close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

37degres - La vente "business" de l`ESCEM

IntégréTéléchargement
La vente "business" de l'ESCEM
Article écrit par Arnaud Roy - Le 30 06 2016 à 16:06
http://www.37degres-mag.fr/actualites/la-vente-business-de-lescem/
La vente "business" de l'ESCEM
Ca y est ! Après plusieurs semaines de rebondissements et de tergiversations parfois rocambolesques, l’ESCEM
vient de trouver son acquéreur en la personne de Jonathan Azoulay et son groupe GES (Top education) associé à
l’école de commerce de La Rochelle. Le sort de l’ancienne école de commerce qui rayonnait jadis dans la cour
des grandes écoles passe entre les mains d’un business man de l’éducation.
Reste à savoir aujourd’hui quel sera le projet pédagogique et la stratégie de reconquêtes d’étudiants qui boudent
cette école jadis réputée et si l’ESCEM retrouvera son rayonnement d’antan. Chez les élus consulaires cela doit
être aussi un « ouf » de soulagement car le dossier devenait lourd et pesant pour les CCI de Tours et de Poitiers.
Mais aussi pour la mairie de Tours qui suivait de près le dossier de peur qu’il ne devienne une pétaudière. Serge
Babary était même venu discrètement à l’école pour faire le point, il y a une vingtaine de jours, avec la Direction
mise en place.
Mais des questions restent en suspend avant l’Assemblée Générale de ce vendredi matin avec les salariés de
l’ESCEM. Que vont-ils devenir ? Certains affichent déjà leur volonté de partir et de ne pas adhérer au projet de
Monsieur Azoulay. L’homme est connu pour être un business man de l’éducation supérieure et pour réduire les
coûts de structure et de formations à la portion congrue. Difficile alors pour les professeurs ou docteurs de
l’ancienne école d’accepter l’heure de cours payée entre 15 et 20€ de l’heure. Les anciens salariés, s’ils font le
choix d’être embauchés par Top Education, la nouvelle structure, n’ont aucune assurance quant à leur avenir au
sein de la nouvelle école. Un choix cornélien qui sera dans toutes les têtes ce vendredi dans le grand Amphi de
l’ex-ESCEM.
Un volet social qui risque bien de tourner au vinaigre… A moins que les élus ne mettent la main à la poche.
Réponse ce vendredi.
http://www.37degres-mag.fr
Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)
Page 1/1
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
9 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler