close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

302 avenue Jean Jaurès - Les blogs du CCFD

IntégréTéléchargement
CCFD-Terre Solidaire 69 INFOS
N°159 – Juillet-Août 2016
LES VACANCES
COP 21 ; réchauffement de 2°; 49.3 ; article 2 ; 65 millions
(de personnes déracinées dans le monde)… Tous ces
chiffres (sauf peut-être le dernier) et quelques autres ont
fait les gros titres depuis un an et ont alimenté
conversations, ou querelles. Qu’allons-nous en faire
pendant les « vacances » ? Continuer à l’identique nos
combats militants face à tous ceux qui ont le front de
s’opposer à nous ? Ou se rappeler le sens originel du mot
vacances qui vient du latin vacare : être vide, inoccupé ?
Oser parler de vide et d’inoccupation quand il y a tant de
choses à faire ? Et si justement c’étaient les conditions de
notre propre fécondité ?
Le vide, pour la tradition juive du tsimtsoum, est à l’origine
même de l’acte de la création. Dieu libère en lui-même un
espace à partir duquel il peut poser l’acte de création hors
de soi : « Dieu crée le monde comme la mer les
continents, en se retirant ».
Et bien sûr il y a ce moment où Dieu s’arrête, ce septième
jour au cours duquel paradoxalement on nous dit que Dieu
conclut ou termine son ouvrage, alors qu’on croyait que
tout était achevé dès la fin du sixième. Donc à l’origine du
processus de création, il y a du vide, et à la fin de ce
processus, mais intégré à lui et nécessaire pour son
accomplissement, il y a de l’inoccupation, du repos.
Alors pourquoi ne pas profiter de nos vacances pour
prendre conscience de nos limites et ne pas chercher à
vouloir en faire plus que Dieu lui-même. Faire un peu de
vide en nous, n’est-ce pas la possibilité de laisser de la
place à un autre que nous, une transcendance, un dieu,
Dieu, pour nous rappeler que nous ne sommes pas à
l’origine de tout.
Voir que « c’est très bon », se reposer et prendre le temps
de la contemplation, c’est répondre à l’invitation de
François de regarder la création pour elle-même et non
comme un objet à notre service et de se rappeler qu’elle
est tout entière destinée à la louange de Dieu (Laudato si'
33). N’est-ce pas un beau programme de vacances ?
Gérard Degrond
CCFD-Terre Solidaire Rhône
302 avenue Jean Jaurès
69007 LYON
BON ETE A TOUS ET A TOUTES
DATES ANNEE PROCHAINE
17-18 septembre : Assemblée régionale. plus
d'info :
contacter
c.delatorre@ccfdterresolidaire.org
25 septembre : randonnée solidaire à Irigny
27 septembre : 18h-20h au 302: Assemblée
diocésaine
8 octobre 9h-16h30 à Notre Dame des
Anges: journée de formation diocésaine sur "la
transformation sociale"
17 octobre : journée mondiale du refus de la
misère sur le thème de la culture.
3-10 novembre : semaine finance solidaire.
12-20 novembre: semaine de la solidarité
internationale
26-27 novembre : Colloque de la Conférence
Catholique des Baptisés de Lyon "l'Eglise en
2030, quels visages? des Chrétiens proposent."
21 janvier: 14h-17h : Assemblée diocésaine
1° mars: 18h : entrée en Carême avec messe
avec le Cardinal à 19h.
4 mars: 19h : Prière pour la paix à St
Bonaventure
11 mars : journée: Eglise et CCFD-Terre
solidaire avec la participation de Bruno-Marie
Duffé.
2 avril : 5° dimanche de Carême.
Sommaire
Retour Assemblée Diocésaine
Questionnaire CCFD69info
Retour session régionale
Camps d’été MRJC et billet spirituel
Vie du réseau
page 2
page 3
page 3
page 4
page 5 et 6
Permanences dans les locaux du 302
Lundi après midi de 14h à 17h
Mercredi 9h à 11h30
et sur rendez-vous
Tél. : 04 78 38 30 07
Pas de permanences pendant les vacances scolaires
Mail : ccfd69@ccfd-terresolidaire.org
Blog : http://blog.ccfd-terresolidaire.org/rhone-alpes/
Page 1 sur 6
Retour sur l’assemblée diocésaine de juin
Nous étions nombreux ce 7 juin 2016 pour notre Assemblée Diocésaine, environ 90 ! On tenait à peine tous
assis ! L’équipe d’Animation vous remercie de votre participation.
Après un échange autour de ce que quelques équipes ont vécu autour de notre thème de l’année sur les
migrations et les informations pour les mois qui viennent, Michèle, Michel et Océane nous ont partagé leur
expérience du forum national. Il nous faudra aller plus loin à la rentrée… pour cela, nous mettons à la suite
de cet article la liste des 12 décisions de l'assemblée générale, issues de cette réflexion et que nous
mettrons au travail nous aussi.
Nous avons terminé en choisissant (un peu trop vite et pas vraiment démocratiquement il est vrai), le thème
pour la journée de formation de l’année prochaine : « la transformation sociale ». C’est un concept large et
très à la mode. Nous prendrons la journée du 8 octobre pour creuser le sens de ce terme, ce qu’il recouvre,
pourquoi l’a-t-on adopté au CCFD-Terre Solidaire et si cela change nos pratiques.
L’assemblée diocésaine est un temps de rencontre, de vie de l’association et nos nous retrouverons le mardi
27 septembre de 18h à 20h pour la prochaine.
Isabelle De Haas
1- les équipes d’action locales : « afin de soutenir la dynamique locale et l’émergence de nouveaux groupes,
l’action du CCFD-Terre Solidaire est assurée, entre autre, par des équipes d’action locales à partir de projets. Ces
équipes d’actions locales s’organisent à partir de la réalité territoriale de ces projets ».
2- Le réseau des équipe d’actions locales : « les équipes d’actions locales se rassemblent dans le réseau des
équipes d’actions locale : ce réseau est un espace d’animation, lieu de rencontre, de cohésion, de convivialité, de
mutualisation et de coordination. Il contribue aux liens avec les instances paroissiales et diocésaines. »
3- l’espace régional reconnu : « afin de faire vivre le CCFD-Terre Solidaire, l’espace régional est reconnu
statutairement, avec des moyens propres et un budget. »
4- le périmètre géographique des régions : « pour permettre l’efficacité du CCFD-Terre Solidaire sans son
action, un chantier sur le périmètre géographique de l’espace régional est ouvert, en concertation avec les
concernés en vue de décisions d’Assemblée Générale. »
5- L’assemblée régionale : « pour permettre l’implication de tou-te-s dans la dynamique associative, l’assemblée
régionale est constituée de tous les membres. C’est un lieu de débat et de propositions vers le national, en
particulier par la préparation de sa délégation à l’Assemblée Générale, et de décisions pour l’espace régional. »
6- L’adhésion : « L’Assemblée générale souhaite qu’un chantier précise ce qu’est l’adhésion, ses modalités et
ses effets (droits, devoirs de l’adhérent). »
7- Une Assemblée Générale plus représentative : « pour que l’assemblée générale du CCFD-Terre Solidaire
soit plus représentative des réseaux, elle s’ouvre à des représentants de tous les types d’acteurs engagés dans le
CCFD-Terre Solidaire. »
8- La collégialité : « Pour renouveler le sens de la collégialité au service de la mission confiée au CCFD-Terre
Solidaire et d’une vision commune de l’Eglise, redéfinir la place, les responsabilités, le rôle des Mouvements et
Services d’Eglise au sein du CCFD-Terre Solidaire en tenant compte de leurs spécificités et de leurs réalités. »
9- Des projets avec les MSE : « Pour prendre en compte les spécificités des mouvements et services d’Eglise,
co-construire des projets à partir des expertises de chacun, des problématiques locales et d’intérêts communs. »
10- Le parcours du bénévole : « Afin de permettre l’accueil et l’épanouissement du bénévole, et la dynamisation
de la vie associative, créer un lieu de réflexion stratégique pour construire des parcours de bénévoles selon la
démarche de l’éducation populaire. »
11- Des temps et des lieux ouverts à tous : « Afin de partager une culture, multiplier des lieux et des temps
ouverts à tou-te-s dans une perspective d’accueil, de mise ne action et de ressourcement. »
12- Les commissions nationales : « afin de renforcer l’efficacité du CCFD-Terre Solidaire et favoriser
l’implication des bénévoles dans la prise de décisions, mettre en place au sein d toutes les commissions nationale
d’espaces/temps distincts de formation, réflexion stratégiques, innovation et prospective. Afin de faire profiter le
CCFD-Terre Solidaire de la richesse des réseaux thématiques, ils sont sollicités par les commissions. »
Page 2 sur 6
Session régionale juin 2016
Ensemble faisons mouvement
Cette session régionale à Parménie avec un même partenaire, ou
s’est déroulée dans une ambiance encore la meilleure coordination
aussi chaleureuse que studieuse, entre les délégations diocésaines
faisant regretter que nous n’ayons recevant un même partenaire.
pas été plus nombreux à entrer Un groupe s’est réuni autour des
dans le mouvement.
vacances engagées, pour constater
La matinée du samedi a été le succès qu’elles rencontrent et
consacrée à rappeler les grandes donc la nécessité de poursuivre
décisions faisant suite au forum de cette action qui permet de
la Pommeraye de mai, qui a déjà rencontrer des publics non touchés
été évoqué dans le numéro de juin. par d’autres actions du CCFD.
L’après-midi, Bruno-Marie Duffé, Dans la même veine, le réseau
notre aumônier national, a fait un Indicateurs de richesses permet au
exposé nourri sur le thème de la CCFD d’entrer en contact avec
relation entre CCFD-Terre solidaire beaucoup d’acteurs qui ont le souci
d’un autre type de société
et Eglise. J’y reviendrai plus loin.
(scientifiques,
politiques,
Nous avons pu ensuite prendre
militants…).
connaissance de divers projets
portés
par
des
délégations Tisser du lien : c’était aussi la
diocésaines ou par la région. Ils préoccupation de deux autres
sont représentatifs de quelques- projets, l’un visant à faire mieux
unes des actions sur lesquelles connaître les réseaux thématiques
sur
la
région
nous serons appelés à nous existant
engager, chacun selon ses désirs (Israël/Palestine, migrants, finance
solidaire…) ainsi que le plaidoyer,
et possibilités.
pour
qu’ils
participent
plus
L’artiste, l’interprète et Susana
Nous avons bien sûr évoqué pleinement à la dynamique du
l’accueil des partenaires pour lequel CCFD. La manière d’accueillir et de
se pose la question de la période fidéliser de nouveaux contacts va
(le carême ou un autre moment), dans le même sens.
celle de la possibilité d’une relation
suivie pendant quelques années
Parlons enfin d’une initiative lancée
par la délégation du Rhône : il s’agit
d’une journée de réflexion pour
poursuivre
et
développer
la
réflexion sur les liens entre CCFD
et Eglise. Quelques questions que
nous pourrons nous poser : Le
CCFD a-t-il besoin de l'Eglise et
l'Eglise
a-t-elle
besoin
du
CCFD ?Quel accueil pour des
bénévoles qui se reconnaissent
dans les valeurs du CCFD sans
forcément
partager
la
foi
chrétienne ? Si nous ne sommes
pas aimés de la part de certains
membres de l’institution Eglise, estce toujours de leur faute… ou
parfois de la nôtre ? Cette journée
aura lieu le 11 mars à Lyon. BrunoMarie Duffé et d’autres intervenants
nous aideront à bien préciser les
questions et les enjeux, avant un
travail en ateliers l’après-midi.
Voici donc une occasion pour ceux
qui n’étaient pas à Parménie de se
rattraper sur ce thème. Autre
occasion à ne pas manquer : le
prochain forum régional les 17 et 18
septembre pour mettre en musique
tous ces projets, et d’autres encore.
Gérard Degrond
Notre message de juin vous demandant de répondre à un questionnaire portant
sur ce journal n'a pas été vu par grand monde, seulement 30 personnes... Vous
devez avoir l'habitude d'aller à la pièce jointe sans lire le corps du mail. Pour
nous aider à améliorer la communication, merci de répondre au questionnaire
en ligne, ce n'est pas très long... http://goo.gl/forms/fpK8Nk9hFzr76Bbw2
Isabelle De Haas pour l'équipe communication.
Page 3 sur 6
Le MRJC vous propose ces camps d’étés partout en Rhône-Alpes !
Le Mouvement rural de jeunesse chrétienne est géré et animé par des jeunes de 13 à 30 ans
et organisé du local à l’international. Nous investir dans la vie locale, faire des propositions et
exercer pleinement notre citoyenneté, voilà notre proposition. École de responsabilités, et
mouvement d’éducation populaire, le MRJC donne aux jeunes les moyens de devenir ce qu’ils
souhaitent ; de s’installer dans le monde rural et, plus globalement, de transformer la société !
Nos camps sont des lieux d'apprentissage de la vie en collectif, des lieux tests où les jeunes s’essayent à la
prise de décision collective, à l’organisation de la vie en groupe, à l’animation. Nous souhaitons permettre
aux jeunes d’être acteurs de la vie du camp, par la participation aux tâches quotidiennes, par la préparation
de certaines animations,... permettant ainsi à chaque jeune de devenir plus autonome au fur et à mesure du
séjour.
Nos camps cherchent aussi à éveiller les consciences, par des rencontres d’acteurs locaux, par la
participation à des projets du territoire, par des temps de débats... Ce sont des lieux d’apprentissage,
d’éducation populaire, à travers des échanges de savoirs, des chantiers participatifs, la découverte du
territoire, la diversité des activités proposées.
Le MRJC, en tant que mouvement d’Église, souhaite permettre une découverte et des échanges par rapport
à la foi chrétienne, tout en accueillant chacun quelles que soient ses convictions.
Il y en a pour tous les goûts : entre 420€ et 490€
 Camp chantier :
*Du 16 au 29 JUILLET, à Port Sainte Marie sur la commune de Chapdes Beaufort, 63, pour les 12-15 ans

Camp thématique : solidarité et inter culturalité
*Des reporters solidaires : Du 17 au 31 JUILLET, à Saint Didier sur Rochefort , pour les 15-17ans
*Inter culturalité : d’ici et d’ailleurs : Du 16 au 29 JUILLET, à Peisey nancroix, pour les 15-17 ans

Camp montagne et découverte de territoire
*A la découverte des montagnes : Du 11 au 24 JUILLET, à Miscon, pour les 13-15 ans
*A la découverte du territoire en itinérance : Du 10 au 24 JUILLET, dans les Bauges, pour les 13-16 ans

Camp en auto-animation
*Pour les 17-19 ans : Du 1er au 7 AOÛT, à Peisey nancroix
*Pour les 19-26 ans : Du 22 au 27 AOÛT à Peisey nancroix
* Pour les +18 ans : Du 15 au 21 AOÛT en itinérance dans la Loire
*Pour les +20 ans : Du 20 au 28 AOÛT, camp à l’ESPERLUETTE, à Gumière
Pour plus d’informations sur les camps joindre :
ain@mrjc.org, hautesavoie@mrjc.org, loire@mrjc.org, rhone@mrjc.org
Anne-Claire Ville
Billet spirituel :
« Quand on chauffe un four et qu’on y dépose une pâte d’avoine, une d’orge, une de
seigle et une de froment, il y a une seule chaleur dans le four, et cependant elle
elle n’opère pas de façon égale dans les pâtes , car l’une devient un beau pain,
l’autre un pain plus grossier et la troisième un pain plus grossier encore.
C e n’est pas la faute de la chaleur, c’est la faute de la matière qui n’est pas la même.
De la même manière Dieu n’opère pas de façon égale dans tous les cœurs,
il opère selon qu’il trouve disponibilité et réceptivité »
Église de St Hymetère (jura)
Maître Eckhart
Du détachement
Page 4 sur 6
VIE DU RÉSEAU
Face à l’extrême droite : écouter, comprendre, agir
Ce n’est pas nouveau, l’extrême droite s’affiche comme le premier parti de
France, séduisant aujourd’hui massivement les couches populaires et les jeunes
mais pas seulement. Chez les catholiques, ils sont 32% à avoir voté au premier
tour des élections régionales de 2015 (24% chez les pratiquants réguliers, un
chiffre en forte progression depuis les élections précédentes). Pourquoi ?
Comment contrer les discours simplistes et xénophobes qui se généralisent ?
Comment sortir de la politique facile du bouc-émissaire ? Quelles sont les
alternatives ? Comment se mobiliser d’ici aux prochaines échéances
électorales ? Dans cette perspective, le CCFD-Terre solidaire a décidé de
s’engager aux côtés du CERAS (Centre de recherche et d’action sociale) et de
nombreuses autres organisations partenaires, pour soutenir la publication et la
diffusion à quelque 100 000 exemplaires d’un numéro spécial de la revue Projet.
Vous pouvez d’ores et déjà commander le numéro et soutenir la dynamique en
participant
à
la
campagne
de
financement
en
ligne
sur
https://fr.ulule.com/revueprojet/.
Agnès Willaume
Un arc en ciel de projets
160 délégués de la région Rhône Alpes se
sont réunis en avril à Lyon
Nous sommes venus, porteurs de tout ce que
le monde ouvrier vit de souffrance :
la déshumanisation et précarisation du travail, le chômage, l'avenir
incertain pour les jeunes et l'impasse pour les seniors, division des
organisations syndicales, les pertes de repères, les difficultés à
maintenir la cohésion de la famille, le rejet exprimé de tous les
exclus: migrants, précaires.........., le manque de perspectives
politiques.
Nous sommes venus, solidaires de tous ceux qui, malgré tout, se
battent collectivement pour rétablir justice et dignité. Ce combat
passe par de nouvelles initiatives bâties durant cette rencontre.
Nous découvrons que ces personnes à qui nous proposons de
"vider leur sac" d'être accueillies dans un vrai lieu d'écoute portent
des paroles de vie, de dignité, d'humanité . C'est ensemble que
nous construisons l'ACO de demain .
Nous faisons nôtre la parole du Pape François "Vous les humbles,
les exploités, les pauvres, les exclus, vous pouvez et faites
beaucoup. J'ose vous dire que l'avenir de l'humanité est, dans une
grande mesure, dans vos mains, dans votre capacité de vous
organiser et de promouvoir des alternatives CCFD
créatives,
aux SSFdans la
recherche quotidienne des 3T(travail, Toit, Terre) et aussi dans
votre participation en tant que protagonistes aux grands processus
de changement, nationaux, régionaux et mondiaux. Ne vous sousestimez pas ! "
CCFD au SSF
Nous poursuivons le chemin, forts de 1000 projets, que nous allons
faire vivre dans nos diocèses, nos secteurs, nos équipes pour que
s'enracine notre résolution: "Les personnes, les travailleurs en
situation de fragilité, de précarité sont au coeur du projet
missionnaire de l'ACO"
Parmi ces 1000 projets , nous retenons: Tisser des liens ,
rencontres inter-équipes , relais santé : acteur-consommateur,
relais vie au travail aujourd'hui, relais politique etc.
Oser l'Espérance , Oser Inviter
extrait du texte final de la Rencontre : Marie Thé Bissardon
Déclaration du conseil permanent du
20 juin 2016
« 2017, année électorale :
quelques éléments de réflexion »
« La France va vivre une année
électorale importante avec l’élection
présidentielle
et les élections législatives. À la veille
de ce qui doit être un authentique débat
démocratique, nous souhaitons appeler
nos concitoyens à tenir compte de
certains
enjeux qui nous paraissent engager
notre avenir de façon déterminante.
Nous le
faisons à la lumière de nos convictions
enracinées dans la tradition chrétienne
et des
textes publiés par le Pape François au
cours des années écoulées »
Suite sur le blog ccfd :
http://blog.ccfd-terresolidaire.org/rhone-alpes/
Page 5 sur 6
VIE DU RÉSEAU
Le Comité Catholique
contre la Faim et pour le Développement
vous invite à une
Pour soutenir les projets de développement
qu’il accompagne
Participation : individuel 5 € famille 8 €
Randonnée 14h / 17h suivie d’un goûter
offert
Rendez-vous SALLE
CLAUDIUS LACROIX
Chemin de Champvillard
Près de la piscine d’Irigny
Dimanche 25 septembre
Un combat pour les droits de l’Homme
au Tchad
Nous étions une trentaine à la conférence de
Raymond Madjiro prêtre au Tchad et Secrétaire
Général de la Commission Épiscopale Justice
et Paix au Tchad mercredi 22 juin à Notre
Dame du Point du Jour. Nous avons eu la
chance d’avoir la présence de notre Aumônier
National qui a accompagné Raymond dans sa
thèse lorsqu’il était stagiaire à Saint Irénée.
Après un rappel de la situation politique et
sociale du Tchad, Raymond nous a exposé ses
combats pour la justice et la paix. Notre plus
grand étonnement a été de constater que dans
un pays de 13 millions d’habitants, il y a plus de
160 équipes Justice et Paix presque 1 dans
chaque paroisse. En lien les unes avec les
autres elles arrivent par leur campagne de
plaidoyer et de sensibilisation à modifier les lois
et faire plier le gouvernement. Un bon
encouragement pour nous qui avons tant de
mal par nos campagnes à faire bouger les
lignes.
Jacques Paillard
Magazine FAIM ET DEVELOPPEMENT
Les abonnés au magazine ont reçu récemment le numéro 293 de mai-juin 2016.
Le dossier principal est centré sur La Centrafrique qui est sur la voie de l'apaisement. Il y
aura bientôt quatre ans ce pays basculait dans la guerre civile entre chrétiens et
musulmans.
Actuellement l'Etat reprend ses droits et les centrafricains ne veulent plus de guerre.
"FAIM ET DEVELOPPEMENT" a rencontré des jeunes centrafricains de toutes
confessions qui ont réussi à dépasser la logique de guerre.
Comme l'écrit Bernard PNAUD (délégué général du CCFD-Terre Solidaire) dans son éditorial "ces artisans de
paix nous impressionnent par leur courage, mais ils nous renvoient aussi à nous- mêmes", comment chacun
de nous pouvons être aussi artisan de paix ?
Un autre reportage nous emmène sur le bateau du dernier espoir en Méditerranée, "L,AQUARIUS" affrété par
une ONG "SOS MEDITERRANEE" recueille des réfugiés en détresse. Là encore des hommes essayent de
bâtir un autre monde.
"Quand quelqu'un se noie on lui tend la main" nous dit Jean-Philippe RIGAUD du mouvement "MISSION DE
LA MER" (membre de la collégialité du CCFD-TS).
Et encore plein d'autres articles de qualité et des idées de films ou de livres.
N'attendez pas pour vous abonner à "FAIM ET DEVELOPPEMENT" qui nous permet d'avoir un autre regard
sur le monde.
L'abonnement pour les adhérents et bénévoles du CCFD-TS est de 19€ par an.
On peut trouver des bulletins d'abonnement au local CCFD 302 Avenue Jean Jaurès (attention pas de
permanences pendant les vacances scolaires).
Gabriel MASSON
Page 6 sur 6
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
558 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler