close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse - Société Française de Dermatologie

IntégréTéléchargement
Présidente
Vice-Présidente
Vice-Présidente
Vice-Président
Secrétaire Général
Trésorière
Pr Marie-Aleth Richard
Pr Marie Beylot-Barry
Dr Sixtine De Raucourt
Dr Jean-François Seï
Pr Pascal Joly
Dr Véronique Chaussade
Paris,le6juillet2016
Communiquédepresse
LESPHOTOPROTECTEURSEXTERNESCHEZL’ENFANT–MISEAUPOINT
La Société Française de Dermatologie (SFD) et la Société Française de Photodermatologie, Groupe
thématiquedelaSFDontprisconnaissancedel’articleparudanslarevueQUECHOISIR(juillet/août
2016)lemardi5juilletsur«lescrèmessolairespourenfants».
Ilssouhaitentrappelerl’importancedelaphotoprotection,toutparticulièrementdansl’enfance,du
faitdurôledesUVdansledéveloppementdescancerscutanés.LesrayonsUVAsontresponsablesdu
vieillissement cutané et bien que les rayons UVB constituent le facteur principal des cancers de la
peau,lesrayonsUVAjouentunrôlenonnégligeabledansleurapparition.Acesujet,ilestnécessaire
que la photoprotection vis-à-vis des UVA soit au moins d’un tiers par rapport aux UVB comme le
soulignelaréglementationeuropéenne.Laphotoprotectionvestimentaireetlesmesuresd’éviction
solairesontcependantprimordialesdanslespériodesd’ensoleillementmaximal,l’usagedescrèmes
solairesétantuncomplémentàcesmesures.
Nousrappelonségalementlesrèglesdebonusagedesphotoprotecteursexternes/crèmessolaires,
àappliqueruniformément,encoucheépaissetouteslesdeuxheurespendantlapérioded’exposition
ausoleil.
LestechniquesetnormesdemesuredesindicesdeprotectionUVBsontstandardiséesetreconnues
officiellementparlesinstancesfrançaiseseteuropéennes.Enrevanche,àcejouraucunetechnique
n’estvalidéeofficiellementpourlaméthodedemesuredesindicesdeprotectionUVA,quireposeà
lafoissurdestestsinvivoetinvitro.Enl’absencederéférenceofficielle,ilnoussemblecependant
pertinent de penser que les techniques de mesure de protection en UVA in vivo, c’est-à-dire en
conditions réelles d’usage seraient plus pertinentes. De plus, la mesure de l’effet protecteur d’une
crèmesolaireàl’aided’unseultestbiologique(testinvitro)nousparaîtinsuffisantepourconclureà
l’efficacitéoul’insuffisanceduproduit.
Nous privilégions l’usage d’écrans solaires minéraux purs à base de dioxyde de titane pour la
photoprotectiondesenfants,malgréleurcaractèreinesthétique(aspectblanc)carilsn’exposentpas
àunrisqueallergique.
LaSociétéFrançaisedeDermatologie(SFD)etlaSociétéFrançaisedePhotodermatologiedelaSFD
souhaitentunestandardisationdestestsdemesuredesindicesdephotoprotectionafindedonner
plusdelisibilitésurl’efficacitéprotectricedescrèmessolaires.
LaSociétéFrançaisedeDermatologie
LeGroupe«SociétéFrançaisedePhotodermatologie»delaSociétéFrançaisedeDermatologie
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
127 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler