close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Appel commun 02 23 et 28-06-16

IntégréTéléchargement
LES 23 ET 28 JUIN,
POUR LE RETRAIT DU PROJET DE LOI TRAVAIL,
POUR LA DÉFENSE DE LA DÉMOCRATIE,
DU DROIT DE MANIFESTER ET DE REVENDIQUER,
POURSUIVONS LA MOBILISATION !
Le mardi 14 juin, 1,3 millions de salariés du public et du privé, de jeunes et de retraités, ont
manifesté à Paris, et dans plusieurs grandes villes de province, à l’appel de l’intersyndicale CGT,
FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL, pour exiger le retrait du projet de loi Travail.
Plusieurs centaines de salariés, jeunes et retraités du département de l’Aisne étaient présents
dans le cortège parisien.
Le succès de cette mobilisation montre que, contrairement à ce que prétendent les médias
nationaux depuis plusieurs jours, le mouvement ne s’essouffle pas et qu’au contraire, la
détermination des salariés et jeunes à obtenir le retrait est intacte.
Face à ce mouvement, le Président de la République, le Premier ministre et le gouvernement ont
choisi de prendre prétexte des violences commises en marge de la manifestation nationale pour
assimiler les manifestants et leurs organisations à ceux qu’ils qualifient de “casseurs”, et aujourd’hui,
ils prétendent interdire les manifestations syndicales.
C’est inacceptable ! Ces attaques contre le droit de grève et de manifester, contre les
organisations syndicales de salariés, cette fuite en avant vers un régime de plus en plus
autoritaire et de moins en moins démocratique doivent s’arrêter. Refuser d’entendre les
revendications, mépriser les salariés, la jeunesse et leurs organisations, museler la contestation ne
règlera pas le problème.
LE PROJET DE LOI TRAVAIL EST MULTI-MINORITAIRE ! C’EST UN PROJET DE CASSE DU
CODE DU TRAVAIL ET DES GARANTIES COLLECTIVES DE L’ENSEMBLE DES SALARIÉS ! IL
N’EST NI AMENDABLE, NI NÉGOCIABLE, IL DOIT ÊTRE RETIRÉ !
C’est pourquoi les unions et sections départementales CGT, FO, FSU et Solidaires de l’Aisne
appellent l’ensemble des salariés du public et du privé, les jeunes et retraités du département
participer massivement aux journées de mobilisation nationales les 23 et 28 Juin prochains :
âLe 23 juin, pendant l’examen au Sénat (grèves, interpellations des parlementaires,
rassemblements, manifestations, conférences de presse …) ;
âLe 28 juin prochain, jour du vote au Sénat, pour remettre la votation citoyenne auprès des
représentants de l’État et en organisant des grèves et des manifestations.
JEUDI 23 JUIN, À SAINT QUENTIN,
PLACE DE LA BASILIQUE :
VOTATION CITOYENNE, À PARTIR DE 16H15
RASSEMBLEMENT, À PARTIR DE 16H45
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
205 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler