close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BSV Légumes n°21 du 05 juillet 2016 - DRAAF Nord-Pas-de

IntégréTéléchargement
21
5 juillet 2016
SOMMAIRE
► CHOUX : les chenilles de teignes des crucifères font des ravages très importants.
► SALADES: la pression maladie diminue légèrement. Le risque reste élevé.
► ENDIVE : aucune capture de puceron de l’endive et peu de piégeages de mouche de l’endive.
► SCORSONERE: présence de rouille blanche et d’alternaria.
► OIGNON : les conditions sont toujours propices au mildiou. Soyez très vigilants.
► POIREAU: présence de rouille et de fusariose. Pression thrips faible.
► MOUCHE DES SEMIS: aucune capture en plein champ.
► CAROTTE: l’alternaria est toujours présente. Le seuil « mouche de la carotte » est atteint.
► POIS : les conditions climatiques restent propices aux maladies.
► HARICOT / FLAGEOLET : situation saine.
CHOUX
Réseau : 9 parcelles + 2 piégeages
Stade : plantation - récolte
Noctuelles, teignes des crucifères et piérides
Les chenilles sont toujours là et en très grand
nombre sur certaines parcelles. Certains parcs
sont même broyés tellement les dégâts sont importants malgré la mise en place de moyens de
protection. Sur la plupart des sites, les captures de
noctuelles gamma sont en augmentation et les
captures de teignes des crucifères diminuent. Des
piérides (papillons blancs) et des teignes volent
toujours. A Ennetières-en-Weppes (59), SaintMomelin (59) et La Couture (62) sur choux-fleur,
des chenilles sont observées sur tous les pieds
observés, des cocons sont aussi présents. A Salperwick (62), des petites chenilles sont signalées
sur 85% des pieds, elles sont maintenant dans les
cœurs. A La Couture (62) et Laventie (62), des
petites chenilles sont observées sur respectivement 72% des choux de Bruxelles et sur 35% des
choux fleurs. A Campagne-les-Hesdin (62),
quelques chenilles sont observées sur les deux
parcelles suivies. La pression est toujours très
Les dégâts de chenilles de teigne des crucifères sont très imporimportante, les chenilles sont très voraces et font tants
suite au vol signalé dans ce BSV (PLRN / Chambre d’Agriculture Nord Pasde-Calais).
de nombreux dégâts : les feuilles sont criblées de
trous et on trouve parfois plus de 15 chenilles par
Noctuelle Noctuelle Teigne des
Site de piégeage
feuille. Soyez très vigilants et surveillez sous les
gamma du chou crucifères
bâches! Les températures annoncées pour les proCampagne-les-Hesdin (62)
207
4
chains jours (15 –25°C) vont leur être favorables,
Campagne-les-Hesdin
(62)
148
3
le risque
est
très
La Couture (62)
40
0
0
élevé.
Laventie (62)
13,5
Ennetières-en-Weppes (59)
29
1
0
Trosly-Breuil (60)
0
La Neuville-sur-Oudeuil (60)
16
Salperwick (62)
23
0
2
Quelques teignes des crucifères volent
Saint-Momelin (59)
21
0
3
toujours (FREDON NPdC).
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
Les chenilles de teignes sont très nombreuses et font des dégâts, des cocons sont aussi constatés
(FREDON
NPDC)
Pucerons
La pression est très faible et des auxiliaires sont présents (syrphes, coccinelles, syrphes, pucerons momifiés).
Altises
Quelques altises sont présentes sur 12 à 16% des
choux fleurs et des choux de Bruxelles à La Couture
(62). La pression est faible mais si le temps sec se
maintient, la pullulation peut être rapide. Une surveillance régulière de vos parcelles est conseillée et vous
permettra d’apprécier l’évolution des populations. Les
jeunes plantations sont les plus sensibles et doivent
donc être surveillées en priorité.
Les Cantharidae peuvent manger des insectes à corps
mou (petites chenilles, pucerons... (PLRN / Chambre d’Agriculture
Nord Pas-de-Calais).
La lutte contre les altises doit privilégier les mesures prophylactiques, elles permettent de limiter la propagation de ce
bio-agresseur :

favoriser un développement rapide des jeunes plants,

biner les parcelles pour « éloigner » les altises,

éliminer toutes les adventices, en particulier celles de la famille des crucifères car elles permettent aux altises
de s’abriter.
Aleurodes
A La Couture (62), quelques aleurodes ont été observées sur 8% des choux
fleurs. La pression est faible pour le moment mais restez vigilants car des températures plus élevées sont annoncées pour les prochains jours.
Aleurode
(FREDON NPdC).
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
Mouches du chou
Aucun œuf n’a été relevé sur les feutrines à Salperwick (62) et Saint Momelin (59). Aucune mouche n’a été capturée
au Paraclet (80). Le vol semble terminé. Pour rappel, après l’éclosion, les larves de mouche du chou mangent les racines et creusent des galeries dans la tige, les jeunes choux touchés vont alors faner et mourir. Afin de limiter les dégâts
liés aux larves de mouche du chou, bâchez les plantations avec un filet anti-insecte pour limiter les pontes aux pieds
des plants.
Maladies / Excès d’eau
Les choux-fleurs noyés sont très petits et font leur pomme : ils ne seront pas récoltables. Des début de pourritures sur
les pommes craqués dues aux conditions climatiques sont signalés. Les premières maladies commencent à apparaître
(alternaria, mycosphaerella) sur les feuilles âgées des parcs en cours de récolte. A La Couture (62), des taches de mildiou sont toujours observées sur des choux fleurs, la maladie se stabilise. Attention, les conditions actuelles sont propices aux maladies (bactériose, mildiou…). Soyez très vigilants!
Les conditions humides sont très favorables aux maladies (ici mildiou)
(FREDON NPDC)
HARICOT / FLAGEOLET
Réseau : 6 parcelles (4 parcelles de haricots verts et 2 de flageolets)
Stade : 2 feuilles
Situation saine
A Arvillers (80), Cagnicourt (62), Rosières-en-Santerre (80), Fontaine-les-Cappy (80), Liancourt Fosse (80) et Montdidier (80), la situation est saine.
MOUCHE DES SEMIS (tous légumes)
Réseau : 1 site de piégeage
Légumes
à
risque:
la
mouche
des
semis
est
très
polyphage
(plus
de
hôtes) : Haricot, Concombre, Epinard, Tomate, Radis, Navet, Oignon, Poireau, Pomme de terre…
40
plantes
Mouches des semis
Aucune mouche n’a été capturée au Paraclet (80). Evitez de ressemer sur une parcelle détruite pour cause d’attaque
importante. Attendez au moins 15 jours - 3 semaines pour laisser les adultes émerger. Les voiles anti-insectes restent la
seule protection réellement efficace.
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
SALADES
Réseau : 4 parcelles + 2 piégeages
Stade : plantation - récolte
Conditions humides / grêles / maladies
On observe toujours des pourritures du collet, du sclérotinia et du botrytis sur la plupart des parcelles, certaines parcelles sont très touchées mais le pourcentage de plantes atteintes se stabilise. A Ennetières-en-Weppes (59), on observe aussi du pythium. Les conditions humides sont favorables aux maladies, soyez très attentifs!
Sclérotinia
(FREDON NPdC).
Pythium
(FREDON NPdC).
Pourritures du collet
(FREDON NPdC).
Noctuelles Noctuelles
Chenilles
Site de piégeage
gamma
du chou
Les captures de noctuelles gamma augmentent ou sont stables
75
sur les sites observés. Quelques dégâts de chenille ont été ob- Le Maisnil (59)
5
0
servés à Haubourdin (59): soyez vigilants car les températures Haubourdin (59)
Ennetières-en-Weppes (59)
29
0
vont être favorables aux papillons.
Calonne-sur-la-Lys (62)
6
0
Vignacourt (80)
170
Limaces
Des dégâts de limaces sont toujours observés à Ennetières-en- Trosly-Breuil (60)
0
Weppes (59). Attention, les conditions douces et humides actuelles sont très favorables à leur activité. Pensez à préserver les auxiliaires (carabes, hérissons, …). Leur présence
discrète (souvent nocturne) ne permet pas de les détecter facilement, mais ils sont très utiles.
Gibier
Des dégâts de gibier sont observés à Ennetières-en-Weppes (59) et Calonne-sur-la-Lys (62). Pour lutter contre le gibier, essayez d’alterner et de combiner les méthodes préventives.
Mineuses
Des dégâts (piqûres de nutrition et / ou galeries, mines) sont régulièrement observés mais elles sont surtout localisées
sur les feuilles âgées. Ces dégâts entrainent parfois un parage plus important. L’impact économique des dégâts de ce
ravageur n’est pas définie mais il n’est pas majeur. Des méthodes préventives existent, elles ne sont pas toujours très
efficace car le ravageur est très polyphage. Cependant, elles doivent être mises en place car elles permettent aussi de
lutter contre d’autres bio-agresseurs: détruire les déchets contaminés, les plantes touchées, les adventices...
Dégâts (mines) et pupes de mineuse sur feuille de salade (FREDON NPDC)
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
CELERI
Réseau : 2 parcelles
Sclérotinia
Les premiers symptômes de sclérotinia ont
été observés sur céleri rave, sur le secteur
de Saint-Omer (62), sur une parcelle plantée en avril sous P17, au stade grossissement de la rave.
Mouches de la carotte et du céleri
Aucune mouche de la carotte ni aucune
mouche du céleri n’ont été capturées à
Saint-Omer (62) et Hinges (62).
Sclérotinia sur céleri
(PLRN / Chambre d’Agriculture Nord Pas-de-Calais).
Septoriose
Les premiers symptômes de septoriose ont été observés sur le secteur de SaintOmer (62). Si le temps reste sec, la maladie ne devrait pas trop se développer.
Septoriose
(FREDON NPdC).
ENDIVE
Réseau : 8 piégeages
Pucerons de l’endive
Le vol de pucerons de l’endive a débuté autour du 15
juin selon le modèle HRI
Wellesbourne mais dans les
bacs jaunes, aucune capture
n’a été faite à Illies (59),
Arras (62), Loos-en-Gohelle
(62), Bertincourt (62), Marcelcave (80), Soyécourt
(80), Ailly-le-Haut-Clocher
(80) et Roeux (62). La pression semble très faible cette
année.
Mouches de l’endive
Aucune mouche de l’endive n’a été capturée à Arras
(62) et Soyécourt (80). A Illies (59), Bertincourt (62)
Marcelcave (80) et Roeux (62), une mouche a été piégée. A Loos-en-Gohelle (62), 8 captures ont été faites.
Des piqûres de mouches de l’endive et quelques galeries ont aussi été observées à Loos-en-Gohelle (62).
Gibier
Des perdrix et quelques dégâts sont observés à Loos-en
-Gohelle (62).
Piqûres et galerie de mouches mineuse
(FREDON NPdC).
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
OIGNON
Réseau : 10 parcelles
Stade : 6 feuilles.
Mildiou de l’oignon (Peronospora destructor) Modèle
Apparition du risque:
- 1ère génération: aucun risque,
- 2ème génération: risque pour les oignons bulbilles et
échalotes de plantation, oignon de semis dit « précoces »
- 3ème génération et plus: risque pour tous les oignons
(semis et bulbille) et échalotes.
Analyse de risque : attention, les sorties du terrain
ne correspondent pas aux sorties du modèle. Du mildiou est toujours observé sur oignons bulbilles et
échalotes à Herlin-le-Sec (62). Sur oignon de semis,
du mildiou a été observé à Wallon Cappel (59), Wormout (59), Esquelbecq (59), Zuytpeene (59), SteenMildiou (PLRN / Chambre d’Agriculture Nord Pas-de-Calais).
werck (59) et Locon (62). Les parcelles les plus développées sont celles qui sont le plus facilement touchées. Les températures annoncées (entre 15 et 25°C) sont toujours favorables à la maladie. Soyez très vigilants.
Station météo
Dates des dernières contamina- Génération
tions
en cours
Sorties des prochaines taches
5 juillet
13 juillet et semaine 28*
Aucune contamination en cours
Andres (62)
Aucune contamination en cours
Athies-sous-Laon (02)
6 juillet
21 juin
Attily (02)
1er et 2 juillet
semaine 28*
Aucune contamination en cours
Auchy-les-Mines (62)
Avesnes-les-Aubert (59)
21 juin et 1er juillet
7 juillet et semaine 28*
Berles-au-Bois (62)
21 et 30 juin, 1er et 2 juillet
5 juillet , 10 juillet et semaine 28*
Aucune contamination en cours
Boursies (59)
Aucune contamination en cours
Clairmarais (62)
er
Ebouleau (02)
19, 21, 27, 28 juin et 1 juillet
5, 7, 10, 11 juillet et semaine 28*
Aucune contamination en cours
Frelinghien (59)
Aucune contamination en cours
Gomiécourt (62)
6 juillet
21 juin
Izel-les-Equerchin (62)
29, 30 juin, 1er et 2 juillet
12,13 juillet et semaine 28*
Aucune contamination en cours
Le Paraclet (80)
Aucune contamination en cours
Lorgies (62)
5
et
7
juillet
11
juillet
et semaine
Marchais (02)
19, 21, 28 juin et 1er juillet
4ème
28*
Aucune contamination en cours
Merckeguem (59)
3ème
Ohain (59)
Aucune contamination en cours
5 et 7juillet
19 et 21 juin
4ème
Pleine Selve (02)
1er juillet
5ème
semaine 28*
Saint-Pol-sur-Ternoise (62) Aucune contamination en cours
4ème
Aucune contamination en cours
Teteghem (59)
3ème
Allesnes-les-Marais (59)
21 juin
30 juin et 2 juillet
4ème
5ème
4ème
3ème
4ème
5ème
3ème
4ème
4ème
4ème
3ème
4ème
2ème
3ème
4ème
5ème
4ème
4ème
Thiant (59)
Aucune contamination en cours
4ème
-
Tilloy-les-Mofflaines (62)
Vauvillers (80)
Wormhout (59)
Aucune contamination en cours
3ème
5ème
3ème
13 juillet et semaine 28*
-
30 juin et 1 juillet
er
Aucune contamination en cours
* Ces dates seront affinées dans le prochain BSV.
Les prévisions fournies ici sont sous réserve de l’évolution des données météo et ne prennent pas en compte
d’éventuelles recontaminations
quidu
peuvent
avoir
lieu à la
suitedu
d’une
irrigation
Bulletin de Santé
Végétal
Légumes
N°21
5 juillet
2016 ou à des pluies localisées
(comme ce peut être le cas cette année…).
21
5 juillet 2016
Thrips
A Richebourg (62), une moyenne de 0,2 thrips par oignon a été observée, pour le moment la pression est très faible, à
surveiller si le temps « chaud » et sec se maintient.
POIREAU
Réseau : 2 parcelles + 1 piégeage.
Stade : 4 –8 feuilles
Thrips
Le nombre de thrips capturés par plaque et
par jour reste faible et sous le seuil de nuisibilité. Depuis la pose des piège, la pression augmente doucement, surveillez tout
de même vos parcelles surtout si le temps
« chaud » et sec se maintient.
Maladies
Quelques pustules de rouille et de la fusariose ont été observés à Violaines (62).
Pustule de rouille (à gauche) et fusariose (à droite)
(FREDON NPdC).
SCORSONERE
Réseau : 3 parcelles
Stade : 4 - 7 feuilles
Situation saine
A Villers-sur-Authie (80) la situation est saine pour le moment.
Alternaria
A La Selve (02), 30% des plantes observées sont faiblement touchées par la maladie. Le champignon apprécie les
conditions chaudes et humides.
Rouille blanche
A La Selve (02) et Brailly-Cornehotte (80), respectivement 10 et 100% des plantes observées sont faiblement touchées par la maladie. Les taches apparaissent quand les conditions sont fraîches et humides.
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
CAROTTE
Réseau : 13 parcelles et 4 piégeages
Stade : 4 feuilles au diamètre 20 mm.
Mouches de la carotte
Cette semaine, le seuil est
atteint à
Merckeghem (59) et Saint-Pierre-Brouck
(59).
Mouche de la carotte
NPdC)
(FREDON
Cartographie des captures de mouche de la carotte
Alternaria
Le tableau ci-contre récapitule la situation vis-àvis de l’alternaria cette semaine: près de 40% des
parcelles observées pour cette maladie sont atteintes. L’alternaria se développe en conditions
chaudes et humides.
Sclerotinia
A La Selve (02), 40% des plantes observées sont
touchées par le sclérotinia. Attention, les conditions actuelles sont propices au développement
de la maladie.
POIS
Réseau : 16 parcelles (1en S1 et 7 en S2, 10 non renseignées)
Stade : 5 feuilles à récolte
Inondations / Excès d’eau / Aphanomyces
Cette semaine, des jaunissements de la partie aérienne et des nécroses racinaires sont encore observés sur de nombreuses parcelles. Il peut s’agir d'aphanomyces sur pois (les conditions très humides peuvent favoriser ce champignon)
mais un excès d'eau provoque les mêmes symptômes. Il est donc important de vérifier la racine des plantes. Lors d’une
attaque précoce d’aphanomyces, on observe une réduction de la croissance des plantes et un jaunissement des parties
aériennes des pois avant floraison. Les racines sont totalement nécrosées (d’abord molles et marron clair, puis sèches
et noires). Des tests peuvent être réalisés pour évaluer le risque parcellaire avant la mise en culture .
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
Mildiou
Seules 25% des parcelles observées sont indemnes de
mildiou. Si le temps sec se maintient, cela devrait permettre de ralentir le développement de la maladie.
Sclérotinia
A Hangest-en-Santerre (80), 8% des plantes sont faiblement touchées.
Botrytis
A Hangest-en-Santerre (80), 20% des plantes observées
sont faiblement touchées par la maladie.
Anthracnose
L’anthracnose continue son développement : les dégâts
sont parfois importants.
Tordeuses du pois
La plupart des sites où les pièges ont été relevés sont
sains. Les captures sont faibles de manière générale. Le
stade sensible de la culture coïncide avec la formation
des gousses et se prolonge jusqu’à la récolte.
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet 2016
21
5 juillet 2016
ADVENTICES
Eliminez minutieusement les adventices crucifères et les déchets de cultures des choux précédents pour éviter de
favoriser les teignes des crucifères (très nombreuses cette année).
Du Datura au stade floraison a été observé dans le Nord. Attention, cette plante est toxique, portez des gants pour l’arracher
Datura au stade floraison
(FREDON NPdC).
Les teignes des crucifères se développent aussi sur les adventices (FREDON NPdC).













Avec la participation de ABP, ARDO, Bayer Crop Science, BONDUELLE, CETA ENDIVES ARTOIS, Chambre d’Agriculture de la Somme, PINGUIN—DAUCY, EXPANDIS, France Endive, France-Nord, Le Jardin de Cocagne de la Haute-Borne, Marché de Phalempin, OPLINORD, OPLVERT, Primacoop, SARL Agrovision, SA VAESKEN,
SENSIENT, SICA Vallée de la Lys, SIPEMA, SODELEG, Syndicat EndiLaon, Ternoveo, UNEAL, VILMORIN et des producteurs observateurs. Bulletin rédigé par les animateurs régionaux de la filière cultures légumières - Tous légumes : L. DURLIN-FREDON Nord Pas-de-Calais - Oignon : F. DELASSUS-PLRN; Chou-fleur, choux : F. SIMEON PLRN; Poireau : F. COULOUMIES-PLRN; Salades : L VASSEUR-PLRN; Carotte, Epinard, Pois de conserve, Haricots verts et Scorsonères : L. NIVET-UNILET - Endive : M.
BENIGNI-APEF –V. DUVAL-FREDON Picardie—Directeur de publication : Chr istophe BUISSET, Pr ésident de la Chambr e Régionale d ’Agriculture de Nord Pas-deCalais Picardie
Publication gratuite, disponible sur les sites www.chambres-agriculture-picardie.fr , www.agriculture-npdc.fr ou www.draaf.nord-pas-de-calais-picardie.agriculture.gouv.fr
Coordination et renseignements: Laetitia Durlin - FREDON Nord Pas-de-Calais - Tél: 03.21.08.64.97 - Mail: laetitia.durlin@fredon-npdc.com.
Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l’appui financier de l’Office national de l'eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour
pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto 2018.
Bulletin de Santé du Végétal Légumes N°21 du 5 juillet
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 013 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler