close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CCAP - Limoges

IntégréTéléchargement
MAITRISE D’OUVRAGE
Commune de Limoges Fourches
11, Place de l’Eglise
77 550 – Limoges Fourches
DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE
COMMUNE DE LIMOGES FOURCHES
Allée des Thuyas
Requalification de la voirie
P.U.P
FICHIER
Cahier des Clauses Administratives Particulières
DOSSIER
PHASE
S2016-232
Maître d’œuvre :
D.C.E.
DATE
INDICE
18/05/2016
0
DOCUMENT
N° 02
13, rue de la Fontaine
77700 SERRIS
: 01.60.43.13.44 / Fax : 01.60.43.13.54
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
Table des matières
1
OBJET DU MARCHE ....................................................................................................................... 4
1.1
Maîtrise d’œuvre ...................................................................................................................... 4
1.2
Contrôle technique au sens de la loi du 4 janvier 1978 sur la responsabilité et l’assurance
construction ......................................................................................................................................... 4
1.3
2
3
Coordonnateur hygiène et sécurité ........................................................................................... 5
DECOMPOSITION DU MARCHE ..................................................................................................... 6
2.1
Allotissement ............................................................................................................................ 6
2.2
Définition des tranches ............................................................................................................. 6
2.3
Forme du marché ..................................................................................................................... 6
OBLIGATIONS DU TITULAIRE ........................................................................................................ 7
3.1
Pièces contractuelles ............................................................................................................... 7
3.1.1
Pièces particulières .............................................................................................................. 7
3.1.2
Pièces générales .................................................................................................................. 7
3.2
Protection de la main d’œuvre et clause sociale ....................................................................... 8
3.2.1
Protection de la main d’œuvre .............................................................................................. 8
3.2.2
Clauses sociales .................................................................................................................. 8
4 PRIX ET MODE D’EVALUATION DES OUVRAGES VARATION DANS LES PRIX – REGLEMENT
DES COMPTES ...................................................................................................................................... 9
4.1
Répartition des paiements ........................................................................................................ 9
4.2
Tranche(s) Conditionnelle(s) .................................................................................................... 9
4.3
régie
Contenu des prix – Mode d’évaluation des ouvrages et de règlement des comptes – Travaux en
9
4.3.1
Les prix du marché sont hors T.V.A. et sont établis : ............................................................. 9
4.3.2 ............................................................................................................................................... 10
4.3.3 ............................................................................................................................................... 10
4.3.4 ............................................................................................................................................... 11
4.3.5
Travaux en régie : .............................................................................................................. 11
4.3.6 ............................................................................................................................................... 11
4.3.7
4.4
Prestations comportant un délai important de fabrication ou de stockage en usine : ............ 11
Variation dans les prix ............................................................................................................ 12
4.4.1 ............................................................................................................................................... 12
4.4.2
Mois d'établissement des prix du marché............................................................................ 12
4.4.3
- Choix de l'index de référence ........................................................................................... 12
4.4.4
Modalités de révision des prix ............................................................................................. 13
4.4.5
Modalités d'actualisation des prix fermes actualisables ....................................................... 13
1
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
4.4.6
Actualisation ou révision des frais de coordination .............................................................. 13
4.4.7
Actualisation ou révision provisoire ..................................................................................... 13
4.4.8
Application de la taxe à la valeur ajoutée ............................................................................ 14
4.5
5
6
7
Cahier des Clauses Administratives Particulières
Paiements des cotraitants et des sous-traitants ...................................................................... 14
4.5.1
Désignation de sous-traitants en cours de marché .............................................................. 14
4.5.2
Modalités de paiement direct .............................................................................................. 14
DELAIS D’EXECUTION DES TRAVAUX ........................................................................................ 16
5.1
Prolongation des délais d'exécution ........................................................................................ 16
5.2
Pénalités pour retard .............................................................................................................. 16
5.3
Repliement des installations de chantier et remise en état des leiux ....................................... 17
5.4
Délais et retenues pour une remise des documents fournis après réception ........................... 17
CLAUSE DE FINANCEMENT ET DE SURETE............................................................................... 18
6.1
Retenue de garantie ............................................................................................................... 18
6.2
Avance ................................................................................................................................... 18
6.3
Avances sur matériels ............................................................................................................ 20
PROVENANCE, QUALITE, CONTROLE ET PRISE EN CHARGE DES MATERIAUX ET PRODUITS
21
7.1
Provenance des matériaux et produits .................................................................................... 21
7.2
Mise à disposition de carrière ou lieux d’emprunt .................................................................... 21
7.3
Caractéristiques, qualités, vérifications, essais et épreuves des matériaux et produits ............ 21
7.3.1 ............................................................................................................................................... 21
7.3.2 ............................................................................................................................................... 21
7.3.3 ............................................................................................................................................... 21
7.4
Prise en charge, manutention et conservation par l’entrepreneur des matériaux et produits fournis
par le maître de l’ouvrage ................................................................................................................... 22
8
IMPLANTATION DES OUVRAGES ................................................................................................ 23
8.1
Piquetage général .................................................................................................................. 23
8.2
Plans d’exécution – notes de calculs – études de détail .......................................................... 23
8.3
Mesures d’ordre social – application de la règlementation du travail ....................................... 23
8.4
Organisation, hygiène et sécurité des chantiers ...................................................................... 23
8.4.1
Installations de chantier ...................................................................................................... 23
8.4.2
Bureau pour le maître d'œuvre : ......................................................................................... 24
8.4.3 ............................................................................................................................................... 24
8.4.4 Les mesures particulières ci-après concernant l'hygiène et la sécurité sont à prendre par
l’entrepreneur : ............................................................................................................................... 24
8.4.5 ............................................................................................................................................... 24
8.4.6
Participation au maintien des lieux en état (M.L.E.) ............................................................. 25
8.4.7 ............................................................................................................................................... 25
2
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
9
Cahier des Clauses Administratives Particulières
CONTROLE ET RECEPTION DES TRAVAUX ............................................................................... 26
9.1
Essais et contrôles des ouvrages en cours de travaux ............................................................ 26
9.1.1 ............................................................................................................................................... 26
9.1.2 ............................................................................................................................................... 26
9.2
Réception ............................................................................................................................... 26
9.3
Prise de possession anticipée de certains ouvrages ou parties d’ouvrages ............................. 26
9.4
Mise à disposition de certains ouvrages ou parties d’ouvrages ............................................... 27
9.5
Documents fournis après réception ........................................................................................ 27
9.6
Délais de garantie .................................................................................................................. 27
9.7
Garantie particulières ............................................................................................................. 28
9.7.1
Garantie particulière d'étanchéité : ...................................................................................... 28
9.7.2
Garantie particulière du système de protection des structures métalliques : ........................ 28
9.7.3
Garantie particulière du système de protection des bois :.................................................... 28
9.7.4
Garantie particulière des peintures sur maçonnerie, enduits et serrurerie : .......................... 28
9.7.5
Garantie particulière de fonctionnement d'installations techniques : .................................... 28
9.7.6
Autres garanties particulières :............................................................................................ 29
9.8
Assurance .............................................................................................................................. 29
3
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
1 OBJET DU MARCHE
Les stipulations du présent cahier des clauses administratives particulières (C.C.A.P.) concernent :
Les travaux de requalification de la voirie, allée des Thuyas
sur la commune de Limoges Fourches.
Les prestations du présent marché comprennent l’exécution de tous les travaux connexes
comprenant les terrassements, les aménagements de voirie, le réseau d’éclairage et
l’assainissement ainsi que tous les travaux annexes et accessoires nécessaires à la finition
complète et parfaite de l’opération, dans le cadre des pièces contractuelles et de la réglementation
en vigueur.
La description des ouvrages et leurs spécifications techniques sont indiquées dans le cahier des clauses
techniques particulières (C.C.T.P.).
A défaut d'indication dans l'acte d'engagement du domicile élu par l’entrepreneur à proximité des travaux,
les notifications se rapportant au marché seront valablement faites à la mairie du lieu des travaux, jusqu'à
ce que l’entrepreneur ait fait connaître au pouvoir adjudicateur l'adresse du domicile qu'il aura élu.
Les travaux pourront être exécutés de manière fractionnée à la demande du maître d'ouvrage par ordre de
service indiquant la part de travaux à réaliser et le délai de réalisation, ce dernier délai étant compris dans
le délai contractuel prévu à l'article 3 de l'Acte d'Engagement.
1.1 Maîtrise d’œuvre
Le maître d'œuvre, (nom, adresse, téléphone) :
SOGEFRA
13, rue de la Fontaine – 77 700 SERRIS
Tél : 01.60.43.13.44
1.2 Contrôle technique au sens de la loi du 4 janvier 1978 sur la responsabilité
et l’assurance construction
Sans objet.
Les travaux faisant l'objet du présent marché sont soumis au contrôle technique.
4
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
Le contrôleur technique est (nom, adresse, téléphone) :
Les missions qui lui sont confiées par le maître d'œuvre sont relatives à :
1.3 Coordonnateur hygiène et sécurité
Le chantier est soumis au décret 94.1159 du 26 décembre 1994 relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail.
Un coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé sera, en tant que de besoin, désigné
par le maître d'ouvrage.
5
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
2 DECOMPOSITION DU MARCHE
2.1 Allotissement
Sans objet.
Les travaux sont répartis en lots définis dans l'acte d'engagement (A.E.).
2.2 Définition des tranches
Sans objet.
Les travaux seront divisés en tranches définies comme suit :
2.3 Forme du marché
Les prestations donnent lieu à un marché ordinaire.
6
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
3 OBLIGATIONS DU TITULAIRE
3.1 Pièces contractuelles
3.1.1 Pièces particulières
-
L’acte d’engagement et ses éventuelles annexes,
Le présent Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP),
Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) assorti des documents ci-après :
plans du dossier 2016-232
Le Détail du Prix Global et Forfaitaire
Les actes spéciaux de sous-traitance et leurs avenants
Le programme ou le calendrier détaillé d’exécution des travaux établis conformément aux
dispositions de l’article 28.2 du CCAG Travaux,
Les plans de récolement.
3.1.2 Pièces générales
Les documents applicables sont ceux en vigueur au premier jour du mois d'établissement des prix, tel que
ce mois est défini au 3-4.2 :
-
Cahier des Clauses Techniques Générales (C.C.T.G.) applicables aux marchés publics de travaux,
-
Cahier des Clauses Environnementales Générales,
-
Fascicules du C.P.C. applicables aux marchés de travaux publics relevant des services du
Ministère en charge de l'équipement, de l'aménagement du territoire et des transports,
-
Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés publics de travaux
(C.C.A.G.) approuvé par le décret n° 76-87 du 21 janvier 1976 et l'ensemble des textes qui l'ont
modifié,
-
Cahier des Clauses Spéciales des Documents Techniques Unifiés (C.C.S.- D.T.U.) énumérés à
l'annexe 1 de la circulaire du ministre de l'Economie, des Finances et de la Privatisation relative
aux cahiers des clauses administratives spéciales des marchés publics de travaux de bâtiment,
compte tenu des modifications qui leur sont apportées par l'annexe 2 à cette circulaire.
-
Cahier des charges pour l’exploitation par affermage du service de distribution publique d’eau
potable approuvé par délibération du Comité Syndical du SAN 77 du 21 décembre 2006.
-
Cahier des charges pour l’exploitation par affermage du service d’assainissement approuvé par
délibération du Comité Syndical du SAN 77 du 21 décembre 2006.
Cahier des charges techniques applicable aux travaux de génie civil des réseaux de
télécommunication approuvé par le Comité Syndical du Syndicat Mixte de Sénart Val de Seine
(SYMSEVAS) par délibération du 28 janvier 2003.
-
7
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
3.2 Protection de la main d’œuvre et clause sociale
3.2.1 Protection de la main d’œuvre
Le titulaire remet :
-
-
Une attestation sur l’honneur indiquant son intention ou non de faire appel pour l’exécution des
prestations, objet du marché, à des salariés de nationalité étrangère et dans l’affirmative, certifiant
que ces salariés sont ou seront autorisé à exercer une activité professionnelle en France.
Une attestation délivrée par l’administration sociale compétente, établissant que le titulaire est à
jour de la fourniture de ces déclarations sociales et fiscales, et de paiement des cotisations et
contribution de sécurité sociale, datant de moins de 6 mois.
Les obligations qui s’imposent au titulaire sont celles prévue par les lois et règlements relatifs à la protection
de la main-d’œuvre et aux conditions de travail du pays où cette main d’œuvre est employée.
Il est également tenu au respect des dispositions des huit conventions fondamentales de l’Organisation
internationale du travail, lorsque celles-ci ne sont pas intégrées dans les lois et règlement du pays où cette
main d’œuvre est employée.
Il doit être en mesure d’en justifier, en cours d’exécution du marché et pendant la période de garantie des
prestations, sur simple demande du pouvoir adjudicateur.
Conformément à l’article L. 8222-6 du Code du Travail (modifié par l’article 93 de la loi n°2011-525 du 17
mai 2011 sur le renforcement du dispositif de lutte contre le travail dissimulé), une pénalité sera appliquée
au titulaire ou à ses sous-traitants, s’ils ne s’acquittent pas des formalités mentionnées aux articles L. 82213 à L. 8221-5 du même code.
Le montant de la pénalité sera calculé dans les conditions suivantes : 8% du montant global HT du marché,
et ne pourra excéder celui des amendes encourues en application des articles L. 8224-1, L.8224-2 et L.
8224-5 du Code du Travail.
Si, dans le cadre du dispositif d’alerte, le cocontractant n’a pas donné suite à la mise en demeure de
régulariser sa situation, la pénalité contractuelle sera appliquée ou le contrat rompu sans indemnités, aux
frais et risques du titulaire.
3.2.2 Clauses sociales
Sans objet.
8
Cahier des Clauses Administratives Particulières
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
4 PRIX ET MODE D’EVALUATION DES OUVRAGES VARATION DANS LES
PRIX – REGLEMENT DES COMPTES
4.1 Répartition des paiements
L'acte d'engagement indique ce qui doit être réglé respectivement :
à l’entrepreneur et à ses sous-traitants,
à l’entrepreneur mandataire, aux cotraitants et aux sous-traitants.
4.2 Tranche(s) Conditionnelle(s)
Sans objet
En cas de tranche(s) conditionnelle(s) :
4.3 Contenu des prix – Mode d’évaluation des ouvrages et de règlement des
comptes – Travaux en régie
4.3.1 Les prix du marché sont hors T.V.A. et sont établis :
-
sans que soient prises en compte les sujétions d'exécution suivantes et notamment les
honoraires du contrôleur technique :
Sans objet
Autres :
- en considérant comme normalement prévisibles les intempéries et les autres phénomènes
naturels indiqués ci-après tant qu'ils ne dépassent pas les intensités et éventuellement les
durées limites ci-après :
Nature du phénomène
Intensité limite
Vent
100 km/h
Gel
-5°C à 12h00
Pluie
25mm/jour
9
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
- en tenant compte des sujétions qu'est susceptible d'entraîner l'exécution simultanée des
ouvrages ci-après extérieurs au présent marché :
Sans objet
Intervention des services de l'archéologie pour la réalisation des fouilles
préventives
Autres
(à compléter)
- en tenant compte des dépenses liées aux mesures engendrées par l'évacuation des
déchets, conformément à la démarche SOE (Schéma d'Organisation Environnementale).
- en tenant compte de la participation pour le maintien des lieux en l'état.
Les prix de chaque lot sont réputés comprendre, outre les dépenses afférentes à la coordination de
l'exécution des prestations faisant l'objet du lot, la marge du mandataire, du titulaire ou du cotraitant auquel
le lot est assigné, pour défaillance éventuelle des sous-traitants chargés de l'exécution de certaines
prestations ci-dessus.
Les prix afférents au lot assigné au mandataire ou au titulaire sont réputés comprendre les dépenses
communes de chantier visées au 12 de l'article 10 du C.C.A.G.
4.3.2
Outre les facilités dont bénéficiera l’entreprise pour l'installation de ses chantiers, le maître de
l'ouvrage fournira à titre gratuit les prestations suivantes :
Sans objet
Autres
4.3.3
L'article 2 de l'acte d'engagement indique si les ouvrages ou prestations faisant l'objet du marché
seront réglés :
par un prix global forfaitaire,
10
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
ou
par des prix forfaitaires dont le libellé est donné dans l'état des prix forfaitaires, et (ou) par
application des prix unitaires dont le libellé est donné dans le bordereau des prix unitaires.
4.3.4
Dans les vingt jours à compter de la date de départ du délai d'exécution des travaux, le titulaire
fournira :
un sous-détail des prix ci-après du bordereau des prix unitaires : (à préciser)
une décomposition des prix ci-après de l'état des prix forfaitaires : (à préciser)
sans objet.
4.3.5 Travaux en régie :
L’entrepreneur doit, lorsqu’il en est requis par le maître d’œuvre, mettre à la disposition de celui-ci le
personnel, les fournitures et le matériel qui lui sont demandés pour l’exécution des travaux accessoires à
ceux que prévoit le marché (conformément à l’article 11.3 du C.C.A.G travaux).
4.3.6
Conformément à l’article 98 du Code des Marchés Publics, à compter de la demande de paiement
présentée par l’entrepreneur, le délai de paiement est fixé à : 30 jours.
Le règlement des comptes sera effectué conformément au C.C.A.G.
En cas de retard dans le paiement des comptes, les intérêts moratoires seront calculés sur la base du taux
d'intérêt légal.
4.3.7 Prestations comportant un délai important de fabrication ou de stockage
en usine :
Sans objet
Sous réserve de la production des documents justifiant qu'il est devenu propriétaire des matériels ou
éléments de matériels pris en compte et qu'il les a effectivement payés, l’entreprise titulaire des lots
suivants :
Autres :
pourra faire figurer dans un projet de décompte :
pour des éléments de matériels approvisionnés en usine : 40 % (QUARANTE POUR
CENT),
11
Cahier des Clauses Administratives Particulières
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
pour des matériels et éléments d'ouvrage dont la fabrication en usine est terminée : 40 %
(QUARANTE POUR CENT).
Ces taux s'appliquent à la valeur totale de l'ouvrage tel qu'elle figure dans l'acte d'engagement, la
décomposition du prix global et forfaitaire ou le détail estimatif.
4.4 Variation dans les prix
Les répercussions sur les prix du marché des variations des éléments constitutifs du coût des travaux sont
réputées réglées par les stipulations ci-après :
4.4.1
Les prix sont fermes, actualisables suivant les modalités fixées au 3.4.3 et au 3.4.5.
Les prix sont révisables suivant les modalités fixées au 4.4.3 et au 4.4.4.
4.4.2 Mois d'établissement des prix du marché
Les prix du présent marché sont réputés établis sur la base des conditions économiques du mois
de mai 2016 ; ce mois est appelé "mois zéro". A défaut, les prix du présent marché sont réputés
établis sur les conditions économiques du mois qui précède la date de remise des offres.
4.4.3 - Choix de l'index de référence
L'index de référence est : TP01
Pour l’ensemble des prestations.
Pour les prestations relatives à un lot suivant les indications figurant dans le tableau ciaprès :
Lots :
Lots n°
Désignation
Index affectés de leur coefficient
Ces index sont publiés au Bulletin Officiel du Ministère de l'Equipement, de l'Aménagement du Territoire et
les Transports et au Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment.
12
Cahier des Clauses Administratives Particulières
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
4.4.4 Modalités de révision des prix
Le coefficient de révision "Cn" applicable pour le calcul de l'acompte du mois "n" d'exécution des travaux,
est donné par la formule :
In
Cn = 0,15 + 0,85
( ------ )
Io
dans laquelle :
In, la valeur de l’index publiée pour le mois "n", relatif à l’ensemble des prestations ou au lot considéré
Io, est la valeur de ce même index publiée pour le "mois zéro".
Le coefficient est calculé jusqu’au dix millième
Le coefficient est arrondi au millième supérieur, sauf lorsque le dix millième est un zéro
4.4.5 Modalités d'actualisation des prix fermes actualisables
Sous réserve que le mois "d" du début du délai contractuel d'exécution des travaux soit postérieur de plus
de trois mois au "mois zéro", l'actualisation est effectuée par application au prix du marché d'un coefficient
donné par la formule :
I (d - 3)
Cn =
----------Io
I(d-3), la valeur de l’index publiée pour le mois précédent de 3 le mois "d", relatif à l’ensemble des
prestations ou au lot considéré
Io, est la valeur de ce même index publiée pour le "mois zéro".
Le coefficient est calculé jusqu'au dix millième.
Le coefficient est arrondi au millième supérieur, sauf lorsque le dix millième est un zéro.
4.4.6 Actualisation ou révision des frais de coordination
Sans objet.
...................................................................... (à compléter)
4.4.7 Actualisation ou révision provisoire
Dans l'attente de la publication de la valeur définitive des index, les décomptes mensuels seront révisés ou
actualisés provisoirement par le coefficient obtenu en utilisant les dernières valeurs connues desdits index.
Il ne sera procédé qu'une seule fois à actualisation ou révision provisoire dans l'attente des index définitifs.
13
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
4.4.8 Application de la taxe à la valeur ajoutée
Les montants des acomptes mensuels et du solde sont calculés en appliquant les taux de T.V.A. en vigueur
lors de l'établissement des pièces de mandatement. Ces montants sont éventuellement rectifiés en vue de
l'établissement du décompte général en appliquant les taux de T.V.A. en vigueur lors des encaissements.
4.5 Paiements des cotraitants et des sous-traitants
En application des dispositions de la loi 75334 du 31.12.75 modifiée, les prestations ne peuvent être soustraitées qu'après acceptation du sous-traitant et agrément de ses conditions de paiement par le pouvoir
adjudicateur.
4.5.1 Désignation de sous-traitants en cours de marché
L'avenant ou l'acte spécial précise tous les éléments contenus dans la déclaration prévue à l'article 2.41
du C.C.A.G. travaux.
Il indique en outre pour les sous-traitants à payer directement :
• les renseignements mentionnés à l'article 2.43 du cahier des clauses administratives
générales,
• le compte à créditer,
• la personne habilitée à donner les renseignements prévus à l'article 109 du Code des
marchés publics,
• le comptable assignataire des paiements.
4.5.2 Modalités de paiement direct
4.5.2.1
Cotraitants
La signature du projet de décompte par le mandataire vaut, pour chaque cotraitant, acceptation du montant
d'acompte ou de solde à lui payer directement, déterminé :
s'il s'agit d'un groupement d'entreprises solidaires, par les modalités de
répartition de paiements prévues dans le marché,
s'il s'agit d'un groupement d'entreprises conjointes, à partir de la partie du
décompte afférente au lot assigné à ce cotraitant.
4.5.2.2
Sous-traitants
14
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
Le sous-traitant adresse sa demande de paiement, libellée au nom du pouvoir adjudicateur, au titulaire du
marché, sous pli recommandé avec accusé de réception, ou la dépose auprès du titulaire contre récépissé.
Le titulaire dispose d'un délai de 15 jours à compter de la signature de l'accusé de réception ou du récépissé
pour donner son accord ou notifier un refus, d'une part, au sous-traitant et, d'autre part, au pouvoir
adjudicateur.
Le sous-traitant adresse également sa demande de paiement au pouvoir adjudicateur, accompagnée des
factures et de l'accusé de réception attestant que le titulaire a bien reçu la demande.
Le pouvoir adjudicateur adresse sans délai au titulaire une copie des factures du sous-traitant.
Le pouvoir adjudicateur procède au paiement du sous-traitant dans les délais prévus par l'article 98 du
Code des Marchés, et en informe le titulaire. Ce délai court à compter de la réception par le pouvoir
adjudicateur de l'accord du titulaire sur le paiement demandé, ou de l'expiration du délai mentionné au 2ème
paragraphe.
Dans le cadre d'un groupement d'entreprises, si le titulaire qui a conclu le contrat de sous-traitance n'est
pas le mandataire, ce dernier doit signer également l'attestation de paiement du sous-traitant.
15
Cahier des Clauses Administratives Particulières
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
5 DELAIS D’EXECUTION DES TRAVAUX
Les stipulations correspondantes figurent dans l'acte d'engagement.
5.1 Prolongation des délais d'exécution
En vue de l'application éventuelle du premier alinéa du 22 de l'article 19 du C.C.A.G., le nombre de
journées d'intempéries réputées prévisibles est fixé à :
Cinq jours (
5
) jrs,
En vue de l'application éventuelle du deuxième alinéa du 22 de l'article 19 du C.C.A.G., les délais
d'exécution des travaux seront prolongés d'un nombre de jours égal à celui pendant lequel un au moins
des phénomènes naturels ci-après dépassera les intensités et durées limites ci-après :
Nature du phénomène
Intensité limite
Vent
60 km/h
Gel
0°C à 12h00
Pluie
20 mm/jour
pour autant qu'il y ait eu entrave à l'exécution des travaux.
Pour se prévaloir des stipulations précédentes, l’entrepreneur fournira, dans un délai de 15 jours, au maître
d’œuvre, les relevés de la station météorologique la plus proche, au vu desquels seront appréciées les
intempéries.
5.2 Pénalités pour retard
Les stipulations du C.C.A.G. sont seules applicables.
L’entrepreneur subira, par jour de retard dans l'achèvement des travaux, les pénalités suivantes :
Tranche (ou partie de tranche), concernée
-
Retard dans la remise de documents tels que PPSP,
fiches techniques, planning, plans d’exécution, dosier
technique, dossier des essais et des contrôles,
documents prévus au SOE, situations de travaux,
plans de récolement, DOE (maquette et définitif).
Pénalité journalière
100 € par jour
16
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
-
-
-
Retard de plus d’une ½ heure ou absence injustifiée
au rendez-vous de chantier.
Insuffisance de propreté ou de tenue en état du
chantier, et des dépassements du délai d’une journée
après mise en demeure visant au respect de cette
obligation.
Retard suite à une prescription du maître d’œuvre et
des dépassements du délai indiqué dans la mise en
demeure.
Retard dans l’achèvement des travaux et toute autre
situation prévue au CCAG Travaux
Cahier des Clauses Administratives Particulières
200 €
100 € par jour
100 € par jour
Application des dispositions de l’article 20 du CCAG
Travaux
5.3 Repliement des installations de chantier et remise en état des leiux
Pas de stipulation particulière.
En cas de retard, ces opérations seront faites aux frais du titulaire dans les conditions stipulées à l'article
37 du C.C.A.G., sans préjudice d'une pénalité calculée dans les mêmes conditions qu'au 4.3 ci-dessus.
5.4 Délais et retenues pour une remise des documents fournis après réception
En cas de retard dans la remise des plans et autres documents à fournir après réception par l’entrepreneur
conformément à l'article 40 du C.C.A.G. et aux stipulations du C.C.T.P., une retenue égale à deux fois la
pénalité obtenue par application de l'article 4.3 ci-dessus sera opérée, dans les conditions stipulées à
l'article 20.6 du C.C.A.G., sur les sommes dues au titulaire.
17
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
6 CLAUSE DE FINANCEMENT ET DE SURETE
6.1 Retenue de garantie
Si le marché comporte un délai de garantie, il sera appliqué sur chaque acompte et sur le solde versé à
l’entrepreneur, une retenue de garantie correspondant à 5 % des sommes dues, toutes taxes.
La retenue de garantie pourra être remplacée au gré de l’entrepreneur par une garantie à première
demande de 5 % du montant toutes taxes du marché dans les conditions prévues à l'article 102 du Code
des Marchés Publics ou par une caution personnelle et solidaire de 5 % du montant toutes taxes du marché.
Si le marché est à bons de commande avec un montant minimum, les parties conviennent de substituer
à la retenue de garantie assise sur le montant minimum, une caution solidaire représentant 5 % du montant
minimum.
Les prestations commandées au- delà du minimum feront l'objet de retenues de garanties au moment du
règlement de chaque bon de commande comme indiqué pour les marchés fractionnés en général.
Pour les marchés fractionnés hors les marchés à bons de commande avec montant minimum, la base
de calcul de la retenue de garantie est le montant total des bons de commande au fur et à mesure de leur
notification.
Pour les marchés à tranches conditionnelles la base de calcul de la retenue de garantie est le montant
total des tranches affermies.
La retenue de garantie est libérée à la fin de l'année de garantie qui suit la réception dans les conditions
du code des marchés.
L'application des dispositions relatives à la retenue de garantie, à la garantie à première demande, à la
caution personnelle et solidaire sera effectuée conformément aux articles 101 à 103 du Code des Marchés
Publics.
6.2 Avance
Sauf renonciation de l’entrepreneur dans l'Acte d'Engagement, une avance lui sera versée, si le montant
initial du marché est supérieur au seuil prévu à l'Article 87 du Code des Marchés Publics.
Le montant de l'avance est fixé, sous réserve des dispositions des articles 87 et 115 du Code des Marchés
Publics, à 5% du montant toutes taxes comprises, du marché ou de la tranche affermie si leur durée est
inférieure ou égale à douze mois ; si cette durée est supérieure à douze mois, l’avance est égale à 5%
d’une somme égale à douze fois le montant mentionné ci-dessus divisée par cette durée exprimée en mois.
Le montant de l'avance ne peut être affecté par la mise en œuvre d'une clause de variation de prix.
Le mandatement
L'avance est mandatée dans le délai d'un mois compté à partir de la date d'effet de l'acte emportant
commencement d'exécution du marché.
18
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
Si la constitution d'une garantie à première demande ou d'une caution est prévue par le marché, l'avance
ne peut être mandatée avant que la garantie ou la caution ait été constituée.
Le remboursement
Le remboursement de l'avance commencera lorsque le montant des prestations exécutées par le titulaire
atteindra 65 % du montant des prestations qui lui sont confiées au titre du marché, du bon de commande
ou de la tranche affermie, déduction faite des prestations sous-traitées. Il devra être terminé lorsque ce
pourcentage atteindra 80 %.
Le remboursement s'effectuera par précompte sur les sommes dues au titulaire à titre d'acompte ou de
solde, le précompte s'effectuant après application de la clause de variation de prix sur le montant initial de
l'acompte ou du solde.
Les marchés fractionnés
Sans objet.
En cas de marché fractionné issu de l'article 77 du Code des Marchés Publics, l'avance est accordée
pour chaque bon de commande ou pour chaque tranche d'un montant supérieur au seuil de l'Article 87 du
Code des Marchés Publics.
Le montant de l'avance est fixé conformément au premier paragraphe du présent article 5.2.
Si le marché à bons de commande comporte un montant minimum supérieur au seuil défini à l'article 87
du code, l'avance est accordée en une seule fois sur la base du montant minimum du marché.
Le montant de l'avance, en application de l’article 87 du Code des Marchés Publics, sera établi en fonction
de la durée de validité du marché comme suit, sous réserve des dispositions de l'article 115 du code :
si la durée de validité du marché est inférieure ou égale à douze mois, l'avance est égale à
5 % du montant minimum du marché.
si la durée du marché est supérieure à douze mois, l'avance est égale à :
5 % x 12 x le montant minimum du marché
la durée du marché (en mois)
L'avance est mandatée dans le délai d'un mois après la date d'effet de l'acte qui emporte le commencement
d'exécution des prestations.
Le remboursement est effectué en tenant compte seulement du bon de commande ou de la tranche
considérée. Il commence lorsque le total des prestations exécutées au titre du bon ou de la tranche
19
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
représente 65 % du montant du bon ou de la tranche et doit être terminé lorsque ce total atteint 80 %. Il est
effectué par précompte sur les sommes dues au titulaire.
6.3 Avances sur matériels
Aucune avance sur matériels de chantier n'est versée à l’entrepreneur.
20
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
7 PROVENANCE, QUALITE, CONTROLE ET PRISE EN CHARGE DES
MATERIAUX ET PRODUITS
7.1 Provenance des matériaux et produits
Le C.C.T.P. fixe la provenance de ceux des matériaux, produits et composants de construction dont le
choix n'est pas laissé à l’entrepreneur ou n'est pas déjà fixé par les pièces générales constitutives du
marché ou déroge aux dispositions desdites pièces.
7.2 Mise à disposition de carrière ou lieux d’emprunt
Sans objet
Autres :
7.3 Caractéristiques, qualités, vérifications, essais et épreuves des matériaux
et produits
7.3.1
Le C.C.T.P. définit les compléments et dérogations à apporter aux dispositions du C.C.A.G. et du
C.C.T.G. concernant les caractéristiques et qualités des matériaux, produits et composants de
construction à utiliser dans les travaux, ainsi que les modalités de leurs vérifications, essais et
épreuves, tant qualitatives que quantitatives, sur le chantier.
7.3.2
Le C.C.T.P. précise quels matériaux, produits et composants de construction feront l'objet de
vérifications ou de surveillance de la fabrication, dans les usines, magasins et carrières de
l’entrepreneur ou de sous-traitants et fournisseurs, ainsi que les modalités correspondantes.
Sauf accord intervenu entre le maître d’œuvre et l’entrepreneur sur des dispositions différentes, les
vérifications et la surveillance sont exécutées par l'organisme choisi par le maître d’œuvre.
7.3.3
Le maître d’œuvre peut décider de faire exécuter des essais et vérifications en sus de ceux définis
par le marché :
- s'ils sont effectués par l’entrepreneur, ils seront rémunérés par application d'un prix de
bordereau;
- s'ils sont effectués par un tiers, ils seront rémunérés par le maître de l'ouvrage.
21
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
7.4 Prise en charge, manutention et conservation par l’entrepreneur des
matériaux et produits fournis par le maître de l’ouvrage
Sans objet
Autres :
22
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
8 IMPLANTATION DES OUVRAGES
8.1 Piquetage général
Le titulaire sera tenu de procéder lui-même et sous sa responsabilité, en présence du maître d’œuvre, au
piquetage général des ouvrages. Il devra, pour toutes ces opérations et pour toutes les vérifications que
désirerait exécuter le maître d’œuvre, tenir à la disposition de celui-ci le matériel topographique et le
personnel qualifié correspondant. Les frais engagés par l’entrepreneur à cette occasion sont censés être
implicitement compris dans le prix du marché.
L'absence de remise au maître d’œuvre du plan d'hygiène et de sécurité fait obstacle à l'exécution
proprement dite des travaux.
8.2 Plans d’exécution – notes de calculs – études de détail
Les plans d'exécution des ouvrages et les spécifications techniques détaillées sont établis par
l’entrepreneur, conformément à l'article 29.1 du C.C.A.G travaux.
8.3 Mesures d’ordre social – application de la règlementation du travail
La proportion maximale des ouvriers d'aptitudes physiques restreintes rémunérés au-dessous du taux
normal des salaires par rapport au nombre total des ouvriers de la même catégorie employés sur le chantier
ne peut excéder 10% (DIX POUR CENT) et le maximum de réduction possible de leur salaire est fixé à
10% (DIX POUR CENT).
8.4 Organisation, hygiène et sécurité des chantiers
8.4.1 Installations de chantier
Les stipulations du C.C.A.G. sont seules applicables. Il est toutefois précisé que le chantier est
obligatoirement clôturé ; l'installation, la maintenance de cette clôture ainsi que la modification éventuelle
en cas de livraison échelonnée des ouvrages objet du marché, sont à la charge de l’entrepreneur.
titulaire du marché
titulaire du marché auquel est assigné le lot :
Autres :
23
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
8.4.2 Bureau pour le maître d'œuvre :
Sans objet
8.4.3
Lorsque des emplacements sont mis gratuitement à la disposition de l’entrepreneur pour le dépôt des
déblais en excédent, leur localisation ainsi que les modalités de leur mise à disposition sont fixées au
C.C.T.P.
8.4.4 Les mesures particulières ci-après concernant l'hygiène et la sécurité sont
à prendre par l’entrepreneur :
8.4.4.1 Locaux pour le personnel
Le projet des installations de chantier indique, notamment, la situation sur le plan des locaux pour personnel
et de leurs accès à partir de l'entrée du chantier, leur desserte par les réseaux d'eau, d'électricité et
d'assainissement et leurs dates de réalisation ; ces dates doivent être telles que les conditions
d'hébergement et d'hygiène sur le chantier soient toujours adaptées aux effectifs.
8.4.4.2
Plan d'hygiène et de sécurité
Le chantier est soumis aux dispositions de la section 4 du décret n° 94-1159 du 26 décembre 1994
concernant les plans d'hygiène et de sécurité.
8.4.4.3
Collège Interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail (C.I.S.S.C.T.) organisé dans les
conditions prévues par le décret 95.543 du 04.05.95.
Au cas où le chantier serait soumis aux dispositions de l'article 3 du décret 95.543 du 04 mai 1995
concernant les collèges interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail (C.I.S.S.C.T.),
les entreprises seraient tenues, outre les obligations qui découlent du paragraphe b ci-dessus, de participer
aux réunions du C.I.H.S. qui sera constitué au plus tard quinze jours avant le début des travaux dans les
conditions définies par l'article 3 du décret 95.543 du 04 mai 1995.
Les entreprises doivent désigner leur représentant au collège interentreprises dans le délai de 15 jours. Ce
collège sera présidé par le coordonnateur hygiène et sécurité désigné par le maître d'ouvrage.
8.4.5
La signalisation des chantiers dans les zones intéressant la circulation sur la voie publique sera réalisée
par le titulaire auquel est assigné le lot déjà cité à l’article 8.4.1 sous le contrôle du service responsable.
24
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
8.4.6 Participation au maintien des lieux en état (M.L.E.)
Obligation est faite à l’entrepreneur de verser à l'E.P.A. Sénart une somme hors T.V.A. égale à 10/1000ème
du montant révisé ou actualisé, hors T.V.A. des travaux tel qu'il ressort du décompte général et définitif.
Cette somme, destinée à la réparation des dégradations causées aux ouvrages de voirie, réseaux divers
et aménagements généraux et pour lesquels les responsabilités ne peuvent être établies, majorée de la
T.V.A. au taux en vigueur à l'époque du prélèvement, sera perçue par l'E.P.A. Sénart par retenue effectuée
sur chaque acompte mensuel ou solde, calculée par application du taux ci-dessus au montant dudit
acompte ou solde.
8.4.7
Par dérogation à l'article 34.1 du C.C.A.G., les dégradations causées aux voies publiques sont à la charge
exclusive de l’entrepreneur.
25
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
9 CONTROLE ET RECEPTION DES TRAVAUX
9.1 Essais et contrôles des ouvrages en cours de travaux
9.1.1
Les essais et contrôles des ouvrages prévus par les fascicules intéressés du C.C.T.G. ou le C.C.T.P. seront
exécutés sur le chantier suivant les dispositions du 3 de l'article 24 du C.C.A.G. relatives aux essais et
vérifications à effectuer sur les matériaux et produits.
9.1.2
Le maître d’œuvre se réserve le droit de faire effectuer des essais et contrôles en sus de ceux définis par
le marché,
- s'ils sont effectués par l’entrepreneur, ils sont rémunérés soit en dépenses contrôlées, soit
par application d'un prix de bordereau,
- s'ils sont effectués par un tiers, ils sont rémunérés directement par le maître de l'ouvrage.
Cette disposition ne fait pas obstacle à l'application stricte de l'article 39 du C.C.A.G., lorsque ces essais
sont la conséquence d'une présomption de vice de construction émise par le maître d’œuvre.
9.2 Réception
Sauf dispositions figurant au C.C.T.P. relatives :
- aux épreuves qui doivent être exécutées après une durée déterminée de remise des ouvrages,
- aux épreuves, ou vérifications, qui ne peuvent être faites qu'à certaines périodes de l'année,
- à l'obtention de performances ou de rendements fixés au préalable, avec éventuellement des
sanctions,
la réception ne fait l'objet d'aucune stipulation particulière.
9.3 Prise de possession anticipée de certains ouvrages ou parties d’ouvrages
Sans objet.
Le maître de l'ouvrage se réserve, avant l'achèvement de l'ensemble des travaux, le droit de
prendre possession des ouvrages ou parties d'ouvrages suivants :
Autres :
26
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
9.4 Mise à disposition de certains ouvrages ou parties d’ouvrages
Conformément aux stipulations de l'article 43 du C.C.A.G., le maître de l'ouvrage se réserve le droit de
disposer, après ordre de service et pendant une certaine période, d'ouvrages, ou partie d'ouvrages, non
encore achevés.
9.5 Documents fournis après réception
Le jour de la réception, l’entrepreneur fournira au Maître d’œuvre, à ses frais exclusifs, les plans de
récolement de tous les ouvrages réalisés par un cabinet de géomètre DPLG choisi par ses soins.
1) Consistance technique :
Le Géomètre choisi par l’entrepreneur, exécute le relevé planimétrique et altimétrique de ces ouvrages
selon "les règles de l'Art" dont l'Ordre des Géomètres Expert est dépositaire. Ce relevé régulier concerne
les ouvrages de "surface", les radiers des regards d'assainissement (les conduites enterrées sont repérées
suivant les indications de l'Entreprise) ainsi que les mouvements de terre support de paysagement et les
plantations.
Il est rattaché au système de coordonnées de la Ville Nouvelle (système LAMBERT réajusté et nivellement
orthométrique).
Le report est effectué à l'échelle du 1/200ème SENART avec la mention obligatoire des caractéristiques
techniques des ouvrages comme indiqué ci-dessus.
Ce report est effectué sur supports informatiques (Autocad 2004).
2) Fourniture à la charge de l’entrepreneur
Récolement sur support informatique compatible avec le système DAO AUTOCAD (version 2004), ainsi
qu'une sortie couleurs des feuilles au 1/200ème.
3) Responsabilité :
Pendant la durée de la période d'utilisation, l'Entreprise est responsable de la bonne conservation des
supports qui auront été confiés à un Géomètre. En cas de perte ou de détérioration, elle aura à charge leur
reconstitution.
9.6 Délais de garantie
Les délais de garanties ne font l'objet d'aucune stipulation particulière.
27
Cahier des Clauses Administratives Particulières
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
9.7 Garantie particulières
Si le marché comporte les ouvrages correspondant, les garanties particulières visées aux articles 10.7.1 à
10.7.5 ci-après sont contractuelles; elles engagent l’entrepreneur, pendant le délai fixé à effectuer ou faire
effectuer à ses frais, sur simple demande du maître d'ouvrage, toutes recherches sur l'origine des défauts
constatés, réparations ou réfections, remplacement de pièces défectueuses qui s'avéreraient nécessaires
pour y remédier, que ces défauts proviennent de la mauvaise qualité des produits, matériaux ou matériels
employés ou des conditions d'exécution en application des critères et dans les termes définis par le
C.C.T.G. et par le C.C.T.P.
Les délais fixés pour ces garanties particulières commencent à courir à partir de la date d'effet de la
réception des travaux.
9.7.1 Garantie particulière d'étanchéité :
L’entrepreneur garantit le maître de l'ouvrage contre tout défaut de l'étanchéité des ouvrages pendant un
délai de DIX ANS.
9.7.2 Garantie
particulière
métalliques :
du
système
de
protection
des
structures
L’entrepreneur garantit la bonne tenue du système de protection et son aspect pendant un délai de
CINQ ANS.
9.7.3 Garantie particulière du système de protection des bois :
L’entrepreneur garantit la bonne tenue du système de protection (peintures, vernis, etc.) et son aspect
pendant un délai de CINQ ANS.
9.7.4 Garantie particulière des peintures sur maçonnerie, enduits et serrurerie :
L’entrepreneur garantit la bonne tenue du système de protection et son aspect pendant un délai de
CINQ ANS.
9.7.5 Garantie particulière de fonctionnement d'installations techniques :
L’entrepreneur garantit le maître de l'ouvrage, pendant un délai de DEUX ANS, contre tout défaut de
fonctionnement des installations ou éléments d'installations ci-après :
- Sans objet,
- Electricité,
- Chauffage,
28
“Limoges Fourches – Allée des Thuyas”
Cahier des Clauses Administratives Particulières
- Ventilation mécanique,
- Ascenseurs, monte-charge,
- Traitement de l'eau,
- A préciser
Le remplacement des pièces défectueuses devra être effectué dans un délai maximum de QUINZE
JOURS.
En cas d'urgence, l’entrepreneur s’engage à intervenir dans un délai de 48 heures.
L’entrepreneur sera dégagé de ses obligations si le défaut de fonctionnement provient du fait de l'utilisateur.
9.7.6 Autres garanties particulières :
Sans objet
Autres :
Les autres garanties particulières sont décrites au CCTP
9.8 Assurance
Dans un délai de quinze jours à compter de la notification du marché et avant tout commencement
d'exécution, l’entrepreneur ainsi que les cotraitants doivent justifier qu'ils sont titulaires :
- d'une assurance garantissant les tiers en cas d'accidents ou de dommages causés par
l'exécution des travaux,
- pour les travaux de bâtiment, d'une assurance couvrant les responsabilités résultant des
principes dont s'inspirent les articles 1792 à 1792.2 et 2270 du Code civil.
Signature et cachet de l’Entreprise
29
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
2
Taille du fichier
278 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler