close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

communiqué du 04.07.2016

IntégréTéléchargement
MOUVEMENT D’UNION CALEDONIENNE
4, rue de la Gazelle – Aérodrome de Magenta
B.P 3888 – 98 846 Nouméa
*****
Nouméa, le 4 juillet 2016
COMMUNIQUE
L’Union Calédonienne salut la mémoire de Michel ROCARD, membre de la SFIO, du Parti
socialiste autonome (PSA), qui deviendra le Parti socialiste unifié (PSU), candidat à l’élection
présidentielle de 1969, député des Yvelines, Premier ministre, Premier secrétaire du Parti
socialiste et Député européen, décédé ce samedi à l’âge de 85 ans.
Homme de dialogue et de compromis, il mènera à bien un certain nombre de réformes, comme la
création du Revenu minimum d’insertion (RMI) ou la Contribution Sociale Généralisée.
Grâce à son esprit humaniste et à son intelligence politique, il rétablira le dialogue qui ramènera
la paix en Nouvelle-Calédonie. En effet, c’est sous son gouvernement, et grâce à ses qualités
d’homme de confiance, d’écoute et de compréhension, que le RPCR de Jacques LAFLEUR et le
FLNKS de Jean-Marie TJIBAOU parviendront à la signature de l’Accord de Matignon, conclu à
Paris, le 26 juin 1988, accord qui a conduit la Nouvelle-Calédonie dans de nouvelles perspectives
politiques et sur les voies de progrès que nous connaissons aujourd’hui et dont nous bénéficions
tous.
Pour l’Union Calédonienne, Michel ROCARD restera le 1er haut-responsable de l’Etat français qui
a su reconnaître le bien-fondé de la revendication d’Indépendance du peuple kanak.
L’Union Calédonienne s’associe aux témoignages de reconnaissance et de condoléances qui
s’expriment aujourd’hui, en Nouvelle-Calédonie et en France, pour saluer la mémoire de ce grand
homme d’Etat français.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
464 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler