close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Brochure de présentation - Centre Jean

IntégréTéléchargement
Un réseau coordonné dédié au
reclassement des travailleurs handicapés
Le Centre Jean-Pierre Timbaud est un Centre de Rééducation
Professionnelle et sociale (CRP) dont la vocation est de permettre aux
personnes privées d’emploi, pour des raisons d’inaptitudes médicales,
de se réinsérer en milieu ordinaire de travail par l’apprentissage d’un
nouveau métier compatible avec leur situation de santé.
A l’issue de leur formation, elles ont acquis un savoir-faire qui répond
aux attentes des entreprises. L’embauche de nos stagiaires peut vous
permettre, du fait de leurs compétences, de remplir avantageusement
les obligations légales d’emploi de travailleurs handicapés.
Le Centre Jean-Pierre TIMBAUD emploie
un peu plus de 120 salariés et possède une
capacité d’accueil de 283 stagiaires. Il est
géré par l’Association Ambroise Croizat,
tout comme deux autres CRP, Suzanne
Masson (Paris 12ème), Louis Gatignon
(Vouzeron, dans le Cher), ainsi que l’hôpital
Pierre Rouquès, (« Les Bluets » - Paris 12ème) et
le Centre de santé Fernand Lamaze.
Un dispositif à l’échelon national
Le Centre Jean-Pierre Timbaud est adhérent à la Fédération des
Associations, Groupements et Etablissements de Réadaptations pour
les personnes en situation de Handicap (FAGERH) qui anime un réseau
d’établissements répartis sur le territoire national.
Depuis plus de 70 ans, la FAGERH défend les intérêts des personnes
handicapées auprès des pouvoirs publics, notamment sur les questions
d’orientation, de formation et d’insertion professionnelle.
La FAGERH est membre du Conseil National Consultatif des Personnes
Handicapées. Elle a participé à l’élaboration de la loi du 11 février 2005,
pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté
des personnes handicapées.
La
, c’est :
• 149 établissements et services de
pré-orientation et de réadaptation
professionnelle en France, Outre-Mer
compris
• ... dont 78 centres de formation
• 200 formations qualifiantes
ou diplômantes
• 14 secteurs d’activités
• 62 organismes gestionnaires
• 13 000 personnes formées
chaque année
• 79 %* de réussite aux examens
• 63 %* des stagiaires qui retrouvent
un emploi au bout de 1 an
* Chiffres 2014 Fagerh
* Chiffres 2014 Fagerh
www.fagerh.fr
www.fagerh.fr
info@fagerh.fr
info@fagerh.fr
Chaque année,
près de
200 000
personnes
obtiennent
le statut de
« travailleur
handicapé »
par la MDPH,
mais seules
13 000*
d’entre elles
bénéficient
d’une formation
en CRP.
Les spécificités de ce dispositif
Le financement
Établissement médico-social, le Centre Jean-Pierre Timbaud remplit une
mission de service public. Il est agréé et conventionné par la Sécurité
sociale, l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Régional d’Île-deFrance.
Il est financé au prix de journées stagiaires par la CPAM et la Caisse
Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA).
Comment intégrer un CRP ?
L’admission est conditionnée par une reconnaissance en qualité de
«Travailleur Handicapé». Les personnes bénéficient alors d’un droit au
Reclassement Professionnel qu’elles doivent faire valoir à la Maison
Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont elles
dépendent.
Depuis janvier 2006, en application de la loi 2005-102 du 11 février 2005,
ce sont les Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes
Handicapées (CDAPH) qui, au sein des MDPH, se prononcent sur les
orientations des travailleurs handicapés.
Une pédagogie adaptée
Placé au coeur du dispositif de formation, le stagiaire bénéficie d’une
pédagogie adaptée aux adultes, qui s’appuie sur le projet individuel et la
réalité des situations des stagiaires. Ces derniers sont plongés très tôt dans
la (re)découverte du monde professionnel et de son environnement : tout
est prétexte pour recréer les conditions et les contraintes de l’entreprise.
Nos formations sont dispensées par des formateurs certifiés justifiant d’une
expérience professionnelle avérée (5 ans minimum). Toutes et tous sont
titulaires d’un titre ou diplôme de niveau supérieur à celui enseigné.
Nos plateaux techniques sont constamment remis à niveau afin d’être en
adéquation avec le monde du travail.
La rémunération des stagiaires
Pendant la formation, les stagiaires sont rémunérés sur la base de leur
salaire antérieur, par des fonds gérés par le Conseil Régional d’Île-deFrance (ASP).
Le rôle clé d’un service Médico-Psycho-Social
Au sein des CRP, le stagiaire est accompagné par
une équipe Médico-Psycho-Sociale (MPS) qui prend
en compte sa situation individuelle. Au-delà des
soins médicaux apportés aux stagiaires selon leur
pathologie propre, elle joue un rôle essentiel dans
le renforcement des équilibres nécessaires au suivi
d’une formation.
Au centre Jean-Pierre Timbaud, le service MPS dispose d’un équipement
adapté et d’équipes de professionnels expérimentés :
• des médecins (médecine générale, rhumatologie et psychiatrie), infirmières et kinésithérapeutes qui dispensent des soins, assurent le suivi médical et les liaisons avec les médecins traitants,
• une psychologue, qui participe à l’accompagnement du stagiaire,
• une ergonome, qui conseille et réalise des adaptations de postes,
• des assistantes sociales qui proposent aide et conseils face aux difficultés rencontrées et assurent les relais avec les services sociaux et services administratifs extérieurs,
• des secrétaires sociales qui élaborent les dossiers administratifs et assurent la liaison avec les MDPH et nos partenaires du reclassement.
L’accompagnement des stagiaires tout au long de la formation, doublé
du soutien du secteur Médico-Psycho-Social, permet de maintenir un taux
de présence de 92,02 % (chiffre 2015).
Une démarche collective au service de l’individu
Le personnel MPS, en collaboration étroite avec les formateurs, concoure
également à la réussite du projet professionnel du stagiaire par un travail
interdisciplinaire.
MALADIE
DÉFICIENCE(S)
ACCIDENT
MALADIE PROFESSIONNELLE
CAP-Emploi
Accompagnement individuel
à l’insertion professionnelle
Compatible avec l’ancien
métier, poste adapté ou non
Retour à l’état antérieur
de capacité
Milieu de travail
protégé
INCAPACITÉ
TOTALE
HANDICAP
Formation en vue
du reclassement professionnel
Commission des Droits à l’Autonomie des
Personnes Handicapées - MDPH
PRESCRIPTION MÉDICALE DE
RECLASSEMENT PROFESSIONNEL
Demande individuelle
Inaptitude médicale à l’exercice de la
profession antérieure
Incapacité(s) restante(s)
ACTIONS THÉRAPEUTIQUES (CHIRURGIE, RÉANIMATION, PSYCHIATRIE, RÉÉDUCATION...)
+
CAUSES D’INCAPACITÉS FONCTIONNELLES ET/OU PROFESSIONNELLES
MALADIE CONGENITALE
Nadia, 39 ans
est coiffeuse.
Suite à l’apparition
d’une forte allergie
à certains produits capilla
elle subit plusieurs arrêts
travail, avec des tentative
reprise de son poste en mi-t
thérapeutique.
Son dossier est instruit par
la Maison Départementale
des Personnes Handicapé
(MDPH), qui lui reconnaît l
qualité de travailleur handic
le droit au reclassement
professionnel et le droit à s
une nouvelle formation
qualifiante. Souhaitant res
dans un métier de contact
clientèle, mais sans projet
particulier, Nadia obtient d
un stage de pré-orientation.
Après des visites de CRP et
des tests psychotechniqu
elle s’oriente vers la format
d’Agent Administratif dispen
Les traitements restant
insuffisants, le médecin d
travail prononce une inapti
totale au poste et engage
une procédure de reconve
professionnelle.
Le chemin du reclassement
Milieu ordinaire de formation :
AFPA, GRETA, privé...
Aujourd’hui, Nadia est en charge de l’accueil physique
et téléphonique d’une société de fournitures industrielles,
elle est ravie de son changement de métier, son chef de
service apprécie ses qualités relationnelles et son efficacité.
Les traitements restant insuffisants, le médecin du travail
prononce une inaptitude totale au poste et engage une
procédure de reconversion
professionnelle.
Son dossier est instruit par la Maison Départementale
des Personnes Handicapées (MDPH), qui lui reconnaît la
qualité de travailleur handicapé, le droit au reclassement
professionnel et le droit à suivre une nouvelle formation
qualifiante.
Aujourd’hui Nadia e
charge de l’accueil
et téléphonique d’
de fournitures indu
elle est ravie de son
de métier, son chef
apprécie ses qualit
relationnelles et so
elle s’oriente vers la
d’Agent Administratif
au Centre Jean-Pierr
La formation dure 1
elle comprend deux
en entreprise, dont l
débouche sur une p
d’embauche de son
Souhaitant rester dans un métier de contact clientèle,
mais sans projet particulier, Nadia obtient de faire un stage
de pré-orientation. Après des visites de CRP et des tests
psychotechniques, elle s’oriente vers la formation d’Agent
Administratif dispensée au Centre Jean-Pierre Timbaud.
La formation dure 16 mois, elle comprend deux stages en
entreprise, dont le dernier débouche sur une proposition
d’embauche de son employeur.
Suite à l’apparition d’une forte allergie à certains
produits capillaires, elle subit plusieurs arrêts de travail,
avec des tentatives de reprise de son poste en mi-temps
thérapeutique.
Nadia, 39 ans, est coiffeuse.
UEROS : Unité Expérimentale d'Evaluation, de Réentraînement et d’Orientation Sociale et/ou Professionnelle
MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées
CPO : Centre de Pré-Orientation
MDPH
Départementale
des Personnes
Handicapées
Centre
CRP :: Maison
de Rééducation
Professionnelle
CPO
de Pré-Orientation
ERP: :Centre
Ecole
de Rééducation Professionnelle
CRP
: Centre
de Rééducation
Professionnelle
UEROS
: Unité
Expérimentale
d’Évaluation, de Réentraînement et d’Orientation Sociale
ERP : École de
Rééducation
Professionnelle
et/ou
Professionnelle
RÉINSERTION PROFESSIONNELLE
ET SOCIALE
Milieu spécialisé de formation :
UEROS, CPO, ERP, CRP, dont
le Centre Jean-Pierre Timbaud
à l’insertion professionnelle
Nos formations
Des formations qualifiantes.
Depuis 1984, le Centre Jean-Pierre TIMBAUD propose des formations
qualifiantes adaptées au profil des personnes accueillies et au marché
du travail.
Les formations qualifiantes dispensées au Centre sont sanctionnées par
un titre professionnel délivré par le Ministère en charge de l’Emploi, et
inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Cellesci se déroulent sur 12 à 22 mois.
Notre catalogue comprend 10 formations qualifiantes du
niveau BEP/CAP au niveau BTS, réparties au sein de 2 pôles : le Tertiaire
administratif et les Télécommunications & Industrie (T.I).
Le Pôle Tertiaire
Responsable : Isabelle LAMBERT-BOUHTIT
e-mail : pole-tertiaire@jptimbaud.fr
Tél : 01 48 18 22 38
• Employé(e) Administratif(ve) et d’Accueil (EAA)
Niveau V
• Employé(e) Administratif(ve) et d’Accueil - Dispositif Aménagé (EAA- DA)
Niveau V
• Secrétaire Assistante (SA)
• Secrétaire Assistante Médico-Social(e) (SAMS)
Niveau IV
• Technicien(ne) en Comptabilité et
Gestion avec Informatique appliquée
(TCGIa)
Niveau IV
• Gestionnaire de Paie (GP)
Niveau III
Le Pôle T.I.
Responsable : Bernard KOZIOR
e-mail : pole-ti@jptimbaud.fr
Tél : 01 48 18 22 44
• Electricien(ne) de Maintenance
des Systèmes Automatisés (EMSA)
Niveau V
• Technicien(ne) de Maintenance
Industrielle (TMI)
Niveau IV
• Technicien(ne) Réseaux
et Télécommunications d’Entreprise (TRTE)
Niveau IV
• Technicien(ne) Supérieur(e) en Réseaux
Informatiques et Télécommunications(TSRIT)
Niveau III
Des actions spécifiques :
Notre établissement propose également
d’un Pôle Projet :
2 actions réparties au sein
• une action de redynamisation et d’élaboration de projet (Accès 5),
• et une action de Remise A Niveau (R.A.N.).
Le Pôle Projet
Responsable : Fatma ZENGLI
e-mail : pole-projet@jptimbaud.fr
Tél : 01 48 18 22 36
• ACCES 5
• Remise A Niveau
Les Périodes de stage en Entreprise
Les formations qualifiantes incluent 1 à 2 stages en entreprise afin de
mettre en pratique les nouvelles compétences acquises. En accueillant
nos stagiaires pour des périodes de 4 à 8 semaines, vous leur permettrez
de devenir les professionnels que vous recherchez.
Par ailleurs, les stagiaires ACCES 5
doivent également effectuer des stages
d’observation en entreprise (durée
variable) afin de vérifier l’adéquation du
métier avec le projet professionnel visé.
L’insertion professionnelle pour finalité
L’objectif du Centre Jean-Pierre Timbaud est l’insertion professionnelle des
bénéficiaires en milieu ordinaire de travail.
Tout au long de leur parcours au Centre, les stagiaires sont guidés dans
une démarche dynamique de recherche d’emploi en vue de leur
reconversion professionnelle.
A l’issue de la formation, un suivi de l’insertion professionnelle des stagiaires
est effectué à 3, 6, 9, 12 et 24 mois.
Nos partenariats
Afin d’optimiser les résultats d’insertion de nos stagiaires et de garantir
la qualité des formations qu’il dispense, le Centre Jean-Pierre Timbaud
entretient des relations étroites avec le monde professionnel et les
entreprises d’accueil de ses stagiaires. Il a notamment formalisé avec
certaines d’entre elles des partenariats prenant la forme de conventions
aux objets très variés :
• accueil de stagiaires en Période en entreprise
• recrutement
• formation des formateurs
• aide financière et matérielle
• simulation d’entretien pour les stagiaires
• participation à des jurys d’examen pour l’épreuve finale
• plus-value pédagogique
• financement de travaux d’étude dans le cadre d’évolution de
formations...
Notre établissement est également habilité à percevoir la
Taxe d’Apprentissage.
Les conventions de partenariat signées...
MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE
L’EMPLOI ET DE LA SANTÉ
... ainsi que les entreprises et les structures publiques
qui accueillent nos stagiaires et nous soutiennent :
• MAIRIE DE FONTENAY-SOUS-BOIS• RATP • SANOFI
• SERVAIR • VINCI...
Quelques chiffres
Parmi nos stagiaires, nous comptons :
49 %
femmes
51 %
hommes
Moyenne d’âge
La moyenne d’âge des bénéficiaires de notre dispositif est de 39 ans.
1 % de moins de 24 ans
19 % entre 25 et 34 ans
35 % entre 35 et 44 ans
45 % de plus de 45 ans
Les situations médicales
Les situations médicales à l’origine de la demande de reclassement
relèvent pour :
•31 % de la Rhumatologie,
•21 % de la Psychiatrie,
•48 % de toutes les pathologies autres que nous classifions en médecine
générale.
Origines Professionnelles
La population accueillie est essentiellement constituée de professionnels
devenus inaptes à l’exercice de leurs métiers. Selon nos statistiques, il
s’agit de personnels issus pour :
78,70 % du commerce, services et industrie
9,10 % de l’administratif
5,20 % du bâtiment
A noter que 7 % des personnes accueillies sont sans profession.
Près de 90 %*
de taux de réussite
à l’examen
55,8 %**
de taux de placement
en entreprise
* Chiffre 2015
* * Chiffre 2015 sur les situations connues
Ce que dit la loi
L’obligation d’emploi
L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés
est maintenue à 6 % de l’effectif pour les
entreprises d’au moins 20 salariés.
La contribution versée à l’AGEFIPH
Chaque année, dans le cadre de la Déclaration d’obligation d’emploi
des travailleurs handicapés adressée à la DIRECCTE, l’entreprise de
plus de 20 salariés doit recenser les « unités bénéficiaires ».
C’est à partir du nombre d’unités manquantes qu’est calculé le montant
de la contribution à verser à l’Agefiph.
Le montant versé à l’AGEFIPH pour chaque bénéficiaire manquant
correspond à :
400 fois
le Smic horaire pour les entreprises
de 20 à 199 salariés,
500 fois
le Smic horaire pour les entreprises
de 200 à 749 salariés,
600 fois
le Smic horaire pour les entreprises
de 750 salariés et plus.
Si l’entreprise n’a pris aucun
engagement pour l’emploi des travailleurs
handicapés, le montant s’élève à 1 500 fois le Smic
par bénéficiaire manquant, quelle que soit la taille
de l’entreprise.
Sont pris en compte pour le calcul de la contribution :
• Le recrutement des personnes handicapées en CDI ou en CDD.
• Le recrutement des intérimaires ou salariés handicapés mis à disposition par d’autres entreprises, au prorata de leur temps
de présence.
• L’accueil des personnes handicapées pour des périodes de mise en situation en milieu professionnel (nouvelle possibilité créée par
la Loi Macron).
• L’accueil de stagiaires de la formation professionnelle
accomplissant un stage dans l’entreprise d’une durée
minimum de 40 heures.
• La conclusion des contrats avec les secteurs protégés ou adaptés pour de la sous-traitance, des achats de fournitures...
• La signature d’un accord d’entreprise avec les partenaires sociaux,
agréé par la DIRECCTE.
Il est possible de minorer la contribution en cas de recrutement :
• d’un salarié handicapé pour la première fois.
• d’un salarié de moins de 26 ans ou de plus de 50 ans.
• d’un travailleur handicapé chômeur de longue durée.
• d’un travailleur handicapé sortant d’un ESAT...
• d’un bénéficiaire sur des emplois demandant
des conditions d’aptitudes particulières.
• d’un salarié dont le handicap lourd est reconnu.
... et en cas de dépenses liées à :
• la formation, l’information et la sensibilisation du personnel.
• une démarche en faveur de l’accessibilité du salarié à l’entreprise.
• l’aménagement du poste de travail.
• la formation d’une personne handicapée au-delà de l’obligation légale.
• les partenariats avec des structures spécialisées.
• la mise en place de transports adaptés ou d’aides au logement
pour les salariés handicapés de l’entreprise.
Aides financières de l’AGEFIPH si l’entreprise :
• met en place une politique d’emploi des personnes handicapées.
• recrute un collaborateur handicapé.
• préserve l’emploi d’un collaborateur handicapé.
• adapte des postes de travail.
• gère l’intégration et l’évolution professionnelle de ses salariés handicapés.
Les entreprises de moins de 20 salariés qui ne sont pas assujetties à l’obligation
d’emploi peuvent bénéficier de l’ensemble des aides de l’AGEFIPH pour toute
initiative prise en faveur de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés.
Centre Jean-Pierre Timbaud
60, rue de la République
93108 MONTREUIL CEDEX
Tél : 01 48 18 22 22
Fax : 01 48 18 22 00
Internet : www.jptimbaud.fr
E-mail : contact@jptimbaud.fr
Accès
Métro ligne 9 : Porte de Montreuil
Métro ligne 1 : Saint-Mandé
Tram T3b : arrêt Porte de Montreuil
Périphérique Est : sortie Porte de Montreuil
Réadaptation professionnelle
Centre de Rééducation Professionnelle
et/ou Centre de Pré-Orientation
Cette marque prouve la conformité à la norme NF X 50-780
(Partie 1 et/ou 2) et au règlement de certification NF 370.
Elle garantit que la qualité de l’accueil, des informations fournies, de
l’accompagnement médico-psycho-social et pédagogique des personnes
en situation de handicap, de l’orientation et/ou de la formation et l’analyse
de la satisfaction des bénéficiaires sont contrôlés régulièrement par
AFNOR Certification
Le Centre Jean-Pierre Timbaud est un établissement
de l’Association Ambroise Croizat
www.aac-siege.org
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 299 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler