close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

0622 A1+A8 UNE_Gabarit-ToutesPages

IntégréTéléchargement
Le gouvernement
Couillard souhaite
développer le port de
Cacouna en une zone
industrialo-portuaire
Benoîte Groult,
1920-2016
Prendre conscience
de son oppression
Page A 5
Page A 3
◆
VO L . C V I I
No 1 3 9
LE
www.ledevoir.com
DEVOIR,
LE
MERCREDI
22
◆
JUIN
2016
1 , 3 0 S| +
TA X E S
= 1 , 5 0 S|
Aide à mourir: le tiers des demandes sont refusées
ISABELLE PARÉ
lus de 120 patients Québécois ont demandé
P
l’aide à médicale mourir depuis l’entrée en
vigueur de la loi sur les soins de fins de vie en
décembre 2015, mais un peu moins du tiers n’a
pu y avoir accès, révèlent les données compilées par Le Devoir. Plusieurs de ces patients en
fin de vie sont morts avant d’avoir vu leur de-
mande être traitée ou sont devenus inaptes à
réitérer leur souhait, comme l’exige la loi.
Les chif fres rendus publics ces der niers
jours dans la majorité des régions du Québec
confirment que la mise en place de l’aide médicale à mourir connaît des ratés dans certains
hôpitaux et que les rouages de cette nouvelle
option de fin de vie garantie par la loi restent à
parfaire.
Un sur vol des demandes présentées dans
plusieurs régions démontre qu’en moyenne,
environ 31 % des demandes faites par les patients ont été refusées pour diverses raisons.
Une analyse plus fine révèle que la plupart du
temps, les requêtes ont avorté en raison de circonstances liées aux délais encourus pour traiter la demande, pour obtenir l’avis d’un second
médecin ou pour évaluer si le patient répond
aux critères prévus par la loi. Dans une minorité de cas seulement, les patients ont été jugés
non conformes aux conditions légales exigées
pour bénéficier de l’aide à mourir.
Selon les rappor ts obtenus des établissements, dans la majorité des cas, les patients
n’ont pu avoir accès à l’aide à mourir car ils
VOIR PA GE A 8 : MOU R IR
La scolarité à
la maison pour
les élèves de
l’école juive
clandestine
JESSICA NADEAU
rois semaines après l’inter vention du DiT
recteur de la protection de la jeunesse
(DPJ) dans une école clandestine juive de
Montréal, les parents ont décidé de se conformer aux lois et d’inscrire leurs enfants à l’école
à la maison, a appris Le Devoir. Le DPJ retournera tout de même sur les lieux mercredi matin
pour procéder à une évaluation des élèves.
La commission scolaire English-Montréal
confirme avoir reçu 70 nouvelles inscriptions
ces derniers jours pour l’école à la maison provenant de la communauté des Viztnitz à Outremont. Selon toute vraisemblance, les enfants
pourront commencer leur scolarisation à la
maison en septembre prochain. La présidente
de la commission scolaire, Angela Mancini,
parle d’une « très bonne collaboration » avec la
communauté.
Les démarches avaient été entamées au printemps dernier, mais les événements se sont
précipités après l’intervention musclée du DPJ,
dont les agents se sont présentés sous escorte
policière, il y a trois semaines, à l’école clandestine située à l’angle des rues du Parc et Beaubien. Les 70 garçons d’âge primaire qui fréquentent cette école n’y reçoivent qu’une éducation religieuse.
L’équipe du DPJ souhaitait alors rencontrer
les enfants afin de déterminer si leur développement était compromis, mais elle s’était heurtée aux réticences de l’avocat de l’école, qui a
négocié son retour dans un contexte plus favorable. Dès le lendemain, les enfants étaient de
retour à l’école clandestine sans que Québec
puisse intervenir.
Retour du DPJ
Ce mercredi, les intervenants du DPJ reviendront donc sur les lieux pour évaluer les enfants. « Ils vont procéder à la vérification des
connaissances par rapport à ce que les enfants
devraient savoir à cet âge-là, affirme une source
au sein de la communauté hassidique. Si les
conclusions sont que les enfants n’ont pas les
connaissances requises, le DPJ va entreprendre
des démarches auprès des parents afin qu’ils
VOIR PAGE A 8 : ÉCOLE
LEON NEAL AGENCE FRANCE-PRESSE
Quelque 10 % de Britanniques sont toujours indécis à la veille du référendum sur la place du Royaume-Uni dans l’Europe. Les camps du Leave et du
Remain arpentent les rues de Londres pour tenter de gagner l’appui de leurs concitoyens.
R ÉFÉRENDUM
Ultime débat survolté sur le Brexit avant le vote
CHRISTIAN RIOUX
à Londres
«N
ous sommes venus pour
nous faire une opinion.
Car, depuis quelques jours,
nous ne savons plus trop
quoi penser. » Jeffrey et Helene Holmes font par tie de ceux qui feront
peut-être pencher la balance jeudi en faveur du
maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Jusqu’à tout récemment, ce couple de
la classe moyenne des environs de Londres
était fermement convaincu qu’il voterait pour
que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne.
Mais, depuis peu, le doute s’est installé. « Je n’ai
aucune sympathie pour l’Europe, dit Jef frey
Holmes. Nous pouvons très bien nous débrouiller
tous seuls. Mais ce qui me préoccupe, c’est le coût
d’une telle sortie. J’aimerais bien qu’on nous dise
combien ça va nous coûter. »
C’est pour avoir réponse à ces questions que
les Holmes participaient mardi soir à ce débat
en forme d’épilogue qui restera probablement
le plus grand débat référendaire jamais organisé. La BBC avait choisi de faire les choses en
grand en rassemblant 6000 personnes dans
l’aréna de Wembley, au nord de Londres, à
VOIR PA GE A 8 : BREXIT
Lire aussi › Ces milliardaires de la City
qui financent le « Leave ». Page B 1
Lire aussi › Planète Terre. La tentation
du « splendide isolement ». Page B 5
A UJOURD ’ HUI
Bouillon de culture ›
Faire de son pays le plus
sophistiqué du monde.
Une véritable politique culturelle
doit croire en l’éducation et au savoir, dit le dramaturge et scénariste
Michel Marc Bouchard.
Page B 8
Économie › La chasse aux déficits
se justifie, conclut une étude du fiscaliste Luc Godbout. Page B 1
Culture › Le Centre Vidéotron ne
nuit pas aux autres salles de spectacles de Québec. Page B 7
Avis légaux.................. A 4
Décès............................ B 4
Météo............................ B 5
Mots croisés............... B 5
Petites annonces ...... B 4
Sudoku......................... B 3
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 261 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler