close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Catalogue formations 2016 : Management, marchés publics

IntégréTéléchargement
22016
016
Programme des
Formations
Votre partenaire
pour le renforcement
des compétences
Un catalogue de
180
formations
1500
12
cadres et agents
thématiques
formés chaque année
couvertes
1980 - 2016
de
ans
savoir-faire
36 ans
de
>>>
36
savoir-faire pédagogique
Nos offres
de
service
Formation
individuelle
Approche par les compétences
p. 2
La Rochelle, Paris, Toulouse,
Boston et Abidjan
Pédagogie interactive
Formation
de groupe
p. 8
clé en main ou à la carte
>>>
>>>
Cas pratiques, études de cas, analyse comparée, échanges
d’expériences
besoins identifiés
par nos conseillers formation
Des formations conçues à partir des
Conseil RH
et plan
de formation
Un réseau d’experts internationaux
du secteur privé et public
p. 12
Formation
professionnelle
e
p. 12
>>>
>>>
groupe Egis (Caisse des dépôts et consignations)
qui intervient dans 100 pays à travers le monde
Filiale du
Approche
Compétences
opérationnelle
Un package pédagogique
riche et soigné
d’activité
>>>
Convivialité
Nos domaines
Développement durable
Aménagement urbain et développement
des territoires
Pour favoriser le transfert de connaissances,
les supports de cours sont conçus par nos formateurs
Aéroport et aviation civile
Un espace de téléchargement
compilant tous
uss les
supports de formation et une documentation complémentaire
Marchés publics et contrats
Pour les sessions en France, chaque
Management
reçoit
participant
Infrastructures
Finances publiques
Nouveautés
2016
Certifications
de compétences
p.
7
Offre spécifique
> un ordinateur
Gestion d’entreprise
TOP MANAGEMENT
> un ouvrage de référence
Ressources humaines et formation
Plus de formations à
Management de projets
destination du secteur
privé
p.
p
64
p.
77
Informatique et TIC
1
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI 1
>>
>>
Nos formations individuelles
M ai
FI 1
La gestion environnementale et sociale
des projets (EES, EIES et suivi des PGES)
du 17/10 au 4/11
16
FI 2
Développement durable et
changements climatiques
du 20/06 au 1/07
17
Aménagement
m
urbain
r
& dévelopt
des
d
de
e territoires
FI 3
La ville et la maîtrise de son
territoire : planification et
aménagement urbains
du 4/07 au 15/07
22
In
nfrastructures
FI 4
La conduite d’opération de construction
ou de réhabilitation
du 12/09 au 30/09
26
FI 5
La maîtrise d’ouvrage des grands projets
d’infrastructures
du 28/11 au 9/12
27
FI 6
Inspecteurs de l’aviation civile : techniques
et outils pour la certification et
la surveillance des opérateurs
du 14/11 au 25/11
34
FI 7
La certification aéroportuaire
du 26/09 au 7/10
35
FI 8
FI 9
La passation et l’exécution
des marchés de services,
fournitures et travaux
du 2/05 au 20/05
du 17/10 au 4/11
38
Marchés publics
M
ett contrats
FI 10
FI 11
FI 12
FI 13
La prévention et la gestion des réclamations du 4/07 au 22/07
et des litiges
du 28/11 au 16/12
39
Les contrats de partenariat public-privé
(PPP)
du 20/06 au 1/07
du 17/10 au 28/10
40
FI 14
L’évaluation des projets
d’investissement en PPP
du 31/10 au 11/11
41
FI 15
FI 16
Audit et contrôle des marchés publics
du 23/05 au 10/06
du 5/09 au 23/09
42
FI 17
La régulation
des marchés publics
du 3/10 au 14/10
43
FI 18
Les outils pour maîtriser les dépenses
publiques (GAR, TOFE, CDMT)
du 12/09 au 30/09
48
FI 19
La comptabilité publique et l’analyse
financière de l’État et des entreprises
publiques
du 25/07 au 12/08
49
FI 20
FI 21
La préparation, la programmation et
l’exécution budgétaires axées sur les
résultats (CDMT, budget-programme)
du 13/06 au 1/07
du 28/11 au 16/12
50
FI 22
La gestion budgétaire et les nouvelles
directives de l’UEMOA et de la CEMAC
du 15/08 au 2/09
51
FI 23
La LOLF et ses modalités de mise en œuvre du 28/11 au 9/12
52
FI 24
FI 25
Audit et contrôle des finances publiques
du 23/05 au 10/06
du 7/11 au 25/11
53
FI 26
Le contrôle de l’exécution de la loi
de finances et l’élaboration du projet
de loi de règlement
du 17/10 au 28/10
54
FI 27
Le contrôle fiscal et la lutte
contre la fraude fiscale
du 7/11 au 18/11
55
Les plus
FI 28
Du contrôle financier au contrôle budgétaire du 5/09 au 23/09
56
de votre
formation
en France
FI 29
Le pilotage par la performance : démarche
et organisation d’une mission d’audit
du 4/07 au 22/07
57
FI 30
La prévention et la lutte contre la fraude et
la corruption : mécanismes et
outils pratiques
du 3/10 au 14/10
58
Fiinances
pu
ubliques
Un package pédagogique
compris dans votre formation
Sept e m b re
O c t o b re
Nov em bre
Dé c em bre
08/07 15/07 22/07 29/07 05/08 12/08 19/08 26/08 02/09
0 09/09 16/09 23/09 30/09 07/10 14/10 21/10 28/10 04/11 11/11 18/11 25/11 02/12
1 09/12 16/12
Dates
Aé
éroport et
aviation
av
v
civile
A o ût
Page 06/05 13/05 20/05 27/05 03/06
3
10/06 17/06 24/06 01/077
Titre de la formation
Développement
du
urable
Ju i l let
04/07 11/07 18/07 25/07 01/08 08/08 15/08 22/08 29/08
0 05/09 12/09 19/09 26/09 03/10 10/10 17/10 24/10 31/10 07/11 14/11 21/11 28/11
1 05/12 12/12
au
N° et
Domaine
Do
Ju in
02/05 09/05 16/05 23/05 30/05
0
06/06 13/06 20/06 27/066
Des conditions
d’hébergement négociées
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
auu
au
au
au
au
au
au
au
au
au
3 sem.
Paris
au
au
auu
au
FI 2
2 sem.
Paris
FI 3
3 sem.
FI 4
Paris
2 sem.
P
Paris
2 sem.
2 sem.
e
Toulouse
o
3 sem.
FI 7
3 sem.
FI 8
FI 9
La Rochelle
3 sem.
La Rochelle
2 sem.
Paris
3 sem.
FI 10
La Rochelle
R
e
2 sem.
FI 12
Paris
Paris
3 sem.
e
3 sem.
FI 15
La Rochelle
Paris
3 sem.
3 sem.
La Rochelle
FI 17
FI 18
Paris
3 sem.
FI 14
FI 16
2 sem.
La Rochelle
FI 19
3 sem.
FI 20
La Rochelle
R
e
3 sem.
La Rochelle
P
Paris
3 sem.
e
3 sem.
FI 24
2 sem.
Paris
FI 26
2 sem.
La Rochellee
3 sem.
La Rochelle
3 sem.
FI 27
FI 28
FI 29
2 sem.
Paris
Vos déplacements locaux
en transports en commun offerts
durant votre séjour
FI 23
FI 25
Paris
La Rochelle
FI 21
FI 22
2 sem.
La Rochelle
c
FI 11
FI 13
2 sem.
La Rochelle
c
FI 5
FI 6
Toulouse
La Rochelle
au
FI 1
La Rochelle
2 sem.
au
Certification Sciences Po Bordeaux
FI 30
Partenariat avec SETYM International
Partenariat avec
3
2
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
M ai
Gestion
G
d’entreprise
’
Ressources
humaines
u
et formation
Management
M
de projets
aussi
TOP MANAGEMENT
Management
M
A o ût
Sept e m b re
O c t o b re
Nov em bre
Dé c em bre
04/07 11/07 18/07 25/07 01/08 08/08 15/08 22/08 29/08
0 05/09 12/09 19/09 26/09 03/10 10/10 17/10 24/10 31/10 07/11 14/11 21/11 28/11
1 05/12 12/12
08/07 15/07 22/07 29/07 05/08 12/08 19/08 26/08 02/09
0 09/09 16/09 23/09 30/09 07/10 14/10 21/10 28/10 04/11 11/11 18/11 25/11 02/12
1 09/12 16/12
Titre de la formation
Dates
FI 31
Bâtir un leadership efficace
du 25/07 au 27/07
64
FI 32
La conduite du changement
du 1/08 au 3/08
65
FI 33
Management stratégique et
pilotage de la performance
du 8/08 au 10/08
65
FI 34
Le Secrétaire général et
la modernisation administrative
du 26/09 au 7/10
66
FI 35
Le Directeur de cabinet au
service de l’action publique
du 15/08 au 26/08
67
FI 36
Conception, mise en œuvre et
évaluation des politiques publiques
du 22/08 au 2/09
68
FI 37
FI 38
Management stratégique, leadership
et conduite du changement
du 13/06 au 1/07
du 7/11 au 25/11
69
FI 39
La gestion axée sur les résultats
(GAR) : le management par
la performance
du 15/08 au 2/09
70
FI 40
La mise en place d’un système de
management de la qualité
du 4/07 au 22/07
71
FI 41
Communication publique,
plan de communication
et gestion de crise
du 13/06 au 24/06
72
FI 42
La stratégie d’entreprise :
diagnostic et développement
du 4/07 au 8/07
78
FI 43
Le financement du développement
de son entreprise
du 11/07 au 15/07
79
FI 44
Contrôle de gestion et analyse de
la performance de l’entreprise
du 18/07 au 22/07
80
FI 45
La gestion des risques
en entreprise
du 22/08 au 26/08
81
FI 46
La stratégie marketing
en entreprise
du 29/08 au 2/09
82
FI 47
Optimisation des processus de
production et Lean management
du 5/09 au 9/09
83
FI 48
La gestion des carrières,
fidélisation et gestion des talents
du 31/10 au 4/11
88
FI 49
La gestion prévisionnelle des emplois
et des compétences (GPEC)
du 14/11 au 25/11
89
FI 50
La gestion dynamique des ressources
humaines
du 26/09 au 14/10
90
FI 51
L’approche par les compétences
et plan de formation
du 22/08 au 2/09
91
FI 52
FI 53
FI 54
FI 55
La planification et le suivi opérationnels
de programmes et projets
du 23/05 au 17/06
du 26/09 au 21/10
96
La gestion administrative et financière
et l’audit des programmes et projets
du 2/05 au 20/05
du 28/11 au 16/12
97
FI 56
FI 57
Le suivi et l’évaluation des programmes
et projets (gestion axée
sur les résultats)
du 25/07 au 19/08
du 31/10 au 25/11
98
FI 58
Les outils informatiques du suivi-évaluation
du 29/08 au 23/09
(Monitoring) des programmes et projets
99
FI 59
Systèmes d’Information Géographique
(SIG) - Outils de gestion spatiale
des projets et programmes
100
Un accueil personnalisé
et convivial
Ju i l le t
02/05 09/05 16/05 23/05 30/05
0
06/06 13/06 20/06 27/066
N° et
du 7/11 au 18/11
Ju in
Page 06/05 13/05 20/05 27/05 03/06
3
10/06 17/06 24/06 01/077
au
Domaine
Do
et
suite
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
au
3 jrs
Paris
au
au
au
au
auu
au
au
au
au
au
3 jjrs
3 jrs
2 sem.
e
2 sem.
Paris
au
au
au
2 sem.
au
au
FI 34
FI 36
3 sem.
FI 37
La Rochelle
3 sem.
La Rochelle
3 sem.
auu
FI 35
Boston
FI 38
FI 39
FI 40
La Rochelle
2 sem.
au
FI 33
La Rochelle
c e
Abidjan
au
FI 32
Pariss
3 sem.
au
FI 31
Pariss
La Rochelle
au
TOP MANAGEMENT
>>
>>
Nos formations individuelles
FI 41
1 sem
m.
Pariss
FI 42
1 sem
m.
Pariss
FI 43
1 sem
m.
Pariss
FI 44
1 sem
m.
Pariss
FI 45
1 sem
m.
Paris
rs
FI 46
1 sem.
Pariss
FI 47
1 sem. FI 48
Pariss
2 sem.
Paris
3 sem.
La Rochelle
R
2 sem.
Boston
4 sem.
Laa Rochelle
3 sem.
La Rochelle
FI 50
FI 51
4 sem.
FI 52
La Rochelle
FI 53
3 sem.
FI 54
Des découvertes touristiques ponctuent votre séjour
Les repas du midi et pauses-café offerts tous les jours de formation
Un dîner d’accueil et une cérémonie de clôture sont organisés
FI 49
La Rochelle
R
e
4 sem.
La Rochelle
4 sem.
FI 56
3 sem.
FI 58
2 sem.
Abidjan
Certification Sciences Po Bordeaux
FI 57
La Rochelle
La Rochelle
FI 55
Partenariat avec SETYM International
FI 59
Partenariat avec
5
4
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Votre parcours
La reconnaissance
de votre
>>
définissez
vos
2
besoins
Inscrivez-vous
3
Remplissez un bulletin
en ligne sur
1
vos démarches
administratives :
règlement, ordre de
mission, billet, visa.
>
votre attestation
d’inscription et
votre devis.
Impulsez
les
changements
4
5
Renforcez vos
compétences
et profitez d’un cadre idéal
de formation :
une approche pédagogique
interactive
un package pédagogique
adapté, plateforme
collaborative, ouvrage,
ordinateur
des moments de convivialité et
de découvertes touristiques
Pour toute formation en France*, les anciens « Forhomiens » peuvent
choisir parmi une liste d’avantages (tablette tactile, appareil
photo numérique, téléphone portable, prise en charge de quelques
nuitées d’hôtel, etc.).
Nos certifications
&
partenariats
>>
>>
votre formation dans notre
catalogue : 59 formations
dans 11 domaines
d’activités sur nos sites
de Paris, La Rochelle,
Toulouse, Abidjan et Boston.
Chaque année, nous avons le plaisir
d’accueillir toujours plus d’anciens, qui
reviennent après une ou plusieurs formations à l’Institut Forhom.
Finalisez
Nous vous
adressons
Choisissez
idélité
* Uniquement pour les inscriptions individuelles. Le détail des conditions du programme fidélité
est disponible sur simple demande.
www.forhom.com
w
ww
ww.fo
w.fo
forh
rhom
rh
om.c
.com
com
www.forhom.com
ou contactez-nous
par email à
institut.forhom@egis.fr.
fidélité
>>
>
>>
inscription
>>
>>
>>
d’
Nos certifications de compétences
Pour valoriser vos acquis , nous vous proposons, en partenariat avec l’École
de Sciences Politiques de Bordeaux (Université de Bordeaux), une certification de
compétences en :
> commande publique (programme détaillé en page 38),
> management public (programme détaillé en page 70),
> gestion de projet (programme détaillé en page 98).
Sciences Po Bordeaux, en tant qu’école d’excellence publique, forme depuis 60 ans les cadres de
haut niveau pour l’État, les collectivités territoriales et les établissements publics, les entreprises
publiques et privées.
Bénéficiez d’un
accompagnement
personnalisé
Nous vous proposons un
choix d’hébergement et
réservons votre chambre.
À votre arrivée, vous serez
accueilli en gare ou
aéroport et guidé
jusqu’à votre hôtel.
Nos autres partenariats
La mutualisation des savoir-faire
L’Institut Forhom et SETYM International ont souhaité renforcer
leur partenariat en proposant cette année 8 formations communes. Nous mutualisons nos savoirfaire en ingénierie pédagogique et mise en œuvre de formations.
Une expertise unique pour les acteurs du transport aérien
Egis vous propose une offre unique grâce à sa vision globale de toutes les
problématiques des marchés du transport aérien : aéroports, gestion du trafic aérien et opérations
aériennes. En 2016, l’Institut Forhom en collaboration avec Egis Avia vous proposent deux sessions
de formation pour vous accompagner dans vos évolutions.
7
6
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>
>>
>
>>>
Nos formations
de groupe
Infrastructures
Clé en main ou
à la carte
Des formations de groupe organisées
localement ou en France
(« chez vous ou chez nous »)
dans plus de 11 domaines
Vous choisissez :
le lieu
les dates et la durée
Nous vous proposons :
>>>
le meilleur budget
un itinéraire pédagogique sur mesure
Programme
Développement durable
CM 1
CM 2
CM 3
CM 4
CM 5
CM 6
CM 7
CM 8
CM 9
CM 10
> Le suivi des plans de gestion environnementaux et sociaux (PGES) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 18
> L’étude économique de projets routiers ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 28
> Initiation au logiciel HDM –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 28
> Le dimensionnement des structures de chaussées –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 28
> La conception géométrique des routes ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 28
> La géotechnique routière ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 28
> La conception et le dimensionnement des ouvrages d’art ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 28
> Les études de stabilité des ponts ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 29
> Les équipements routiers et de voiries urbaines ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 29
> La sécurité routière
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La programmation des travaux d’entretien routier–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La connaissance et la prévision des trafics en milieu urbain et interurbain –––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La pathologie des bâtiments et ouvrages d’art –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La pathologie des bétons et bétons armés ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> Les réseaux d’eau potable : conception, dimensionnement et exploitation
> Le traitement des eaux potables
––––––––––––––––––––––––––––––––––
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> L’assainissement urbain : le traitement et la gestion des eaux usées ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La gestion et la maintenance des infrastructures hydroagricoles ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La supervision et le contrôle technique des travaux
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La prise en compte de l’environnement dans les projets d’infrastructures –––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> La préparation et l’organisation d’un chantier–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
> Le suivi des travaux et la gestion du chantier –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
29
29
29
29
29
30
30
30
30
30
30
31
31
> Les plans d’action à la réinstallation des populations (PAR) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 18
> Analyse multicritères, évaluation environnementale et conception d’un projet–––––––––––––––––––––––––––––––– 18
Marchés publics et contrats
> Les procédures d’enquêtes publiques––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 18
> La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 18
> Éco-conception et éco-construction d’un projet––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 18
> La conception et le suivi des plans d’aménagement forestier durable––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 18
> La certification des activités forestières et la traçabilité –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 19
> La gestion des déchets urbains –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 19
> L’évaluation et la prévention des risques en milieu urbain –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 19
Aménagement urbain et développement des territoires
CM 11
CM 12
CM 13
CM 14
CM 15
CM 16
CM 17
CM 18
CM 19
CM 20
CM 21
CM 22
CM 23
CM 24
CM 25
CM 26
CM 27
CM 28
CM 29
CM 30
CM 31
CM 32
CM 33
CM 34
CM 35
CM 36
CM 37
CM 38
CM 39
CM 40
CM 41
CM 42
CM 43
CM 44
CM 45
CM 46
CM 47
> L’organisation et le fonctionnement d’une collectivité locale –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
> La passation des marchés publics : préparation, lancement et évaluation des offres ––––––––––––––––––––– 44
> Le suivi et le contrôle de l’exécution des marchés publics ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 44
> La gestion administrative et financière de contrats de travaux–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 44
> La régulation des marchés publics –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 44
> La prévention et la gestion des litiges dans les marchés publics –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 44
> Les enquêtes sur les marchés publics ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 44
> Les procédures de recouvrement et la gestion optimale du contentieux ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 45
> La maîtrise d’ouvrage locale ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 45
Finances publiques
> La planification urbaine : élaboration des documents d’urbanisme ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
> La gestion des services publics locaux et intercommunaux ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
> La mobilisation et la gestion des ressources financières des collectivités locales ––––––––––––––––––––––––––– 23
> Le rôle des structures de l’État dans la décentralisation –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
> Le contrôle de la légalité –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
> Stimuler le développement économique des territoires ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
> Initiatives locales et microprojets ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 23
CM 48
CM 49
CM 50
CM 51
CM 52
CM 53
> Le tableau des opérations financières de l’État (TOFE) –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
> Les prévisions macroéconomiques et le cadrage budgétaire ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
> La programmation des investissements publics (PIP) –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
> Le circuit de la dépense publique : processus, cartographie et acteurs –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
> L’élaboration et le suivi des CDMT sectoriels–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
> L’élaboration des budgets-programmes –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
>>>
9
8
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>
>>
>>>
Nos formations
de groupe
[suite du programme]
Finances publiques [suite]
CM 54
CM 55
CM 56
CM 57
CM 58
CM 59
CM 60
CM 61
CM 62
CM 63
> L’exécution et le suivi des budgets-programmes –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 59
> L’élaboration des stratégies sectorielles et l’identification des projets ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> Concevoir et piloter les tableaux de bord budgétaires ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> Le contrôle budgétaire ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> Le contrôle juridictionnel –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> Les techniques de recouvrement fiscal –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> Les techniques de contrôle sur pièces et la lutte contre l’évasion fiscale ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> Le contrôle douanier et la lutte contre la fraude –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 60
> La lutte contre le blanchiment––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 61
> L’organisation et la gestion des pensions, retraites et vieillesses des agents publics de l’État ––––––––– 61
Management
CM 64
CM 65
CM 66
CM 67
CM 68
CM 69
CM 70
CM 71
CM 72
CM 73
CM 74
CM 75
CM 76
CM 77
CM 78
CM 79
> Le leadership efficace –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
> Le management stratégique et la conduite du changement –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
CM 91
CM 92
CM 93
CM 94
CM 95
CM 96
CM 97
CM 98
CM 99
CM 100
CM 101
CM 102
CM 103
CM 104
> La conduite de réunion –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
> Gérer les équipes et manager en mode projet–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
> La gestion des conflits dans une organisation –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
> Concevoir et déployer un projet de service –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
> Manager efficacement une équipe à distance –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
> Tableaux de bord : contrôle de la performance et indicateurs de gestion –––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
> Risk management et contrôle interne –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
> Élaborer et mettre en œuvre son plan de communication –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
> Améliorer la communication interne dans son organisation ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
> Les outils du pilotage des ressources humaines ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> Construire le référentiel métiers et compétences –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> Réussir vos recrutements––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> Évaluer les performances de vos collaborateurs ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> La conception du plan de formation –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> Formation de formateurs : concevoir et réaliser une action de formation––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> La gestion du dialogue social ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 92
> La classification des emplois et la méthode de pesée des postes –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
> La politique de rémunération –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
> Le tableau de bord et le bilan social –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
> La mise en place d’un SIRH ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
> Lutter contre l’absentéisme –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
> Éthique et déontologie professionnelles ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
> La prise en compte du genre dans la politique RH ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 93
Management de projets
> La gestion du temps et des priorités ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 73
CM 105
CM 106
CM 107
CM 108
CM 109
CM 110
CM 111
CM 112
> L’identification et la conception de projet ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> La planification opérationnelle d’un projet –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> La gestion axée sur les résultats (GAR) : le monitoring de projets ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> L’évaluation des projets ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> La mesure des impacts des programmes et projets ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> Le calcul et le suivi des indicateurs ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> Les techniques d’enquêtes statistiques ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> Le traitement et l’analyse des données d’enquête –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 101
> La gestion de crise –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
> Conduire une mission d’audit qualité––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 74
Informatique & TIC
> La communication avec les citoyens ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 75
> La conception et l’évaluation des politiques publiques –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 75
Gestion d’entreprise
CM 80
CM 81
CM 82
CM 83
CM 84
CM 85
CM 86
CM 87
CM 88
CM 89
CM 90
Ressources humaines et formation
> Étude de marché et business plan –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
> Le project management en entreprise : méthodes et outils–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
> Optimiser la relation client –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
CM 113
CM 114
CM 115
CM 116
CM 117
CM 118
> Administration, maintenance et sécurité des réseaux –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 104
> Administration des systèmes d’exploitation et gestion des données––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 104
> Maintenance, diagnostic et dépannage (matériels et logiciels) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 104
> Le déploiement des réseaux TIC (fibres optiques) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 104
> SIG (Système d’information géographique) : techniques d’acquisition et de traitement des données – 104
> SIG (Système d’information géographique) : création et gestion des bases de données relationnelles 104
> Mettre en place un projet qualité (ISO 9001) –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
> La cohésion d’équipe et l’esprit d’entreprise –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
> La gestion financière des PME ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
> Le management de la Supply Chain–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 84
> L’approche filière et les chaînes de valeur –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 85
> La restructuration d’entreprise –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 85
Descriptifs complets des formations proposées disponibles
sur notre site web :
www.forhom.com
> Les dispositifs d’appui aux entreprises : clusters, pépinières et incubateurs –––––––––––––––––––––––––––––––––– 85
> Le conseiller d’entreprise et les dispositifs d’appui aux PME ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– 85
11
10
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Notre équipe
INS
IP
CR
TIO
Tanguy de REBOUL
N
Appui à la mise en place
de démarches et outils
Diagnostic
>>
>>
>
>>
>>
Conseil RH et plan de formation
Jean-Charles
TORRION
Marie-Agnès
DANIÉLOU
organisationnel et fonctionnel
Tiphaine
BACALOPOULOS
Accompagnement
DI
C
RE
TI
ON
du changement
GPEC, référentiels métiers et compétences
Plan de formation
Sonia BOUGET
Leadership, management
ACCUEIL
Nathalie REIGNIER
>>>
Exemple :
Projet d’élaboration des programmes de formation du ministère des finances et du budget du Tchad, septembre-octobre 2015.
Aurélie GUINOT
>>
>>
Formation professionnelle
Sylvie
SIRAUD
Jean-Michel
HAVY
Notre
expertise
au service de la création
David FARGE
Émilie BONNEAU
et du renforcement de centres de
formation professionnelle
Définition des besoins
Conception du projet pédagogique
OJ
ET
Véronique
ROUGÉ
Caroline BELLWO
PR
Appui au management du centre et
à la formation des équipes
Emmanuelle
CADASSE
IO
N
IE
GO
GI
E
&
DI
RE
CT
NC
DA
Appui à la maîtrise d’ouvrage auprès de l’Institut National de Formation Professionnelle (INFP) en Haïti, 2015-2019.
Laëtitia
MÉRIAU
Lucie
GRILLET–MBAYE
PÉ
Exemple :
A
& DMI
CO NIS
MM TR
ER ATI
CI F, F
AL IN
A
>>>
R
approche par les compétences
DE
Formation de formateurs,
12
13
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Développement durable
>>>
Développement
durable
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
FI 1
> La gestion environnementale et sociale
des projets (EES, EIES et suivi des PGES)
FI 2
> Développement durable et changements
climatiques
Formations de GROUPE
en France ou à l’étranger
CM 1
> Le suivi des plans de gestion environnementaux
et sociaux (PGES)
CM 2
> Les plans d’action à la réinstallation des
populations (PAR)
CM 3
> Analyse multicritères, évaluation
environnementale et conception d’un projet
CM 4
> Les procédures d’enquêtes publiques
CM 5
> La responsabilité sociétale des entreprises (RSE)
CM 6
> Éco-conception et éco-construction d’un projet
CM 7
> La conception et le suivi des plans
d’aménagement forestier durable
CM 8
> La certification des activités forestières et
la traçabilité
CM 9
> La gestion des déchets urbains
CM 10
> L’évaluation et la prévention des risques
en milieu urbain
14 >>>
Développement durable
15
FI
>>> Développement durable
1 > LA ROCHELLE (France) du 17 octobre au 4 novembre 2016
La gestion environnementale et sociale
des projets (EES, EIES et suivi des PGES)
Public
concerné
> Cadres en charge de l’environnement
et du développement durable.
> Responsables de la conception
de projets et programmes de
développement.
> Cadres des ministères en charge de la
préparation, du suivi et de l’évaluation
des programmes et projets.
> Cadres de programmes et projets.
> Responsables de structures et
d’agences de développement national
ou régional.
Objectifs
> Être en mesure de rédiger des termes de référence
d’une évaluation environnementale (EES ou EIES).
> Être en mesure de comprendre et d’analyser les impacts
environnementaux et sociaux des projets.
> Être capable d’analyser et suivre la mise en œuvre des plans
de gestion environnementaux et sociaux (PGES).
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LES ÉVALUATIONS
ENVIRONNEMENTALES
(EES OU EIES)
Les exigences nationales et
internationales du développement
durable et les engagements
internationaux.
L’évaluation environnementale et sociale
des politiques publiques : l’évaluation
environnementale stratégique (EES).
L’évaluation environnementale et
sociale des programmes et des
projets : EIES, étude de risques, etc.
Le cadrage préalable pour identifier
les enjeux et l’élaboration des termes
de référence ou cahiers des charges.
La structure du rapport d’EES
ou d’EIES.
L’analyse de l’état initial du site
du projet.
Bon à savoir
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
> Les participants sont invités à se munir
de documents de travail pour enrichir
la formation par des exemples vécus.
Les interactions entre activités, effets et
éléments de l’environnement.
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Public
concerné
> Cadres en charge de l’environnement
et du développement durable.
> Responsables de la conception
de programmes et projets de
développement.
> Cadres de programmes et projets.
> Responsables de structures et
d’agences de développement
national ou régional.
La rédaction du cahier des charges
pour le recrutement d’un prestataire et
le suivi des réalisations.
Les mesures d’atténuation, les
outils de programmation et de suivi
environnemental et social.
La capitalisation des expériences.
Les plans de consultation des parties
prenantes.
Objectifs
> Maîtriser les approches et les outils pour mieux prendre en
compte le développement durable.
> Approfondir ses connaissances sur les changements
climatiques et les risques associés.
> Intégrer les mesures d’atténuation et d’adaptation dans la
planification nationale et la conception des programmes et
projets.
> Maîtriser les mécanismes de financement du développement
durable.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
CONTEXTE ET ENJEUX
Concepts essentiels, définitions et
principales conventions internationales.
Les changements climatiques :
principaux constats, enjeux.
Résilience et vulnérabilité : comment
sont définis les diagnostics et les
conséquences socio-économiques ?
Quels sont et comment utiliser les outils
d’évaluation des risques climatiques ?
En partenariat avec
Le contexte et les engagements
internationaux : engagements africains,
G8, OCDE, Nations Unies, etc.
Les Conférences des Parties (COP) :
les étapes de la négociation, objectifs,
résultats... quels enjeux pour la COP 22
et quelles perspectives pour demain ?
Le rôle des différents acteurs dans
la mise en œuvre du PGES.
La définition des mesures d’atténuation
et des variantes pour optimiser le
projet ; le plan de gestion des impacts
environnementaux et sociaux (PGES).
juillet 2016
> Cadres de ministères sectoriels.
La mise en œuvre des mesures de
compensation.
Les consultations publiques et
exigences de diffusion de l’information.
er
Développement durable et changements
climatiques
La conception et la mise en œuvre de
plans de réinstallation des populations.
T H È ME 3
LE SUIVI DE LA MISE
EN ŒUVRE DU PGES
>>> Développement durable
2 > PARIS (France) du 20 juin au 1
La définition et la programmation
des mesures d’atténuation ou de
compensation : volet social du plan de
gestion (PGES).
Les méthodes et outils d’analyse des
impacts : Check-lists, matrices, Delphi,
modèles, analyse uni et multicritères.
T HÈM E 2
LA PRISE EN COMPTE
ET L’ACCOMPAGNEMENT
DES IMPACTS SOCIAUX
FI
L’analyse des impacts probables du
projet sur la population, l’habitat,
les modes de vie, la santé, etc.
Les indicateurs de suivi de la mise en
œuvre du PGES, les indicateurs et
le tableau de bord de performance
environnementale.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
L’état des lieux et la méthodologie
de collecte des données socioéconomiques et de santé.
Formation INDIVIDUELLE
Développement durable
Formation INDIVIDUELLE
Bon à savoir
> La formation sera illustrée d’études de
cas et donnera l’occasion aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays d’origine.
> Les participants sont invités à se munir
de documents de travail pour enrichir
la formation par des exemples vécus.
Prestations pédagogiques
> 4 800 € par personne, hors transport et
hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 2
LA MISE EN ŒUVRE DU
DÉVELOPPEMENT DURABLE
ET LA LUTTE CONTRE
LES CHANGEMENTS
CLIMATIQUES
La conception des stratégies nationales
de développement durable et de lutte
contre les changements climatiques.
L’élaboration de plans et d’actions
« climat » :
- mesures d’adaptation aux impacts
liés aux changements climatiques :
identification des secteurs à risque,
notions de vulnérabilité et de viabilité,
stratégies d’adaptation,
- mesures d’atténuation des
émissions de gaz à effet de serre :
développement « bas carbone »,
changement des modes de vie
(énergies renouvelables, reboisement,
agriculture durable),
- outils de suivi et d’évaluation des
politiques, programmes et projets de
développement durable et de lutte
contre les changements climatiques.
THÈME 3
LES NOUVEAUX
INSTRUMENTS
FINANCIERS AU SERVICE
DU DÉVELOPPEMENT
DURABLE
Pratiques d’appui dans les
domaines de l’environnement et
des changements climatiques par
la coopération au développement.
Les outils de financement adaptés pour
promouvoir le développement durable :
Fonds pour l’Environnement Mondial
(FEM), Fonds carbone, Mécanisme de
Développement Propre (MDP), facilités
financières de bailleurs spécifiques (UE,
Banque Mondiale), Fonds vert pour
le climat, etc.
Conseils pour la préparation d’une
demande de financement auprès
des partenaires au développement.
16
17
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>> Développement durable
Formations de GROUPE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
>>> Développement durable
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 1 > Le suivi des plans de gestion environnementaux
CM 8 > La certification des activités forestières et la traçabilité
et sociaux (PGES)
> Concept et processus de certification des activités forestières
> La démarche de certification des activités de gestion forestière
> Le processus de traçabilité des produits
> Les principes d’analyse des impacts environnementaux et sociaux
> Les modalités et étapes de la supervision des PGES
CM 2 > Les plans d’action à la réinstallation des populations (PAR)
CM 9 > La gestion des déchets urbains
> Les exigences nationales et internationales en matière de déplacement involontaire de population
> Les étapes de conception d’un plan d’action à la réinstallation
> Le suivi de la mise en œuvre d’un plan d’action à la réinstallation
> Les spécificités de la filière
> De la collecte à la valorisation des déchets
> L’implication des populations
CM 3 > Analyse multicritères, évaluation
CM 10 > L’évaluation et la prévention des risques en milieu urbain
environnementale et conception d’un projet
> La connaissance des risques en milieu urbain
> La prévention des risques
> Les systèmes d’information et les systèmes d’alerte
> Les outils d’analyse du développement durable > Les principes de l’analyse multicritères
> La mise en œuvre de la démarche
CM 4 > Les procédures d’enquêtes publiques
> Communication, concertation et négociation avec les populations affectées par le projet
> Les procédures administratives et judiciaires
CM 5 > La responsabilité sociétale des entreprises (RSE)
> La définition d’une politique de Développement Durable dans l’entreprise
> Le diagnostic RSE
> La mise en œuvre de la démarche RSE
Développement durable
>>>
DE SOLIDES RÉFÉRENCES À L’INTERNATIONAL
Belgique, Sénégal
Formation « L’intégration de l’environnement et des changements climatiques
dans la gestion du cycle de projet »
2009 - 2011, Commission européenne
République démocratique du Congo
Formations en gestion environnementale : étude d’impact environnemental,
systèmes d’information et bases de données environnementales
CM 6 > Éco-conception et éco-construction
2009 - 2011, Banque africaine de développement
d’un projet
> Les apports de l’éco-conception dans le développement d’un projet (performance DD)
> La mise en œuvre d’une démarche d’éco-conception > L’éco-réalisation
Développement durable
Formations de GROUPE
Projet d’Appui à la Gestion Durable des Forêts de la RDC
2011-2015, Agence française de développement
République démocratique du Congo, France
Formation en France « L’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan d’Action
à la Réinstallation (PAR) »
CM 7 > La conception et le suivi des plans
d’aménagement forestier durable
> Le contexte de la gestion forestière en Afrique
> La conception et le suivi des plans d’aménagement forestier durable
> Les outils cartographiques au service de l’aménagement forestier
18
DÉVELOPPEMENT
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
2012, Banque mondiale
Guinée, Haïti
Formation « Évaluation environnementale et impacts de projets »
2013, Banque mondiale
Cameroun
Formation « La prise en compte de l’environnement dans les projets routiers »
2014, financement national
DURABLE
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
19
Aménagement urbain
et développement
des territoires
Aménagement urbain
et développement des territoires
>>>
Formation INDIVIDUELLE
(inscription individuelle)
FI 3
> La ville et la maîtrise de son territoire :
planification et aménagement urbains
Formations de GROUPE
8 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 11
> L’organisation et le fonctionnement
d’une collectivité locale
CM 12
> La planification urbaine : élaboration
des documents d’urbanisme
CM 13
> La gestion des services publics locaux et
intercommunaux
CM 14
> La mobilisation et la gestion des ressources
financières des collectivités locales
CM 15
> Le rôle des structures de l’État dans
la décentralisation
CM 16
> Le contrôle de la légalité
CM 17
> Stimuler le développement économique
des territoires
CM 18
20 >>>
Aménagement urbain
et développement
des territoires
> Initiatives locales et microprojets
21
>>>
Aménagement urbain et
développement des territoires
Formations de GROUPE
>>>
Aménagement urbain et
développement des territoires
Aménagement urbain
et développement des territoires
Formation INDIVIDUELLE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
FI
3 > PARIS (France) du 4 au 15 juillet 2016
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
La ville et la maîtrise de son territoire :
planification et aménagement urbains
Public
concerné
> Cadres des ministères et des projets
ayant en charge l’accompagnement
du développement urbain
(environnement, équipement, habitat,
foncier, transports).
> Cadres des collectivités locales
urbaines (secrétaires généraux, cadres
techniques et financiers).
> Élus de villes ou de communautés
urbaines.
Bon à savoir
> Les participants sont invités à se munir
de documents et rapports pouvant être
utiles pour enrichir la formation par des
exemples vécus.
Prestations pédagogiques
> 4 800 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
> Le processus de décentralisation et le transfert des compétences de l’État aux collectivités locales
> L’organisation des services administratifs et techniques
> Les différents modes de gestion des services locaux
CM 12 > La planification urbaine : élaboration
Objectifs
des documents d’urbanisme
> Maîtriser les instruments institutionnels et les techniques de
planification et d’aménagement.
> La préparation et la conception du projet urbain
> L’élaboration des documents d’urbanisme
> Être en mesure d’élaborer les documents d’urbanisme et de
mettre en œuvre les projets.
> Utiliser les données foncières dans la gestion des finances
locales et du patrimoine urbain.
> Prendre en compte les exigences du développement
durable dans la planification urbaine.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
L’ÉLABORATION DES
DOCUMENTS D’URBANISME
ET LA MISE EN VALEUR
DES PROJETS URBAINS
En partenariat avec
CM 11 > L’organisation et le fonctionnement d’une collectivité locale
Les politiques foncières : la conduite
des opérations d’aménagement,
la conception et la mise en œuvre
des stratégies urbaines, le partage
des compétences entre l’État et les
collectivités locales.
La cartographie urbaine et les systèmes
d’information géographique (SIG).
La planifiation urbaine et l’élaboration
des documents d’urbanisme (SDAU,
SCOT, POS et PLU) : les articulations
entre les différentes échelles de
territoire.
La conception du projet urbain :
la concertation préalable, les études
de faisabilité.
La mise en œuvre du projet urbain :
maîtrise d’ouvrage et maîtrise
d’ouvrage déléguée.
L’identification du patrimoine communal
(domaine public, domaine privé,
valorisation).
La valorisation du foncier communal
(assiette, évaluation, registre foncier
urbain, etc.).
Le développement de la fiscalité locale
fondée sur l’occupation spatiale.
La définition des modes de financement
des investissements locaux.
T H È ME 3
AMÉNAGEMENT ET
URBANISME FACE AU DÉFI
DU DÉVELOPPEMENT
DURABLE
Les enjeux territoriaux du
développement durable.
Les dispositifs et outils d’aménagement
urbain durable.
L’articulation entre l’Agenda 21 et
les documents d’aménagement et
d’urbanisme.
T HÈM E 2
L’EXPLOITATION DU
CADASTRE DANS LE CADRE
DE LA GESTION DES
FINANCES LOCALES ET
LA VALORISATION DU
PATRIMOINE COMMUNAL
L’organisation et le fonctionnement des
services cadastraux et la gestion des
domaines.
CM 13 > La gestion des services publics locaux et intercommunaux
> L’évolution des services publics locaux
> L’organisation et la gestion des services publics locaux
> Le développement des services intercommunaux
CM 14 > La mobilisation et la gestion des ressources
financières des collectivités locales
> La gestion budgétaire et comptable des collectivités locales
> La gestion et le financement des services publics locaux
> La mobilisation des ressources des collectivités locales
CM 15 > Le rôle des structures de l’État dans la décentralisation
> L’organisation territoriale de l’État
> L’appui de l’État aux projets de développement des territoires
> La tutelle et le contrôle de légalité
CM 16 > Le contrôle de la légalité
> L’organisation territoriale de l’État
> Les relations entre les administrations d’État et les collectivités locales
> La mise en place et le suivi des procédures
CM 17 > Stimuler le développement économique
des territoires
> Les leviers d’action du développement économique des territoires
> La construction d’une stratégie de développement économique du territoire
> L’animation d’un projet de développement économique
CM 18 > Initiatives locales et microprojets
> L’approche microprojet
> Les approches participatives et l’accompagnement des initiatives locales
> Les outils de gestion des microprojets
22
23
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>>
Infrastructures
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
> La conduite d’opération de construction
Infrastructures
FI 4
ou de réhabilitation
FI 5
> La maîtrise d’ouvrage des grands projets
d’infrastructures
Formations de GROUPE
21 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 19 à CM 39
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
24 >>>
Infrastructures
L’étude économique de projets routiers
Initiation au logiciel HDM
Le dimensionnement des structures de chaussées
La conception géométrique des routes
La géotechnique routière
La conception et le dimensionnement des ouvrages d’art
Les études de stabilité des ponts
Les équipements routiers et de voiries urbaines
La sécurité routière
La programmation des travaux d’entretien routier
La connaissance et la prévision des trafics en milieu
urbain et interurbain
La pathologie des bâtiments et ouvrages d’art
La pathologie des bétons et bétons armés
Les réseaux d’eau potable : conception,
dimensionnement et exploitation
Le traitement des eaux potables
L’assainissement urbain : le traitement et la gestion
des eaux usées
La gestion et la maintenance des infrastructures
hydroagricoles
La supervision et le contrôle technique des travaux
La prise en compte de l’environnement dans les projets
d’infrastructures
La préparation et l’organisation d’un chantier
Le suivi des travaux et la gestion du chantier
25
FI
>>> Infrastructures
Formation INDIVIDUELLE
4 > PARIS (France) du 12 au 30 septembre 2016
La conduite d’opération de construction
ou de réhabilitation
Public
concerné
> Maîtres d’ouvrage publics et
privés, leurs représentants ou
leurs assistants.
> Conducteurs d’opération, chefs de
projet en construction, réhabilitation
ou rénovation.
Objectifs
> Identifier les différents intervenants et leurs responsabilités
dans la réalisation d’une opération d’infrastructures.
> Conducteurs d’opération de grands
projets d’opération.
T HÈM E 1
IDENTIFIER LES ACTEURS,
LEURS RÔLES, MISSIONS
ET RESPONSABILITÉS
Les acteurs et les métiers de
la construction.
Le déroulement d’une opération et
le rôle du maître d’ouvrage.
L’assistance à la maîtrise d’ouvrage :
les types de missions, l’élaboration
de cahier des charges, le choix et
le pilotage de la mission d’assistance.
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
> Les participants sont invités à amener
leurs documents de travail afin
d’enrichir le contenu de la formation
par leurs propres expériences.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Public
concerné
> Maîtriser les approches et les outils d’estimation et
de sécurisation des coûts d’une opération.
> Directeurs et responsables de
services infrastructures.
Bon à savoir
La maîtrise d’ouvrage des grands projets
d’infrastructures
> Coordinateurs et chefs de projet
assurant la maîtrise d’ouvrage de
projets d’infrastructures.
>>> Programme pédagogique >>>
> La formation sera illustrée d’études
5 > PARIS (France) du 28 novembre au 9 décembre 2016
> Savoir organiser la préparation des travaux, piloter le projet,
suivre le chantier et réceptionner les travaux.
> Chargés d’études ou de
programmation.
> Maîtres d’œuvre.
FI
T HÈM E 2
DE LA DÉFINITION
DES OBJECTIFS
À L’ÉLABORATION
DU PROGRAMME
D’INFRASTRUCTURES
Les étapes préalables à l’élaboration
du programme d’investissement : audit
de l’existant, évaluation des besoins,
scenarii de rénovation, reconstruction
ou d’extension.
Les éléments de décision
d’investissement : objectifs politiques,
structure du programme, les surfaces,
les bons calculs.
L’organisation de la programmation
des ouvrages pour une opération de
construction ou de restructuration et
pour une petite opération : besoins,
surfaces, proximités et liaisons,
prestations, calendrier et budget.
> Cadres des services techniques
impliqués dans le suivi de grands
projets d’infrastructures.
La prise en compte des contraintes
environnementales dans la
programmation.
> Comprendre l’organisation interne de la maîtrise d’ouvrage
pour assurer un management de projet adapté aux enjeux.
>>> Programme pédagogique >>>
Les dispositifs de contrôle des coûts.
Les normes QHSE pendant la
conception et la construction.
La gestion de la communication et de
la médiation.
L’établissement du dossier de
consultation de concepteurs,
la sélection du concepteur et
du contrôleur technique.
THÈME 2
LES PHASES
PRÉLIMINAIRES
SPÉCIFIQUES AUX
GRANDS PROJETS
Le respect des contraintes et
exigences (approche réglementaire,
environnement, sécurité, etc.).
La réception des travaux et la mise
en service.
> Identifier les différents partenaires de la maîtrise d’ouvrage
et connaître les outils à mettre en place pour gérer les
prestations.
Le management des contrats
complexes (PPP, DSP, concessions,
etc.).
T H È ME 3
DE LA CONCEPTION
À LA MISE EN SERVICE
La prise en compte de l’exploitation
et de la maintenance dans la conduite
d’opération.
> Maîtriser les différentes étapes de la conception de grands
projets d’infrastructures.
La multiplicité des acteurs.
Le coût de l’opération : les critères et
les méthodes d’estimation, la maîtrise
des coûts en phases études et travaux.
Les missions d’organisation et de suivi
de l’exécution des travaux, la gestion
contractuelle du chantier.
Objectifs
THÈME 1
LES PARTICULARITÉS
DU MANAGEMENT DE
GRANDS PROJETS
Les spécificités liées aux fonctions
de l’ouvrage : dimension, utilisateurs,
logique fonctionnelle et technique.
Le suivi des études (APS, APD, Projet),
la consultation et la sélection des
entreprises, la rédaction et le suivi
des contrats de maîtrise d’œuvre et
de prestations intellectuelles.
>>> Infrastructures
Bon à savoir
> Les participants sont invités à amener
leurs documents de travail afin
d’enrichir le contenu de la formation
par leurs propres expériences. Prestations pédagogiques
> 4 500 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Infrastructures
Formation INDIVIDUELLE
La définition des objectifs généraux
du projet dans la cadre de la stratégie
nationale de développement.
Les études de faisabilité :
- les contraintes administratives et
juridiques : les orientations légales et
statutaires, l’évaluation des délais de
traitement,
- l’analyse des risques et les études
d’impact,
- les études techniques préliminaires.
L’ingénierie d’avant-projet détaillé (Front
End Engineering Design – FEED).
L’élaboration du modèle économique
du projet :
- la définition des dépenses
d’investissements (CAPEX),
- la définition des dépenses
d’exploitation (OPEX),
- la mobilisation des partenaires
financiers.
THÈME 3
LA PHASE DE RÉALISATION
L’approche EPC (engineering,
procurement, construction).
L’organisation de la maîtrise d’ouvrage :
- le rôle et les responsabilités de
la maîtrise d’ouvrage,
- les services techniques du maître
d’ouvrage,
- la constitution et la coordination de
l’équipe projet,
- le conducteur d’opération et
l’assistance à maîtrise d’ouvrage.
L’élaboration du programme
d’opération.
La stratégie contractuelle et les
procédures de passation.
Le pilotage du maître d’œuvre et des
prestataires :
- le dispositif de contrôle des travaux,
- le dispositif de suivi du projet : comité
de suivi, reporting, gestion des litiges.
26
27
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>> Infrastructures
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Formations de GROUPE
>>> Infrastructures
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 19 > L’étude économique de projets routiers
CM 25 > Les études de stabilité des ponts
> Les composantes d’une étude économique de projet routier
> La projection de trafic
CM 20 > Initiation au logiciel HDM
> Le modèle HDM
> L’utilisation du logiciel HDM pour l’analyse de stratégies
> Le calage
> Généralités sur les ponts
> L’étude de stabilité des ponts
Infrastructures
Formations de GROUPE
CM 26 > Les équipements routiers et de voiries urbaines
> Généralités, fonctions et réglementation des équipements de la route
et de la voirie urbaine
> Les signalisations horizontales et verticales
> Les dispositifs de retenue et les équipements spéciaux
CM 27 > La sécurité routière
CM 21 > Le dimensionnement des structures
de chaussées
> La structure d’une chaussée
> Le dimensionnement des chaussées neuves
> Le dimensionnement des renforcements de chaussées
>
>
>
>
Les notions de base en accidentologie
Les acteurs et politiques
La sécurité et l’aménagement des réseaux urbains et interurbains
Formation, sensibilisation et contrôle
CM 28 > La programmation des travaux d’entretien routier
CM 22 > La conception géométrique des routes
> Généralités techniques sur la construction géométrique
> Les normes routières
> Les étapes de la conception
> Les chaussées, leur comportement, leur pathologie
> Le recueil d’informations routières
> L’évaluation et la programmation de l’entretien routier (L²R Programme, anciennement appelé GiRR)
CM 29 > La connaissance et la prévision des trafics
en milieu urbain et interurbain
CM 23 > La géotechnique routière
> Notions générales de géotechnique
> Les méthodes de reconnaissances in situ et essais
> Les ouvrages routiers
> La connaissance des trafics actuels en milieu urbain et interurbain
> Les prévisions de trafic en milieu interurbain
> Les prévisions de trafic en milieu urbain
CM 30 > La pathologie des bâtiments et ouvrages d’art
CM 24 > La conception et le dimensionnement
des ouvrages d’art
> Les données relatives aux études de conception
> La démarche de conception et dimensionnement
> Les principales caractéristiques de bâtiments et ouvrages d’art
> Les pathologies les plus courantes sur les ouvrages d’art et les bâtiments
> L’entretien des bâtiments et ouvrages d’art
CM 31 > La pathologie des bétons et bétons armés
>
>
>
>
INFRASTRUCTURES
Les principales caractéristiques des désordres, dégradations et fissures
Les agressions et corrosions des bétons
Les méthodes d’investigation
La protection des ouvrages neufs et la remise en état des ouvrages anciens
>>>
28
29
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>> Infrastructures
Formations de GROUPE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
>>> Infrastructures
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 32 > Les réseaux d’eau potable : conception,
CM 38 > La préparation et l’organisation d’un chantier
dimensionnement et exploitation
> La préparation du démarrage du chantier
> L’organisation du chantier
> L’étude hydraulique : base de l’hydraulique appliquée
> Le pompage et la distribution
> Le réseau d’adduction
Infrastructures
Formations de GROUPE
CM 39 > Le suivi des travaux et la gestion du chantier
> Le suivi des travaux
> La gestion du chantier
CM 33 > Le traitement des eaux potables
> Le captage des eaux et les systèmes d’approvisionnement en eau
> Les caractéristiques des eaux brutes
> Les procédures de traitement des eaux potables
Infrastructures
CM 34 > L’assainissement urbain : le traitement et la gestion
>>>
DE SOLIDES RÉFÉRENCES À L’INTERNATIONAL
des eaux usées
> Les réseaux d’eaux usées
> Le traitement des eaux usées
> L’assainissement non collectif
Cameroun
2014, financement national
Côte d’Ivoire
CM 35 > La gestion et la maintenance des infrastructures
hydroagricoles
> Les aspects techniques de la gestion hydraulique
> Les structures de gestion et l’entretien
> La gestion financière
Formation « La prise en compte de l’environnement dans les projets routiers »
Visioconférences
• Évaluer et diagnostiquer l’état des chaussées d’un réseau routier.
• Choisir une technique d’entretien des chaussées.
• Construire sur des sols compressibles.
• Le dimensionnement des structures de chaussées.
• Entretenir et réparer les bétons : diagnostic, réparation et renforcement
des ouvrages.
2015, financement national
France
Formation « Supervision et contrôle des travaux » pour les cadres de la société
national de patrimoine de l’Eau du Niger
2015, financement national
CM 36 > La supervision et le contrôle technique des travaux
>
>
>
>
Le rôle des acteurs
Les contrôles et agréments avant les travaux
Les contrôles techniques pendant les travaux
Les opérations de la fin des travaux (réceptions)
Formation à la carte « Les stratégies de mise en œuvre des grands projets
d’équipements publics » pour les cadres du Comité de Pilotage et de Suivi
de la Réalisation du Complexe Industrialo-Portuaire de Kribi (Cameroun)
2015, financement national
Guinée Équatoriale
2015 – 2017, financement privé
Haïti
CM 37 > La prise en compte de l’environnement dans les projets
d’infrastructures
> L’analyse des impacts liés aux projets d’infrastructures
> La conception des plans d’atténuation des impacts
> La mise en œuvre opérationnelle du suivi environnemental des ouvrages
Formation des chefs d’équipe dans les métiers du BTP
Formation « La pathologie des ouvrages d’art et des bétons »
et « La programmation des travaux d’entretien routier »
2015, financement national
Mali
Audit et élaboration du plan de formation de la cellule du projet d’adduction
d’eau potable de la ville de Bamako
2014, Agence française de développement
République démocratique du Congo
Formation « La conduite d’opération de construction ou de réhabilitation »
2014, Banque mondiale
INFRASTRUCTURES
30
31
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>>
Aéroport
et aviation civile
Formations INDIVIDUELLES
32 >>>
Aéroport
et aviation civile
FI 6
>
Inspecteurs de l’aviation civile : techniques et
outils pour la certification et la surveillance
des opérateurs
FI 7
>
La certification aéroportuaire
Aéroport et aviation civile
(inscription individuelle)
33
FI
>>> Aéroport et aviation civile
6 > TOULOUSE (France) du 14 au 25 novembre 2016
Inspecteurs de l’aviation civile : techniques et
outils pour la certification et la surveillance
des opérateurs
Public
concerné
> Inspecteurs de l’aviation civile
dans les domaines de la navigabilité,
opérations aériennes et navigation
aérienne.
En partenariat avec
Bon à savoir
> Cette formation est articulée autour :
- d’une première semaine consacrée
aux enjeux et caractéristiques de
l’inspection et de l’audit,
- d’une deuxième semaine d’audit
à blanc basée sur des exercices
pratiques sous forme de jeux de rôle.
> Le domaine des exigences spécifiques
aux aérodromes n’est pas abordé durant
cette formation. Prestations pédagogiques
> 4 500 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Objectifs
> Maîtriser les méthodes et outils de gestion de la sécurité.
Formation INDIVIDUELLE
FI
>>> Aéroport et aviation civile
7 > TOULOUSE (France) du 26 septembre au 7 octobre 2016
La certification aéroportuaire
Public
concerné
> Gérer l’instruction des dossiers de certification et de
surveillance.
> Inspecteurs d’aérodromes
> Acquérir une culture des Systèmes de Management de la
Qualité.
> Responsables de projets
d’infrasctrutures aéroportuaires
> Maîtriser la méthodologie pour préparer, conduire un audit
et en restituer les conclusions.
> Cadres du ministère en charge
de la législation et la certification
aéroportuaire.
Objectifs
> Renforcer ses compétences concernant les exigences en
matière d’aérodromes.
> Acquérir une connaissance pratique de la sécurité et
des infrastructures aéroportuaires.
> Comprendre la démarche d’audit appliquée aux aérodromes
pour poursuivre la mise en œuvre du processus de certification aéroportuaire.
>>> Programme pédagogique >>>
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LA CERTIFICATION ET
LA SURVEILLANCE
THÈME 1
LE CONTEXTE
INTERNATIONAL
Contexte international, rôle et
responsabilités de l’État et de ses
inspecteurs.
Les exigences et les référentiels de
l’OACI, la documentation de référence.
L’instruction des demandes de
certificats et d’agréments. Les outils de la surveillance : sondage,
surveillance programmée et inopinée,
gestion des non-conformités.
La résolution des problèmes de
sécurité.
THÈME 2
LE PROGRAMME NATIONAL DE SÉCURITÉ
ET LES SYSTÈMES DE
GESTION DE LA SÉCURITÉ
Le Programme National de Sécurité
(PNS) de l’État.
Le Système de Gestion de la Sécurité
(SGS) des fournisseurs de service.
Les interactions entre le PNS de
l’État et les SGS des fournisseurs de
service.
THÈME 3
LES SYSTÈMES
DE MANAGEMENT DE
LA QUALITÉ
Les différences entre la gestion de
la qualité, de la sécurité et de la
conformité réglementaire.
Les éléments essentiels d’un système
de management de la qualité.
L’approche systémique d’une structure
en vue de la définition des processus.
Les rôles et responsabilités du
dirigeant et du responsable qualité. La gestion des enregistrements.
Les systèmes intégrés de gestion de la
qualité et de la sécurité. THÈME 4
LA RÉDACTION ET
LA GESTION DES MANUELS
DES OPÉRATEURS
La gestion des manuels : rédaction
initiale, gestion des éditions &
amendement, principe des révisions
temporaires et d’approbation.
Les manuels du domaine AIR :
MOE, MGN-MCM, MPM.
Les manuels du domaine OPS :
MANEX (A, B, C, D), MGS, Manuel Sûreté.
Les manuels du domaine ANS :
MANEX SNA, MANEX MET,
MANEX AIS / MAP.
THÈME 5
L’AUDIT : THÉORIE ET
MISE EN PRATIQUE
La préparation et la conduite d’une
mission d’audit dans les domaines
AIR, OPS et ANS.
L’utilisation des données issues de
l’audit : le rapport d’audit, la gestion
des non-conformités constatées.
Les obligations de l’État en matière de
surveillance.
Les éléments critiques d’un système de
surveillance.
Les annexes de l’OACI.
USOAP (CSA, CMA, ICVM, PQ, etc.)
En partenariat avec
Bon à savoir
> L’Organisation de l’Aviation Civile
Internationale (ICAO) impose que
tous les aérodromes civils ouverts
au trafic aérien international soient
certifiés. Cette formation vise à ce
que les inspecteurs d’aérodrome
se familiarisent avec le processus
complet de certification.
> Cette session alterne apports
méthodologiques et exposés
interactifs.
Prestations pédagogiques
> 4 500 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Aéroport et aviation civile
Formation INDIVIDUELLE
THÈME 2
LES EXIGENCES DE
L’AOCI EN MATIÈRE
D’AÉRODROMES
L’annexe 14 de l’OACI, Volume II
(conception et opérations).
Le document OACI 9137 : manuel de
services d’aérodromes.
Le document OACI 9157 : manuel de
conception d’aérodromes.
Le périmètre de la certification.
THÈME 3
LES SYSTÈMES DE
GESTION DE LA QUALITÉ
ET DE LA SÉCURITÉ
Définition : attentes clients, exigences
réglementaires, qualité, SMQ, audit,
conformité réglementaire, actions
curatives, correctives et préventives,
etc.
Les principes de la qualité :
amélioration continue, contrôle qualité
et gestion de la qualité.
Les objectifs et les éléments clés
d’un SMQ en aéronautique.
L’approche par processus.
Le rôle et les responsabilités des
acteurs du SMQ ; les outils de base
du SMQ.
Les outils de base d’un SMQ.
Introduction aux systèmes de gestion
de la sécurité.
THÈME 4
LES 5 PHASES DE
LA DÉMARCHE DE
CERTIFICATION
La phase préliminaire.
La phase de démonstration de
la demande officielle.
La phase d’évaluation des documents.
La phase de démonstration et
d’inspection.
La phase d’autorisation.
La surveillance à l’issue de la
certification (Plan de surveillance).
THÈME 5
LES TECHNIQUES D’AUDIT
L’obtention et la notification de l’audit.
Le guide et le plan d’audit.
La réalisation de l’audit et la rédaction
du rapport d’audit.
La rédaction du rapport d’audit.
La gestion des suites données à
un audit.
34
35
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>>
Marchés publics
et contrats
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
FI 8 | FI 9
> La passation et l’exécution des marchés de
services, fournitures et travaux
> La prévention et la gestion des réclamations
et des litiges
FI 12 | 13
FI 14
> Les contrats de partenariat public-privé (PPP)
> L’évaluation des projets d’investissement
en PPP
FI 15 | 16
FI 17
> Audit et contrôle des marchés publics
> La régulation des marchés publics
Formations de GROUPE
8 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 40 > La passation des marchés publics : préparation,
lancement et évaluation des offres
CM 41
> Le suivi et le contrôle de l’exécution
des marchés publics
CM 42
> La gestion administrative et financière
des contrats de travaux
> La régulation des marchés publics
CM 44 > La prévention et la gestion des litiges
CM 43
dans les marchés publics
> Les enquêtes sur les marchés publics
CM 46 > Les procédures de recouvrement et la gestion
CM 45
optimale du contentieux
CM 47
36 >>>
Marchés publics et contrats
> La maîtrise d’ouvrage locale
37
Marchés publics et contrats
FI 10 | 11
FI
FI
>>> Marchés publics et contrats
8 > LA ROCHELLE (France) du 2 au 20 mai 2016
9 > LA ROCHELLE (France) du 17 octobre au 4 novembre 2016
La passation et l’exécution des marchés
de services, fournitures et travaux
Public
concerné
> Responsables de l’élaboration des
appels d’offres et consultations.
> Responsables du suivi de l’exécution
des marchés de travaux, services et
fournitures.
> Ordonnateurs des dépenses pour
les projets financés par les bailleurs
de fonds.
> Conseillers juridiques.
> Consultants indépendants et bureaux
d’études.
En partenariat avec
Objectifs
> Maîtriser les procédures de préparation et de passation
des marchés publics de travaux, fournitures et services.
> Maîtriser les procédures du suivi de l’exécution des contrats.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LA PRÉPARATION
DES MARCHÉS
Les concepts clés de la passation et de
l’exécution des marchés.
Le contrat : acteurs et responsabilités.
Le choix de la procédure :
- les différentes catégories de marchés,
- la procédure la plus adaptée
en fonction du type de marché
(travaux, fournitures, services) et
du financement,
- les règles de publicité et de mise en
concurrence,
- les documents de référence.
T HÈM E 2
LA PASSATION
DES MARCHÉS
Bon à savoir
> Il est demandé aux participants
de se munir de contrats et textes
réglementaires qu’ils utilisent dans
le cadre de leur fonction.
> La formation sera illustrée de travaux
pratiques et études de cas sur
les procédures Union européenne,
Banque africaine de Développement
et Banque mondiale.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Option certification : prévoir 1 250 €
en supplément par personne.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Définir au mieux ses besoins et
préparer le plan de passation des
marchés.
Choisir les critères de sélection et
les pondérer.
Les étapes de la passation des
marchés :
- les appels d’offres ouverts
internationaux, restreints et
les autres procédures de passation,
- la préparation des termes de
références,
- les dossiers-types pour les marchés
de services, de travaux et fournitures,
- les spécifications techniques pour
les marchés de travaux,
- la réception, le dépouillement et
l’évaluation des offres,
- la notification, la négociation et
l’attribution du marché.
T H È ME 3
L’EXÉCUTION
DES MARCHÉS
Les cautions de garantie,
les assurances et la responsabilité
civile.
Les obligations contractuelles
respectives du maître d’ouvrage,
du maître d’œuvre et du titulaire.
La mise en place des structures de suivi
et de contrôle et le rôle de l’ingénieur
pour les marchés de travaux.
Les procédures contractuelles
d’évaluation des travaux ou des
prestations.
Les réceptions provisoire et définitive.
Les réclamations, litiges, contentieux
et arbitrages. Formation INDIVIDUELLE
FI
FI
>>> Marchés publics et contrats
10 > LA ROCHELLE (France) du 4 au 22 juillet 2016
11 > LA ROCHELLE (France) du 28 nov. au 16 déc. 2016
La prévention et la gestion des réclamations
et des litiges
Public
concerné
> Responsables du suivi de l’exécution
des marchés de travaux, services
et fournitures.
> Responsables de l’élaboration
des appels d’offres et consultations.
> Ordonnateurs des dépenses pour
les projets financés par les bailleurs
de fonds.
> Conseillers juridiques.
> Consultants indépendants et
bureaux d’études.
Objectifs
> Maîtriser les procédures de suivi et d’exécution des contrats
afin de prévenir et traiter les risques de situation contentieuse.
> Savoir gérer les dossiers de réclamations et les litiges
survenus lors de la contractualisation et l’exécution
des marchés.
> Maîtriser les différentes procédures d’arbitrage.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LA PRÉVENTION
DES LITIGES DANS
LES MARCHÉS PUBLICS
Les différentes catégories de marchés :
documents de référence, principes de
mise en concurrence et d’attribution
des marchés.
Les documents contractuels des
marchés : CPT, CPS, CDC, CCAG,
BPU, DQE, plans et documents
techniques.
Les obligations contractuelles du maître
d’ouvrage, du titulaire et les garanties
d’exécution.
La mise en place des structures
de suivi, de contrôle et le rôle de
l’ingénieur.
Les procédures contractuelles
d’évaluation des travaux et/ou des
prestations.
OPTION
Certificat
de compétences
en gestion de la
commande publique
Les participants souhaitant obtenir la
certification de compétences devront
compléter un dossier de pré-sélection.
Le certificat de compétences s’obtient
à l’issue de plusieurs évaluations :
Les réceptions provisoire et définitive.
Bon à savoir
> Il est demandé aux participants
de se munir de contrats et textes
réglementaires qu’ils utilisent dans
le cadre de leur fonction.
Prestations pédagogiques
> contrôle continu en cours de
formation (40 points),
> 5 700 € par personne, hors transport
> contrôle de connaissance globale
en fin de formation (quizz, 30 points),
> Package pédagogique incluant
> étude de cas à traiter et à remettre
15 jours après la formation
(note de synthèse, 30 points).
> Repas du midi et pauses-café offerts
et hébergement. Durée : 3 semaines.
un ordinateur portable.
Marchés publics et contrats
Formation INDIVIDUELLE
T H È M E 2
L’ANALYSE ET
LE TRAITEMENT
DES RÉCLAMATIONS
Les comités de règlement des
différends : leur rôle, composition et
fonctions.
Les principes et les avantages de
la transaction.
Les bases juridiques du protocole
d’accord.
La rédaction et la contractualisation
du protocole d’accord.
THÈME 3
LES LITIGES, CONTENTIEUX
ET ARBITRAGES
Les bases juridiques de la conciliation
et de la médiation.
L’intervention du conciliateur ;
la rédaction et la contractualisation du
protocole de conciliation.
Les procédures d’arbitrage (CCI, FED,
CIRDI, OHADA, etc.).
La constitution du tribunal et
la nomination des arbitres.
Les mémoires en demande et
les mémoires en défense.
La sentence arbitrale ; le coût de
l’arbitrage.
La typologie des réclamations.
Le règlement à l’amiable des
réclamations : recevabilité, calcul
des indemnisations.
les jours de formation.
38
39
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formation INDIVIDUELLE
FI
12 > PARIS (France) du 20 juin au 1 juillet 2016
13 > PARIS (France) du 17 octobre au 28 octobre 2016
(PPP)
> Responsables de la définition
des stratégies nationales de
développement.
> Cadres des agences des grands
travaux.
Objectifs
> Consolider ses connaissances sur les différentes modalités
de partenariats public-privé.
> Maîtriser les étapes de préparation des projets de partenariat.
> Cadres de structures et agences
de régulation et supervision de
l’exécution des marchés.
> Conseillers juridiques.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LA PLACE DES
PARTENARIATS
PUBLIC-PRIVÉ (PPP)
DANS LA COMMANDE
PUBLIQUE
d’investissement, d’implication du
délégant, d’équilibre du service et
du prix à payer par les usagers.
Prestations pédagogiques
> 4 500 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
> Caractériser un projet d’investissement par ses impacts
financiers, économiques, environnementaux et sociaux.
> Estimer la rentabilité d’un projet d’investissement.
> Comparer les modes de financement et leurs impacts sur
les ressources publiques.
- le cas des DSP : les critères
leurs documents de travail afin
d’enrichir le contenu de la formation
par leurs propres expériences. > Membres des cellules nationales PPP.
Objectifs
> Responsables des cellules de
passation de marché.
et les objectifs de performance du
contrat de partenariat,
> Les participants sont invités à amener
Public
concerné
> Comprendre les modalités de contrôle et d’adaptation
du PPP dans le temps.
- le critère de mission de service public
entendu sous sa forme générique et
comprend l’ensemble des types de
contrats énoncés dans le programme.
L’évaluation des projets d’investissement
en PPP
> Identifier, mesurer et répartir les risques.
L’intérêt du PPP :
Bon à savoir
14 > PARIS (France) du 31 octobre au 11 novembre 2016
> Sécuriser la mise en place, l’exécution et le suivi des contrats.
Les différents types de PPP : contrat
de partenariat, délégation de service
publique (DSP), BEA, AOT assortie
d’un contrat de location-vente, etc
> Le terme partenariat public-privé est
FI
> Cadre des agences de grands travaux.
> Cadres des ministères en charge des
investissements publics.
> Responsables au sein des cellules de
passation des marchés.
>>> Marchés publics et contrats
er
Les contrats de partenariat public-privé
Public
concerné
Formation INDIVIDUELLE
La convergence avec les PPP anglosaxons : BOT, BOOT, DBFO, etc.
Les PPP dans le droit des États
africains.
T HÈM E 2
LA MISE EN PLACE
D’UN PPP
> Cadres de ministères en charge
d’investissements publics.
- la publicité et la mise en concurrence,
- les critères d’attribution,
- les possibilités de négociations.
Les caractéristiques fondamentales du
projet et les besoins de l’Autorité.
T H È ME 3
LA SÉCURISATION
D’UN CONTRAT DE
PARTENARIAT
La rédaction du contrat de partenariat :
prestations, durée, partage des
risques, objectifs de performance,
loyers, modalités de contrôle, sanctions
et pénalités, mise en régie, etc.
Les aspects financiers d’un contrat de
partenariat.
Les négociations d’un PPP.
Les risques de litiges et contentieux liés
aux PPP :
- le rôle de l’Autorité de régulation,
- les procédures non contentieuses de
règlement des litiges,
- le recours contentieux.
Le choix entre les différentes formes
de PPP :
- les critères simplifiés de choix entre
les différentes formes de DSP,
- l’évaluation préalable du contrat de
partenariat.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LES CARACTÉRISTIQUES
DU PROJET ET
SON ANALYSE
COÛTS - BÉNÉFICES
Les procédures de passation des
contrats de PPP :
Les résultats attendus du projet sur
l’aspect environnemental, social et
économique.
Les ressources (compétences,
informations) à mobiliser pour effectuer
l’analyse coûts - bénéfices.
Bon à savoir
> L’objectif fondamental du processus de
sélection d’un projet d’investissement
est de s’assurer que celui-ci permette
d’obtenir le meilleur résultat possible
pour la société compte-tenu de
l’ensemble des avantages, des coûts
et des risques engendrés pendant toute
la vie du projet, indépendamment du
mode de commande publique (MPO
ou PPP). > Il convient ensuite de choisir quel est
le meilleur montage financier pour
exécuter le projet.
Marchés publics et contrats
FI
>>> Marchés publics et contrats
L’approche coûts - bénéfices :
comparaison de plusieurs scénarii de
réalisation et de portage juridique à
travers une analyse multicritères.
L’analyse économique et financière
(VAN / TRI / ROE).
THÈME 2
L’ÉVALUATION DE L’OPTION
PPP
La soutenabilité financière du projet :
- la définition des services fournis
par le privé ,
- le coût du service,
- l’appréciation de la soutenabilité
sur une durée.
Les modalités de financements et
l’évaluation des risques financiers.
L’identification, l’évaluation et la
répartition des risques ; les mesures
d’atténuation et de suivi des risques à
chaque étape-clé du projet.
L’impact de l’option PPP sur l’analyse
coûts-bénéfices :
- les coûts de transaction (faisabilité,
procédures, négociations,
monitoring),
- les délais de réalisation (contractuels/
pénalités),
- l’exposition aux risques et incidences
fiscales,
- l’incidence sur la dette publique.
Prestations pédagogiques
> 4 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
40
41
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
FI
>>> Marchés publics et contrats
15 > LA ROCHELLE (France) du 23 mai au 10 juin 2016
16 > LA ROCHELLE (France) du 5 au 23 septembre 2016
Audit et contrôle des marchés publics
Public
concerné
> Cadres en charge de l’audit ou
du contrôle des marchés publics.
> Responsables de l’élaboration des
appels d’offres et consultations.
> Chargés de la passation et du suivi
de l’exécution des marchés de
travaux, services et fournitures.
> Ordonnateurs des dépenses pour
les projets financés par les bailleurs
de fonds.
> Conseillers juridiques.
Objectifs
> Comprendre les enjeux et maîtriser les principes de gestion
et de contrôle des marchés publics.
> Maîtriser la démarche et les outils de l’audit et du contrôle
du processus de passation et d’exécution des marchés.
> Connaître les pratiques d’investigation et les moyens de lutte
contre la fraude et la corruption dans les marchés publics.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
PRINCIPES DE GESTION
ET DE CONTRÔLE
DES MARCHÉS PUBLICS
Les dispositifs des marchés publics :
réglementations, acteurs et institutions.
Les différents types de contrôle.
Les structures de suivi et de contrôle
des marchés publics.
T HÈM E 2
L’AUDIT DE PASSATION
ET D’EXÉCUTION
DES MARCHÉS PUBLICS
> Il est demandé aux participants
La conduite d’une mission d’audit :
l’élaboration des termes de référence,
les différentes missions et le rapport
d’audit.
de se munir de contrats et textes
réglementaires qu’ils utilisent dans
le cadre de leur fonction.
> Cette formation vient en complément
des formations FI 8 et 9.
L’audit du dispositif des marchés
publics : les réglementations, acteurs et
procédures ; l’évaluation des conditions
nationales de passation des marchés.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
FI
L’audit de la mise en concurrence :
l’analyse de la définition du besoin
(CdC, DAO), du déroulement de la
procédure et de l’attribution (PV,
contrôles pouvant être exercés,
typologie des enfreintes).
L’audit de la contractualisation :
les clauses contractuelles et
optionnelles réglementaires,
le pouvoir de signature et l’autorité
d’approbation, les modalités
de recours.
La régulation des marchés publics
Public
concerné
Objectifs
> Cadres et responsables des autorités
de régulation des marchés publics.
> Comprendre et maîtriser les relations entre le régulateur et
les autres acteurs intervenants dans les marchés publics
(corps de contrôle et pouvoir judiciaire notamment).
> Officiers de police judicaire,
greffiers, magistrats, juges.
> Responsables de la passation,
du suivi et de l’exécution des
marchés publics, DSP et PPP.
Les types d’organisation de
la régulation des marchés publics.
Le statut de la régulation des marchés
publics dans les textes internationaux
et communautaires.
L’indépendance de l’organe et
des fonctions de régulation.
T H È M E 2
MISSIONS ET POUVOIRS
DE LA RÉGULATION
DES MARCHÉS PUBLICS
- les dispositifs utiles pour prévenir
la corruption dans les marchés
publics,
marchés publics.
L’organisation de la lutte contre
la fraude et la corruption à l’échelle
nationale, régionale et internationale.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 1
ENJEUX ET STATUT DE
LA RÉGULATION DES
MARCHÉS PUBLICS
Les modes d’exercice de la régulation :
État, autorégulation, Autorités,
Agences, Conseil supérieur.
La problématique de l’investigation
dans les marchés :
- les montages de corruption dans les
>>> Programme pédagogique >>>
La notion de régulation économique.
T H È ME 3
LA DÉTECTION ET LA LUTTE
CONTRE LA FRAUDE ET
LA CORRUPTION DANS
LES MARCHÉS PUBLICS
à chacune des étapes de la passation
et de la réalisation des marchés
publics,
> Maîtriser les différents modes d’exercice de la régulation.
> Cadres en charge de l’audit et
du contrôle des marchés publics.
L’audit de l’exécution technique et
financière : la conformité technique
des travaux et des dépenses
effectuées, la conduite générale du
projet et les mesures correctives.
- les indices de présence de corruption
>>> Marchés publics et contrats
17 > PARIS (France) du 3 au 14 octobre 2016
> Conseillers juridiques.
Définition des besoins, mise en
concurrence et contractualisation.
Bon à savoir
Formation INDIVIDUELLE
Bon à savoir
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays d’origine.
Prestations pédagogiques
> 4 600 € par personne, hors transport
Le rôle d’instance d’appel,
de validation ou consultative en matière
d’autorisations et d’approbations.
Le pouvoir de sanction et le pouvoir
d’enquête sur la régularité de
la passation et de l’exécution des
marchés publics.
L’audit a posteriori de passation et
d’exécution des marchés publics.
THÈME 3
LES RAPPORTS
ENTRE LE RÉGULATEUR
ET LE JUGE
La question de la responsabilité du
régulateur.
La contestation des décisions de
l’organe de régulation devant le juge.
La prise en compte de la jurisprudence
dans les méthodes de travail et
les décisions du régulateur.
Le cadre juridique de la régulation
des marchés publics dans les textes
internationaux et communautaires. La sécurisation des procédures,
les méthodes de travail de l’organe de
régulation et les missions d’appui au
système des marchés publics.
La gestion des recours non
juridictionnels.
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
42
43
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Marchés publics et contrats
Formation INDIVIDUELLE
>>> Marchés publics et contrats
Formations de GROUPE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
>>> Marchés publics et contrats
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 40 > La passation des marchés publics :
CM 46 > Les procédures de recouvrement
préparation, lancement et évaluation des offres
et la gestion optimale du contentieux
> Les concepts clés de la passation des marchés publics
> Le lancement des appels d’offres
> La sélection des offres
> La politique de prévention et de gestion du contentieux
> Le recouvrement amiable
> L’engagement du recouvrement judiciaire et la gestion du contentieux
CM 41 > Le suivi et le contrôle de l’exécution
CM 47 > La maîtrise d’ouvrage locale
des marchés publics
>
>
>
>
> Le cadre d’exécution des marchés publics
> Le suivi et le contrôle de l’exécution des marchés publics
> L’analyse et le traitement des réclamations
Marchés publics et contrats
Formations de GROUPE
La planification des investissements publics locaux
L’organisation et la gestion des services publics locaux
La passation et l’exécution des marchés publics locaux
La conduite de projets d’aménagement
CM 42 > La gestion administrative et financière
de contrats de travaux
> La gestion administrative et la mise en œuvre des procédures
> Les méthodes et outils de pilotage et de suivi financier
Marchés publics et contrats
>>>
DE SOLIDES RÉFÉRENCES À L’INTERNATIONAL
Bénin
Formation « Audit et contrôle des marchés publics »
2013, DANIDA
CM 43 > La régulation des marchés publics
> Les enjeux de la régulation
> L’étendue des pouvoirs du régulateur
> Les rapports entre le régulateur et le juge
Côte d’Ivoire
Formation « La passation, l’exécution, la prévention et la gestion des litiges »
2012, Banque mondiale
France
Formation des cadres de l’ARMP du Bénin sur « La Régulation des marchés publics »
2015, financement national
Formation des cadres de l’ARMP du Togo sur « La prévention et la gestion des
réclamations et des litiges »
2015, financement national
CM 44 > La prévention et la gestion des litiges
dans les marchés publics
> La prévention des litiges
> La gestion des litiges, contentieux et arbitrage
Gabon
Formation « La passation des marchés de travaux et l’évaluation des offres »
2012, financement national
Sénégal
Formations des agents de l’ARMP du Sénégal en Enquêtes, régulation et
marchés publics
2013, Banque mondiale
Formation « La prévention et la lutte contre la fraude et la corruption »
CM 45 > Les enquêtes sur les marchés publics
2013, banque mondiale
> Les normes d’audit, d’inspection et d’enquête
> Les techniques et rapports d’enquêtes
MARCHÉS PUBLICS
ET CONTRATS
44
45
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Finances
publiques
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
FI 18
> Les outils pour maîtriser les dépenses
publiques (GAR,TOFE, CDMT)
FI 19
> La comptabilité publique et l’analyse
financière de l’État et des entreprises
publiques
FI 20 | 21
> La préparation, la programmation et
l’exécution budgétaire axées sur les résultats
(CDMT, budget-programme)
> La gestion budgétaire et les nouvelles
Finances publiques
FI 22
directives de l’UEMOA et de la CEMAC
> La LOLF et ses modalités de mise en œuvre
FI 24 | 25 > Audit et contrôle des finances publiques
> Le contrôle de l’exécution de la loi
FI 26
FI 23
de finances et l’élaboration du projet
de loi de règlement
FI 27
> Le contrôle fiscal et la lutte contre la fraude
fiscale
FI 28
FI 29
> Du contrôle financier au contrôle budgétaire
> Le pilotage par la performance : démarche
et organisation d’une mission d’audit
FI 30
> La prévention et la lutte contre la fraude et
la corruption : mécanismes et outils pratiques
Formations de GROUPE
16 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 48 à CM 63
46 >>>
Finances publiques
47
FI
18 > PARIS (France)
>>> Finances publiques
du 12 au 30 septembre 2016
Les outils pour maîtriser les dépenses
publiques (GAR,TOFE, CDMT)
Public
concerné
> Cadres exerçant des responsabilités
dans les services financiers.
> Responsables de l’audit,
de l’inspection et du contrôle.
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
> Membres de la Cour des comptes,
des Assemblées et commissions
parlementaires.
> Analystes macro-économiques,
conseillers en finances publiques.
Objectifs
> Identifier et analyser les principaux mécanismes de gestion
des dépenses publiques.
> Maîtriser les outils de gestion des dépenses de l’État.
> Améliorer le cadrage, l’exécution et le suivi du budget.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LA GESTION DES
DÉPENSES PUBLIQUES
AXÉE SUR LES RÉSULTATS
(GAR)
Les éléments constitutifs de la gestion
axée sur les résultats.
L’évaluation et la mesure de la
performance, le projet annuel
de performance et le rapport de
performance.
Les nouvelles formes de prise de
décision budgétaire, d’exécution,
de suivi et de contrôle des dépenses
publiques.
La gestion par programme et
le pilotage des stratégies de
développement.
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents internes
à leur organisation et en rapport
avec le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
T HÈM E 2
LE TOFE ET
LA PROGRAMMATION
FINANCIÈRE
Le tableau des opérations financières
de l’État et la place des finances
publiques dans l’économie nationale.
Le solde budgétaire et le financement
du déficit budgétaire.
Les différents postes du tableau
des opérations financières de l’État et
ses dernières évolutions.
La programmation financière, le cadre
macro-économique et l’analyse de
la viabilité de la dette.
Les projections du TOFE (analyse de
la soutenabilité de la dette publique et
des dépenses publiques à moyen et
long termes).
Formation INDIVIDUELLE
FI
>>> Finances publiques
19 > LA ROCHELLE (France)
du 25 juillet au 12 août 2016
La comptabilité publique et l’analyse financière
de l’État et des entreprises publiques
Public
concerné
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
> Directeurs administratifs et financiers
de ministères et d’établissements
publics.
> Responsables des services
comptables d’administrations et
d’établissements publics.
> Responsables de l’audit,
de l’inspection et du contrôle
de ministères.
> Cadres de la Cour des comptes.
T H È ME 3
LE CADRE DES DÉPENSES
À MOYEN TERME (CDMT)
Objectifs
> Maîtriser les principes, méthodes et outils de la comptabilité
publique.
> Comprendre les évolutions de la comptabilité publique dans le
cadre de la nouvelle gestion publique.
> Déterminer le rôle des différents acteurs dans le processus
d’exécution comptable.
> Préparer et interpréter les informations comptables.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LES GRANDS
PRINCIPES ET RÈGLES
DE LA COMPTABILITÉ
PUBLIQUE
Le champ de la comptabilité publique
budgétaire.
La comptabilité patrimoniale :
classification, comptabilisation
des acquisitions, dépréciations
et sorties d’inventaires.
La place du cadre des dépenses à
moyen terme dans les réformes des
finances publiques.
L’articulation entre les stratégies
nationales, le cadre macroéconomique, le cycle budgétaire
et le processus CDMT.
Les spécificités du domaine public en
matière de comptabilité.
Le CDMT et la gestion axée sur
les résultats : principes de base et
orientations possibles, conditions de
réussite.
Les normes et référentiels comptables
et budgétaires publics nationaux
(État, collectivités, établissements
publics) et internationaux (IPSAS) ;
le rapprochement vers la comptabilité
privée.
L’élaboration du cadrage budgétaire
à moyen terme (CBMT) et des
CDMT sectoriels ; les arbitrages pour
l’allocation des ressources.
L’élaboration d’une stratégie nationale
d’investissement.
Les nouveaux outils budgétaires dans
le cadre de l’harmonisation régionale.
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Le plan et les nomenclatures
comptables.
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents internes
à leur organisation et en rapport
avec le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 3
VERS UNE MEILLEURE
INTERPRÉTATION DE
LA SITUATION FINANCIÈRE
L’évaluation de la situation patrimoniale,
la valorisation des investissements et
leur financement.
La soutenabilité du budget.
La comptabilité générale et analytique :
l’approche par programmes.
Les tableaux de bord financiers, les
indicateurs de performance financière.
Les apports de l’audit et du contrôle
interne.
THÈME 2
LES MÉTHODES ET OUTILS
DE COMPTABILISATION
DES OPÉRATIONS
La préparation et l’exécution comptables
des dépenses et des recettes.
La présentation des comptes publics.
La consolidation des comptes publics.
La certification des comptes publics ;
les audits externes.
48
49
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Finances publiques
Formation INDIVIDUELLE
Formation INDIVIDUELLE
FI
FI
>>> Finances publiques
20 > LA ROCHELLE (France) du 13 juin au 1 juillet 2016
21 > LA ROCHELLE (France) du 28 novembre au 16 décembre 2016
Formation INDIVIDUELLE
>>> Finances publiques
er
La préparation, la programmation et l’exécution
budgétaires axées sur les résultats
FI
22 > LA ROCHELLE (France) du 15 août au 2 septembre 2016
La gestion budgétaire et les nouvelles
directives de l’UEMOA et de la CEMAC
(CDMT, budget-programme)
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
> Responsables des directions des
études et planification de ministères
sectoriels.
> Cadres de l’administration exerçant
des responsabilités dans les services
financiers.
> Membres des Assemblées et
Commissions parlementaires.
> Conseillers en finances publiques.
Objectifs
> Consolider sa connaissance des concepts et des principes
de bonne gestion des finances publiques.
> Renforcer les pratiques de préparation, planification,
programmation et exécution budgétaires (chaîne PPBS).
> Maîtriser les principes d’élaboration des cadres des
dépenses sectoriels à moyen terme.
> Acquérir la démarche et maîtriser les outils d’élaboration
des budgets-programmes.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
> Cadres de l’administration exerçant
des responsabilités dans les services
financiers.
T HÈM E 1
LA PRÉPARATION ET
LA PROGRAMMATION
BUDGÉTAIRE
> Conseillers en finances publiques.
Le calendrier de préparation du CDMT
global et du budget.
de se munir de documents
internes à leur organisation et en
rapport avec le sujet (loi organique
relative aux finances publiques,
budget-programme, documents de
programmation, etc.).
> Responsables des directions des
études et planification de ministères
sectoriels.
> Membres des Assemblées et
Commissions parlementaires.
Le processus de préparation
du budget : les acteurs concernés,
le calendrier et les méthodes de
préparation.
> Nous recommandons aux participants
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
>>> Programme pédagogique >>>
Les budgets et les lois de finances :
le rôle et le contenu des lois de
finances ; les différentes catégories
de lois de finances et de budgets,
la nomenclature budgétaire.
Bon à savoir
Public
concerné
Les interactions entre le cadrage
budgétaire à moyen terme et les CDMT
sectoriels (allocations intersectorielles
des ressources et arbitrages).
Les étapes de l’élaboration d’un CDMT
sectoriel.
T HÈM E 2
LA BUDGÉTISATION
PAR PROGRAMMES
La formulation et la priorisation
des programmes et des actions.
Les tableaux de programmation et
de budgétisation.
La répartition des responsabilités et
la gestion au sein du programme.
T H È ME 3
L’EXÉCUTION ET
LE SUIVI BUDGÉTAIRE
AXÉS SUR LES RÉSULTATS
L’exécution technique des
programmes : la mise en œuvre et
le suivi des programmes.
Les outils de contrôle, d’évaluation et
d’audit des programmes.
Les budgets-programmes et la gestion
budgétaire axée sur les résultats.
L’articulation entre les stratégies
sectorielles, les outils de gestion
budgétaire (CDMT, PIP, etc.) et
les budgets-programmes.
> Consolider sa connaissance des concepts et des principes
de bonne gestion des finances publiques.
> S’appropier les outils résultants de la transposition des
nouvelles directives de l’UEMOA et de la CEMAC dans
les législations nationales.
> Renforcer les pratiques de préparation, d’exécution, de suivi
et de contrôle budgétaires.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LES NOUVELLES
DIRECTIVES RELATIVES
AUX FINANCES PUBLIQUES
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents
internes à leur organisation et en
rapport avec le sujet (loi organique
relative aux finances publiques,
budget-programme, documents de
programmation, etc.).
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Le processus de préparation du
budget : les acteurs concernés ;
le calendrier et les méthodes de
préparation (gestion des dépenses
publiques, budget-programme).
La recherche de l’efficacité et de la
performance des finances publiques :
les innovations des nouvelles directives
de l’UEMOA et de la CEMAC.
Les interactions entre le cadrage
budgétaire à moyen terme, les cadres
de dépenses à moyen terme sectoriels
et la gestion par programme.
Les implications sur les budgets et les
lois organiques relatives aux lois de
finances de la transposition au niveau
national des nouvelles directives.
Les modalités de mise en œuvre de
l’exécution budgétaire et de la gestion
orientée vers les résultats.
Le cadre budgétaire dans la nouvelle
gestion publique et l’amélioration de
la soutenabilité des finances publiques.
Les modalités de mise en œuvre de
l’exécution budgétaire et de la gestion
orientée vers les résultats : les principes
et les procédures comptables et
administratives.
L’exécution financière des
programmes : les règles de gestion et
de consommation des crédits.
Objectifs
Les principes budgétaires et
comptables dans le cadre
des nouvelles directives.
THÈME 2
LES OUTILS POUR
LA PRÉPARATION ET
LA PROGRAMMATION
BUDGÉTAIRES
La formulation du budget, ses
documents de présentation et les
principes de transparence budgétaire.
La politique budgétaire, les outils de
cadrage stratégique, la programmation
budgétaire, le cadre financier à moyen
terme et le cadre budgétaire à moyen
terme.
Finances publiques
Public
concerné
THÈME 3
L’EXÉCUTION, LE SUIVI
ET LE CONTRÔLE
DES BUDGETS PUBLICS
L’exécution et le suivi des budgets
publics : la gouvernance du Système
d’Information de Gestion des Finances
Publiques.
Le suivi budgétaire et financier.
Les mécanismes d’actualisation et
de suivi-évaluation des budgetsprogrammes.
Le contrôle interne.
Le contrôle externe ; la loi de
règlement ; les rapports annuels
de performance (RAP).
50
51
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
>>> Finances publiques
23 > PARIS (France) du 28 novembre au 9 décembre 2016
La LOLF et ses modalités de mise en œuvre
Public
concerné
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
> Responsables des directions des
études et planification de ministères
sectoriels.
> Cadres de l’administration exerçant
des responsabilités dans les services
financiers.
> Membres des Assemblées et
Commissions parlementaires.
> Conseillers en finances publiques.
Objectifs
> Comprendre les innovations induites par la LOLF et l’adaptation
des principes budgétaires à la nouvelle gestion publique.
> Consolider ses connaissances de l’expérience française de
la LOLF et des institutions en charge de la mise en œuvre
des réformes en France.
> Renforcer les pratiques des nouveaux outils de préparation,
d’exécution et de contrôle budgétaires.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LE CADRE GÉNÉRAL
DE LA LOLF (LOI RELATIVE
AUX LOIS DE FINANCES)
Les emplois et les dépenses de
personnel.
Le budget de programme.
La gestion en autorisation
d’engagement (AE) et crédit de
paiement (CP).
La gestion publique axée sur la
performance.
Le volet Performance du budget de
l’État.
de se munir de documents internes à
leur organisation et en rapport avec
le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et des rencontres seront
organisées avec des institutions
impliquées dans la mise en œuvre
de la LOLF en France.
T H È ME 3
LES OUTILS DE MISE
EN ŒUVRE DE LA GESTION
PUBLIQUE
Le cadre organique des lois de
finances et ses innovations.
T HÈM E 2
LA PERFORMANCE
PUBLIQUE
> Nous recommandons aux participants
FI
FI
Audit et contrôle des finances publiques
Public
concerné
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
> Cadres de l’administration exerçant
des responsabilités dans les services
financiers.
> Cadres de l’Inspection Générale des
Finances et de la Cour des comptes.
> Responsables de l’audit,
de l’inspection et du contrôle
de ministères.
L’évaluation de la performance et des
politiques publiques.
> 4 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
> Maîtriser les pratiques et outils d’analyse, de suivi et
de contrôle des finances publiques.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LES OUTILS DE
DIAGNOSTIC ET DE SUIVI
DE LA PERFORMANCE DE
LA GESTION DES FINANCES
PUBLIQUES
Le cadre de mesure de la performance
de la gestion des finances publiques
du PEFA (Public Expenditure &
Financial Accountability).
Le contrôle interne budgétaire et
comptable et l’audit.
Prestations pédagogiques
> Renforcer les systèmes et structures de contrôle des
finances publiques.
La revue des institutions et du cadre
de gouvernance.
Le contrôle budgétaire.
La programmation des activités.
> Consolider sa connaissance des concepts et des principes
de bonne gouvernance des finances publiques.
La revue des dépenses publiques.
Du règlement général sur la
comptabilité publique (RGCP) à la
gestion budgétaire et comptable
publique (GBCP).
Les opérateurs.
Objectifs
Le rôle de l’audit et du contrôle dans
le contexte de la gestion axée sur
les résultats (GAR) : la mesure de
l’efficacité et de la performance ;
l’adaptation du système institutionnel.
Les règles de gestion budgétaire.
Le contrôle de gestion et l’analyse des
coûts.
>>> Finances publiques
24 > LA ROCHELLE (France) du 23 mai au 10 juin 2016
25 > PARIS (France) du 7 au 25 novembre 2016
> Cadres de ministères chargés de la
bonne gouvernance.
Le budget triennal.
Bon à savoir
Formation INDIVIDUELLE
Bon à savoir
Les méthodes de diagnostic de
la gestion des finances publiques
(PEMFAR/CFAA) et du système de
passation des marchés (CPAR).
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays d’origine.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 2
LES TECHNIQUES
ET OUTILS POUR
LA RÉALISATION D’UNE
MISSION D’AUDIT DES
FINANCES PUBLIQUES
Finances publiques
Formation INDIVIDUELLE
Les techniques et les outils de
planification et de conception
des audits.
La programmation des missions
d’audits des finances publiques (audit
des comptes du gouvernement, audit
des exercices budgétaires, audit des
marchés publics).
Le diagnostic, l’exécution de la mission
et la rédaction du rapport d’audit.
THÈME 3
LES DISPOSITIFS DE
CONTRÔLE DES FINANCES
PUBLIQUES
Le dispositif et les institutions en
charge du contrôle.
Les différents corps de contrôle
(missions et organisations) et options
de contrôle.
Le contrôle des recettes de l’État et de
l’utilisation des ressources publiques.
L’organisation de la lutte contre la
fraude, la corruption et le blanchiment :
- la détection, prévention et répression
de la fraude et la corruption,
- les dispositifs de lutte contre le
blanchiment.
Les principes fondamentaux de l’audit
des finances publiques et les normes
internationales.
52
53
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
>>> Finances publiques
26 > PARIS (France) du 17 au 28 octobre 2016
Le contrôle de l’exécution de la loi de finances
et l’élaboration du projet de loi de règlement
Public
concerné
> Magistrats et vérificateurs de la Cour
des Comptes.
> Membres des assemblés et
commissions parlementaires.
> Cadres du ministère de l’Économie
et des Finances.
> Responsables de l’audit, de
l’inspection et du contrôle au sein
d’administrations ou de ministères.
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents internes à
leur organisation et en rapport avec
le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
Prestations pédagogiques
Objectifs
> Comprendre le cadre juridique et comptable de la loi de
finances.
> Maîtriser la démarche d’un contrôle efficace de l’exécution
de la loi de finances.
> Maîtriser l’élaboration d’un projet de loi de règlement.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LE CONTRÔLE DE
L’EXÉCUTION DE LA LOI
DES FINANCES
Le cadre juridique de la loi de finances :
la loi organique du budget et les lois
de finances, les principes régissant la
préparation et l’exécution du budget de
l’État, la LOLF en France et la réforme
des finances publiques.
Le cadre comptable de la loi de
finances : le système d’information
comptable des finances publiques, les
règles régissant la comptabilité publique
et les comptes de gestion, les états
financiers de l’État.
Les différents types de contrôle :
le contrôle a priori, le contrôle
concomitant, le contrôle a posteriori, le
contrôle des ordonnateurs, le contrôle
des comptables publics.
La démarche du contrôle a posteriori
et le rôle de la Cour des comptes :
le contrôle juridictionnel, le contrôle
administratif, le contrôle financier, le
contrôle de conformité, le contrôle de
performance.
Les rapports annuels de performance
et les écarts avec les prévisions des lois
de finances.
T H È ME 2
L’ÉLABORATION DU PROJET
DE LOI DE RÈGLEMENT
La préparation du projet de loi de
règlement :
- la détermination de la situation
des recettes et des dépenses
budgétaires,
- l’analyse de l’évolution de la dette
publique,
- la détermination du montant définitif
des crédits ouverts et des dépenses
constatées,
- le tableau des emplois et ressources.
La déclaration générale de conformité :
les comptes concernés par la
déclaration, la nature et l’étendue de
la déclaration, le rôle du ministère des
Finances et de la Cour des comptes.
La certification des états financiers de
l’État.
L’impact des directives de l’UEMOA et
de la CEMAC sur le rôle des Institutions
Supérieures de Contrôle.
> 4 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Formation INDIVIDUELLE
FI
>>> Finances publiques
27 > LA ROCHELLE (France) du 7 au 18 novembre 2016
Le contrôle fiscal et la lutte contre la fraude
fiscale
Public
concerné
> Directeurs et responsables financiers
du secteur public.
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget et
membres de l’Inspection Générale des
Finances.
> Cadres exerçant des responsabilités
dans les services des Impôts et du
Trésor.
Objectifs
> Consolider sa connaissance en matière de gestion de la
fraude fiscale et de contrôle fiscal.
> Comprendre le phénomène et les mécanismes de lutte
contre la fraude fiscale.
> Acquérir la méthodologie et les techniques du contrôle fiscal
externe.
> Améliorer l’organisation et les performances du contrôle
fiscal.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LA GESTION DE
L’INDISCIPLINE FISCALE ET
DE LA FRAUDE FISCALE
Le contexte et l’environnement de
l’indiscipline fiscale.
En partenariat avec
Le contrôle et la pénalisation de
la fraude fiscale :
- l’approche par enquête et
les méthodes indirectes,
- la typologie par catégorie de
de se munir de documents internes à
leur organisation et en rapport avec
le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans
leur pays d’origine.
Prestations pédagogiques
> 4 800 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
- l’analyse financière sommaire (ratios et
agrégats caractéristiques),
- l’analyse comptable de la liasse
fiscale,
économiques, facteurs psychologiques),
> Nous recommandons aux participants
La préparation de la mission (examen
analytique, risques prioritaires et
questions à identifier) :
Les risques, les comportements
concourant à l’indiscipline fiscale
et les stratégies à mettre en œuvre.
- l’évolution des risques (facteurs
Bon à savoir
La réalisation et la programmation d’un
contrôle fiscal externe.
prélèvement, par catégorie de
contribuable,
- l’évolution des types de fraude :
économie souterraine, internationale.
THÈME 2
LA PROGRAMMATION ET
LA RÉALISATION D’UNE
MISSION DE CONTRÔLE
FISCAL EXTERNE D’UNE
ENTREPRISE
La planification d’un contrôle fiscal
externe et les techniques d’audit.
- les sanctions fiscales.
THÈME 3
LA MODERNISATION DE
L’ADMINISTRATION EN
CHARGE DU CONTRÔLE
FISCAL
La rationalisation de l’organisation en
charge du contrôle fiscal et de ses
procédures.
La mise en place d’une gestion
par la performance ; la définition
d’indicateurs de mesure du civisme
fiscal et de la performance du contrôle
fiscal.
L’amélioration des relations entre
l’administration et les contribuables.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
54
55
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Finances publiques
Formation INDIVIDUELLE
FI
>>> Finances publiques
28 > LA ROCHELLE (France) du 5 au 23 septembre 2016
Du contrôle financier au contrôle budgétaire
Public
concerné
Objectifs
> Contrôleurs financiers, contrôleurs
budgétaires et contrôleurs de gestion
d’administrations et d’entités
publiques.
> Situer le contrôle budgétaire dans le processus administratif.
> Directeurs et responsables
administratifs, comptables et
financiers du secteur public.
> Maîtriser la démarche et les outils du contrôle budgétaire.
> Comprendre le rôle du contrôle budgétaire dans le cadre de
la réforme budgétaire axée sur les résultats.
> Concevoir un tableau de bord financier et de mesure de
la performance.
>>> Programme pédagogique >>>
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
T HÈM E 1
LE CONTRÔLE BUDGÉTAIRE
DANS LE CADRE D’UNE
GESTION BUDGÉTAIRE
AXÉE SUR LES RÉSULTATS
Les enjeux de la réforme budgétaire
axée sur les résultats.
Les types de budgets et les contrôles
associés ; les nouvelles classifications
et présentations budgétaires ; les
caractéristiques d’une structure de
programmes d’un ministère.
Les nouveaux processus comptables
et budgétaires ; la nouvelle
organisation comptable.
La refonte fonctionnelle,
organisationnelle et statutaire du
contrôle financier.
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents internes à
leur organisation et en rapport avec
le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
FI
Le changement de nature, d’étendue
du contrôle et de modalités d’exercice
du contrôle.
Les tâches du contrôleur financier
et l’évolution de la fonction dans
le contexte de la gestion axée sur
les résultats et de la mesure de la
performance.
T H È ME 2
LES MÉTHODES ET
OUTILS DU CONTRÔLE
BUDGÉTAIRE
Public
concerné
> Directeurs et responsables financiers
du secteur public.
> Cadres des ministères de l’Économie,
des Finances et du Budget.
> Responsables de l’audit,
de l’inspection et du contrôle
au sein de ministères ou
d’administrations.
La mise en place d’une programmation
budgétaire par objectifs et/ou par
programmes.
La mise en place d’un système
d’évaluation ; l’identification et
la prévention des risques budgétaires.
Les rapports d’analyse sur l’exécution
budgétaire et la situation financière
d’un ministère.
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents internes à
leur organisation et en rapport avec
le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays.
Prestations pédagogiques
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Objectifs
> Consolider sa connaissance des concepts et principes de
l’audit et du contrôle dans le secteur public.
> Acquérir les méthodes et outils nécessaires à l’audit financier
et de performance.
> Maîtriser la démarche d’audit et savoir mener une mission
d’audit financier et de performance d’une entité
administrative.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LES DISPOSITIFS ET
LES CARACTÉRISTIQUES
DE L’AUDIT COMPTABLE,
FINANCIER ET DE
PERFORMANCE
THÈME 2
L’ORGANISATION ET
LA RÉALISATION
D’UNE MISSION
D’AUDIT FINANCIER ET
DE PERFORMANCE
Les différents types d’audit interne ou
externe, de contrôle et d’inspection.
La démarche de l’auditeur et la place
de l’audité.
Les relations entre l’audit financier,
l’audit de performance et les autres
logiques d’audit et de contrôle.
La planification de l’audit, l’étude
préliminaire et le plan d’enquête.
Les spécificités de l’audit en secteur
public ; la place de l’audit interne et
externe dans la modernisation de
la gestion publique.
Le contrôle de la cohérence et de
la soutenabilité de la programmation
budgétaire au niveau du programme et
du budget opérationnel de programme.
Les tableaux de bord financiers et
de mesure de la performance.
du 4 au 22 juillet 2016
Le pilotage par la performance : démarche
et organisation d’une mission d’audit
La conception et la mise en place
d’une démarche de contrôle
budgétaire par objectifs dans
le secteur public.
La sécurisation de l’exécution
du budget.
>>> Finances publiques
29 > LA ROCHELLE (France)
> Cadres de l’Inspection Générale des
Finances et de la Cour des comptes.
> Responsables de services ministériels
et directeurs de services centraux.
> Responsables de l’audit et
de l’inspection de ministères.
Formation INDIVIDUELLE
Les normes professionnelles ;
la charte de l’audit et la déontologie de
la fonction ; les normes de qualification,
de fonctionnement et de mise en
œuvre.
Les caractéristiques de l’audit
comptable et financier.
Finances publiques
Formation INDIVIDUELLE
La phase de l’examen :
- les objectifs et la méthodologie,
- les outils de l’audit (éléments
probants chiffrés ou descriptifs,
informations qualitatives, constats,
examens de documents, entretiens et
enquêtes, analyses de données, etc.),
- l’exécution du contrôle.
La formulation des recommandations
et le rapport d’audit.
Le suivi des plans d’action et
la démarche post audit.
La certification des comptes.
La performance dans le contexte de
la gestion axée sur les résultats.
Les caractéristiques de l’audit de
performance ; les principes essentiels
du contrôle de performance.
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
56
57
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formation INDIVIDUELLE
>>> Finances publiques
Formations de GROUPE
>>> Finances publiques
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
FI
30 > PARIS (France) du 3 au 14 octobre 2016
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
La prévention et la lutte contre la fraude et
la corruption : mécanismes et outils pratiques
> Cadres des organismes de lutte
contre la corruption, la fraude et
le blanchiment.
> Cadres en charge de l’audit,
de l’inspection ou du contrôle
des marchés publics, des finances
publiques ou du fonctionnement
des administrations.
> Membres des institutions supérieures
de contrôle.
> Membres des Assemblées ou
Commissions parlementaires.
> Comprendre et mettre en œuvre les techniques et
outils de répression de la fraude, de la corruption
et du blanchiment.
T HÈM E 1
LES TECHNIQUES ET
OUTILS DE PRÉVENTION
ET DE LUTTE CONTRE
LA CORRUPTION PUBLIQUE
État des lieux et efficacité des services
opérationnels africains dans le domaine
de la lutte et de la prévention de la
corruption.
> Les participants sont invités à amener
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
CM50 > La programmation des investissements publics (PIP)
> La préparation en amont de la programmation des investissements publics
> L’élaboration, la planification et la budgétisation des projets d’investissements publics
> L’exécution technique et financière et le suivi des projets publics
>>> Programme pédagogique >>>
Les schémas corrupteurs et les
mécanismes préventifs.
> 4 500 € par personne, hors transport
> La gestion budgétaire et les prévisions macroéconomiques
> Le cadrage budgétaire et les allocations intersectorielles
> Maîtriser les outils de détection et de prévention de la fraude,
de la corruption et du blanchiment.
L’audit de la corruption dans les
marchés publics.
Prestations pédagogiques
et le cadrage budgétaire
> Consolider sa connaissance des mécanismes et
comportements corrupteurs.
Classification et profil de la corruption
publique.
toute documentation et texte législatif
soutenant la lutte contre la fraude,
la corruption et le blanchiment dans
leur pays afin de produire en groupe
de travail une synthèse des éléments
légaux et opérationnels de détection et
répression.
CM 49 > Les prévisions macroéconomiques
Objectifs
Les standards juridiques internationaux
et africains en matière de lutte contre la
corruption.
Bon à savoir
> Les principes d’élaboration du TOFE
> Les approches d’analyse et de projection du TOFE
> Le cadre macro-économique du TOFE
T HÈM E 2
LES TECHNIQUES ET
OUTILS DE PRÉVENTION
ET DE LUTTE CONTRE
LA FRAUDE DANS
UNE INSTITUTION
L’environnement légal de la criminalité
économique et financière en Afrique.
Classification et mécanismes des
fraudes internes et des agressions
externes.
La psychologie du fraudeur.
Les outils et techniques d’évaluation
des risques et de prévention des
fraudes et corruption. Les outils et techniques de détection
des fraudes internes.
La gestion de l’enquête interne de
fraude.
Finances publiques
Public
concerné
CM 48 > Le tableau des opérations financières de l’État (TOFE)
CM 51 > Le circuit de la dépense publique : processus,
cartographie et acteurs
> La chaîne de la dépense
> Le rôle des acteurs dans le nouveau cadre du circuit de la dépense
> Le processus de budgétisation et d’engagement de la dépense publique
Les éléments de preuves de la fraude
en matière pénale.
CM 52 > L’élaboration et le suivi des CDMT sectoriels
T H È ME 3
LES MÉCANISMES
DE LUTTE CONTRE
LE BLANCHIMENT
D’ARGENT
Les défis de l’Afrique face à la lutte
contre la criminalité organisée nationale
et transnationale.
Les aspects juridiques,
méthodologiques et opérationnels du
blanchiment d’argent.
Le blanchiment de la corruption et la
problématique de récupération des
actifs publics volés.
L’évaluation nationale des risques
de blanchiment, de l’application des
normes internationales et de leur
efficacité.
La mise en œuvre d’une enquête
pénale de blanchiment.
État des lieux de la lutte contre le
blanchiment dans les pays africains.
58
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
> La préparation du processus CDMT
> Les techniques d’élaboration du CDMT
> Le suivi et la mise à jour du CDMT
CM53 > L’élaboration des budgets-programmes
> Le cadre conceptuel du budget-programme
> La budgétisation du programme
> L’adoption du budget-programme
CM 54 > L’exécution et le suivi des budgets-programmes
> Le cadre général d’exécution et de suivi du budget-programme
> L’exécution technique du budget-programme
> L’exécution et le suivi financier du budget-programme
>>>
FINANCES PUBLIQUES
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
59
Formations de GROUPE
>>> Finances publiques
Formations de GROUPE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
>>> Finances publiques
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 55 > L’élaboration des stratégies sectorielles
CM 62 > La lutte contre le blanchiment
et l’identification des projets
> Le diagnostic et les mécanismes du blanchiment
> Les mécanismes nationaux et internationaux de lutte contre le blanchiment
> L’état des lieux et le diagnostic du secteur
> La détermination des choix stratégiques
> Identifier et caractériser les programmes, projets et actions prioritaires
CM 63 > L’organisation et la gestion des pensions, retraites
et vieillesses des agents publics de l’État
CM 56 > Concevoir et piloter les tableaux de bord budgétaires
>
>
>
>
>
> Présentation du tableau de bord budgétaire
> L’élaboration du tableau de bord
> L’analyse et le reporting
Comprendre la protection sociale
L’essentiel sur la branche retraite-vieillesse
L’essentiel sur la branche recouvrement et le financement
Le pilotage stratégique : de la COG au projet d’entreprise
Organiser la lutte contre la fraude : le plan de contrôle, un outil de management
CM 57 > Le contrôle budgétaire
> La rénovation de la gestion publique et les nouvelles méthodes de contrôle
> La pratique du contrôle des finances publiques
>>>
CM 58 > Le contrôle juridictionnel
> La notion de contrôle juridictionnel
> La procédure du contrôle juridictionnel
> La mise en jeu de la responsabilité du comptable public
DE SOLIDES RÉFÉRENCES À L’INTERNATIONAL
Niger
Formation « Le contrôle des recettes publiques »
2013, Coopération française
Guinée
Formation de 380 cadres de la Direction Générale des Douanes sur huit modules
de formation
2014, Banque africaine de développement
Congo
CM 59 > Les techniques de recouvrement fiscal
> Le cadre d’exécution du recouvrement
> La gestion des recouvrements amiables
> La gestion du recouvrement contentieux
Finances publiques
Finances publiques
Formation de 200 cadres des directions des études et de la planification
des différents ministères et appui à la programmation et la gestion des
investissements publics
2014, Banque africaine de développement
France
Formation « La LOLF et ses modalités de mise en œuvre » pour 12 cadres de l’Unité
de Gestion de la Réforme des Finances publiques (UGR) du Bénin
2014, financement national
CM 60 > Les techniques de contrôle sur pièces et
Mali
2015, Direction Générale des Impôts
la lutte contre l’évasion fiscale
> Les prérequis du contrôle sur pièces
> La technique du contrôle sur pièces
> La hiérarchisation des outils du contrôle sur pièces
Formation en fiscalité : « Les techniques de contrôle sur pièces »
Formation « Les ressources financières des collectivités locales »
2014, GIZ
Tchad
Formation des cadres du Ministère des Finances et du Budget et des institutions
de contrôle (900 cadres formés sur 24 modules différents)
2015, Union européenne
Cameroun
CM 61 > Le contrôle douanier et la lutte contre la fraude
Formation « Le contrôle budgétaire, l’audit et la gestion axée sur les résultats »
2015, financement national
> La méthodologie des contrôles douaniers
> La gestion du contentieux douanier
FINANCES PUBLIQUES
60
61
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>>
Management
Marchés
publics
et contrats
Formations INDIVIDUELLES (inscription individuelle)
Formations
TOP MANAGEMENT
FI 32
> Bâtir un leadership efficace
> La conduite du changement
FI 33
> Management stratégique et pilotage
FI 31
de la performance
FI 34
> Le Secrétaire général et
la modernisation administrative
FI 35
> Le Directeur de cabinet au service de l’action
publique
FI 36
> Conception, mise en œuvre et évaluation
FI 37 | 38
Management
des politiques publiques
> Management stratégique, leadership et
conduite du changement
FI 39
> La gestion axée sur les résultats (GAR) :
le management par la performance
FI 40
> La mise en place d’un système
de management de la qualité
FI 41
> Communication publique, plan
de communication et gestion de crise
Formations de GROUPE
16 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 64 CM 79
62 >>>
Management
63
Formation INDIVIDUELLE
Formations
destinées au
>>> TOP MANAGEMENT
Formation INDIVIDUELLE
FI
TOP MANAGEMENT
>>> TOP MANAGEMENT
32 > PARIS (France) du 1
er
au 3 août 2016
La conduite du changement
Public concerné
Objectifs
> Cadres dirigeants d’entreprises : Présidents-directeurs généraux, Directeurs généraux, membres du CODIR.
> Élaborer une stratégie de changement et la décliner en plan d’actions
opérationnel.
> Très hauts représentants de l’État : Ministres, Secrétaires d’État, Secrétaires généraux, Directeurs de
cabinets, Directeurs généraux.
> Susciter l’adhésion et accompagner le projet de changement.
Bon à savoir
> L’approche pédagogique privilégie
des outils participatifs : échanges
d’expériences, travaux pratiques et
mises en situation.
Prestations pédagogiques
> 1 800 € par personne, hors transport et hébergement.
Durée : 3 jours.
> Package pédagogique incluant un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts les jours de formation.
THÈME 1
CONCEVOIR UN PROJET
DE CHANGEMENT
Définir les objectifs de changement.
Positionner la structure et son offre en
fonction des besoins des partenaires
et des clients.
FI
31 > PARIS (France) du 25 au 27 juillet 2016
Concevoir le pilotage stratégique
par la mobilisation des ressources
internes ou externes.
Cadrer les évolutions d’organisation et
de fonctionnement à mettre en place.
Bâtir un leadership efficace
FI
Objectifs
> Se positionner en tant que leader au sein de l’organisation.
> Connaître les outils et méthodes de management des
équipes.
Établir ses priorités et décliner
les orientations stratégiques en plan
d’actions opérationnel.
Communiquer pour susciter la
confiance et obtenir l’adhésion.
- identifier les risques et les anticiper,
- échanger et faire converger son
équipe vers un objectif commun, - gérer les résistances et éviter les
situations de blocage,
- définir les contributions de chacun et
des indicateurs de résultats,
- accompagner les acteurs, favoriser
les échanges, proposer des mesures
d’accompagnement, mettre en valeur
les réussites.
Piloter et conduire le changement en
mode « projet » :
Ancrer les acquis dans le travail
quotidien de la structure.
THÈME 2
IMPULSER ET
ACCOMPAGNER
LE CHANGEMENT
33 > PARIS (France) du 8 au 10 août 2016
Management stratégique et pilotage
de la performance
Objectifs
> Mobiliser les managers opérationnels pour la mise
en place d’un projet d’organisation ou d’un projet de
changement au sein de sa structure.
> Maîtriser l’analyse stratégique de son organisation.
> Identifier les leviers de la performance dans son organisation.
>>> Programme
pédagogique >>>
>>> Programme pédagogique >>>
THÈ M E 1
SE SITUER
EN TANT QUE MANAGER
Identifier son style de management.
T H È ME 2
LES OUTILS
ET MÉTHODES DU
MANAGEMENT D’ÉQUIPE
Optimiser sa communication interne
et externe.
Créer une équipe confiante
et performante.
Diagnostiquer la cohérence entre les
politiques de son organisation et les
pratiques managériales. Aider à la
mise en cohérence.
Constituer et motiver une équipe
performante autour d’un projet
fédérateur.
Le suivi et la supervision des
équipes : le tableau de bord.
T H È ME 3
PROFESSIONNALISER
LE MANAGEMENT
INTERMÉDIAIRE
TOP MANAGEMENT
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LE DIAGNOSTIC
ORGANISATIONNEL
DE SA STRUCTURE
Le management de managers : la mise en place de relais et de
délégations.
Élaborer une cartographie des acteurs. L’accompagnement au niveau
individuel ou collectif : faciliter la prise
de fonction des nouveaux managers,
déployer une culture
et/ou des valeurs communes.
Réaliser l’analyse stratégique
des forces, faiblesses, opportunités
et menaces.
Analyser le secteur d’activité et le
positionnement de l’organisation.
Réaliser le diagnostic de l’organisation
et de son fonctionnement.
> Maîtriser l’élaboration de tableaux de bord comme
outil de management.
THÈME 2
LE TABLEAU DE BORD
STRATÉGIQUE DE
PILOTAGE DE L’ACTIVITÉ
Les méthodes et outils du pilotage
de l’activité.
L’identification des priorités
stratégiques et des objectifs
principaux.
La construction du tableau de bord et
des indicateurs et son utilisation dans
les procédures de reporting.
THÈME 3
LE CONTRÔLE
DE LA PERFORMANCE
Comment définir la performance et
la mesurer ?
Les acteurs de la performance :
directions, responsables qualité,
managers, etc.
Les méthodes et outils du contrôle
de la performance.
64
65
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
>>> Management
Formation INDIVIDUELLE
34 > LA ROCHELLE (France) du 26 septembre au 7octobre 2016
Le Secrétaire général et la modernisation
administrative
Public
concerné
> Secrétaire généraux et leurs
adjoints de ministères et de services
déconcentrés de l’État.
> Secrétaire généraux des institutions
(Présidence, Assemblée parlementaire,
Conseil économique et social, etc.).
> Secrétaire généraux de grandes
collectivités locales.
> Secrétaire généraux d’organismes
internationaux.
> Secrétaire généraux d’établissements
publics.
Objectifs
> Renforcer sa vision globale et cohérente de la fonction
de Secrétaire général.
> Améliorer son efficacité et les performances de son
organisation.
> Acquérir la démarche et les méthodes de conception et
de gestion d’un projet de modernisation administrative.
>>> Programme pédagogique >>>
T H ÈM E 1
LE POSITIONNEMENT
DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL
Le rôle et le positionnement
hiérarchique, les relations avec
le Ministre, le Directeur de cabinet,
les élus et les services rattachés.
Les principales compétences et
activités d’un Secrétaire général.
T H ÈM E 2
ORGANISER ET GÉRER
L’organisation des services pour
assurer l’efficacité de l’action, le
contrôle des procédures, la définition
des objectifs à court et moyen termes.
FI
35 > PARIS (France) du 15 au 26 août 2016
Le Directeur de cabinet au service de l’action
publique
Public
concerné
> Directeurs de cabinet et leurs
adjoints de ministères et structures
déconcentrées de l’État.
> Directeurs de cabinet et leurs adjoints
d’institutions publiques (Présidence,
Assemblée parlementaire, etc.).
Bon à savoir
La gestion du changement et
des réformes ; le manager dans
l’administration publique et
le leadership.
La démarche stratégique et
le management par la performance.
La démarche qualité.
participants d’échanger sur leurs
pratiques et de confronter leurs
expériences.
Prestations pédagogiques
> 4 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
La gestion des ressources humaines :
la prévision des emplois, l’organisation
des recrutements, l’évaluation des
personnels.
La gestion de l’information et
la communication ; la présentation
des données nécessaires à la prise
de décision par l’exécutif.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
> Maîtriser les outils de conception et suivi des politiques
publiques.
> Améliorer l’organisation et le fonctionnement interne du
cabinet.
> Renforcer la coordination et les relations du cabinet avec
l’extérieur.
THÈME 1
LE RÔLE DU DIRECTEUR
DE CABINET DANS
LE PILOTAGE DES
POLITIQUES PUBLIQUES
En partenariat avec
La gestion financière : élaboration,
exécution et contrôle.
> La formation donnera l’occasion aux
> Renforcer la capacité du cabinet à jouer son rôle de conseil
auprès de l’autorité politique.
>>> Programme pédagogique >>>
La définition et la mise en œuvre
des politiques de modernisation
administrative.
La gestion patrimoniale (construction,
maintenance et sécurité), les affaires
juridiques et contractuelles.
Objectifs
> Directeurs de cabinet et leurs adjoints
de grandes collectivités locales.
T H È ME 3
CONTRIBUER À
LA MODERNISATION ET
À LA MISE EN PLACE
DES RÉFORMES
La mission de contrôle et d’évaluation.
>>> Management
Bon à savoir
> La formation donnera l’occasion aux
participants d’échanger sur leurs
pratiques et de confronter leurs
expériences.
Prestations pédagogiques
> 4 800 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
La conception et le suivi de la mise
en œuvre des politiques :
- l’élaboration des documents
stratégiques et des politiques
sectorielles ou nationales,
- la déclinaison des politiques en
programmes et projets.
La préparation et la gestion
de l’évaluation des politiques
publiques.
THÈME 2
LA DÉFINITION
DES MISSIONS ET
L’ORGANISATION DU
TRAVAIL DU CABINET
La mission de conseiller de
l’autorité politique.
La coordination de la mise en œuvre
de la politique :
- l’organigramme du cabinet,
- les fonctions politiques et
les fonctions techniques,
- la gestion des moyens.
L’organisation du travail autour du
décideur politique : la gestion des
temps et des priorités, le protocole.
La mise en place et l’animation
d’une équipe de conseillers au
service de l’action publique.
Management
Formation INDIVIDUELLE
THÈME 3
LE MANAGEMENT
DES COMPÉTENCES
POLITIQUES
ET TECHNIQUES
Distinctions et relations entre la
sphère politique et les sphères
administratives :
- la fonction politique dans
la sphère publique,
- l’organisation des relations avec
les services de l’administration,
- le “couple” Directeur de cabinet Secrétaire général.
La coordination des relations
externes :
- les stratégies de relations
extérieures,
- la définition et la mise en œuvre
de la communication interne et
externe,
- la prévention et la gestion des
crises.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
66
67
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
>>> Management
Formation INDIVIDUELLE
36 > BOSTON (USA) du 22 août au 2 septembre 2016
Conception, mise en œuvre et évaluation
des politiques publiques
Public
concerné
> Secrétaires généraux.
> Directeurs généraux.
> Cadres responsables de la conception,
du suivi ou de l’évaluation des
politiques publiques.
Objectifs
> Comprendre l’importance, la nature et les limites des
politiques publiques.
> Identifier les acteurs, les processus et les méthodes menant à
l’élaboration des bonnes politiques publiques.
> Être capable de concevoir et mettre en œuvre une politique
publique ainsi qu’un dispositif efficace de suivi-évaluation.
> Assurer le pilotage d’une évaluation de politique publique,
utiliser et valoriser les résultats de cette évaluation.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LA CONCEPTION
DES POLITIQUES
PUBLIQUES
En partenariat avec
Bon à savoir
> Les participants sont invités à se munir
de documents de politique nationale ou
sectorielle et de rapports d’évaluation
afin d’enrichir la formation par des
exemples vécus.
Prestations pédagogiques
> 4 900 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un tablette tactile.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Distinction entre stratégie, politique,
programmes, projets et mesures.
L’état des lieux : diagnostic,
analyses prospectives, analyses
ex-ante.
Politiques macro-économiques,
sectorielles, territoriales.
La déclinaison des politiques en
programmes et projets.
L’adéquation entre les missions
d’un ministère et les objectifs
sectoriels dans le cadre
de la GAR.
T HÈM E 2
LA MISE EN ŒUVRE
D’UNE POLITIQUE
PUBLIQUE
La gestion des réformes et les
expériences réussies dans les pays
en développement.
L’évaluation des différents scenarii.
La mise en œuvre et le suiviévaluation.
FI
FI
37 > LA ROCHELLE (France) du 13 juin au 1 juillet 2016
38 > LA ROCHELLE (France) du 7 au 25 novembre 2016
er
Management stratégique, leadership
et conduite du changement
Public
concerné
> Directeurs généraux, directeurs
de départements d’administration,
directeurs d’organismes publics ou
parapublics.
> Coordinateurs de programmes et de
projets.
Objectifs
> Renforcer les techniques et les pratiques des managers et
cadres dirigeants.
> Développer des comportements adaptés aux différentes
situations managériales.
> Améliorer son efficacité et celle de ses équipes (Team Building).
> Maîtriser un processus de changement.
> Directeurs du personnel, directeurs
des ressources humaines.
>>> Programme pédagogique >>>
> Directeurs administratifs et
financiers.
THÈME 1
LE LEADERSHIP :
S’ORGANISER POUR
ÊTRE PLUS PERFORMANT
T H È ME 3
L’ÉVALUATION
DES POLITIQUES
PUBLIQUES
La gestion du temps : autodiagnostic
de sa gestion du temps ; bâtir son
organisation personnelle ; les conditions
d’une journée efficace ; la gestion de
l’urgence et du prioritaire ; la gestion
du stress.
La place de l’évaluation par rapport
au suivi, à l’audit et au contrôle.
L’évaluation en cours, finale et
ex-post.
Les clés du succès des réunions :
les techniques de communication en
réunion ; l’organisation d’une séance
de travail réussie ; la régulation et
la facilitation.
Le vocabulaire de l’évaluation :
pertinence, efficacité, efficience,
impact, gouvernance, pérennité.
La place de l’évaluation des
politiques des différents bailleurs et
partenaires du développement.
Les critères de performance
des politiques publiques et les
méthodologies d’évaluation :
- analyse coût-bénéfice et analyse
multicritère,
- évaluation qualitative et
quantitative,
- évaluation des résultats et
analyses d’impacts,
- méthodes expérimentales et
quasi-expérimentales.
>>> Management
Les outils de planification, de reporting
et de contrôle : le tableau de bord du
cadre dirigeant.
Bon à savoir
> L’animation de la formation fait appel à
des études de cas, des jeux de rôle et
des mises en situation.
> Les participants sont invités à élaborer
une courte présentation des obstacles
structurels ou fonctionnels auxquels ils
sont confrontés dans leur organisation
ou dans le management de leurs équipes.
Prestations pédagogiques
Le pilotage de l’évaluation d’une
politique publique.
> 5 700 € par personne, hors transport
La capitalisation des résultats pour
initier les réformes.
> Package pédagogique incluant
et hébergement. Durée : 3 semaines.
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 2
LE MANAGEMENT
DES ÉQUIPES :
MOBILISER ET IMPLIQUER
SES COLLABORATEURS
Se connaître : autodiagnostic de son
style de management.
Le métier de manager et ses clés de
succès : les différentes facettes de
la fonction de cadre dirigeant.
La constitution d’une équipe gagnante
(Team Building) et les clés de
la motivation.
Les outils d’évaluation des compétences
et du potentiel de ses collaborateurs.
La conduite de différents types
d’entretiens.
Les préalables à une délégation
réussie ; les différentes formes de
délégation et leurs mises en place.
Management
Formation INDIVIDUELLE
La gestion des conflits interpersonnels
au sein de votre équipe.
THÈME 3
LE MANAGEMENT
STRATÉGIQUE :
CONSTRUIRE AUJOURD’HUI
LA PERFORMANCE
DE DEMAIN
Le management stratégique,
une dimension clé de la fonction de
cadre dirigeant.
L’analyse stratégique et la dynamique
de changement ; la formulation,
la conduite et le pilotage d’un projet
de changement.
La contractualisation des objectifs et
des moyens (GAR).
La performance sociale et la gestion
stratégique des situations de crise.
Les techniques de négociation et
les stratégies de communication.
Le pilotage stratégique des activités
et résultats attendus d’une entité ;
le tableau de bord stratégique.
68
69
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
>>> Management
Formation INDIVIDUELLE
39 > LA ROCHELLE (France) du 15 août au 2 septembre 2016
La gestion axée sur les résultats (GAR) :
le management par la performance
Public
concerné
> Directeurs généraux, directeurs de
départements d’administration et
directeurs d’organismes publics ou
parapublics.
> Coordinateurs de programmes et de
projets.
> Directeurs administratifs et financiers.
> Secrétaire généraux et Directeurs de
cabinet.
En partenariat avec
Bon à savoir
> La formation sera illustrée d’études
de cas et donnera l’occasion aux
participants d’échanger sur les
pratiques observées dans leur pays
d’origine.
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Option certification : prévoir 1 250 €
en supplément par personne.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Objectifs
> Consolider sa connaissance des concepts et principes de
management par la performance.
> Renforcer les pratiques de préparation et pilotage d’une
démarche par la performance.
> Comprendre les différentes procédures de contrôle et
d’audit de dispositif de performance.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LA PERFORMANCE :
ENJEUX POUR
LE SECTEUR PUBLIC
La notion de performance dans les
organisations publiques et les grands
axes de la modernisation de la gestion
publique.
La définition d’un projet de service ou
d’organisation dans le secteur public et
les choix stratégiques.
Les bénéfices attendus pour les agents
de l’État, les usagers du service public
et les contribuables, la valeur ajoutée
du service.
La modernisation des ressources
humaines et des principales fonctions
de gestion.
L’évolution du rôle du manager public
et le pilotage du changement.
T HÈM E 2
LA DÉCLINAISON
OPÉRATIONNELLE DE LA PERFORMANCE EN
MISSIONS, PROGRAMMES
ET ACTIONS
La déclinaison en missions,
programmes et actions.
La définition des objectifs opérationnels
et des indicateurs de performance.
La performance dans les budgets
opérationnels de programme.
La préparation du projet annuel de
performance.
La chaîne de responsabilité engagée
sur la performance ; le rôle du
responsable de programme.
Les contrats d’objectifs et de gestion
des opérateurs.
FI
40 > LA ROCHELLE (France) du 4 au 22 juillet 2016
La mise en place d’un système
de management de la qualité
Public
concerné
> Cadres de direction.
> Directeurs d’organismes publics
ou parapublics.
> Directeurs de départements
d’administration.
Objectifs
> Comprendre les enjeux et les exigences de la démarche
qualité selon le référentiel ISO 9001 (version 2015).
> Maîtriser les étapes de la mise en œuvre d’une démarche
qualité au sein de son organisation.
> Mettre en place le tableau de bord qualité et les outils
d’amélioration continue.
> Préparer sa structure aux audits qualité, internes ou
externes.
> Responsables qualité et cadres
engagés dans une démarche qualité.
> Auditeurs qualité.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
CONSTRUIRE
UN PROJET QUALITÉ
T H È ME 3
PILOTAGE, CONTRÔLE
ET AUDIT DU DISPOSITIF
DE PERFORMANCE
La notion de qualité et les exigences
clés du référentiel ISO version 2015.
Les outils du pilotage de la
performance, le tableau de bord.
La démarche de pilotage orientée
comme outil d’aide à la décision.
Le rôle des organes de contrôle et
les audits de performance.
L’identification et le calcul des coûts
d’un service ou d’une activité.
La préparation du rapport annuel
de performance.
Le pilotage des processus, de
leurs interfaces et des risques et
opportunités associés.
La notion de parties intéressées.
La gestion de l’amélioration continue :
les actions d’amélioration du système
de management de la qualité.
L’identification des risques et
opportunités pour la structure et ses
processus.
La formalisation des processus
et la gestion des interfaces entre
les processus.
Certificat
de compétences en
management public
> Les participants sont invités à se munir
Les participants souhaitant obtenir la
certification de compétences devront
compléter un dossier de pré-sélection.
des documents qualité qu’ils utilisent
ou qu’ils ont réalisés dans le cadre
de leurs activités.
Bon à savoir
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
THÈME 2
FAIRE VIVRE LE SYSTÈME
QUALITÉ ET LA DÉMARCHE
D’AMÉLIORATION
CONTINUE
L’intérêt de la démarche qualité :
les enjeux internes et externes ;
les coûts de la non-qualité.
L’intégration du système de
management de la qualité dans
la gouvernance de l’organisme : les 7
principes du management de la qualité.
OPTION
Le certificat de compétences s’obtient
à l’issue de plusieurs évaluations :
> contrôle continu en cours de
formation (40 points),
> contrôle de connaissance globale
en fin de formation (quizz, 30 points),
> étude de cas à traiter et à remettre
15 jours après la formation
(note de synthèse, 30 points).
>>> Management
La gestion des informations
documentaires.
Construire le tableau de bord qualité
de son organisation.
Management
Formation INDIVIDUELLE
L’adaptation du système qualité à
d’autres systèmes de management
intégré.
THÈME 3
L’AUDIT QUALITÉ
Les différents types d’audits, internes
ou externes.
La préparation en amont d’un audit.
Les règles d’or de l’auditeur.
La mission de l’audit et l’analyse
des dysfonctionnements.
La rédaction du rapport.
Les actions à mettre en œuvre à l’issue
de l’audit.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
70
71
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formation INDIVIDUELLE
>>> Management
Formations de GROUPE
>>> Management
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
FI
41 > ABIDJAN (Côte d’Ivoire) du 13 au 24 juin 2016
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Communication publique,
plan de communication et gestion de crise
Objectifs
> Responsables de la communication
institutionnelle interne et/ou externe.
> Exécuter, suivre et évaluer son plan de communication.
> Chargés des relations avec les médias
et de l’organisation d’événements de
communication.
> Responsables des relations publiques.
> Cadres dirigeants.
> Élaborer une stratégie et un plan de communication.
> Valoriser les acquis et les résultats de son organisation ou de
son projet.
Bon à savoir
> Les participants sont invités à se
munir de leur plan de communication
(élaboré ou en cours) ou de tout autre
document pouvant être utile pour
enrichir la formation par des exemples
vécus.
Prestations pédagogiques
> 4 900 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Subvention de 20€ par nuitée
d’hébergement.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
> Réaliser un diagnostic organisationnel
> Concevoir un projet de changement
> Impulser et accompagner le changement > Acquérir ou actualiser ses connaissances sur les outils
de la communication.
CM 66 > La conduite de réunion
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
DÉFINIR LA STRATÉGIE
DE COMMUNICATION
Information et communication,
communication et institutions,
communication et gouvernance.
Déterminer les publics-cibles et étudier
leurs attentes pour mieux concevoir et
diffuser les messages.
En partenariat avec
la conduite du changement
Les méthodes de développement de
la stratégie.
Le plan de communication :
communiquer quoi, à qui, quand
et comment. Construire un plan de
communication.
T HÈM E 2
LA COMMUNICATION
EXTERNE
L’identité visuelle de son organisation
(logo, charte graphique, slogan, etc.).
L’écrit, l’oral, l’audiovisuel, le web...
quelle stratégie, quelles synergies ?
La conception, la rédaction et la mise
en forme appropriée de documents
(rapports de synthèse, affiches,
manuels, présentations de diaporama,
etc.).
Les étapes de réalisation et de
dissémination de publications
imprimées et électroniques (intranet,
web, emailing, etc.).
Savoir travailler avec les médias
(conférence de presse, interview,
communiqué et dossier de presse,
fichier de journalistes).
Les relations publiques et
l’organisation d’événements.
La stratégie audiovisuelle de
l’institution. T H È ME 3
LA COMMUNICATION
INTERNE
La communication comme outils de
management.
Les outils de la communication interne.
Communiquer par la parole :
s’exprimer clairement, de manière
concise, en « accrochant » l’auditoire.
La mesure de l’efficacité des actions
de communication.
T H È ME 4
LA COMMUNICATION
DE CRISE
"Ingrédients" et dynamique d’une
crise.
La constitution d’une cellule de
crise : objectifs, rôles, composition,
processus de déclenchement.
Suivi du plan de gestion de crise,
sortie de crise et retour d’expériences.
> La préparation de la réunion : enjeux et stratégie
> L’animation de la réunion
> La capitalisation et le suivi post-réunion
CM 67 > La gestion du temps et des priorités
> Réaliser son autodiagnostic
> Améliorer son organisation
> Mettre en place les outils de gestion du temps
Management
> Responsable de l’appropriation et
de la pérennisation des acquis d’un
programme ou d’un projet.
> Se situer en tant que manager
> Mobiliser et impliquer ses collaborateurs
> Planifier, déléguer, s’organiser pour être plus performant
CM 65 > Le management stratégique et
Public
concerné
> Chargés de la communication ou de la
capitalisation au sein de programmes
ou de projets de développement.
CM 64 > Le leadership efficace
CM 68 > Gérer les équipes et manager en mode projet
> Le management par projet
> Constituer une équipe projet
> Manager l’équipe projet
CM 69 > La gestion des conflits dans une organisation
> Analyser et prévenir les situations conflictuelles
> Gérer les conflits en trouvant des solutions avec son équipe
CM 70 > Concevoir et déployer un projet de service
> Concevoir un projet de service
> Optimiser l’organisation et l’efficacité de l’équipe
MA N AGEM E NT
72
73
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formations de GROUPE
>>> Management
Formations de GROUPE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
>>> Management
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 71 > Manager efficacement une équipe à distance
CM 78 > La communication avec les citoyens
> La stratégie globale de communication
> Le citoyen comme « objet » de communication
> L’organisation de la communication
> Les bases du management d’équipe
> Du management de proximité au management à distance
> Les outils et les bonnes pratiques du management à distance
CM 79 > La conception et l’évaluation des politiques publiques
CM 72 > Tableaux de bord : contrôle de la performance et
> La conception des politiques publiques
> La préparation et le pilotage d’une évaluation des politiques publiques
indicateurs de gestion
> Le contrôle de la performance
> L’élaboration du tableau de bord
> Le pilotage de l’organisation par la performance
CM 73 > Risk management et contrôle interne
> L’identification des risques > Le contrôle interne : définition et enjeux
> L’organisation et la réalisation du contrôle interne
Management
>>>
DE SOLIDES RÉFÉRENCES À L’INTERNATIONAL
Burkina-Faso
Formation « Le leadership du manager et le management opérationnel »
2013, financement national
Formation « Le management du changement et la gestion de crise »
CM 74 > Élaborer et mettre en œuvre son plan de communication
2014, financement national
Cameroun
3 formations en France sur le « Management de la qualité »
2010 – 2012, Banque mondiale
Côte d’Ivoire
Management
> Les grands principes de la communication publique
> De la stratégie au plan de communication
Formation en management de la très haute performance
2015, financement national
CM 75 > Améliorer la communication interne
France
dans son organisation
> La communication comme outil de management
> Les outils de la communication interne
> Mesurer l’efficacité des actions de communication
Formation en visioconférence pour des cadres béninois et ivoiriens
« Cadres dirigeants : l’optimisation des pratiques et les outils de management »
2014, financement national
Gabon
Formation « Les outils de management du cadre dirigeant »
2013, financement national
Formation « Cadres dirigeants : l’optimisation des pratiques de management
et de gestion de projets »
2013, financement national
CM 76 > La gestion de crise
> Le processus de crise
> L’organisation et les outils de gestion de crise
> Le retour d’expérience
CM 77 > Conduire une mission d’audit qualité
> La préparation de l’audit qualité
> La réalisation de la mission d’audit qualité
> La rédaction du rapport d’audit et la clôture de la mission
Formation « La mise en place d’un système de contrôle interne »
2013, financement national
Guinée
Formation « Le Secrétaire général et la conduite du changement »
2013, PNUD
République Démocratique
Formation « La communication publique et le plan de communication »
du Congo
2013, Banque mondiale
Formation « Leadership, rôle et responsabilité des cadres dirigeants »
2014, Banque mondiale
Formation « Le management de la qualité »
2014, financement national
74
M A N AGE M E NT
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
75
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Gestion
d’entreprise
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
FI 42
> La stratégie d’entreprise : diagnostic
et développement
FI 43
> Le financement du développement
de son entreprise
FI 44
> Contrôle de gestion et analyse
de la performance de l’entreprise
> La gestion des risques en entreprise
FI 46 > La stratégie marketing en entreprise
FI 47 > Optimisation des processus de production
FI 45
et Lean management
Formations de GROUPE
11 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 80 à CM 90
76 >>>
Gestion d’entreprise
Gestion d’entreprise
> Étude de marché et Business Plan
> Le project management en entreprise :
méthodes et outils
> Optimiser la relation client
> Mettre en place un projet qualité (ISO 9001)
> La cohésion d’équipe et l’esprit d’entreprise
> La gestion financière des PME
> Le management de la Supply Chain
> L’approche filière et les chaînes de valeur
> La restructuration d’entreprise
> Les dispositifs d’appui aux entreprises : clusters,
pépinières et incubateurs
> Le conseiller d’entreprise et les dispositifs
d’appui aux PME
77
FI
>>> Gestion d’entreprise
42 > PARIS (France) du 4 au 8 juillet 2016
FI
La stratégie d’entreprise : diagnostic et
développement
Public
concerné
> Directeurs généraux, cadres
dirigeants et cadres opérationnels
d’entreprises publiques ou privées.
Objectifs
> Maîtriser les différents outils et démarches d’analyse
stratégique.
> Construire sa vision et savoir la faire partager.
> Savoir déployer sa stratégie d’un point de vue
opérationnel.
> Cadres de ministères ou de structures
d’appui au secteur privé.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
ÉTABLIR LE DIAGNOSTIC
DE SON ENTREPRISE
Les deux niveaux de management
stratégique : Corporate strategy et
Business strategy.
Les principaux outils d’analyse
stratégique : les matrices PEST et
SWOT, BCG, McKinsey, Arthur D Little.
Bon à savoir
> Cette formation inclut des exercices
pratiques pour simuler les différentes
phases de développement de
la stratégie d’entreprise.
> Les participants sont invités à se
munir de tout document de réflexion
déjà entamée sur la stratégie de leur
entreprise afin de les utiliser lors des
études de cas et des échanges.
Prestations pédagogiques
> 2 350 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 1 semaine.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Le diagnostic stratégique :
- l’analyse de l’environnement externe,
- l’identité et la vision de l’entreprise,
- les ressources et les compétences
internes,
- la segmentation stratégique (les
domaines d’activité stratégiques),
- les risques et opportunités sur les
différents métiers,
- la position concurrentielle.
Les différentes possibilités de
développement : innovation,
internationalisation, croissance externe,
alliances, etc.
Formation INDIVIDUELLE
43 > PARIS (France) du 11 au 15 juillet 2016
Le financement du développement
de son entreprise
Public
concerné
> Dirigeants et administrateurs
d’entreprises publiques ou privées.
> Directeurs administratifs et financiers
d’entreprises.
> Responsables des participations de
l’État au capital des entreprises.
Définir les indicateurs de suivi et élaborer
les tableaux de bord.
T HÈM E 2
FORMALISER SA STRATÉGIE
DE DÉVELOPPEMENT
> Construire son modèle financier sur la base des orientations
stratégiques.
> Estimer les besoins en financement du projet d’entreprise.
> Mobiliser les partenaires financiers autour du projet
d’entreprise.
>>> Programme pédagogique >>>
Le plan de développement de
l’entreprise : orientations stratégiques
et plan d’action.
Les leviers de la croissance :
croissance externe et croissance
organique.
Les modalités de financement
du projet d’entreprise : capitalisation
et dette.
T H È ME 3
PILOTER
LE DÉVELOPPEMENT
STRATÉGIQUE
Communiquer dans le cadre de la
démarche stratégique.
Objectifs
THÈME 1
LA FINANCE D’ENTREPRISE
AU SERVICE DU
DÉVELOPPEMENT
STRATÉGIQUE
La traduction des orientations
stratégiques en plan d’actions
opérationnel :
- définir les objectifs et les moyens,
- élaborer le plan d’action et les étapes
opérationnelles,
- évaluer le coût du développement et
identifier les financements.
Fédérer ses collaborateurs et
accompagner le changement au sein
des équipes.
>>> Gestion d’entreprise
Bon à savoir
> Cette formation inclut des exercices
pratiques pour simuler les différentes
phases de financement du
développement.
> Les participants sont invités à se munir
des états financiers de leur entreprise
afin de nourrir les études de cas et
les échanges sur la base de leur
propre situation.
Prestations pédagogiques
Les principaux leviers favorisant
l’émergence d’une stratégie.
> 2 350 € par personne, hors transport
La planification stratégique.
> Package pédagogique incluant
et hébergement. Durée : 1 semaine.
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 2
L’ÉLABORATION
DU BUSINESS PLAN
Objectifs et finalités du business plan.
Formaliser le business model et
défendre sa stratégie :
- définir la position de l’entreprise,
- décrire le modèle économique
retenu,
- élaborer des prévisions de revenus
et d’activité,
- définir des plans d’action pertinents :
marketing, production, distribution,
achat,
- repérer les points de blocage et
évaluer les risques associés.
Chiffrer le business plan :
- élaborer le modèle financier,
- analyser la rentabilité :
VAN, TRI, Pay back.
THÈME 3
LA DÉFINITION DES
BESOINS EN FINANCEMENT
Le financement du cycle
d’investissement :
- l’analyse des besoins :
investissements corporels,
investissements incorporels,
investissements financiers,
- l’analyse des moyens : fonds
propres, autofinancement,
augmentation de capital, cession
d’actifs, ressources externes,
emprunts MT / LT, crédit-bail.
Gestion d’entreprise
Formation INDIVIDUELLE
Le financement du cycle
d’exploitation :
- l’analyse des besoins : besoin en
fonds de roulement, trésorerie,
- l’analyse des moyens :
délais paiement client, FI, crédit
fournisseurs, mobilisation créances
(affacturage, escompte, etc.),
crédit CT,
- les contraintes : ratio liquidité /
rentabilité / solvabilité,
- les contraintes classiques : équilibre
financier, autonomie financière,
CAF minimum.
Identifier les partenaires financiers du
projet : banques, investisseurs, etc.
Présenter son business plan aux
partenaires financiers.
78
79
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formation INDIVIDUELLE
44 > PARIS (France) du 18 au 22 juillet 2016
Contrôle de gestion et analyse
de la performance de l’entreprise
Public
concerné
> Chefs comptables.
> Contrôleurs de gestion, contrôleurs
budgétaires, contrôleurs financiers.
Objectifs
> Maîtriser les outils et les méthodes de contrôle de gestion et
les adapter aux spécificités de son entreprise.
> Mettre en place un système de contrôle de gestion.
> Définir et mesurer les objectifs et les éléments clés de
la performance.
> Analystes financiers.
> Cadres, ingénieurs et responsables
d’entités chargés des questions de
pilotage de la performance.
pratiques sur le contrôle de gestion et
l’analyse de la performance.
> Les participants sont invités à se munir
des documents de leur structure en
lien avec le contrôle de gestion et
le pilotage de la performance.
Prestations pédagogiques
> 2 350 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 1 semaine.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
45 > PARIS (France)
du 22 au 26 août 2016
La gestion des risques en entreprise
Public
concerné
> Dirigeants d’entreprises.
> Directeurs et responsables
du contrôle interne.
Objectifs
> Identifier et classer les risques internes et externes à
l’entreprise.
> Concevoir le plan d’un système de contrôle interne.
> Élaborer un plan de réduction des risques.
> Être capable de concevoir un système de contrôle interne.
>>> Programme pédagogique >>>
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LES ENJEUX DU CONTRÔLE
DE GESTION DANS
L’ENTREPRISE
THÈME 1
LES FONDEMENTS DE
LA GESTION DES RISQUES
T H È ME 3
L’ANALYSE DES COÛTS
ET OPTIMISATION DE
LA PERFORMANCE
Les missions de contrôle de gestion au
sein de l’entreprise.
L’analyse des coûts : coûts complets,
coûts variables et coûts fixes.
Le lien du contrôleur de gestion
avec les autres acteurs : managers,
direction.
L’apport de la comptabilité analytique.
Les principaux ratios et indicateurs :
activité, profitabilité, rentabilité,
financement.
> Cette formation inclut des exercices
FI
>>> Gestion d’entreprise
> Managers d’entreprise impliqués
dans la gestion des risques.
La démarche de pilotage et la mise
sous contrôle de l’entreprise : prévoir,
mesurer, réagir.
Bon à savoir
Formation INDIVIDUELLE
T HÈM E 2
LA MISE EN PLACE DU
CONTRÔLE DE GESTION
Les différents types de risques :
risques propres à l’entreprise et
risques externes.
Les normes applicables et
les référentiels.
La maîtrise des coûts par la méthode
Activity Based Costing (ABC).
La gestion du risque et la stratégie
d’entreprise.
La répartition des charges indirectes
par la méthode des centres d’analyse.
L’articulation entre la gestion des
risques et le contrôle interne.
La détermination du seuil de rentabilité.
La consolidation des résultats : le bilan
et le compte de résultat.
L’exploitation des résultats pour
renforcer l’organisation : le pilotage par
la performance.
Les étapes du processus budgétaire et
la fixation des objectifs.
L’articulation budgétaire et la répartition
des charges :
- budget des ventes : première étape
de construction du budget,
- budget de production (des moyens),
- budget “support”,
- budget de trésorerie.
L’animation et le suivi du contrôle de
gestion.
Bon à savoir
Les acteurs de la gestion des risques :
le contrôleur, les auditeurs financiers
et commissaires aux comptes, le
management.
> Cette formation inclut des exercices
pratiques pour simuler les différentes
phases de la gestion des risques en
entreprise.
> Les participants sont amenés à
se munir des documents utilisés
dans la gestion des risques et le
contrôle interne de leur entreprise
afin de nourrir les études de cas et
les échanges sur la base de leur
propre situation.
Prestations pédagogiques
> 2 350 € par personne, hors transport
THÈME 2
L’ÉLABORATION
D’UN SYSTÈME DE
CONTRÔLE INTERNE
L’analyse de l’environnement interne
et la définition des processus de
l’entreprise.
La mise en place des actions de
contrôle :
- l’identification des points de contrôle,
- la construction du référentiel de
contrôle,
- l’élaboration du plan de contrôle.
Les outils informatisés du contrôle
interne.
Gestion d’entreprise
FI
>>> Gestion d’entreprise
THÈME 3
LES ACTIONS DE
RÉDUCTION DES RISQUES
L’exploitation des actions de contrôle :
- la collecte et la synthèse des
informations,
- l’analyse des incidents,
- la définition des actions de progrès.
L’élaboration et le suivi du plan de
réduction des risques.
La mise à jour du système de contrôle
interne.
La mobilisation des collaborateurs à
travers la communication interne.
La cartographie des risques :
identification, classement et
hiérarchisation.
et hébergement. Durée : 1 semaine.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
80
81
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formation INDIVIDUELLE
46 > PARIS (France) du 29 août au 2 septembre 2016
La stratégie marketing en entreprise
Public
concerné
Objectifs
> Dirigeants d’entreprises privées ou
publiques.
> Directeurs commerciaux et agents
commerciaux.
> Directeurs et responsables marketing.
> Chefs de produit, chefs de marque,
chefs de marché.
> Cadres dirigeants en charge de
la stratégie marketing, de leur unité
ou business unit.
Optimisation des processus de production
et Lean management
> Analyser le positionnement de l’entreprise sur son marché.
> Élaborer un plan d’action marketing en lien avec la stratégie
d’entreprise.
> Dirigeants d’entreprises publiques
ou privées.
> Optimiser la gestion des flux de production de son entreprise.
> Piloter la mise en œuvre d’un plan marketing.
> Maîtriser les outils d’organisation opérationnelle.
> Piloter des actions d’optimisation des processus.
> Responsables logistique.
> Responsables de production.
>>> Programme pédagogique >>>
> Responsables industriels.
> Responsables qualité.
T HÈM E 1
L’ANALYSE MARKETING :
LE POSITIONNEMENT
DE L’ENTREPRISE SUR
LE MARCHÉ
L’analyse de la compétitivité de
l’entreprise : profil concurrentiel et
chaîne de valeur.
> Cette formation inclut des exercices
Prestations pédagogiques
47 > PARIS (France) du 5 au 9 septembre 2016
Objectifs
L’analyse de l’attractivité des marchés :
- les outils de l’analyse externes (Porter,
PESTEL, etc.),
- les critères de segmentation pertinents,
- typologie, besoins et motivations des
clients,
- l’analyse concurrentielle.
pratiques sur le marketing stratégique
et la mise en œuvre d’un plan
marketing.
> Les participants sont invités à se munir
de tout document de réflexion déjà
entamée sur la stratégie marketing
de leur entreprise afin de nourrir les
études de cas et les échanges sur la
base de leur propre situation.
FI
>>> Gestion d’entreprise
Public
concerné
De la stratégie d’entreprise à
la stratégie marketing : les Domaines
d’Activités Stratégiques (DAS) et
produits phares.
Bon à savoir
Formation INDIVIDUELLE
T HÈM E 2
L’ÉLABORATION DU PLAN
MARKETING
La conception des actions de
marketing mix :
- la catégorisation des cibles,
- produit, prix, distribution et
communication,
- le webmarketing.
La construction et la présentation du
plan marketing.
T H È ME 3
LA MISE ŒUVRE
DE LA STRATÉGIE
MARKETING STRATÉGIQUE
La mobilisation des ressources
humaines, techniques et financières
pour la mise en œuvre du plan.
L’évaluation et la mise à jour du plan
marketing.
Décliner la stratégie marketing :
marques, positionnements
des produits et gammes.
Les objectifs stratégiques, tactiques
et opérationnels du plan marketing.
> 2 350 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 1 semaine.
THÈME 1
L’ORGANISATION
OPÉRATIONNELLE
DANS L’ENTREPRISE
La notion de productivité.
Le chiffrage et l’élaboration du budget.
La structuration du dispositif
commercial de l’entreprise : rôle des
directions, commerciaux et managers.
>>> Programme pédagogique >>>
Les enjeux de conformité, qualité et
délais.
La préparation et le lancement des
chantiers d’optimisation.
Les apports du Lean management
dans les activités de service et le
manufacturing.
L’animation des chantiers et le suivi
des actions de progrès.
L’approche par processus : principes
et méthodologie.
Les domaines d’optimisation des
processus : surproduction, stocks,
attentes, transports, mouvements,
process et rebuts.
Bon à savoir
> Cette formation inclut des exercices
pratiques sur la conception et la mise
en place d’actions d’optimisation
des processus.
> Les participants sont invités à se
munir de tout document de réflexion
déjà entamée sur l’optimisation des
processus au sein de leur entreprise
afin de nourrir les études de cas et
les échanges sur la base de leur
propre situation.
Prestations pédagogiques
> 2 350 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 1 semaine.
> Package pédagogique incluant
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 3
LA MISE EN PLACE ET
LA PÉRENNISATION
DES ACTIONS
D’OPTIMISATION
La communication interne et
les étapes de la prise de conscience.
Gestion d’entreprise
FI
>>> Gestion d’entreprise
L’adaptation des outils de gestion à
l’organisation.
La pérennisation de l’organisation et
des nouveaux standards de travail.
THÈME 2
LE DIAGNOSTIC
DE LA PERFORMANCE
DE L’ENTREPRISE
L’identification des processus et des
gains potentiels sur les flux, les stocks
et la valeur ajoutée.
La cartographie des flux et des
chaînes de valeur de l’entreprise
(Value Stream Mapping).
L’élaboration des standards de
production.
La définition des indicateurs et des
actions de progrès.
82
83
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>> Gestion d’entreprise
Formations de GROUPE
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
>>> Gestion d’entreprise
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 80 > Étude de marché et Business Plan
CM 87 > L’approche filière et les chaînes de valeur
> Les points clés de l’étude de marché
> L’élaboration de l’offre
> La rédaction du business plan
> Le concept d’approche filière
> La spécification d’une filière
> L’intervention des acteurs économiques par filière
CM 88 > La restructuration d’entreprise
CM 81 > Le project management en entreprise : méthodes
et outils
> Le diagnostic de l’entreprise
> L’élaboration du projet de restructuration
> Le pilotage de la restructuration
> La gestion d’entreprise en mode projet
> La conception et la mise en œuvre d’un projet
CM 89 > Les dispositifs d’appui aux entreprises : clusters,
CM 82 > Optimiser la relation client
pépinières et incubateurs
> Mettre le client au cœur de l’organisation
> Optimiser la relation client
> Gérer les réclamations et les clients insatisfaits
> L’émergence du secteur privé dans les économies nationales
> Les leviers de l’appui aux entreprises
> La mise en place du dispositif
CM 90 > Le conseiller d’entreprise et les dispositifs
CM 83 > Mettre en place un projet qualité (ISO 9001)
d’appui aux PME
> Construire un projet qualité
> Faire vivre le système qualité et la démarche d’amélioration continue
> Le rôle du conseiller d’entreprise
> L’accompagnement des créateurs et les chefs d’entreprise
CM 84 > La cohésion d’équipe et l’esprit d’entreprise
> Identifier le fonctionnement du collectif et développer l’esprit d’équipe
> Fédérer l’équipe autour du projet d’entreprise
Gestion d’entreprise
>>>
DE SOLIDES RÉFÉRENCES À L’INTERNATIONAL
France
CM 85 > La gestion financière des PME
> Gérer les ressources financières de l’entreprise
> Assurer les équilibres financiers et le développement de l’entreprise
Gestion d’entreprise
Formations de GROUPE
Formations à la carte pour des cadres dirigeants d’entreprises ivoiriennes :
- « Management de la très haute performance »
- « Tableaux de bord : contrôle de la performance et indicateurs de gestion »
2014 et 2015, financement national
République Centrafricaine
Formation à la carte « La création d’entreprise »
2012, Coopération française
CM 86 > Le management de la Supply Chain
> De la logistique à la Supply Chain
> La Supply Chain dans l’entreprise
> La mise en place d’un système d’information sur la Supply Chain
GESTION D’ENTREPRISE
République Démocratique du Congo
Formation « Évaluation financière des entreprises »
2013, Banque africaine de développement
Formations à la carte :
- « Formation de formateurs »
- « Management de la qualité »
- « Leadership »
2014, Banque mondiale
84
85
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>>
Ressources humaines
et formation
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
FI 48
> La gestion des carrières : fidélisation
et gestion des talents
FI 49
> La gestion prévisionnelle des emplois et
compétences (GPEC)
FI 50
> La gestion dynamique des ressources humaines
FI 51
> L’approche par les compétences
et plan de formation
Formations de GROUPE
14 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 91 à CM 104
>
>
>
>
>
>
>
>
86 >>>
Ressources
humaines et formation
Les outils du pilotage des ressources humaines
Construire le référentiel métiers et compétences
Réussir vos recrutements
Évaluer les performances de vos collaborateurs
La conception du plan de formation
Formation de formateurs : concevoir et réaliser
une action de formation
La gestion du dialogue social
La classification des emplois et la méthode
de pesée des postes
La politique de rémunération
Le tableau de bord et le bilan social
La mise en place d’un SIRH
Lutter contre l’absentéisme
Éthique et déontologie professionnelles
La prise en compte du genre dans la politique RH
Ressources humaines et formation
>
>
>
>
>
>
87
FI
>>> Ressources humaines et formation
48 > PARIS (France) du 31 octobre au 4 novembre 2016
La gestion des carrières : fidélisation et
gestion des talents
Public
concerné
> Responsables des ressources
humaines.
> Cadres en charge de la gestion
du personnel.
Objectifs
> Comprendre les enjeux de la gestion des talents pour
la performance des organisations.
> Savoir identifier les talents et les potentiels dans son
organisation.
> Connaître les outils et méthodes à mettre en place pour
développer et fidéliser les talents.
> Directeurs ou gérants d’entreprise.
> Directeurs généraux d’administration.
> Directeur d’organismes publics
ou parapublics.
>>> Programme pédagogique >>>
T H ÈM E 1
LES ENJEUX
DE LA GESTION
DES TALENTS
Prestations pédagogiques
> 2 350 € par personne, hors transport
La gestion prévisionnelle des emplois
et compétences (GPEC)
Public
concerné
> Responsables des ressources
humaines.
> Responsables de la formation.
> Cadres en charge de la gestion
du personnel.
> Directeurs ou gérants d’entreprise.
> Directeurs généraux d’administration.
> Cadres de sociétés nationales et
d’établissements publics.
Objectifs
> Maîtriser les principes, méthodes et outils relatifs à la gestion
prévisionnelle des emplois et compétences.
> Maîtriser la description des emplois et la construction
d’un référentiel métiers et compétences opérationnel.
> Planifier la gestion et le renforcement des compétences
en lien avec la stratégie de son organisation.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LA DÉMARCHE ET
LES OUTILS DE MISE
EN PLACE D’UNE GPEC
Les apports de la GPEC dans
la gestion des ressources humaines.
Les enjeux concurrentiels et le
débauchage.
L’adaptation des processus RH pour
favoriser la fidélisation : formation,
mobilité, rémunération.
Les pré-requis à la mise en place
d’une démarche GPEC.
T H ÈM E 2
L’IDENTIFICATION
DES TALENTS ET
DES POTENTIELS
des documents de leur structure en
lien avec la gestion des ressources
humaines (descriptions de postes,
référentiels métiers, manuel de
procédures GRH, etc.).
49 > PARIS (France) du 14 au 25 novembre 2016
L’identification et la prise en compte
des attentes des talents.
La classification des personnels en
talents, experts, potentiels et haut
potentiels.
Bon à savoir
FI
>>> Ressources humaines et formation
L’impact des talents sur
la performance des organisations.
Les notions de performance,
compétences et potentiel.
> Les participants sont invités à se munir
T H È ME 3
LE DÉVELOPPEMENT
ET LA FIDÉLISATION
DES TALENTS
Formation INDIVIDUELLE
Les acteurs clés de la démarche :
responsables des ressources
humaines, managers, collaborateurs.
Les outils de développement des hauts potentiels : coaching,
co-développement, réseaux,
universités d’entreprises, etc.
La gestion des effectifs en fonction
de la stratégie de son organisation :
structure de l’effectif et pyramide des
âges.
Une démarche globale : la Gestion
Prévisionnelle des Emplois et
Compétences (GPEC).
Les critères d’identification des
talents et la construction d’une grille
d’analyse.
La cartographie des emplois et les
techniques d’analyse et de description
des postes et des emplois.
Bon à savoir
> Les participants sont invités à se munir
La revue de personnel : faire l’état des
lieux des talents.
des documents de leur structure en
lien avec la gestion des emplois et
compétences (descriptions de postes,
référentiels métiers, manuel de
procédures GRH).
Le rôle de la Direction des Ressources
Humaines et des managers.
Prestations pédagogiques
Les outils de détection des potentiels :
tests, entretiens, 360°.
et hébergement. Durée : 1 semaine.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
L’identification de l’impact des
changements sur les emplois
et l’identification des emplois et
populations sensibles.
La construction d’un référentiel
des métiers et des compétences :
conception, rédaction et modalités
de mise à jour.
THÈME 2
ANIMER LA DÉMARCHE
GPEC POUR
L’AMÉLIORATION
DE LA PERFORMANCE
GLOBALE
Le pilotage du dispositif GPEC :
- l’évaluation de la compétence au
Ressources humaines et formation
Formation INDIVIDUELLE
cœur du dispositif,
- les tableaux de bord GPEC,
- la bonne gouvernance de la
démarche GPEC,
- la communication et le dialogue
social.
La GPEC comme outil d’aide à
la décision :
- l’anticipation des redéploiements
de personnels,
- l’optimisation de la stratégie de
recrutement,
- la rationalisation de la politique de
rémunération,
- l’élaboration du plan de formation,
- la gestion de la mobilité.
> 4 400 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
88
89
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
>>> Ressources humaines et formation
50 > LA ROCHELLE (France) du 26 septembre au 14 octobre 2016
La gestion dynamique des ressources
humaines
Public
concerné
Objectifs
> Responsables des ressources
humaines.
> Maîtriser les missions du responsable des RH dans le secteur
public.
> Cadres en charge de la gestion
du personnel.
> Connaître et gérer les outils et les processus de la GRH.
> Directeurs généraux d’administration.
> Directeur d’organismes publics ou
parapublics.
> Comprendre les nouveaux enjeux de la GRH.
> Développer une approche stratégique et prospective
de la GRH.
De la gestion administrative du
personnel à la GRH.
L’évolution du rôle et des missions
des Directions des Ressources
Humaines (DRH).
Les fonctions et l’organisation de
la DRH.
Les relations entre la DRH, les autres
directions et le personnel.
Le rôle du responsable RH et des
autres acteurs des RH (délégation,
information, communication,
facilitation, etc.).
> Les participants sont invités à se munir
des documents de leur structure en
lien avec la gestion des ressources
humaines (descriptions de postes,
référentiels métiers, manuel de
procédures GRH, etc.).
Prestations pédagogiques
> 5 700 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
FI
L’approche par les compétences
et le plan de formation
Public
concerné
> Responsables de la formation.
T HÈM E 2
MANAGER
LES PROCESSUS RH
Le processus et les outils de
recrutement et d’intégration.
> Définir les besoins en formation de l’organisation.
> Cadres en charge du renforcement
des capacités.
> Piloter la mise en œuvre des actions de formation.
> Connaître les outils et méthodes d’évaluation des actions
de formation.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
L’ÉTAT DES LIEUX DES
BESOINS EN FORMATION
SELON L’APPROCHE PAR
LES COMPÉTENCES
Compétences individuelles et
compétences collectives, actuelles et
futures.
La formation pour le développement
des compétences.
L’approche par les compétences :
les concepts clés et l’élaboration des
référentiels métiers et compétences.
T H È ME 3
DÉVELOPPER
LA STRATÉGIE RH
En partenariat avec
L’organisation de la gouvernance RH :
- les politiques RH et le schéma
directeur,
- le bilan social et les tableaux de bord.
La mobilité et le renouvellement
des personnels :
- la classification des emplois,
la description des postes,
- la gestion des carrières,
la gestion des talents.
> Analyser les métiers, fonctions, postes, tâches et caractériser
les compétences afférentes.
> Planifier les activités de formation et élaborer le plan
de formation en cohérence avec les besoins.
La rémunération comme outil
de management.
Le management par les compétences
et les perspectives ouvertes par
la GPEC.
Objectifs
> Responsables des services et
directions de ressources humaines.
De la notation administrative à
l’évaluation de la performance :
- la motivation et les contrats
d’objectifs,
- l’entretien annuel d’évaluation.
Le pilotage des effectifs : définition
des indicateurs et tableau de bord.
>>> Ressources humaines et formation
51 > BOSTON (USA) du 22 août au 2 septembre 2016
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LE POSITIONNEMENT
ET L’ORGANISATION
DE LA FONCTION RH
Bon à savoir
Formation INDIVIDUELLE
Bon à savoir
> Les participants sont invités à se munir
de leur plan de formation (élaboré ou
en cours) ou de tout autre document
pouvant être utile pour enrichir
la formation par des exemples vécus.
Prestations pédagogiques
> 4 900 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Package pédagogique incluant une
tablette tactile.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
Les éléments d’analyse des besoins en
formation :
- le recueil des demandes de formation,
- les objectifs stratégiques de
la structure et la conduite du
changement,
- l’évolution des métiers.
La formalisation des besoins :
- les différentes méthodes d’analyse
des besoins,
- le traitement des écarts emploicompétence,
- du référentiel métier au référentiel de
formation.
THÈME 2
ÉLABORER LE PLAN
DE FORMATION
La définition des objectifs du plan de
formation.
L’établissement des priorités dans
les besoins et les choix de formation.
Les différentes formes de formation
possibles : formation-action, tutorat,
formations interne / externe,
formation continue, formation
de formateurs, etc.
Ressources humaines et formation
Formation INDIVIDUELLE
La rédaction du cahier des charges :
une étape clé pour la maîtrise de
la qualité.
La planification des actions de
formation.
La budgétisation du plan de formation.
THÈME 3
METTRE EN ŒUVRE
ET ÉVALUER
LES FORMATIONS
L’organisation et le suivi des actions de
formation :
- la sélection et la contractualisation
des prestataires externes,
- les formateurs internes,
- la coordination pédagogique et
logistique des actions de formation.
L’évaluation des formations :
- les différents niveaux d’évaluation
des actions de formation : de la
satisfaction à l’impact,
- l’évaluation du plan de formation.
90
91
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
>>> Ressources humaines et formation
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Formations de GROUPE
>>> Ressources humaines et formation
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 91 > Les outils du pilotage des ressources
CM 98 > La classification des emplois et la méthode
humaines
> Le pilotage RH et le management de la performance
> La construction des indicateurs RH
> L’élaboration et l’exploitation des tableaux de bord RH
CM 92 > Construire le référentiel métiers et compétences
> L’analyse des métiers d’une organisation
> La construction du référentiel métiers et compétences
> Les utilisations du référentiel métiers et compétences dans la gestion des ressources humaines
CM 93 > Réussir vos recrutements
> Anticiper et préparer les recrutements
> Sélectionner les candidats
> Réussir l’intégration des nouveaux collaborateurs
CM 94 > Évaluer les performances de vos collaborateurs
> Évaluer les compétences et les performances
> Préparer et conduire l’entretien d’évaluation
> Faire vivre le système d’évaluation
CM 95 > La conception du plan de formation
> La stratégie formation de la structure
> Les différentes étapes du plan de formation
de pesée des postes
> Objectifs et enjeux de la pesée des postes
> Les étapes de la réalisation du système de pesée des postes
> La mise en œuvre d’un projet de pesée des postes
CM 99 > La politique de rémunération
> Les pratiques salariales des organisations
> La construction d’un système de rémunération
> La pilotage de la politique de rémunération
CM 100 > Le tableau de bord et le bilan social
> L’émergence du concept de bilan social
> La construction du tableau de bord social
> L’exploitation du tableau de bord
CM 101 > La mise en place d’un SIRH
> L’apport du SIRH sur la gestion des processus RH
> Le cadrage des besoins et le cahier des charges
> Le pilotage de l’installation du SIRH
Ressources
Ressources humaines
humaines et
et formation
formation
Formations de GROUPE
CM 102 > Lutter contre l’absentéisme
> Définir l’absentéisme
> Mesurer l’absentéisme et son impact sur l’organisation
> Mettre en place un plan d’action
CM 96 > Formation de formateurs :
concevoir et réaliser une action de formation
> La préparation d’une action de formation
> L’animation d’une action de formation
CM 97 > La gestion du dialogue social
> Les composantes du dialogue social
> La prévention et la gestion des conflits sociaux
> La négociation des accords sociaux
92
RESSOURCES
HUMAINES
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
CM 103 > Éthique et déontologie professionnelles
> L’émergence de l’éthique et de la déontologie au travail
> Les champs d’application dans les organisations
> Renforcer l’éthique et la déontologie
CM 104 > La prise en compte du genre dans la politique RH
> Les enjeux de l’approche genre dans les organisations
> Réaliser un diagnostic genre de l’organisation
> Les outils RH de promotion de l’égalité des genres
ET FORMATION
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
93
>>>
Management
de projets
Formations INDIVIDUELLES
(inscription individuelle)
FI 52 | 53
> La planification et le suivi opérationnels
de programmes et projets
FI 54 | 55
> La gestion administrative et financière
et l’audit des programmes et projets
FI 56 | 57
> Le suivi et l’évaluation des programmes
et projets (gestion axée sur les résultats)
FI 58
> Les outils informatiques du suivi-évaluation
(Monitoring) des programmes et projets
FI 59
> Systèmes d’Information Géographique (SIG) Outils de gestion spatiale des projets et
programmes
Formations de GROUPE
8 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 105 à CM 112
> L’identification et la conception de projet
> La planification opérationnelle d’un projet
> La gestion axée sur les résultats (GAR) :
le monitoring de projets
> L’évaluation des projets
Management de projets
> La mesure des impacts des programmes et projets
> Le calcul et le suivi des indicateurs
> Les techniques d’enquêtes statistiques
> Le traitement et l’analyse des données d’enquête
94 >>>
Management
de projets
95
FI
FI
>>> Management de projets
52 > LA ROCHELLE (France) du 23 mai au 17 juin 2016
53 > LA ROCHELLE (France) du 26 septembre au 21 octobre 2016
La planification et le suivi opérationnels
de programmes et projets
Public
concerné
> Coordinateurs ou régisseurs de
programmes et projets.
> Gestionnaires de projets en phase de
préparation ou d’exécution.
> Cadres de l’administration impliqués
dans la mise en place d’une gestion
axée sur les résultats.
Objectifs
> Développer une démarche de conception stratégique de
programme ou projet axée sur les résultats.
> Maîtriser les techniques et outils de planification
opérationnelle, de suivi et de contrôle.
> Utiliser un logiciel pour planifier, suivre et contrôler son projet.
> Faciliter la gestion des équipes et la communication
avec les bailleurs de fonds et la tutelle.
>>> Programme pédagogique >>>
T HÈM E 1
LA PLANIFICATION
STRATÉGIQUE
Le cycle de projet et la gestion axée
sur les résultats.
Le cadre logique comme outil de
planification stratégique.
L’identification et la prise en compte
des facteurs de risque.
Les indicateurs de mesure
des résultats et de la performance
d’un programme ou d’un projet.
Bon à savoir
> Les participants sont invités à se munir
de leurs documents de projet (rapport
d’évaluation, manuel de procédures,
dernier rapport d’activité).
> Informatique : des travaux pratiques
avec le logiciel de gestion Ms Project
permettront aux participants d’en
acquérir une maîtrise opérationnelle.
Prestations pédagogiques
> 6 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 4 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
T HÈM E 2
LA MOBILISATION
DES ÉQUIPES DU PROJET
AUTOUR DES OBJECTIFS
ET ENJEUX
L’identification des différents acteurs
du projet.
Le rôle stratégique du coordinateur ou
chef de projet.
La constitution d’une équipe projet
gagnante (Team Building) et
la motivation.
La conduite de réunions, l’animation,
la gestion du temps, la prise de
décision.
La gestion de l’équipe tout au long
du projet : collaboration, délégation et
gestion des conflits interpersonnels.
Formation INDIVIDUELLE
FI
FI
54 > LA ROCHELLE (France) du 2 au 20 mai 2016
55 > LA ROCHELLE (France) du 28 novembre au 16 décembre 20166
La gestion administrative et financière
et l’audit des programmes et projets
Public
concerné
> Directeurs administratifs et financiers
de programmes et projets.
> Coordinateurs et responsables
du suivi administratif et financier
de programmes et de projets,
sur budgets nationaux ou
internationaux.
> Régisseurs ou comptables de
programmes et projets.
T H È ME 4
L’EXÉCUTION ET LE
CONTRÔLE DES ACTIVITÉS
Le suivi et le contrôle des activités du
projet : la mesure et l’analyse des écarts
en termes de qualité, délais et coûts.
Le suivi et le contrôle budgétaires :
les rapports d’avancement budgétaire.
La gestion des aléas et des imprévus.
L’anticipation et l’adoption de mesures
correctives.
Le reporting et la communication avec
les autorités de tutelle et les bailleurs.
Objectifs
> Assurer la bonne gestion administrative et financière
d’un programme ou d’un projet.
> Réaliser un suivi et un contrôle permanent et efficace.
> Justifier l’utilisation des fonds vis-à-vis des autorités de
tutelle et des partenaires.
> Préparer et recevoir une mission d’audit au sein de son
projet.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LA GESTION
ADMINISTRATIVE ET
LA MISE EN ŒUVRE
DES PROCÉDURES
T H È ME 3
LA PLANIFICATION
OPÉRATIONNELLE
L’organisation du projet, sa structure
et la décomposition des activités en
tâches (WBS).
La définition des responsabilités et
les délais.
La gestion des plannings : PERT,
GANT, chemin critique.
La définition et l‘optimisation des
ressources humaines et matérielles
nécessaires.
L’élaboration du budget en fonction
des ressources.
L’intégration des contraintes et
l’élaboration du planning définitif.
La planification informatisée du
projet : utilité et limite des logiciels
de gestion de projet ; programmation
et optimisation des plannings et des
ressources ; élaboration du budget.
>>> Management de projets
Les attentes des partenaires
financiers en termes d’objectifs et de
transparence.
Principes communs et spécificités des
modalités de gestion administrative et
financière des différents bailleurs.
Le manuel de procédures
administratives, comptables
et financières.
Les procédures d’acquisition et de
suivi de l’exécution des marchés.
Bon à savoir
> Nous recommandons aux participants
de se munir de documents internes à
leur organisation et en rapport avec
le sujet.
> La formation sera illustrée d’études
de cas et permettra aux participants
d’échanger sur les pratiques observées
dans leur pays d’origine.
Prestations pédagogiques
> 5 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 3 semaines.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
THÈME 2
LES MÉTHODES ET OUTILS
DE PILOTAGE FINANCIER ET
D’ANALYSE FINANCIÈRE
L’établissement du budget prévisionnel
ou du devis-programme.
Les modalités d’engagement et
de décaissement.
La mise en place et la supervision de
la production comptable :
- le choix du logiciel comptable et
la supervision de la saisie comptable,
- les plans de comptes,
- la gestion de la trésorerie,
- le suivi physique et financier des
immobilisations et des stocks,
- la gestion des caisses et de la banque.
L’analyse et l’interprétation des états
comptables et financiers :
- le suivi de l’exécution budgétaire et
la mesure des écarts,
- la mise en place de tableaux de bord
financiers,
THÈME 3
RENFORCER LE CONTRÔLE
INTERNE ET SE PRÉPARER
AUX EXIGENCES
DE L’AUDIT
Le contrôle interne de projets et
sa mise en œuvre.
Management de projets
Formation INDIVIDUELLE
La mission d’audit :
- les exigences des bailleurs, le rôle
de l’auditeur et de l’audité,
- la documentation à réunir pour
la mission d’audit,
- l’organisation des différents types
-
d’audits : financier, de conformité,
des marchés publics, de
performance,
le rapport d’audit et la mise en œuvre
des recommandations.
96
97
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
FI
FI
>>> Management de projets
56 > LA ROCHELLE (France)
57 > LA ROCHELLE (France)
du 25 juillet au 19 août 2016
du 31 octobre au 25 novembre 2016
Le suivi et l’évaluation des programmes
et projets (gestion axée sur les résultats)
Public
concerné
> Coordinateurs ou régisseurs
de programmes et de projets.
> Responsables du suivi et de
l’évaluation au sein de programmes
et projets de développement.
> Responsables de directions
des études et planification (DEP)
de ministères techniques.
Objectifs
> Comprendre les principes et les processus de la gestion
axée sur les résultats.
> Être capable de concevoir, mettre en place et organiser
un dispositif de suivi-évaluation.
> Acquérir la démarche et maîtriser les outils de l’évaluation
et de l’analyse d’impact des programmes et projets
de développement.
>>> Programme pédagogique >>>
> Cadres des ministères du Plan.
En partenariat avec
Bon à savoir
nombreux travaux pratiques et
études de cas.
> Les participants sont invités à se
munir de leurs documents de projet :
tableaux de bord, rapports de suiviévaluation, etc.
Prestations pédagogiques
> 6 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 4 semaines.
> Option certification : prévoir 1 250 €
en supplément par personne.
> Package pédagogique incluant
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
FI
T HÈM E 1
LA GESTION DE
PROGRAMMES OU
PROJETS AXÉE SUR
LES RÉSULTATS (GAR)
T HÈM E 2
LE PILOTAGE PAR
UN SYSTÈME DE SUIVIÉVALUATION (MONITORING)
La définition de l’état initial et la mise en
place du système de suivi-évaluation.
Les relations et différences entre suivi
opérationnel et suivi-évaluation.
Les méthodes et outils de collecte et
de traitement des données de suivi.
La conception du tableau de bord ;
l’analyse des écarts et les mesures
des actions correctives.
L’adaptation et la révision des
indicateurs et des objectifs au cours
du programme/projet.
La présentation et la diffusion
des résultats du suivi-évaluation.
La programmation opérationnelle et
les plannings (diagrammes de PERT
et de GANT).
Les outils informatiques du suivi-évaluation
(Monitoring) des programmes et projets
Public
concerné
> Coordonnateurs ou responsables
du suivi-évaluation au sein
de programmes et projets
de développement.
> Responsables de directions
des études et planification (DEP)
des ministères techniques.
Le certificat de compétences s’obtient
à l’issue de plusieurs évaluations :
> contrôle continu en cours de
formation (40 points),
> contrôle de connaissance globale
en fin de formation (quizz, 30 points),
> étude de cas à traiter et à remettre
15 jours après la formation
(note de synthèse, 30 points).
> Utiliser et maîtriser les principaux logiciels d’aide à
la programmation, au suivi et à l’évaluation.
>>> Programme pédagogique >>>
THÈME 1
LES OUTILS
DE PLANIFICATION,
DE SUIVI-ÉVALUATION ET
DE PRISE DE DÉCISION
Les sources des données et
le système d’information de
suivi-évaluation (Monitoring).
L’intérêt, les forces et les faiblesses
des outils informatiques dans
la programmation et le suivi.
Bon à savoir
Les participants souhaitant obtenir la
certification de compétences devront
compléter un dossier de pré-sélection.
> Connaître et utiliser les principaux outils informatiques
permettant d’optimiser le suivi-évaluation des programmes
et projets.
Rappels sur le suivi-évaluation (cycle
de projets, cadre logique, indicateurs).
Ce qui peut être évalué ; les questions
clés de l’évaluation : pertinence,
efficience, efficacité, impact, durabilité.
Les différents types d’évaluation et
les attentes des différents acteurs.
La rédaction du cahier des charges,
la réponse et la conduite de
l’évaluation.
La rédaction des rapports d’évaluation
et la diffusion des résultats et
recommandations.
L’analyse d’impact dans le processus
d’élaboration des politiques publiques.
Certificat
de compétences en
gestion de projets
Objectifs
> Cadres des ministères du Plan.
T H È ME 3
L’ÉVALUATION
DES PROGRAMMES ET
PROJETS
OPTION
>>> Management de projets
58 > LA ROCHELLE (France) du 29 août au 23 septembre 2016
> Cadres des bureaux d’études.
Les concepts clés ; le cycle de
projet et le cadre logique : objectifs,
activités, résultats, impacts attendus
et hypothèses.
Les indicateurs de mesure des résultats
et de la performance d’un programme
ou projet.
La mobilisation des équipes du projet
autour des objectifs et enjeux.
> La formation sera illustrée de
Formation INDIVIDUELLE
Informatique :
> Les nombreux travaux pratiques
informatisés réalisés au cours de cette
formation seront appliqués à des cas
de suivi-évaluation de projets.
> Il est indispensable que les participants
maîtrisent les fonctions de base
d’un tableur (Excel).
Prestations pédagogiques
> 6 600 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 4 semaines.
> Package pédagogique incluant
THÈME 2
UTILISER UN LOGICIEL
DE PROGRAMMATION
OPÉRATIONNELLE
(MS PROJECT)
L’organisation du projet, sa structure
et la décomposition des activités en
tâches (WBS).
L’établissement des plannings
(diagrammes de PERT et de GANT).
La définition et l’optimisation des
ressources humaines et matérielles
nécessaires.
Le suivi des réalisations.
THÈME 3
RÉALISER DES
DÉVELOPPEMENTS
INFORMATIQUES À L’AIDE
D’UN TABLEUR
Les fonctionnalités avancées d’un
tableur : calculs, liaisons, modèles,
filtres, tris, sous-totaux, graphiques,
tableaux croisés dynamiques.
L’informatisation des documents de
suivi (fiches de suivi, tableaux de bord,
indicateurs, calendriers).
Les bases de données et l’analyse
statistique sous Excel.
THÈME 4
DÉVELOPPER
UNE BASE DE DONNÉES
DE SUIVI-ÉVALUATION
Management de projets
Formation INDIVIDUELLE
Les bases de données (Ms Access) :
planification ; méthodes de création ;
structuration d’une table ; saisie,
modification et suppression des
données.
L’exploitation et la modification d’une
base de données.
Les filtres ; les requêtes et les notions
d’opérateurs ; les formulaires ;
les états ; le traitement graphique.
L’intérêt de l’interfaçage avec un système
d’information géographique (SIG).
un ordinateur portable.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
98
99
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Formation INDIVIDUELLE
>>> Management de projets
Formations de GROUPE
>>> Management de projets
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
FI
59 > ABIDJAN (Côte d’Ivoire) du 7 au 18 novembre 2016
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
Systèmes d’Information Géographique (SIG) Outils de gestion spatiale des projets et
programmes
> Responsables du suivi-évaluation
de programmes et projets.
> Cadres d’organisations publiques
ou privées en charge de la mesure
des impacts des programmes et
projets.
> Cadres en charge de la gestion ou
du suivi des volets environnementaux
et / ou sociaux d’un projet.
> Connaître les différentes problématiques à interface spatiale
que l’on peut traiter à l’aide d’un SIG.
> Maîtriser les principales fonctionnalités d’un SIG.
> Implanter les outils nécessaires au suivi des impacts des
projets et des programmes.
> La formation sera réalisée à l’aide
du logiciel QGIS (logiciel libre le
plus utilisé dans le domaine de la
géomatique).
> Les travaux pratiques pourront
être déclinés en fonction de
l’origine des participants : cartes
scolaires ou sanitaires, protection
environnementale, cartes de
représentation des risques de
catastrophes naturelles, projets
fonciers, agricoles ou urbains, etc.
Prestations pédagogiques
> 4 900 € par personne, hors transport
et hébergement. Durée : 2 semaines.
> Subvention de 20€ par nuitée
d’hébergement.
> Repas du midi et pauses-café offerts
les jours de formation.
le monitoring de projets
>>> Programme pédagogique >>>
Présentation des SIG.
Les GPS pour la cartographie de terrain.
organisée autour de travaux pratiques
informatiques. CM 107 > La gestion axée sur les résultats (GAR) :
> De la conception du projet à sa mise en œuvre
> Le monitoring de projet selon la gestion axée sur les résultats (GAR)
Les nouvelles techniques des modèles
numériques de terrain 3D (Lidar).
> Cette formation sera essentiellement
> La conception du projet
> La planification opérationnelle
> Le suivi opérationnel
> Comprendre les principes de la cartographie numérique et
de la géomatique.
Les images satellites au service de
la cartographie thématique.
Bon à savoir
CM 106 La planification opérationnelle d’un projet
Objectifs
T HÈM E 1
LES PRINCIPALES NOTIONS
DE CARTOGRAPHIE ET
SUIVI GÉO-RÉFÉRENCÉ DES
DONNÉES D’UN PROJET
En partenariat avec
> L’identification des besoins et la définition des actions
> La planification opérationnelle et la préparation du budget prévisionnel
> La rédaction du projet à soumettre au financement
Panorama des logiciels SIG
bureautiques, mobiles et web
(fonctionnalités, tarifs, etc.).
Les méthodologies de suivi-évaluation
et de mesure des impacts.
Les applications des SIG dans le suivi
des projets sociaux-économiques,
climatiques et environnementaux :
typologie des indicateurs
géo-référencés.
T HÈM E 2
LES MÉTHODES ET
TECHNIQUES DES SIG
La prise en main d’un logiciel SIG.
Les différents modes d’acquisition
des données : données vecteur,
données raster, utilisation des
différents types de GPS et intégration
des données au SIG.
La numérisation, le géocodage,
les requêtes, la cartographie et la mise
en page.
Les étapes pour connecter une base
de données externe pour la cartographie
thématique d’indicateurs :
- la manipulation et la gestion des
tables, des jointures et les relations
entre les tables,
- l’interrogation et la manipulation
des données géo-référencées,
- les sélections et les requêtes.
Le panorama des outils de traitement
ou géo-traitement des données : calcul d’indices, calcul statistique par
entité spatiale, traitement d’image
et photo-interprétation, traitement
d’un modèle numérique.
T H È ME 3
L’IMPLANTATION
D’UN PROJET SIG
L’identification des besoins en termes
d’information et d’échelle de travail.
Le repérage des informations
existantes gratuites.
L’identification des bases et référentiels
cartographiques nécessaires (cartes
topographiques, images satellites,
photographies aériennes, etc.).
Les étapes et activités de réalisation
du projet.
Les moyens nécessaires et budgets
associés.
100
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
CM 108 > L’évaluation des projets
> La place de l’évaluation dans la gestion de projet
> Préparer et conduire une évaluation de projets
CM 109 > La mesure des impacts des programmes et projets
> La mesure de l’impact d’un programme ou projet
> Le traitement, l’analyse des données et la formulation des recommandations
CM 110 > Le calcul et le suivi des indicateurs
> Les caractéristiques des indicateurs
> L’obtention des indicateurs
> L’utilisation des indicateurs
Management de projets
Public
concerné
CM 105 > L’identification et la conception de projet
CM 111 > Les techniques d’enquêtes statistiques
> Les caractéristiques d’une enquête statistique
> Les notions de sondage
> La préparation et la réalisation d’une enquête
CM 112 > Le traitement et l’analyse des données d’enquête
> Le traitement des données d’enquête
> Les outils de statistiques descriptives
> L’analyse multivariée des données d’enquête
MANAGT DE PROJETS
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
101
Développement durable
>>>
Informatique
et TIC
Formations de GROUPE
6 formations de groupe en France ou à l’étranger
CM 113
> Administration, maintenance et sécurité
des réseaux
CM 114
> Administration des systèmes d’exploitation et
gestion des données
CM 115
> Maintenance, diagnostic et dépannage
(matériels et logiciels)
CM 116
> Le déploiement des réseaux TIC
(fibres optiques)
CM 117
> SIG (Système d’information géographique) :
techniques d’acquisition et de traitement
des données
CM 118
> SIG (Système d’information géographique) :
Informatique et TIC
création et gestion des bases de données
relationnelles
102 >>>
Informatique et TIC
103
Formations de GROUPE
>>> Informatique et TIC
pour un groupe que vous constituez,
dans un lieu approprié : vos locaux, en résidentiel ou un de nos centres de formation en France,
pour une durée à définir (quelques jours à plusieurs semaines) et des dates respectant au mieux vos attentes.
>>
>>
Nos lieux de formation
Un grand choix de formations opérationnelles à organiser selon vos besoins :
Contenus des formations consultables sur www.forhom.com
CM 113 > Administration, maintenance et sécurité des réseaux
>
>
>
>
Les réseaux locaux
Les protocoles et les adresses IP
L’installation d’un réseau
La sécurité des réseaux
CM 114 > Administration des systèmes d’exploitation et gestion
des données
> La gestion et l’administration des systèmes d’exploitation
> La gestion des données
CM 115 > Maintenance, diagnostic et dépannage
(matériels et logiciels)
>
>
>
>
L’architecture des matériels
L’environnement logiciel
Les outils
Le dépannage
La Rochelle
Paris
La Rochelle compte parmi les villes
les plus attractives et les plus
dynamiques de France. Citée
millénaire résolument tournée vers
l’avenir et le développement durable, cette ville portuaire possède
un patrimoine naturel et architectural exceptionnel.
Nos formations en région parisienne sont dispensées dans
les nouveaux locaux du siège
d’Egis, groupe auquel appartient
l’Institut Forhom.
Sur la côte Atlantique, La Rochelle
est située à moins de trois heures
de Paris ; six trains à grande vitesse
(TGV) les relient par jour.
L’Institut Forhom est situé au cœur
du pôle universitaire, à proximité
de nombreux commerces et restaurants, et à quelques minutes du
centre historique de la ville.
CM 116 > Le déploiement des réseaux TIC (fibres optiques)
CM 117 > SIG (Système d’information géographique) :
techniques d’acquisition et de traitement
des données
> Les principales notions de cartographie
> Les techniques d’acquisition des données
> Les techniques de traitement des données
gestion des bases de données relationnelles
> Le modèle relationnel
> La conception d’une base de données relationnelle
> Les liens entre la base de données et le SIG
104
INFORMATIQUE
ET TIC
INSTITUT FORHOM • Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26 • institut.forhom@egis.fr - www.forhom.com
Toulouse
Ville à l’architecture caractéristique
des cités du Midi de la France,
Toulouse est surnommée la « ville
rose » en raison de la couleur du
matériau de construction traditionnel local, la brique de terre cuite.
Conviviales et lumineuses, les
salles de notre implantation parisienne offrent un cadre de formation
fonctionnel et agréable.
Fort de l’implantation du groupe
Egis à Toulouse, capitale européenne de l’industrie aéronautique et spatiale, l’Institut Forhom
s’appuie sur l’expertise d’Egis
Avia pour l’organisation de ses
formations dans le domaine de
l’aviation civile, sur les métiers
de la gestion du trafic aérien,
des aéroports et des opérations
aériennes.
> Les enjeux économiques et sociétaux des TIC
> Le développement des infrastructures TIC
> L’exploitation des infrastructures TIC
CM 118 > SIG (Système d’information géographique) : création et
Situé à Guyancourt, à 10 minutes
de Versailles et 25 minutes de
Paris, ce site dispose de toutes
les facilités technologiques et
logistiques pour rendre votre
séjour parisien fructueux.
Abidjan
Plaque tournante de l’Afrique de l’Ouest, Abidjan se situe sur
les bords de la lagune Ébrié et du golfe de Guinée. Cette capitale économique très industrialisée allie centres commerciaux
modernes et activités traditionnelles. Une promenade
dans le quartier de Cocody vous permettra de découvrir
l’artisanat local et de poursuivre vos découvertes sur le
Plateau, principal quartier des affaires de la ville d’Abidjan.
Boston
Capitale de l’État du Massachussetts, premier centre du
peuplement de la « Nouvelle Angleterre », Boston est une ville
agréable dotée d’un riche patrimoine historique. Nombreux
musées et sites historiques témoignent du rôle prépondérant
qu’elle a joué lors de la Guerre d’Indépendance, ce qui lui a
d’ailleurs valu son surnom de Berceau de la Liberté.
36
le nombre d’années
d’expérience
de la formation
2016
L’année de votre
formation
La Rochelle
90
le pourcentage
de satisfaction
des participanrs
Paris
Toulouse
Boston
Abidjan
Institut Forhom
15, rue Philippe Harlé – BP 63001
17030 La Rochelle cedex 1 - France
Tél. +33 (0)5 46 45 91 25 - Fax +33 (0)5 46 45 91 26
institut.forhom@egis.fr
Formation & conseil RH par
www.forhom.com
10-32-3010 • Création
• Impression
05 46 30 29 29
Crédits Photos : © Institut Forhom - © Egis : Brian A. Jackson, Bailly Marion, Thierry Milherou, Vincent Mesnier, Etienne Lenoir, Balloïde, Ibrahim Boussari, Mario Renzi, Daniel Georget, J. Sully, Stephane Fu, Hervé Guerpillon, Stéphane Rémael,
Florence Levillain, Najah for Major Works, Alberto Tortola, Michel Carrincazeaux, Jacques Martin, Cyrille Dupont, Yannick Nodin, Mathias Ridde, F. Joudat - © Egis’scope - © AERCO - © Calvio - © Enia Architectes - © Eurotunnel - © Eurocontrol © Fotofolia - © I-média - © Karine Barthelemy - © Pavlinec - © Rosiek Photography by Roep Rosiek - © Setym International - © Thinkstock - © Ville de Toulouse.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
5 129 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler