close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

chabbat parchat kora`h

IntégréTéléchargement
ž›
Likouteï Si’hot
Perspectives ‘hassidiques sur la Sidra de la Semaine
d’après les causeries du Rabbi de Loubavitch
CHABBAT PARCHAT
KORA’H
3 Tamouz 5776 - 9 juillet 2016
SEFER BAMIDBAR
Kora’h
ĠĨŽƌŵĂƟŽŶƐĚƵ,Ġ
(Discours du Rabbi, Likouteï Si’hot, tome 8, page 103)
Le verset Kora’h 16, 1 dit : «Kora’h prit» et l’on peut découvrir la nature profonde
ĚĞ ůĂ ĐŽŶƚƌŽǀĞƌƐĞ ƐŽƵůĞǀĠĞ ƉĂƌ <ŽƌĂ͛Ś ĚĂŶƐ ůĞƐ ƚƌŽŝƐ ůĞƩƌĞƐ ĐŽŶƐƟƚƵĂŶƚ ƐŽŶ ŶŽŵ͕
le Kouf, le Reïch et le ‘Heth͘KŶĐŽŶŶĂŠƚ͕ĞŶĞīĞƚ͕ů͛ĂĸƌŵĂƟŽŶĚĞŶŽƐ^ĂŐĞƐ(1) selon
ůĂƋƵĞůůĞĐĞŵŽŶĚĞĨƵƚĐƌĠĠƉĂƌůĂůĞƩƌĞHé(2).
La Kabbala et la ‘Hassidout(3) apportent, à ce propos, les précisions suivantes. La
ĨŽƌŵĞĚĞůĂůĞƩƌĞHéĨĂŝƚĂůůƵƐŝŽŶ ĂƵĐŽŵƉŽƌƚĞŵĞŶƚũƵĚŝĐŝĞƵdžƋƵ͛ƵŶŚŽŵŵĞĚŽŝƚ
ĂĚŽƉƚĞƌ͕ƚŽƵƚĂƵůŽŶŐĚĞƐŽŶĞdžŝƐƚĞŶĐĞĚĂŶƐĐĞŵŽŶĚĞ͘
Ŷ ĞīĞƚ͕ĐĞƩĞůĞƩƌĞ HéĞƐƚĐŽŶƐƟƚƵĠĞĚĞƚƌŽŝƐ ƚƌĂŝƚƐ͕ů͛ƵŶ ƐƵƉĠƌŝĞƵƌ͕ůĞƐĞĐŽŶĚ͕
ăĚƌŽŝƚĞ͕ƋƵŝůƵŝĞƐƚĂƩĂĐŚĠĞƚůĞƚƌŽŝƐŝğŵĞ͕ăŐĂƵĐŚĞ͕ƋƵŝĞŶĞƐƚĚĠƚĂĐŚĠ͘ĞƐƚƌŽŝƐ
ƚƌĂŝƚƐĐŽƌƌĞƐƉŽŶĚĞŶƚĂƵdžŵŽLJĞŶƐĚ͛ĞdžƉƌĞƐƐŝŽŶƋƵĞĐŚĂĐƵŶƉŽƐƐğĚĞ͘>ĞƚƌĂŝƚƐƵƉĠƌŝĞƵƌĚĠƐŝŐŶĞůĂƉĞŶƐĠĞ͕ĐĞůƵŝĚĞĚƌŽŝƚĞůĂƉĂƌŽůĞĞƚĐĞůƵŝĚĞŐĂƵĐŚĞ͕ů͛ĂĐƟŽŶ(4).
WĂƌŵŝĐĞƐƚƌŽŝƐŵŽLJĞŶƐĚ͛ĞdžƉƌĞƐƐŝŽŶ͕ůĂƉĞŶƐĠĞĞƚůĂƉĂƌŽůĞĂƉƉĂƌƟĞŶŶĞŶƚĂƵĚŽŵĂŝŶĞŵŽƌĂůĚĞůĂƉĞƌƐŽŶŶĂůŝƚĠŚƵŵĂŝŶĞ͕ĂůŽƌƐƋƵĞů͛ĂĐƟŽŶĞŶƌĞƉƌĠƐĞŶƚĞůĂƉĂƌƟĞ
ƉŚLJƐŝƋƵĞ͘>ĂƉĞŶƐĠĞĞƚůĂƉĂƌŽůĞŽƌŝĞŶƚĞŶƚů͛ŚŽŵŵĞĚĂŶƐůĂďŽŶŶĞĚŝƌĞĐƟŽŶ͕ƉƵŝƐ
ů͛ĂĐƟŽŶƌĠĂůŝƐĞůĂŵŝƐĞĞŶƉƌĂƟƋƵĞ͕ĚĂŶƐůĞŵŽŶĚĞŵĂƚĠƌŝĞů(5).
>ĞƐƚƌŽŝƐƚƌĂŝƚƐĨŽƌŵĂŶƚůĂůĞƩƌĞHéƐŽƵůŝŐŶĞŶƚƋƵ͛ƵŶŚŽŵŵĞĚŽŝƚƐĞƌǀŝƌƐŽŶƌĠĂƚĞƵƌƉĂƌĐĞƐƚƌŽŝƐŵŽLJĞŶƐăůĂĨŽŝƐ͕ƉĂƌƐĞƐƉĞŶƐĠĞƐ͕ƉĂƌƐĞƐƉĂƌŽůĞƐĞƚƉĂƌƐĞƐĂĐƟŽŶƐ͘
ŶŽƵƚƌĞ͕ůĂƐĠƉĂƌĂƟŽŶĚƵƚƌĂŝƚĚĞŐĂƵĐŚĞ͕ƉĂƌƌĂƉƉŽƌƚĂƵdžĚĞƵdžĂƵƚƌĞƐ͕ƐŽƵůŝŐŶĞƋƵĞ
ĐĞůƵŝƋƵŝƐĞƌƚ͘ŝĞƵƉĂƌĐĞƐƚƌŽŝƐŵŽLJĞŶƐĚŽŝƚŐĂƌĚĞƌƉƌĠƐĞŶƚăů͛ĞƐƉƌŝƚƋƵĞů͛ĂĐĐŽŵƉůŝƐƐĞŵĞŶƚŵĂƚĠƌŝĞů͕ĚĂŶƐĐĞŵŽŶĚĞŵĂƚĠƌŝĞů͕ŽĐĐƵƉĞƵŶĞƉůĂĐĞà part(6).
(1) Dans le traité Mena’hot 29b.
(2) La suite du texte montrera le lien entre les trois lettres constituant le nom de Kora’h et la lettre Hé.
(3) On consultera, notamment, le Torah Or, à la page 95b, le Likouteï Torah, au début de la Parchat Balak et
le Torat Mena’hem, tome 22, à partir de la page 18.
(4) La ‘Hassidout définit la pensée, la parole et l’action comme les «vêtements de l’âme». Tout comme les
vêtements du corps sont le premier contact de celui qui les porte avec ceux qu’ils rencontrent, tout comme ces
vêtements donnent une première indication sur la nature ou l’activité de celui qui les porte, les vêtements de
l’âme sont aussi les moyens d’expression de l’âme, lui permettant d’établir une relation avec ce qui l’entoure.
(5) De ce qui a été pensé et, le cas échéant, parlé.
(6) Ainsi, disent nos Sages, dont la mémoire est une bénédiction, «c’est l’acte qui est essentiel».
1
ĞĨĂŝƚ͕ů͛ĂĐƟŽŶĐŽŶĐƌğƚĞĞƐƚƉůƵƐďĂƐƐĞƋƵĞůĂĚŝŵĞŶƐŝŽŶŵŽƌĂůĞĚƵƐĞƌǀŝĐĞĚĞ
͘ŝĞƵ͕ƋƵŝĞƐƚĞdžƉƌŝŵĠĞƉĂƌůĂƉĞŶƐĠĞĞƚƉĂƌůĂƉĂƌŽůĞĞƚĞůůĞĚŽŝƚġƚƌĞƌĠĂůŝƐĠĞĂǀĞĐ
ƵŶĞƉůĞŝŶĞĐŽŶƐĐŝĞŶĐĞĚĞĐĞƩĞďĂƐƐĞƐƐĞ͕ĚĞŵġŵĞƋƵ͛ĂǀĞĐƵŶĚĠƐŝƌƉĞƌŵĂŶĞŶƚĚĞ
ƌĞĐŚĞƌĐŚĞƌů͛ĠůĠǀĂƟŽŶŵŽƌĂůĞ͘
>ĞƐƚƌŽŝƐůĞƩƌĞƐĐŽŶƐƟƚƵĂŶƚůĞŶŽŵĚĞ<ŽƌĂ͛Ś͕ůĞKouf, le Reïch et le ‘Heth, préƐĞŶƚĞŶƚƵŶĞƐŝŵŝůŝƚƵĚĞŐůŽďĂůĞĂǀĞĐůĂůĞƩƌĞHé͘ĞƉĞŶĚĂŶƚ͕ĐŚĂĐƵŶĞƉƌĠƐĞŶƚĞƵŶĞ
ĚŝīĠƌĞŶĐĞƐŝŐŶŝĮĐĂƟǀĞ͕ƉĂƌƌĂƉƉŽƌƚĂƵƚƌĂŝƚĚĞŐĂƵĐŚĞ͕ƋƵŝƐLJŵďŽůŝƐĞůĞĚŽŵĂŝŶĞĚĞ
ů͛ĂĐƟŽŶ(7) :
ͿĂŶƐůĂůĞƩƌĞKouf͕ůĞƚƌĂŝƚĚĞŐĂƵĐŚĞŶĞĮŶŝƚƉĂƐăůĂŵġŵĞŚĂƵƚĞƵƌƋƵĞĐĞůƵŝ
ĚĞ ĚƌŽŝƚĞ͘ /ů ĞƐƚ ďĞĂƵĐŽƵƉ ƉůƵƐ ůŽŶŐ Ğƚ ŝů ĚĞƐĐĞŶĚ ďŝĞŶ ƉůƵƐ ďĂƐ͕ ƐŽƵƐ ůĂ ůŝŐŶĞ ƐƵƌ
ůĂƋƵĞůůĞƐŽŶƚƉůĂĐĠĞƐƚŽƵƚĞƐůĞƐůĞƩƌĞƐ͘
ĞƩĞĨŽƌŵĞĠǀŽƋƵĞƵŶŚŽŵŵĞƋƵŝŶĞƌĞĐŚĞƌĐŚĞƉĂƐů͛ĂĚĠƋƵĂƟŽŶĞŶƚƌĞƐŽŶŵŽŶĚĞ
ŵĂƚĠƌŝĞůĞƚƐĂƐŝƚƵĂƟŽŶŵŽƌĂůĞ͘/ůƐĞƉĞƌŵĞƚĚĞƐ͛ĠĐĂƌƚĞƌĚĞůĂůŝŐŶĞĞƚĚ͛ĂĚŽƉƚĞƌƵŶ
ĐŽŵƉŽƌƚĞŵĞŶƚƋƵŝǀĂăů͛ĞŶĐŽŶƚƌĞĚĞůĂdŽƌĂŚĞƚĚĞůĂ,ĂůĂ͛ŚĂ(8).
ͿĂŶƐůĂůĞƩƌĞReïch͕ůĞƚƌĂŝƚĚĞŐĂƵĐŚĞĞƐƚƚŽƚĂůĞŵĞŶƚĂďƐĞŶƚ͘ĞƩĞĨŽƌŵĞĮŐƵƌĞ
ƵŶŚŽŵŵĞƐĞĐŽŶƐĂĐƌĂŶƚĞdžĐůƵƐŝǀĞŵĞŶƚăůĂƉĞŶƐĠĞĞƚăůĂƉĂƌŽůĞ͕ăů͛ĠƚƵĚĞĚĞůĂdŽƌĂŚĞƚăůĂƉƌŝğƌĞ͘ŶƌĞǀĂŶĐŚĞ͕ŝůĞƐƚŚĞƌŵĠƟƋƵĞŵĞŶƚƐĠƉĂƌĠĚƵŵŽŶĚĞĚĞů͛ĂĐƟŽŶ(9).
ͿĂŶƐůĂůĞƩƌĞ͚Heth͕ůĞƚƌĂŝƚĚĞŐĂƵĐŚĞĞƐƚƌĞůŝĠĂƵdžĚĞƵdžĂƵƚƌĞƐ͘ĞƩĞĨŽƌŵĞ
ƐLJŵďŽůŝƐĞů͛ŚŽŵŵĞƋƵŝŶĞƉĞƌĕŽŝƚƉĂƐůĂĚŝīĠƌĞŶĐĞĨŽŶĚĂŵĞŶƚĂůĞĞŶƚƌĞůĞŵŽŶĚĞ
ƐƉŝƌŝƚƵĞů͕ĐĞůƵŝĚĞůĂƉĞŶƐĠĞĞƚĚĞůĂƉĂƌŽůĞ͕Ě͛ƵŶĞƉĂƌƚ͕ůĞŵŽŶĚĞŵĂƚériel et concret,
d’autre part.
ƵdžLJĞƵdžĚ͛ƵŶƚĞůŚŽŵŵĞ͕ƚŽƵƚĞƐůĞƐǀŽŝĞƐĚƵƐĞƌǀŝĐĞĚĞ͘ŝĞƵƐŽŶƚĠƋƵŝǀĂůĞŶƚĞƐ͘
/ůŶĞĐŽŵƉƌĞŶĚƉĂƐŶŽŶƉůƵƐůĂƋƵĂůŝƚĠĚƵƐƉŝƌŝƚƵĞů͕ƉĂƌƌĂƉƉŽƌƚĂƵŵĂƚĠƌŝĞů(10).
(7) On verra, à ce propos, le Likouteï Lévi Its’hak, Iguerot Kodech, à la page 204, le Torat Lévi Its’hak, à la
page 161, le Sefer Ha Ara’him ‘Habad, à l’article : «lettres», à la lettre ‘Heth, à partir de la page 24. S’agissant
de Kora’h, on consultera également le Sefer Itvaadouyot 5742, tome 3, à partir de la page 1714, le Sefer Itvaadouyot 5744, tome 3, à partir de la page 2029 et le Sefer Itvaadouyot 5748, tome 3, à la page 539.
(8) Son action n’est pas en phase avec sa pensée et sa parole.
(9) Il n’accomplit rien, dans le monde.
(10) Un tel homme a perdu l’échelle des valeurs.
2
dĞůůĞĞƐƚĚŽŶĐůĂŶĂƚƵƌĞƉƌŽĨŽŶĚĞĚĞůĂĐŽŶƚƌŽǀĞƌƐĞƐŽƵůĞǀĠĞƉĂƌ<ŽƌĂ͛Ś͕ƋƵŝĨƵƚ
ƵŶĠĐĂƌƚƉĂƌƌĂƉƉŽƌƚăůĂũƵƐƚĞƉĞƌĐĞƉƟŽŶĚĞůĂƉůĂĐĞƋƵĞĚŽŝƚŽĐĐƵƉĞƌůĞŵŽŶĚĞĚĞ
ů͛ĂĐƟŽŶ͕ĞŶĐŽŵƉĂƌĂŝƐŽŶĂǀĞĐĐĞƵdžĚĞůĂƉĞŶƐĠĞĞƚĚĞůĂƉĂƌŽůĞ͘hŶƚĞůĠĐĂƌƚƉĞƵƚ
ƉƌĞŶĚƌĞƚƌŽŝƐĨŽƌŵĞƐ͕ƋƵŝƐŽŶƚĚĠĐƌŝƚĞƐƉĂƌůĞƐůĞƩƌĞƐKouf, Reïch et ‘Heth.
Ğƚ ĠĐĂƌƚ ƐĞ ƌĞŇğƚĞ ĠŐĂůĞŵĞŶƚ ĚĂŶƐ ů͛ĞdžƉƌĞƐƐŝŽŶ ĐŽŶĐƌğƚĞ ĚĞ ůĂ ĐŽŶƚƌŽǀĞƌƐĞ ĚĞ
<ŽƌĂ͛Ś͘>͛ŽďũĞĐƟŽŶƋƵ͛ŝůƐŽƵůĞǀĂĨƵƚůĂƐƵŝǀĂŶƚĞ͗«ƚŽƵƚĞů͛ĂƐƐĞŵďůĠĞĞƐƚƐĂŝŶƚĞ͖ƉŽƵƌƋƵŽŝǀŽƵůĞnjͲǀŽƵƐǀŽƵƐĚƌĞƐƐĞƌĂƵͲĚĞƐƐƵƐĚĞů͛ĂƐƐĞŵďůĠĞĚĞ͘ŝĞƵ(11) ?».
<ŽƌĂ͛ŚƌĞĨƵƐĂŝƚĚ͛ĂĚŵĞƩƌĞůĞƐĚŝīĠƌĞŶĐĞƐĚĞƐŝƚƵĂƟŽŶƋƵŝƉĞƵǀĞŶƚĞdžŝƐƚĞƌĞŶƚƌĞ
ůĞƐĞŶĨĂŶƚƐĚ͛/ƐƌĂģů͘/ůĞdžƉůŝƋƵĂŝƚƋƵĞƚŽƵƐŵĞƩĞŶƚĞŶƉƌĂƟƋƵĞůĞƐDŝƚƐǀŽƚ͕Ě͛ƵŶĞŵĂŶŝğƌĞĐŽŶĐƌğƚĞ͕ăů͛ŝĚĞŶƟƋƵĞ͕ƋƵĞůĞƐĚŝīĠƌĞŶĐĞƐƐƉŝƌŝƚƵĞůůĞƐƋƵĞů͛ŽŶƉŽƵǀĂŝƚĐŽŶƐƚĂƚĞƌĞŶƚƌĞĞƵdžŝŵƉŽƌƚĂŝĞŶƚĚŽŶĐƉĞƵ(12).
>͛ĠĐĂƌƚ ĚĞ <ŽƌĂ͛Ś ĨƵƚ ƉƌĠĐŝƐĠŵĞŶƚ ĐĞůƵŝ ƋƵŝ ĞƐƚ ƌĞƉƌĠƐĞŶƚĠ ƉĂƌ ůĂ ůĞƩƌĞ ͚Heth,
ĐŽŵŵĞŽŶů͛ĂĞdžƉůŝƋƵĠĂƵƉƌĠĂůĂďůĞ(13).
* * *
(11) Ce fut, là encore, une remise en cause de la hiérarchie et des valeurs.
(12) On trouvera une explication plus détaillée, à ce sujet, dans le Torat Mena’hem, tome 34, à partir de la
page 90.
(13) Et, l’on peut penser que c’est précisément cet écart qui est présenté par le verset, mais non ceux qui sont
décrits par les lettres Kouf et Reïch, parce qu’il est le plus léger. Un homme commet donc plus aisément une
erreur, en la matière. Une ferme mise en garde est donc nécessaire, pour ce qui le concerne.
3
^ŽƵŵŝƐƐŝŽŶƚŽƚĂůĞ
(Discours du Rabbi, Likouteï Si’hot, tome 28, page 115)
Le verset Kora’h 18, 20 dit : «:ĞƐƵŝƐƚĂƉĂƌƚĞƚƚŽŶŚĠƌŝƚĂŐĞ(1)»͘ĞƩĞ/ŶũŽŶĐƟŽŶ
ƉĂƌƟĐƵůŝğƌĞĨƵƚƚƌĂŶƐŵŝƐĞăŚĂƌŽŶůĞŽŚĞŶƉĂƌůĞ^ĂŝŶƚďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ů͕ĂƉƌğƐůĂĐŽŶƚƌŽǀĞƌƐĞĚĞ<ŽƌĂ͛ŚĞƚĚĞƐŽŶĂƐƐĞŵďůĠĞ͕ĚƌĞƐƐĠĞĐŽŶƚƌĞůƵŝ(2)͛͘ĞƐƚĂůŽƌƐƋƵĞ͘ŝĞƵĚŝƚă
Aharon : «:ĞƐƵŝƐƚĂƉĂƌƚĞƚƚŽŶŚĠƌŝƚĂŐĞ͕ĂƵƐĞŝŶĚĞƐĞŶĨĂŶƚƐĚ͛/ƐƌĂģů»(3).
WƵŝƐ͕ĚĂŶƐůĂŵġŵĞWĂƌŽůĞ͕ůĞ^ĂŝŶƚďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ůĚĠĮŶŝƚůĂǀŽĐĂƟŽŶĚĞůĂƚƌŝďƵĚĞ
Lévi(4)͕ĚĂŶƐƐŽŶĞŶƐĞŵďůĞ͕ĂŝŶƐŝƋƵ͛ŝůĞƐƚĚŝƚ͗«ƋƵĂŶƚăDŽŝ͕ǀŽŝĐŝƋƵĞ:͛ĂŝƉƌŝƐǀŽƐ
ĨƌğƌĞƐ͕ůĞƐ>Ġǀŝŝŵ͕ƉĂƌŵŝůĞƐĞŶĨĂŶƚƐĚ͛/ƐƌĂģů͕ƉŽƵƌĞīĞĐƚƵĞƌůĞƐĞƌǀŝĐĞĚĂŶƐůĂƚĞŶƚĞ
ĚƵdĠŵŽŝŐŶĂŐĞ»(5).
YƵĞůůĞ ĞƐƚ ůĂ ĚŝīĠƌĞŶĐĞ ĞŶƚƌĞ ůĂ ƐĠƉĂƌĂƟŽŶ ƉĂƌ ƌĂƉƉŽƌƚ ĂƵ ƉĞƵƉůĞ͕ ƚĞůůĞ ƋƵ͛ĞůůĞ
ĞƐƚƉŽƵƌůĞƐŽŚĂŶŝŵĞƚƉŽƵƌůĞƐ>Ġǀŝŝŵ͍KŶƚƌŽƵǀĞ͕ăĐĞƉƌŽƉŽƐ͕ĚĞƵdžĐŽŶĐĞƉƟŽŶƐ
ŽƉƉŽƐĠĞƐ͕ĐĞůůĞĚĞZĂĐŚŝĞƚĐĞůůĞĚƵZĂŵďĂŵ͘
ZĂĐŚŝĐŽŶƐŝĚğƌĞƋƵĞůĂƐĠƉĂƌĂƟŽŶĚĞƐŽŚĂŶŝŵĞƚĐĞůůĞĚĞƐ>ĠǀŝŝŵƐŽŶƚƉƌŽĨŽŶĚĠŵĞŶƚĚŝīĠƌĞŶƚĞƐ͕ƉĂƌůĞƵƌŶĂƚƵƌĞŵġŵĞ͘>ĞƐŽŚĂŶŝŵƐŽŶƚůĞƐƐĞƌǀŝƚĞƵƌƐĚĞ͘ŝĞƵ͘
>Ğ^ĂŝŶƚďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ůůĞƐĂƐĠƉĂƌĠƐƉŽƵƌůĞƐĂƩĂĐŚĞƌă^ŽŶƐĞƌǀŝĐĞĞƚůĞƵƌĐŽŶĨĠƌĞƌůĞ
ƐƚĂƚƵƚĚĞƉƌġƚƌĞƐ(6).
>ĞƐ>Ġǀŝŝŵ͕ăů͛ŝŶǀĞƌƐĞ͕ŶĞƐŽŶƚƉĂƐĚŝƌĞĐƚĞŵĞŶƚůĞƐƐĞƌǀŝƚĞƵƌƐĚƵ^ĂŝŶƚďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ů
ĞƚŝůƐŽŶƚĠƚĠƐĠƉĂƌĠƐĚĂŶƐůĞďƵƚĚ͛ġƚƌĞůĞƐƌĞƉƌĠƐĞŶƚĂŶƚƐĚƵƉĞƵƉůĞĚ͛/ƐƌĂģů͕ĂƉƉŽƌƚĂŶƚůĞƵƌĐŽŶĐŽƵƌƐĂƵƐĞƌǀŝĐĞĚĞ͘ŝĞƵĞīĞĐƚƵĠĚĂŶƐůĞdĞŵƉůĞ(7).
͛ĞƐƚƉŽƵƌĐĞƩĞƌĂŝƐŽŶƋƵĞů͛/ŶũŽŶĐƟŽŶ͗«:ĞƐƵŝƐƚĂƉĂƌƚĞƚƚŽŶŚĠƌŝƚĂŐĞ» fut énonĐĠĞƉƌĠĐŝƐĠŵĞŶƚĂƵdžŽŚĂŶŝŵ(8)͕ƋƵĞůĞ^ĂŝŶƚďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ůĂǀĂŝƚƐĠƉĂƌĠƐƉŽƵƌġƚƌĞ^ĞƐ
ƐĞƌǀŝƚĞƵƌƐ͕ĚĞƐŽƌƚĞƋƵ͛/ůĞƐƚůĞƵƌƉĂƌƚĞƚůĞƵƌŚĠƌŝƚĂŐĞ͘
(1) Le Saint béni soit-Il s’adresse ici au Cohen, qui ne devait pas recevoir de part dans la répartition d’Erets
Israël entre les tribus.
(2) Contre Aharon et niant son statut de grand Prêtre.
(3) Selon les termes du verset Bamidbar 18, 20. C’est pour cette raison qu’il ne recevait pas une partie de la
terre.
(4) A laquelle Aharon appartient.
(5) Bamidbar 18, 6. Dans le Sanctuaire, puis dans le Temple.
(6) Ils ont, à titre personnel, un rôle actif dans le Temple.
(7) Au final, ils ne font que de la représentation. La Hala’ha stipule, en effet, que le propriétaire d’un sacrifice doit être présent, lorsque celui-ci est offert. Or, pour les sacrifices publics, il était impossible que tous les
enfants d’Israël soient présents. C’est alors qu’une représentation était nécessaire.
(8) Mais, non aux Léviim.
4
ŶƌĞǀĂŶĐŚĞ͕ůĞƐ>ĠǀŝŝŵŶĞĨŽŶƚƋƵĞƌĞĐĞǀŽŝƌƵŶĞƌĠĐŽŵƉĞŶƐĞƉĂƌƟĐƵůŝğƌĞ͕ƋƵŝůĞƵƌ
est accordée de la part des enfants d’Israël, «ĞŶĠĐŚĂŶŐĞĚƵƐĞƌǀŝĐĞƋƵ͛ŝůƐĞīĞĐƚƵĞŶƚ
ĚĂŶƐůĂdĞŶƚĞĚƵdĠŵŽŝŐŶĂŐĞ»(9).
>ĞZĂŵďĂŵ͕ƉŽƵƌƐĂƉĂƌƚ͕ĐŽŶƐŝĚğƌĞƋƵĞůĂƐĠƉĂƌĂƚŝŽŶĚĞƐŽŚĂŶŝŵƉĂƌůĞ^ĂŝŶƚ
ďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ůĞƚĐĞůůĞĚĞƐ>ĠǀŝŝŵŽŶƚƐĞŶƐŝďůĞŵĞŶƚůĂŵġŵĞŶĂƚƵƌĞ͘EĠĂŶŵŽŝŶƐ͕il adŵĞƚƋƵ͛ĂƵƐĞŝŶĚĞĐĞƩĞĐĂƚĠŐŽƌŝĞƵŶŝƋƵĞ͕ůĞƐŽŚĂŶŝŵŽŶƚĠƚĠƉůƵƐĐůĂŝƌĞŵĞŶƚƐĠƉĂƌĠƐƋƵĞůĞƐ>Ġǀŝŝŵ͕ƉŽƵƌůĞƐďĞƐŽŝŶƐĚƵƐĞƌǀŝĐĞĚĂŶƐůĞdĞŵƉůĞ͘
sŽŝĐŝĐĞƋƵĞůĞZĂŵďĂŵĠĐƌŝƚ͕ăĐĞƉƌŽƉŽƐ(10) : «>͛ĞŶƐĞŵďůĞĚĞůĂĚĞƐĐĞŶĚĂŶĐĞĚĞ
Lévi(11)ĂĠƚĠƐĠƉĂƌĠƉŽƵƌůĞƐĞƌǀŝĐĞĚƵ^ĂŶĐƚƵĂŝƌĞ͕ĂŝŶƐŝƋƵ͛ŝůĞƐƚĚŝƚ͚͗ĐĞŵŽŵĞŶƚͲ
là, l’Eternel sépara la tribu de Lévi’(12)».
WĂƌůĂƐƵŝƚĞ͕ůĞZĂŵďĂŵĂũŽƵƚĞĞŶĐŽƌĞĐĞĐŝ(13) : «>ĞƐŽŚĂŶŝŵŽŶƚĠƚĠƐĠƉĂƌĠƐ͕ĂƵ
ƐĞŝŶĚĞƐ>Ġǀŝŝŵ͕ƉŽƵƌůĞƐĞƌǀŝĐĞĚĞ͘ŝĞƵĚĞƐƐĂĐƌŝĮĐĞƐ͕ĂŝŶƐŝƋƵ͛ŝůĞƐƚĠĐƌŝƚ͚͗/ůƐĠƉĂƌĂ
ŚĂƌŽŶĂĮŶĚĞůĞƐĂŶĐƟĮĞƌ^ĂŝŶƚĚĞƐƐĂŝŶƚƐ͛(14)».
KŶƐĂŝƚƋƵĞ͕ĚĂŶƐůĞŵŽŶĚĞĨƵƚƵƌ(15)͕ůĞƐ>ĠǀŝŝŵƐ͛ĠůğǀĞƌŽŶƚĂƵŶŝǀĞĂƵĚĞƐŽŚĂŶŝŵ͘
ŝĞŶƉůƵƐ͕ŝůƐĚĠƉĂƐƐĞƌŽŶƚĂůŽƌƐĐĞƋƵĞƐŽŶƚůĞƐŽŚĂŶŝŵ͕ăů͛ŚĞƵƌĞĂĐƚƵĞůůĞ͘/ůĨĂƵƚ
ĞŶĚĠĚƵŝƌĞƋƵĞůĞƐ>ĠǀŝŝŵƉŽƐƐğĚĞŶƚƵŶĞƋƵĂůŝƚĠƉĂƌƟĐƵůŝğƌĞƋƵĞůĞƐŽŚĂŶŝŵĞƵdžͲ
ŵġŵĞƐŶ͛ŽŶƚƉĂƐ(16).
ĞƩĞ ƋƵĂůŝƚĠ ĚĞƐ >Ġǀŝŝŵ ĞƐƚ ĚĞ ŶĞ ƉĂƐ ƉŽƐƐĠĚĞƌ Ě͛ĞdžŝƐƚĞŶĐĞ ƉĞƌƐŽŶŶĞůůĞ(17). En
ĞīĞƚ͕ůĞƐĞŶĨĂŶƚƐĚ͛/ƐƌĂģůƌĞĕƵƌĞŶƚƚŽƵƐůĞƵƌƉƌŽƉƌĞŚĠƌŝƚĂŐĞ͕ĂůŽƌƐƋƵ͛ĂƵdžŽŚĂŶŝŵ͕
il fut dit : «:ĞƐƵŝƐƚĂƉĂƌƚĞƚƚŽŶŚĠƌŝƚĂŐĞ»͛͘ĞƐƚůĞ^ĂŝŶƚďĠŶŝƐŽŝƚͲ/ůYƵŝĞƐƚůĞƵƌŚĠƌŝƚĂŐĞĞƚůĞƵƌĞdžŝƐƚĞŶĐĞĐŽŶƐŝƐƚĞĚŽŶĐăġƚƌĞĚĞƐƐĞƌǀŝƚĞƵƌƐĚĞ͘ŝĞƵ͘
(9) Bamidbar 18, 21. En les représentant.
(10) Dans ses Lois des instruments du Temple, au début du chapitre 3.
(11) Soit à la fois les Cohanim et les Léviim.
(12) Devarim 10, 8.
(13) Dans ses Lois des instruments du Temple, au début du chapitre 4.
(14) Divreï Ha Yamim, 1, 23, 13.
(15) Comme l’explique le Tanya, au chapitre 50, d’après le Likouteï Torah du Ari Zal, partie sur Yé’hezkel.
On consultera également la longue explication du Likouteï Torah, Parchat Bamidbar, à partir de la page 54b.
(16) Et, qui ne se révèlera pleinement que dans le monde futur.
(17) On verra, à ce propos, l’explication du Torah Or, Parchat Chemot, à la page 62c.
5
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
8
Taille du fichier
570 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler