close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

20` de fuite

IntégréTéléchargement
Faeress
20' de fuite
Publié sur Scribay le 01/07/2016
20' de fuite
20' de fuite
Je cours dans les rues étrangement vides de Londres, essoufflée. Ils sont à mes
trousses, et je ne peux pas prendre le temps de m'arrêter. Mes deux tresses rousses
me passent devant le visage, tandis que je tourne la tête pour voir où ils en sont. Je
ne les aperçois plus, alors je prends le parti de bifurquer dans quelques rues de ma
ville natale, avant de déboucher dans une avenue bondée de touristes, étonnant
contraste avec les autre rues parcourues. Mon objectif étant de me fondre dans la
masse, j'entre dans une boutique, typiquement attrape-touriste,qui vent des
souvenirs en tout genre. J'en ressors quelques minutes plus tard, mon porte-monnaie
fortement allégé, avec un chapeau tout mou et des lunettes en plastique bas de
gamme (tous deux au couleurs de l'Union Jack), ainsi qu'un adorable carlin en
plastique (notez la sarcastie) qui dodeline de la tête, à mettre à l'arrière de sa voiture
(encore eut-il fallu que j'en aie une), ainsi que'un mug super kitsch à l'effigie de la
reine... Oui, la même qui m'a poussée à fuir. Je débourse encore un peu de de mes
précieux sous pour acheter un ticket, pour un de ces bu rouges à deux étages, encore
une fois, pour me fondre dans la masse des touristes. Je sais que c'est dangereux,
que je ne devrais sûrement pas, mais là, tout ce dont j'ai besoin, c'est d'un moment
de répit, et puis ils n'oseraient pas attaquer un bus rempli de touristes!... Si ?
Je m'affale finalement dans un siège moelleux, le plus proche de la sortie que j'ai pu
trouver. Enfin, un peu de calme. Je tente vainement de calmer mon cœur qui bat la
chamade, mais cela ne sert pas à grand-chose. En fait, je crois que l'adrénaline est
encore trop présente pour qu'il ne cesse immédiatement. Et pourtant, il faut que je
me calme, que je garde mon énergie, d'autant que je n'arriverais pas à réfléchir si
tout ce à quoi je pense, c'est au sang qui bat dans mes tempes. Une vieille dame
s'assoit à côté de moi, je me hérisse immédiatement. Je sais que je suis peut être en
train de devenir parano en imaginant qu'elle est eut-être une agente déguisée, mais
c'est plus fort que moi, et puis ça doit devenir une habitude, vu ce que je risque les
prochains temps. Je me maudis encore une fois de n'avoir rien prévu. Je veux dire, je
savais que je jouais à un jeu dangereux, pourtant, j'était immergée dans mon orgueil,
et jamais je n'aurais pu croire que je perdrais. Oui, j'aurais dû prévoir un plan de
fuite, mais que voulez-vous, j'avais un ego trop imposant pour ça. Et puis
franchement, pour qui je me suis prise à faire ça ? Je n'ai rien dune super-héroïne, ou
d'une super-méchante, ou de je-ne-sais-quoi encore. Je suis pas spécialement
intelligente, peut-être dans les hauteurs de la moyenne, quoique je commence à en
douter au vu de ce qui vient de se passer. Je ne suis pas super sportive non plus, je
parlerais même de grosse feignasse: si je ne vais à la salle de sport, ce n'est que
parce que je sais que, quoiqu'on en dise, et même si c'est involontaire, l'apparence,
au moins dans les premiers temps, lorsqu'on ne connait pas encore la personne,
prime. Et que, moi, je dois absolument pousser les gens à me croire. Ce n'est pas
20' de fuite
pour rien que j'ai adopté, pendant toutes ces années, le look d'une enfant sérieuse,
les yeux grands ouverts, concentrée, faussement naïve. Mais enfin, pour ce que ça
m'aura servi... J'ai vraiment été conne, il faut le dire, de croire que je pourrais avoir
autant d'argent, de respect, et tout ce qui va avec, aussi facilement... Mais enfin,
maintenant, je vais devoir apprendre de mon immense erreur, et dans un autre pays.
Je peux dire adieu à mes rêves de célébrité, et je sais déjà que je vais en voir des
vertes et des pas mûres. Ça m'apprendra à être aussi aveugle.
Et puis, qui sait: c'est peut-être un mal pour un bien. Sortir d'une vie où tout est
soigneusement millimétré, où les apparences priment et où l'hypocrisie et la
manipulation sont omniprésentes, pour une vie plus simple.
Enfin.
Pas sûr que ça me plaise... comme si j'avais le choix!
3
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
60 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler