close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ajEna COntaCt

IntégréTéléchargement
La lettre d’information d’AJENA, énergie et environnement en Franche-Comté
Janvier / Février / Mars 2016
Le potentiel
photovoltaïque
Aimeriez-vous connaître le
potentiel de votre maison
à produire de l’énergie
photovoltaïque ? Grâce au
cadastre solaire, c’est désormais possible !
Le Parc du Haut-Jura accompagne deux communes qui testent le dispositif : Morez et
Avignon-lès-Saint-Claude.
Le cadastre solaire se présente sous la forme d’une cartographie vue du ciel : il offre
un aperçu du potentiel photovoltaïque de chacun des bâtiment d’une commune, que
ce soit un habitat collectif ou une maison individuelle. Autrement dit, il permet de
savoir dans quelle mesure le bâtiment où l’on vit peut produire de l’électricité, grâce
aux rayons solaires. Cette donnée est accessible via internet, et en cliquant sur le
bâtiment concerné, on obtient des informations sur les caractéristiques de l’installation
photovoltaïque envisageable. Bien sûr, ces données permettent simplement de juger la
pertinence globale d’un tel projet : une analyse plus fine doit ensuite être menée au cas
par cas pour le concrétiser. Mais il a l’avantage de défricher le terrain et d’encourager
les initiatives, afin de développer largement ce type d’énergie renouvelable tout en
étant plus vigilant lors des démarchages commerciaux. "
I
d
timents
Rénov’ACT est l’œuvre de toute l’équipe, elle représente des centaines d’heures
d’expertises sur plus de deux années mais le résultat est exceptionnel. Je
tiens à remercier tous nos partenaires qui nous ont permis de mener à bien ce
projet : l’Europe, l’ex Région Franche-Comté, l’ADEME, la DREAL, les CAUE, le
Pôle Énergie mais aussi Jacques Allier, Laurent Boiteux, Damien Compagnon
et Samuel Courgey.
L’Espace Info Énergie est toujours le lieu où trois de nos
techniciens vous renseignent gratuitement par téléphone
ou au cours d’un rendez-vous individualisé.
De plus, Ajena organise des ateliers pour l’auto rénovation
au cours desquels, par la pratique, vous appréhenderez
comment isoler des parois ou des toits et traiter l’étanchéité
à l’air.
Pour des rénovations confortables et économes, Ajena par Christophe Nouzé,
président d’Ajena
est toujours là ! "
é n e r g é t i q u e
b â
Rénov’ACT, des ateliers pratiques de formation, l’Espace Info Énergie,
trois outils d’aide à la rénovation pour vous !
a
n
tio
N°98
es
édito/ Un travail d’équipe solide
l’association
ov
www.ajena.org
P o u r l a r é n
ajEna
COntaCt
AJENA
AGENDA
! « Troc jardin et marché artisanal »
au château de Frontenay,
la seule valeur est celle de l’échange
et de la convivialité.
le troc vert permet d’échanger tous
types de végétaux, graines, boutures,
jeunes plants…
le 24 avril
! « la journée Biotonome »
apprendre et agir pour faire mieux
avec moins, initiée par le réseau
Biocoop.
21 mai, animation de la journée sur
www.biotonome.fr
! Formation pratique «Isolation et
étanchéité à l’air» (secteur Lons)
Samedi 18 juin 2016
plus d’informations sur
www.ajena.org ou 03 84 47 81 14
! Rappel : visitez le nouveau site
Ajena. On y retrouve entre autres le
« Guide des bonnes pratiques pour la
rénovation énergétique des logements »
tiré du programme Rénov’ACT.
www.ajena.org
Infos : EIE d’Ajena et sur www.parc-haut-jura.fr rubrique Climat-energie
(cadastres solaires)
RÉNOVATION DES LOGEMENTS
Rénov’ACT, la rénovation énergétique en détails
p. 2-3
Un guide des bonnes pratiques conçu
pour assister les particuliers.
AJENA CONTACT n°98 | Janvier / Février / Mars 2016
Rénovation des logements
Programme Rénov’ACT : un outil unique !
Après deux années de recherche, d’étude et d’analyse des opérations de rénovation
de logements du programme Effilogis, en Franche-Comté, Ajena a réalisé un
GUIDE INÏDIT DES BONNES PRATIQUES POUR LA RÏNOVATION ÏNERGÏTIQUE DES LOGEMENTS à destination
des particuliers. Des fiches pédagogiques pour aborder sereinement votre projet de rénovation, disponibles
en téléchargement gratuit sur www.ajena.org
HVDSSRUWVVRODLUHV
2SWLPLVDWLRQGHVHVSDFHVHWG
125'
125'
&KDPEUH
6DORQ
(QWUpH
&XLVLQH
6'%
W
&KDPEUH
&
6RXUFH(ɝQHUJLH
´0HQXLVHULHVµ
pOpVSDU
FRPSRUWHUGHJUDYHVGpIDXWVUpY
8QHUpQRYDWLRQUpFHQWHSHXW
EOHXHVQHVRQWSDVLVROpHV
ODWKHUPRJUDSKLH,FLOHV]RQHV
h/(7(67'·,1),/7520e75,(
7UqVXWLOH
HOHUOHVGpIDXWVG·pWDQFKpLWpjO·DLU interven-‐
QGXYROXPHFKDXɛpSHUPHWGHGpF limitée, il permet de bien cibler les
/DPLVHHQSUHVVLRQRXHQGpSUHVVLR
avec des travaux d’ampleur
déjà en partie isolées
dans le cas de maisons
FDFLWpGXGLDJQRVWLF
tions d’amélioration.
GXWHVWG·LQÀOWURPpWULHDPpOLRUHO·Hɜ
/HFRXSODJHGHODWKHUPRJUDSKLHHW
e Ajena
7HVWG·LQÀOWURPpWULHSourc
626),&+(6
µ
Voir Glossaire
´7UDLWHPHQWGHO·pWDQFKpLWpjO·DLU
1UATRE lCHES PRATIQUES SONT PROPOSÏES POUR APPORTER
DES CONSEILS UTILES AUX PROPRIÏTAIRES DE LOGEMENTS AlN
DE BIEN ABORDER LEUR PROJET DE RÏNOVATION
Cette rubrique vient expliquer les enjeux d’une rénovation
performante et répondre aux principales questions qui se posent
en amont de tout projet de réhabilitation. Elle détaille également
les points clefs de la performance énergétique d’un bâtiment.
Diagnostic complet
La prise en compte de l’état initial est fondamentale avant
d’entreprendre des travaux, quels qu’ils soient. Cette fiche liste
l’ensemble des éléments qui doivent être repérés afin que vous
puissiez faire un premier auto-diagnostic ou pour savoir ce que
vous devez faire vérifier par des professionnels. Elle permet
également de comprendre ce qui est analysé dans un audit
énergétique et ce qu’il peut apporter pour définir une stratégie
d’amélioration thermique.
ɞɱɦɬɫ
ɩɢɰɦɫɡɦɰɭɢɫɰɞɟɩɢɰ ɭɞɯɠɬɲɯɰɡɢɯˏɫɬɳ
s ,ES ENJEUX
s ,E "! "A DE LA RÏNOVATION ÏNERGÏTIQUE
s ,ES POINTS CLEFS DUN LOGEMENT ÏCONOME
7,21
3$5&2856'(5e129$
)LQDQFHUOHVWUDYDX[
(VWLPDWLRQGXFR€WJOREDO
'pÀQLWLRQGXEXGJHW
GHWUDYDX[
C
ɭɞɯɠɬɲɯɰɡɢɯˏɫɬɳɞɱɦɬɫ
ɣɦɠɥɢɰɭɯɞɱɦɮɲɢɰ
ɣɦɠɥɢɰɱɶɭɬɩɬɤɦɮɲɢɰ
ɣɦɠɥɢɰɱɶɭɬɩɬɤɦɮɲɢɰ
FICHES TYPOLOGIQUES
ɣɦɠɥɢɰɱɢɠɥɫɦɮɲɢɰ
ɣɦɠɥɢɰɭɯɞɱɦɮɲɢɰ
ɟɬ˔ɱɢˆɬɲɱɦɩɰ
Les autorisations et la réglementation
Pour certains travaux, des demandes d’autorisation doivent
être déposées. Cette fiche détaille, pour chaque type de travaux
pouvant être réalisés à l’occasion d’une réhabilitation, la nature
des démarches administratives à accomplir et les réglementations
thermiques à respecter à minima.
Les devis
Face à des devis, un particulier peut vite se trouver démuni. Cette
fiche vise à donner toutes les informations indispensables qui
doivent figurer sur ce document qui, lorsqu’il est signé, a une
valeur de contrat entre le client et l’artisan. D’où l’importance de
comprendre ce qu’il comporte et de vérifier qu’il est conforme
aux travaux que vous souhaitez engager.
$9$17
/(60$,6216585$/(6
WHFWXUH
&RQWH[WHXUEDQLVPHHWDUFKL
pour la plupart, des an-‐
es maisons rurales sont,
du
représentent à l’échelle
ciennes fermes. Elles
de
important en termes
territoire un potentiel
HVjDPpQDJHUHW
UHTXDOLÀFDWLRQGHYLOODJHVGHYROXPIRQWSOXVGH
OHV
GHVXUIDFHVGHORJHPHQWGLVSRQLEOHV
SRLQW GH YXH VWDWLVWLTXH
Pð KDELWDEOHV '·XQ
LQFOXDQW FHV PDLVRQV
PDLVRQV FRQVWUXLWHV DYDQW
PHQWVIUDQFFRP-‐
UXUDOHVUHSUpVHQWHQWGHVORJH 2013).
DFIP-‐ Filocom
tois (source SOeS d’après
GDQV FHW
GLYHUVLWp
JUDQGH
DVVH]
Q REVHUYH XQH
GHV IRUPHV GHV PRGHV
KDELWDW UXUDO GLYHUVLWp
constructifs, des matériaux…
DYHF OHV
UpDOLVpHV
&HV PDLVRQV VRQW HVVHQWLHOOHPHQW
pierre, issue des nombreuses
matériaux locaux : la
exploita-‐
des champs lors de leur
carrières ou extraite
UUHDUJLOHXVHHWOH
WLRQOHERLVODEULTXHSOHLQHODWH PHQWODJXHUUHGH
WRUFKLV'HQRPEUHX[FRQÁLWVQRWDPXOLqUHPHQWWRXFKp
WUHQWHDQVDXHVLqFOHRQWSDUWLF
c’est pourquoi la majorité
le patrimoine architectural,
FOHV
GXEkWLGDWHSOXW{WGHVHWHVLq
L
ɭɞɯɠɬɲɯɰɡɢɯˏɫɬɳɞɱɦɬɫ
ɩɢɰɦɫɡɦɰɭɢɫɰɞɟɩɢɰ
L’étape fondamentale est la conception du projet. Il faut ensuite
savoir s’entourer et financer les travaux pour pouvoir organiser
sereinement son projet et son chantier. Le chapitre conclut sur
l’utilisation d’un logement économe en énergie et rappelle les
éco-gestes du quotidien à adopter pour continuer de faire diminuer
sa facture énergétique.
ɟɬ˔ɱɢˆɬɲɱɦɩɰ
#EST LÏLÏMENT CENTRAL DU GUIDE )L EXPLIQUE DE ! Ì : LES GRANDES PHASES
DUN PROJET DE RÏHABILITATION DE ! Ì :
ɣɦɠɥɢɰɱɢɠɥɫɦɮɲɢɰ
prévisionnel.
ɣɦɠɥɢɰɭɯɞɱɦɮɲɢɰ
PARCOURS DE RÉNOVATION
,
ɣɦɠɥɢɰɱɶɭɬɩɬɤɦɮɲɢɰ
LpVDX[FKDUJHVHW
OIDXWpJDOHPHQWLQWpJUHUOHVFR€WVO
un
OH FKDXɛDJH O·pOHFWUL-‐
permettant d’estimer
IDFWXUHV GH IRQFWLRQQHPHQW DLQVL TXH OHV WD[HV /D
l existe plusieurs indicateurs
/·DXJPHQWDWLRQ GHV FR€WV
FLWp O·HDX OHV DERQQHPHQWV est également à consi-‐
UHWRXU VXU LQYHVWLVVHPHQW
un premier niveau d’anti-‐
des équipements
par type d’énergie donne
travaux maintenance
décennal des fa-‐
à venir avec ou sans
d’entretien, entretien
cipation sur les factures
basent dérer (contrats
Mais ces projections se
çades…)
d’isolation performante.
DEOHV,OHVWSRVVLEOH
VXUGHVVFpQDULRVUHODWLYHPHQWSHXÀen fonction d’hypo-‐
QJDJHUSRXUOHUHP-‐
simulations
/DSULVHHQFRPSWHGHVGpSHQVHVjH
toutefois de faire des
ou de certains éléments
augmentation.
placement des équipements
thèses basées sur cette
intégrée dans les projections.
rarement
est
constructifs
QHRUJVL
HVVRQWJDUDQWLHV
9RLUKWWSZZZLQIRHQHUJLHERXUJRJ
2UULHQQHGXUHWRXMRXUV/HVIHQrWU une chaudière de
LWH
fabricants,
PXODWHXUVHFRUHQRYHUTXHOOHUHQWDELO
ans, parfois 20 par certains
DQV XQ FKDXɛHHDX
IRQFWLRQQHU
SHXW
12 ou 15 ans.
convient de ERQQH TXDOLWp
être changé au bout de
vision plus globale, il
vie de
prix électrique devrait
Si l’on veut avoir une
peut avoir une durée de
critères que les seuls
Si une couverture en tuile
l’entretien
prendre en compte d’autres
dépendra beaucoup de
QW
plus de 50 ans, cela
de l’énergie.
Source © Stockvault.net/2happy
RXQRQ/DGpFLVLRQGXUHPSODFHPH
donc être prise en ayant
permet non seule-‐ TXLDXUDpWpIDLW
tel équipement devra
basse consommation
énergétique de tel ou
pour tout projet ambitieux Une rénovation
ette étape est capitale
diminuer la consommation
FRQVFLHQFHGHFHVFR€WVGLɛpUpV
peuvent être importants. ment de faire
la valeur vénale du logement
car les investissements
PH(ɜORJLVHQ mais augmente également
G·DPpOLRUDWLRQ
énergie en
HQJHQGUp SDU GHV WUDYDX[
/HUHWRXUG·H[SpULHQFHGXSURJUDPGH ½ OH grâce au classement positif sur l’étiquette
stan-‐
correcte-‐ /H VXUFR€W
GH À[HU DXWRXU
aux travaux de rénovation
les travaux, s’ils sont
)UDQFKH&RPWp SHUPHW
la énergétique par rapport s’envisager comme un investis-‐
WLTXHJOREDOHGHQL-‐ cas de cession. De plus,
au bâti, contribuent à
FR€WPR\HQG·XQHUpQRYDWLRQpQHUJp
judicieux ment exécutés et bien adaptés
dard est réel, mais il doit
VOHVWUDYDX[VHURQW
d’une acquisition, il est
cas
le
UGXORJHPHQW3OX
Dans
BBC.
veau
VHPHQWVXUO·DYHQL
seront im-‐
pérennité du logement.
UDYDX[µVXɜVDQW
économies d’énergie
GHSUpYRLUGqVOHGpEXWXQEXGJHW´W
performants et plus les
HVDLGHVÀQDQFLqUHV
WG·DYRLUpJDOHPHQW
SRUWDQWHV'·DXWDQWTXHOHVGLɛpUHQWVXUFR€W,OHVWGRQF
(QPDWLqUHGHFR€WVLOHVWLPSRUWDQ questions doivent
GLVSRQLEOHVSHUPHWWHQWGHFRXYULUFH
cela plusieurs
toutes les
une vision globale. Pour
du projet de connaître
:
important dès le début
GLVSRQLEOHV HW SDV XQLTXH-‐
se poser le plus tôt possible
SRVVLELOLWpV GH ÀQDQFHPHQW
UVRQQHOGLVSRVH]YRXV"
PHQWOHVFR€WVEUXWVGHVWUDYDX[
h 'HTXHODSSRUWSH
DSDFLWpG·HPSUXQW"
h 4XHOOHHVWYRWUHF
ÀFLHUGHSUrWVjWDX[UpGXLWV"
h 3RXYH]YRXVEpQp
DLGHV ÀQDQFLqUHV DX[-‐
h 4XHOOHV VRQW OHV GLɛpUHQWHV
TXHOOHVYRXVSRXYH]SUpWHQGUH"
priori-‐
sont-‐ils prévus et sont-‐ils
h D’autres travaux
WDLUHV"
Source © Stockvault.net/2happy
D-‐
LPHOHFR€WGHVWU
6LXQDXGLWDpWpUpDOLVpFHOXLFLHVWUXQSUHPLHUEXGJHW
YDX[jUpDOLVHUHWSHUPHWGHGpÀQL
,
2
0DLVRQVGHSRO\FXOWXUH
HOIRUW
(YHWWH6DOEHUW7HUULWRLUHGH%
9DOD\+DXWH6D{QH
traditionnelles
maisons
des
’architecture
liée à l’utilisation
franc-‐comtoises est fortement
VGpÀQLUSOX-‐
TXLHQpWDLWIDLWH$LQVLQRXVSRXYRQ
VLHXUVJUDQGVW\SHV
HQ SLHUUH GDQV OHV
h /HV PDLVRQV GH SRO\FXOWXUH
]RQHVGHSODLQHVHWGHSODWHDX[ GDQV OHV ]RQHV
VLWXpHV
h /HV PDLVRQV SDVWRUDOHV
H
G·DOWLWXGHVSpFLDOLVpHVGDQVO·pOHYDJ QHVYLWLFROHV
URQQHVGDQVOHV]R
h /HVPDLVRQVYLJQH
VLWXpHV GDQV OHV ERXUJV
OHV PDLVRQV GH FH W\SH
GLpHVGDQVOD
YLOODJHVHURQWpWX
RXOHVFHQWUHVGH
W\SRORJLH´PDLVRQGHERXUJµ
O\FXOWXUHjSDQGHERLVW\SLTXHV
h /HVPDLVRQVGHSR
VVDQ
GX6XQGJDX%HOIRUWDLQHWGX-XUD%UH
sont implantées en fonc-‐
a plupart de ces maisons
GH OLPLWHU OHV
DÀQ
WLRQ GHV ORJLTXHV FOLPDWLTXHV GXHV DX[ YHQWV
O·KXPLGLWp
LQÀOWUDWLRQV G·DLU HW
6XG2XHVWHQVXL-‐
GRPLQDQWVYHQXVSULQFLSDOHPHQWGX
YDQWOHUHOLHIMXUDVVLHQ
L
dans chaque département
)HUPHVSDVWRUDOHV
)HUPHVYLJQHURQQHV
EV
/HV/RQJHYLOOH0RQWG·2U'RX
9LQFHOOHV-XUD
%XFH\OHV*\+DXWH6D{QH
6RXUFH(ɝORJLV
JLHGXEDWL
FKHFRPWHIUODW\SROR
KWWSZZZFDXHIUDQ
9RLU*ORVVDLUH
s (UIT lCHES POUR LES MAISONS INDIVIDUELLES
s 4ROIS lCHES POUR LES IMMEUBLES COLLECTIFS
3ɬɲɯɢɫɰɞɳɬɦɯ
hhttp://www.caue-‐franche-‐comte.fr
LPRLQH67$3
h6HUYLFHWHUULWRULDOGHO·DUFKLWHFWXUHHWGXSDWU
L
6RXUFH(ɝORJLV
9LOOHUV6W0DUWLQ'RXEV
LVRQWOHVSOXV
HVRQWOHVPDLVRQVGHSRO\FXOWXUHTX
Elles se déclinent
répandues en Franche-‐Comté.
VCAUE de
HQSOXVLHXUVVRXVFDWpJRULHV/HVWURL
HQ
SRUWDLO LQWHUQHW ´7HUULWRLUH
OD UpJLRQ RQW FUpp XQ
YULUOHVSDUWLFXOD-‐
PRXYHPHQWµSHUPHWWDQWGHGpFRXORJLHEkWLH
ULWpVDUFKLWHFWXUDOHVGHFKDTXHW\SR
C
/HV*UDV'RXEV
*X\DQV9HQQHV'RXEV
/H5XVVH\'RXEV
6RXUFH(ɝORJLV
Le parcours de rénovation énergétique en copropriété
Les règles de fonctionnement des copropriétés et les difficultés
à financer les travaux sur les parties communes et privatives ne
facilitent pas les prises de décisions. Ce processus complexe est
décrypté dans cette fiche afin de mieux comprendre le jeu des
acteurs et les démarches à entreprendre pour la préparation et
la planification des travaux.
Elles sont en partie issues du travail de recherche et d’analyse mené sur les projets de rénovation Effilogis en Franche-Comté. Elles permettent de
trouver son logement parmi l’éventail des fiches et de mieux identifier ses atouts et ses contraintes et d’avoir une estimation des consommations
énergétiques. C’est un point de départ pour s’interroger sur les possibilités d’amélioration envisageables.
2
ɟɬ˔ɱɢˆɬɲɱɦɩɰ
ɟɬ˔ɱɢˆɬɲɱɦɩɰ
%DOORQG·HDXFKDXGH
3LqFHVGHYLH
3LqFHVGHQXLW
626),&+(6
&HVLQGLFDWLRQV
GLɛpUHQWHVWHPSpUDWXUHVGHVXUIDFH
des manques,
8QHFDPpUDLQIUDURXJHLQGLTXHOHV
déjà présente, de repérer
l’état d’une isolation
HQWQRQLVROpHQ
permettent d’apprécier
HVWSHXXWLOHGDQVOHFDVG·XQEkWLP
GHVLQVXɜVDQFHV/DWKHUPRJUDSKLH QFHGHVSUREOqPHVG·KXPLGLWpHWG·LQÀOWUDWLRQG·DLU
tempéra-‐
la plupart du temps des
UHYDQFKHHOOHSHXWPHWWUHHQpYLGH
ces mesures nécessitent
froid. Pour être pertinentes, 5° C.
à
tures extérieures inférieures
Source Ajena
ɣɦɠɥɢɰɱɢɠɥɫɦɮɲɢɰ
ɣɦɠɥɢɰɱɢɠɥɫɦɮɲɢɰ
6DOOHj
PDQJHU
HVHU-‐
JLpHVDX6XGHWjO·(VWOHVSLqFHVG
O·RQ YHXW
$LQVLOHVSLqFHVGHYLHVHURQWSULYLOp
O·RULHQWDWLRQ 2XHVW VL
DX 1RUG$WWHQWLRQ j
YLFH RX QRQ FKDXɛpHV
pYLWHUOHVVXUFKDXɛHVO·DSUqVPLGL
pJLHU
SURWHFWLRQVVRODLUHVLOIDXGUDSULYLO HVR-‐
6LOHORJHPHQWQHFRPSRUWHSDVGH QVH[WpULHXUHVÀ[HVFDVTXHWWHVEULV
VHORQOHVRULHQWDWLRQVGHVSURWHFWLR pJpWDOHV
OHLO«PRELOHVYROHWVVWRUHV«RXY
h/$7+(502*5$3+,(
FICHES PRATIQUES
ɣɦɠɥɢɰɭɯɞɱɦɮɲɢɰ
JUDWXLWVHQKLYHU
ɣɦɠɥɢɰɭɯɞɱɦɮɲɢɰ
'
sur l’existant :
guider les interventions
être utilisés pour mieux
D’autres outils peuvent
ɣɦɠɥɢɰɱɶɭɬɩɬɤɦɮɲɢɰ
&XLVLQH
&
/·DXGLWpQHUJpWLTXH
ɭɞɯɠɬɲɯɰɡɢɯˏɫɬɳɞɱɦɬɫ
(QWUpH
W
6'%
&KDPEUH
Ajena
6'e3(5',7,216 -‐ Source
(;(03/('(5e3$57,7,21'(
',$*1267,&&203/(7
de ma-‐
les préférences en termes
de lister les travaux souhaités, LVDWLRQVGHVSURIHVVLRQQHOV
l convient également
JXLGHUOHVSUpFRQ
WpULDX[RXGHW\SHG·pQHUJLHDÀQGH
l’audit
missionné pour réaliser
le bureau d’études thermiques une année à l’aide d’un logi-‐
A partir de ces éléments,
bâtiment sur
le fonctionnement du
nécessaires pour
énergétique va simuler
les quantités d’énergies
pour l’intégra-‐
ce calcul qui va évaluer
le jour, 16 ° C la nuit
ciel spécialisé. C’est
conventionnel (19° C
HVGpSHUGLWLRQV
maintenir un climat intérieur
HOFDOFXOHpJDOHPHQWODUpSDUWLWLRQGQWG·DLU
OLWpGHODVXUIDFHFKDXɛpH/HORJLFLVWKHUPLTXHVHWSDUOHUHQRXYHOOHPH
HVSDURLVOHVSRQW
HQWUHOHVGLɛpUHQW
I
ɣɦɠɥɢɰɱɶɭɬɩɬɤɦɮɲɢɰ
LES INDISPENSABLES
6DORQ
6DOOHj
PDQJHU
&KDPEUH
ɩɢɰɦɫɡɦɰɭɢɫɰɞɟɩɢɰ
ɞɱɦɬɫ
ɩɢɰɦɫɡɦɰɭɢɫɰɞɟɩɢɰ ɭɞɯɠɬɲɯɰɡɢɯˏɫɬɳ
1/2*(0(17e&2120(
/(632,176&/()6'·8
UpDJHQFHPHQW FRP-‐
ORXUG GH UpKDELOLWDWLRQ
RUVTX·LO V·DJLW G·XQ SURMHW
VRQW VXVFHSWLEOHV G·LQ-‐
WRXV OHV FRUSV GH PpWLHUV
SOHW H[WHQVLRQ« R
XGHIDLUHpWDEOLUGHVSODQVHWGHV
WHUYHQLULOHVWLPSRUWDQWG·pWDEOLUR
DXPLHX[OHVHVSDFHVGHYLH
FRXSHVDÀQG·LGHQWLÀHUHWGHOLPLWHU
VR
OXPHFKDXɛpSHUPHWG·RSWLPLVHUOHV
(QHɛHWXQHERQQHGpÀQLWLRQGXYRGH FKDXɛDJH 3OXV FH YROXPH HVW IDLEOH
OH V\VWqPH
VVDQW
OXWLRQV G·LVRODWLRQ HW
PSpUDWXUHpJDOH,OSHXWrWUHLQWpUH WDP-‐
SOXVODFRQVRPPDWLRQGLPLQXHUDjWHX[OHSHUPHWGHFUpHUGHV´HVSDFHV
QÀJXUDWLRQGHVOLH
pJDOHPHQWVLODFR
DVG·HQWUpHFHOOLHU«
SRQVµMRXDQWOHU{OHGHWUDQVLWLRQV
LVD-‐
LPSRUWDQWVFHWWHUHFKHUFKHG·RSWLP HQW
3RXUGHVWUDYDX[SURJUDPPpVPRLQV H3RXUOHVJUDQGHVPDLVRQVIDLEOHP
V·LQ-‐
WLRQSRXUUDpJDOHPHQWrWUHHQWUHSULVQIDQWVQHVRQWSOXVjFKDUJHLOIDXW
V\V-‐
RFFXSpHVFDVIUpTXHQWVTXDQGOHVHHUWRXWHVOHVSLqFHVRXGHSUpYRLUXQ
&·HVW SHXWrWUH
WHUURJHUVXUODSHUWLQHQFHGHFKDXɛ
XQH UpJXODWLRQ GLɛpUHQFLpH
SRXU G·DXWUHV XVDJHV
WqPH GH FKDXɛDJH SHUPHWWDQW
OD GLVWULEXWLRQ GHV HVSDFHV
O·RFFDVLRQ DXVVL GH UHYRLU
ORFDWLRQpWXGLDQWHRXDXWUHV«
WRXMRXUV IDYRUDEOH
O·RULHQWDWLRQ Q·HVW SDV
-‐
H[LVWDQW
ORJHPHQW
XQ
DQV
LRQSHXYHQWrWUHO·RFFDVLRQGHUHGLV
7RXWHIRLVOHVWUDYDX[GHUpKDELOLWDW VDQWDXPLHX[OHVapports solaires
WULEXHUO·XVDJHGHVSLqFHVHQRSWLPL
L
THERMIQUES
TRAITEMENT DES PONTS
tion
Contexte de réhabilita
lectus sodales
varius mi, sit amet eleifend
elit. Vestibulum egestas
pulvinar urna at,
Integer eget nunc fringilla,
amet, consectetur adipiscing
Lorem ipsum dolor sit
lorem malesuada
posuere orci elementum.
quis ante viverra, in
commodo nulla, ut iaculis
quis. Nunc semper purus
dictum. Phasellus venenatis Nullam interdum facilisis erat at finibus.
ut elit sed orci tincidunt
felis molestie vel.
tincidunt elit. Aenean
malesuada. Curabitur
venenatis nisl, eget congue
sit amet tellus egestas
eget. Pellentesque faucibus
Nullam pretium eros
sit amet facilisis blandit.
*.
Praesent euismod odio
quis imperdiet mi YXOSXWDWHTXLV
efficitur molestie erat,
métiers et dont le traitement
de différents corps de
portée sur la
de parois, relevant souvent
attention particulière
“ Situés aux jonctions
ils nécessitent une
”
durée du chantier,
des différents acteurs.
s’étend sur toute la
des travaux et la coordination
(format court)
conception en amont
® Lien en savoir plus
tion
Contexte de réhabilita
commodo nulla, ut iaculis
viverra, in venenatis
interdum facilisis
semper purus quis ante
ante viverra, in Nunc
felis molestie vel. Nullam
Nunc semper purus quis
venenatis nisl, eget congue
tellus egestas malesuada.
Pellentesque faucibus
pretium eros sit amet
lorem malesuada eget.
facilisis blandit. Nullam
euismod odio sit amet
vulputate quis n.
erat at finibus. Praesent
erat, quis imperdiet mi
Curabitur efficitur molestie
et dont le
métiers
de différents corps de
de parois, relevant souvent ils nécessitent une attention particulière
“ Situés aux jonctions
toute la durée du chantier, coordination des différents acteurs. ”
et la
traitement s’étend sur
en amont des travaux
portée sur la conception
Légende, 6RXUFH
nopqrstuvwm
S.O.S FICHES
etc…
Explications, légendes
* 9RLU*ORVVDLUH
Lien fiche “Indispensables”
de rénovation”
Lien fiche “Parcours
Lien fiche “fiche Typologique”
Lien fiche “Fiche Pratique”
Lien fiche “Fiche Technique”
GUIDE DES
3/10
FICHES TECHNIQUES
DES LOGEMENTS
LA RENOVATION ENERGETIQUE
BONNES PRATIQUES POUR
Lien fiche “Boîte à outils”
s )SOLATION DES MURS
s )SOLATION DES PLANCHERS BAS
s )SOLATION DES TOITURES
s 4RAITEMENT DE LÏTANCHÏITÏ Ì LAIR
s 6ENTILATION
s 4RAITEMENT DES PONTS THERMIQUES
s -ENUISERIES
s #HAUFFAGE
s %AU CHAUDE SANITAIRE
s (UMIDITÏ DANS LES LOGEMENTS
De l’isolation des murs à la gestion de l’humidité en
passant par le remplacement des menuiseries, ces
fiches apportent des informations sur des sujets
techniques permettant de faire les bons choix de
travaux et dialoguer avec les professionnels qui les
réaliseront. Destinées au grand public, elles sont
abordables dans leur contenu et tous les termes
techniques sont expliqués dans le glossaire situé
dans la rubrique « boîte à outils ».
Le guide Rénov’ACT
accessible sur le site
d’Ajena, consultable sur
tous vos écrans.
/UTIL i #ONSO w
Ce classeur Excel vous permettra d’évaluer votre niveau initial
de consommation. Il ne remplace pas une vraie étude réalisée
par un thermicien mais il offre la possibilité d’estimer les
consommations et de visualiser les éléments les plus déperditifs
de votre logement. Il est basé sur les zones climatiques de
la Franche-Comté et a été conçu par B2EC (bureau d’études
thermiques à Besançon) et Ajena à des fins pédagogiques.
Il propose également une saisie pour les professionnels
permettant de faire des simulations de scénarios d’amélioration.
Un mode d’emploi est inséré dans le classeur.
/UTIL i(UMIDITÏw
Il s’agit d’un outil d’aide à la prescription des solutions
d’isolation adaptées aux risques liés à l’humidité dans les murs.
Ce classeur Excel a été conçu par Ajena en partenariat avec
Samuel Courgey, de l’association Arcanne. Un questionnaire
simple identifiant le type de murs que l’on souhaite isoler
renvoie vers des propositions de solutions d’isolation adaptées.
'LOSSAIRE "IBLIOGRAPHIE
'RÊCE Ì CE GUIDE PÏDAGOGIQUE des bonnes pratiques et aux outils associés, l’association Ajena contribue à
œuvrer pour la promotion de la rénovation énergétique. L’ensemble du travail produit par le programme Rénov’ACT
participe ainsi à l’effort collectif qui doit être mené pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, diminuer la
consommation énergétique et dynamiser le secteur de la rénovation.
Si les opérations de rénovation énergétique ne se développent pas aussi vite qu’on l’espèrerait c’est aussi qu’elles
ne sont pas encore concurrentielles avec la construction neuve et que ce marché se cherche encore. Nous pensons
que si les particuliers comprennent tous les bénéfices d’une réhabilitation de qualité, intégrant le volet énergétique,
la tendance pourrait s’inverser. Des économies d’énergie importantes et durables, un logement plus confortable et
plus sain, une valorisation et une pérennisation de son patrimoine ; autant d’arguments qui sont à mettre en avant
sans parler des nombreuses aides financières disponibles actuellement. Face à l’obligation de rénover qui s’annonce
dans le cadre de la Loi sur la Transition Ecologique, il s’agit aussi d’anticiper les futures contraintes réglementaires
qui mettront fin à toute subvention publique.
En agissant auprès des futurs porteurs de projet, la demande de travaux devrait augmenter enclenchant mécaniquement
une multiplication des offres. Un propriétaire mieux informé sera en capacité d’exiger auprès d’un architecte, d’un
maitre d’œuvre ou directement des artisans selon les cas, une qualité accrue en termes de diagnostic initial, de prise
en compte des besoins en fonction des projets, de définition globale des travaux à entreprendre pour atteindre le
niveau de consommation le plus bas possible et d’une mise en œuvre soignée. Ces éléments sont le gage d’une
réhabilitation performante et de qualité.
J’ai apprécié de consulter sur ce site un contenu aussi détaillé, mais qui reste très
«
compréhensible pour nous qui ne sommes pas techniciens. J’ai trouvé une réponse précise
à chacune de mes questions tant sur la réglementation que sur la technique. »
Laurence N.
Lons-le-Saunier
3
AJENA CONTACT n°98 | Janvier / Février / Mars 2016
ECO-GESTE
L’ARGUS DES ÉNERGIES AJENA / Mars 2016
Retrouvez notre argus de
l’énergie complet, avec les
critères de calcul et les détails
des prix, sur notre site internet :
www.ajena.org
2
2
"!
2*259/
2
#
2*265/
,4-
" $
2*285/
522
,4-
" !"
2*286/
2
,4-
" 2*293/
78
,3-
"
!"
2*293/
Economiser l’eau est une priorité pour
dépenser moins, polluer moins et gérer sur
le long terme cette ressource précieuse.
En partenariat avec l’Agence de l’eau
Rhône-Méditerranée-Corse, et s’inscrivant
dans le plan d’adaptation au changement
climatique, Ajena distribue des kits hydroéconomes à ses adhérents en 2016.
« Les petits ruisseaux font
uez à
C o n t in utenir
les grandes rivières. »
o
s
s
44;
,4-
& "
2*296/
Plus d’infos : contact@ajena.org
3:2
,4-
!!
2*372/
5:3
,4-
!"
2*389/
479
,5-
&
2*396/
2
!4 +..
UNE ADHÉSION DE SOUTIEN,
QUI FAIT FAIRE DES ÉCONOMIES
AU QUOTIDIEN!
2/
! "
nou
% " +..
' # & !" ( " $ %" ! " #
Composition du kit :
s $OUCHETTE
s !ÏRATEUR POUR
lavabo
s 'UIDE PRATIQUE
"Les petits ruisseaux"
L’adhésion 2016 à
Ajena donne
droit à un kit
hydro-économe
(20 euros
déductibles
fiscalement
à 66%).
Kit assurant une
économie à
l’usage d’environ
100 € par ménage
et par an.
" Comparatif du coût des énergies (chauffage et production d’eau chaude)
INITIATIVE LOCALE
Une serre locale et originale !
La structure légère type igloo est désormais réalisée dans le Jura,
à l’initiative d’un jeune entrepreneur. Son expérience de jardinier
amateur, et son goût pour « les vraies tomates savoureuses »
associés à son métier de charpentier, lui ont fait chercher une
forme particulière de serre.
C’est ainsi, qu’il a développé et
adapté cette architecture. D’une envie
personnelle, il fait un projet de son
entreprise : Damien Charpente. Il
propose désormais la « structure
igloo » d’une taille qui varie de 5 à
10 m de diamètre pour des surfaces
allant de 20 à 80m2.
Damien Poux a mis au point la construction afin qu’elle demande
un minimum d’attention à son propriétaire. La forme ronde en
bois jurassien assure
peu de prise au vent
et un ensoleillement
maximum pour tout ce
qui se trouve en-dessous:
plantations potagères
ou botaniques, piscine,
Le travail soigné d’un
artisan passionné.
spa, jardin d’hiver ou tout autre envie.
Quelle que soit sa destination, elle assure
un climat hors gel l’hiver et chaud l’été.
Cela est possible grâce à l’isolation en
laine de bois et à la couverture en polycarbonate. Son concepteur
a installé un système de ventilation autonome : d’une part, une
aération mécanique réalisée par des ouvrants automatiques et
d’autre part, une humidité gérée par un extracteur d’air fonctionnant
avec des panneaux solaires. Pour une utilisation en culture, le
chéneau extérieur facilite la récupération des eaux de pluie.
Cette réalisation est ainsi résumée par Damien Poux : « la forme
originale, le fonctionnement optimal, et la fabrication locale ». Vous
pouvez voir le modèle d’exposition de 20m2 aux serres Le Jardinier
de Messia-sur-Sorne (sortie de Lons-le-Saunier). !
AJENA, énergie et environnement en Franche-Comté :
28, boulevard Gambetta – 39000 Lons-le-Saunier – Tél. 03 84 47 81 10
www.ajena.org – contact@ajena.org
ISSN : 1265-3209 dépôt légal janvier 2007
4
Édité grâce au soutien financier de
la DREAL Franche-Comté (Direction
régionale de l’environnement, de
l’aménagement et du logement)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
9
Taille du fichier
1 988 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler