close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

A la une de l`hebdo cette semaine

IntégréTéléchargement
télévision. Paris Première, nouvelle chance ?
internet. Moteur qwantique
radio. Des audiences moins Fun
la semaine vue par… Françoise Bresson
(Nestlé Waters)
l’événement
sNaPchat Fait sa PuB
portrait
RéMi BaBiNet, l’aRchitecte
Social marketing
p.4
p.4
p.5
p.6
© Thomas Gogny
en bref
p.8
p.10
business
DaNoNe cRoque 40%
De Michel et augustiN
vie des budgets. Deauville ouvre
p.14
sommaire
sa marque ombrelle
p.16
how to. Devenir lanceur d’alerte
p.18
corporate. Ça bouge chez Publicis consultants p.22
mobile. David Marcus (Facebook France) :
« la France est très en avance
dans l’utilisation des bots »
p.23
télévision. M6 et D8, vainqueurs de la saison p.24
presse. la vidéo au secours de télé 7 jours
p.26
culture tech. tVtY, merci pour ce moment
p.27
dossier
marketing
de la nuit
inspirations
MARie-jULieTTe LeViN, rédactrice en chef
@m_jlevin
p.28
RetouR suR le FutuR De la ViDéo
p.36
de se lever à 4 heures
le lab. Yves le cun (Fair) : « Pour Facebook,
la traduction est absolument essentielle »
international. Japon : les robots sony
se mettent en empathie
p.38
créations. Mumm pas peur
Si les États-Unis font rêver les Français, à l’instar
de Michel et Augustin qui s’allie au géant Danone
pour conquérir des parts de marché outre-Atlantique,
notamment en infiltrant le réseau Starbucks, la France
reste une terre d’exploration en termes d’innovation
pour les acteurs américains. Dernier exemple en date,
le réseau social Snapchat qui prend très au sérieux les quelque 8 millions
d’utilisateurs français (page 8) et qui ouvrira à la rentrée des bureaux à Paris.
Autre patron à saluer l’appétit des Français pour les nouvelles technologies,
David Marcus, à la tête de Facebook Messenger, déclare que « la France est
le pays européen le plus en avance en termes de développement des bots »,
du côté des médias comme des annonceurs (page 23). L’art de la conversation
se digitalise pour mieux réinventer la relation client.
Les réseaux sociaux jouent à plein leur rôle communautaire pour animer
les rassemblements de noctambules auxquels nous consacrons notre
dossier dans ce numéro estival (page 28). Le marketing de la nuit est en pleine
effervescence et les annonceurs rivalisent d’imagination pour préempter
ce territoire investit par les 15-24 ans, une cible en or. À commencer par
les marques de sport, univers masculin par excellence, qui surfent sur la
vague du running urbain pour rassembler virtuellement, puis physiquement,
des communautés captives et jouer à plein sur la préférence de marque.
Nike et Adidas font figure d’exemple depuis deux ans. Si les investissements
publicitaires en radio et TV restent faibles, la bataille des marques se joue
sur l’expérience à vivre dans un contexte festif et l’originalité des lieux
de rencontres. À l’instar de Renault, qui signe avec « Captur the night », sa
première opération nocturne. Après ce dernier numéro de la saison, Stratégies
prend ses quartiers d’été. Toute la rédaction vous souhaite un bel été et vous
donne rendez-vous le 1er septembre. D’ici là, restez informés sur Strategies.fr.
14
p.40
p.41
management
les ResPoNsaBles Digitaux
FoNt gRise MiNe
p.42
premier de cordée
p.44
28
mouvements. Nominations et promotions
p.43
digital manager. éric Balian (terres d’aventure),
36
opinions
réputation. Plaidoyer pour une parole engagée,
par laure Boulay
p.48
what’s next. silicon Valley et data,
par odile Roujol
p.49
le flop. Plainte contre cinq marques
de crème solaire
p.50
07/07/2016
44
3
Stratégies N° 1868
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 194 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler