close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

bulletin de santé du végétal - DRAAF Languedoc

IntégréTéléchargement
BULLETIN DE SANTÉ
DU VÉGÉTAL
Grandes Cultures
ÉDITION MIDI-PYRÉNÉES -
MAÏS
TOURNESOL
n°34
9
30 juin 2016
Sésamie : Stade baladeur en cours.
Pyrale : Deuxième partie du vol en cours.
Cicadelle bleue : Activité modérée. A surveiller.
Pucerons : Pas d'observations pour l'instant. A surveiller.
Taupins : Recrudescence d'activité sur les derniers semis de cultures
spéciales ou en dérobé.
Phomopsis : risque faible compte tenu du climat actuel.
Mildiou : en cas de fortes attaques, contactez Terres Inovia ou la FREDON
Aquitaine.
Verticillium : symptômes observés sur variétés sensibles. Repérez les
parcelles concernées.
Ambroisie trifide : signalez sa présence.
MAÏS
• Stades phénologiques et état des cultures
Action pilotée par le Ministère
chargé de l'agriculture, avec
l’appui financier de l’Office
national de l'eau et des
milieux aquatiques, par les
crédits issus de la redevance
pour
pollutions
diffuses
attribués au financement du
plan Ecophyto
Directeur de publication :
Denis CARRETIER
Président de la Chambre
Régionale d'Agriculture
Languedoc-Roussillon
Midi-Pyrénées
Les températures observées depuis bientôt deux semaines permettent à la culture de poursuivre
son développement dans des conditions favorables. Les parcelles les plus avancées (semis de
fin mars et de début avril) ont majoritairement atteint le stade 14-15 feuilles. La majorité des
parcelles de la région se situe au stade 11-12 feuilles.
• Sésamie – Sesamia nonagrioides
Dans les pièges mis en place, les captures restent de faible intensité sur
l'ensemble du territoire, mais se maintiennent. Le vol semble se
prolonger, les conditions climatiques actuelles étant favorables à l'activité
des papillons.
Le stade baladeur se poursuit.
Évaluation du risque : Des pieds de ponte sont signalés sur le territoire, en
majorité de manière diffuse. Quelques situations de parcelles isolées peuvent
concentrer ces dégâts. Les conditions climatiques actuelles sont favorables à
la survie des pontes et des jeunes larves.
S é s a m ie - P ie d d e p o n t e
S ource A RV A LIS
BP 22107 – 31321 CASTANET
TOLOSAN Cx
Tel 05.61.75.26.00
Dépôt légal : à parution
ISSN en cours
BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL GRANDES CULTURES - Édition Midi-Pyrénées – N° 34 DU 30 JUIN 2016 – Page 1/4
• Pyrale - Ostrinia nubilalis
Dans les pièges en place, le niveau de captures se maintient, voire augmente
dans les secteurs les plus froids de la région. C'est la deuxième partie du vol,
et les conditions climatiques actuelles sont favorables à l'activité des
papillons.
Évaluation du risque : La pyrale représente le risque «ravageur aérien»
majeur pour le maïs de la région, y compris en première génération.
Quelques signes d'activité larvaire, des perforations de feuilles, peuvent être
observés ponctuellement. Comme pour la sésamie, les conditions climatiques
sont favorables à la survie des pontes et des jeunes larves.
• Cicadelle bleue - Zyginidia scutellaris
Les conditions climatiques actuelles sont favorables à l'activité de ce
ravageur. Les piqûres ont tendance à gagner vers les feuilles
supérieures. La pression reste cependant modérée à ce jour.
Période de risque : de l'apparition de la feuille de l'épi à la
fin du vol.
Seuil de nuisibilité :atteint quand la feuille de l'épi porte des
traces blanches et que les feuilles immédiatement inférieures
sont desséchées.
C ic a d e lle b le u e - S o u r c e A R V A L IS
Évaluation du risque : Risque faible.
• Pucerons
A ce jour, la présence de pucerons n'a pas été mise en évidence dans la culture. Cependant, la
récolte des cultures d'hiver, particulièrement des céréales, pourrait favoriser les contaminations des
parcelles de maïs, particulièrement par Sitobion avenae. A surveiller régulièrement.
Seuils de nuisibilité :
Sitobion avenae : 500 pucerons par plante (avec de nombreux ailés)
sur des maïs à moins de 8-10 feuilles.
Metopolophium dirhodum : le seuil est différent selon le stade du
maïs :
- 5 pucerons / plante avant trois à quatre feuilles
- 10 pucerons / plante entre quatre et six feuilles
- 20-50 pucerons / plante entre six et huit feuilles
Rhopalosiphum padi : une panicule sur deux colonisée (période
floraison + 3 semaines après fécondation)
Évaluation du risque : Le risque est faible à ce jour. A surveiller.
•Heliothis - Helicoverpa armigera
Toujours quelques captures diffuses enregistrées, confirmant une
présence précoce de ce ravageur dans la région, sans conséquence
pour la culture pour l'instant.
BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL GRANDES CULTURES - Édition Midi-Pyrénées – N° 34 DU 30 JUIN 2016 – Page 2/4
•Taupins
Une recrudescence d'activité de ce ravageur est constatée. Ces dégâts concernent des parcelles
protégées ou non, plus précisément des semis récents de maïs spéciaux ou des cultures en dérobé.
TOURNESOL
– EDITION AQUITAINE & MIDI-PYRÉNÉES
• Stades phénologiques et état des cultures
Les conditions climatiques actuelles restent favorables au développement des tournesols. La majorité
des parcelles s'approchent désormais des stades E2 (bouton détaché de la couronne foliaire) et E3
(bouton séparé de la dernière feuille avec un diamètre entre 3 à 5 cm). Les semis les plus tardifs sont
au stade B6/B8 (6/8 feuilles), et les quelques parcelles les plus précoces s'acheminent vers un début
de floraison dans la semaine à venir.
• Phomopsis
Le modèle Asphodel indique une succession de périodes climatiques favorables aux contaminations sur
Midi-Pyrénées et Aquitaine depuis mi-mai. La dernière phase de contamination a eu lieu autour du 10-15
juin. Depuis l'absence de pluie n'est pas favorable à de nouvelles contaminations.
Période de risque : la période de risque se situe au stade limite passage tracteur (stades E1 – E2).
Évaluation du risque : compte tenu des conditions météo sèches, le risque phomopsis est à ce jour faible
sur les parcelles qui sont ou seront très prochainement au stade limite passage tracteur.
Le risque ne concerne que :
• les variétés S (sensibles) dans toutes les situations.
• les variétés PS (peu sensibles) qui ont ou vont atteindre prochainement le stade limite
passage tracteur (LPT) dans les situations à risque phomopsis ci-dessous :
◦ les sols profonds
◦ les sols moyennement profonds avec au moins un des caractères suivants :
▪ semis avant le 15 avril,
▪ ou peuplement de plus de 60 000 plantes/ha
▪ ou reliquats azotés élevés avant semis, apport régulier de fertilisation organique.
Attention, avec les conditions climatiques actuelles et à venir, le tournesol peut prendre plusieurs
centimètres par jour.
Consultez les prochains BSV pour suivre l’évolution du risque.
• Mildiou
Quelques symptômes de mildiou sont observés, mais aucune attaque
forte (plus de 10% de plantes touchées) n'est signalée à ce jour.
Évaluation du risque : En fonction des périodes de semis, les
conditions climatiques ont été plus ou moins favorables aux
contaminations. Surveillez vos parcelles dès le stade 6-8
feuilles.
Le mildiou est un organisme réglementé. Dans le cadre de
l'évolution de la résistance au traitement de semences, un suivi des
races de mildiou est organisé.
Si vous rencontrez des situations avec un taux d'attaque significatif
(>5% de pieds touches en moyenne sur la parcelle), contactez Symptômes de mildiou (Source : Terres
Terres Inovia ou la FREDON Aquitaine (05.56.37.95.98) afin de
Inovia)
réaliser un prélèvement pour déterminer la race présente.
Pour en savoir plus sur le Mildiou consultez le site Terres Inovia avec le lien suivant :
http://www.terresinovia.fr/tournesol/cultiver-du-tournesol/maladies/mildiou
BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL GRANDES CULTURES - Édition Midi-Pyrénées – N° 34 DU 30 JUIN 2016 – Page 3/4
• Verticillium
Des symptômes sur feuilles sont observés sur
quelques parcelles.
Attention à la confusion avec les
symptômes liés à une carence en bore.
A ce jour, le seul moyen de lutte passe par le
choix variétal. De ce fait, repérer les parcelles
présentant des symptômes de verticillium.
Cette identification permettra d'adapter en
conséquence le choix variétal pour les
campagnes suivantes.
Le champignon se conservant plusieurs
années dans le sol, il est important de
constituer un historique parcellaire du
risque verticillium.
Dégâts foliaires de verticillium - halo
jaune vif autour de la chlorose (Source
: Terres Inovia)
Carence en bore (Source :
Terres Inovia)
Pour en savoir plus sur le Verticillium consultez le site Terres Inovia avec le lien suivant :
http://www.terresinovia.fr/tournesol/cultiver-du-tournesol/maladies/verticillium/
• Ambroisie trifide
L’ambroisie trifide est une espèce au pollen allergisant se retrouvant, en
France, essentiellement dans les milieux cultivés. Elle est
potentiellement aussi concurrentielle pour les cultures et aussi
allergène que l’ambroisie à feuille d’armoise.
L'ambroisie trifide est surtout présente dans le Sud-Ouest, pour mieux
connaître sa répartition et le niveau d'infestation, merci de signaler sa
présence grâce à l'enquête mise en ligne par Terres Inovia :
http://www.terresinovia.fr/tournesol/cultiver-dutournesol/desherbage/ambroisie-trifide/
En suivant ce lien, vous trouverez également de nombreuses informations
sur la reconnaissance de cette adventice et les moyens de lutte
agronomiques.
Ambroisie trifide au stade
végétatif (Source : ACTA)
REPRODUCTION DU BULLETIN AUTORISÉE SEULEMENT DANS SON INTÉGRALITÉ (REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE)
Ce bulletin de santé du végétal a été préparé pour la partie :
- maïs par l’animateur filière maïs d’ARVALIS – Institut du végétal et élaboré sur la base des observations réalisées par Arterris,
Arterris Semences, Caussade semences, Chambres d’agriculture de la Haute Garonne, des Hautes Pyrénées, du Tarn et Garonne,
Agrod'oc, Euralis Semences, Fredon, Pioneer Semences, Qualisol, Ragt, Ragt Semences, Val de Gascogne, Vivadour, les agriculteurs
piégeurs, ARVALIS-Institut du végétal.
- tournesol par l’animateur filière tournesol de Terres Inovia et élaboré sur la base des observations réalisées par AgriAgen, Antedis,
AREAL, Arterris, CASCAP, Chambres d'Agriculture de la Haute-Garonne, du Lot, du Tarn et du Tarn-et-Garonne, Conseiller privé, Epi
Salvagnacois, Ets Ladevèze, Euralis, Gersycoop, L'Isle-aux-grains, Novasol, Qualisol, RAGT, Silos Vicois, Terres Inovia, Val de
Gascogne, Vidal Appro, Vivadour et les agriculteurs observateurs. Pour la région Aquitaine, les observateurs sont précisés dans le BSV
« Grandes cultures » d' Aquitaine
Ce bulletin est produit à partir d'observations ponctuelles. S'il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne
peut pas être transposée telle quelle à la parcelle. La CRA Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées dégage donc toute
responsabilité quant aux décisions prises par les agriculteurs pour la protection de leurs cultures et les invite à prendre ces
décisions sur la base des observations qu'ils auront réalisées et en s'appuyant sur les préconisations issues de bulletins
techniques.
BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL GRANDES CULTURES - Édition Midi-Pyrénées – N° 34 DU 30 JUIN 2016 – Page 4/4
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 698 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler