close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Royal Nickel Corporation

IntégréTéléchargement
ROYAL NICKEL CORP
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
RNC découvre une troisième zone aurifère majeure à Beta
Hunt
Toronto, Ontario, le 6 juillet 2016 – Royal Nickel Corporation (« RNC ») (TSX : RNX)
annonce la découverte d’une nouvelle zone aurifère d’importance, à sa mine Beta Hunt en
Australie occidentale. Il s’agit d’une troisième zone aurifère majeure pour la mine.
La nouvelle zone a été nommée «zone de cisaillement Fletcher » (« Fletcher »), laquelle est
parallèle aux zones existantes Western Flanks et A Zone. La zone Fletcher a été recoupée
dans le sondage WF14-98, qui a été foré spécifiquement dans le but de vérifier cette zone de
cisaillement minéralisée inconnue jusqu’à présent et qui a été financé conjointement avec le
gouvernement d’Australie occidentale dans le cadre de son programme Exploration Incentive
Scheme.
« L’énorme potentiel d’exploration à Beta Hunt est mis en lumière par les résultats de ce plus
récent sondage, qui a non seulement permis de découvrir la zone de cisaillement Fletcher –
la troisième zone aurifère majeure à Beta Hunt – mais qui a aussi livré des intersections plus
larges et à plus haute teneur que les intersections de la zone Western Flanks existante dans
le bloc modèle actuel. La zone Fletcher se trouve à 300 mètres des galeries existantes et
pourrait potentiellement permettre d’accroître de façon significative les ressources aurifères à
Beta Hunt puisque la structure est similaire, en termes de largeur, à la zone Western Flanks
existante. En plus, elle pourrait potentiellement s’étirer sur une distance de 2 km, de la faille
Alpha Island jusqu’à la limite nord-ouest du sous-bail », a déclaré Mark Selby, président et
chef de la direction de RNC.
Nouvelle zone aurifère - Fletcher
Le sondage WF14-98 a recoupé un système de cisaillement minéralisé inconnu jusqu’à
présent – la zone de cisaillement Fletcher – de 717 m à 751 m (figure 1). La zone Fletcher
est dominée par une minéralogie de biotite-albite-pyrite-quartz et se trouve à l’endroit ciblé du
décalage associé au couloir Fletcher (figure 2).
1
Figure 1 : Section transversale montrant l’intersection de la zone Fletcher dans le sondage
WF14-98, de 717 m à 751 m.
Dans la structure Fletcher récemment découverte, deux filons distincts contenant plus de
24 mètres de minéralisation aurifère à plus de 2 g/t Au ont été recoupés :
Le filon A a livré une teneur de 2,67 g/t sur 8,9 m à partir de 716,6 mètres, incluant :
 3,1 m @ 3,1 g/t à partir de 716,6 m, incluant 1,0 m @ 6,5 g/t à partir de 718,0 m; et
 4,4 m @ 3,1 g/t à partir de 722,4 m.
Le filon B a livré une teneur de 2,32 g/t sur 15,8 m à partir de 736,5 mètres, incluant :
 6,8 m @ 3,8 g/t à partir de 739,1 m, incluant 1,1 m @ 7,4 g/t à partir de 744,8 m.
Le potentiel minéral du couloir Fletcher avait d’abord été identifié par WMC en 1994. Ce
couloir représente le prolongement du gisement de nickel Fisher, plus au nord, et peut être
suivi jusqu’au flanc nord de la faille Alpha Island. Sa position est basée sur la présence et la
distribution d’intersections minéralisées au sud du gisement Fisher (en dehors du bail minier
de Beta Hunt) et il est interprété comme une coulée chenalisée de komatiite nickélifère. À
l’intérieur du sous-bail de Beta Hunt, le couloir Fletcher n’avait jamais été vérifié, à l’exception
d’une seule section de forage historique. Cette section de forage de surface (qui ciblait la
minéralisation en sulfures nickélifères) montrait que le couloir Fletcher était associé à un
décalage de plus de 100 m du contact basal entre les roches ultramafiques et les basaltes le
long d’une faille normale. Ce sondage historique (KD1237W1) n’a pas recoupé la zone de
2
cisaillement Fletcher mais a toutefois révélé la présence de minéralisation aurifère à
proximité du cisaillement interprété, avec des intersections de forage de 11,5 m @ 1,4 g/t Au
et de 1 m @ 11,5 g/t Au.
Figure 2 : Vue en plan de la mine Beta Hunt, montrant la localisation de la zone de
cisaillement Fletcher.
La découverte de la zone Fletcher permet aussi de définir un secteur d’intérêt pour la
minéralisation nickélifère au sommet du cisaillement, le long du contact entre les roches
ultramafiques et les basaltes. Il s’agirait d’un contexte analogue à celui du cisaillement de la
zone A, puisque la majorité des 33 kt de nickel métal extrait à la mine Hunt par WMC
provenait du secteur situé directement au-dessus du cisaillement de la zone A.
3
Le sondage WF14-98 a été complété le 29 juin 2016, jusqu’à une profondeur de 858,5 m et
avait pour but de vérifier la présence de minéralisation aurifère associée au couloir Fletcher.
Le sondage a été financé conjointement avec le gouvernement d’Australie occidentale dans
le cadre du programme Exploration Incentive Scheme. Les géologues de SLM avaient
interprété le couloir Fletcher comme un analogue structural aux zones minéralisées Western
Flanks et A Zone, lesquelles sont toutes deux associées à des failles normales.
Western Flanks
WF14-98 avait aussi pour but de recouper les ressources existantes dans la zone Western
Flanks, et a en effet recoupé des filons minéralisés, plus larges et à plus haute teneur que ce
qui avait été prédit par le bloc modèle actuel. Le tableau suivant résume les résultats, tandis
que la figure 3 montre l’importance des résultats par rapport au modèle existant. Le produit
teneur × épaisseur dans l’axe de forage des intersections de la zone Western Flanks est
116,5 g/t x m, ce qui est 60% plus élevé que le même paramètre estimé à 72,8 g/t x m dans
le bloc modèle pour la zone minéralisée Western Flanks.
En plus des zones minéralisées qui correspondent à la zone Western Flanks, une
intersection de 6,5 m @ 4,5 g/t Au a été obtenue à 25 m à l’est des ressources modélisées
pour la zone Western Flanks. Cette intersection représente un ajout potentiel au modèle de
ressources actuel (figure 3).
Tableau 1
Modèle des ressources
Profondeur Profondeur InterOr
valle
De (m)
À (m)
(m)
g/t
Domaine
188,00
194,00
6,00
2,41
11
Nouvelle zone non modélisée
Domaine
202,00
214,00
12,00
3,94
12
Domaine
218,00
222,00
4,00
2,77
13
Nouvelle zone non modélisée
Filon
Profondeur
De (m)
180,00
Résultats de forage
Profondeur Intervalle
À (m)
(m)
191,00
11,00
Or
g/t
2,56
193,50
201,30
198,80
210,60
5,30
9,30
4,71
2,28
214,00
228,00
14,00
3,01
252,3
258,85
6,55
4,46
1. Tous les intervalles sont dans l’axe de forage. L’épaisseur réelle n’a pas encore été déterminée.
2. Toutes les teneurs en or ont été coupées conformément aux paramètres d’estimation du bloc
modèle des ressources.
4
Figure 3: Vue en coupe de Western Flanks illustrant les largeurs et les teneurs des
intersections minéralisées dans le forage WF 14-98 en comparaison au bloc modèle des
ressources.
Tableau 2: Résultats d’essais significatifs provenant de WF14-98
Profondeur
Profondeur
Intervalle
De (m)
À (m)
(m)
Western Flanks - Domaine 11
180.00
191.00
11.00
183.90
3.90
incluant
180.00
Western Flanks – Nouvelle zone
193.50
198.80
5.30
193.50
194.10
0.60
incluant
197.20
198.00
0.80
et
Western Flanks - Domaine 12
201.30
210.60
9.30
201.60
201.90
0.30
incluant
208.80
209.10
0.30
et
209.80
210.00
0.20
et
Western Flanks - Domaine 13
5
Au
g/t
2.56
4.38
4.71
5.43
26.20
2.28
9.11
9.78
20.20
214.00
222.00
incluant
Western Flanks - Nouvellezone
252.3
254.80
Incluant
258.25
et
Couloir Fletcher - Minéralisation A
716.60
718.00
incluant
721.10
et
723.2
et
724.50
et
Couloir Fletcher - Minéralisation B
736.50
739.1
incluant
740
incluant
740.4
et
744.80
et
228.00
224.00
14.00
2.00
3.01
5.72
258.85
255.30
258.85
6.55
0.50
0.60
4.46
5.38
23.40
725.50
719.00
721.60
723.7
725.50
8.90
1.00
0.50
0.5
1.00
2.67
6.46
7.53
4.62
5.66
752.30
745.9
740.4
741.1
745.90
15.80
6.80
0.4
0.7
1.10
2.32
3.77
7.02
5.72
7.41
Tous les intervalles sont dans l’axe de forage. L’épaisseur réelle n’a pas encore été
déterminée.
2. Toutes les teneurs d’or non-coupées.
1.
Énoncé de conformité (JORC 2012 et Règlement 43-101)
Les renseignements techniques relatifs aux résultats à la mine Beta Hunt présentés dans ce
communiqué de presse sont basés sur l’information compilée par Steve Devlin, membre de
l’Australian Institute of Mining and Metallurgy. M. Devlin est un employé à temps plein de Salt
Lake Mining Pty Ltd et possède une expérience suffisante et pertinente pour le style de
minéralisation et le type de gisement à l’étude et pour l’activité qu’il exerce afin d’être
considéré une personne compétente au sens de la version 2012 du Australasian Code for
Reporting of Exploration Results.
L’échantillonnage des carottes de forage a été réalisé par le personnel de SLM. Les
échantillons ont été expédiés au laboratoire de SGS Mineral Services à Kalgoorlie pour
préparation et analyse par la méthode de pyroanalyse (échantillon de 50 grammes). La
procédure d’analyse de chaque lot d’échantillons prévoit l’ajout au préalable d’un échantillon
de roche stérile pour nettoyer le broyeur et le pulvérisateur du laboratoire et pour vérifier la
contamination. L’exactitude et la précision analytiques sont vérifiées par l’analyse
d’échantillons à blanc et de matériaux de référence certifiés ajoutés au lot. Le laboratoire doit
également effectuer des tamisages en milieu humide d’au moins un échantillon pulvérisé sur
20 afin de s’assurer que 90 % du matériel passe -75 µm.
La communication des renseignements scientifiques et techniques contenus dans ce
communiqué de presse a aussi été approuvée par Alger St-Jean, géologue, vice-président à
l’exploration de RNC, une personne qualifiée selon le Règlement 43-101.
6
À propos de Royal Nickel Corporation
Royal Nickel Corporation est une société du secteur des ressources minérales comptant
plusieurs actifs, qui se consacre principalement à l’acquisition, à l’exploration, à l’évaluation
et à la mise en valeur de propriétés minières de métaux de base et de métaux précieux. Les
principaux actifs de RNC sont une participation exclusive dans la mine de nickel et d’or Beta
Hunt, présentement en production et située en Australie occidentale, et dans le projet
nickélifère Dumont situé dans le camp minier établi de l’Abitibi au Québec. RNC détient aussi
une participation de 30 % dans la mine Reed, présentement en production et située dans la
région de Flin Flon-Snow Lake au Manitoba (Canada), ainsi qu’une participation majoritaire
dans les projets West Raglan et Qiqavik dans le nord du Québec. RNC a une équipe de
direction et un conseil robustes qui cumulent plus de 100 ans d’expérience dans le domaine
de l’exploitation minière du nickel, expérience acquise auprès d’Inco et de Falconbridge. Les
actions ordinaires et les bons de souscription de RNC sont négociés à la Bourse TSX sous
les symboles RNX et RNX.WT. Les titres de RNC se négocient aussi sur le marché OTCQX
sous le symbole RNKLF.
À propos de SLM
SLM est une société à capital fermé basée en Australie qui se consacre à la mise en valeur
de propriétés minières. Son actif principal est la mine de nickel et d’or Beta Hunt située en
Australie occidentale.
Mise en garde
La décision de SLM de démarrer les activités minières à la mine Beta Hunt n’était pas fondée sur une
étude de faisabilité faisant état de réserves minérales et démontrant la viabilité économique et
technique du projet, de telle sorte qu’il pourrait y avoir une plus grande incertitude d’arriver à un niveau
particulier de récupération des métaux ou aux coûts associés à la récupération des métaux, y compris
un risque accru associé au développement d’un gisement commercialement exploitable.
Historiquement, de tels projets présentent un risque beaucoup plus élevé d’échec économique et
technique. Rien ne garantit que les coûts de production seront dans les niveaux anticipés. L’incapacité
de réaliser les coûts de production anticipés pourrait avoir un impact négatif important sur les flux de
trésorerie et la rentabilité future de SLM. Le lecteur est aussi avisé que l’Étude économique
préliminaire (EEP) : Mine Beta Hunt, Kambalda, Australie occidentale, en vigueur le 1er février 2016 est
de nature préliminaire. Aucune étude de faisabilité minière n’a été réalisée à Beta Hunt. Les
ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas été
démontrée. Il n’y a aucune certitude que l’EEP sera mise en œuvre.
Mise en garde concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs », y compris notamment
des énoncés portant sur le fait que RNC accroîtrait sa participation dans SLM et sur le potentiel de la
mine Beta Hunt.
Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et
inconnus par suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient
différer considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés
prospectifs expriment ou suggèrent. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le résultat
attendu comprennent, notamment, les suivantes : la possibilité que les parties ne signent pas les
ententes définitives et ne respectent pas les conditions de clôture; les futurs prix des métaux et l’offre
de métaux ; les résultats de forage ; l’incapacité de lever les fonds nécessaires pour engager les
dépenses requises pour conserver et avancer les propriétés ; les passifs environnementaux (connus et
inconnus) ; les incertitudes générales d’ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et
7
social ; les accidents, les conflits de travail et les autres risques inhérents au secteur minier ;
l’instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de guerre ; ou les retards
dans l’obtention des approbations gouvernementales, les coûts au comptant prévus, l’impossibilité
d’obtenir l’approbation des actionnaires ou les approbations réglementaires. Pour un commentaire plus
détaillé de ces risques et des autres facteurs par suite desquels les résultats réels pourraient différer
considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y a lieu de
consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs
mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com.
Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les
événements ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans
les énoncés prospectifs, il peut y avoir d’autres facteurs par suite desquels les mesures, les
événements ou les résultats différeront de ceux qui sont attendus, estimés ou prévus. Les énoncés
prospectifs qui figurent aux présentes sont faits en date du présent communiqué de presse et RNC
n’assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux
renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre raison, sauf si les lois sur les valeurs
mobilières applicables l’exigent.
Pour plus de renseignements :
Rob Buchanan
Directeur des relations avec les
investisseurs
T : (416) 309-0600
www.royalnickel.com
Mélanie Corriveau (contact
francophone)
Coordonnatrice des relations avec le
milieu
T : (819) 727-3777
8
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
613 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler