close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Alice et la prairie

IntégréTéléchargement
Amel Miel
Alice et la prairie
Publié sur Scribay le 22/06/2016
Alice et la prairie
À propos de l'auteur
Je m'appelle Amélie mais on m'appelle Amel, Miel ou Sirène Roulante (d'où mon
pseudo). Sirène roulante c'est parce que je suis une sirène (ou une licorne selon les
jours) et que je suis en fauteuil roulant. Voilà.
J'ai 21 ans, je suis Suissesse et j'écris depuis à peu près toujours. Enfin, depuis que je
sais écrire. Si non à part la lecture et l'écriture j'aime lire, les séries, le cinéma et
chanter. Je fais du chant depuis bientôt 6 ans et j'ai l'occasion de me produire sur
scène environ une dizaine de fois par année ! J'ai un chien qui s'appelle Oracle qui
est très con mais que j'aime plus que tout. J'aimerai bien avoir des perruches ou un
perroquet.
On me définit souvent comme "tarée" ou "folle" et j'aime bien. En général les gens
avec qui je discute sur internet m'apprécient mais j'ai du mal avec les gens dans la
vraie vie. Je pense être assez drôle mais j'aime aussi mon côté sombre et il se
retrouve parfois dans mes textes.
Merci à ceux qui liront ce que je poste ici et n'hésitez pas à me laisser vos
commentaires et critiques !
À propos du texte
Quand la jeune Alice se retrouve coincée derrière une porte, l'empêchant d'accéder à
la prairie du bonheur elle va désespérément chercher un moyen d'ouvrir la porte.
Mais bien souvent la solution à nos problèmes est plus simple qu'il n'y paraît.
Réponse au défi "Le trou de la serrure"
Licence
Tous droits réservés
L'œuvre ne peut être distribuée, modifiée ou exploitée sans autorisation de l'auteur.
Alice et la prairie
Alice et la prairie
Alice, à genoux devant une porte en bois massif et froid, observe ce qu'il se passe de
l'autre côté en regardant par le trou de la serrure. Un si petit trou qui laisse pourtant
entrevoir tellement de choses. En effet, de l'autre côté de la porte la jeune fille peut
voir une somptueuse prairie, pleine de magnifiques fleurs. Le soleil est
resplendissant et il diffuse sa douce chaleur sur l'étendue d'herbe. Il y'a aussi un
grand chêne qui donne juste assez d'ombre pour pouvoir s'y reposer tranquillement.
Et il y'a même quelques arbres fruitiers qui semblent donner des fruits absolument
délicieux, juteux et sucrés. Alice aperçoit également des silhouettes, des gens qui
semblent s'amuser et courir dans cette prairie et même quelques rires parviennent à
ses oreilles.
Il semblent tous tellement heureux, se dit la jeune fille, moi aussi je veux rire comme
eux et les rejoindre dans cette belle prairie. Ce doit être la prairie du bonheur, là où
tous les gens heureux se réunissent.
Évidemment, comme tout le monde, Alice a terriblement envie de faire partie des
gens heureux et elle n'a qu'une hâte c'est celle de rejoindre cette prairie
merveilleuse. Elle tourne alors lentement la poignée de la porte ... Mais celle-ci est
verrouillée. Il faut la clé pour pouvoir l'ouvrir. Un brin agacée la demoiselle fouille
ses poches mais aucune clé ne s'y trouve. Elle cherche un quelconque objet qui
pourrait faire office de clé mais ne trouve rien. Elle insiste alors en tournant la
poignée plus fort espérant qu'elle soit juste un peu rouillée mais non, la porte ne
bouge pas et reste désespérément close. Alice frappe alors à la porte, elle appelle les
gens qu'elle aperçoit de l'autre côté pour qu'ils viennent l'aider mais personne ne
semble l'entendre, bien trop occupés à s'amuser et nager dans leur bonheur. La
jeune fille se sent alors bien triste et totalement épuisée d'avoir crié et tambouriné si
fort contre cette porte. Elle se dit que si personne ne lui a donné la clé c'est sans
doute qu'elle ne mérite pas de rejoindre la prairie.
Mais alors que, finalement, ayant abandonné tout espoir de trouver une solution, elle
se recule enfin, elle découvre qu'il n'y a rien d'autre devant elle que cette fameuse
porte. Pas de mur, pas de barrière. Elle se remet alors sur ses deux pieds et, tout
simplement, elle contourne la porte pour rejoindre cette merveilleuse prairie qui la
faisait tant rêver. Elle réalise alors que si elle n'avait pas tant cherché la solution à
son problème qui semblait insoluble et qu'elle s'était contenté de reculer d'un pas
pour mieux voir les choses au lieu de s'obstiner et de se fatiguer la réponse serait
venue d'elle même.
****************
Pour la plupart d'entre nous le bonheur semble inaccessible mais c'est bien souvent
3
Alice et la prairie
notre vision restreinte de ce que la vie a à nous offrir qui nous empêche d'y accéder.
Il suffit parfois de lâcher prise pour que notre champ de vision puisse s'élargir et
pour que la vie puisse nous offrir ce que nous attendions.
4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
65 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler