close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

25ème parution - GRAND SEMINAIRE SAINT PAUL DE DJIME

IntégréTéléchargement
1
4ème semaine de Carême, année C
Semaine du dim 1er au sam 7 mai 2016
Père Honoré
KOUDOHIN
Révérend Père, révérendes sœurs et vous bien aimés du
Christ, bonjour
été arrosée cette semaine par une bonne pluie, don de
Dieu à notre terre de Djimè. Comme nous sommes com-
« Ils sont finis les jours de la passion » clame la blés !
bénédiction solennelle de Pâques avec une invitation
«Oui, chers frères et sœurs en Christ, ils sont vrai-
pressante à jubiler au rythme de la vie du Ressuscité, ce-
ment finis les jours de la passion. Et cela pour cause : nous
lui-là même qui est mort par amour pour nous, le Christ,
sommes destinés pour l’éternité, que dis-je, nous sommes
notre Seigneur. Aujourd’hui plus que ja-
citoyens du ciel et la Jérusalem céleste dont
mais ces paroles résonnent dans nos cœurs
nous parle la deuxième lecture de ce jour
avec un écho renouvelé car, nous voici
extraite du livre de l’Apocalypse nous en
comblés de grâces tant nos motifs de joie
donne un avant-gout ; le nombre 12 est
et d’action de grâce sont multiples : nous
symbolique et vient nous rappeler l’univer-
sommes bien au sixième dimanche de Pâ-
salisme du salut que d’ailleurs le psalmiste
ques ou nous fêtons le Christ ressuscité.
nous fait célébrer quand il invite tous les
La Providence nous donne de célébrer
peuples à la louange même si les premières
Saint Joseph travailleur en communion
communautés chrétiennes traversent parfois
avec les étudiants de la troisième année
une situation de crise. Celle d’Antioche a
dont c’est le saint patron et comme si cela
bien raison de se référer aux Apôtres qui par
ne suffisait pas, la promotion de la deuxième année nous
l’entremise de Paul, Barnabé, Jude et de Silas les ramène-
rejoint au cœur de notre allégresse pour nous apporter le
ront à l’essentiel de la doctrine du Christ. Pour aller au
pain et l’eau, tenez-vous bien, je veux dire de quoi fes- Christ point n’est besoin de circoncision. La foi demeure
toyer au réfectoire dans les chants et les danses, après
alors une grâce, un don gratuit. Encore faudrait-il croire au
avoir célébré leur saint patron Saint Jean Paul II le 27
-delà de toute peur et pénétrer l’intelligence des Ecritures.
avril dernier. Tout ceci au lendemain de notre pèlerinage
Pour preuve, la péricope extraite de l’évangile selon Jean
au pied de notre Dame d’Arigbo après que notre terre a
et que nous venons à peine d’écouter nous engage à dé-
2
couvrir sous un jour nouveau Celui qui vient nous redon-
tu te manifestes à nous et non au monde ? » Jésus lui fera
ner la vie de Dieu, Jésus-Christ notre Seigneur.
comprendre qu’il peut bien se manifester mais seulement
Pour mieux comprendre cette page d’évangile il
à ceux qui entrent dans ce rapport avec lui et non au
convient que nous la situions dans son contexte. Il s’agit
monde au sens johannique du terme --puisque le monde
de la dernière cène au cours de laquelle Jésus laissait un
chez st Jean renferme un sens avec une conception de
testament spirituel à ses apôtres. Lorsque nous considé-
vie qui se situe aux antipodes de celle que propose le
rons le texte se situant en amont, nous découvrons que
Christ-. « Si quelqu’un m’aime, dit Jésus, il restera fidèle
l’évangéliste Jean met sur les lèvres de certains disciples
à ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons chez
des questions qui nous habitent nous aussi et que nous
lui, nous irons demeurer auprès de lui… » (Jn 14,23).
aurions voulu poser à Jésus.
Dans cet évangile le verbe aimer revient 4 fois. Point
D’abord Pierre demanda à Jésus : « Seigneur ou
n’est besoin de rappeler qu’il s’agit de l’amour agapè, une
vas-tu ? » (Jn 13,36) et Jésus de lui répondre « Là où je
marque déposée de l’amour de Jésus, un amour incondi-
vais tu ne peux me suivre maintenant ». sur insistance de
tionnel, gratuit, sans intérêt. Jésus réclame cet amour. En
Pierre Jésus lui prédit qu’il le reniera trois fois avant que
disant « si quelqu’un m’aime » Jésus entend dire « si
le coq ne chante. Puis intervient Thomas lorsque Jésus dit
quelqu’un veut lier sa vie à la mienne », un peu comme
ceci « Là où je vais, vous connaissez le chemin ». Tho-
dans un régime matrimonial deux époux en parfaite com-
mas qui est très concret lui répliqua : « Seigneur, nous ne
munion ont un même projet de vie. Jésus veut donc dire
savons même pas où tu vas. Comment en connaitrions-
« si quelqu’un veut lier sa vie à la mienne, il y a une et
nous le chemin ? » (Jn 14,5). Jésus lui répondit : « Moi je
une seule façon de le faire : qu’il reste fidèle à ma parole
suis le chemin la vérité et la vie ». La réaction de Philippe
ou si vous voulez qu’il observe mon commandement com-
ne se fera pas attendre. Lorsque Jésus dit « Dès à présent
me règle de vie : celui d’aimer. » Et à juste titre Jésus se
vous connaissez le Père et vous l’avez vu » Philippe lui
manifeste à ceux qui acceptent d’entrer dans ce rapport
rétorqua : « Montre-nous le Père et cela nous suffit » (Jn
avec lui. Par conséquent Celui-là fera l’expérience de l’a-
14,8). Jésus lui répondit : « Qui m’a vu a vu le Père ».
mour du Père. « Nous irons demeurer auprès de lui » dit
Toutes ces interrogations nous touchent profondément.
Jésus. Puisque chaque rencontre avec le Seigneur laisse
Avec la réponse de Jésus à Philippe nous comprenons que
des signes évidents de la présence de l’Esprit de Dieu
l’unique mode dont nous disposons pour connaitre le Père
dans la vie de l’homme, lorsque nous laissons s’exprimer
c’est de contempler le visage de Jésus Christ. Et dans sa
le divin en nous, cela a des manifestations extérieures
réponse Jésus affirme au verset 15 « Si vous m’aimez,
dans notre façon de parler, dans toute notre vie. Nous de-
vous obéirez à mes commandements… ». Même si le ter-
venons complétement différents de ceux qui se laissent
me est au pluriel, vous vous en doutez, il s’agit de l’uni-
guider par le monde. Voilà pourquoi la manifestation de
que commandement du Christ, celui d’aimer. Ce pluriel
jésus ne peut advenir que dans la vie de celui qui accueil-
traduit le fait que les manifestations ou les situations
le sa parole. Elle se présente sous plusieurs formes dont la
dans lesquelles il se concrétise sont multiples (donner à
présence de Jésus dans chaque disciple qui aime ; Quand
manger à qui a faim, vêtir qui est nu, accueillir l’étran-
le disciple aime en effet, ses comportements
ger…) C’est quand Jude, un quatrième disciple va interro-
communion avec ceux de Jésus dont il devient le miroir,
ger Jésus qu’il reprendra à nouveau frais ce qu’il a dit à
son sourire celui de Jésus, ses paroles, ses actions, sa vie,
Philippe. Jude lui dit : « Seigneur, comment se fait-il que
tout en lui fait écho de la vie du Père car il est habité par
sont en
3
l’Esprit Saint. C’est bien le Défenseur que Jésus
nous promet, le Paraclet qui vient dissuader nos solitudes dans un monde qui agit bien souvent selon
des critères différents des nôtres. Il nous défend
contre nous-mêmes, nos égoïsmes ; il défend nos
Nous avons du prix aux yeux de Dieu.
vies contre ces voix qui voudraient les emporter ou
Chers frères, à vous grâce et bonheur de la part
nous indiquer d’autres chemins qui ne sont pas des
du Dieu incommensurablement miséricordieux qui nous
chemins de vie. Le Paraclet que le Père enverra au
appelle à nous dépouillez de nous-mêmes et de marcher
nom de Jésus, c’est bien l’Esprit qui est à nos côtés
à sa suite. A travers cette formule de salutation paulien-
et qui chemine avec nous. C’est aussi cette voix in-
ne nous vous réitérons notre gratuite pour votre confian-
térieure qui nous donne des inspirations pour une vie
ce sans cesse renouvelée et pour l‘intérêt que vous portez
calquée sur l’évangile. Oui, il vient, l’Esprit Saint,
à chaque parution de cet hebdomadaire d’information.
pour nous rappeler le message du Christ et nous ai-
Au lendemain de notre pèlerinage au Sanctuaire Notre
der à en témoigner au milieu de ce monde sans être
Dame d’Arigbo de Dassa-Zoumè dans le cadre de l’an-
du monde. Cela dit, mon frère , ma sœur, chaque
née sainte de la miséricorde décrétée par le saint père,
fois qu’à l’instar des jeunes de ton âge tu es tenté de
nous voilà déjà à la 6ème semaine du temps de Pâques.
mettre en veilleuse les valeurs et ton identité pour
Cette sixième semaine aussi riche par les différents tex-
faire l’option d’une vie peu recommandable, chaque
tes scripturaires que notre sainte mère l’Eglise nous pro-
fois que le monde réduit les béatitudes à un rêve ir-
pose sera davantage enrichie par la solennité de l’ascen-
réalisable et l’amour de l’ennemi à une idéologie, et
sion de notre Seigneur Jésus-Christ. Il est donc inutile de
que tu sens une voix intérieure te rappeler que tu es
rester à regarder le ciel : la glorification du Christ Res-
citoyen du ciel appelé à être sel de la terre et lumière
suscité auprès du Père ne doit pas nous plonger dans une
du monde, sache que c’est la voix de l’Esprit, Guide
sorte de léthargie spirituelle, qui nous dispenserait de la
suprême de nos vies qui résonne en toi. C’est Lui
mission… au contraire ! Il fit de nous les témoins de sa
qui nous enseigne tout, non pas comme un maitre en
Bonne Nouvelle, jusqu’à ce qu’il revienne » l’Evangile
théologie mais en nous donnant un cœur nouveau
du jour nous donnera de surcroît l’assurance que le
d’où émerge constamment une force qui nous porte
Christ nous envoie un défenseur, une force qui nous as-
à aimer et à faire de notre vie un don. Il nous donne
sistera, l’Esprit du Père et du Fils. Que de grâces pour
des pulsions nous indiquant ainsi comment nous
nous, créatures limitées et finies : nous avons du prix aux
comporter et à ce point l’amour cesse d’être un com-
yeux de Dieu. Les diverses rubriques de cette semaine
mandement pour devenir une exigence de vie issue
nous aiderons rester fidèle à notre engagement, à l’exem-
de notre nature nouvelle de chrétiens tissée d’amour
ple de Saint Joseph époux de Marie dont c’est le mois.
au quotidien avec le secours de la Bienheureuse
ainsi, nous pourrons avoir part à la place que le Christ
Vierge Marie. Qu’il en soit ainsi pour chacun et
nous prépare auprès de son Père. Bonne délectation à
pour tous. Amen.
tous et sanctifiante semaine.
Constant HOSSOU
4
ment à travers le mémorable exemple de son silence
efficace et de sa discrétion agissante. Du reste, engageons-nous à tenir Saint Joseph comme exemple, lui le
saint Charpentier “Bethleemien’’.
Un Saint Charpentier “Bethléemien’’.
Jérôme Mahukpégo DANHOUTO.
Chers amis,
Qu’il nous soit ici accordée, la permission de faire, la
plus belle des leçons que l’on puisse tirer de la vie de
Saint Joseph, cet homme qui, jamais ne disait rien,
mais toujours, faisait ce qu’il lui était demandé.
Pour preuve, sur le point de mettre en application la contrariante décision d’éconduire secrètement
sa Vierge et Promise, il n’hésita pourtant pas à faire
acte d’obéissance aux recommandations de l’ange du
LE SAVIEZ-VOUS ?
Seigneur. De même, afin d’éviter à sa maisonnée de
Sinon faites votre aggiornamento !
tomber sous les affres du criminel dessein d’Hérode, il
ne lésina point non plus sur la nécessité de poser courageusement, un acte de grande responsabilité, en entreprenant, conformément aux prescriptions reçues en
songe, de conduire à l’abri en Egypte, l’Enfant-Dieu et
sa mère Marie, confiés à ses soins par la divine Providence.
A notre avis, il importe de faire remarquer l’exceptionnel pragmatisme de Joseph, que révèle sa renommée à Nazareth : Le charpentier ! D’ailleurs, la
circonlocution « fils du Charpentier », n’est-elle pas
demeurée, à l’épreuve des siècles, une façon très explicite de désigner Jésus ? C’est définitivement dire qu’il
n’y a jamais rien de mieux que nos actes, par-delà nos
dires, pour forger notre réputation sur terre et nous faire gagner davantage de points pour le Royaume des
Cieux.
S’il est vrai, comme le suggère si bien la Pragmatique à propos des actes de langage, que Dire c’est
faire, il n’est pas non plus à écarter que, dans certaines
circonstances, il est parfois préférable de Faire sans
Dire. Et cela, saint Joseph nous l’enseigne magistrale-
L’excès en toute chose est nuisible nous a appris le
cours de l’histoire. En effet, face à la subtilité de la langue française, nous tombons quelques fois dans des erreurs qui nécessitent d’être corrigées. Ces erreurs se
font récurrentes au point où elles s’imposent comme
normes alors qu’elles sont des blessures faites à notre
très chère langue de Molière, le Français. Elles apparaissent surtout dans des répétitions parfois soporifiques qu’il urge de corriger. Cela ne sera possible que
grâce à notre attention qui doit être portée sur l’origine
des mots que nous utilisons. En partant de leur origine,
nous pouvons mieux les utiliser, les employer afin de
corriger nos fautes ordinaires.
Comme on dit : descendre et non descendre en bas
En bon français, on dira
Prévoir et non prévoir à l’avance
Ex : Avant toute célébration eucharistique, il faut prévoir les livres liturgiques et le calice et non prévoir à
l’avance….
Collaborer et non collaborer ensemble
Ex : La commission liturgique et son père de tutelle
collaborent pour l’amélioration de la vie spirituelle
5
dans notre maison et non collaborent ensemble
pour …
A l’ensemencement du silence aimable.
Silence et humilité s’appellent
Aussi en bon langage français, dira-t-on :
Et le fruit de leur union est la Sagesse belle.
Une panacée et non une panacée universelle
Joseph pour avoir incarné toutes ces vertus,
Un apanage et non un apanage exclusif
Est désormais pour nous un modèle sûr.
Reculer et non reculer en arrière
Qu’il ait eu l’insigne privilège d’assumer
Comparer et non comparer entre eux
-Tout humain qu’il était malgré son indignité-,
La paternité de la Parole Créatrice
Jean-Alexandre TOZE
-Jésus, qui a rendu l’Unique et Vrai Sacrifice -,
Cela doit véritablement nous instruire !
Voilà où l’humilité peut conduire :
Etre intendant fidèle et consciencieux
Des richesses ou trésors inouïs des Cieux !
Devenons “Joseph“ dans nos relations,
Imitons sans cesse sa discrétion,
Le silence qui murmure la présence de Dieu,
Le silence qui dit le Créateur des cieux,
Féconde en nous l’humilité profonde,
Que par son obéissance Jésus fonde.
Joseph l’ayant vite compris,
Mais aussi son amour du travail bien fait,
Qu’il a su, par son métier, inculquer à Jésus de Nazareth,
Et nous serons aimés du Dieu Providence,
En qui notre être prend tout son sens.
S’en est irrésistiblement épris.
Contemplons en effet son effacement total,
Pour saisir ce mystère triomphal :
Devant l’action de l’Esprit Saint,
Par laquelle prit chair le Verbe Divin,
De la chair saine et Immaculée
De la Vierge Marie sa Bien-aimée,
Joseph pouvait recourir à la justice humaine,
Mais l’ayant trouvée très tôt vaine,
Il a préféré laisser faire, le Dieu Vivant,
Le Père infiniment grand et aimant.
Son humilité est un exemple à suivre,
Pour tous ceux qui sont ivres,
Et désireux de faire de leur cœur,
Un pot de fleur de grande valeur,
Rempli de terreau favorable
Abel Franck WAGOUSSI
6
UNE ERREUR MONUMENTALE
Politique : Point du 2ème conseil des ministres
L’hyperbole « désert de compétence » utilisée par le
De
ce
deuxième
Président de la République lors de sa première visite
conseil des ministres,
officielle à l’Elysée s’avère choquante pour beaucoup
plusieurs
de Béninois. Cette expression utilisée par Patrice TA-
sont
décisions
issues.
Entre
LON pour caricaturer la situation que traverse le Bé-
autres, notons : la prise du décret portant constitution
nin a déconcerté plus d’un. C’est quasiment insulter
d’une commission de vérification de la régularité des
l’intelligentsia béninoise que de parler ainsi. Le Bénin
concours directs de recrutement d’agents de l’Etat
foisonne de compétences et cela n’est plus à prouver.
organisés au titre de l’année 2015, laquelle commis-
C’est plutôt l’administration publique qui peut être
sion devra déposer son rapport dans un délai de 45
remise en cause. Sa décadence pourrait être justifiée
jours; retrait du décret 2016-024 du 11 février 2016
par le fait que le dernier recrutement a eu lieu en
par le Conseil des ministres portant régime indemni-
1986 et la plupart des travailleurs expérimentés sont
taire applicable aux directeurs de cabinet des ministè-
admis à la retraite. Le président ne peut en aucun cas
res, aux secrétaires généraux des ministères et à leurs
demander l’aide des compétences françaises, alors
adjoints ; le problème de l’énergie n’a pas été occulté
que le secteur privé béninois est fait de personnes
au cours de ce conseil des ministres. Le conseil a éga-
qualifiées et ayant une certaine expérience dans leur
lement décidé de rétablir l’accord cadre entre l’Etat et
domaine d’activité. Pourquoi ne pas tendre la main à
l’Association interprofessionnelle du coton (AIC)
ce secteur qui fait ses preuves ? Que cache cette col-
suspendu depuis septembre 2013. Le gouvernement a
laboration franco-béninoise voulue par le président de
dissout des structures rattachées à la présidence de la
la République ? Ce qui inquiète plus d’un béninois est
République telles que le Conseil présidentiel de l’in-
cette détermination subite de Patrice TALON à colla-
vestissement, du Haut commissariat à la gouvernance
borer avec la France qu’il a peinte de tous les mots
concertée, du Haut commissariat à la solidarité natio-
avant son élection. En tout état de cause, l’histoire
nale et du Bureau de l’auditeur général. Le Conseil a
rattrape toujours. C’est un affront qui est fait au peu-
enfin supprimé les postes de chargés de missions des
ple béninois qu’il faut laver par un ‘’Mea Culpa’’ pu-
ministères.
blic.
Exupéry Armel GANVOEDO
Politique : Point de presse de Patrice TALON
après ses visites en Côte d’Ivoire et en France
Le président justifie sa visite à Abidjan en affirmant
que c’est avant tout une visite de travail traitant des
questions relatives à la sécurité de la sous région et la
7
récurrente
ques-
tion de l’énergie
qui se pose au Bénin avant d’être
une rencontre de
réconciliation.
Il
s’est aussi prononcé sur sa visite en France où il a
fait son bilan de santé et rencontré François HOL-
gements et de la désinformation. Le ministre s’est
engagé à œuvrer à l’amélioration des conditions de
vie et de travail de tous les travailleurs du secteur public et privé.
Politique : 58ème
anniversaire du chef de l’Etat
Patrice TALON
Afin de rendre grâce à Dieu pour le don de la vie ce
1er mai, le
LANDE où ils ont échangé sur le partenariat bénino
président
-français, sur les priorités du Bénin et ses attentes :
de la Répu-
la crise énergétique, la question de la compétence
des cadres béninois et celle de la sécurité. Il est revenu entre autre sur l’expression « un désert de
compétence ». Pour lui, beaucoup de cadres ont
quitté l’administration publique au détriment du
secteur privé mieux encore sont engagés à l’échiquier international, du coup nous sommes confrontés à un problème de compétence.
a
choisi
la
cathédrale
Notre Dame de l’Immaculée Conception de PortoNovo où il a participé à la Célébration Eucharistique
de 7h présidée par le Père Charlemagne KOUDHOROT, curé de la Cathédrale en compagnie de sa femme, de sa proche famille ainsi que d’amis et sympa-
Politique : Adidjatou Mathys face aux centrales
et confédérations syndicales
Dans le cadre de la
commémoration de
la fête internationale
du travail, le ministre du travail reçoit
des
blique
centrales
et
confédérations syndicales leurs cahiers de doléances. Pour Paul ESSE, secrétaire général de la
CSTB, cette cérémonie était devenue folklorique à
l’époque, il a présenté au nom des travailleurs affilés à la CSTB, leurs revendications qui doivent être
traitées dans le court, moyen et long terme. Quant
aux autres centrales réunies pour présenter leur unique cahier de doléances, Noël CHADARE, leur représentant parle de la rupture d’avec les mauvais
traitements, rupture d’avec le non-respect des enga-
thisants. Selon le célébrant, ce geste du chef de l’Etat
nous fait comprendre qu’être président, c’est être au
service
de
Dieu. Tout
fut marqué
par une sobriété totale.
Sport : Crise du football au Bénin
La FIFA, à travers une correspondance adressée au
Président du Comité de Normalisation du football
béninois, Me Rafiou PARAISO, exige l’organisation
du congrès électif de la FBF le mercredi 4 mai au
plus tard. Dans le cas échéant, le Bénin serait sanctionné dans les prochains jours par la FIFA.
Eric H. GNAO
8
9
10
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
4 513 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler