close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

378 06/16 - Centre culturel de Dison

IntégréTéléchargement
Numéro 378 | Juin 2016
Le mensuel d’éducation permanente du Centre culturel de Dison
DOSSIER
La Fête
de la musique
est de retour
Portrait
Rebecca
Wauters
Mont-Dison
Kermesse
de la St Jean
Édito
Sommaire
Juin 2016 | n°378
3
4
8
En ouverture
le dossier
F
aites la fête
Kermesse
de la Saint Jean / 21
à la musique
Dison’s got talent / 20
Opération
Festival de Résistance :
spectacles de clôture / 11
Conférence
Rue de Rechain 11 à 4820 Dison
Tél 087 33 39 21 | Fax 087 33 39 22
heures d’ouverture :
Lundi, mercredi, jeudi et vendredi
de 7 h 30 à 18 h, samedi de 7 h à 17 h
dimanche de 7 h à …
Carte de fidélité :
À l’achat de 5 pains, le 6e gratuit
14
17
18
Les dérives sectaires / 11
Adolphe hardy
Activités à venir
le saviez-vous ?
Des monuments exceptionnels
de notre commune
bibliothÈque
près un an de
relâche et une
première collaboration avec le
Centre culturel
de Theux, la Fête
de la musique est bien de retour
chez nous. Trente ans après sa
première édition, cet événement
devenu incontournable prendra
une nouvelle fois ses quartiers
dans le superbe cadre du parc
du château d’Ottomont. Le programme est chargé, comme vous
le découvrirez dans les pages suivantes. Pour le mettre en place, le
jour J, nous recherchons un peu
d’aide. Si vous avez envie de nous
donner un coup de main, nous
sommes à recherche de bénévoles
pour la vente de jetons boissons
et la tenue du bar du château.
Portrait :
Événement
Pistolet : 0,30 € la pièce
par 50 : 0,25 € la pièce
par 100 : 0,22 € la pièce
A
Activités :
actu culture
Parlez aux centres / 10
13
On va avoir (encore)
besoin de vous !
Mont-Dison :
23
24
Rebecca Wauters :
un sacré bout
de femme / 20
actu culture
coin du wallon
pages
communales
Accidents de travail / 24
État civil / 24
Aide-ménagères / 24
Belles journées d’été / 25
Enseignement / 26
Hommage
à René Hausman
associations
Activités :
Le zapping / 18
Exposition :
Dora Lemaire / 19
SEAT LEON ST
Ne tardez pas à nous faire signe !
N’hésitez pas, non plus, comme
on vous le disait le mois dernier,
à passer par notre stand proposé
avec nos collègues de Verviers.
Nous cherchons à récolter vos
avis sur plusieurs sujets afin de
construire nos projets futurs. Ce
sera le cas lors de la Fête de la
musique (voir pages 4 à 7).
Celle-ci nous permettra par ailleurs de clôturer en beauté une
saison qui s’est révélée riche.
Aussi bien en terme de fréquentation que de contenu et de sens.
Nous nous attelons d’ailleurs actuellement à peaufiner un prochain programme qui s’annonce
tout aussi bien. Rendez-vous d’ici
peu pour le découvrir ! 
Jérôme Wyn, Directeur
Le mot de la Présidente
Et toi, tu les
prends quand ?
Véronique Bonni
Présidente
D
es réveils plus difficiles, mais, des yeux pétillants qui
décomptent les jours en parcourant le calendrier.
Après des mois d’attente, n’ayons pas peur des mots,
on les sent poindre… D’ici peu, nous pourrons réapprendre le lâcher prise. Adieu marathons matinaux
et jeans serrés. Bonjour flâneries et blouses légères.
Vive les congés payés !
De tout cœur, j’espère que vous pourrez profiter sereinement de ces
quelques jours bien mérités. Bien mérités, certes, mais qui n’ont pas
toujours été de soi. Les congés payés ne sont pas tombés du ciel. Les
employeurs ne se sont pas réveillés un matin de 1936 avec la ferme
intention d’accorder quoi que ce soit aux travailleurs. Non, comme
bien d’autres droits dont nous jouissons aujourd’hui, ils ont été arrachés, acquis par les luttes de nos prédécesseurs… Des syndicalistes
d’alors qu’on a, sans nul doute, considérés alors comme des irresponsables qui ruinent la compétitivité des entreprises. Tiens, ça ne
vous rappelle rien ?
Entre deux gorgées de rosé, j’espère que vous y penserez. En attendant, profitez-en, vous le méritez amplement !
‘‘ Trente ans après sa première
édition, cet événement
(Ndlr : la Fête de la musique)
devenu incontournable prendra
une nouvelle fois ses quartiers
dans le superbe cadre du parc
du château d’Ottomont.
FAITE POUR NOUS, FAITE POUR MOI
À PARTIR DE 15.590 €*
Prime de recyclage incluse sous conditions
Faites la fête à la musique
Après une année de relâche, la Fête de la musique est de retour
à Dison ! Ce sera, comme d’habitude, au parc du Château
d’Ottomont, ce dimanche 19 juin. L’occasion de se pencher plus
largement sur ce grand rassemblement attendu par bon nombre
et qui est censé refléter la diversité et l’expression artistiques
dans les quelque 120 pays où elle a lieu. Cet événement, outre
son côté festif, vise aussi à souligner l’importance de la (…)
Lire pages 4 à 7
TECHNOLOGY TO ENJOY
587 L OU 1470 L : PLUS D’ESPACE POUR TOUS VOS PROJETS
À la recherche d’une voiture conçue pour vous simplifier la vie ? Choisissez la SEAT Leon ST. Puissante et élégante à l’extérieur, accueillante et tout confort à l’intérieur. Un incroyable sanctuaire pour vous et
rien que vous, mais aussi un véhicule 100% connecté grâce à la technologie full link. Avec un coffre de 587 l dédié à vos aventures personnelles, et pas moins de 1470 l en rabattant les sièges pour faire place
à d’autres projets que les vôtres. Eh oui, la SEAT Leon ST est vraiment faite pour tous, et encore plus pour vous.
SE AT.BE
3,6 - 6,8 L/100 KM
94 - 158 G/KM
Modèle illustré avec options : Leon ST1.4TSI 125ch : 25.235 € TVAc. *Leon ST Reference 1.2L TSI 110ch 6v : 20.470 € prix catalogue conseillé - 1.126 € de réduction - 1.900 € de réduction Printemps - 1.854 € de prime de recyclage = 15.990 €. La prime de recyclage correspond à une prime de reprise de votre ancien véhicule
pour autant que celui-ci ait été enregistré pendant minimum 6 mois au nom d’un propriétaire particulier. Une action commune de SEAT import et de ses distributeurs participants. Prix valables du 15/04/2016 au 04/05/2016 inclus.
GARAGE Liégeois
SEA1600012_LEON ST_A4_HOR_dealer.indd 2
2 PRéSENCE
Nos occasions My Way :
www.garageliegeois.be
PRéSENCE Le mensuel d’éducation permanente du Centre culturel de Dison • 6 200 exemplaires distribués toutes boîtes
Rue Pisseroule 142 - 4820 Dison
T. 087 33 73 45 / F. 087 31 74 53
info@liegeois.seat.be
01/03/16 13:24
• Rédaction : Jérôme Wyn, Frédéric Muller, Cécilia Rigaux • Mise en page et photos : Centre culturel de Dison •
Photo couverture : Apionid CC BY NC ND 2.0 • Publicité : Jérôme Wyn • Éditeur responsable : Centre culturel de Dison, rue des Écoles, 2 à
4820 Dison • Tél. 087 33 41 81 • Fax 087 35 24 84 • presence@ccdison.be • www.ccdison.be
3 378 I Juin 2016
dossier
dossier
Faites la fête
à la musique !
« Peut-être le plus
grand trac de ma vie… »
Jack Lang, ancien Ministre de la Culture du Gouvernement français et
fondateur de la Fête de la musique, revient sur le lancement de ce qui est
devenu une institution lors d'une interview au Huffington Post en juin 2014.
www.huffingtonpost.fr
Après une année de relâche, la Fête
de la musique est de retour à Dison !
Ce sera, comme d'habitude, au parc du
Château d'Ottomont, ce dimanche 19 juin.
L'occasion de se pencher plus largement
sur ce grand rassemblement attendu
par bon nombre et qui est censé refléter
la diversité et l’expression artistiques
dans les quelque 120 pays où elle a lieu.
Cet événement, outre son côté festif, vise aussi
à souligner l'importance de la musique, et plus
largement de la culture, en tant que vecteur de
rassemblement entre les gens et comme porteur
d'ouverture d'esprit, de tolérance et de respect.
Témoignage
‘‘
Les gens sont sortis de
chez eux, peu à peu, et
ont investi les places, les
parcs, la rue. Même si l’on ne
peut qualifier cette première
édition de triomphe absolu, ce
fut en tout cas très honorable.
P
arfois, une petite
idée, sur les bords de
la Seine, peut faire le
tour du monde. La
Fête de la musique
est aujourd'hui célébrée dans une centaine de pays.
New-York en est à sa 8e édition, et
en Europe, la plupart des pays en
célèbrent le 20e anniversaire. Les
populations se sont réellement
approprié l'événement et cela me
touche énormément.
Je ne sais pas si je dois être fier,
mais c'est une grande joie d'avoir
créé ce que l'on peut considérer
comme le plus grand festival
de musique du monde, qui plus
est gratuit !
Aujourd'hui, 32 ans après sa création, je garde un souvenir impérissable de cette première Fête de
la musique. J'étais alors tout jeune
4 PRéSENCE
5 378 I Juin 2016
ministre de la Culture. J'avais pour
mission, à la demande du président, de métamorphoser la vie
culturelle française.
En juin 1982, le moment était
venu. Il s'agissait d'une idée neuve
et nous ignorions si les musiciens,
amateurs ou professionnels répondraient positivement à notre
appel. Certains nous l'avaient
fait savoir, mais nous voulions
marquer le coup et nous avions
demandé à toutes les petites ou
grosses organisations de participer.
Je dois avouer qu'en ce 21 juin 1982,
quelques heures avant le début
officiel de la Fête de la musique,
j'avais un peu le trac… Peut-être
le plus grand trac de ma vie. « Et
si les rues étaient vides ? », « Si les
places étaient sans musiciens ? »
Cela aurait été une terrible claque,
une grande déception.
Mais ce ne fut pas le cas. Les gens
sont sortis de chez eux, peu à peu,
et ont investi les places, les parcs,
la rue. Même si l'on ne peut qualifier cette première édition de
triomphe absolu, ce fut en tout cas
très honorable.
Je me souviens par exemple
avec émotion de la prestation de
Jacques Higelin. Il a participé à
cette toute première Fête de la
musique. Un sacré personnage.
il avait loué un camion sur lequel
il avait hissé un orchestre, et il
se baladait ainsi dans la ville, entraînant une foule de partisans,
d'amateurs, ce fut l'un des moments phares de cette Fête de
la Musique.
Aujourd'hui, je peux dire, non
sans une certaine émotion, que la
fête est inscrite dans les cœurs et
dans les têtes. Lorsqu'on évoque
le « 21 juin », les gens pensent à
l'été mais surtout à la Fête de la
musique. C'est devenu une sorte
de célébration physique, un rituel annuel et son esprit initial
demeure. Il s'agit d'un grand moment de créativité, chaque année,
de nouvelles structures émergent,
c'est impressionnant.
Source : www.huffingtonpost.fr
dossier
dossier
Fête de la musique
Dison : la fête est de retour !
se réinventer à chaque projet. Il
sera à Andrimont pour présenter
son dernier album Days of wine
and roses.
Le Centre culturel de Dison vous propose sa Fête de la musique dans le parc du Château d'Ottomont, un
retour aux sources où nous espérons vous voir présents ! Pour rappel, les Centres culturels de Dison et de
Theux se sont associés il y a deux ans maintenant pour organiser la Fête de la musique en alternance.
21 h
The Family
Booze Farmers
©Frédéric Muller
18 h
Venus d'horizons musicaux différents, les membres du groupe
n'ont de cesse d'écarteler ces divers courants afin d'en saisir toute
la quintessence et de vous livrer
sans artifice une musique envoûtante votre âme vagabonder au
gré de leurs ambiances sombres
et oppressantes…
Bacon Caravan Creek
Après leur premier album Behind
a Wish, qui avait reçu un accueil
chaleureux, Bacon Caravan Creek
sort 4 ans plus tard son second
album : wolfwolfwolfsheepwolf produit par Fritz Sundermann et
mixé par Denis Moulin. Après
avoir sillonné les grands rendezvous belges, Les Ardentes, Dour,
Belzik, Brussel summer festival,
Nuits Botanique… le groupe prépare un troisième album.
Infos
Dimanche 19 juin de 15 h à 22 h
Parc du Château d'Ottomont
Rue de Verviers 203 à Andrimont
087 33 41 81 ◆ Gratuit
Histoire
L'histoire de la Fête
de la Musique
E
n octobre 1981, Jack
Lang, ministre de
la Culture, nomme
Maurice Fleuret au
poste de directeur de
la musique et de la
danse. Maurice Fleuret applique
ses réflexions sur la pratique musicale et son évolution et pose
les fondements d’une nouvelle
conception : « La musique sera
partout et le concert nulle part ! »
Il évoque une « révolution » dans le
domaine de la musique, qui tend à
faire se rencontrer toutes les musiques – sans hiérarchie de genre
ni d’origine – dans une commune
recherche de ce qu’il appelle « une
Ailleurs chez nous
O
utre Dison, la Fédération Wallonie-Bruxelles vibrera au
rythme de la musique, autour du 21 juin. Plus de 700
concerts et animations gratuits sont en effet prévus
durant cinq jours. Il suffira de tendre l’oreille pour (re)
découvrir ce que signifie le mot éclectisme. Au programme, des
concerts participatifs, familiaux, décalés, mais surtout des musiques
en provenance des quatre coins du globe.
Découvrez tout le programme via www.fetedelamusique.be
6 PRéSENCE
ambiance et de fêter le début de
l'été comme il se doit !
Le programme
15 h
Jackylou et
ses enjoliveurs
Il était une fois… Jackylou, un raconteur de chansons, un chanteur d'histoires qui nous embobine à la poursuite de Prosper
le chat bizarre, du pot de choco
de tante Zoé, de la dent qui balance… Un moment musical pour
les 4-10 ans qui leur fera vocaliser
« Le bonheur, c'est maintenant ! »
16 h 30
Vénusberg
C'est la rencontre entre une
femme de théâtre musicienne
et totalement volcanique, et un
homme de lettres plasticien et
©JC Guillaume
C
ette année, rendezvous le 19 juin dès
15 h pour célébrer
la musique autour
de la grande scène
avec Jackylou et
ses enjoliveurs, Bacon Caravan
Creek, The Family Booze Farmers,
Vénusberg (avec la chorale La
Cigale) et Marka !
Comme d'habitude, en parallèle
aux concerts, vous retrouverez
le Village du Monde, proposé en
collaboration avec l'Agence de
Développement Local, où vous
pourrez vous régaler avec des
mets d'ici et d'ailleurs. A côté, la
petite scène vous fera découvrir
différents styles de danse, venus
de nos Ateliers ou non. Une occasion de voir ce qui se fait de beau
chez nous !
Le cadre boisé du parc permettra
à chacun de passer un dimanche
convivial dans une superbe
légèrement pervers, offrant
un concert total et délirant.
En anglais, allemand ou espagnol, Vénusberg se pose comme
un véritable Objet Musical Non
Identifié… À l’occasion de la Fête
de la musique, Vénusberg s'associe à la chorale andrimontoise
La Cigale !
19 h 30 Marka
En vrai touche à tout, le chanteur
belge chante en solo, duo, trio,
quatuor… en français, en cubain,
en flamand, en allemand… Il réalise aussi des documentaires !
Marka aime varier les plaisirs et
Photos : De gauche à droite,
Jackylou et ses enjoliveurs, Bacon
Caravan Creek, Marka, Venusberg
7 378 I Juin 2016
libération sonore, une ivresse, un vertige
qui sont plus authentiques, plus intimes,
plus éloquents que l’art ».
En 1982, une grande enquête
sur les pratiques culturelles des
Français est menée par le service des études et de la recherche
du ministère de la Culture et dévoile que cinq millions de personnes, dont un jeune sur deux,
jouent d’un instrument de musique alors que les manifestations
musicales organisées jusqu’à présent ne concernent qu’une minorité de Français. De ce fait, Jack
Lang, Christian Dupavillon, architecte-scénographe, membre
de son Cabinet et Maurice Fleuret
en déduisent que le paysage de
la pratique musicale en France
reste à découvrir. Alors, ils imaginent une grande manifestation
populaire qui permette à tous les
musiciens de s’exprimer et de se
faire connaître. C’est ainsi que la
première Fête de la musique est
lancée le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d’été, le plus
long de l’année dans l’hémisphère Nord.
La Fête sera gratuite, ouverte à
toutes les musiques « sans hiérarchie de genres et de pratiques »
et à tous les Français.
Un énorme succès
La préparation se déroule dans
la précipitation. On prévient les
principaux acteurs de la vie sociale, politique et musicale en
France. Quelques affiches sont
imprimées et placardées. On ne
sait absolument pas, au ministère
de la Culture, si cet appel sera entendu.
Le résultat dépasse toutes les espérances. Des milliers d’initiatives ont lieu dans toute la France.
Les musiciens s’installent partout dans les rues, les squares, les
kiosques, les cours, les jardins, les
gares, les places… et des milliers
de personnes déambulent dans la
rue jusque tard dans la nuit, dans
une atmosphère bon enfant.
« Il fallait un événement qui permette
de mesurer quelle place occupait la musique dans la vie individuelle et collective, explique Maurice Fleuret.
Un mouvement spectaculaire de prise
de conscience, un élan spontané pour
alerter l’opinion et peut-être aussi… la
classe politique. C’est pourquoi le ministère de la Culture a eu l’idée d’organiser
une Fête de la musique en 1982. Une fête
non-directive, qui rassemble tous les
Français pour qui la musique compte. »
Cette union des musiciens professionnels et des amateurs, cette
attention nouvelle portée à toutes
les musiques (rock, jazz, chanson,
musiques traditionnelles, musiques dites savantes, etc.), devenaient ainsi, à travers la réussite
immédiate d’une manifestation
populaire et largement spontanée, la traduction d’une politique qui entendait accorder leur
place aux pratiques des amateurs.
Sur tous les continents
La Fête de la musique commence
à s’exporter en 1985 – dont en
Communauté française –, à l’occasion de l’Année européenne
de la Musique et se développe
dorénavant dans le cadre d’une
charte, « La Fête Européenne de
la Musique », signée à Budapest
en 1997, et ouverte à tous les nouveaux partenaires souhaitant s’y
associer. Les principes de cette
charte s’appliquent désormais à
tous les pays, y compris hors d’Europe, qui souhaitent s’associer à la
Fête de la Musique.
En moins de dix ans, la Fête
de la musique est reprise dans
quatre-vingt-cinq pays, sur les
cinq continents.
Succès international, phénomène
de société, un timbre poste lui est
consacré en 1998. En 2015, plus
de 120 pays dans le monde participaient à la Fête de la Musique.
La Fête de la musique est aussi
porteuse des nouvelles tendances
musicales : renouveau des musiques traditionnelles, explosion
des musiques du monde, développement des chorales, apparition
du rap, de la techno, des musiques
urbaines, etc. Elle entre dans les
prisons, partage la vie des malades et du personnel de l’hôpital,
rapproche les établissements scolaires de la musique, établit des
liens et des échanges entre la ville
et ses périphéries, irrigue les communes rurales, valorise le travail
d’un individu, d’un groupe, d’une
association ou de toute une communauté. 
Source : http://fetedelamusique.
culturecommunication.gouv.fr/
‘‘ Il fallait un
événement
qui permette de mesurer quelle place
occupait la
musique dans la
vie individuelle
et collective…
ACTU CULTURE
8 PRéSENCE
ACTU CULTURE
9 378 I Juin 2016
ACTU CULTURE
ACTU CULTURE
Opération
Événement
Les Centres culturels de Dison et Verviers
lancent l’opération « Parle aux centres ».
L’objectif ? Aller à la rencontre des citoyens,
discuter des préoccupations de chacun, de la
perception de votre ville, vous écouter… afin
de construire l’action culturelle de demain.
Le festival de Résistance clôture sa 8e édition en ce premier week-end de juin.
Le programme sera intense, de qualité et entièrement gratuit !
Parlez aux centres !
C
oncrètement, durant plusieurs mois, les équipes des deux
centres culturels viendront à votre rencontre à l’occasion
de certains événements : Fête de la musique, braderie…
autant de lieux où nous vous proposerons une animation
pour connaître votre regard sur certaines réalités de votre
commune. En plus de cela, des urnes itinérantes seront
placées à différents endroits pour recueillir votre avis, un questionnaire se trouve sur Internet et trois concours ont été prévus autour de
la photo, de l’écriture et des arts plastiques (voir ci-dessous). N’hésitez
pas à participer !www.parleauxcentres.be
Festival de Résistance :
théâtre et concert en clôture
P
remière étape, vendredi 3, dès 18 heures,
av e c l 'e x p o s i t i o n
photo « L’emploi et
moi ». Cela suivi par
la pièce Quelle qu'en soit
l'issue ! Il était une fois, une espèce,
« les maîtres » et une sous-espèce,
« les bêtes ». Les « bêtes », qui suent
depuis le début de l’humanité,
finissent par sentir mauvais.
Personne ne s’intéresse à elles, on
les cache vivantes dans des trous,
les rendant presque invisibles.
Les « maîtres », eux, dirigent le
monde. Ils sont ceux dont on
parle dans les manuels scolaires,
ceux qui font l’Histoire. Leur
parfum de richesse et de pouvoir
n’a de cesse de séduire le monde,
encore et encore. Un jour, « les
bêtes » se sont mises à prétendre
à autre chose que leurs trous, elles
se sont fait entendre, sont apparues au grand jour en une masse
déterminée. « Les maîtres » ont
alors été contraints de leur laisser
une place, non dans leurs livres,
mais dans le monde des vivants.
Toutefois, depuis ce jour, ils n’ont
jamais renoncé à repousser « les
bêtes » à leur place initiale…
La sociale, vive la sécu !
Le lendemain, à 14 h 30, diffusion du film de Gilles Perret La
Newsletter
Tous les quinze
jours, prenez
connaissance,
dans votre
boîte mail,
de l’actualité
de notre
Centre culturel.
Surfez
sur www.
ccdison.be
10 PRéSENCE
11 378 I Juin 2016
sociale, vive la sécu ! Il y a 70 ans, un
vieux rêve séculaire émanant des
peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin
le jour. Il est temps de raconter
cette belle histoire de « la sécu ».
D’où elle vient, comment elle a
pu devenir possible, quels sont ses
principes de base, qui en sont ses
bâtisseurs et qu’est-elle devenue
au fil des décennies ?
Après le film, place à une une
conférence-débat avec Michel
Husson (statisticien et économiste français) Jean-Pascal Labille
(secrétaire général de Solidaris
et ancien ministre) et JeanFrançois Tamellini (secrétaire
fédéral FGTB).
Le travail, un voleur ?
À 17 h 30 : apéro-lecture. Le travail
est-il un voleur ou une valeur ?
Nous vous proposons d'assister
à la lecture d'une compilation de
textes qui vous fera entrer dans
le monde merveilleux du travail ! Cette lecture-spectacle ne
vous permettra pas de répondre
à toutes les questions que vous
vous posez sur le sujet. Vous en
sortirez perplexe, déçu, satisfait,
furieux ou rempli d'idéaux révolutionnaires, mais vous n'en sortirez pas indemne. Venez donc
écouter ce que les plus grands
penseurs, anciens et contemporains, ont pu pondre comme trésors ou inepties sur ce mot qui ne
souffre aucun synonyme, car seul
le travail peut remplacer le travail !
Enfin, après un barbecue solidaire,
la soirée s’achèvera par un concert
d’Orange Pressure à 21 h.
Infos
Vendredi 3 juin à 20 h
et samedi 4 juin dès 14 h 30
Centre Culturel de Dison
Site le Tremplin
Entrée libre – 087 33 41 81
Conférence
Les dérives sectaires
D
epuis avril, le Centre culturel de Dison accueille un cycle de conférence sur les dérives sectaires
dans le domaine de la santé, proposé par le PAC Verviers avec l’ASBL d’aide aux victimes des
sectes AViSO. Ce cycle permettra aux citoyens, mais aussi aux spécialistes du domaine de la santé
de mieux appréhender les pièges que tendent ces groupes à tendance sectaire, en manipulant
notamment les publics, leur faisant miroiter des promesses de guérison que ne leur apporterait la médecine classique. Il initiera une réflexion sur les diverses formes que peuvent prendre ces dérives en matière
thérapeutique grâce notamment à notre panel d’experts qui viendront témoigner et apporter leurs éclairages scientifiques et techniques.
Le troisième rendez-vous aura lieu ce mardi 28 juin (18h), sur le thème : Bruno Gröning, Sevigny, loi d’attraction,
par Jean-Louis Vanherweghem (ULB) et S. Mathen.
Infos : Mardi 28 juin 2016 à 18 h / Centre culturel de Dison – Salle du Rez, rue des Écoles, 2 à 4820 Dison
PAF : 8 € (sandwich bar et une boisson incluse)
Réservations obligatoires : 087 33 75 33 ou pac.verviers@skynet.be
adolphe Hardy
Location de
containers
tout venant
Briquaillons, bois et
chargement par mini-pelle
Récupération de vieux métaux
0496/35.70.75
AUTO ÉCOLE SECURITY
LUC HOMMEL 7 - DISON
PERMIS TOUTES CATÉGORIES TÉL. BUREAU 087 33 01 06
VOTRE PUB ICI
CONTACTEZ-NOUS !
Centre culturel de Dison
T. 087 33 41 81
presence@ccdison.be
www.ccdison.be
À venir
à la Maison
d’Adolphe
Hardy
Conférence
Henri LEBOUTTE :
La franc-maçonnerie
au pays de Liège
Mercredi 1er juin à 20 h
Place du Sablon, 79 à DISON
087 33 25 08 ◆ Entrée gratuite
Théorie camion et auto : consultez-nous au 087 33 01 06
PROMO
SOLAIRE
62 €
À PARTIR DE
MONTURE + VERRES CORRECTEURS SOLAIRES
149€
À PARTIR DE
MONTURE + VERRES
PROGRESSIFS SOLAIRES
* Action valable jusqu'au 30/09/2016.
Infos et conditions en magasin.
97, Rue Albert Ier - 4820 Dison
T 087 33 80 07
optique.lecocq@skynet.be
lu: 12:00 - 18:00
ma - sa: 09:00 - 18:00
www.optiquelecocq.be
optiquelecocq
La franc-maçonnerie au pays de Liège
raconte les débuts de la maçonnerie moderne en Angleterre,
puis l’histoire de la maçonnerie
chez nous avec les moments importants qui ont marqué son évolution du 18e siècle à aujourd’hui.
La conférence fait apparaître les
propositions maçonniques de réforme qui ont fait évoluer notre
société vers plus de solidarité et
de mieux-être.
Exposition
4e édition des artistes
disonais et verviétois
d’hier et d’aujourd’hui
Du 11 au 18 juin
Weekend de 10 h à 12 h et de
14 h à 17 h ; du lundi au vendredi de 10 h à 15 h. Vernissage
le samedi 11 juin à 15 heures
Les « jeunes » artistes seront bien
présents, on pourra découvrir ou
redécouvrir les œuvres de Tania
Inspire, Marie Lekens, Gilbert
Zeyen, Jean-Marie Monville, Jean
Dison ancien
Sur la place
du Sablon
L
a fête locale était très importante.
Elle commençait en Trauty, traversait toute la place jusqu’à la rue du
Vinâve, la rue de l’Industrie et rejoignait la place de l’Église.
Il fallait voir la loge du Denier, celle
du Sou de l’Écolier, le Musée Spizner (la femme
serpent, l’homme tronc), le train fantôme, les
carrousels et les marchands de croustillons.
Tous les dimanches matin, Jean Cockaiko
faisait des démonstrations et des concours
de dressage de chiens. Certains soirs, en
semaine, séance de cinéma en plein air
(Mickey, Charlot).
Salle de la Musicale : Ivan Grosjean, Thomas
Lahaye et combien d’autres s’y rassemblaient.
Jouaient au Cercle catholique, rue Léopold,
René Jeangette, Michel Peters, Jean Winandy
sous la direction d’Orphal Simon. Ma seule
et unique prestation, dans cette salle, en cachette de mes parents fut un échec avec la
chute du décor, mon atterrissage sur la scène
et la punition qui s’en suivit.
De nombreuses et amicales bagarres de gamins mettaient aux prises les « Centristes »,
les « Montois », les « Husquetaires ». Chacun
gagnait à tour de rôle, sans méchanceté ni
13 378 I Juin 2016
Wegnez et Benjamin Delmal.
L’ASBL, quant à elle, exposera les
nombreux portraits de personnalités régionales, peints par de célèbres ou moins célèbres artistes.
Hommage
Commémoration du
9e anniversaire du
décès de Joseph Gélis
Le 18 juin à 11 h 30
Dépôt d’une gerbe sur la sépulture ce 18 juin 2016, réunion à
11h30 au cimetière de Dison.Nous
serons heureux de vous y rencontrer, le verre du souvenir sera offert dans la salle de l’ASBL « Espace
Joseph Gélis ».
acryliques sont contemporaines
et abstraites.
Leurs couleurs restent en harmonies, elles se composent de plusieurs techniques.
Elle aime jouer avec les reliefs
et les textures différentes. Elle
trouve son inspiration dans tout
ce qui touche l'art et la décoration.
Pour elle, peindre c'est une façon
de s'évader.
Exposition
Rebecca Wauters,
peintre autodidacte
Du vendredi 24 au mercredi 29 juin
Vernissage le vendredi 24 de 20 h
à 22 h 30. Week-end de 13 h à
18 h ; lundi, mardi, jeudi de 19 h à
21 h et mercredi de 18 h 30 à 20 h
Passionée par la peinture depuis plus de cinq ans, ses toiles
rancune durable.
Au Husquet, on organisait des courses cyclistes. Léonard Hardy, Jacques Vecray, René
Jaminet et combien d’autres s’y sont affrontés.
L’aubette était tenue par Madame Bodson,
place de l’Église. Un lieu de rassemblement
pour les bavards. Certains soirs, Mathieu
Lambert, Armand Colleye, Louis Pitôt, Laurent
Bodson, Émile Benoît, faisaient chanter La
marquita à José Haurens épris de la fille de M.
et Mme Croteux afin d’attirer son attention
mais aussi les foudres du père Croteux.
Qui se souvient encore d’Adolphe et Luis
Lopez, recueillis, durant la guerre d’Espagne
par les familles Kerf et Fafchamps ? Et de
Mademoiselle Jenny Gérono, l’infirmière accoucheuse de la chaussée de Rechain ? Et de
la Radio-Rediffusion et ses disques à intention ? Et du train de plaisir, au départ de la
gare de Dison vers Blankenberge via Chaineux
et Herve…
Des processions et de ma mère très catholique
garnissant toutes les fenêtres de l’immeuble
et la grille de fleurs en papier ?
Des soixante invités de ma communion solennelle, le 16 mai 1943, malgré la guerre et grâce
aux produits de la boulangerie Dewaide et de
la boucherie d’Armand Colleye père ?
Qui se souvient encore d’Henri Fella le secrétaire national des Patrons de la chaussure,
industrie si florissante à Dison devenu, au
lendemain de la guerre le fondateur avec
M. Leroy de la Cité de l’Espoir dont il sera le
Infos
Les Amis d’Adolphe Hardy ASBL
087 33 25 08
fondationhardy@voo.be
www.maisondadolphehardy.be
premier directeur ? Et de Victor Trinon père,
amenant le lait récolté chez les fermiers à la
laiterie Blanche Neige, rue Neuve, avant que
son fils Victor Trinon n’en fasse Interlait , une
laiterie de taille européenne ?
Source : interview de Norbert Kerf, né le 30
octobre 1931, dans la maison natale d’Adolphe
Hardy au 79, place du Sablon à Dison – décédé le
26 avril 2003 - Propos recueillis par Joseph Gélis
Photo : Dison, place du Sablon, vue de la
façade du cinéma « Caméo » (auparavant le
café Cambronne) devenu par après le Crédit
Communal et actuellement la banque Belfius.
le saviez-vous ?
le saviez-vous ?
Patrimoine
Des monuments exceptionnels
de notre commune
Entre les places Luc Hommel et du Sablon, sur un petit espace vert, nous pouvons admirer
un petit monument qui mérite notre attention. Nous l'avons baptisé « le perron ».
Georges Zeyen
Présence et Georges Zeyen
vous livrent un des petits
secrets de notre commune
ou des environs.
marque la limite entre le territoire
des morts et celui des vivants, tout
y est symbole, choisi avec soin.
Dans les grilles, on a placé des
étoiles. Le nombre de branches
de ces étoiles varie en fonction du
prestige de la famille, elle varie
de trois à cinq, ici on y a mis le
maximum. L'étoile brille dans la
nuit, elle permet donc aux voyageurs de se déplacer avec moins
de difficultés. Les défunts étant au
royaume des ombres, ces points lumineux les aideront à trouver leur
chemin. Le bas du monument est
garni de sept couronnes, une pour
chaque jour de la semaine, il est
perpétuellement fleuri… les couronnes forment un cercle, cette figure géométrique n'a pas de début
ni de fin, c'est un signe d'éternité.
Signé par l'architecte T. Cornet en
1874 et le sculpteur M. Pierre, ce
mausolée, excessivement lourd,
n'a pu être acheminé au cimetière
par le Vinave comme les autres
monuments. À l'époque, le charroi
se faisait au moyen de charrettes
tirées par des chevaux, la pente du
Vinave était trop forte, il a donc
fallu choisir un autre itinéraire,
un crochet par le Houlteau, les
Plénesses et Mont-Dison a permis
de résoudre le problème.
académiques font encore partie
des honneurs rendus à la famille.
L'entretien de ce monument est,
par voie testamentaire, en charge
de la fabrique d'église de NotreDame des Récollets. Précaution
prise parfois par des familles fortunées, un autre exemple se trouve
au cimetière de Robermont avec le
caveau d'un habitant de Limbourg,
le notaire Longhienne. Très riche
et sans famille, il a légué tous ses
biens au CPAS de Limbourg qui
s'engageait, en contre-partie, à
entretenir et fleurir cette concession à perpétuité.
Et pourtant, ces noms de personnages haut-placés et très riches,
gravés dans la pierre évoquentils encore des souvenirs aux passants ?
J'y trouve une leçon d'humilité qui
nous rappelle que, devant l'éternité, riches ou modestes, nous
sommes tous égaux et bien peu
de chose . . .
C
e « perron » n'est pas
repris dans le dictionnaire Larousse
de 2008 avec la signif ication que
nous lui accordons.
Nous pouvons y lire : perron, nom
masculin, (de pierre), escalier extérieur de quelques marches se terminant par une plate-forme sur
laquelle donne une porte d'entrée.
En gros, il s'agit surtout de l'entrée
d'un château.
Aucune allusion aux édifices
érigés dans nos agglomérations
pour concrétiser les libertés accordées aux habitants de la ville.
Pour le Larousse de 2008, on peut
penser qu'il s'agirait d'un belgicisme.
« Ville » d’importance
Au Moyen-âge, les seigneurs
avaient tous les droits, les serfs
étaient des esclaves qui devaient
leur obéir inconditionnellement
en tous les domaines. Quelques
seigneurs désargentés ont
consenti, moyennant finances, à
accorder quelques libertés à leurs
sujets en leur signant une charte
qu'il vendait à un prix excessivement élevé.
La bourgade obtenait le titre de
« Ville ». Cette appellation avait
beaucoup d'importance, les principaux droits accordés étaient souvent les suivants : la ville pouvait
construire un mur d'enceinte qui
empêchait le libre passage sur son
territoire. Il fallait franchir des
portes appelées des « octrois » où
des hommes d'armes contrôlaient
14 PRéSENCE
École St-Laurent & Ste-Marie
ANDRIMONT
la nature des bagages des voyageurs et prélevaient une taxe sur
certaines marchandises. La ville
avait le droit d'avoir une troupe
d'hommes d'armes pour faire régner l'ordre et défendre son territoire. Les armées de passage ne
pouvaient imposer leur présence
chez l'habitant sans un billet de
logement, l'organisation d'un
marché était envisageable, des
magistrats locaux avaient le droit
de rendre haute ou basse justice
suivant le texte et… l'ancien seigneur perdait le droit de percevoir
des impôts aux habitants. Suivant
les chartes (ou chartres) les droits
et privilèges accordés pouvaient
être différents.
Beaucoup de nos villes ont la fierté
de mettre ces monuments en valeur, il y a de quoi, c'était une magnifique victoire sur la dictature
aveugle des seigneurs de l'époque.
Point d’eau
À Dison, il s'agit donc d'une petite
erreur de vocabulaire, commise
également à Petit-Rechain où
l'ancien pilori porte indûment ce
nom. L'erreur est humaine…
Notre petite fontaine (photo)
était un point d'eau où les habitants du voisinage pouvaient
venir s'approvisionner au bec qui
se trouve à l'avant. Témoin d'une
autre époque, à l'autre côté, une
vasque permettait aux chevaux
de s'y abreuver tandis qu'au niveau
du sol, un autre récipient était à
l'usage des chiens. On comprend
l'opportunité de la phrase que
l'on peut y lire : « Soyez bon envers
les animaux ».
Ce petit monument a souvent été
convoité par quelques antiquaires,
mais les autorités locales n'ont
jamais cédé à ce marchandage.
Un autre point d'eau se trouvait
rue du Vivier (d'où son nom), où
un escalier donnait accès à un filet
d'eau provenant d'un ruisseau.
Le travail du métal de notre
« perron » est très soigné, les moulures ont de l'élégance. On peut
remarquer, au sommet, la pomme
de pin qui symbolise l'entraide
de la population, chaque écaille
soutient une autre, formant ainsi
un symbole qui nous rappelle la
devise belge : « l'union fait la force »
Symboles funéraires
Notre cimetière a été, dans la
presse locale, signalé récemment
comme modèle pour la région. Son
entretien est impeccable, mais on
aurait pu y ajouter que de nombreux monuments funéraires
sont remarquables.
À l'entrée, les colonnes qui soutiennent les grilles, sont décorées de flambeaux avec la flamme
vers le bas ! Dans cette position,
la flamme ne va pas tarder à
s'éteindre tout comme la vie des
défunts s'est éteinte… Les deux
grilles d'accès sont de la même facture. Nous voilà prévenus de la nature du lieu où nous pénétrons.
Au bout de l'allée, à gauche, le monument Fabry-Henrion (photos)
est chargé de nombreux symboles.
Entouré de grilles en fer forgé qui
Sur les flancs, des sabliers nous
rappellent que, pour tout le monde
le temps passe et que la vie s'en va.
Symboles particulièrement bien
choisis : quand on observe l'écoulement du sable dans le passage
étroit, il y passe avec une vitesse
constante, sauf à la fin ! Les derniers grains prennent de la vitesse
et le sable restant semble passer
plus rapidement, autre allusion
à notre vie, les jours passent à la
même cadence, mais, en fin de
vie, les aînés ont la sensation que
les années s'écoulent plus rapidement, que le temps passe à plus
vive allure…
Le défunt va avoir besoin d'aide
pour se déplacer dans l'obscurité
où il se trouve, les étoiles l'aideront, mais, en cas de nuit sans
étoiles une chauve-souris lui servira de guide. Ce mammifère a la
faculté de se déplacer dans la plus
complète obscurité en évitant tous
les obstacles, il est donc un précieux guide pour aider le défunt
à trouver le chemin du paradis !…
15 378 I Juin 2016
> École fondamentale
École qui travaille pour atteindre
les socles de compétences
en respectant les rythmes de chacun.
PORTES
OUVERTES
Au pied du Vinave, la première
maison faisant le coin à gauche
portait une plaque où l'on pouvait
lire : « chevaux au pas ». C'était la
recommandation faite par l'administration communale pour éviter
que l'on impose aux chevaux un
effort démesuré pour gravir cette
rue. Cette plaque a été enlevée il y
a quelques années ; la circulation
des attelages tractés par les chevaux avait pris fin.
Sur les piliers du caveau FabryHenrion des flambeaux avec la
flamme vers le bas rappellent
ceux que nous avons remarqués à
l'entrée du cimetière. Des palmes
Dim. 21/08/16
de 14h à 17h
Renseignements :
Hupperts Luc
Directeur
0476 24 96 64
> Infrastructure MODERNE
Nouveaux locaux spacieux
adaptés aux cycles.
> Piscine
De 4 à 12 ans, nos élèves suivent
régulièrement des cours de natation.
> Informatique
Les cycles bénéficient de matériel
informatique.
>À
la campagne
Loin des dangers de la route, une
aire de jeux verdoyante est mise à la
disposition des élèves.
49A, rue Sous-le-Château
4821 ANDRIMONT
Tél. 087 35 51 33
www.saintlaurentsaintemarie.blogspot.be
BIBLIOTHÈQUE
Hommage
Hommage à René Hausman
Murielle
coiffure à domicile
La bibliothèque Pivot souhaite rendre hommage à René Hausman qui nous a quittés
le 28 avril dernier et vous propose une sélection de ses plus beaux ouvrages.
Riche de 18 années d’expérience
chez Coiffure Danielle
DISTILLERIE
Dupuis, Collection Air Libre
Dans les Ardennes, un vagabond,
qui installe son camp volant de
lieu en lieu, fréquente les mondes
invisible et visible et déchiffre
aussi bien les mystères de la nature que les secrets de famille.
©EdA-Christophe Dechêne
Le Camp volant
(BD adulte)
Sur rendez-vous au 0473 53 03 72
Horaires
Bibliothèque Pivot
Rue des Écoles 2 à Dison
087 33 45 09
biblio.loc.dison@skynet.be
Lundi de 14 h à 19 h ; mardi et
samedi de 9h à 13 h ; mercredi de
13 h à 18 h ; jeudi de 14 h à 18 h 30
Chlorophylle
et le monstre
des trois sources
(BD jeunesse)
Boucherie
Charcuterie
Fabrication Maison
Qualité
Fraîcheur
Service
Traiteur
Crèmerie
Fruits et légumes, Épicerie
LEGRAS Philippe
Depuis plus de 20 ans à votre service
Livraisons à domicile
(Fermé le mercredi après-midi)
Tél. 087 33 76 53
Rue Albert de t’Serclaes 73
4821 ANDRIMONT
Ets Demoulin
38 rue du Moulin – 4820 DISON
Tél. : 087 33 59 08 (fermé les lundis et le mercredi matin)
Email : ets.demoulindison@skynet.be
Nouveau :
Cordonnerie JOHN
Cordonnerie - Clés - télécommandes
Horaire provisoire :
Ouvert les mardi, jeudi et samedi
de 10 h à 15 h ;
Mercredi et vendredi de 11 h à 18 h.
rue de la StatioN, 8 - Dison
Tél : 087 / 34 05 31
-10 %
Sur les batteries
motos
et tondeuses
Offre valable en juin
2016 sur présentation
de ce bon
Batterie au lithium-ion
Batteries et huiles de marque
pour autos et motos
coiffure messieurs
marc lousberg & FRÉDÉRIC
Service coupe
Classique / Brosse / Coupe actuelle
Rue Albert 1er, 55 à Dison
T. 087 33 52 46
Mardi, mercredi, vendredi de 9 h à 12 h
et de 13 h 30 à 18 h, samedi de 9 h à 17 h 30 non-stop
Jeudi uniquement sur rendez-vous
Bibliothèque du Centre
Avenue du Centre 269 à Andrimont
087 35 45 80
biblio.centre@skynet.be
Mardi de 15 h à 18 h
Hausman et Cornette
Le Lombard, hors collection
Une reprise du rongeur
Chlorophylle créé par Raymond
Macherot. La souris Particule
a disparu. Chlorophylle et
Minimum se lancent sur les
traces de l'auteur de l'enlèvement,
le terrible monstre du lac.
Bibliothèque
Fonds de Loup
Parc du Château d’Ottomont
Rue de Verviers 203 à Andrimont
087 33 71 89
biblio.fdl@skynet.be
Lundi et jeudi de 14 h à 19 h
Le Grand bestiaire
(Documentaire adulte)
Catalogue en ligne :
opac.prov-liege.be
www.bibliotheques.dison.be
Dupuis
Initialement publié en 1983 et
1984 en deux volets, Le Grand bestiaire présentent une série de dessins consacrés aux animaux sauvages, classés par types de lieux :
la baleine dans les eaux froides, le
puma dans la montagne, le lynx
en forêt, le renard dans les prés…
Lire
Quelques
nouveautés
à lire sous
le soleil
Nouveauté !
Depuis le 1er mai 2016, la bibliothèque Pivot ouvre ses portes le
mercredi de 13h à 18h.
Le Charme discret de l’intestin
Giulia Enders
L'auteur, médecin, rend compte des dernières
découvertes sur un organe mal connu. Elle explique son rôle dans des problèmes de santé et
donne des conseils pratiques pour changer de
comportement alimentaire. Elle propose également quelques règles concrètes pour faire du
bien à son ventre.
Spirales
Anne Robillard
Cette série est écrite par Anne Robillard, déjà
auteure des séries Les Chevaliers d’Émeraude, Les
Héritiers d’Enkidiev et Les Cordes de cristal.
Retrouvez les 5 premiers tomes dans les bibliothèques Pivot et Fonds-de-Loup.
Assurances
Serge Noblué
SPRLU — Courtier en assurances et prêts
O.C.A. n°24637
Ancienne Voie de Liège, 7 – 4800 VERVIERS
Tél. : 087 44 55 56 – Fax : 087 44 60 22
Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi
de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h
À votre service
au salon ou à domicile
De Force
Karine Giebel Luc sauve Maud, une jeune femme de 20 ans,
d'une agression. Ayant reçu une lettre de
Chris Coiffure
26, rue du Paradis – 4800 Verviers
Tél : 087 31 29 26
17 378 I Juin 2016
menaces, le père de la victime, le célèbre
chirurgien Armand Reynier, lui demande
de veiller sur sa femme et ses enfants. Luc
ne tarde pas à découvrir les non-dits qui déchirent la famille.
Un lit d'aubépine
Jean Anglade
Pancrace et Tiennette ont trois fils. L'aîné deviendra prêtre, le deuxième officier et le troisième proxénète. Peu soucieuse de ces carrières
dissemblables, Tiennette nourrit pour eux un
amour égal, prêt à toutes les indulgences.
‘‘ n petit pet
U
par-ci par là,
c'est très bon
pour la santé.
Le Charme discret de l’intestin, G.E.
associations
associations
zapping
Activités
là où le Danube va se jeter dans la
Mer Noire.
Infos : www.plus50dison.be
ou J-C Hamers 0485 72 91 99
Dîner barbecue dansant
des associations
qu’elle procédera, pour l’ensemble des paroisses de Saint
Fiacre, Saint Jean Baptiste, Saint
Laurent, Saint Roch et Sainte
Thérèse, aux inscriptions de la
catéchèse des professions de foi
pour les enfants non-inscrits à
ce jour et nés en 2005, 2006, 2007,
2008 et de la catéchèse des premières communions pour les
enfants nés en 2009. Celles-ci
s’effectueront au secrétariat de
l’unité, Espace Complexe Tiquet
n°10 à Dison (ruelle supérieure
du complexe, accessible par la rue
de la Station ou par les escaliers
à côté des surfaces commerciales
du complexe au niveau de la rue
Albert Ier) aux dates suivantes : le
mercredi 22 juin de 20 h à 21 h et le
dimanche 26 juin de 10 h 30 à 12 h.
Infos : 087 34 00 75
Jogging à Mont-Dison
Photo : Séance ludique de psychomotricité lors des entrainements de Baby Ping (La Raquette Disonaise)
Fête à l’école de Mont
L’école communale de MontDison sera en fête ce dimanche
5 juin. Au programme, à 10 h : départ vers la prairie pour le cross ;
entre 12 h 30 et 14 h 30 : barbecue ;
de 12 h 30 à 15 h 30 : diverses activités (initiation au cirque, clown,
jeux géants, maquillage…).
Clôture des festivités à 15 h 30.
Réservation (BBQ) : 0496 65 42 82
Barbecue des familles
Le Comité d’Animation du
Couquemont propose un grand
barbecue des familles. Ce sera
pour ce dimanche 5 juin prochain,
dès midi, à la maison de repos
(rue de la Station, 29). Au menu,
deux possibilités : apéro, barbecue
(3 viandes, crudité, pommes de
terre, sauces), dessert et café pour
18 PRéSENCE
16 euros ou apéro, pain saucisse,
crudités, sauces, dessert et café
pour 7 euros.
Des animations sont également
prévues : un fond musical pendant le repas assuré par JeanClaude et des chants et danses
durant l’après-midi proposés par
Muriel Stembert.
Réservation au compte du Comité
d’Animation du Couquemont :
BE31 0682 4179 4755
Infos : 087 30 80 10
Vide dressing du patro
Le Patro de Dison vous donne
rendez-vous ce dimanche 5 juin
pour un vide dressing. Vente de
vêtements homme, femme et enfant, accessoires de mode, chaussures… de quoi réaliser de bonnes
affaires avant l’été. Bar et restauration sur place.
Différents prix pour les emplacements intérieurs et extérieurs.
Lieu de l’événement : locaux du
Patro, rue de l’Industrie, 44, ouvert de 9 à 15 heures.
Infos et inscriptions : 087 31 09 58
Brocante
du RSFC Andrimont
Le Royal Standard Football Club
d’Andrimont organise une première grande brocante, ce samedi
11 juin prochain. Rendez-vous de
8 à 15 heures au terrain A, rue du
Centre à Andrimont.
Emplacement : 5 euros/3 mètres.
Réservations : 0478 40 78 19
Catéchèse des
professions de foi
L’Unité Pastorale du Sacré Cœur
(Dison-Andrimont) informe
L’Association des parents de
l’école de Mont-Dison organise
un premier jogging. Celui-ci, qui
fera partie du Challenge l’Avenir,
se déroulera le dimanche 26 juin
prochain, à 11 heures. Une course
pour les enfants est également
prévu à 13 heures.
Petite restauration sur place et
ambiance assurée.
Stage des Volontaires
Le club de gymnastique de Dison
« Les Volontaires » propose un
stage, fin du mois d’août (du
lundi 22 au vendredi 26). Au programme : gym, bricolage et multisports pour les enfants de 3 à 8
ans et ce, de 9 à 16 heures (salle des
Volontaires Dison, rue Neuve, 79).
garderie possible dès 8h 30 et
jusqu’à 16 h 30. Prix : 65 euros.
Réservations : 0478 542 809
Séjour découverte
au Delta du Danube
L'Amicale Enéo +50 Dison organise un séjour exceptionnel, du
2 au 9 septembre prochains, en
Roumanie, pour découvrir des
sites où la nature est encore reine,
La Commission d’animation du
quartier d’Ottomont vous donne
rendez-vous ce samedi 10 septembre, pour un dîner barbecue
dansant. Après le repas, dès midi,
place à une après-midi dansante
à partir de 14 heures. L’animation
sera confiée au duo « Nostalgik »,
jusqu’à 18 heures. A 16 heures, un
goûter et café seront servis.
Rendez-vous à la salle de la
Court’Echelle à Andrimont.
Prix : 20 euros
087 33 52 34 - 0496 48 59 54
Dison Karaté Do
Le Dison Karaté Do poursuit ses
activités du côté de l’école du
Husquet. Les entrainements sont
donnés par Alain Zeyen (5e dan).
Groupe 1 (à partir de 6 ans) : les
mardis et jeudis de 19 h à 20 h ;
groupe 2 les mardi et jeudi de
19 h à 20 h 30 ; le samedi de 10 h 30
à 12 h.
Infos : 0496 23 95 76
Collecte de papiers
La même Commission d’Ottomont lance un nouvel appel
aux détenteurs de vieux papiers. Ceux-ci sont en effet récoltés afin de continuer les actions de l’association en faveur
des plus démunis, des enfants
malades ou handicapés. Et ce, à
travers les « Coups de coeur » de la
Commission, qui fêtera d’ailleurs
sont cinquantième anniversaire
en 2017.
N’hésitez donc pas à venir déposer
vos paquets bien ficelés de vieux
papiers ou vos cartons fermés,
au dépôt permanent du lundi
au samedi, situés place Simon
Gathoye à Andrimont (ancienne
école Fonds-de-Loup).
Baby ping
Le club de tennis de table la
Raquette Disonaise ouvre son
école de baby ping pour les enfants de 4 à 7 ans. Tous les mercredis de 16 h 30 à 17 h 30 et les
jeudis de 17 h 30 à 18 h 30, les apprentis joueurs auront droit à des
séances mêlant échauffement,
19 378 I Juin 2016
psychomotricité, apprentissage
du ping par le jeu, relaxation et
étirements en fin d’entraînement.
À votre disposition, sur place :
tables, raquettes, balles, robot,
douche et après l’effort le réconfort, petite restauration possible.
Infos : 0474 09 35 83 (S. Monami)
0493 18 48 22 (C. Dobbelsteinne)
www.tennisdetabledison.be
Comme un poisson
dans l’eau !
Durant l’année scolaire, la piscine de Dison vous accueille aux
heures d’ouvertures suivantes :
•Mercredi de 15 h 30 à 19 h
•Vendredi de 16 h à 19 h 30
•Samedi de 9 h à 13 h et de 14 h 30
à 18 h
•Dimanche de 9 h 30 à 12 h 30
Des cours de natation pour enfants sont organisés les samedis
par périodes de 40 minutes chacune.
Vos enfants sont âgés de 5 à 12 ans,
notre maître-nageur les attend,
ils y seront comme des poissons
dans l’eau.
Et comme il n’est jamais trop tard
pour apprendre à nager ou pour se
perfectionner, un cours dédié aux
adultes est également organisé
les samedis après-midi.
Pour tout renseignement complémentaire et/ou inscription,
nous vous invitons à contacter le
secrétariat de la piscine durant
les heures d’ouverture au public
au 087 33 23 48
Diverses activités sont également
organisées par les clubs en soirée,
telles que l’aquagym, l’aquafitness, la plongée ou tout simplement des cours de natation.
Dès octobre, des cours d’Aquazumba et d’Aquaminton seront
également donnés.
Infos : ASBL Jeunesse et Sports
087 33 55 80
Les joyeux retraités
se rassemblent
Un groupe de joyeux retraités
vient de se créer à Dison. Il propose
de se retrouver tous les premiers
mercredis du mois dans les locaux
de l’Espace Jean Roggeman (rue
Albert 1er, 58), afin de partager
des parties de jeux de sociétés et
des rires. N’hésitez pas à y faire
une petite visite pour découvrir
ces joyeux retraités !
Infos : 0496 35 58 59
Recherche
joueurs de whist
Si vous êtes amateurs de jeux de
cartes et que vous êtes libres les
jeudis après-midi, les Amis des
Cartes d'Andrimont sont à la recherche de nouveaux membres
désireux de s'adonner à la pratique du whist. Si les joueurs
avertis aux jeux de cartes n'auront aucun mal à se joindre rapidement aux autres affiliés,
l'invitation peut également être
élargie aux joueurs débutants.
Ceux-ci seront en effet coachés
par des autres membres plus
aguerris. N'hésitez pas à venir
jouer à ce jeu très convivial, privilégiant des contacts avec les
autres membres ! Les Amis des
Cartes se retrouvent tous les
jeudis dès 13 h 30 à 17 h 30 au pavillon Mosbeux à Andrimont .
Infos : 0476 47 83 19
Thé dansant
Depuis plus de vingt ans, le dernier mercredi du mois, le Centre
culturel de Dison propose un thé
dansant, salle des Fêtes, animé
par Guy Glorian. Celui-ci est organisé grâce à la collaboration de +
50 Dison (ex UCP Dison, mouvement social des aînés).
Il s’agit là d’un rendez-vous que de
nombreux habitués suivent tous
les mois, arpentant de manière
assidue la piste de danse ou discutant autour d’un bon verre, dans
une ambiance sympa. N’hésitez
pas y faire un petit tour…
Le droit d’entrée est seulement de
5 euros et donne droit au goûter.
Bienvenue à tous !
Notez quoi qu’il en soit le prochain rendez-vous, ce mercredi 29
juin, de 14 h 30 à 18 heures.
Infos : 087 33 41 81 087 76 21 69 - 087 33 22 53
Artiste
Exposition de
Dora Lemaire
L
e mois dernier, l’artiste disonaise Dora Lemaire, exposait ses
œuvres dans le très beau cadre de la Maison Bronfort, à SartLez-Spa. L’occasion de (re) découvrir ses peintures à l’huile,
gouaches, fusains, pastels… qui vont souvent du concret
vers l’abstrait. « Pour moi, l'expo a été sublime, souligne l’artiste a
posteriori. L’ambiance fut chaleureuse notamment avec le Comité de
Sart-Lez-Spa. Le public a été heureux et nous n’avons eu que des éloges, aussi bien
des gens qui ne pratiquaient pas d’art, que des érudits. »
Dora Lemaire saluait par ailleurs les progrès de son protégé, Frédérick
Godard, qui exposait également plusieurs tableaux. « Son évolution est
impressionnante. Il commence à comprendre que sa peinture est valable et qu'il
peut la montrer. Le jour viendra qu'on se posera la question : qui est le maître et qui
est l'élève ? »
associations
associations
Mont-Dison
Portrait
Depuis plus de cent ans, Mont-Dison est en fête au mois de juin, à l’occasion de la Saint
Jean et de sa kermesse annuelle. 2016 ne dérogera pas à la règle avec un programme
dense mis sur pied par la grosse quinzaine de membres du comité montois.
Rebecca Wauters vit et travaille à Andrimont depuis une vingtaine d'années. Elle s'apprête
à livrer sa première exposition de peintures, fin juin à la Fondation Hardy.
Kermesse de la Saint Jean
P
remière étape, ce vendredi, avec
l’ouverture des festivités et de
la fête horaire place de l’église
à partir de 19 heures, avant une
soirée blind test animée par DJ
Bruno (PAF : 3 euros pour les plus
de 15 ans). Le lendemain, dès 14 heures, au
Cercle Saint Jean-Baptiste, retransmission du
match Belgique République d’Irlande dans le
cadre de l’Euro de football. Cela suivi en soirée
d’un repas trio de pâtes et du 5e cabaret de la
Saint Jean à 19 heures.
Repas + spectacle adulte : 17 €
Repas + spectacle enfant : 10 €
Spectacle seul : 10 €
Inscriptions : 087 33 87 12.
Ronde et musique
Dimanche 19 juin, place à la quatrième Ronde
Montoise à laquelle on attend la participation
d’une quarantaine de véhicules. Découvrez-les
à partir de 8 heures avant un premier départ
Un sacré bout de femme !
D'abord du scrapbooking
Menant sa vie d'un bon train,
Rebecca se met vraiment à la
peinture en approchant la quarantaine. Elle a commencé à faire
des toiles avec du scrapbooking
parce que ça l'amusait de réaliser des petits tableaux, généralement pour les enfants et pour
vers 9h30 (inscriptions : 087 34 14 34). Dans
l’après-midi, dès 16h30, à l’occasion de la Fête
de la musique, retrouvez le groupe « Souvenirs,
souvenirs » et ses reprises des chansons françaises des années 60-70, suivi d’un barbecue familial.
Enfin, le 20 juin, après la fête de carrousel pour
les enfants du village (19h), ce sera l’heure de
l’habituel Cramignons montois avec la participation du groupe musical « The Putchers »
de Dalhem , suivi du feu de la Saint Jean.
C
Appel
Dison’s
got talent
2016
Le vendredi 9 septembre
2016 (de 18 à 21h),
Dison’s got talent
remet le couvert pour
sa deuxième édition.
20 PRéSENCE
C
alqué sur la célèbre émission à
succès, « Dison’s
got talent » est un
évènement qui
propose de mettre
en évidence vos dons, talents,
compétences et ce, dans de nombreux domaines : danse, chant,
rap, free-style, démos en tout
genre, sketches, mimes…
Environ vingt numéros pourront
se présenter sur scène en solo ou
en groupe, d’initiative citoyenne
ou via un club de sport, danse,
impro… Chaque représentation
durera maximum 5 minutes.
Pour que le « Dison’s got talent »
soit aussi réussi que pour sa première édition, nous avons besoin de vous ! Nous avons besoin
de vos idées, compétences pour
construire l'événement. Si vous
avez un talent ou un don particulier que vous voulez mettre en
avant, faites appel à nous.
Infos
Régie des quartiers Havre-SAC
087 35 46 60
0498 52 28 47
Place Jean Roggeman , 19
4820 Dison .
inquième enfant
d'une fratrie de six,
Rebecca Wauters
est née à Ixelles
au début des années 1970. C'est
à 8 ans qu'elle quitte Bruxelles
pour Comblain-la-Tour. C'est le
grand changement pour la fillette qui passe de la grande ville
à la campagne ; elle adore cette
ambiance chaleureuse ! Sa mère,
qui détestait rester au même endroit, la mène ainsi de maison
en maison… plus de 25 fois ! Et ce,
jusqu'à son mariage vers 24 ans.
Son mari, originaire de Pepinster,
l'a emmenée vivre à Andrimont,
qu'elle a adopté depuis.
Même si les déménagements sont
constants, il trône toujours dans
la maison du moment les tableaux
du grand-père de Rebecca. Ce dernier a fait l'Académie des BeauxArts à Bruxelles et peignait beaucoup de nus. Enfant, Rebecca était
fascinée par les tableaux de son
grand-père, en particulier un qui
représentait sa grand-mère. Le
goût du dessin – et, plus tard, de
la peinture – lui vient sûrement
‘‘ Touche-à-tout
Rebecca est une personne qui ne
s'arrête jamais de regarder après
d'autres techniques et de tester,
encore et encore. Elle travaille
pêle-mêle la projection, la cellulose de tissu, la poudre argile,
le sable, poudre de pigment…
Toutes ces techniques – parfois
mélangées – donnent une texture particulière à chacun des
tableaux. Rebecca a récemment
décidé de se lancer dans des créations avec du bitume !
L'artiste, généreuse dans la vie
comme dans sa peinture, est une
autodidacte, un peu électron
libre qui vit la vie pleinement,
toujours tournée vers l'avenir.
N'hésitez pas venir rencontrer ce
sacré petit bout de femme lors de
son exposition !
Infos
de là. Vers 16 ans, à l'école, son
professeur de dessin lui conseille
vivement de développer cet art
mais la jeune fille préfère dessiner
de temps à autre, quand l'envie et
l'inspiration lui viennent.
Rebecca a récemment
décidé de se lancer dans des
créations avec du bitume !
21 378 I Juin 2016
peut détacher son regard. On lui
explique que la technique employée ici est le PowerTex (un solidifiant pour tissu). De nouveau,
elle se renseigne, teste et commence à employer le PowerTex
avec d'autres techniques. Par
exemple, elle trempe de l'écorce
de mûrier dedans, qui se ramollit,
se déchire un peu et peut être
étirée pour créer des tableaux
avec des arbres, dont les branches
sont presque sculptées une à une.
Et la peinture vient donner un
effet d'ombres par-dessus.
Autre exemple : Rebecca utilise du coton ou du lin et le
masque – en plastique – est
recouvert avec du papier essuietout avec de la colle vinyle. Ce
qui donne un effet vieillissant
au visage !
offrir. Sa sœur, qui dessine également, l'a poussée à se lancer
dans la peinture. Un peu craintive au départ, Rebecca se renseigne sur les techniques, les
textures… et se lance. D'un naturel quelque peu impatient et
fervente de résultats rapides,
elle travaille à l'acrylique, qu'elle
préfère à l'huile, trop lente à sécher. Un beau jour, elle tombe
sur un tableau duquel elle ne
Exposition de Rebecca Wauters
Du 23 au 29 juin 2016
Vernissage le 24 juin de 20 h
à 22 h 30 à la Fondation Adolphe
Hardy
Place du Sablon, 79 – 4820 Dison
L'artiste sera présente le matin
de 10 h à 12 h (sauf samedi et dimanche) ; de 19 h à 21 h les lundi,
mardi et jeudi ; de 18 h 30 à 20 h le
mercredi et de 13 h à 18 h le samedi
et le dimanche.
associations
ACTU CULTURE
Patrimoine
Saint-Fiacre se découvre
L’église Saint-Fiacre de Dison s’ouvre à tous chaque année en dehors des heures de culte, grâce
aux Amis de l’église St-Fiacre. En 2016, pas moins de cinq moments d’ouverture sont proposés,
à commencer par les Journées des Églises Ouvertes et l'opération Église ouverte et accueillante.
concert exceptionnel, en deux parties. En apothéose des 9es Journées
des Églises Ouvertes, ses cornets,
bugles, altos, euphoniums, barytons, trombones, tubas basses et
percussions offriront au public
un pétillant voyage aux multiples
variations dans les musiques du
monde sur le thème « Souvenirs
à venir ».
Entrée libre (participation souhaitée). Rendez-vous samedi 4 de
10 h à 18 h, et dimanche 5 juin, de
9h 30 à 18 h.
Ouverture estivale
Les Journées
des Églises Ouvertes
Comme à l’accoutumée, le premier
week-end de juin, un programme,
riche et varié, proposé par les Amis
de l’église Saint-Fiacre, mettra à
l’honneur le patrimoine de cette
église néo-médiévale de JeanCharles Delsaux. Cela dans le cadre
de la neuvième opération Journées
des Églises Ouvertes sur le thème
« Sons et silences ».
Outre la (re)découverte de ce
joyaux artistique, une exposition
consacrée à la naissance de la
paroisse de Dison sera proposée.
L'occasion de notamment saisir le
lien pluriséculaire avec une autre
communauté et d’autres églises,
dont celles de Petit-Rechain ;
faire le lien entre, d’une part, la
croissance démographique de
Dison à la faveur du développement régional de la draperie,
et, d’autre part, la construction
d’une chapelle annexe de l’église
de Petit-Rechain ainsi que son
aménagement ; s’interroger sur
la personnalité haute en couleur
du premier curé, en phase avec
l’époque des Lumières…
Visites guidées
concert, etc.
Pour encore davantage goûter à
la symphonie romantique claireobscure des formes et des couleurs
néo-médiévale, composée par
l'architecte liégeois Jean-Charles
22 PRéSENCE
Delsaux, deux visites guidées à
l’extérieur et à l’intérieur expliqueront le patrimoine que représente l’église aux points de vue
historique, artistique ainsi que
symbolique et spirituel, et en feront ainsi mieux percevoir l’intérêt pour nos racines (samedi à
14 h et dimanche à 10 h 45).
Dimanche, après une célébration
festive moderne (9 h 30), place à un
concert du Brass Band Echo des
Charmilles de Xhoffraix (15 h 30).
Dans l’écrin romantique de l’église
St-Fiacre, cet orchestre dirigé par
Roland Lodomez donnera un
Comme chaque été à Dison, grâce
aux Amis de l’église Saint-Fiacre,
l’église disonaise, dans le cadre
d’Eglise ouverte et accueillante,
offre librement à tout un chacun,
dans une ambiance musicale romantique, son patrimoine sacré
néo-médiéval ainsi qu’une exposition. Cette année, elle attire
l’attention sur son architecte,
une grande figure wallonne.
L’exposition s’intitule « JeanCharles Delsaux, le Viollet-le-Duc
liégeois ». Jean-Charles Delsaux
(1821-1893) fut en effet une grande
figure wallonne, à plus d’un titre :
par son ascension professionnelle,
par son innovation dans l’art de
bâtir, par son ouverture à l’architecture de son temps, par son rôle
primordial dans le mouvement
néo-gothique au niveau régional
et par son idéalisme.
Six volets
Cette exposition, déclinée en six
volets, présente les lignes de forces
de sa vie privée et de sa vie professionnelle. Ensuite, elle aborde son
œuvre majeure, le Palais de Liège :
la construction du Palais provincial et la restauration de l’ancien
Palais des Princes-évêques. Elle
explique le contexte historique
qui va entraîner l’architecte JeanCharles Delsaux vers la gloire et
décrit son oeuvre, tant à l’extérieur
qu’à l’intérieur. Puis elle envisage
ses restaurations des grandes
églises gothiques de Liège, capitale pendant huit siècles d’une
principauté ecclésiastique : SaintJacques, Saint-Martin, Saint-Paul
et Sainte-Croix. Enfin, elle dévoile
ses constructions dans le Pays de
Liège, qu’elles soient civiles ou sacrées.
Ouvert tous les samedis et dimanches de juillet et août, de 14 h
à 16 h. Visites guidées : 2 et 3 juillet,
6 et 7 août à 14 h. Entrée libre (participation souhaitée).
Un peu d'histoire…
E
n 1851, la petite église de la place du Sablon datant de 1740 devient vraiment trop petite pour
une cité qui est passée d’une révolution industrielle à une autre et dont la démographie a connu
une croissance galopante – pour le plus grand profit des patrons et la plus grande misère des
ouvriers… Les Disonais font donc appel à Jean-Charles Delsaux, un jeune architecte liégeois que
la construction du Palais provincial à Liège venait de rendre célèbre. Dans un 19e siècle où le Moyen Age
était à la mode, l’architecte Delsaux imagine un imposant édifice sacré de style néo-médiéval, utilisant
l’arc roman avec une élévation gothique.
Ses plans pour une nouvelle église à Dison sont acceptés en 1852. L’église sera édifiée, pour l’essentiel,
entre 1853 et 1858. Escalier d’accès, portail et transept seront aménagés, d’après les plans de Delsaux, en
1867, par l’architecte disonais Humblet. Le mobilier et les vitraux ont été progressivement réalisés par
des artisans belges et français.
Parmi ses éléments remarquables, il y a les composantes architecturales comme l'animation de la façade
occidentale avec ses cinq tours, la monumentalité de sa structure basilicale avec un chœur surélevé, les
voûtes d’ogives, la voûte en cul de four, leurs supports variés dans leur composition et le dallage du chœur
à effet tridimensionnel ; les peintures murales de la nef et de la zone orientale, restaurées à l’identique
lors de la rénovation dans les années 1980 ; les vitraux des bas-côtés, des chapelles communicantes et du
chœur ; le mobilier, en parfaite harmonie avec l’architecture, comme les anciens autels, les stalles, les
confessionnaux, l’orgue et le Chemin de croix, ainsi que la chaire et le banc de communion démantelés.
AGENDA
DISONAIS
des
Activités
mer. 1 juin
12 : 00 – 14 : 00
Bar à soupes
Régie Quartiers Havre-Sac
Place Jean Roggeman
15 : 00 – 18 : 00
Les joyeux retraités
Espace Jean Roggeman
rue Albert 1er 58
20 : 00 – 22 : 30
Conférence de H. Leboutte :
la franc-maçonnerie
au pays de Liège
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
ven. 3 juin
Toute la journée
Fête de quartier Dison centre
Esplanade de la Libération
Toute la journée
Festival de résistance :
WE de clôture
Centre culturel
Le Tremplin
sam. 4 juin
Toute la journée
Festival de résistance :
WE de clôture
Centre culturel
Le Tremplin
Toute la journée
Fête de l’école de Wesny
École de Wesny
Toute la journée
Fête de l’école de Neufmoulin
École de Neufmoulin
Toute la journée
Fête de l’école du Centre
École du Centre
Toute la journée
Fête de l’école du Husquet
École du Husquet
23 378 I Juin 2016
dim. 5 juin
09 : 00 – 15 : 00
Vide dressing
Patro de Dison
Rue de l’Industrie, 44
10 : 00 – 15 : 30
Fête à l’école de Mont
Rue de Mont 117
12 : 00 – 14 : 30
Barbecue des familles
Comité d’animation du Couquemont
Le Couquemont
mer. 8 juin
12 : 00 – 14 : 00
Bar à soupes
Régie Quartiers Havre-Sac
Place Jean Roggeman
sam. 11 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois d’hier
et d’aujourd’hui
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
08 : 00 – 15 : 00
Brocante
RSFC Andrimont
Terrain A, rue du Centre
dim. 12 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
lun. 13 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
mar. 14 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
mer. 15 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
12 : 00 – 14 : 00
Bar à soupes
Régie Quartiers Havre-Sac
Place Jean Roggeman
jeu. 16 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
ven. 17 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
sam. 18 juin
Toute la journée
Expo : artistes disonais
et verviétois (…)
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
dim. 19 juin
Toute la journée
Fête de la musique
Centre culturel
Parc du Château d’Ottomont
mer. 22 juin
12 : 00 – 14 : 00
Bar à soupes
Régie Quartiers Havre-Sac
Place Jean Roggeman
ven. 24 juin
Toute la journée
Fancy fair et souper fromage
École St-Laurent et Ste-Marie
Andrimont
20 : 00 – 22 : 30
Vernissage Rebecca Wauters
Fondation Hardy
Maison d’Adolphe Hardy
dim. 26 juin
11 : 00 – 14 : 30
Jogging de l’Association
des parents de l’école de Mont
École de Mont-Dison
mer. 29 juin
12 : 00 – 14 : 00
Bar à soupes
Régie Quartiers Havre-Sac
Place Jean Roggeman
14 : 00 – 18 : 00
Thé dansant
UCP + CCD
Le coin du wallon
Pé r’viker l’walon
Pusqui là qu’nos-èstans nos cwate,
Nos-alons fé’ne pitite atake.
Garçon, eune årdwèse èt eune crôye,
Qui èst-ce qui vout bin tinre lès rôyes ?
- Mi, dji n’sés ric’noche qui lès has’
qu’in-ôte èl fasse…
Awé, on-z-a tofèr inmé
Loukî l’ovrèdje èt l’lèyî fé
Pa eune ôte, c’èst bin pus-åhèye
Po lès cis qu’inmèt bin l’coulèye
Et s’dihet : dji n’pwète nin l’bèsace,
Qu’in-ôte èl fasse…
Si on vout fé r’viker l’walon
I fåt gazètes èt télèvîsion !
Et pwis, po fé viker l’gazète,
I fât dès scriyeûs èt dès r’cètes.
Mins n’fåt nin dîre, tot fant ‘ne grimace :
Qu’in-ôte èl fasse…
I-n-åre d’l’ovrèdje po turtos,
Lès grands, lès mêgues, lès p’tits, lès gros,
Et po réüssi çou qui convint,
I fårè s’î mète fwèrt rademint,
Sins ratinde, assis su l’tèrasse,
Qu’in-ôte èl fasse ! …
Louis Noiset
Bulletin communal
Bulletin communal
Aide
Avis
Avis
aux victimes
d’accidents du travail
en 2016
Vous avez eu un accident du travail.
Votre conjoint, un parent ou un ami se trouve dans cette situation.
Vous avez des questions ou vous avez besoin d’aide.
Nos assistants sociaux sont à votre disposition dans les villes suivantes.
Où et quand ?
Liège : Boutique Urbaine (3e étage)
Rue des Mineurs, 17
T. 04 221 66 02
Le lundi de 9 h à 12 h
En juillet et août : une permanence par mois
Verviers : Rue Mont du Moulin,4
T. 087 32 52 91
Le mardi de 13 h 30 à 16 h
En juillet et août : une permanence par mois
Libramont : Place communale, 9 - T. 061 51 01 25
Le 2e lundi du mois de 14 h à 16 h
Pas de permanence en juillet et en août
État civil
Naissances
Nohlan, chez Collette Aurore
et Martens Florian, r. de
Mont 20/3ETA, le 06/04
Sidi-Mohammed, chez Uteian
Kristina et Faiq Mohammed, r. de
l'Industrie 12/0021, le 12/04
Ceylin, chez Dogan Sükriye et Yönel
Recep, r. Pisseroule 132/2ETA,
le 14/04
Asma, chez Patraganova Malika
et Mudayev Magomed, r. des
Franchimontois 122/1ETA, le 19/04
Inès, chez Cavaleri Laura et
Oulad Haj Amar Zacharia, r. de
Verviers 83, le 21/04
Anaïs, chez Parotte Sylvie et
Parotte Fabrice, r. d'Andrimont 223, le 11/04
Wiam, chez El Aattar Khadija
et Toubali Abdellatif, r. d'Andrimont 35/0039, le 29/04
Elijah, chez Ligege Molingo
et Tuzolana Mana, r. d'Andrimont 44/3ETB, le 20/04
24
PRéSENCE I
Ce que nous faisons
•Nous vous expliquons comment votre accident
du travail se règle.
•Nous vous aidons à obtenir les indemnités auxquelles vous avez droit.
•Nous vous expliquons la législation sur les accidents du travail.
Vous pouvez faire appel à nous même si l’assureur de votre employeur refuse de reconnaitre
votre accident du travail.
Vous pouvez également nous contacter si votre
employeur n’était pas assuré au moment de
l’accident.
Célestine, chez Kaivers Séverine
et Delvaux Jean-Philippe, r. du
Corbeau 7, le 02/05
Asma, chez Patraganova Malika
et Mudayev Magomed, r. des
Franchimontois 122/1ETA, le 19/04
Maddy, chez Legrand Allyson,
r. des Droits de l'Homme 4, le 23/04
Mohammed, chez Chegdali
Aicha et Addala, Khalid, r. Albert
Ier 46/1ETA, le 04/05
Amir, chez Talib Es-Saadia et
Rharda Ali, r. Saint Jean 12/2ETA,
le 09/05
Décès
Wilkin Janine (81) veuve de Godard
Jean, r. de la Station, 29, le 20/04
Lefort Thierry (52) r. Henripré,
130, le 20/04
Norga Nicole (78) veuve de
Boeykens François, r. Neufmoulin,
17/33, le 21/04
Brach Alberte (86) veuve de Voss
Louis, r. Pire Pierre, 43, le 26/04
Gustin Jacques (87) ép. de Bureau
Lise, r. Adolphe Hardy, 9, le 01/05
Marneffe Philippe ( 48) l e s
Croisiers, 2, le 01/05
Lambert Alphonse (67) veuf de
Michel Jeanine, r. Henripré, 83,
le 03/05
Mariage
Le 8/04, Dubois-Schoensetters
Marc et Cremer Aline, av. du
Foyer, 8
Le 22/04, Leloup Bernard et
Simonon Chantal, sur les
Heids, 49
Le 23/04, Hamacher Margot
et Verdin Jean-François, r. de
Mont, 22/1ETA
Le 29/04, Alvarez Zapico
Florentino et Fellah Fatiha, r. de
la Station, 23/3ETA
Le 30/04, Norga Magali et
Burhenne Frédéric, val des
Cardamines, 5
Le 30/04, Thoumsin Geoffrey et
Ruelle Maud, r. Albert de t'Serclaes, 80
Le 30/04, Dragna Angela et Rotbi
Adil, r. de Mont, 20/1ETA
Le 7/05, Köksal Zeynep et Dupont
Yves, r. de Verviers, 47
Le 7/05, Thomé Laurianne et
Lorquet Frédéric , r. Pire Pierre, 25
Un service
d’aide‑
ménagères
à Dison
Vous êtes pensionné (e),
handicapé (e),
malade… Et vous avez
besoin d’une aide
pour votre ménage ?
Contactez le service
des aide-ménagères
de Dison !
Nettoyage, repassage,
lavage des vitres, …
Prix adaptés en
fonction des revenus.
Convivialité
Bientôt les belles journées
et douces soirées d'été !
Votre administration communale va, comme chaque année, procéder au fleurissement et
à l'embellissement des espaces publics sur tout le territoire de notre commune.
Renseignements :
A. Söhngen 087 39 33 93 1
2
3
4
Web
Visitez
le site
de la
commune
de Dison
www.
dison.be
Pages concédées à l’Administration communale
N
otre souci, à cette
occasion, est de
permettre à chacune et chacun
de nos concitoyens de pouvoir partager des moments de
rencontres, de discussions et de
convivialité dans un cadre le plus
agréable possible.
Vos enfants trouveront aussi des
espaces de jeux où ils pourront
s'amuser en toute sécurité.
Appropriez-vous donc ces différents endroits tels que le
parc d'Ottomont, le parc de La
Citadelle, le jardin du Curé (1) au
Village d'Andrimont, les places du
Village (2) et Simon Gathoye (4)
à Andrimont, la Plaine Fassotte,
l'Esplanade de la Libération et la
place Jean Roggeman (3) à Dison
25 378 I Juin 2016
et aussi toutes les promenades balisées au départ de Dison, MontDison et Andrimont Village.
À Dison et Andrimont
En 2015 deux réalisations importantes ont été inaugurées et vous
allez pouvoir en profiter pleinement dès cet été puisque tous les
aménagements sont terminés.
Il s'agit des places Simon Gathoye
à Andrimont et Jean Roggeman
à Dison.
Ces superbes espaces ont été
complètement aménagés par la
Société Baguette de Thimister
sur base des plans de l'auteur
de projet, le bureau d'architectes Baumans-Deffet.
L'investissement global des pouvoirs publics pour réaliser ces
travaux s'élève à 1 140 000 € dont
60 % soit 684 000 € à charge de
La Wallonie et 456 000 € à charge
de votre Commune et donc des
contribuables disonais.
Nous espérons donc que chaque
citoyenne et citoyen de notre
commune veilleront au respect
de tous ces lieux de vie ainsi qu'à
leur propreté.
Des bulles à verre enterrées ont
d'ailleurs été installées place
Jean Roggeman et remplacent
avantageusement les anciennes
y installées.
Vous en trouverez, par ailleurs,
deux autres sur le parking communal rue des Écoles.
Le Bourgmestre, les Échevines
et Échevins font donc appel au
civisme de chacune et chacun
pour maintenir tous ces endroits
agréables et conviviaux.
Nous ne doutons pas un seul instant que vous répondrez favorablement à notre appel et au nom de
tous les gestionnaires et collaborateurs de notre Administration
communale, nous vous souhaitons un bel été fait de rencontres
et de découvertes d'endroits que
vous ne connaitriez pas encore
sur notre territoire et en particulier nos belles campagnes
Andrimontoises et Disonaises
quelle que soit la saison d'ailleurs…
À votre service.
Gérard LIÉGEOIS
Échevin des travaux,
de l’environnement et
de la communication
Jean-Michel DELAVAL
Échevin des finances
et de la rénovation urbaine
Bulletin communal
Bulletin communal
Enseignement
Infrastructure
L’enseignement communal :
la qualité et la réussite garanties
État du pont de l’autoroute
rue léopold à Dison
Tout au long de l’année scolaire, les écoles communales de Dison s’efforcent de
dispenser aux élèves un enseignement de très grande qualité basé sur les matières
telles que l’apprentissage du français et de l’anglais (pour le degré supérieur), des
mathématiques, des sciences, d’éveil, d’éducation physique et de religion / morale.
L’
année scolaire prochaine, les
cours philosophiques seront réduits de moitié (une période au
lieu de deux) au profit d’une période d’éducation à la citoyenneté. De plus amples informations seront communiquées dès que possible.
L’ensemble de ces matières sont dispensées
sous différentes formes et de différentes façons.
L’Administration communale de Dison a décidé d’équiper certaines classes (au sein des
écoles du Centre, de Renoupré et du Husquet)
de tableaux interactifs afin de remplacer le
traditionnel tableau noir, considérant qu’il est
nécessaire de se former aux nouvelles technologies. Cet investissement de plus de 50.000 €
permettra aux élèves de se familiariser avec
l’outil informatique devenu indispensable aujourd’hui.
L’apprentissage se réalise également par des
visites pédagogiques et des voyages scolaires.
Cette année, le voyage de fin d’études à Paris
n’a pas été organisé en raison des évènements
tragiques qui ont secoué la capitale française
le 13 novembre 2015, mais il est d’ores et déjà
inscrit à l’agenda pour 2017.
Ce voyage a été remplacé par des visites tout
aussi intéressantes, dans la province du
Hainaut : parc animalier Pairi Daiza, site de
Ronquières et Strépy-Thieu, l’archéosite d’Aubechies, Villes de Tournai et de Mons.
Les autres élèves de section primaire ont eu
quant à eux l’occasion de découvrir d’autres
sites belges tout aussi intéressants : le Mont
Mosan (1ère primaire), le parc de Bokrijk (P3),
les grottes de Han et le parc animalier (P4), le
Monde sauvage à Aywaille (P2), l’Archéoforum
à Liège ainsi que le site de Blégny Mine (5e).
De plus, durant l’année, les élèves des écoles
effectuent des sorties pédagogiques diverses et
variées : visite de marchés locaux, participation
à des activités culturelles en collaboration avec
le Centre culturel de Dison, éducation à la sécurité routière, aux tris des déchets et au respect
de l’environnement, visites de fermes pédagogiques, etc.
Au niveau sportif, les élèves de la 3e à la 6e
Le ministre des travaux publics rassure le Bourgmestre, Yvan ylieff
primaire, se rendent 10 fois par an à la piscine
communale, avenue Jardin École. Ils participent à des courses d’orientation au Domaine
provincial de Wégimont, à des défis de course
à pied à la Fraineuse à Spa et au stade de
Bielmont à Verviers.
Au niveau sportif, il faut aussi mentionner
les investissements constants réalisés dans
l’achat de matériel de psychomotricité pour
les élèves de section maternelle, avec l’aide de
l’Adeps et ce pour un budget de 10.000 euros
chaque année.
Les effets de cet enseignement de qualité riche
et varié ? Les chiffres ne mentent pas : au sein
de la population disonaise, deux enfants sur
trois fréquentent l’enseignement communal.
Au sein de chaque école, 80 % des élèves inscrits
sont domiciliés à Dison.
Plus que jamais, la Commune est fière de son
enseignement communal.
Benoît DANTINE
Échevin de l’Enseignement
Enseignement
Dès 2 ans et demi, confiez vos enfants
aux 9 écoles communales de Dison !
École du Husquet
École Heureuse
École de Fonds-de-Loup
Rue de Husquet, 27 à Dison
T. 087 33 75 49
dir.husquet@ecolehusquet.be
Directrice : Chantal DE LUCA
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07, le lun. 29/08 et le mar. 30/08
R. de Verviers, 310 à Andrimont
T. 087 33 37 09
Directeur : Philippe HANSEN
dirheureuse@ecoleheureuse.be
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07, le lun. 29/08 et le mar. 30/08
Horaire des garderies
École Luc Hommel
École du Centre
Pl. Simon Gathoye, 2
à Andrimont
T. 087 33 64 24
Directrice : Béatrice MERKEN
dir.fonds@ecolefondsdeloup.be
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07, le lun. 29/08 et le mar. 30/08
Place Luc Hommel, 15 à Dison
T. 087 33 76 37
dir.hommel@ecoleluchommel.be
Directeur : Alain VOIGT
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07, le lun. 29/08 et le mar. 30/08
R. S.-le-Château, 18, Andrimont
T. 087 33 24 85
Directeur : Jean-Pierre BIDOUL
dir.centre@ecoleducentre.be
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07, le lun. 29/08 et le mar. 30/08
École de Wesny
Infos
École de Mont
École de Renoupré
Rue de Mont, 117 à Dison
T. 087 33 67 16
dir.hommel@ecoleluchommel.be
Directeur : Alain VOIGT
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07 (à l’école Luc Hommel), le
lun. 29/08 et le mar. 30/08
Rue Henripré, 14
à Andrimont
T. 087 33 32 53
dir.centre@ecoleducentre.be
Directeur : Jean-Pierre BIDOUL
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07, le lun. 29/08 et le mar. 30/08
Rue d’Andrimont, 131
à Andrimont
T. 087 33 12 16
dir.fonds@ecolefondsdeloup.be
Directrice : Béatrice MERKEN
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07 (à l’école de Fonds-de-Loup),
le lun. 29/08, le mar. 30/08/216
Administration communale
Rue Albert 1er, 66
087 39 33 40
Permanence de l’Échevin
de l’Enseignement Benoît Dantine
sur rendez-vous : 087 39 33 40
Rentrée des classes le jeudi 1er
septembre 2016
26
PRéSENCE I
Inscriptions de 10 h à 12 h le ven.
1/07 (à l’école de Fonds-de-Loup),
le lun. 29/08, le mar. 30/08/216
Tous les jours de 7 h 30 à 8 h 15
De 12 h 05 à 13 h 25 et de 15 h 30
à 17 h 30 ; mer. de 12 h 05 à 17 h 30.
École de Neufmoulin
Place Jean Roggeman, 19 à Dison
T. 087 33 69 62
dir.fonds@ecolefondsdeloup.be
Directrice : MERKEN Béatrice
Pages concédées à l’Administration communale
I
l y a quelques temps, Yvan YLIEFF,
Bourgmestre de Dison, avait estimé devoir attirer, par un courrier urgent qu’il
lui adressait, l’attention du Ministre
des Travaux publics de la Région wallonne, Maxime PREVOT, sur la dégradation inquiétante du pont de l’autoroute rue
Léopold et sur les risques que cette situation
faisait courir.
Le Ministre Maxime PREVOT vient de répondre
également par courrier au Bourgmestre de
Dison pour confirmer que des blocs de béton
se sont en effet détachés du pont et que les
services compétents de l’Administration wallonne chargée de l’entretien des ouvrages d’art
sont intervenus dans le courant du mois de
mars dernier pour inspecter l’état du pont et
faire enlever les tablettes risquant de chuter.
Le Ministre ajoute que « cet ouvrage d’art n’a
pas de souci majeur et sa stabilité générale
n’est pas problématique. La Direction des
Expertises techniques de l’Administration ne
l’avait donc pas répertorié comme un ouvrage
nécessitant une réhabilitation urgente »,
ajoute encore le Ministre qui confirme toutefois que certains travaux sont nécessaires
en raison de l’état actuel du pont.
Ces travaux devraient pouvoir commencer
dans le courant de l’année prochaine.
Leur coût est estimé à 1 million d’euros.
Enfin, le Ministre rassure le Bourgmestre
et tous les usagers de la voirie rue Léopold
que surplombe ce pont en précisant que la
Direction générale opérationnelle des Routes
et des Bâtiments « effectue régulièrement des
inspections sur cet ouvrage ».
Il reste donc à espérer que les travaux de réparation du pont de Dison commencent effectivement début de l’année prochaine.
D’ici là, Yvan YLIEFF, Bourgmestre, ne
manquera pas de rappeler au Ministre
Maxime PREVOT son engagement.
Routes
Amélioration
de la visibilité
avenue du Foyer
et rue de Rechain
Le Bourgmestre de Dison intervient auprès
de la Région wallonne pour une meilleure
visibilité avenue du Foyer et rue de Rechain
E
n réponse à la demande de plusieurs riverains et usagers des
voiries concernées, Yvan YLIEFF, Bourgmestre, a demandé
à la Direction des Routes de Verviers, Direction générale
opérationnelle des Routes et Bâtiments de la Région wallonne, d’améliorer la visibilité de ce carrefour en vue de
sécuriser au mieux les riverains, les piétons et les usagers
des voiries concernées.
Monsieur l’Ingénieur, Philippe ELSEN, Directeur des Ponts et
Chaussées, vient de répondre au Bourgmestre que les services compétents placés sous son autorité se sont rendus sur place et ont convenu
de rafraîchir le marquage au sol et d’installer trois potelets supplémentaires de manière à fermer complètement la zone située entre
ledit carrefour et le passage pour piétons, l’objectif étant d’obtenir une
meilleure visibilité et plus de sécurité à la sortie de l’avenue du Foyer.
Voilà donc une nouvelle qui ne manquera pas de satisfaire les nombreux usagers de ces voiries, piétons, riverains et automobilistes.
27 378 I Juin 2016
Communication
Proximus
investit à Dison
Proximus investit à Dison et y améliore son réseau
en proposant une technologie plus performante.
G
râce à l’excellente collaboration entre le Conseil
communal et Proximus,
l’opérateur télécom a déployé sa technologie dans
les rues représentées en
mauve sur le plan ci-dessous. À ces rues
déjà couvertes, sont venues récemment
s’ajouter celles représentées en bleu.
Concrètement, dans toutes ces rues, vous pouvez accéder à la TV
digitale de Proximus en qualité HD, et ceci, sur un ou plusieurs téléviseurs. Vous pouvez vérifier sur le site de Proximus www.proximus.
be/possibilitestv quels services sont disponibles pour vous. En effet,
ceux-ci dépendent de la distance entre votre habitation et l’armoire
de rue de Proximus.
Pour plus d’information, vous pouvez téléphoner au numéro gratuit
0800 33 800 où vous rendre au Proximus Center de Verviers : Crapaurue,
126-1 – 4800 Verviers, du lundi au samedi de 9h30 – 17h.
Bulletin communal
Dimanche 19 juin
dison
parc du château d’ottomont
15 h Jackylou et ses enjoliveurs
16 h 30 Vénusberg / 18 h Bacon Caravan Creek
19 h 30 Marka / 21 h The Family Booze Farmers
+ village gastronomique du monde
+ scène « les ateliers » & « associations »
Parc du Château d’Ottomont
Rue de Verviers 203 à 4821 Andrimont
087 33 41 81 Gratuit
28
PRéSENCE I
Pages concédées à l’Administration communale
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
3 876 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler