close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

92 - Tableau de bord - juin 2016 - FINAL.indd

IntégréTéléchargement
N° 92 - Juin 2016
1°
Conjoncture Vendéenne ____________________________________________
→ ACTIVITÉ DES ENTREPRISES › Le chiffre d’affaires des entreprises vendéennes poursuit sa progression au
1er trimestre 2016 (+2,1%) après la hausse de +4,2% observée sur l’ensemble de l’année 2015
Les entreprises vendéennes relevant du régime réel normal
(hors entreprises financières) ont déclaré un chiffre d’affaires
de 7 493 millions d’euros au cours du 1er trimestre 2016
en hausse de +2,1% comparé au 1er trimestre 2015 (7 337
millions d’€).
Aux échelles régionale et na onale, l’ac vité progresse
également sur ce début d’année 2016 de respec vement
+3,2% et +1,0%.
Évolu on du chiffre d’affaires total en Vendée (T/T-4 en %)
10,0%
32 000
6,8%
8,0%
6,0%
4,1%
4,0%
1,8%
2,0%
1,1% 0,9%
31 000
3,9%
30 500
1,8%
1,7% 1,6%
31 500
2,1%
30 000
0,6%
0,0%
Évolu on par secteur d’ac vité en Vendée au 1er trimestre
2016 :
Industrie (35% du CA global sur le 1er trim. 2016) : +1,2%
Construc on (8%) : +2,4%
Commerce (34%): -0,5%
Services (22%) : +7,9%
29 500
-0,8%
-2,0%
-6,0%
-6,7%
-8,0%
CA en cumul sur les 4 derniers trimestres (Millions d'€)
-10,0%
T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1
13 13 13 13 14 14 14 14 15 15 15 15 16
Source : DGFIP - Traitement OESTV
INDUSTRIE : Hausse mesurée au 1er trimestre 2016
20,0%
CA en cumul sur les 4 derniers trimestres (Millions d'€)
15,0%
CONSTRUCTION : Améliora on pour le 2ème trimestre consécu f
11 000
20,0%
10 800
15,0%
10 600
10,0%
5,0%
0,1% 0,7%
2,1%
0,0%
0,0%
1,6% 1,6% 2,3%
0,3%
1,2%
2 750
7,8%
10,0%
10 200
5,0%
10 000
0,0%
Millions
d’€
-5,0%
-10,0%
-15,0%
2 600
-1,2%
-3,4%
-6,6%
-7,7%
-20,0%
T1
13
T2
13
T3
13
T4
13
T1
14
T2
14
T3
14
T4
14
T1
15
T2
15
T3
15
T4
15
T1
16
T1
13
COMMERCE : Ac vité atone sur les 3 premiers mois de 2016
5,0%
0,0%
-5,0%
-4,6%
CA en cumul sur les 4 derniers trimestres (Millions d'€)
-20,0%
10,0%
Millions
d’€
-15,0%
-16,3%
15,0%
2 650
1,6% 2,4%
0,5% 0,4%
0,5%
-10,0%
20,0%
2 700
4,3%
-0,3%
-0,6%
-3,4%
-5,0%
2 800
10 400
5,6%
29 000
Millions
d’€
-4,0%
11 600
11 400
11 200
11 000
5,5%
10 800
2,9%
2,5%
3,1%
10 600
2,1%
0,8% 0,7%
2,4% 1,8%
1,2% 1,2% 0,4%
10 400
10 200
-0,5%
10 000
Millions
d’€
-10,0%
T2
13
T3
13
T4
13
T1
14
T2
14
T3
14
T4
14
T1
15
T2
15
T3
15
T4
15
T1
16
SERVICES : Poursuite d’une croissance soutenue sur le début d’année
20,0%
7 500
17,1%
13,0%
12,8%
15,0%
7 300
7 100
10,0%
5,0%
7,9%
7,1%
7,6%
3,6%
6 700
1,5%
6 500
0,0%
-1,4%
-5,0%
6 300
-2,2%
6 100
-6,2%
-10,0%
Millions
d’€
-15,0%
-15,0%
6 900
3,0%
2,0%
CA en cumul sur les 4 derniers trimestres (Millions d'€)
CA en cumul sur les 4 derniers trimestres (Millions d'€)
-20,0%
-20,0%
T1
13
T2
13
T3
13
T4
13
T1
14
T2
14
T3
14
T4
14
T1
15
T2
15
T3
15
T4
15
T1
16
T1
13
T2
13
T3
13
T4
13
T1
14
T2
14
T3
14
T4
14
T1
15
T2
15
T3
15
T4
15
T1
16
Contacts : OESTV - Christophe PARREAU - 02 51 24 83 33 - oestv@wanadoo.fr / CCI Vendée - Ghislaine FILIPPOZZI - 02 51 45 32 53
→ DEMANDEURS D’EMPLOI DE / CHÔMAGE Nouvelle hausse mesurée du nombre de DE en mai après
celle observée en avril
Évolu on mensuelle du nombre de DE de catégorie A en Vendée
› Demandeurs d’emploi (DE) de catégorie A* en mai 2016 :
› Evolu
3,0%
2,7%
1,8%
2,0%
1,1%
1,0% 1,0%
1,3%
1,1%
0,6%
0,3%
0,3%
0,2% 0,1%
0,0%
-1,0%
1,3%
1,2% 1,2%
0,9%
0,5%
0,3%
0,2%
-0,3%
-0,4%
-0,5% -0,4% -0,5%
-1,0%
-0,4%
-1,0%
-2,0%
-1,7%
-2,1%
-3,0%
-4,0%
-5,0%
-4,8%
mai-16
mars-16
janv.-16
nov.-15
sept.-15
juil.-15
mai-15
mars-15
janv.-15
nov.-14
sept.-14
juil.-14
mai-14
-6,0%
mars-14
* Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes posi fs de recherche
d’emploi, sans aucune ac vité réduite ;
** Cat. B : DE tenus de faire des actes posi fs de recherche d’emploi, ayant exercé
une ac vité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois);
** Cat. C : DE tenus de faire des actes posi fs de recherche d’emploi, ayant exercé
une ac vité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois).
(m/m-1, en %)
4,0%
janv.-14
En Vendée, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie
A s’inscrit à nouveau en légère hausse au mois de mai (+0,3%,
+90 DE), après celle observée le mois précédent (+0,5%).
Pour les autres catégories, la B** s’inscrit à nouveau en net
repli en mai (-3,4%) alors que la C** enregistre, à l’inverse,
une ne e dégrada on (+3,2% après -3,9% en avril).
En France, après deux mois d’évolu on favorable, une hausse
du nombre de DE est observée (+0,3%) tandis qu’en région
Pays de la Loire la tendance est presque stable (+0,1% contre
0% sur le mois d’avril).
Demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois (catégorie A - CVS)
on sur 1 an :
Comparé au mois de mai 2015, le rythme d’évolu on du
nombre de DE de catégorie A reste toutefois en ne e
diminu on en Vendée (-4,0%, soit -1 180 DE). En Région,
la tendance est également à un recul significa f (-3,3%) sur
un an, alors qu’au niveau na onal la baisse demeure plus
modeste (-1,0%).
Par sexe, le nombre de DE (cat.A) recule fortement en Vendée
pour les hommes (-6,6%) mais plus modérément pour les
femmes (-1,4%).
Par âge, le nombre de DE de plus de 50 ans con nue pour
sa part de progresser (+1,1%), tandis que les moins de
25 ans ainsi que les 25-49 ans s’inscrivent en net recul
(respec vement -10,1% et -4,6%).
Mai 2016
Vendée
DEFM Catégorie A*- CVS
Evolu on sur 1 mois (en %)
Evolu on sur 1 an (en %)
Taux de chômage au T4 15**
28 380
+0,3%
-4,0%
8,3%
Région Pays
France
de la Loire métropolitaine
172 230
3 520 300
+0,1%
+0,3%
-3,3%
-1,0%
8,9%
10,0%
** Source : Insee, taux de chômage au sens du BIT , CVS
Mai 2016
14 430
+1,2%
Moins de
25 ans
4 610
+2,7%
50 ans
et plus
8 160
-1,1%
-1,4%
-10,1%
+1,1%
Hommes
Femmes
13 950
-0,6%
-6,6%
Vendée
sur 1 mois
Evolu on
sur 1 an
Sources : STMT - Pôle Emploi , DARES. Calcul CVS : Dares, Direccte des Pays de la Loire
→ LOGEMENTS autorisa ons et mises en chan er) › Si les autorisa ons de permis de construire se stabilisent en cumul
depuis janvier comparé à 2015, les mises en chan er progressent pour leur part très fortement
› Permis autorisés :
342 permis de construire ont été autorisés en avril 2016
contre 321 un an plus tôt (+6,5% ; dans le détail +15,1% pour
l’individuel et -48,8% dans le collec f).
En cumul depuis janvier, ces derniers s’inscrivent cependant
en léger repli (-1%). Si l’individuel reste bien orienté (+11%), le
marché du logement collec f s’érode par contre fortement (-47%).
› Mises en chan
Logements
autorisés*
Individuels
Collec fs
Ensemble
Individuels
Collec fs
Ensemble
Logements
mis en chan er*
er :
Région
Janv.-avril Evolu on
2016
sur 1 an
4 408
+8%
283 mises en chan er ont été comptabilisées en avril 2016, en
progression de +18% comparé au même mois de 2015 (+20,3%
pour l’individuel et +3% pour le logement collec f).
En cumul sur les quatre premiers mois de 2016, les mises en
chan er enregistrent un très fort rebond de +58% par rapport
à 2015. Ce e tendance concerne autant l’individuel que le
collec f (respec vement +58% et +59%).
2 293
6 701
3 999
2 526
6 525
-22%
-4%
+34%
-3%
+17%
France Métropolitaine
Janv.-avril
Evolu on
2016
sur 1 an
50 874
+3%
67 378
118 252
38 379
48 962
87 341
+21%
+12%
+3%
+4%
+4%
Source : MEDDTL (en données brutes)
*Logements ordinaires (=hors logements en résidence)
Construc on de logements* en Vendée
(Cumul janvier-avril de chaque année)
Individuels
Collectifs
Permis autorisés
2 500
Individuels
Collectifs
Mises en chan er
1 800
1 600
267
2 000
1 400
527
296
167
295
1 200
1 500
173
1 000
266
140
1 000
600
1 562
1 056
186
800
2 000
500
272
1 131
1 250
1 340
1 378
1 237
1 042
400
782
200
0
0
2012
2013
2014
2015
2016
2012
2013
2014
2015
2016
→ LOCAUX NON RESIDENTIELS AUTORISÉS › En cumul depuis janvier, les surfaces autorisées se replient de 4%
Locaux non résiden els autorisés*en Vendée
› Vendée :
(Cumul janvier-avril de chaque année)
113 388 m² de surfaces de plancher de locaux non résiden els
ont été autorisés en cumul sur les 4 premiers mois de 2016
(hors exploita ons agricoles ou fores ères), soit un repli
de -4% (-4 587 m²) comparé à la même période de l’année
précédente.
Par secteur, on observe notamment une forte diminu on
des surfaces autorisées pour l’hébergement hôtelier (-89%,
-7 090 m² comparé à 2015) et pour l’industrie (-56%,-19 738
m²). A l’inverse, les surfaces relevant du commerce (+23%,
+5 125m²), de l’ar sanat (+16%, +1 221 m²) ainsi que des
services publics (+111%,+18 541m²) sont en progression.
250 000
202 122
194 250
200 000
136 386
150 000
115 670
117 975
113 388
2 014
2 015
2 016
100 000
50 000
› Région et France :
0
En Région, la tendance est également orientée à la baisse
(-18% en cumul des 4 premiers mois 2016), tandis qu’au
niveau na onal une hausse est à l’inverse observée (+12%).
→ IMMATRICULATIONS de voitures neuves
2 011
2 013
Source : MEDDTL - Sitadel 2 - * En surface de plancher
(en m², hors exploita on agricole ou fores ère )
Un marché qui con nue de bien se porter
Immatricula ons de voitures par culières neuves en Vendée
› Vendée :
(Cumul janvier-mai de chaque année)
9 000
En mai, le marché automobile neuf affiche une ne e
progression des immatricula ons de voitures neuves : 1 260
unités contre 1 027 un an plus tôt, soit +23%.
En cumul depuis janvier, la tendance est la même avec un
nombre d’immatricula ons en hausse de +12,5% comparé à la
même période de 2015.
7 901
8 000
6 925
7 000
6 351
6 156
5 979
6 000
5 581
5 000
› Région et France :
4 000
3 000
En Région et en France, une progression très sensible des
immatricula ons est également observée en cumul depuis
janvier : respec vement +9,9% et +10,6%.
2 000
1 000
0
Sources : Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables
- Fichier Central des Automobiles (en données brutes)
2°
2 012
2011
2012
2013
2014
2015
2016
Conjoncture Na onale _____________________________________________
→ EMPLOIS SALARIES dans les secteurs marchands
Au 1er trimestre 2016, une nouvelle hausse de l’emploi
a été enregistrée confirmant ainsi la tendance observée depuis maintenant un an
Evolu on de l’emploi salarié marchand en France
(Par trimestre, en milliers - données CVS)
16 100
1,5
L’emploi salarié marchand s’est établi en progression de
+0,3% (+40 400 postes) au 1er trimestre 2016 comparé au
précédent, et ce après avoir déjà enregistré des évolu ons
similaires depuis le printemps 2015.
Sur 1 an, à fin mars 2016, l’emploi salarié marchand
progresse ainsi de 1% pour un gain de près de 160 000
postes.
16 050
1,0
16 000
0,5
0,2 0,2 0,2 0,2
0,2
0,0
0,0
0,0
-0,1
-0,1 -0,1
-0,2 -0,2
-0,5
- 0,2
-0,3
-0,2
- 0,3
0,2 0,2
0,1
0,0
0,1
0,3 0,3 15 950
15 900
-0,1
15 850
- 0,3
15 800
Source : Insee et Dares
-1,0
15 750
2016-T1
2015-T3
2015-T1
2014-T3
2014-T1
2013-T3
2013-T1
2012-T3
2012-T1
2011-T3
2011-T1
Emploi salarié marchand (en milliers, cvs)
2010-T3
-1,5
Évolution trimestrielle (en %)
2010-T1
Évolu ons par secteur d’ac vité au 1er trimestre 2016
Dans la construc on, l’emploi se redresse enfin midement
(+0,1%) parallèlement à une ac vité un peu mieux orientée,
et ce après 15 trimestres consécu fs de repli.
L’emploi salarié dans le commerce progresse de +0,3%, soit à
un rythme proche de celui des 3 trimestres précédents.
Dans les services, l’augmenta on est à nouveau soutenue
(+0,4% après +0,5% au T4), et ce malgré un ralen ssement
de la progression dans l’intérim (+0,3% contre +3,4%).
Seule l’industrie con nue de souffrir de la poursuite d’une
érosion de ses effec fs salariés (-0,3%) ... ce qui porte désormais à 60 (15 ans) le nombre de trimestres consécu fs de
dégrada on de l’emploi dans ce secteur d’ac vité.
15 700
Evolu on de l’emploi salarié par ac vité en France
(secteurs marchands hors agriculture - en milliers en fin de trimestre)
Evolu on sur 3 mois
Ensemble des secteurs
Evolu on
sur un an
T1 2016
/T1 2015
Emplois au
T1 2016
T4 2015
T1 2016
+46,5
+40,4
+159,6
16 021,1
-7,2
-8,4
-32,5
3 117,1
1 318,5
Industrie
Construc on
Commerce
-2,9
+0,8
-19,0
+7,4
+8,3
+30,9
3 034,8
Services
+49,2
+39,6
8 550,6
+19,0
+2,0
+180,2
+58,4
dont intérim
588,2
2°
Conjoncture Na onale (suite) _________________________________________
› Conjoncture na
onale :
Si en 2015, l’ac vité française avait été portée par des facteurs externes (baisse des prix du pétrole, taux de change de l’euro et taux d’intérêt
bas), certains indicateurs clés de la demande intérieure (consomma on et inves ssements notamment), témoins du dynamisme de l’économie
française, devraient soutenir davantage la croissance en 2016.
Depuis 4 trimestres désormais, l’économie française recrée en effet des emplois (+160 000 emplois salariés dans les secteurs marchands sur 1 an).
Ce e tendance perme rait ainsi un infléchissement de la courbe du chômage à l’horizon de la fin de l’année (selon l’Insee elle s’établirait à 9,5% de la
popula on ac ve fin 2016 contre 9,9% un an plus tôt) et un renforcement du pouvoir d’achat, donc de la consomma on des ménages.
Autre pilier de la croissance, l’inves ssement des entreprises repart également à la hausse depuis quelques mois (+1,6% au T4 2015 puis +2,1% au T1
2016). Selon les prévisions de l’Insee, sur l’ensemble de l’année 2016, les immobilisa ons des entreprises non financières pourraient ainsi a eindre leur
plus haut niveau depuis 2007. Après une longue période d’a en sme, les besoins de modernisa on-ra onalisa on et de renouvellement de l’ou l de
travail sont en effet aujourd’hui nécessaires.
1er trimestre 2016
COMPTES NATIONAUX TRIMESTRIELS - source : Insee & Diverses
Tendance FRANCE
(comparé au trimestre précédent)
PIB
PIB en volume (4 trim. glissants au T1 2016, en prix courants)
Allemagne
Italie
tendances posi ves
+0,6%
+0,7%
+0,3%
+0,8%
2 198 milliards d’€
3 049 Mds €
1 645 Mds €
1 090 Mds €
Inves ss. des entreprises non financières
+2,1%
Inves ssements des ménages
+0,2%
tendances néga ves
stabilité
INDICES DES PRIX À LA CONSOMMATION - source : Insee
Mai 2016
Évolu on mensuelle
(comparé au mois précédent)
Infla on (IPC)
Évolu on annuelle
(comparé au même mois de l’année précédente)
+0,4%
0,0%
CONSOMMATION des MÉNAGES EN BIENS - source : Insee
Avril 2016
Évolu on mensuelle
Évolu on sur un an
(comparé au mois précédent)
(janvier-avril 2016 / janvier-avril 2015)
TOTAL
-0,1%
+1,9%
dont Alimentaire
-1,2%
+0,9%
dont Automobile
-0,8%
+4,1%
dont Équipement du logement
+2,3%
+14,8%
dont Tex le - Cuir
+0,2%
-0,9%
dont Autres biens fabriqués
+0,2%
+1,0%
dont Énergie
+0,9%
+0,2%
CHIFFRES D’AFFAIRES* SECTORIELS - source : Insee
Mars 2016
Évolu on mensuelle
(comparé au mois précédent)
Évolu on en cumul annuel
(janv.-mars 2016 / janv.-mars 2015)
Chiffres d’affaires (CA*)
Industrie manufacturière
-0,2%
-0,6%
CA Construc on
-1,3%
+0,3%
CA Commerce de détail (hors automobile et moto)
-0,3%
+4,0%
CA Hébergement - Restaura on
+0,5%
+4,8%
CA Ac vités de sou en aux entreprises
-3,4%
+4,5%
3°
LÉGENDE :
Espagne
* les Chiffres d’Affaires
traduisent des niveaux
d’ac vité en volumes
courants et ne sont donc
pas corrigés de l’infla on.
Indicateurs interna onaux et ma ères premières________________________
Valeurs au
27/06/2016
Cours de l’euro
Cours de l’or (l’once)
Cours du pétrole - London Brent
Métaux non-ferreux
Ma ères agricoles
Évolu on mensuelle
(comparé au mois précédent)
Évolu on annuelle
(// même date de l’année précédente)
1,1027 $
-1,5%
-1,3%
1 325 $
+8,7%
+13%
48 $ / baril
-2,1%
-23%
Aluminium
1 627 $ / t.
+5,8%
-3%
Cuivre
4 746 $ / t.
+2,4%
-19%
Blé
166 $ / t.
-2,2%
-10%
Maïs
151 $ / t.
-5,8%
-0,1%
Soja
405 $/ t.
+2,1%
+10%
Sources :
Banque de France, LME
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
518 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler