 27 août
18h00
Equipe des catéchumènes
Dimanche 28 août
8h00
Equipe des baptêmes
Groupe, mouvement, quartier
PAGE 2
BULLETIN PAROISSIAL N° 25/2016
N OT E Z S U R V O S A G E N DA S
✠ Mardi 21 juin : Pas de permanence du curé (Assemblée générale de tous les prêtres de la Martinique)
✠ Mercredi 22 juin pas de messe à Saint Laurent
✠ Vendredi 24 juin à 10h chez Mme Dérozé: Rencontre Mouvement chrétien des Retraités (M.C.R.)
✠ Vendredi 24 juin de 16h00 à 18h00 - Adoration
du Saint Sacrement
✠ Samedi 25 juin : l’entretien de l’église est confié
aux paroissiens des : Bonny – Bourg – Le Môle – La
Jetée – Trianon - Eucalyptus
✠ Samedi 25 juin de 14h30 - Le groupe de ma Miséricorde divine vous invite à un temps de prières et de
méditations à la Miséricorde Divine au quartier DOSTALY chez madame PAVIOT. Les personnes désirant
se déplacer en covoiturage ont rendez-vous le 25 juin
à 14h sur le parking du presbytère, derrière la caserne
des pompiers.
✠ Samedi 25 juin : de 8h à 16h – Récollection des
équipes du Rosaire au Millenium du Morne Rouge.
Pour le bus voir la responsable. Participation : 2€
✠ Dimanche 26 juin - pas de messe à 18h00
✠ Durant la semaine du 27 au 1 juillet - pas de
messe en semaine
Dimanche 25 juin messe à 7h00 - Messe pour les âmes
du purgatoire et aux intentions de la paroisse, les
époux Pierre et Laurence ANCELE et enfants décédés, + Bertina LEBON, Jean-Joseph et Edmond
AMAR, + Roger et Denise LAFOSSE-MARIN, + Père
Bruno LATOUR
Dimanche 25 juin messe à 9h30 + Roger, Renée et Alfred URSULET, + Alex et Lucette LUDOSKY, + Félix
et Héléna DUNON, + Frantz JACQUES-SAINT-PRIX,
+ Jean Simon et Yva NESMON, Père Bruno LATOUR
12 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
Evangile : « Tu es le Christ, le Messie de Dieu. – Il faut que le Fils de
l’homme souffre beaucoup » (Lc
9, 18-24)
En ce jour-là, Jésus était en prière à
l’écart.
Comme ses disciples étaient là,
il les interrogea :
« Au dire des foules, qui suis-je ? »
Ils répondirent :
« Jean le Baptiste ;
mais pour d’autres, Élie ;
et pour d’autres, un prophète d’autrefois
qui serait ressuscité. »
Jésus leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous,
qui suis-je ? »
Alors Pierre prit la parole et dit :
« Le Christ, le Messie de Dieu. »
Mais Jésus, avec autorité,
leur défendit vivement de le dire à personne,
et déclara :
« Il faut que le Fils de l’homme souffre
beaucoup,
qu’il soit rejeté
par les anciens, les grands prêtres et les
scribes,
qu’il soit tué,
et que, le troisième jour, il ressuscite. »
Il leur disait à tous :
« Celui qui veut marcher à ma suite,
qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne sa croix chaque jour
et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie
la perdra ;
mais celui qui perdra sa vie à cause de
moi
la sauvera. »
Dimanche 25 juin pas de messe à 18h00 +
PAGE 3
BULLETIN PAROISSIAL N° 25/2016
INTENTIONS DE MESSES
Samedi 18 juin messe à 18h00 + époux Rémy AMALIR,
Marie-Rose et Josiane, + Joël, Romuld et Ildephonse ISIDORE, + Avit CABANNAIS, + Angélo ROGATIEN, + Annette ROSÉLIE + action de grâce (Jeanne) + action de
grâce (Albéric, Jessica et leurs enfants)
Dimanche 19 juin messe à 7h00 - Messe pour les âmes du
purgatoire et aux intentions de la paroisse
Dimanche 19 juin messe à 9h30 + Vénérant et Olga MARIE-NELLY, + les époux Berthe et Pierre SULDEY, +
Edouard et Sévare FÉLICITÉ, + Lucile GRANDIN, + Arsène BERLIN et famille + action de grâces (Sandrine et
Marc-Henri)
Dimanche 19 juin messe à 18h00 + époux Raymond et Marion LAGARRIGUE de MEILLAC, + Raphaël URSULET
+ Joseph, Georges-Louis et Maximilia CAFÉ, + Martin
Pierre LAURIN, + Catherine PAULIN
Lundi 20 juin messe à 18h00 + Messe de funérailles :
Pierre ROLLE + époux Grégoire BATTERIE, + les
époux Ernest MARTON + Michel, Nicole et Robert
CAFÉ, Emilie BUJAT et enfants décédés, + Marc ASSIER de POMPIGNAN
Mardi 21 juin messe à 6h30 (à l’église) + Messe de funérailles : Amélie LAFONTAINE et Antoine JACQUES +
Ernest BUNOD, + Maud et Jean-Claude JOANNÈS, +
Evelyne PRONZOLA, + Félix VERDEAU, Inès RASPETTE, + Flore LUTHBERT
Jeudi 23 juin messe à 6h30 + Messe de funérailles :
Claudine BILVIN + Ida, Paul et Epiphane AUGUSTINCHÉRI, + Angélo RINTO, + Ida BAPTÉ, + Marcel FABRE,
+ Daniel DUBRÉAS + action de grâces (Patrick et Karyne)
Vendredi 24 juin messe à 6h30 + Barthélémy BULIARD, +
Barclais GERMA et ses enfants, + Maximin PRONZOLA
+ action de grâces (Suzanne BATTERIE et ses enfants) +
action de grâces (Cathia et Erika) + action de grâces
(famille PLATON)
Samedi 25 juin messe à 7h00 (aux Gliricidias) + Elise
WILLIAM, + Père Bruno LATOUR (premier anniversaire
de sa mort)
Samedi 25 juin messe à 18h00 + Père Bruno LATOUR,
Constance NIVORE, + Alix et Joseph VULF, + Georgette
LUCCIN + action de grâce (Liliane AUGUSTIN) + action
de grâce (Fabrice) + une intention particulière (Camille)
12 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
22 juin - Saint Paulin
Saint Paulin naquit à Bordeaux en 354, d'une
des plus anciennes et des plus célèbres familles sénatoriales de Rome, qui avait d'immenses possessions en Italie, en Aquitaine et
en Espagne. Ses talents, ses richesses, ses
vertus l'élevèrent aux plus hautes dignités de
l'empire; il fut même honoré du consulat,
l'an 378. Paulin avait vingt-quatre ans quand
il épousa Thérésia, opulente patricienne,
pieuse chrétienne, dont l'influence rapprocha
peu à peu son époux de la vérité et le
conduisit au baptême. Ses relations avec le
célèbre saint Martin, grand thaumaturge des
Gaules, qui le guérit miraculeusement d'une
grave maladie des yeux, contribua beaucoup
aussi à tourner ses pensées vers la beauté de
la perfection chrétienne. Il reçut le Baptême
et goûta enfin la paix qu'il cherchait depuis
longtemps. La mort de son jeune enfant,
nommé Celsus, porta de plus en plus le nouveau chrétien au mépris des biens de ce
monde. Son immense fortune lui était à
charge; il s'en dépouilla en faveur des
pauvres, croyant que "le véritable riche est
celui qui compte sur Dieu et non celui qui
compte sur la terre" et que "celui qui possède
Jésus possède plus que le monde entier". Dès
lors Paulin et Thérésia, tout en vivant dans
une union parfaite, pratiquèrent la continence. Ces nouvelles jetèrent l'étonnement
dans tout l'empire; à l'étonnement succédèrent les dérisions, les reproches, le mépris.
Paulin, en revanche, voyait sa conduite exaltée par tout le monde chrétien et recevait les
éloges des Ambroise, des Augustin, des Jérôme et des Grégoire. Il fut ordonné prêtre en
393, et alla se fixer à Nole, en Italie, où il fit
de sa maison une sorte de monastère. En
409, le peuple de Nole l'acclama comme
évêque. Son épiscopat est célèbre par un
acte de dévouement devenu immortel. Une
pauvre veuve avait vu son fil unique emmené
prisonnier par les barbares; elle va trouver
Paulin, le priant de racheter son enfant: "Je
n'ai plus d'argent, dit le pontife, mais je
m'offre moi-même." La pauvre femme ne
pouvait le croire, mais il l'obligea à se rendre
avec lui en Afrique, où il se livra en échange
du prisonnier. Au bout de quelques temps, la
noblesse du caractère et les vertus de Paulin
intriguèrent son maître; il fut obligé de se
découvrir, et le barbare, confus d'avoir pour
esclave un évêque, lui donna sa liberté avec
celle de tous les prisonniers de sa ville épiscopale. Sa réception à Nole fut un triomphe.
PAGE 4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
337 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler