close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Choisir son enseignement de spécialité en Terminale S. 1

IntégréTéléchargement
Choisir son enseignement de spécialité en Terminale S.
1 Conséquences du choix de la spécialité
• Les élèves de terminale S-SVT doivent choisir un enseignement de spécialité parmi mathématiques,
physique-chimie ou SVT.
• Les élèves de terminale S-SI peuvent choisir un enseignement de spécialité parmi mathématiques ou
physique-chimie.
– Les élèves de S-SI ne choisissant pas de spécialité verront le coefficient au baccalauréat de l’épreuve
de SI porté de 6 à 8.
– La spécialité fait l’objet d’un enseignement spécifique de deux heures chaque semaine.
– Le coefficient de la matière choisie comme spécialité augmente de 2 au bac.
– L’enseignement de spécialité ne fait pas l’objet d’une épreuve supplémentaire au baccalauréat :
seul un exercice est remplacé par un exercice portant sur le programme de spécialité.
2 Critères de choix de la spécialité
Le choix de la spécialité doit se faire :
– en fonction des compétences : il faut avoir un niveau correct dans la matière choisie,
– en fonction des poursuites d’études envisagées : il faut faire un choix cohérent avec ses vœux.
– en fonction des goûts personnels.
Dans chaque matière, les résultats au baccalauréat sont en général meilleurs chez les élèves ayant choisi
la spécialité. Cela s’explique par leur niveau déjà correct en première dans cette matière et par les progrès
qu’ils ont pu réaliser grâce aux deux heures hebdomadaires supplémentaires.
3 Programmes des enseignements de spécialité
3.1 La spécialité mathématiques
L’enseignement de spécialité de mathématiques procure un bagage solide aux élèves se destinant à des
études supérieures scientifiques, il prend appui sur la résolution de problèmes.
Choisir la spécialité mathématiques permet de bien se préparer aux classes préparatoires ou à une licence scientifique par exemple. L’enseignement est scindé en deux grandes parties :
– L’arithmétique : Ce chapitre traite des propriétés des nombres entiers. Très peu de connaissances des
classes précédentes sont nécessaires. Les raisonnements sont nouveaux et complètent ceux de l’enseignement obligatoire (récurrence, raisonnement par l’absurde, disjonction des cas).
– Les Matrices et Suites : Il s’agit d’étudier des exemples de processus d’évolution à l’aide de suites ou
de matrices. (marche aléatoire entre les sommets d’un tétraèdre, la modélisation de la diffusion d’un
gaz à travers une membrane, la mesure de la pertinence d’une page Web . . .)
3.2 La spécialité Physique-Chimie
L’enseignement de spécialité de physique chimie prépare l’élève à une poursuite d’études dans ce domaine en consolidant son choix d’orientation.
L’élève développera 3 activités essentielles chez un scientifique : la pratique expérimentale, l’analyse et
la synthèse de documents scientifiques et la résolution de problèmes scientifiques.
Trois thèmes seront abordés : l’eau, son et musique et matériaux.
3.3 La spécialité SVT
L’enseignement de spécialité de Sciences de la Vie et de la Terre prépare l’élève à une poursuite d’études
dans ces domaines scientifiques en renforçant l’acquisition des connaissances et démarches spécifiques
qui y sont associées.
Le programme est organisé en trois thèmes (La Terre dans l’univers, la vie et l’évolution de la vie ; Enjeux
planétaires contemporains ; Corps humain et santé).
C’est l’occasion pour l’élève de mieux appréhender la perspectives de ses futures études et de faciliter
la transition vers l’enseignement supérieur.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
28 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler