close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BSV Grandes cultures n°22 du 28 juin 2016 - DRAAF Nord-Pas

IntégréTéléchargement
Nord Pas de Calais Picardie
Bulletin N° 21 du 28 juin 2016
6 pages
Edition du Nord - Pas de Calais
avec la participation
ère lin,
-vision et des agriculteurs observateurs.
AGROMETEO
Températures de saison comprises entre 12 et 20 °C.
Vent modéré avec rafales.
Un passage pluvieux est prévu après-demain.
Alternance d'éclaircies et de temps couvert avec quelques
pluies éparses pour le reste de la semaine.
SOMMAIRE
Maïs : risque puceron faible. Surveiller la pyrale
Betterave
Resobet fongi - à partir de la semaine prochaine
Blé : fin des observations
Pois : vers la fin du risque tordeuse et pucerons verts
Féverole : surveiller la rouille
Lin : fin floraison.
MAÏS : 8 parcelles
Stade :
entre 8 et 11 feuilles sur les
parcelles du réseau, soit 2 feuilles de plus que la semaine dernière.
ver dans les résidus de la culture.
Le comptage de larves dans les plantes de maïs en veille de
récolte permet de construire une cartographie du risque
pyrale pour la culture suivante : voir carte page suivante.
La lutte contre la pyrale commence par le broyage des can-
Pucerons :
La lutte en végétation se raisonne en fonction du risque
pyrale et du vol des papillons.
aucun signalement cette semaine (à surveiller)
Maïs 10-11 feuilles
Pyrale
La pyrale est un papillon
maïs.
Le papillon pond ses
pyrale femelle (archives)
pièges est mis en place pour
capturer les premiers papiltervention.
Les pièges pyrales sont à mettre en place dès que possible.
maine (SAINT-JANS-CAPPEL).
Un papillon capturé.
A confirmer.
Pas de capture à ce jour dans
le réseau BSV picard.
pyrale mâle (archives)
Commentaires sur la carte
(automne 2015)
Les points verts correspondent à des
niveaux nuls (vert
foncé) ou très faipyrale (vert clair
moins de 20% de
plantes avec symptôme). Le risque pyrale en 2016 est très
faible.
Les points jaunes
(entre 20 et 50 %
des plantes touchées) indiquent un
risque de nuisibilité
faible.
2015 de mesures agronomiques contre la pyrale
Les points rouges indiquent un risque de nuisibilité
fort. En 2015, aucun point rouge.
pulations de pyrale. En 2015, ces points jaunes se situent
dans les régions de Cambrai, Douai et Valenciennes, zone plus chaude où la culture du maïs grain est présente.
Les points orange (absents en 2015) indiquent un
Le risque pyrale reste très faible sur la région Nord-Pas-de-Calais.
mesures agronomiques (broyage et enfouissement
des résidus de culture) devrait y être systématique.
Suivi climatique
tures en base 10 depuis le 1er janvier
constitue un bon indicateur de la précocité du début des vols de pyrale, en complément des relevés de piégeages.
de ce cumul de températures base 10 depuis le 1er janvier 2016 pour 4 stations
météo régionales.
Le comparatif des courbes permet de situer 2016 ligne rouge par rapport à
A suivre pendant les semaines prochaines
Des données bibliographiques ont pu
10) pour avoir 10% de papillons en activité.
après ponte dépend de la température
journalière mais elle est estimée à 135°C
températures moyennes.
Montées à graines :
Voir BSV de la semaine dernière
BETTERAVE :
Ravageurs :
Les toutes premières
chenilles de noctuelles
défoliatrices ont été
observées cette semaine, le seuil de nui-
RESOBET FONGI :
tué de 38 parcelles suivies
chaque semaine du 4 juillet
au 5 septembre
collaboration de nombreux
partenaires.
re atteint.
Noctuelle : larves, dégâts et déjections
Seuil de nuisibilité noctuelle sur betterave :
et/ou
présence de chenilles (moins de 1,5 cm) - présence de
déjections dans le feuillage
Respecter les seuils
adaptés aux maladies
présentes dans la parceltection fongicide.
BLE : 16 parcelles
Stades
grain pâteux atteint pour les 2/3 des parcelles.
Ce stade marque la fin de la surveillance vis-à-vis des
pucerons, qui sont, de toute façon, maintenant quasiinexistants.
Maladies et verse
Sitobion avenae / épi
Grain pâteux
Sensibilité variétale à la verse
Beaucoup de symptômes de fusariose sortent maintenant sur épis, quelques soient les variétés.
Les nombreux symptômes de Microdochium nivale sur
Rappelons que la note de tolérance Fusariose des variétés est surtout liée à Fusarium roseum ou graminearum,
note sensibilité et symptômes au champ.
Fin des observations
blé
POIS PROTEAGINEUX : 12 parcelles
FEVEROLE de Printemps : 6 parcelles
Tordeuses :
Avec les intempéries de la semaine dernière, le vol des
tordeuses du pois se poursuit dans la région :
Les pois sont en fin de période sensible aux tordeuses.
Stades : fin floraison à stade limite d'avortement
Seuils de nuisibilité tordeuses pois protéagineux
Au stade « gousses plates du 2ème étage fructifère »,
les seuils indicatifs de risque sont de :
- 400 captures cumulées pour les pois destinés à
animale
- 100 captures cumulées pour les pois destinés à
humaine ou la production de semences.
Pucerons verts
Les conditions climatiques des ces derniers jours contipeu favorables aux pucerons verts. Seuil de nuisibilité pucerons
Cette semaine nous en- verts pois protéagineux
registrons seulement 2
signalements de présen- de début floraison
ce de pucerons dans le
réseau.
Les observations effectuées sont inférieures au seuil
indicatif de risque. Elles ne
dépassent pas les 10 pucerons
par plantes.
Maladies
mes observés
Le stade FSLA (fin du stade
fin des « observations »
Stade FSLA (gousse > 8mm)
Pucerons verts
observés sur une
seule parcelle du
réseau.
seuil puceron
vert de la féverole
Pucerons « verts »
Pucerons noirs
peu présents depuis le
Seuils de nuisibilité pucerons
début de la campagne.
noirs féverole
une seule parcelle du
10% de plantes porteuses de
réseau (à Tergnier dans
l'Aisne).
pleine
la surveillance des pucerons doit être maintenue jusqu'à la fin du remplissage
des grains.
Les auxiliaires présents (coccinelles, syrphes)
se chargeront de ces quelques indésirables
Bruches
Les bruches adultes Seuils de nuisibilité bruche féverole
sont toujours présentes dans les parture atteint ou dépasse 20°c du
celles.
Fin du risque proche
Rouille
La rouille n'est pas observée cette semaine.
Les conditions douces et humides pourraient lui être favorables : il faut maintenir la surveillance jusqu'à la fin
du remplissage des grains.
Seuil de nuisibilité rouille
La nuisibilité de ce champisur féverole
gnon peut être très importante.
stade gousses pleines.
Aschochytose
et
botrytis
Botrytis
Des symptômes de botrytis sont très fréquents cette
année et en développement .
LIN : 5 parcelles
Ces attaques sont observées sur les feuilles basses et
hautes des plantes .
La majorité des lins sont au stade fin floraison.
Les capsules sont désormais bien visibles.
D'abord observées
par taches, les attaques se sont généralisées et des parcelles présentent des
attaques spectaculaires : près de la
moitié des plantes
sont porteuses de
symptômes.
botrytis
Attention à la
confusion possible
avec les symptômes
d'Anthracnose.
Ce champignon est
observé sur la majorité des parcelles,
observées à la fois
sur les feuilles supérieures et aussi à
l'intérieur de la végétation .
4 parcelles au stade F9 (fin floraison)
1 parcelle au stade F5 (pleine floraison)
Fin floraison : capsules visibles
Les linières ont encore
beaucoup souffert des
pluies de la semaine dernière.
Anthracnose
Les conditions climatiques humides de la saison sont
particulièrement favorables au mildiou.
Il est présent sur de nombreuses parcelles qui dans la
plupart des cas, n'ont pas reçu de protection sur la semence .
Le mildiou est souvent présent dans un complexe : Botrytis/ Anthracnose / Mildiou
Certaines ont du mal à se
relever par endroit.
Néanmoins, le retour du
beau temps devrait contribuer à leur redressement.
Parcelle versée en redressement
Seuil de nuisibilité thrips lin
5 thrips par balayage avec la Thrips :
main humide jusque fin floraison
aquatiques,
par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto 2018.
Il donne une tendance de la situation sanitaire... Toutefois celle-ci ne peut être transposée telle quelle à chacune des parcelles.
Directeur de la publication :
-Pas de Calais - Picardie
Animateurs des filières et rédacteurs :
Claude Gazet
- Pas de Calais en collaboration avec :
COLZA et PROTEAGINEUX : Arnaud Van Boxsom -Terres Inovia
CEREALES : Thierry Denis
BETTERAVE : Vincent Delannoy - ITB
MAIS : Bertrand Carpentier
LIN : Annabelle Douilly - Pas de Calais en collaboration avec Delphine Cast - Arvalis Institut du végétal
Coordination et renseignements : Samuel Bueche - Pas de Calais (Tél: 03 21 60 57 60 Mail : samuel.bueche@agriculture-npdc.fr)
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 252 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler