close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

banque de graines : semer pour preserver la biodiversite

IntégréTéléchargement
European
Community’s Sixth
Framework
BANQUE DE GRAINES : SEMER POUR PRESERVER LA
BIODIVERSITE DU FUTUR
« Trop souvent sous-estimée, la diversité biologique est pourtant essentielle à la vie humaine et
a un rôle crucial à jouer dans le développement durable et l’élimination de la pauvreté. Elle fait
vivre des millions de personnes, contribue à la sécurité alimentaire et est une source précieuse
de substances qui sont utilisées dans la pharmacopée tant traditionnelle que moderne.» Voici
comment le secrétaire de l’ONU Kofi Annan a défini la biodiversité à la Journée Internationale sur
la Diversité Biologique en 2003.
Les êtres humains dépendent fortement du capital biologique et sans lui, il aurait été impossible
d'atteindre le niveau de prospérité dont nous jouissons actuellement. Les plantes nous
fournissent la nourriture, les médicaments, le bois et l’énergie, mais durant le dernier siècle, les
pressions humaines et l’accélération du développement industriel ont sévèrement affecté cet
héritage naturel. L’extinction de nouvelles espèces amène une perte irréversible de plantes
uniques potentiellement importantes pour le développement et à la prospérité des hommes.
Chaque plante possède des informations d’ordre génétique et biochimique ; l’extinction d’une
seule espèce peut causer la perte d’informations très importantes pour le bien-être de l’Homme.
En outre, la biodiversité, variété de toutes les formes de vie sur terre, est primordiale pour le
recyclage des éléments essentiels tels que l'oxygène, pour réduire la pollution et agir comme une
barrière contre les variations météorologiques et climatiques.
Plus que jamais, il est devenu indispensable de rechercher de nouveaux modes de
développement sociaux qui permettront d’utiliser les ressources biologiques de manière durable
et équitable tout en assurant leur préservation.
En considérant que 50 % des espèces indigènes d’Europe sont en danger d’extinction, prévenir
leur perte est capital. Les banques de graines comme celles coordonnées par ENSCONET ont un
rôle important à jouer, en s’assurant que la précieuse diversité des plantes est disponible pour
une utilisation future, pour nous et les générations à venir, ainsi que pour la restauration de
l’environnement, le développement durable et les programmes de réintroduction.
La conservation en banque de graines (conservation ex-situ) est un outil essentiel à la
préservation de la diversité biologique ; elle permet de stocker les plantes les plus vulnérables
telles les endémiques ou les espèces provenant de milieux en voie de dégradation. En stockant
les parents sauvages d’espèces cultivées un pool de diversité génétique peut être constitué et
utilisé en vue de l’amélioration des plantes d’intérêt agricole. Les graines peuvent aussi être
stockées à des fins de recherche.
La plupart des espèces végétales produisent des graines dont la viabilité peut être maintenue
après avoir été séchées et congelées. Après leur récolte et une détermination rigoureuse, les
graines sont nettoyées et déshydratées à 5% de taux d’humidité. Les graines sont alors
encapsulées dans des flacons hermétiquement scellés et enfin, stockées dans des chambres
de congélation à -20°C ou dans de l’azote liquide. Il est important, avant le stockage des
graines, d’identifier les espèces et de noter leur origine afin qu’elles puissent être correctement
classées. A cet effet, on prélève un échantillon d’herbier pour référence. En revanche, les
graines qui ne supportent pas la dessiccation ont besoin d’être mieux étudiées pour améliorer
leur viabilité et pour augmenter leur longévité une fois stockées.
Durant le stockage, des tests de germination sont réalisés pour garantir cette viabilité et pour
s'assurer que la réintroduction d'espèces sera possible dans le cas d’une extinction.
Le travail de conservation est essentiel à la préservation des graines. Comme la perte de la
biodiversité est un problème commun qui dépasse les frontières, la coopération entre les pays
(par exemple en Europe) et l'établissement de lois et de politiques communes est nécessaire
afin d'atténuer le problème et de travailler ensemble à la préservation de l'héritage naturel. Les
projets comme ENSCONET, dont le but est d’établir un réseau commun européen sur la
conservation des graines, participent à la réalisation de cet objectif.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
77 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler