close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

COMMUNIQUÉ COMMUN # 78 La Havane, Cuba, 27 juin 2016 Les

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUÉ COMMUN # 78
La Havane, Cuba, 27 juin 2016
Les délégations du Gouvernement National et les FARC-EP nous sommes
réunis pendant deux jours avec les représentants des peuples et
communautés indigènes, afro colombiens, noirs, natifs de l’archipel de
San Andrés et providence, natifs de San Basilio de Palenque, pour écouter
leurs recommandations, contributions et propositions que constitueront
des apports dans le cadre du point six de l’Agenda de l’Accord Général
« Mise en œuvre, Vérification et Approbation ».
Toute la matinée du dimanche, à la Table de Négociations nous avons
accueilli les leaders des peuples et des communautés indigènes,
représentés par l’Organisation Nationale Indigène de Colombie – ONIC, la
Confédération
Indigène Tairona – CIT, Organisation des Peuples
Indigènes de l’Amazonie. OPIAC, Organisation Zonale Indigène du
Putumayo – OZIP, le conseil indigène de la région du Bajo Atrato CAMBIZA
et des Autorités Traditionnelles indigènes de Colombie Gobierno Mayor.
L’après-midi, on a rencontré les représentants de la Coordination
Nationale des Peuples indigènes de Colombie- CONPI, l’Association de
Conseil indigènes de Tolima – ACIT, le Conseil Régional Indigène d’Arauca
– CRIA, le Conseil d’Autorités du peuple Wounaan- WOUNDEKO, le Conseil
Régional Indigène Peuple Nasa du Putumayo et le Conseil Monaya
Buinaima.
Aujourd’hui nous sommes réunis à la session de la Table de Négociations
avec neuf repentants des organisations et des expressions organisatrices
de communautés noires, afro colombiennes, des peuples natifs de
l’archipel de San Andrés et Providence et de San Basilio de Palenque: le
Conseil National de Paix Afro colombien- COMPA, l’Association de Petits
et Moyens
Mineurs du Choco – ASOMICHOCO, les Communautés
Construisant
Paix depuis le Territoire – CONPAZ, la Coordination
Nationale d’Organisations et Communautés Afro descendants- CONAFRO,
Chao Racisme et Pouvoir Citoyen.
Dans ces réunions, les délégations avons reçus des apports pour la
construction d’une approche ethnique différenciée qu’éclaircira le point 6
de l’Accord Général. Les participants ont exprimé leur appui au processus
de paix.
La paix territoriale seulement sera possible, sur plus du 30 % de la
superficie du territoire rural du pays, si l’on inclut les groupes ethniques
qu’y habitent, la richesse de son expérience dans la construction de paix,
et la valeur de leurs droits en tant que mécanismes de prévention des
nouveaux conflits dans la mise en œuvre des accords.
Nous les délégations réaffirmons notre attachement au respect et la
protection de la diversité ethnique et culturelle.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
34 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler