close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Aide médicale à mourir : le Collège royal créera des ressources

IntégréTéléchargement
Aide médicale à mourir : le Collège royal créera des ressources éducatives
Ottawa, le 21 juin 2016 – Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada accueille
favorablement l’annonce faite par le gouvernement fédéral au sujet d’un nouveau cadre
national régissant l’admissibilité et les pratiques entourant l’aide médicale à mourir.
« La nouvelle loi est un élément déterminant pour les professionnels des soins de santé au
Canada. Toutefois, l’aide médicale à mourir ne représente qu’un aspect des soins de fin de
vie », a précisé Kevin Imrie, MD, FRCPC, FACP, président du Collège royal. « Assurer un
accès équitable aux soins palliatifs devrait être une priorité, indépendamment de la nouvelle
loi, afin que tous les Canadiens aient des options pour prendre des décisions éclairées le
temps venu. »
La principale priorité du Collège royal consiste à veiller à ce que ceux parmi ses membres
qui choisiront d’intégrer ces nouveaux paramètres de soins à leur pratique disposent de
l’information et de l’éducation dont ils ont besoin en vue d’offrir des soins de qualité.
Nous élaborons actuellement diverses ressources en ce sens, notamment :
•
•
Deux nouveaux cas s’ajouteront à nos modules sur la bioéthique, dont l’un met
l’accent sur l’objection de conscience et sur la façon dont une équipe de
professionnels de la santé aborde l’aide médicale à mourir lorsqu’il y a divergence
d’opinion. Ils seront disponibles cet été.
Lancement cet automne d’un atelier destiné aux résidents, ainsi que la mise à jour
des cas de bioéthique existants résultant de la nouvelle loi.
Au cours des derniers mois, nos membres, les Associés du Collège royal, se sont prononcés
fortement pour ou contre le projet de loi. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’un enjeu
complexe sur lequel tous ne s’entendent pas. Nous respectons les décisions de nos
membres, que ceux-ci choisissent ou non de participer aux interventions liées à l’aide
médicale à mourir.
Le Collège royal poursuivra sa collaboration avec ses partenaires afin de déterminer la
meilleure façon de préparer les médecins à la mise en œuvre de la nouvelle loi. Nous
collaborerons avec nos comités de spécialité, les associations nationales de spécialistes, les
ordres des médecins nationaux et provinciaux, l’Association médicale canadienne (AMC), le
Collège des médecins du Québec, le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), les
facultés de médecine et d’autres organisations, et les consulterons.
Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est une organisation nationale sans
but lucratif responsable de l'éducation médicale des spécialistes au Canada qui établit des
normes élevées en formation médicale postdoctorale et en développement professionnel
continu. En collaboration avec des organisations de la santé et des organismes
gouvernementaux, le Collège royal participe également à l'élaboration de politiques de santé
réfléchies.
-30-
Renseignements :
Melissa Nisbett
Spécialiste principale en communications, Communications et Relations externes
mnisbett@collegeroyal.ca
Tél. : 613-730-8177, poste 426
Cellulaire : 613-218-9570
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
83 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler