close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BOUTEFLIKA FAIT APPEL À LA JEUNESSEPages

IntégréTéléchargement
FÊTE DE L'INDÉPENDANCE US
BOUTEFLIKA FÉLICITE OBAMA
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitations au président des EtatsUnis, Barack Obama, à l'occasion du 240e
anniversaire de l'indépendance de son
pays, dans lequel il lui a exprimé sa disposition à oeuvrer avec lui en faveur d'un
partenariat économique au bénéfice des
deux pays et à intensifier leur coopération
face aux dangers qui menacent la paix et la
sécurité mondiales. "Il me plaît alors que
votre pays célèbre son 240e anniversaire
d'indépendance, de vous présenter au nom
du peuple et du gouvernement algériens et
en mon nom personnel, nos vives et chaleureuses félicitations auxquelles je joins
mes meilleurs voeux de bonne santé et de
bonheur pour vous-même, de prospérité et
de bien-être pour le peuple américain ami",
a écrit le président de la République dans
son message. "Il me plaît également de saisir cette heureuse opportunité pour relever
avec satisfaction le niveau des relations
qui lient nos deux pays et pour me féliciter
de notre volonté commune d'ancrer et de
promouvoir notre dialogue stratégique qui
constitue un acquis précieux de nos relations", a ajouté le Chef de l'Etat.
"Je voudrais à ce titre vous réitérer ma
détermination et mon entière disponibilité
à oeuvrer, avec vous, à l'édification d'un
partenariat économique au bénéfice
mutuel de nos deux pays et de nos deux
peuples et à intensifier notre coopération
et notre coordination pour faire face
aux dangers qui pèsent sur la sécurité
et la paix internationales, à leur tête,
le terrorisme qui menace, d'une manière
inédite, de compromettre la cohabitation
pacifique entre les peuples et la cohésion
de nos sociétés", a soutenu le président
Bouteflika pour conclure.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
RC RELIZANE
HOMMAGE UNANIME
À MICHEL ROCARD
Un hommage national a été rendu
jeudi aux Invalides à Michel
Rocard, l'homme de la "deuxième
gauche" et ami fidèle de l'Algérie
qui s'était engagé contre la guerre
livrée par la France coloniale
contre le peuple algérien.
e nombreux responsables politiques étaient présents dans la
cour des Invalides à Paris pour
rendre un hommage national, cinq jours
après sa mort à l'âge de 85 ans, à l'ancien Premier ministre sous François
Mitterrand (1988-1991), précédé par une
cérémonie au temple de l'Etoile à Paris.
A la demande du défunt dans un testament, son ami Edmond Maire, secrétaire
national de la Confédération française
démocratique du travail (CFDT) de 1971
à 1988, puis François Hollande ont prononcé un éloge funèbre devant son cercueil posé à même le sol de la Cour des
Invalides. Il doit être incinéré et ses cendres devant ensuite être inhumées en
Corse, sur cette île où, selon ses termes, sa dernière épouse, Sylvie, connut
ses "joies d'enfant". Le président
François Hollande a salué, dans un discours, une "grande et belle figure de la
République". Théoricien de la "deuxième
gauche", Michel Rocard, selon le président français, "pouvait être sévère à
l'égard de la première", mais il savait
"que les deux gauches devaient s'unir
pour gouverner". Dans sa dernière interview, un testament politique, accordée à
l'hebdomadaire le Point du 23 juin dernier, il avait affirmé que la gauche française actuelle est "la plus rétrograde".
Dans son analyse de la classe politique
française, Michel Rocard a estimé que
"la démocratie chrétienne avait un projet
de société pour toute l'Europe qu'elle a
fini par abandonner. Le gaullisme a disparu. Le communisme s'est englouti
dans son propre archaïsme et le socialisme porte un projet, mais il n'est plus
clair depuis longtemps". Très jeune, il
milita activement au sein de la gauche
française, notamment à la Section française de l'internationale ouvrière (SFIO),
et se dressa alors contre la politique
"algérienne" de Guy Mollet pour entrer
en dissidence. En sa qualité de secrétaire des Etudiants socialistes, il est hos-
D
ALGÉRIE
SÉISMES
EN SÉRIE
e pays a été secoué par plusieurs
séismes durant les journées écoulées. Ainsi, une secousse tellurique de
magnitude 3,2 degrés sur l'échelle
ouverte de Richter a été enregistrée ce
jeudi dans la soirée à 20h55 dans la
wilaya de Mascara, indique le Centre de
recherche en astronomie, astrophysique
et géophysique (Craag). L'épicentre de
cette secousse a été localisé à 12 km au
L
tile à la guerre menée par sa famille politique contre le peuple algérien et fonde
le PSA (Parti socialiste autonome). Le
17 février 1959, en sa qualité de fonctionnaire, âgé de 28 ans, il remet un rapport sur les conditions prévalant dans les
camps de concentration des Algériens
(homme, femmes et enfants) au délégué
général en Algérie. Le rapport faisait état
d'une réalité ignorée par l'opinion publique concernant plus d'un million
d'Algériens, détenus dans des conditions
inhumaines dans ces camps, une des
tragédies les plus méconnues de la
guerre d'Algérie, qui enregistraient une
mortalité enfantine effrayante. Michel
Rocard relatait dans son rapport que,
par jour, près de 500 enfants sont menacées de famine. Alerté par l'auteur du
rapport, le cabinet du garde des Sceaux
du gouvernement de Michel Debré,
Edmond Michelet, décide de donner ce
rapport à la presse. Selon des historiens, ce rapport est à l'origine du manifeste des " 121" intellectuels et hommes
de culture français contre la guerre
d'Algérie", dans lequel les signataires
dénoncent la pratique de la torture et
s'engagent à refuser de "prendre les
armes contre le peuple algérien". Dans
un message de condoléances adressé à
son homologue français, le président de
la République, Abdelaziz Bouteflika, a
qualifié le défunt d'"ami fidèle" de
l'Algérie ayant contribué à bâtir des relations bilatérales "frappées du sceau du
respect mutuel". "Esprit généreux et universel, s'il en est, Michel Rocard a, dans
bien des moments, su être en avance
sur son époque. Il a gagné une place de
choix dans l'histoire de la France et dans
nord-est du chef-lieu de la wilaya, selon
la même source. Une autre secousse de
magnitude 3,4 degrés avait été enregistrée lundi dans la même wilaya. Son épicentre avait été localisé à 6 km au sudest de Sidi Kada. Par ailleurs, une
secousse de magnitude 4,3 sur l'échelle
de Richter a été enregistrée mercredi à
21h52 dans la wilaya de Médéa, a indiqué la même source. L'épicentre de
cette secousse a été localisé à 2 km au
sud est de Mihoub. En outré, une
secousse tellurique de magnitude 3,4
degrés sur l'échelle ouverte de Richter
a été enregistrée lundi après-midi à
14h25 dans la wilaya de Mascara. Son
épicentre a été localisé à 6 km au sudest de Sidi Kada dans la même wilaya,
précise la même source.
R.N.
BOUTEFLIKA FAIT APPEL À LA JEUNESSE
Pages 4 et 5
8ÈME ANNÉE - N° 2238 - VEND 8 - SAM 9 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
AMI FIDÈLE DE L'ALGÉRIE
AFIN DE GAGNER LA BATAILLE DU DÉVELOPPEMENT
ENTAME DE LA
PRÉPARATION DE LA
NOUVELLE SAISON
Par A.Lotfi
L'élection d'un nouveau président
pour le club sportif amateur en la personne de Hichem Kheir Eddine, ne
s'est pas passée sans pour autant soulever un grand soulagement chez les
supporters qui commencent à croire
que leur équipe pourrait sortir de la
mauvaise situation dans laquelle se
trouve depuis quelques semaines déjà.
Ainsi donc, alors que les membres de
l'AG ont élu à l'unanimité les membres
du bureau. Pour les amoureux du club,
le plus difficile est fait avec l'élection
d'un nouveau bureau du CSA en attendant le conseil d'administration où les
choses devraient s'éclaircir dans les
prochains jours. C'est dire que les choses commencent à s'améliorer pour le
club d'autant plus que l'homme en
question semble décidé à donner une
autre image au club et lui permettre de
retrouver sa place parmi l'élite.
Cependant, la seule appréhension est
celle d'autres nations comme la mienne
celle liée à la présidence de CA puisdont il a su très tôt capter l'aspiration
que le club est géré par le conseil d'adindomptable à la liberté", a affirmé le
ministration. Ce qui impose au nouveau
chef de l'Etat. "Homme de lucidité, de
bureau de CSA de faire bouger les chocourage et d'engagement, il aura été de
ses dans le bon sens et surtout d'interceux qui ont précisément compris que la
peller le président actuel Bouhenni
grandeur de la France allait se mesurer
Hakim afin de procéder aux préparatifs
à la capacité de ses dirigeants d'inscrire
de la saison prochaine. Par ailleurs,
leur attitude dans la cohérence de l'hismaintenant que le nouveau bureau de
toire en allant à la rencontre d'une indéCSA est installé avec la mise en place
pendance que l'Algérie avait gagnée de
de l'équipe dirigeante, les membres du
haute lutte, avant de contribuer à bâtir
club sportif amateur doivent entamer
les préparatifs de la nouvelle saison à
des relations bilatérales frappées du
travers la programmation des réunions
sceau du respect mutuel", a-t-il relevé,
avec les membres du bureau pour tensoulignant qu'avec sa disparition, "la
ter de trouver les solutions nécessaires
France perd un homme de coeur et de
et surtout d'interpeller les membres du
raison, l'Algérie un ami fidèle, l'humanité
conseil d'administration pour faire bouun être d'exception".
R.N.
ger les choses et rattraper le retard
avant qu'il ne soit
trop tard. C'est l'avis
Suite à un vulgaire match de foot à El-Atteuf
même des supporters qui ont tenu à
Les brigades anti émeutes
ges de propos vifs et tranchés, demander au nouveau président du
sont intervenues dans la soijets de pierres et autres proCSA de faire bouger
rée de dimanche à lundi pour
jectiles hétéroclites de part et
mettre un terme à une escard'autre. Quelques blessés ont les choses et entamouche entre jeunes adolesété déplorés de part et d'autre mer l'opération de
recrutement afin
cents des quartiers d'El-Atteuf
sans gravité et la situation a
d'éviter d'accuser
(7 km à l'Est de Ghardaia), a-t- été vite maitrisée, a-t-on
encore du retard
on constaté. Cette escarmouencore constaté. C'est la presurtout que le
che a éclaté suite à une renmière fois qu'un conflit éclate
temps presse.
contre de football entre deux
entre résidents de la localité
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
LES PERMANENCES
DE L'AID EL-FITR TRÈS PEU
RESPECTÉES PAR LES COMMERÇANTS
ALGER, DE NOUVEAU
VILLE MORTE
Page 6
8ÈME ANNÉE - N° 2238 - VENDREDI 8 - SAMEDI 9 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
ILS SONT PORTEURS DE RÉCITS TERRIFIANTS VENUS D'IRAK
LES RESCAPÉS DE L'EI
" Dès que j'ai su qu'ils étaient libres, j'ai demandé un jour de permission… Je viens d'arriver
aujourd'hui ! " Jalal, soldat irakien de 30 ans, affiche un large sourire qui adoucit son visage anguleux.
Il a tombé l'uniforme, et radieux, porte ses cinq enfants et sa femme accrochés à ses bras, à ses jambes
et à son dos. Il y a quatre mois, Jalal était parvenu à s'enfuir de son village, contrôlé par l'EI.
LIRE EN PAGE 2
ESCARMOUCHE ENTRE JEUNES ADOLESCENTS
équipes d'adolescents qui
s'est achevée par des échan-
d'El-Atteuf, réputée une zone
de cohabitation et de quiétude.
A.L.
Mieux vaut en rire
JIJEL
TRIPLE ATTENTAT-SUICIDE EN ARABIE SAOUDITE
UN TERRORISTE ABATTU QUATRE DÉCÈS ENREGISTRÉS
Page 2
Page 2
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Alors que l'attentat de l'EI à Bagdad a fait près de 300 morts
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Silence " complice " de la planète
Le monde s'habitue, à
son corps défendant, à
cette cynique politique
des deux poids et deux
mesures. Lorsque ce ne
sont pas des
occidentaux qui
meurent, le terrorisme
peut continuer d'agir à
sa guise. Il peut même
compter sur le soutien et
l'aide de certains
capitales qui n'en font
même pas secret.
Par Kamel Zaïdi et Agences
rès de 300 personnes
ont péri dans un attentat suicide dimanche à
Bagdad revendiqué par le
groupe jihadiste Etat islamique
(EI), l'un des plus meurtriers
jamais commis en Irak, selon
un nouveau bilan fourni jeudi.
L'attentat au véhicule piégé a
fait au moins 292 morts et
quelque 200 blessés, a indiqué
la ministre de la Santé Adila
Hammoud dans un communiqué, révisant une nouvelle fois
à la hausse un précédent bilan
de 250 morts. Selon le communiqué, 115 corps ont été
identifiés et remis à leurs familles alors que les examens se
poursuivent pour identifier 177
autres personnes tuées dans
l'attaque menée dans le quartier majoritairement chiite et
animé de Karrada dans le centre de Bagdad. La
puissante explo-
P
É ditorial
sion du véhicule bourré d'explosifs a dévasté la rue bondée, détruisant des bâtiments
et provoquant d'énormes
incendies. Elle s'est produite
au moment où les Irakiens faisaient leurs courses avant
l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du
mois de jeûne du ramadan.
Le bilan n'a cessé de s'aggraver depuis dimanche. Face à
la colère des familles qui réclament des nouvelles de leurs
proches, la ministre irakienne
a assuré avoir ordonné au personnel de la Médecine légale
de ne pas cesser le travail
d'identification pendant l'Aïd
el-Fitr, célébré depuis mercredi. Elle a dans le même
temps pressé les proches des
victimes de se rendre au
département de la Médecine
légale pour des prélèvements
d'ADN. L'attentat a provoqué
la colère des Irakiens face à
l'incapacité du gouvernement
à protéger les populations civiles et à mettre en oeuvre des
mesures de sécurité efficaces.
Il a entraîné la démission du
ministre
de
l'Intérieur,
Mohammed Al-Ghabbane qui
avait admis des failles dans les
mesures
de
sécurité
à
Bagdad, en soulignant que les
points de contrôle disséminés
à travers Bagdad étaient
"absolument inutiles". Selon
lui, le véhicule piégé venait de
la province de Diyala, au nord
de la capitale, ce qui signifie
qu'il est parvenu à franchir
sans encombre les checkpoints de sécurité lors de son
trajet. La démission du ministre a été acceptée par le chef
du gouvernement Haider alAbadi. L'attaque de Bagdad,
l'une des plus meurtrières de
l'histoire du pays, a été
condamnée par la communauté internationale. Mercredi
soir, des milliers d'Irakiens,
portant des drapeaux irakiens
et des bougies, se sont rassemblés sur le site de l'attentat
pour exprimer leur solidarité
avec les proches des victimes.
L'EI s'est emparé en 2014 de
larges pans du territoire irakien
mais a depuis perdu du terrain
au profit des forces gouvernementales, soutenues par les
frappes de la coalition internationale sous commandement
américain. Malgré ses revers,
le groupe ultraradical sunnite a
continué à commettre des
attentats sanglants visant
notamment la communauté
chiite, majoritaire en Irak, qu'il
considère comme hérétique.
Dans un communiqué diffusé
par Site, un centre de surveillance de sites djihadistes,
Daech a revendiqué cet attentat particulièrement meurtrier.
Le site de la chaîne de télévision quatarie Al-Jazira précise
que ces attaques sont survenues peu après la rupture du
jeûne en ce mois de ramadan
pour les musulmans : les rues
étaient bondées de monde,
essentiellement des familles
avec des enfants, sorties prendre l'air et se reposer. De 85,
au matin du 3 juillet, le bilan
provisoire atteint désormais
les 125 victimes, annonce la
BBC. L'armée irakienne mène
depuis un an une importante
lutte sur plusieurs fronts contre
le groupe djihadiste. Les villes
de Ramadi, les localités de Hit
et Rutba ainsi que la vaste province d'Al-Anbar, à l'ouest de
Bagdad, ont tour à tour été
libérées. L'EI a toutefois
démontré à maintes reprises
sa capacité à continuer d'organiser des attaques. Le groupe
extrémiste contrôle toujours la
deuxième plus grande ville
d'Irak, Mossoul, ainsi que de
larges portions du pays.
Par ailleurs, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a
limogé hier les principaux
chefs de la sécurité à
Baghdad, a indiqué le même
jour son bureau dans un communiqué. M. Abadi a donné
"l'ordre de relever de leur fonction le commandant des opérations pour Baghdad ainsi que
les responsables de la sécurité
et des renseignements", selon
ce communiqué. Deux jours
après cet attentat, l'un des plus
sanglants de l'histoire récente
du pays, le ministre de
l'Intérieur Mohammed AlGhabbane avait présenté sa
démission, acceptée par M.
Abadi, en reconnaissant des
failles dans les mesures de
sécurité.
K. Z.
Jijel
Un terroriste abattu
n terroriste a été abattu
lors d'une embuscade
tendue hier au niveau de la
zone de Tiana à El Milia (Jijel)
par un détachement de
l'Armée nationale populaire
(ANP) qui a également récupéré un pistolet automatique
de type Kalachnikov et une
quantité de munitions, indique
un communiqué du ministère
de la Défense nationale
(MDN). "Dans le cadre de la
lutte antiterroriste, un détachement de l'Armée nationale
U
populaire a abattu, le 8 juillet
2016, un terroriste suite à une
embuscade au niveau de la
zone de Tiana à El Milia,
wilaya de Jijel (5ème Région
militaire) et a récupéré un pistolet automatique de type
Kalachnikov et une quantité
de munitions", note la même
source.
A Laghouat (4ème RM) et
dans la zone de Oued Mzi,
"un détachement combiné a
récupéré un autre pistolet du
même type". En outre, et dans
le cadre de la lutte contre la
criminalité organisée, "un
détachement de l'ANP a arrêté
quatre (04) personnes à
Biskra (4ème RM) et a saisi
606 bouteilles de différentes
boissons". Par ailleurs, à El
Oued (4ème RM), SoukAhras, Tébessa, El Tarf (5ème
RM) et à Tamanrasset (6ème
RM), "des détachements combinés ont déjoué, lors de différentes opérations, des tentatives de contrebande de 18 032
litres de carburant".
bande de Ghaza. A la fin, ma foi, le peuple palestinien méritait bien cette… fin atroce, cette " punition
collective " pour leur choix démocratique du mouu début était (peut-être) Al-Qaïda
vement de résistance palestinien le Hamas, qualid'Oussama Ben Laden. Lorsque celle-ci se
fié de " terroriste " par la communauté mondiale.
battait contre le " méchant communisme
soviétique ", elle était soutenue, armée et protégée par les services secrets améri- Pas seulement parce que l'entité sioniste se sent en droit de tuer un millions de
cains. Beaucoup de " gars " de chez nous avaient profité de l' " aubaine " pour aller personnes (des Palestiniens, donc trois fois rien), pour en protéger deux ou trois,
faire le coup de feu en Afghanistan. Ils devaient, par la suite, former les " noyaux colons, occupant un sol ne leur appartenant pas, situés à la lisière de cette prison
durs " des tous premiers groupes terroristes ayant commencé à activer en Algérie établie à ciel ouvert. Non sans la complicité du maréchal Al-Sissi. Je souligne au
sous le sigle du MIA (Mouvement Islamique Armé), et la férule du sinistre passage que le Hezbollah libanais a lui aussi été qualifié de terroriste par la…
Chabbouti. A la fin, car tout début a une fin (parfois sanglante, hélas), Al-Qaïda est Ligue arabe. Tout cela parce qu'il osé résister aux agressions sionistes, et tenter
devenue " infréquentable " à cause des attentats du 11 septembre 2001. de s'opposer aux visées du printemps arabes ourdies en Syrie par Washington,
L'organisation terroriste venait de se tromper de cible. Et d'en payer le prix fort par Paris, Doha, Riad et Ankara. Au début étaient certains très grands carnages.
voie de conséquences. Deux pays complètement détruits : l'Afghanistan et l'Irak. Comme le notre commis à Relizane, et qui avait fait 1 000 morts, comme devait le
reconnaitre Ahmed Ouyahia, alors Premier minisAinsi que toute une région durablement déstabilisée
tre, plusieurs années après. La planète ne s'en
par le tristement célèbre GMO (Grand Moyenétait pas émue. Ce n'était que des villageois anoOrient) de Bush, devenu printemps arabe sous le
" Au début étaient certains très grands carnages. Comme le
nymes, incultes, guenilleux, sales, revêches, dont
règne vicié (car plus hypocrite) d'Omaba. Au début
notre commis à Relizane, et qui avait fait 1 000 morts, comme
la vie importait aussi peu que leur mort. Au début,
était aussi le GIA(Groupe Islamique Armé). Groupe
devait le reconnaitre Ahmed Ouyahia, alors Premier ministre,
juste début avril de l'an de grâce 2015, était le carcriminel particulièrement sanguinaire et cruel, ses
plusieurs années après. La planète ne s'en était pas émue. Ce
nage commis dans une université du Kenya, et qui
adeptes, partisans et financiers jouissaient du soun'était que des villageois anonymes, incultes, guenilleux, sales,
avait fait pas moins de 148 morts parmi les étutien et de la protection de l'Occident au nom de la "
revêches, dont la vie importait aussi peu que leur mort. Au
diants. Face au silence assourdissait de la planète,
démocratie " et de la " liberté d'expression ". Lorsque
début, juste début avril de l'an de grâce 2015, était le carnage
et sans craindre de me tromper, ce journal avait
des Algériens, civils, femmes, enfants, sont assassicommis dans une université du Kenya, et qui avait fait pas
été le seul à s'indigner, et à accorder la grosse
nés, massacrés, égorgés, éviscérés, étranglés, viomoins de 148 morts parmi les étudiants. Face au silence
ouverture sous le titre suivant " personne n'est
lés, démembrés, il ne s'agit rien moins que d'une
assourdissait de la planète, et sans craindre de me tromper, ce
Kebya ". Au début était le massacre commis en
forme… d'expression. Un tantinet violente peut-être.
journal avait été le seul à s'indigner, et à accorder la grosse
Irak… début juillet. 300 morts parmi les… Chiites.
Mais à quoi bon la condamner, la combattre, puisque
ouverture sous le titre suivant " personne n'est Kebya ". "
Pas de quoi fouetter un chat. En tous cas, c'est l'atce ne sont que des Algériens qui en meurent. Anouar
tentat saoudien, à la suite duquel deux ou trois…
Haddam (le bien nommé, puisque son nom peut se
traduire en " destructeur "), souvenons-nous, avait osé revendiquer le massacre du Sunnites avaient trouvé la mort, qui avait été relayé en boucle sur toutes les chaiBoulevard Amirouche à partir de Washington. Les activistes du GIA, eux, fêtaient nes télévisées de la planète. A la fin, lassé, tu fini par t'écrier qu'il en a marre, et
publiquement les " hauts faits d'armes " de leurs complices sévissant en Algérie que l'attitude raciste, communautariste et sectaire des dirigeants de la planète
dans une des plus grandes places londonienne, Finbury Park, sous l'œil bienveil- encourage grandement le terrorisme. Au début, à la naissance, nous n'étions pas
lant et protecteur du contre-espionnage de sa Majesté, le Emaysixe (MI6). A la fin, égaux. A la fin, lors de la mort, nous ne le serons pas non plus. Décidemment,
ce même GIA est devenu infréquentable, nuisible, lorsque Londres, Madrid, quelle triste époque nous vivons. Et mourons aussi…
M. A.
Paris… ont été touchés, et que des liens étroits et directs ont été établis entre AlQaïda et le GIA d'Antar Zouabri et Djamel Zitouni. Au début était Charlie Hebdo et
tout le… Bataclan. Toute la planète, toute, même les nôtres (dont i faudrait quand P.S : Au moment où je mettais sous… compresse, je venais d'apprendre
même soustraire ma modeste personne), sympathisait et se reconnaissait dans qu'un nouvel attentat commis en Irak y avait fait une trentaine de mort. Pas
ces quelques dizaines de victimes. Les Occidentaux ne doivent pas mourir aussi assez. Non. Même notre millier de morts en une nuit, une seul, na pas suffi à
bêtement. Un peu comme le millier de victimes (dont plus de la moitié formés de émouvoir la planète comme l'avaient fait les cinq, six, ou chais plus combien
femmes et d'enfants) générés par le terrorisme d'Etat sioniste mené contre la macchabés du Charlie Hebdo.
A
Par Mohamed Abdoun
- Scientifiquement parlant, il est possible de prévoir les cycles lunaires des
centaines d'années à l'avance.
- Oui, comme on a calculé la date
exacte du passage régulier, tous les 76
ans, de la comète de Haley.
- Cela ne les empêche pas de scruter le
ciel, de doute de la date de l'Aïd et,
peut-être, de s'aligner sur la décision
finale qui devrait être celle de l'Arabie
c'est où dites…
- Ça me rappelle que lorsque les intégristes commençaient à nous envahir
durant les années 1980, beaucoup
d'entre eux jeûnaient un jour à
l'avance de manière plus qu'ostentatoire.
- C'est dire que Mohamed Aïssa, qui
prétend combattre les doctrines islamistes étrangères à notre société, au
rite malékite basé sur la tolérance et le
respect de l'autre, c'est dire que ce
ministre a pas mal de pain sur la planche.
- Le pire, c'est que même la lavure a
été accusée de ne pas être conforme à
l'islam.
- Normal. Etant féminine, le hidjab
aurait dû s'imposer…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
h_abdoun@yahoo
mo
:
se
Une seule adres
CYNISME MORTEL
2
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
" Moscou
considère
que la
prolongation
des
sanctions
économiques
de l'Union
européenne
(UE) à son
encontre est la continuation de la
politique à courte vue de Bruxelles
", Sergueï Lavrov, ministère russe
des Affaires étrangères.
Kim Jong-un serait
insomniaque
uarante kilos supplémentaires, des
insomnies régulières et des maladies
liées à l'obésité. C'est le bilan des quatre
années au pouvoir de Kim Jong-un, d'après des
informations dévoilées ce vendredi 1er juillet par
les services secrets sud-coréens et relayées par le
" Korea Times ". Le stress lié à ses fonctions
aurait conduit le dictateur à souffrir de compulsions alimentaires et à s'adonner au " binge drinking " (gros excès d'alcool ou beuverie effrénée),
explique un membre du parti au pouvoir à Séoul.
Kim Jong-un craindrait également que des informations sur sa jeunesse passée en Suisse ne soient
diffusées à Pyongyang et ne remettent en cause sa
légimité à diriger le pays. Quoi qu'il en soit, désormais que son pouvoir s'est consolidé à force de
purges, les priorités du président nord-coréen
sont à la diplomatie. Le " Korea Times " révèle
ainsi dans un autre article que Kim Jong-un souhaite améliorer ses relations avec ses voisins et
notamment avec le Sud. Preuve en est : le Conseil
des Affaires d'Etat (nouvel organe décisionnaire
suprême présidé par Kim, qui succède au Comité
de Défense nationale) comporte des experts en
diplomatie, et le Comité pour les Affaires intercoréennes a été élevé au rang d'organisation de
niveau étatique. Certains observateurs parient
même sur une visite du leader nord-coréen en
Chine d'ici à la fin de l'année…
Q
Oui, mais comme l'Europe
n'en est pas à un impair près,
il ne faudrait surtout pas
espérer un quelconque
fléchissement de sa part.
" Je réitère
les mises
en garde de
l'Algérie
contre
toute
atteinte à
son
référent
religieux et
à son unité nationale ", Mohamed
Aïssa, ministre des Affaires
religieuses et des Waqfs.
L'intégrisme, qui n'a rien à
voir avec la vraie religion
musulmane, est pourtant bien
ancré au sein de notre société.
C'est lui qu'il faudrait attaquer
en priorité puisqu'il donne
automatiquement naissance au
terrorisme.
Le wali de Tlemcen " dérape "
e wali de Tlemcen a
reçu en ses bureaux le
joueur de football
Riadh Mahrez. Jusque-là rien
d'anormal, même s'il est désolant de voir comment des
footballeurs, souvent écervelés,
sont traités comme des pachas
alors que les cerveaux, les
vrais, continuent d'être dépréciés, déconsidérés, et poussés
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
vers l'exil. Rien d'anormal,
donc, sauf que ce joueur s'est
permis le luxe de se présenter
en tenue plus qu'indécente.
Dire que n'importe quel citoyen
Lambda aurait été chassé du
siège de la wilaya manu militari s'il s'y était présenté habillé
de la même manière. Quelle
triste époque nous vivons !
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
cv531@orange.fr
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: gosto06@yahoo.fr
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : rektek@live.fr
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
dey_food@yahoo.fr
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : recherche_peronnel@yahoo.fr
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : bejaia060@yahoo.fr
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : boy060dz@yahoo.fr
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : bejaia060@yahoo.fr
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : quonatraiteur@hotmail.fr
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : bougie600@yahoo.fr
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Actualité
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel :
0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : bougie600@yahoo.fr
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : Redactionlecteurs@yahoo.fr
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quatre décès enregistrés
es villes de Djeddah, de
Médine et de Qatif en
Arabie Saoudite ont été
la cible, lundi, d'une série d'attaques terroristes. Trois kamikazes ont fait exploser leurs bombes lundi près de mosquées
dans trois villes d'Arabie saoudite, dont la ville sainte de
Médine, faisant au moins quatre morts.
En début de soirée, une attaque
s'est produite devant la
Mosquée du prophète à Médine
(ouest), très fréquentée par les
fidèles en ces derniers jours du
ramadan, le mois de jeûne
sacré, selon la chaîne de télévision à capitaux saoudiens AlArabiya.
" Quatre agents de sécurité ont
été tués et cinq autres blessés
dans cet attentat suicide ", a
annoncé un porte-parole du
ministère
saoudien
de
l'Intérieur dans un communiqué. Quasi-simultanément dans
l'est du royaume, un attentat
suicide a été perpétré près
d'une mosquée dans la ville de
Qatif, a ajouté le porte-parole,
ajoutant que des restes
humains appartenant à trois
personnes avaient été découverts sur les lieux et qu'une
enquête était en cours. Deux
agents de sécurité ont été légèrement blessés, a indiqué le
ministère de l'Intérieur. Aucun
membre du personnel du
consulat n'a été atteint, selon
l'ambassade américaine à
Ryad. Le général Mansour alTurki, porte-parole du ministère,
a déclaré que le kamikaze était
"un résident étranger" âgé
d'une
trentaine
d'années.
L'assaillant était plus proche
d'une mosquée dans le secteur
que du consulat des Etats-Unis,
a-t-il dit.
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika a adressé
un message de condoléances
au Souverain d'Arabie saoudite,
Serviteur des deux Lieux Saints
L
de l'Islam, le Roi Salmane Ben
Abdelaziz Al-Saoud, suite à la
série d'attentats terroristes qui
ont frappé lundi trois villes
d'Arabie saoudite.
" Nous avons appris avec stupeur et indignation la nouvelle
de la série d'attentats terroristes
qui ont frappé, lundi, le
Royaume frère d'Arabie saoudite y compris la Mosquée du
Prophète Mohammad (QSSL) ",
a écrit le président Bouteflika
dans son message.
" Le fait que ces crimes odieux
que l'Algérie condamne de la
manière la plus énergique,
soient particulièrement commis
durant le mois sacré de
Ramadan et à la veille de l'Aid
El-Fitr, souligne davantage
combien de tels actes terroristes barbares qui ont également
endeuillé d'autres peuples, sont
étrangers à l'Islam, religion qui
sublime la vie humaine, la paix
et la coexistence pacifique, et
interpelle la Nation musulmane
pour une réaction ferme dans
l'unité et la solidarité ", a souligné le Chef de l'Etat.
" En cette douloureuse
épreuve, je vous adresse au
nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom
personnel, nos sincères condoléances aux familles des victimes et assure le peuple saoudien frère et son gouvernement,
sous votre conduite éclairée, de
notre entière solidarité ", lit-on
dans le message.
" Je prie Dieu Tout Puissant de
préserver le Royaume frère
d'Arabie saoudite de tout malheur ", a conclu le président
Bouteflika.
Pour sa part, le porte-parole du
ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif a
indiqué qu'aucune victime algérienne n'a été enregistrée dans
ces attaques terroristes
L'Algérie a condamné de la
manière la " plus énergique "
les attaques terroristes ayant
frappé lundi les villes de
Djeddah, Médine et Qatif en
Arabie Saoudite, les qualifiant
d' " acte lâche ".
" L'Algérie, qui a été l'avantgarde de la lutte contre le terrorisme et consenti d'immenses
sacrifices, ne peut que condamner de la manière la plus énergique cet acte lâche, qui ne correspond en aucune façon aux
traditions de nos sociétés et
aux valeurs de notre religion ",
a déclaré à l'APS le ministre
d'Etat, ministre des Affaires
étrangères et de la Coopération
internationale,
Ramtane
Lamamra, en marge de la cérémonie de célébration du 53ème
anniversaire de l'indépendance
algérienne. Le chef de la diplomatie algérienne a indiqué que
le terrorisme a choisi de frapper
l'un des lieux les plus sacrés de
notre Sainte religion en ce
moment particulier où tous les
regards des musulmans se dirigent précisément vers les Lieux
Saints pour glorifier les valeurs
de notre religion qui sanctifie et
sacralise la vie humaine.
" Les musulmans sont les premières cibles du terrorisme
aveugle qui s'abat sur toute
l'humanité ", a-t-il dit.
Lamamra a appelé la communauté musulmane " à s'unir " et
" condamné tout ce qui est de
nature à pervertir la perception
que le reste du monde a de
notre religion ".
" L'Algérie ne peut qu'élever la
voix avec toute l'autorité morale
que lui confère sa position de
victime du terrorisme pour
revendiquer une intensification
de la coopération contre le terrorisme à l'échelle du monde
musulman comme à l'échelle
de la communauté internationale dans son ensemble ", a-t-il
déclaré. Les réactions internationales aux attentats terroristes
qui ont ciblé trois villes d'Arabie
saoudite après une série d'attentats viennent prouver fois de
plus la sauvagerie du terrorisme qui ne correspond en
aucune façon aux valeurs de
l'Islam.
La diplomatie égyptienne a
insisté sur la nécessité de
conjuguer les efforts internationaux pour lutter contre le terrorisme et assécher ses sources
de financement.
Le gouvernement de l'Etat de
Palestine a en outre indiqué
que ces attentats qui ont ciblé
un lieu saint de l'islam à la fin de
ce mois sacré et à la veille de
l'Aïd Al Fitr prouve une fois de
plus que le terrorisme n'a pas
de religion.
Les pays arabes du Golf ont à
leur tour exprimé leur solidarité
avec l'Arabie Saoudite, le
Qatar, Koweït et Bahreïn affirmant leur condamnation de
"ces actes criminels lâches"
contraire à tous les principes et
des valeurs humanitaires.
Le
souverain
jordanien,
Abdallah II, a lui, eu une
conversation téléphonique avec
le roi Salmane Ibn Abdelaziz
d'Arabie saoudite au cours de
laquelle il l'a rassuré du soutien
de la Jordanie au royaume
saoudien dans sa lutte contre le
terrorisme.
Le gouvernement yéménite a
affirmé que les actes criminels
qui prennent pour cible les lieux
saints de l'islam ne sont autres
que l'expression de la "hargne
et de la déviance du terrorisme
qui nécessite une sérieuse
réaction pour le combattre et
l'anéantir".
L'Iran a pour sa part condamné
"fermement le terrorisme sous
toutes ses formes et partout
dans le monde" et appelé à
"l'unité internationale et régionale contre ce phénomène".
Pour Mohammad Javad Zarif,
le chef de la diplomatie iranienne, "il n'y a plus de ligne
rouge pour les terroristes".
Le mouvement de résistance
libanais Hezbollah a vu dans
les attaques terroristes en
Arabie saoudite "un nouveau
signe du mépris des terroristes
pour
tout
ce
que
les
Musulmans considèrent comme
sacré".
En Irak, le porte-parole du
ministère des Affaires étrangères, Ahmed Jamal, a estimé
que ces attentats "témoignent
de l'idéologie déviante que portent les bandes takfiries (extrémistes ndlr)" comme l'organisation terroriste autoproclamée
Etat islamique (EI/Daech).
"Le terrorisme ne fait pas de
distinction entre les religions,
les peuples et les valeurs
sacrées", a dénoncé le Premier
ministre turc Binali Yildirim, dont
le pays a subi une série d'attaques terroristes ces dernières
semaines.
A.M.
Rapport de Washington sur la traite des personnes
Alger ne décolère pas
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
multigest@yahoo.fr
bougie06000@hotmail.com
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : bougie06000@hotmail.com
Quotidien national d’information
Triple attentat-suicide en Arabie Saoudite
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Par Samia .Acher / Aps
e rapport de Washington
sur la traite des personnes
qui a classé l'Algérie dans la "
catégorie 3 " a suscité la désapprobation de l'Algérie qui a
déploré toutes les appréciations
rédigées
dans ce rapport.
Pour sa part, le président de la
Commission nationale consultative de promotion et de protection des Droits de l'Homme
(CNCPPDH),
Me
Farouk
Ksentini a estimé que ce rapport
ne correspond à aucune réalité, puisqu'il a été fabriqué de
toutes ^pièces, il a enchainé : "
Ce rapport a pour seul objectif
de nuire à la réputation de
l'Algérie. Je conteste catégoriquement les accusations et les
allégations contenues dans ce
rapport qui n'a absolument
aucune valeur, ni juridique, ni
documentaire ". Pour le président de la CNCPPDH, "le dit
rapport discrédite ses auteurs
qui ont commis de graves accusations à l'égard de l'Algérie
sans prendre le soin de la vérifi-
L
cation préalable". De son côté,
la présidente du Croissant
rouge algérien (CRA), Mme
Saida Benhabiles, a déclaré
que le rapport en question
constitue "une attaque gratuite,
non seulement contre la politique de l'Algérie dans l'humanitaire mais aussi contre le CRA
et les efforts qu'il consent pour
accomplir dignement sa mission". Elle a estimé que le rapport est aussi "une insulte et une
attaque contre le peuple algérien et sa culture qui puise ses
racines dans des valeurs ancestrales faites de solidarité et de
respect de la dignité humaine".
Mme Benhabiles s'interroge, à
cet effet, sur les visées de ce
rapport qui intervient au
moment où, dit-elle "se manifestent des reconnaissances de la
part des concernés pour le travail accompli par l'Algérie" en
faveur notamment des migrants
de nationalités africaines.
Elle a cité, dans ce sens, la lettre de reconnaissance dont elle
était destinataire de la part de la
première dame du Niger suite à
"l'opération de rapatriement des
ressortissants nigériens vers
leur pays". La présidente du
CRA tient aussi à rappeler que
"les représentants de la
Communauté
internationale
humanitaire réunie à Alger le 16
mai dernier pour célébrer la
Journée mondiale de la Croix
rouge et du Croissant rouge ont
déclaré "Alger, capitale de l'humanitaire". Elle a indiqué que
les mêmes représentants "ont
rendu un vibrant hommage au
président Bouteflika comme
cavalier de l'humanitaire", relevant que la rencontre s'est
déroulée en présence des présidents de la croix rouge du Mali
et du Niger, ainsi que des présidents du Croissant rouge de
Mauritanie, Libye, Tunisie,
Palestine et Sahara Occidental.
"C'est la raison pour laquelle
nous nous demandons sur quelles bases et sur quelles sources
d'information ont travaillé les
rédacteurs de ce rapport, d'autant plus qu'un représentant de
l'ambassade des USA à Alger a
tenu une séance de travail au
3
niveau du Centre d'accueil des
migrants à Tamanrasset", a
ajouté Mme Benhahabiles. Ce
représentant de l'ambassade
US a lui-même constaté, relève
la présidente du CRA, que "le
centre dispose de toutes les
structures nécessaires pour la
prise en charge des ressortissants", ajoutant que "lui-même
nous a félicités pour le travail
accompli après avoir constaté et
s'être informé de tous les détails
relatifs à la prise en charge des
concernés". Concernant la
prise en charge sanitaire La responsable du croissant rouge
algérien a laissé entendre que
le représentant de l'ambassade
US a constaté à Tamanrasset
qu'elle est assurée et de
manière gratuite et que les
malades qui présentaient des
pathologies ne pouvant pas être
traités dans les structures de
santé du Sud sont transférés
par avion vers Alger où ils bénéficient de tous les soins adéquats. Selon elle, ce rapport
rappelle aux algériens la décennie noire, où ils faisaient face
au terrorisme et où de l'autre
côté de la Méditerranée on se
pose la question " qui tue qui ",
selon l'oratrice c'est le même
scénario et elle se demande
demandons à qui profite cet
amalgame. Le ministère des
Affaires étrangères a relevé,
dans un communiqué, avec un
"profond regret", que le 16e rapport du département d'Etat américain sur la traite des personnes classe, encore une fois,
l'Algérie dans une "catégorie 3"
regroupant des Etats qui selon
le rapport, "ne se conforment
pas pleinement aux normes
minimales pour l'élimination de
la traite et ne font pas d'efforts
pour atteindre cet objectif". Le
ministère a déploré cette appréciation qui, "loin de résulter
d'une évaluation rigoureuse de
la situation, continue de puiser
surabondamment à des sources
approximatives et manquant de
crédibilité et de se fonder sur
des informations erronées, voire
fallacieuses".
S.A/agence
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Petit écran
Afin de gagner la bataille du développement
e
président
de
la
République, Abdelaziz
Bouteflika, a appelé la
jeunesse algérienne à réaliser un
sursaut « pacifique et généreux
» pour gagner la bataille du développement.
Dans un message à l’occasion
du 54ème anniversaire de l’indépendance et de la fête de la jeunesse, le président Bouteflika a
affirmé qu’une telle bataille « est
au-dessus de tous les clivages
politiques, idéologiques, ou de
quelque autre nature qu’ils
soient, car c’est tout simplement
la bataille de votre propre avenir,
jeunes de mon pays, la bataille
du devenir de l’Algérie ».
Le chef de l’Etat a tenu à préciser
que l’Algérie « est riche avant
tout de sa jeunesse, de surcroît
éduquée et souvent hautement
qualifiée ».
« C’est donc la mobilisation de
cette jeunesse pour fructifier les
richesses nombreuses du pays
qui sera le levier grâce auquel
l’Algérie dépassera, avec l’aide
de Dieu, la crise (économique)
actuelle sans dommage, et accélèrera le cours de son développement pour accéder demain, à son
statut légitime de pays émergent
», a-t-il poursuivi. « En dépit d’insuffisances certaines, l’Algérie
L
vous a donné à vous, ses jeunes
enfants, une éducation et un
environnement social honorable.
Elle met aujourd’hui à votre disposition ses atouts et ses richesses qu’il vous revient de fructifier
davantage », a-t-il souligné.
Pour cela, a ajouté le chef de
l’Etat, « elle interpelle votre
génie, votre savoir, votre sueur et
vos bras, tout comme elle espère
bénéficier de vos avis propres
que vous aurez à faire connaître
au sein du Conseil Supérieur de
la Jeunesse qui verra bientôt le
jour ». Le président Bouteflika a
tenu à expliquer que son appel à
la jeunesse était dénué de tout «
paternalisme ». « C’est l’appel
d’un de vos aînés qui a consacré
sa jeunesse et toute sa vie au
service de la Patrie. C’est un
appel qui vous invite, en cette
fête nationale de l’indépendance
et de la jeunesse, à vous inspirer
de l’exemple des meilleurs de
vos aînés, les glorieux martyrs
auxquels nous devons tous de
vivre indépendants et souverains
dans l’Algérie libérée », a-t-il dit.
Par ailleurs, le président de la
République a fait savoir que
prendre en charge le devoir de
Mémoire, “c’est chérir également
l’épopée de la Révolution du 1er
Novembre
1954.
« Cette
Révolution a été un majestueux
sursaut libérateur d’un peuple
armé de sa foi et de sa détermination, face à l’une des premières armées au monde, l’armée
d’un colonisateur qui, de surcroît,
nourrissait l’illusion que notre
Patrie faisait partie de son propre
territoire », a-t-il affirmé. A cette
occasion, le président Bouteflika
a appelé les responsables du
système national d’enseignement, les chercheurs, ainsi que
les hommes et les femmes de lettres et de culture, « à redoubler
d’efforts pour enseigner et faire
connaître
davantage
notre
Histoire et notamment celle du
recouvrement de notre indépendance ».
« L’Histoire est une source de
fierté et d’unité nationales, et un
puissant levier mobilisateur pour
toutes les nobles causes, dont
celle du développement national
», a-t-il conclu.
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a affirmé, à
cette même occasion, que
l’Algérie avait pris des mesures
légitimes en vue d’intégrer au
domaine de l’Etat les biens individuels et collectifs demeurés
vacants au lendemain de l’indé-
pendance. « Cette démarche a
une relation avec ce que fit le
colonisateur, au cours des
années quarante du siècle dernier, des biens des populations
de notre pays, elle a induit une
mesure irréversible qui fait désormais partie intégrante de notre
législation contemporaine », a
souligné le chef de l’Etat.
Le président de la République a
rappelé que, « pour avoir tant
souffert des horreurs de la
guerre, notre peuple a, dès l’indépendance, affirmé son attachement farouche à sa souveraineté et proclamé aussi son profond désir de paix ».
« Le primat de la souveraineté
nationale a été rapidement
concrétisé à travers des décisions historiques successives,
décrétées au sujet des terres
agricoles, des ressources minières, et du système financier local,
en même temps qu’il a été graduellement mis fin à toute présence militaire étrangère à travers le pays », a-t-il soutenu.
Le président de la République,
Abdelaziz
Bouteflika,
s’est
recueilli mardi matin au carré des
martyrs du cimetière d’El Alia
(Alger) à la mémoire des martyrs
de la Révolution du 1er novembre à l’occasion du 54ème anniversaire de l’indépendance.
A.M.
Message du président Bouteflika à l’occasion du 54ème anniversaire de l’Indépendance
et de la fête de la Jeunesse
Texte intégral
e président de la République,
M. Abdelaziz Bouteflika, a
L
adressé un message à l’occasion
de la célébration du 54ème anniversaire de l’Indépendance et de la
fête de la Jeunesse, dont voici le
texte intégral:
« Mes chers compatriotes,
A l’occasion de la célébration du
54ème anniversaire du recouvrement de l’Indépendance nationale
et de la Fête de la Jeunesse, je
m’incline d’abord à la mémoire de
nos glorieux martyrs de la lutte de
Libération nationale.
Je vous présente aussi mes meilleurs vœux, et je salue également
mes compagnons d’armes, les
moudjahidine, auxquels je renouvelle l’hommage de la Nation pour
leurs sacrifices.
J’exprime aussi, au nom du
Peuple, notre considération aux
Officiers, Sous-Officiers, et djounoud de l’Armée Nationale
Populaire, digne héritière de
l’Armée de Libération Nationale,
ainsi qu’aux personnels des corps
de sécurité, pour leur mobilisation
et leur sacrifice en vue d’assurer la
sécurité des citoyens et de protéger
efficacement l’intégrité du territoire
national au milieu d’un voisinage
malheureusement perturbé par plusieurs foyers de tensions.
Mes chers compatriotes,
La célébration de la Fête Nationale
de l’Indépendance et de celle de la
Jeunesse est une occasion propice
à la rétrospection et au regard sur
l’avenir.
La rétrospection est d’abord un
Devoir de Mémoire à cultiver pour
que notre peuple se souvienne au
fil de ses générations qui se succèdent, du prix de son indépendance
et de sa liberté.
De fait, notre jeunesse doit cultiver
le souvenir du martyre enduré par
notre peuple 132 années durant,
un martyre fait de massacres, de
tentatives d’extermination de nos
ancêtres, de spoliations de leurs
terres, et d’une tentative d’éradiquer notre culture et notre identité
et de nous reléguer au temps
passé. N’en a-t-il pas été de même
pour les Omeyades et les
Abassides ?
Nous devons aussi faire connaître
à nos enfants, les répressions barbares qui ont frappé leurs ancêtres,
chaque fois qu’ils ont tenté de briser le joug colonial, allant jusqu’aux
déportations de milliers d’Algériens
au-delà des océans.
Les générations montantes doivent
connaître également l’embrigadement forcé de nos compatriotes
dans les troupes du colonisateur,
au fil des guerres que celui-ci a
livrées ou qu’il a subies, les dizaines de milliers d’Algériens tombés
en Europe notamment pour la
défaite du nazisme, mais aussi les
massacres de leurs parents, ici en
Algérie, en Mai 1945, alors que le
Monde fêtait la victoire sur le
nazisme.
Mes chers compatriotes,
Prendre en charge notre devoir de
Mémoire, c’est chérir également
l’épopée de la Révolution du 1er
Novembre 1954.
Cette Révolution a été un majestueux sursaut libérateur d’un peuple armé de sa foi et de sa détermination, face à l’une des premières
armées au monde, l’armée d’un
colonisateur qui, de surcroît, nourrissait l’illusion que notre Patrie faisait partie de son propre territoire.
La Révolution de Novembre est
exceptionnelle aussi, par le lourd
tribut que notre vaillant peuple a
versé, avec un million et demi de
martyrs, des millions d’Algériens
parqués ici, dans des camps de
concentration, ou réfugiés dans les
pays voisins, un peuple dont les villages et l’économie rurale ont été
dévastés.
La Révolution de Novembre est
exceptionnelle également, car elle
fut le catalyseur de la libération de
plusieurs peuples africains, et elle a
été à l’origine de la consécration
par les Nations Unies en Décembre
1960, du Droit des Peuples coloniaux à l’indépendance, en écho
aux revendications populaires sanglantes durant le même mois, à tra-
vers plusieurs villes algériennes.
J’appelle les responsables du système national d’enseignement, les
chercheurs, ainsi que les hommes
et les femmes de lettres et de culture, à redoubler d’efforts pour
enseigner et faire connaître davantage notre Histoire et notamment
celle du recouvrement de notre
indépendance, car, l’Histoire est
une source de fierté et d’unité nationales, et un puissant levier mobilisateur pour toutes les nobles causes, dont celle du développement
national.
Mes chers compatriotes,
La rétrospection à laquelle invitent
les
dates
commémoratives,
consiste aussi à rappeler le chemin
parcouru par notre pays depuis l’indépendance, de sorte à mesurer
les progrès réalisés, à éviter la
répétition des erreurs survenues, et
à puiser un surcroît de détermination face aux défis contemporains.
C’est le lieu de rappeler que, pour
avoir tant souffert des horreurs de
la guerre, notre peuple a, dès l’indépendance, affirmé son attachement farouche à sa souveraineté et
proclamé aussi son profond désir
de paix.
Le primat de la souveraineté nationale a été rapidement concrétisé à
travers des décisions historiques
successives, décrétées au sujet
des terres agricoles, des ressources minières, et du système financier local, en même temps qu’il a
été graduellement mis fin à toute
présence militaire étrangère à travers le pays.
Dans cette même lancée, l’Algérie
prit des mesures légitimes en vue
d’intégrer au domaine de l’Etat les
biens individuels et collectifs
demeurés vacants au lendemain
de l’indépendance.
Cette démarche a une relation
avec ce que fit le colonisateur, au
cours des années quarante du siècle dernier, des biens des populations de notre pays, elle a induit une
mesure irréversible qui fait désormais partie intégrante de notre
législation contemporaine.
4
En parallèle, notre peuple s’est
attelé à la bataille du développement pour prendre sa revanche sur
tous les retards que lui a fait subir
plus d’un siècle d’occupation coloniale.
Il en sera ainsi, notamment, avec la
généralisation de l’éducation et de
la formation universitaire, ou le
développement de la médecine à
travers tout le pays. Il en sera de
même en ce qui concerne la
construction d’un outil industriel
prometteur, ou le développement
des infrastructures de base.
D’importants résultats ont été
concrétisés en quelques années
seulement.
Malheureusement,
cette dynamique a été contrariée
par des vicissitudes politiques et
économiques, qui déboucheront
d’ailleurs, sur une tragédie nationale sanglante qui aurait pu
détruire notre pays, une Tragédie
que Dieu nous a aidé à dépasser et
dont nous pansons encore les
plaies.
En puisant une nouvelle fois dans
notre attachement séculaire à la
Patrie et en nous inspirant aussi
des nobles valeurs de l’Islam, nous
avons su réaliser la Réconciliation
nationale et restaurer la paix civile,
conditions indispensables pour tout
développement.
Nous avons ravivé aussi la flamme
patriotique héritée de la Révolution
de Novembre pour nous atteler à
rebâtir ce qui a été détruit, à apporter des réponses aux attentes
sociales de la population, à relancer le processus de développement économique, à faire reculer le
chômage, à restaurer l’Algérie à sa
place réelle dans le concert des
nations, et à conforter l’édifice institutionnel et démocratique du pays.
Les fruits de tous ces efforts sont là
sur le terrain, et nul ne peut les
contester, tout comme ces résultats
constituent autant de réponses à
ceux qui s’interrogent sur la destination prise par les revenus des
hydrocarbures.
En effet, plus de trois millions de
familles ont bénéficié d’un toit, alors
que le raccordement à l’eau potable, à l’électricité et au gaz naturel a
enregistré une progression remarquable dans toutes les contrées du
pays. Dans le même temps, des
dizaines de nouvelles infrastructures de santé publique ont été
livrées, et nos universités accueillent désormais plus d’un million et
demi d’étudiants.
Le monde rural, berceau de la
Révolution de Novembre à laquelle
il a versé un lourd tribut, a pu accéder davantage aux bienfaits du
développement.
Nos efforts triomphent aussi, graduellement, de l’habitat précaire, au
bénéfice de milliers de familles et
au profit de nos villes et cités.
Parce qu’elle s’est transformée en
un vaste chantier, l’Algérie a pu
également réduire fortement le
chômage qui rongeait la société il y
a près de deux décennies.
De même, les infrastructures de
base ont été fortement développées à travers l’ensemble du territoire national, consolidant ainsi les
fondements d’un décollage économique dans la diversification et la
compétitivité.
La dépense publique a été, durant
ces dernières années, le moteur de
la croissance hors hydrocarbures,
en attendant que l’économie diversifiée s’affirme davantage sur le terrain, comme fruit des réformes et
des
soutiens
économiques
déployés.
En effet, les entreprises locales,
publiques et privées, ont bénéficié
d’importants encouragements fiscaux, fonciers, ou financiers, dont
la bonification des crédits et le
rééchelonnement des dettes bancaires et fiscales.
L’agriculture a aussi été l’objet de
soutiens multiformes, dont la population commence à recueillir les
premiers fruits, sous la forme d’une
offre plus importante.
En parallèle, nous avons œuvré à
consolider l’Etat de droit et le pluralisme démocratique tout en agissant pour raffermir l’unité nationale.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Bouteflika fait appel à la jeunesse
Par Assia.M
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : La chance de
ma vie
22:45 : Esprits criminels
23:30 : Esprits criminels
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Du vent dans les
branches de Sassafras
22:46 : La solitaire
Bompard du Figaro
22:50 : Retour aux sources
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Sur TF1 - 20h55
Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : A l'état sauvage
23:15 : A l'état sauvage
21
La chance de ma vie
Bien qu'il soit l’un des meilleurs conseillers conjugaux
de Paris, Julien Monnier se montre incapable de retenir
une conquête plus de deux semaines. La raison : il ne
cesse de porter malchance à celles qu‘il convoite. Lors
d’un mariage, il fait la connaissance de Johanna Sorini,
une jolie blonde qui s’est trompée de cérémonie, dont il
tombe amoureux. Soudain, la jeune femme accumule les
gaffes au travail...
Sur France 2 - 21h00
Du vent dans les branches
de Sassafras
Dans le Kentucky, au début du XIXe siècle. John Emery
Rockefeller, un cow-boy sans peur et sans reproche, est le
patriarche au sang chaud d'une famille de colons
misérables. Le vieil homme tente de protéger les siens des
incessantes attaques d'une bande d'Indiens hauts en
couleur. Rockefeller doit également arbitrer les intrigues
sentimentales qui se nouent et se dénouent à son domicile.
Entre sa femme Caroline, prise d'une folie soudaine, son
fils Tom, une petite frappe, le Dr Butler, un ivrogne,
Miriam, fille de joie au grand cœur et aux alexandrins
hallucinés, et le shérif Carlos, John Emery Rockefeller ne
sait plus où donner de la tête. Mais il doit rester sur ses
gardes car Œil de perdrix, le chef des Apaches, et Œil de
lynx, le chef des Comanche, ne sont jamais très loin...
Sur M6 - 21h00
A l'état sauvage
Pendant six jours et cinq nuits, l'aventurier-explorateur
Mike Horn emmène le comédien Michaël Youn dans le
désert namibien, l'un des plus arides au monde. Ils vont
parcourir 150 kilomètres à pied pour atteindre la côte
des Squelettes avec le minimum nécessaire pour
survivre. Grâce aux techniques de Mike Horn, le duo
va chasser, pêcher, s'abriter pour dormir... Après leur
rencontre dans la plaine rocailleuse, les deux hommes
marchent sous un soleil de plomb pour atteindre des
crêtes et repérer leur route. La fatigue se fait sentir
après une première nuit sous la pluie.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 537
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Sudoku N ° 537
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 537
Horizontalement
1 - Apparemment inexplicable
2 - Brisera le miroir - Contracté mais au pluriel
3 - Pédant - Bruit sec
4 - Bonne pomme - Surfer dans le réseau
5 - Voisine de Digne - Statue couchée
6 - Changerons l'atmosphère - Point de saignée
7 - Père de Jason - Tiens à l'oeil
8 - Coincé - Pas trés enthousiaste - Pouffé
9 - Dernier séjour aprés la flamme - Bien appris - A la mode
vous serez dedans
10- Affluent de l'Aar - Loin d'être dissolu
Verticalement
A - Cloison isolante
B - Pays idéal - Gibier de gaulois
C - Jeune fille bien méritante - Trés peu couvert
D - Dément - Bouts de peau
E - Astringent - Chef d'état
F - Polygones à grand nombre de côtés
G - Patrie d'Abraham - Boisson de table - Grand titre
H - Ruinée
I - Officier du sultan - Fonctionne
J - Incomplets
K - Feuilleté - Oppressé
L - Café - Voisin de l'équerre
SOLUTIONS
Mots croisés N° 536
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 536
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 536
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
La récente révision constitutionnelle atteste des acquis nouveaux en ce qui concerne notamment la promotion et la protection des libertés individuelles et collectives, la consolidation de la
séparation des pouvoirs et de l’indépendance du pouvoir judiciaire, et la constitutionnalisation des droits de l’opposition.
Dans le même temps, la constitutionnalisation de Tamazight
comme langue nationale et officielle, dans une Algérie fière aussi
de son arabité et attachée à l’Islam religion de l’Etat, est venus
conforter le socle de notre unité nationale.
Mes chers compatriotes,
Notre pays est confronté aujourd’hui aux aléas sévères de la
chute des prix des hydrocarbures, une ressource qui pèse
encore fortement sur notre économie et notre développement
comme cela est le cas d’ailleurs dans d’autres pays producteurs
de cette matière première.
Ce choc n’est pas la conséquence de failles dans notre démarche interne.
Bien au contraire, ce sont les décisions nationales prudentes
que nous avons prises il y a quelques années, notamment un
important remboursement anticipé de la dette extérieure, dont la
dette militaire, ce qui nous permit d’accomplir un bond qualitatif
dans la mise à niveau des capacités et des équipements de
l’Armée Nationale Populaire, la digne héritière de l’Armée de
Libération Nationale.
Dans la même démarche, nous avons décidé de cesser tout
recours aux crédits extérieurs, et en gérant avec prudence nos
réserves de change, ce qui nous permet aujourd’hui de faire
face à la crise financière, et d’engager souverainement les correctifs que celle-ci requiert, en tenant compte de nos réalités propres et dans la fidélité à nos options sociales fondamentales.
La crise économique et financière n’est guère l’apanage d’un
pays particulier, notamment dans l’économie mondiale globalisée. C’est la réponse à cette crise qui varie d’un pays à l’autre,
selon le degré de mobilisation et de consensus interne mis en
place, et en cela, notre pays est en droit d’envisager avec sérénité et espérance, le dépassement de la crise financière actuelle.
La sérénité est à notre portée, grâce d’abord à la tradition de dialogue et de concertation entre le Gouvernement et ses partenaires économiques et sociaux.
Cette sérénité est à notre portée également du fait de notre attachement à la justice sociale et à la solidarité nationale qu’il est
cependant nécessaire de rationaliser.
La sérénité se propagera davantage également si nos acteurs
politiques acceptent de concourir au débat et aux propositions
de solutions, dès lors que l’enjeu n’est pas le pouvoir ou l’opposition, mais bien le devenir économique du pays et le sort de
toute la population.
L’espérance est, quant à elle, légitime pour le dépassement de
la crise financière actuelle, tant les atouts sont nombreux à la
disposition de notre pays.
En fait, la crise actuelle pourra se révéler une opportunité d’accélérer notre sursaut collectif pour rompre avec le confort de la
rente, pour rompre aussi avec les pesanteurs de la bureaucratie, et pour réhabiliter également la valeur du travail que notre
religion sacralise et que le développement exige.
Dans tous ces domaines, la mutation est déjà là, comme en
témoignent l’accélération des réformes, le consensus croissant
pour rationaliser notre modèle social, ainsi que le rythme auquel
se concrétisent des résultats palpables dans le développement
économique hors hydrocarbures.
Toutes ces mutations ne manqueront pas de se raffermir dans le
cadre du nouveau modèle de croissance et de développement
dont sont convenus le Gouvernement et ses partenaires économiques et sociaux, et avec le concours du Pacte économique et
social que la Tripartite vient de confirmer aussi.
Dans cette perspective, notre base industrielle, qui est déjà
honorable, a vocation à s’élargir, car notre marché intérieur le
requiert et nos besoins d’exportation le commandent, alors que
nos ressources minérales à transformer et à valoriser sont substantielles, et que notre potentiel en énergies renouvelables est
prometteur.
L’économie des services a encore tout un champ à exploiter,
qu’il s’agisse du tourisme ou qu’il s’agisse de l’économie numérique en essor.
Le potentiel agricole attend souvent d’être défriché et nécessite
partout une modernisation pour satisfaire la demande locale et
pour générer de nouvelles ressources extérieures par les exportations.
Mais notre pays est riche avant tout de sa jeunesse, de surcroît
éduquée et souvent hautement qualifiée. C’est donc la mobilisation de cette jeunesse pour fructifier les richesses nombreuses
du pays qui sera le levier grâce auquel l’Algérie dépassera, avec
l’aide de Dieu, la crise actuelle sans dommage, et accélèrera le
cours de son développement pour accéder demain, à son statut
légitime de pays émergent.
Voilà pourquoi, j’appelle la jeunesse à réaliser un sursaut pacifique et généreux pour gagner la bataille du développement. Une
telle bataille est au-dessus de tous les clivages politiques, idéologiques, ou de quelque autre nature qu’ils soient, car c’est tout
simplement la bataille de votre propre avenir, jeunes de mon
pays, la bataille du devenir de l’Algérie.
En dépit d’insuffisances certaines, l’Algérie vous a donné à vous,
ses jeunes enfants, une éducation et un environnement social
honorable. Elle met aujourd’hui à votre disposition ses atouts et
ses richesses qu’il vous revient de fructifier davantage. Pour
cela, elle interpelle votre génie, votre savoir, votre sueur et vos
bras, tout comme elle espère bénéficier de vos avis propres que
vous aurez à faire connaître au sein du Conseil Supérieur de la
Jeunesse qui verra bientôt le jour.
Cet appel que je vous adresse, jeunes de mon pays, est dénué
de tout paternalisme. C’est l’appel d’un de vos aînés qui a
consacré sa jeunesse et toute sa vie au service de la Patrie.
C’est un appel qui vous invite, en cette fête nationale de l’indépendance et de la jeunesse, à vous inspirer de l’exemple des
meilleurs de vos aînés, les glorieux martyrs auxquels nous
devons tous de vivre indépendants et souverains dans l’Algérie
libérée.
Je conclu ce message, mes chers compatriotes, en priant Dieu
d’accepter votre jeûne et vos prières, et en vous souhaitant une
bonne et heureuse fête de l’Aïd El Fitr.
Gloire à nos martyrs,
Vive l’Algérie,
Je vous remercie de votre aimable attention.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Grande Mosquée d'Alger
Bensalah, Ould Khelifa
et Sellal accomplissent
la prière de l'Aid
Les présidents du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et de
l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa
et le Premier ministre Abdelmalek Sellal, ont accompli mercredi matin
la prière de l'Aïd El Fitr à la Grande Mosquée d'Alger.
es membres du gouvernement, des cadres de
l'Etat et des représentants de partis politiques et de la
société civile ainsi que des
membres du corps diplomatiques arabo-musulman accrédités à Alger ont accompli la prière
de l'Aid aux cotés de nombreux
citoyens dans un climat de ferveur et de piété. Dans son prêche, l'imam de la mosquée est
revenu sur la portée de l'Aïd El
Fitr et la symbolique de sa célébration qui constitue une "occasion pour se réconcilier, éliminer
la haine et les rancoeurs et faire
prévaloir l'amour et la fraternité".
D
"Le progrès et la renaissance de
toute nation passent par l'unité
des rangs d'autant plus que
cette année l'Aïd El Fitr coïncide
avec la célébration du 54e anniversaire de l'indépendance du
pays, a soutenu l'imam appelant
à tirer les enseignements des
sacrifices inconmensurables
consentis par les chouhadas
pour le recouvrement de la souveraineté et la sauvegarde de
l'unité nationale. Il a exhorté les
jeunes notamment à demeurer
attachés à leur référence religieuse nationale et à conjuguer
leurs efforts dans le sens de
l'édification du pays et la concré-
tisation du développement. Il a
insisté auprès des fidèles pour
qu'ils saisissent ces moments de
réconciliation, de pardon et de
fraternité pour montrer concrètement les valeurs sublimes de
l'islam rappelant la réconciliation
nationale initiée par le président
de la République Abdelaziz
Bouteflika et ses effets positifs
sur le raffermissement de la
cohésion sociale. Après le prêche, MM. Bensalah, Ould Khelifa
et Sellal ont reçu les voeux des
nombreux citoyens ayant
accompli la prière de l'Aïd à la
Grande Mosquée d'Alger.
Service pédiatrique du CHU Mustapha Pacha
Grine rend visite
aux enfants malades
e
ministre
de
la
Communication, Hamid Grine,
s'est rendu mercredi, premier jour
de l'Aïd El Fitr, au service de
pédiatrie de l'hôpital Mustapha
Pacha à Alger pour y lancer la 8
ème édition de l'opération "un
jouet, un enfant, un sourire", pilotée par la chaîne III de la Radio
nationale.
Accompagné du directeur de la
Radio
nationale,
Chabane
Lounakel, M. Grine, a visité le
pavillon encologie du même service où il a participé à la distribu-
L
5
tion des jouets destinés aux
enfants cancéreux, contraints de
passer la fête de l'Aïd loin de leurs
familles.
Il a, à cette occasion, salué "l'élan
de solidarité des Algériens" qui
ont, à chaque fois, répondu à l'appel des initiateurs de cette opération dont le processus de collecte
des jouets avait débuté dès les
premiers jours du Ramadhan. De
nombreuses familles accompagnées de leurs enfants, de jeunes,
de représentants d'associations
caritatives se sont déplacées au
CHU Mustapha Pacha, munis de
cadeaux (jouets, friandises, etc)
pour partager cette fête aux côtés
des enfants hospitalisés. Cette
opération, organisée en partenariat avec le Croissant Rouge
Algérien (CRA), a pour but de
redonner le sourire, de l'ambiance
et de la convivialité à ces enfants
malades. Cette initiative, qui
concerne l'ensemble du territoire
national, a fait l'objet d'une émission spéciale retransmise en direct
sur les ondes de la radio Chaîne
III, de 9 heures à midi.
Actualité
Quotidien national d’information
DIVERS
FAITS par
Samia Acher
CAMBRIOLAGE
À TIARET
ARRESTATION D'UN
MINEUR ET UN
REPRIS DE JUSTICE
TRAFIC DE STUPÉFIANTS
ET PSYCHOTROPES
À TLEMCEN
ARRESTATION DE
CINQ MALFAITEURS
Les gendarmes de la section de recherches de Tlemcen
ont présenté devant M. le
Procureur de la République
près le tribunal de Sebdou,
cinq personnes, pour association de malfaiteurs et détention
et commercialisation de stupéfiants. Elles ont été placées
sous mandat de dépôt.
Rappelons que, trois personnes qui ont été interpellé à
bord de deux véhicules de
marque Gonow et Toyota Hilux
en possession de cent cinquante kilogrammes de kif
traité. Les deux autres acolytes ont été interpellés au cours
de l'enquête.
DJELFA
SAISIE DE PLUS
DE 30 MILLE
SACHETS DE TABAC
À CHIQUER, SANS
FACTURES
Lors d'une patrouille à la
cité El-Setah, les gendarmes
de la brigade de Hassi Bahbah
(Dejlfa) ont interpellé une (01)
personne qui transportait à
bord d'un fourgon de marque
Renault Master, 30400 sachets
de tabac à chiquer, sans factures. Avisé, M. le Procureur de
la République près le tribunal
de Hassi Bahbah a prescrit la
mise en liberté du mis en
cause après audition et la
remise de la marchandise aux
services des domaines .Une
enquête est ouverte.
Ingrédients
Pour la pâte
3 mesures de farine
1 mesure de beurre fondu refroidi
1 pincée de sel
1 c à c d'extrait de vanille
Eau et eau de fleur d'oranger
Pour la farce
3 mesures d'amandes mondées et moulues (ou 1/2
amandes et 1/2 noix)
1 mesure de sucre en poudre
1/2 c à c de cannelle
Eau de fleur d'oranger
Glaçage:
Blanc d'œuf
Sucre glace au besoin
Quelques gouttes de jus de citron
Eau de fleur d'oranger
du glaçage en détail
Décoration
Brillant alimentaire doré
Pâte d'amande blanche et verte
Préparation :
ela n'a été d'aucune
surprise. Durant les
deux jours de l'Aid ElFitr, la majorité des commerces ont encore une fois baissé
rideaux. Ils étaient plus de 33
000 commerçants à être réquisitionnés sur le territoire national pour l'occasion, mais l'ambiance était tout autre.
Pourtant, dans les discours
officiels, tout a été au point.
Bakhti Belaib, ministre du
Commerce a affiché une certaine satisfaction quant au respect du programme de permanence pour les commerces et
les unités de production au
premier jour de l'Aïd. " Ce n'est
pas facile de convaincre les
commerces à ouvrir un jour de
fête. Suite à cette visite, je suis
ravi de voir l'adhésion des
commerçants pour assurer
l'approvisionnement
des
citoyens ", avait-t-il déclaré ce
mercredi lors d'une tournée
d'inspection au niveau de plusieurs communes de la capitale. Néanmoins, M. Belaïb a
affirmé qu'il fallait attendre " la
fin du long week-end pour
avoir toutes les données des
différentes wilayas du pays et
savoir concrètement si les
commerces ont adhéré à notre
démarche ", tout en précisant
que dans le cas contraire, des
mesures nécessaires sont prévues par la loi.
Loin de l'optimisme du ministre, c'est une autre réalité qui a
été constatée sur le terrain. A
l'ouest du pays, plus précisément à Oran, la majorité des
C
commerces et des boulangeries sont restés fermés au premier jour de l'Aïd el-Fitr obligeant des citoyens à effectuer
de longs déplacements pour
s'approvisionner en produits
alimentaires. Dans certains
quartiers de la ville comme Dar
El-Beida, El-Makkari, EsSalem, USTO et Ibn Rochd
une absence quasi-totale d'activités commerciales a été
constatée, à l'exception de
quelques magasins d'alimentation générale, de cosmétiques et de quelques pharmacies qui ont ouvert leurs portes. Même les quelques commerces ouverts ne disposaient
pas de lait en sachet qui
connaît une forte demande en
pareille occasion. Les quelques boulangeries ayant
assuré la permanence durant
le premier jour de Aïd el-Fitr
ont ouvert leurs commerces tôt
la matinée et la quantité de
pain produite a été écoulée
avant la levée du jour. Devant
cette
situation,
certains
citoyens se sont trouvés
contraints de s'approvisionner
en pain chez les revendeurs
qui ont profité de l'occasion
pour sortir leurs stocks devant
les commerces fermés les
écoulant au double du prix
habituel. Néanmoins, la majorité des citoyens, habitués à ce
genre de pratiques qui reviennent chaque Aïd, avait pris
leurs dispositions deux jours
auparavant et ont fait le plein
de différents produits alimentaires dont les légumes et le
lait. Le même constat dans la
wilaya de Jijel, une ville
déserte au regard de nombreux commerces aux rideaux
baissés durant le second jour
de l'Aïd. L'appel de l'administration du commerce avait
concerné plus d'un millier de
commerçants (toutes activités
confondues) dont 161 boulangeries réquisitionnés pendant
la durée de cette fête religieuse.
Sur le terrain, dégoter une
baguette de pain était de la
gymnastique pour nombre de
citoyens, à la recherche de ce
précieux pain. Il en est aussi
des viandes blanches ou rouges, quasi introuvables dans
les boucheries et points de
vente qui ont pourtant brillé par
leur prolifération pendant tout
le mois de Ramadhan. Bref,
une présence commerciale
timide, tout simplement un
remake des précédentes fêtes
de l'Aïd, un " couac " auquel
sont habituées les populations,
de l'avis de beaucoup de
citoyens rencontrés dans les
rues de la ville, en ce
deuxième jour de l'Aïd. A
Constantine, même si des
boulangeries étaient ouvertes
tôt le matin dans le quartier
Mohamed
Belouizdad,
Mustapha Aouati, au centre
ville et également dans les
quartiers de Boussouf et
Sakiet Sidi Youcef notamment,
beaucoup de citoyens, rencontrés par l'APS, ont relevé
toutefois avoir passé la journée à chercher un commerce
ouvert, estimant que " la liste
des commerçants permanenciers devrait être affichée par
quartier pour mieux les orienter ". D'autres ont soulevé que
la quantité de lait en sachet
proposée à la vente en ce premier jour de l'Aid était nettement inférieure à la demande,
alors que certains ont précisé
que les quelques boulangeries
ayant assuré la permanence
durant le premier jour de Aïd
el-Fitr ont ouvert leurs commerces tôt la matinée et la
quantité de pain produite a été
écoulée avant la levée du jour.
Enfin, il est à rappeler que la
loi relative aux conditions
d'exercice des activités commerciales prévoit la fermeture
des locaux commerciaux pour
une durée d'un mois assortie
d'une amende allant de 30.000
à 200.000 DA contre les
contrevenants. Au niveau
national, quelque 33.276 commerçants ont été réquisitionnés dans le cadre du programme de permanence de
l'Aïd visant à assurer un approvisionnement régulier en produits alimentaires et services
de large consommation. Le
programme prévoit notamment
la mobilisation de 4.932 boulangers, 20.167 commerçants
dans l'alimentation générale,
fruits et légumes, 7.711 dans
des activités diverses, alors
que plus de 5.000 agents de
contrôle sur le territoire national sont déployés pour veiller
au respect du programme.
N.A/Agence
Mesures de grâce présidentielles
e président de la
République, Abdelaziz
Bouteflika a promulgué deux
décrets présidentiels portant
mesures de grâce et de remises de peine à l'occasion de
la célébration du 54ème anniversaire de la fête de l'indépendance de l'Algérie, a indiqué lundi un communiqué de
la présidence de la
République. "Conformément
aux prérogatives qui lui sont
conférées par la Constitution,
notamment son article 91-7,
L
son excellence monsieur le
président de la République,
Abdelaziz Bouteflika a promulgué deux décrets présidentiels portant mesures de
grâce et de remises de
peine", a précisé la même
source.
Ces mesures concernant "les
personnes détenues et non
détenues condamnées définitivement et les personnes
détenues condamnées définitivement qui, à l'issue d'une
formation durant leur déten-
6
tion, ont subi avec succès
des examens scolaires, universitaires ou de formation
professionnelle au titre de
l'année 2015/2016", a ajouté
la même source. Toutefois,
ne sont pas concernées par
ces mesures de grâce et de
remises de peines, "les personnes condamnées définitivement pour actes terroristes
subversifs, assassinat, homicide volontaire, enlèvement,
viol, attentats à la pudeur
commis sur mineurs avec ou
sans violence, détournement
de deniers publics ou privés,
corruption, contrebande,
contrefaçon de monnaie, et
trafic de stupéfiants", a expliqué le communiqué de la présidence de la République.
"Ne sont pas concernées
aussi par ces mesures de
grâce les personnes récidivistes condamnées pour vols, et
vols qualifiés, ou pour coups
et blessures avec port
d'arme", a encore ajouté la
même source.
CUISINE
Page spéciale Aïd
Cornes de gazelles glacées
Alger, de nouveau ville morte
Préparation de la pâte
Mélangez les ingrédients cités, ramassez la pâte avec
de l'eau de fleur d'oranger. Couvrez la pâte et laissezla reposer quelques minutes.
Préparation de la farce
Mélangez tous les ingrédients, arrosez d'eau de fleur
d'oranger, réservez.
Façonnage
Étalez la pâte finement sur votre plan de travail à l'aide
d'un rouleau à pâtisserie. A l'aide d'un verre ou d'un
emporte-pièce circulaire, détaillez des cercles dans
Chabakia
Bligha
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
Les permanences de l'Aid El-Fitr très peu respectées
par les commerçants
Ph : Hafida
Suite à l'enquête ouverte
par les gendarmes enquêteurs,
relative au vol d'une valise renfermant des effets vestimentaires, un lot de bijoux et la
somme de 40 millions de centimes, commis dans le domicile
d'un citoyen, à la commune de
Medrissa (Tiaret), durant la soirée, les investigations entreprises par les gendarmes de brigade locale ont conduit à l'interpellation de l'auteur présumé du
méfait en l'occurrence un
mineur âgé de 17 ans, (voisin
de la victime). Ce mineur a
commis le vol avec deux autres
acolytes, dont son proche le
repris de justice (B.M) âgé de
23 ans, qui a été interpellé à
son tour, en possession d'une
partie des bijoux volés ainsi
qu'un haut-parleur avec ses
périphériques, découverts lors
d'une perquisition opérée dans
le domicile parental à la même
commune. Avisé, M. le
Procureur de la République
près le tribunal de Sougueur a
prescrit l'audition des mis en
cause et leur présentation à l'issue de l'enquête. L'enquête se
poursuit.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
cette pâte. Déposez un peu de farce en bordure, roulez
et donnez la forme d'une corne de gazelle, ou de demilune si vous préférez. Disposez chaque biscuit sur une
plaque recouverte de papier sulfurisé.
Cuisson
Préchauffez le four à 180°C, faites cuire 15 minutes
environ. Laissez refroidir totalement avant de les glacer.
Le glaçage
Plongez la face de chaque biscuit dans le glaçage,
déposez sur un plat ou une grille, laissez sécher 24h.
Décoration
Pour les décorer, passez du brillant alimentaire doré sur
l'ensemble de la surface. Vous pouvez découper des
feuilles dans de la pâte d'amande verte et façonner des
roses à l'aide d'une empreinte en silicone. Vous pouvez
également utiliser de la pâte à sucre pour votre
décoration.
Ingrédient :
1kg de farine de bonne qualité
2 œufs
1 verre à thé de beurre fondu
1/4 verre à thé d'eau de fleur
d'oranger
Une pincée de sel
L'eau tiède pour ramasser la pate
Préparation :
Mettre la farine dans une
jatte, creuser un puits au centre, ajouter les œufs, le
beurre fondu, le sel, l'eau de
fleur d'oranger. Ajouter de
l'eau et bien pétrir jusqu'à
obtention d'une pâte lisse et solide.
Faire des boules de la grosseur des
cerises, laisser-les reposer pendant
10 minutes, les enduire d'huile.
Abaisser chaque boule de pâte en
forme circulaire. Faire chauffer une
poêle lourde et faire cuire chaque
pâte circulaire demi-cuisson de deux
côtés, rouler la pâte cuite sur ellemême, coller les extrémités avec
l'eau+farine. Prendre chaque pâte
roulée et la couper avec une paire de
ciseaux en forme de bligha. Faire
frire les Blighas des deux faces dans
un bain d'huile chaud jusqu'à dorure
et les tremper aussitôt dans du miel,
Les égoutter, les parsemer de graines
de sésame.
Cylindres aux amandes
Ingrédient :
500 g d'amandes
300g de sucre glacé
1/2verre à thé de beurre fondu
Un peu de gomme arabique en poudre
3 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger
Fruits - cerise pour décorer
Préparation :
Emonder les amandes et les sécher dans un linge propre pendant une nuit, les
incorporer avec le sucre glacé, les moudre dans un moulin électrique. Mettre
dans une jatte le mélange d'amandes, ajouter le beurre fondu, l'eau de fleur
d'oranger, la gomme arabique, pétrir bien jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Partager la pâte en petites boules de la grosseur d'une noix, les transformer les en cylindres de 3cm de long, trouer un peu en haut, les passer dans les graines de sésames, garnir les trous
avec les cerises confits, les disposer au fur et à mesure dans une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire dans
un four moyennement chaud pendant 15 minutes.
Spirale
aux amandes
Ingrédients
La pâte
500 g de farine
1/2verre à thé de beurre fondu
1/2verre à thé d'eau de fleur d'oranger
Un peu de sel
Un verre à thé d'eau
colorant alimentaire vert
Des perles argentées
La farce
500 g d'amandes
300 g de sucre glacé
1/2verre à thé de beurre fondu
Un peu de gomme arabique en poudre
3 cuillerées à soupe d'eau de fleur
d'oranger
Préparation :
La farce
Emonder les amandes et séchez-les dans
un linge propre pendant une nuit, les
incorporer avec le sucre glace, les moudre
dans un moulin électrique. Mettre dans une
jatte le mélange d'amandes, ajouter le
beurre fondu, l'eau de fleur d'oranger, la
gomme arabique, pétrir bien jusqu'à
obtention d'une pâte homogène. Former de
cette pâte des boudins fins et d'une
vingtaine de centimètre de long.
La pâte
Mettre dans une jatte la farine tamisée, le
beurre et le sel, bien mélanger, ajouter
l'eau de fleur d'oranger, ajouter l'eau et
rassembler la pâte, colorer la pâte avec le
colorant alimentaire vert, pétrir jusqu'à
atteindre la consistance de la pâte de pain,
malaxer fortement avec les paumes de la
main pendant 20 minutes jusqu'à obtenir
une pâte souple. Former de cette pâte des
boules de la taille d'orange. Etaler la pâte
avec un rouleau à pâtisserie sur un plan de
travail fariné, feuilletez-la jusqu'à obtenir
une feuille très fine, placer les boudins de
pâte d'amande au-dessus, plier de manière
à recouvrir les bâtonnets et l'aplatir avec le
rouleau à pâtisserie, découper la pâte au
bord de la farce puis enrouler en spirale,
continuer l'opération jusqu'à l'épuisement
de la pâte et de farce, disposer-les sur une
plaque recouverte de papier sulfurisé,
décorez-les avec les perles argentées.
Faire cuire dans un four moyennement
chaud pendant 15 minutes.
Petits fours aux amandes et confiture
Ingrédient :
250 g de beurre
200 g de sucre glace
4 jaunes d'œufs
1 cuillère à soupe de maïzena
1 sachet de sucre vanillé
Une pincée de sel
450 g de farine
La garniture
100 g d'amandes en poudre
La confiture d'abricot
Préparation :
Mettre dans une jatte le beurre, le sucre
vanillé et le sucre glacé, les travailler
jusqu'à ce qu'ils forment un mélange crémeux, ajouter les jaunes d'œufs, la maïzena, le sel, bien mélanger, incorporer la
farine tamisée peu à peu et pétrir bien
jusqu'à obtention d'une pâte souple.
Mélanger dans un bol la poudre d'amandes et la confiture, façonner avec ce
mélange des petites boules de la forme
des billes. Etaler la pâte avec un rouleau
à pâtisserie sur un plan de travail fariné,
couper des disques de 6 cm de diamètre
à l'aide d'un emporte-pièce rond. Poser
les boules de farce sur chaque disque de
pâte et formez-les en boules puis les
presser dans un moule sculpté pour faire
ressortir les motifs décoratifs. Disposezles au fur et à mesure sur une tôle du four
recouverte de papier sulfurisé. Faire
cuire dans un four moyen jusqu'à ce
qu'ils soient dorés. Les laisser refroidir,
décorez-les avec la confiture.
19
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
WILAYA D' EL BAYADH
DIRECTION DE L'URBANISME, DE L'ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION
NUMERO D'IDENTIFICATION FISCALE : 099132019000730
MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION
ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
CENTRE HOSPITALO UNIVERSITAIRE SIDI BEL ABBES
DR ABD EL KADER HASSANI
N°D'IDENTIFICATION FISCALE DU CONTRACTANT :
40801600002204100001
APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC EXIGENCE
DE CAPACITES MINIMALES N°07/2016
07-Attestation de mise à jour (CNAS - CASNOS CACOBATPH) actualisées et un extrait de rôle.
08- Le casier judiciaire original valide datant de moins
de trois mois du responsable de l'entreprise signataire.
09- Le numéro d'identification fiscale (NIF).
2- Offre technique :
1- La déclaration à souscrire dûment remplie et
signée.
2- Le cahier des charges portant à la dernière page,
la mention manuscrite " lu et accepté ".
3- Planning provisionnel des travaux signé avec
délai de réalisation.
3- Offre financière :
1- Lettre de soumission dûment remplie et signée le
cas échéant avec un rabi.
2- Bordereau des prix unitaires dûment rempli et
signé (les prix unitaires doivent être clairs et lisibles
et ne contiennent pas des surcharges).
3-.Le devis quantitatif et estimatif dûment rempli et
signé. (les chiffres doivent être clairs et lisibles et ne
contiennent pas des surcharges).
4- La décomposition du prix global et forfaitaire
(DPGF).
La durée de préparation des offres est fixée à 15
jours, Les offres doivent être déposées à la direction
de l'urbanisme et de la construction de la wilaya
d'EL BAYADH dans une enveloppe renfermant les
trois enveloppes à l'intérieur "un dossier de candidature, une offre technique et une offre financière"
L'enveloppe extérieure devra être cachetée et anonyme, comportant la mention :
" à n'ouvrir que par la commission d'ouverture
des plis et d'évaluation des offres ".
Appel d'offres N°…
L'objet de l'appel d'offres… ".
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs
offres pendant une durée de 105 jours à compter de
la date de dépôt des offres.
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Le Centre Hospitalo-universitaire de Sidi Bel Abbés lance un avis d'appel d'offres National
Ouvert avec exigence de capacités minimales pour conclure un marché à commandes en vue
de s'approvisionner En s'approvisionner En Consommables spécifiques de cardiologie à son
activité, réparties comme suit :
Lot N° 1: Coronarographie Diagnostique
Lot N° 2: Angioplastie Coronaire
Lot N° 3: Aortographie -Ventriculographie
Lot N° 4:Stimulation cardiaque
Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots
Le soumissionnaire qui n'honore pas la totalité du lot, son offre ne sera pas prise en
considération. Les soumissionnaires peuvent êtres attributaires d'un lot comme pour l'ensemble des lots.
Les soumissionnaires intéressés par le présent avis d'appel d'offres peuvent retirer le
cahier des charges auprès du Bureau des marchés publics contre le paiement de la somme de
mille (1.000,00) Dinars, non remboursable à l'adresse suivante:
CENTRE HOSPITALO UNIVERSITAIRE SIDI BEL ABBES
Bureau des marchés publics
Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un seul lot comme ils peuvent
soumissionner pour l'ensemble des lots, les offres doivent être déposées accompagnées des
pièces réglementaires énumérées ci après :
Le dossier de candidature :
1- Une déclaration de candidature renseignée datée et signée, qui comprend les éléments
suivent :
- Agrément Ministériel.
-Un extrait du casier judiciaire (en cours de validité) du soumissionnaire s'il s'agit d'une personne physique, du directeur général ou du gérant s'il s'agit d'une société
- La copie du Numéro d'identification fiscal (NIF).
- La copie de l’extrait du registre de commerce légalisé par la CNRC.
- La copie de l'extrait de rôle apuré ou avec échéancier en cours de validité.
-Effectue le dépôt légale des comptes sociaux, pour les sociétés de droit algérien, déclaration
délivrée par les services du Centre national du registre de commerce (CNRC) exercice 2014
ou éventuellement 2015.
Copies certifiées conformes aux Attestations de mise à jour (CNAS-CASNOS) valides au
jour de l'ouverture des plis.
l. Une déclaration de probité renseignée, datée et signée selon le modèle ci-joint.
2. Pour les sociétés, une copie des statuts.
3. Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les personnes à engager l'entreprise,
4. capacités financières : moyens financiers justifiés par les bilans des trois derniers années
2013-2014-2015 certifiés par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes et visés
par les services fiscaux pour les entreprises ayant plus de trois ans d'existence /ou la copie de
bilan du dernier exercice 2014 certifié par un comptable agrée ou un commissaire aux
comptes pour les entreprises ayant moins de trois ans d'existence et les références bancaires.
5. Capacités techniques : moyens humains et matériels et références professionnelles
(Attestations de bonnes exécutions de même nature), délivrées par le maître d'ouvrage public.
6. Certificat de conformité d'Origine.
Conformément à l'article 69 du décret présidentiel 15/247 portant réglementation des marchés public et délégation du service public ; les documents justifiant les Informations contenues dans la déclaration de candidature sont uniquement de l'attributaire du marché public
qui devra les fournir dans un délai maximum de 10 jrs.
L'Offre technique :
1. La déclaration à souscrire renseignée, datée et signée selon le modèle ci-joint.
2. L'engagement de livré des produits de qualité.
3. Les délais d'exécution ou de livraison.
4. Le cahier des charges portant a la dernière page la mention manuscrite " Lu et Accepté".
ANEP 31006015
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE NAAMA
DAIRA AIN SEFRA
COMMUNE AIN SEFRA
NIF 41600200004501801002
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions du décret présidentiel N°15/247du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public nommément l'article 65 alinéa 02.
La Commune d'AIN SEFRA informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel
d'offres ouvert avec exigence de capacités minimales N°01/2016 du 05/05/2016 portant sur :
Rénovation du réseau d'assainissement à Hai M'ZI à Ain Sefra
Paru dans les quotidiens 'EL DIWANE ' et 'TRIBUNE DES LECTEURS' du 02/06/2016
Qu'après évaluation des offres, Le marché est attribué provisoirement comme suite:
designation
N° nif
197228110064629
La moins -disant , parmi les
offres pré-qualifiées
04 MOIS
80.00 PTS
E.T.P.H
HADJI
AHMED
14 019 782.00 DA
Rénovation du réseau
d'assainissement à Hai M'ZI
à Ain Sefra
Offre
Note
Délai
Observation
attributaire financière technique d'exécution
Actualité
Quotidien national d’information
Gaid Salah préside une cérémonie
e Général de Corps
d'Armée, Ahmed Gaid
Salah, Vice-ministre de
la Défense, Chef d'Etat-Major
de l'Armée Nationale Populaire
a présidé mardi soir au Cercle
National de l'Armée à Béni
Messous, au nom du Président
de la République, Chef suprême des Forces armées,
Ministre
de
la
Défense
Nationale, une cérémonie
d'échange de voeux en l'honneur de hauts cadres de
l'Armée National Populaire en
activité ou à la retraite et de
hauts responsables de l'Etat à
l'occasion de la commémoration du 54 anniversaire de la
fête de l'indépendance. Ont pris
part à cette cérémonie, le
Président du Conseil de la
Nation Abdelkader Bensalah, le
Président
de
l'assemblée
Nationale Mohamed Ould El
Arbi, le Premier Ministre
Abdelmalek Sellal, le Président
du Conseil Constitutionnel
Mourad Medelci et le Secrétaire
Générale de l'Organisation
Nationale des Moudjahidine
Said Abadou. Etaient également présent à cette cérémonie
qui s'inscrit dans le cadre des
grandes traditions de l'Armée
National Populaire visant à
valoriser les grandes dates de
notre glorieuse histoire, le
Ministre d'Etat ministre des
L
Les soumissionnaires voulant prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et du marché au plus tard trois 03 jours à compter du premier jour de la financières. Sont invités à se rapprocher de services publication de l'attribution provisoire du marché.
Les soumissionnaires qui contestent le choix opéré par le service contractant dans le
cadre du présent appel d'offre, peuvent introduire un recours dans les dix (10) jours à
compter de la première publication de l'avis d'attribution provisoire du marché, dans le
bulletin officiel des marchés de l'opérateur public, la presse ou le portail des marchés
publics, auprès de La commission communale des marchés Si le dixième jour coïncide
avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire un recours est
prorogée au jour ouvrable suivant
LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE POPULAIRE COMMUNALE
La durée de préparation des offres est fixée à (15) quinze jours à partir de la date de la
première parution du présent avis d'appel d'offres dans deux quotidiens nationaux et le
BOMOP. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant.
La date de dépôt des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des
offres à compter de la première publication avant 12 heures.
L'heure d'ouverture des plis est fixée à partir de 14h00 du même jour en séance public à
la salle de réunion de la direction générale du C.H.U de Sidi Bel Abbès.
La durée de validité des offres est égale à la durée de préparation des offres augmentée
de trois (03) mois, les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant la durée de
validité.
Le Directeur Générale
Tribune des Lecteurs - Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
ANEP 31005993
18
ANEP 31005996
Affaires Etrangères et de la
coopération
internationale
Ramtane Lamamra, le Ministre
de l'intérieur et des collectivités
locales Nour-Eddine Bedoui, le
Ministre des Moudjahidine
Tayeb Zitouni, des membres du
gouvernement ainsi que des
personnalités nationales et
Moudjahidine. A cette occasion,
une exposition photographique
a été organisée, retraçant les
différentes étapes de notre
Glorieuse Révolution dès son
déclenchement
le
1er
Novembre 1954 jusqu'au recouvrement de la souveraineté
nationale le 5 juillet 1962 et
s'est cloturée par un feu d'artifice commémorant l'évènement.
Par ailleurs, Ahmed Gaïd Salah
a également présidé la veille
lundi à Alger, au nom du président de la République, chef
suprême des Forces armées,
ministre de la Défense nationale, une cérémonie de remise de
grades et de médailles à des
officiers supérieurs et des
cadres du ministère de la
Défense nationale.
Au cours de cette cérémonie,
qui s'est déroulée au siège du
ministère de la Défense nationale, il a été procédé à la promotion de généraux au grade
de général-major et de colonels
au grade de général, ainsi qu'à
la remise de médailles à des
cadres militaires et civils assimi-
lés. A cette occasion, le général
de corps d'Armée a prononcé
une allocution, à travers laquelle il a confirmé que ces promotions et ces distinctions représentent "une tradition ancrée, à
travers lesquelles, les cadres
de l'ANP reçoivent ce qu'ils
méritent en promotions dans les
grades et en distinctions par
des médailles, en reconnaissance des travaux accomplis et
en valorisant leurs efforts et persévérances au service de leur
armée et de leur patrie".
"Je saisis cette occasion pour
vous transmettre les félicitations
de Son Excellence Monsieur le
président de la République, tout
en vous exhortant de persévérer sur le chemin du travail laborieux et dévoué, en veillant fidèlement à accomplir les missions
et à assumer amplement vos
responsabilités, par loyauté au
serment de nos valeureux
chouhada", a-t-il ajouté.
A cette occasion, coïncidant
avec la célébration de notre
pays de l'Aïd d'El-Fitr et la commémoration du 54e anniversaire de la fête du recouvrement
de la souveraineté nationale,
Gaid Salah a adressé à l'ensemble du personnel de l'ANP,
ses sincères félicitations et ses
meilleurs voeux, tout en souhaitant à l'ANP davantage de succès et de développement, et la
patrie toute la sécurité et la
stabilité.
R.N.
Ghardaïa
Quatre criminels arrêtés
n détachement combiné
de l'Armée nationale
populaire (ANP) a arrêté jeudi
à Kherichba (Ghardaïa) quatre
criminels à bord d'un véhicule
tout-terrain en leur possession
deux fusils de chasse et une
quantité de munitions, indique
un communiqué du ministère
de la Défense nationale.
"Dans le cadre de la lutte
U
contre la criminalité organisée, un détachement combiné
de l'ANP a arrêté, le 7 juillet
2016 dans la zone de
Kherichba à Ghardaïa/4°RM,
quatre (4) criminels à bord
d'un véhicule tout-terrain, en
leur possession deux (2) fusils
de chasse, une quantité de
munitions et deux (2) paires
de jumelles", précise la même
source. A Tlemcen/2°RM, des
éléments de la Gendarmerie
nationale "ont saisi 34,5 kilogrammes de kif traité", ajoute
le communiqué, indiquant
également
qu'à
Tamanrasset/6°RM, un détachement de l'ANP "a intercepté 11 immigrants clandestins
de différentes nationalités africaines".
Commandement régional de la gendarmerie nationale Constantine
Le nouveau commandant
régional installé
L'Offre financière :
La lettre de soumission dûment remplie, datée et signée par le soumissionnaire.
Le bordereau des prix unitaires en hors taxes, dûment rempli et signé par
le soumissionnaire,
Le détail quantitatif - estimatif de l'offre dûment rempli et signé par le soumissionnaire.
Les offres seront déposées au bureau des marchés publics du C.H.U de sidi bel abbés sous
une seul enveloppe fermée et anonymes portant la mention " A n'ouvrir que par la commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres - Avis d'appel d'offres N° 04/2016" à l'intérieur de laquelle se trouveront les trois autres plis qui contiendront l'offre technique (DOSSIER DE CANDIDATURE), (L'OFFRE FINANCIERE PROPOSITION DES PRIX) et
(L'OFFRE TECHNIQUE) il sera porté sur chacune des enveloppes soit " Dossier De
Candidature " soit Offre technique " soit " Offre financière".
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
54ème anniversaire de la fête de l'Indépendance
Conformément aux dispositions du l'article 82 du décret présidentiel N° 15/247 du
16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
public.
Tribune des Lecteurs - Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT
AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES
N°04/2016
N° d'opération : NK 5.721.2.226.132.14.16
Intitulé d'Opération: AMELIORATION URBAINE (1ere Tranche).
La Direction de l'Urbanisme, de l'Architecture et de
la Construction de la wilaya d'EL Bayadh lance un
Appel d'Offres National Ouvert Avec Exigence de
Capacités Minimales pour :
- Voirie et trottoirs à Ksar Sidi Khlifa, commune
d'EL- KHEITER - Bougtob.
Les entreprises qualifiées et intéressées par le présent avis d'appel d’offres peuvent retirer le cahier
des charges de la direction de l'urbanisme, de l'architecture et de la Construction d' EL Bayadh
la date de remise des offres est fixée au dernier jour
de préparation des offres avant 14:00 H et l'ouverture des plis se tiendra le même jour à 14:00H en présence des soumissionnaires au siége dé la DUAC.
Les offres accompagnées obligatoirement des
pièces et documents exigés par la réglementation en
vigueur à savoir :
1- Le dossier de candidature :
1- La déclaration de candidature dûment remplie et
signée.
2-La déclaration de probité.
3- Les statuts pour les sociétés
4-Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les
personnes à engager l'entreprise.
* Le certificat de qualification et classification professionnelle dans le secteur :
* Travaux Publics comme activité principale,
catégorie 4 Et plus,
" Bilans financiers des trois dernières années.
" La liste des moyens humains qui seront chargés de
l'exécution des travaux dûment justifiés par l'affiliation CNAS et CASNOS pour le gérant.
* La liste de matériel dûment justifiés (contrat de
location notarié, PV d'huissier de l'année courante,
cartes grises et assurances valide).
* Attestations de bonne exécution.
05-Copie du registre de commerce.
06- Attestation de dépôt des comptes sociaux pour
les sociétés délivrée par le CNRC année en cours
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Par Samia. A
ors de sa visite de travail
dans la wilaya de
Constantine, M. le GénéralMajor MENAD Nouba, commandant de la Gendarmerie
Nationale a présidé la cérémonie d'installation du colonel
Moralent Tahar à la tête du
Cinquième Commandement
Régional de la Gendarmerie
Nationale de Constantine, en
présence des autorités militaires, civiles et judicaires de la
wilaya. Une réunion de travail
avec l'ensemble des cadres de
la Gendarmerie Nationale exerçant au niveau des 15 wilayas
de l'Est du pays est tenue
regroupant les commandants
de groupements territoriaux,
les commandants des unités
d'intervention, les comman-
L
dants des unités des Gardesfrontières, ainsi que des commandants d'unités aériennes
de la Gendarmerie Nationale et
des cadres des écoles de formation et des centres d'instruction de la Gendarmerie
Nationale. A cette occasion, un
exposé a été présenté sur les
activités des unités de la
Gendarmerie Nationale exerçant dans ces wilayas dans les
domaines de la Police
Judicaire, la Police
Administrative, la situation
sécuritaire, la sécurité aux frontières ainsi que les différentes
interventions de ces mêmes
services dans le domaine de la
Sécurité publique durant le premier semestre de l'année en
cours. Des instructions fermes
ont été données pour assurer
une disponibilité permanente et
hisser le niveau du rendement
opérationnel dans les territoires
de compétence de la
Gendarmerie Nationale. En
plus de l'obligation des résultats, il a souligné la nécessite
d'accomplir ces missions avec
professionnalisme, notamment
dans l'exercice des différentes
missions. Menad Nouba a
également recommandé l'intensification des activités de
Police Judiciaire de toutes les
unités territoriales de la
Gendarmerie Nationale et la
concentration de leurs efforts
dans le traitement et la résolution des affaires liées à la lutte
contre la criminalité ainsi que
la nécessité d'utiliser tous les
moyens et les techniques
modernes disponible pour faire
valoir la preuve scientifique et
apporter la preuve matérielle
7
pour servir la justice et les justiciables. Au cours de cette visite , le Général-Major a donné
des instructions à tous les
cadres de la Gendarmerie
Nationale de l'Est du pays sur
la nécessité d'assurer un climat de sécurité aux citoyens,
préserver l'ordre public et de
lutter contre le banditisme et la
criminalité multiformes, tout en
restant disponible, de jour
comme de nuit. Ces cadres
pourront intervenir au profit des
citoyens dans le but de garantir
une sécurité de proximité et
fournir des services publics de
qualité aux citoyens pour leur
sécurité et la sécurité de leurs
biens spécialement durant la
période estivale.
S.A.
Mise en place
de l'atelier en
charge de la
réforme du bac
La mise
en place
reportée
au 14 juillet
Par Samia. A / APS
Initialement fixée le 13
juillet, la mise en place de
l'atelier national portant les
réformes des examens du
Bac a été reporté le 14 du
même mois a indiqué la
ministre de l'Education nationale Nouria Benghabrit, lors
de sa visite Ain Timouchent.
Cette rencontre qui regroupé
les représentants du ministère
et les partenaires sociaux
verra l'adoption d'un communiqué élaboré par une commission composée par les
même participants qui auront
pour objectif de débattre les
hypothèses
portant
les
réformes de cet examens. La
responsable de l'Education a
laissé entendre que l'atelier
qui a débuté les travaux
depuis une année a estimé la
nécessité de réduire le
nombre de jours d'examen et
la manière de valoriser le travail continu des élèves.
Concernant cette année qui a
connu une fin très mouvementée, surtout après le
scandale de la fraude dans
les examens du Bac, la
ministre se félicite félicitée
des efforts consentis par la
famille éducative, qui a fait
face à une fin d'année mouvementée, et relever le défi d'organiser, en quinze jours, le
BAC partiel, sachant que cet
examen nécessite une année
de préparation. Se déclarant
fière des résultats des examens de la 5ème année primaire et du brevet d'enseignement moyen, la ministre a
mis l'accent sur le travail
continu des pédagogues,
l'amélioration
des
programmes pédagogiques, dont
les résultats ne peuvent être
évalués que dans une dizaine
d'années, et la distribution
des nouveaux manuels scolaires, dès septembre prochain, concernant les deux
premières années du primaire
et la première année moyenne. Ces mêmes manuels ont
été revus par des experts, afin
d'éviter toute erreur dans
leurs contenus. Pour poursuivre ces efforts, la rentrée
de tous les responsables a
été fixée au 21 août prochain,
a ajouté la ministre, mettant
l'accent sur la numérisation
du secteur, dont les premiers
résultats concrets apparaitront dans moins d'une
année. La gouvernance de
proximité et la mise en application de la charte d'éthique
du secteur de l'éducation
paraphée par les partenaires
sociaux, marqueront, également, la prochaine rentrée.
Nouria Benghabrit ouvrira,
par ailleurs, des discussions
avec les partenaires sociaux
concernant la problématique
de la retraite et son évolution
au niveau du secteur de l'éducation, notamment la retraite
anticipée, a-t-elle indiqué.
S.A/ agence
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Transport aérien public
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Congrès extraordinaire du Front Polisario
Les droits des passagers
enfin fixés
On en sait plus sur les droits de passagers du transport aérien. Un décret
exécutif vient d'être publié dans le journal
officiel venu apporter plus de précision
aux modifications apportées en juin dernier par le Parlement sur la loi sur l'aviation civile. Un texte qui était venu surtout
pour répondre aux normes internationales.
Ce décret exécutif indique que les passagers ont le droit à l'information, à l'indemnisation et au remboursement de billets en cas d'annulation ou de retard d'un
vol et refus d'embarquement ainsi qu'à
l'assistance pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, en cas d'annulation
d'un vol, les passagers se voient offrir
par le transporteur aérien effectif le remboursement de leurs billets, dans un
délai de huit (8) jours, au prix auquel ils
l'ont acheté, stipule l'article 5 du décret.
En outre, ces passagers bénéficient
d'une indemnisation (sur l'annulation du
vol) à moins qu'ils soient informés de
l'annulation au moins deux (2) semaines
avant l'heure de départ prévue où dans
des cas de " forces majeures ". Le montant de cette indemnisation est fixé à
3.000 DA sur le réseau intérieur et à
4.500 DA sur le réseau international.
Cette indemnisation est versée dans un
délai ne dépassant pas trente (30) jours,
selon l'article 9 qui prend effet dans un
délai d'une (1) année, à compter de la
date de publication du présent décret au
JO. En cas de retard, le passager peut
faire valoir son droit au remboursement.
Quand ce retard est d'au moins cinq (5)
heures. Lorsque les retards sont moins
de 5 heures, le décret prévoit une assistance au passager à savoir la restauration et l'hébergement. En cas de refus
d'embarquement, d'annulation et de
retard de vols, les passagers se voient
proposer aussi un réacheminement vers
leur destination finale " dans des conditions de transport comparables et dans
les meilleurs délais " ou un réacheminement vers leur destination finale dans
des conditions de transport comparables
à une date ultérieure.
En outre, ces passagers se voient offrir
gratuitement des rafraîchissements et
des possibilités de se restaurer en suffisance, ainsi qu'un hébergement à l'hôtel
aux cas où un séjour d'attente d'une ou
plusieurs nuits ou s'ajoutant à celui prévu
par le passager, est nécessaire. Le transport depuis l'aéroport jusqu'au lieu d'hébergement est assuré. Aussi, les passagers ont droit d'effectuer gratuitement
deux appels téléphoniques ou d'envoyer
gratuitement deux télex, deux télécopies
ou deux messages électroniques. Par ailleurs, le transporteur aérien effectif doit
veiller aux besoins de toute personne à
mobilité réduite et toute personne qui
l'accompagne, ainsi qu'aux besoins des
enfants non accompagnés. Sur un autre
plan, les passagers de transport aérien
public ont le droit d'être informés de
l'identité du transporteur aérien qui
assure le vol concerné ainsi que de leurs
droits (droits en matière d'assistance, de
remboursement et d'indemnisation) avec
l'offre de moyens adaptés aux personnes
non-voyantes et aux malvoyantes.
N.A
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
"TERMINUS, MARSEILLE":
L'Allemagne se lamente
après la défaite face
aux Français
Force et détermination
des Sahraouis
Par Rafik Bakhtini
e Front Polisario tient son congrès
extraordinaire vendredi et samedi à
Dakhla (camps de réfugiés sahraouis) sous le slogan "Force, détermination et volonté pour imposer l'indépendance nationale et la souveraineté", pour
élire son Secrétaire général et le nouveau
président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).
Le Congrès extraordinaire du Front
Polisario, intitulé "Congrès du martyr
Mohamed Abdelaziz" prévu début juillet
pour élire le Secrétaire général du Front et
le nouveau président de la RASD qui succèdera au défunt président Mohamed
Abdelaziz, avait indiqué récemment le
ministre des Affaires étrangères sahraoui,
Mohamed Salem Ould Salek, au siège de
l'ambassade sahraouie à Alger. "Suite à la
vacance du poste du chef de l'Etat et du
SG du Front Polisario après la disparition
de Mohamed Abdelaziz, nous avons
recouru aux dispositions de la Constitution
sahraouie et au règlement intérieur du
Front Polisario (notamment les articles 4647-48) des statuts du Front, lesquels stipulant qu'en cas de décès du Chef de l'Etat
et SG du Polisario, le président de
l'Assemblée nationale sahraouie, Khatri
Addouh assume les fonctions de Chef de
l'Etat et celles du SG du Front Polisario", a
fait rappeler M. Ould Salek. Il a ajouté que
L
selon les mêmes articles, le président par
intérim assume la mission de chef de l'Etat
pour une durée de 40 jours durant lesquels le Front Polisario convoque un
congrès extraordinaire afin de désigner le
nouveau Secrétaire général. M. Ould
Salek a rappelé par la même occasion que
"le Front Polisario est un mouvement de
libération nationale qui lutte pour l'indépendance et active dans un cadre légal".
Le Front Polisario a tenu depuis sa fondation 14 Congrès, qui ont tous marqué des
étapes importantes dans la lutte du peuple
sahraoui pour son indépendance, dont le
dernier s'est tenu à Dakhla (territoires libérés) en décembre 2015.
Le secrétariat national (SN) du Front
Polisario qui s'est réuni dimanche en session extraordinaire pour examiner les préparatifs du Congrès extraordinaire, sous la
présidence du chef de l'Etat par intérim,
Khatri Addouh, a lancé un appel aux
Sahraouis à relever le défi et à s'unir
autour de leur représentant légitime le
Front Polisario afin de faire avorter les
manoeuvress de l'occupation marocaine
et faire aboutir les aspirations du peuple
sahraoui à la liberté et à l'indépendance.
Saluant le bon déroulement des travaux
des sous commissions chargées des
conférences politiques pour l'élection des
délégués locaux et régionaux devant participer aux travaux du congrès, le secrétariat national a passé en revue le rapport de
la Commission préparatoire du congrès. Il
a également salué le niveau de responsabilité et de maturité manifesté par le peuple sahraoui en cette étape difficile et sa
disponibilité à la réussite du Congrès du
martyr Mohamed Abdelaziz.
Le SN a en outre affirmé que toutes les
conditions sont réunies pour la tenue du
Congrès, qui verra une large participation
d'importantes délégations, chefs de gouvernement, parlementaires, partis politiques, organisations, associations, personnalités et des médias de chaque continent
du monde.
Par la même occasion, le SN a enregistré
des progrès au niveau national, dont la
situation d'alerte et les récentes victoires
sur le front extérieur, ce qui a renforcé la
position de la question sahraouie sur la
scène internationale.
Il s'est félicité de l'élan de solidarité à travers le flux continu des messages de
condoléances et de sympathie, après la
mort de Mohamed Abdelaziz, le 31 mai
dernier suite à une longue maladie.
Le Secrétariat national a examiné la question de l'ordre du jour du Congrès extraordinaire, conformément au règlement intérieur du Front Polisario et a approuvé par
consensus son choix pour le candidat au
poste de secrétaire général du Front et du
Président de la République.
R.B.
Euro 2016 , France-Portugal en finale :
Griezmann contre
Ronaldo, vivement
dimanche !
Affaire El Khabar
Le verdict attendu le 13 juillet
Par Imen Hamadeche
e verdict dans l'affaire de cession d'actifs
L
du groupe El Khabar au profit de NessProd (filiale Cevital) sera prononcé le 13 juillet
2016, a annoncé ce lundi le président de la
séance le juge Mohamed Dahmane. Le représentant du parquet a indiqué, pour sa part, qu'il
va déposer sa requête écrite (mémoire) avant
la date arrêtée pour l'annonce du jugement.
Avant l'annonce de la date du verdict et à l'ouverture la séance, le juge a invité le représentant du collectif d'El Khabar, Me Lotfi Saïdani,
pour remettre la demande de déconstitution
"individuelle" des avocats. L'avocat du ministère de la communication, Me Bitam Nadjib, a
souligné, dans une brève plaidoirie, que "si le
retrait des avocats était un droit, il faudrait qu'il
soit justifié", estimant que "le retrait n'a aucune
incidence sur le jugement du tribunal". Il a rappelé, dans ce sens, que la défense d'El
Khabar, avait présenté des mémoires en date
du 26 mai, ce qui vaut, a-t-il expliqué, "sa disponibilité à livrer la bataille juridique". "Pour
notre part et en tant que défense du ministère
de la Communication, nous avons présenté
des documents solides qui ont prouvé les propos de M. Issad Rebrab sur la chaine France
24 selon lequels, il détenait Liberté et El
Khabar. Nous avons des documents attestant
que la même personne morale est propriétaire
du journal Liberté (99%) et nous avons le
contrat de Ness-prod prouvant que cette
société appartient à cette personne". "Donc, la
même personne détient deux journaux, ce qui
est contraire au code de l'information", ajoute
l'avocat du ministère, qui a fait remarquer
qu'en "détenant deux titres, c'est une situation
de monopole, qui est interdite par la loi". Il a
relevé ainsi qu'il "s'agissait bien d'une affaire
juridique, loin de toute politisation". L'avocat
s'est interrogé sur la démarche de la partie
adverse, qui, "après avoir, dit-il, exprimé son
opposition au caractère en référé de l'affaire,
se met à revendiquer des reports". Pour rappel, le ministère de la Communication avait
introduit une action en référé auprès de ce tribunal sur la conformité du rachat du groupe de
presse El Khabar par le groupe agroalimentaire Cevital en se basant sur les dispositions
de l'article 25 du Code de l'information. Cet
article stipule qu'"une même personne morale
de droit algérien ne peut posséder, contrôler
ou diriger qu'une seule publication périodique
d'information générale de même périodicité
éditée en Algérie".
Le PDG du groupe Cevital, Issad Rebrab, est
déjà propriétaire du quotidien Liberté. En vertu
de cette transaction d'un coût de 4 milliards de
DA, le groupe Cevital a acquis plus de 80%
des actions du groupe El Khabar, une Société
par actions (SPA) incluant le journal éponyme,
la chaîne de télévision KBC, les imprimeries et
une société de diffusion.
I.H.
L'économie algérienne serait dans le rouge
Menaces sur les réserves de change
Par Amirouche El Hadi
économie algérienne serait dans le
L
'
rouge avec un risque " élevé ", indique
dans son dernier rapport trimestriel de juin
2016, l'assureur-crédit français Coface, qui a
déclassé la note de l'Algérie de B à C, avec
risque élevé. La Coface estime dans cette
évaluation trimestrielle de juin que la croissance économique mondiale sera en baisse
en 2016.
Dans sa révision trimestrielle des évaluations
risque pays, la Coface annonce dans un communiqué rendu public mardi à Paris que " la
prévision de croissance mondiale en 2016 a
été revue à la baisse de 0,2 point à 2,5%, que
la moyenne du risque mondial correspond à B
(risque assez élevé), et que de " plus en plus
de pays émergents figurent dans les catégories de risque extrême et très élevé. " En
outre, les trois plus grandes économies mondiales (Etats-Unis, Chine et Japon) " sont fragilisées ", alors que " l'Europe est engagée
dans une dynamique positive, mais le risque
politique alimenté par le Brexit est à surveiller
". Globalement, l'économie mondiale, exceptée l'" Europe, est en décroissance, et le risque pays est en hausse, selon la Coface, qui
a déclassé plusieurs pays, dont l'Algérie, qui
passe de la note A4 en 2015 à B au premier
trimestre 2016 et maintenant à C (risque
devrait ralentir en 2016 en raison d'une
baisse des dépenses publiques". En outre,
l'Algérie "a connu en 2015 un déficit record
pour la seconde année consécutive. Ce dernier atteindrait 15% en 2016, après avoir
atteint 16% en 2015 selon les dernières données du FMI". Plus loin, la Coface ne manque
pas de relever que "le Fonds de régulation
des recettes (FRR) tend à s'épuiser (passant
de 25,6% du PIB en 2014 à de 12,3% du PIB
en 2016)", et "le déficit du compte courant
continue de se creuser, alors que les exportations d'hydrocarbures ont chuté de près de
moitié". Dans cette grisaille, la Coface fait
remarquer que "les flux IDE restent faibles et
n'excèdent pas 1% du PIB'', alors que "les
réserves de change bien qu'importantes ont
diminué ". Dans son intervention lors de la
dernières tripartite, le Premier ministre
Abdelmalek Sellal avait situé ces réserves de
change à 136,9 milliards de dollars à fin mai
2016 contre 143 md de dollars à fin 2015.
Déjà, lors de sa révision en janvier dernier, le
Coface notait que " les importantes réserves
de change et le faible endettement public ont
permis aux autorités de faire face au choc
induit par la baisse du prix des hydrocarbures
en 2014 et 2015 ". " Cependant, la fonte des
réserves de change et la diminution de moitié
du fonds de régulation en 2015 limiterait les
perspectives de financement en 2016 et
élevé) dans la dernière révision. En cause, la
chute du prix du pétrole, l'Algérie étant un
pays mono-exportateur d'hydrocarbures. Or,
sur le marché pétrolier, la baisse permanente
des prix du brut a fait que l'Algérie ne va plus
engranger fin 2016 que la moitié de ses recettes pétrolières de 2015, soit un peu plus de
34,5 milliards de dollars, au moment où le
déficit budgétaire, couplé à une baisse des
investissements publics, devrait atteindre les
30 milliards de dollars au 1er semestre 2016.
Dans sa dernière prévision, la Coface relève
que " la baisse des prix du pétrole continue à
se faire ressentir au sein des pays exportateurs de pétrole. L'Arabie saoudite (nouvelle
évaluation B), Koweït (A3), Qatar (A3) et
l'Algérie (C) voient leur déficit public se creuser davantage et l'activité hors hydrocarbure
ralentir ". Les évaluations risque pays de
Coface mesurent le risque de crédit moyen
des entreprises d'un pays, sur une échelle de
8 niveaux : A1, A2, A3, A4, B, C, D, E, dans
l'ordre croissant du risque. L'assureur français, qui a déclassé l'Algérie en C avec risque
élevé après un B en janvier dernier pour le climat des affaires, note dans son rapport de
juin que "le pays reste fortement dépendant
des hydrocarbures" et "la politique budgétaire
expansionniste menée jusqu'en 2015 a permis de limiter l'impact du choc pétrolier sur
l'activité économique, mais la croissance
8
conduirait à une augmentation de la dette
publique estimée à 30 % ", prévenait alors
l'assureur-crédit français, pour qui " les comptes extérieurs continueraient de souffrir de la
baisse des recettes d'exportations en 2016 ".
La COFACE a, par ailleurs, dégradé en janvier dernier la note de l'Algérie de A4 à B, en
raison du " faible prix " des hydrocarbures qui
continue à " peser sur l'activité algérienne en
2016 ". La note B concerne les pays dont les
perspectives économiques et financières présentent des incertitudes et dont l'environnement des affaires peut présenter " d'importantes lacunes ", avec une fiabilité et une disponibilité des bilans d'entreprises " très variables " et un recouvrement des créances " souvent difficile ". Bref, l'Algérie traverse une dure
période économique, avec à la clé une baisse
de ses recettes d'hydrocarbures et des IDE
sur fond de détérioration des principaux fondamentaux dont une hausse du déficit de la
balance des paiements et budgétaire, ainsi
qu'un affaiblissement du FRR. Ailleurs, l'assureur-crédit estime également le risque "assez
élevé" en Tunisie, "élevé" en Égypte et
"extrême" en Libye. Parmi les pays arabes, le
Qatar, le Koweït, les Émirats arabes unis et
l'Arabie saoudite maintiennent les meilleures
notes (A2 à A3), mais ont été déclassés.
AEH
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
a France a un nouveau superhéros: Antoine Griezmann, qui
porte les espoirs de tout un
pays pour la finale de l'Euro contre le
Portugal et sa superstar Cristiano
Ronaldo, dimanche au stade de
France,
après
avoir
terrassé
l'Allemagne 2-0.
"Zinédine Griezmann" l'ont déjà
rebaptisé les réseaux sociaux, alors
que la France renoue avec les bons
souvenirs, quand le visage de Zidane
était projeté sur l'Arc de Triomphe, à
Paris, un soir de juillet 1998 pour célébrer la France
championne du
monde.
Griezmann a inscrit un doublé contre
les Allemands champions du monde
jeudi en demi-finale et la foule en
liesse s'est répandue sur les ChampsElysées. C'est un choc de titans qui
s'annonce. Les deux astres de cet
Euro-2016 menacent le record du
Français Michel Platini, celui des buts
-- 9 réalisations en 1984 -- inscrits
dans l'histoire de l'Euro. Ronaldo a
égalé cette marque en quatre Euros
de suite. Griezmann en est déjà à 6
buts en une édition, meilleur artificier
à 25 ans de cet Euro à domicile.
La finale de dimanche est aussi une
revanche. Quand les deux joueurs se
sont croisés la dernière fois, le 26 mai
en finale de la Ligue des champions,
c'est CR7 qui l'avait emporté avec le
Real Madrid face à l'Atletico Madrid de
"Grizi".
Le Français avait même manqué un
penalty. Ses nerfs n'ont pas craqué
jeudi quand il s'est élancé dans cet
exercice pour ouvrir le score face au
meilleur
gardien de la planète,
l'Allemand Manuel Neuer.
proches et soutenus par une énorme
ferveur populaire.
D'un côté, la France, portée par un
élan populaire qui va crescendo et
dont les Bleus espèrent qu'il les
emmènera au bout, comme au
Mondial-98.
De l'autre, le Portugal, qui jouera
presque à domicile puisque vit en
France une communauté portugaise
très importante, estimée à plus de
750.000 personnes (sans compter les
Français d'origine portugaise).
Le match au Stade de France, à SaintDenis (banlieue de Paris) sera aussi
l'occasion d'écrire une nouvelle page
glorieuse de l'histoire du football français. Les Bleus peuvent ajouter un
troisième Euro à leur collection, après
celui de 1984 gagné avec Platini à la
maison, et celui de 2000, édition coorganisée par Belgique et Pays-Bas.
"C'est une très belle histoire mais on
n'a pas la prétention ni le pouvoir de
régler tous les problèmes des
Français. On a ce pouvoir de leur procurer des émotions et de leur faire
oublier leurs soucis", a assuré Didier
Deschamps, le sélectionneur.
Le Stade de France, dans l'histoire du
foot, est une enceinte chargée de
symboles. C'est sur cette pelouse que
les Bleus de Zinédine Zidane ont remporté la Coupe du monde face au
Brésil en 1998 (3-0).
Le trait d'union entre la génération
1998 et aujourd'hui, c'est Didier
Deschamps. Il était le capitaine des
Bleus champions du monde en 1998
et d'Europe en 2000. Il peut maintenant être champion d'Europe des
nations une
nouvelle fois, mais
comme coach, à 47 ans.
DESCHAMPS LE TRAIT
D'UNION
CYCLE DES 16 ANS
L
La finale va opposer deux pays très
Deschamps c'est le père la victoire.
Et aussi un homme protégé par sa
bonne étoile.
La formule est restée célèbre et elle
est de Platini: "Napoléon disait que
pour gagner des batailles, il faut de
bons soldats et de la chance. Didier
en a toujours eu. Je me demande
d'ailleurs si quand il est né, il n'est pas
tombé dans un bénitier".
Durant cet Euro, les Bleus ont bénéficié d'un tirage plus que chanceux,
avec dans leur poule la Roumanie,
l'Albanie et la Suisse.
Le sort leur a ensuite réservé des
équipes de deuxième rang, l'Eire en
8e de finale et le petit poucet,
l'Islande, en quart.
Certes, l'Allemagne est championne
du monde. Mais alors que les
Allemands dominaient la demi-finale,
ils ont été trahis par Bastian
Schweinsteiger, leur joueur talisman,
auteur d'une main synonyme de
penalty pour la France.
Mais dimanche, au Stade de France, il
y aura en face des Bleus un joueur
qui a la haine de la défaite chevillée au
corps.
En 2004, Ronaldo avait 19 ans et avait
fondu en larmes après la défaite en
finale de "son" Euro à domicile contre
la Grèce. Aujourd'hui, il a 31 ans.
Il sait que ses années au haut niveau
sont comptées. Il a vu son grand rival
Lionel Messi annoncer sa retraite
internationale avec l'Argentine cet été
après un énième échec en finale de la
Copa America, après celui cruel en
finale du Mondial-2014 au Brésil.
CR7 a prévenu: "après la finale perdue de l'Euro-2004 face à la Grèce,
j'avais pleuré de tristesse. Dimanche,
j'espère à nouveau pleurer. Mais de
joie".
La France, elle, se souvient que seize
ans se sont écoulés entre ses deux
titres européens, en 1984 et 2000.
Seize ans après le dernier, l'heure de
recommencer?
17
"Terminus, Marseille", "fin du rêve" : la
presse allemande se lamentait vendredi
matin après la défaite de l'Allemagne face à
la France la veille en demi-finale de la
coupe d'Europe, beaucoup
regrettant le "satané" pénalty concédé après
une main du capitaine de la Mannschaft
Bastian Schweinsteiger.
En Une du quotidien populaire Bild, le plus
lu d'Allemagne, une photo d'un
Schweinsteiger abattu : "Weini!", titre en
grosses lettres le journal, jeu de mots entre
"Schweini", le surnom du capitaine allemand, et "weinen", pleurer.
"Justement Schweinsteiger! Justement notre
capitaine! Une main, un pénalty, l'élimination en demi-finale contre la France.
Schweini, on souffre avec toi", se lamente
le tabloïd.
"Marseille, terminus", écrit le berlinois Der
Tagesspiegel, alors que l'autre quotidien de
la capitale allemande, la Berliner Zeitung,
titre sur la fin du "rêve" pour la Mannschaft,
fauchée dans sa course vers le doublé
Coupe du monde/Coupe d'Europe.
La Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) a
relégué la défaite des Allemands dans son
cahier dédié à la Coupe d'Europe, parlant
d'une "sortie de rêve" : "rien ne vas plus",
écrit en français dans le texte la quotidien
de Francfort, pour qui "le rêve allemand
d'une victoire est mort lors d'une nuit de
football française passionnée".
"Satanée pénalty - l'Allemagne est éliminée", enrage sur son site internet la
Süddeutsche Zeitung. "Les Allemands ont
dominé longtemps contre la France, puis un
pénalty a changé le cours des choses",
estime le quotidien de Munich.
Sur son site, Die Welt a la dent dure avec
Schweinsteiger : "le capitaine (...) est le
perdant de la Coupe d'Europe (...) Lors de
son possible dernier match en équipe nationale, il a commis une faute bête" une main,
offrant ainsi aux Français l'occasion d'ouvrir
le score avec un pénalty, estime le journal.
Hier, à chaud, le commentateur de la chaîne
publique ZDF estimait quant à lui "que la
victoire de la France (allait) agir comme un
baume pour reléguer un moment à l'arrièreplan les grèves, les attentats terroristes et le
chômage"...
HAND :
La FAHB avertit les
acteurs du handball
contre les propos
"outrageants"
et "diffamatoires"
La Fédération algérienne de handball
(FAHB) a rappelé à l'ordre un "bon nombre"
d'acteurs de la discipline s'étant livrés de
"façon délibérée" à des propos "outrageants" et "diffamatoires" à l'encontre de
diverses structures et responsables durant
la saison 2015-2016.
Dans une lettre adressée aux membres du
Bureau fédéral, des servies permanents,
des commissions spécialisées ainsi qu'aux
présidents des Ligues régionales, de wilaya
et des associations sportives, le président
de la FAHB, Saïd Bouamra, a regretté ces
"dépassements" et "pratiques" qui peuvent
porter préjudice à l'instance, à ses structures décentralisées et à l'intégrité des personnes ciblées. "Je tiens à vous rappeler
que toute structure ou personne en relation
avec la discipline est tenue de se conformer
aux dispositions contenues au sein des textes réglementaires régissant la discipline",
écrit-il. "Devant la poursuite de tels dépassements et pratiques, la Fédération, au nom
des pouvoirs qui lui sont conférés, se réservera le droit d'(avoir recours à) toutes les
procédures qu'elle jugera utiles afin de
remédier à cet état de fait qui ne concoure
nullement à sauvegarder la sérénité et la
notoriété au sein du milieu handballistique",
conclut le texte.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
CR BELOUIZDAD :
Le club le moins actif sur le
marché des transferts
Le CR Belouizdad est le club le moins actif,
parmi les pensionnaires de la Ligue 1 algérienne
de football, sur le marché des transferts à l'occasion de l'actuel mercato estival en se contentant de
recruter jusque-là seulement trois joueurs.
Il s'agit de Zeghli, l'arrière gauche de la JSM
Béjaia, Laâkroum, l'attaquant du WA Boufarik, et
Bouchema, le milieu de terrain de l'USM Alger.
Co-troisième au classement du championnat de
l'exercice 2015-2016, le CRB a opté pour la stabilité, puisque même sur le registre de départs, seulement trois éléments ont quitté les navire, à
savoir, le gardien de but Asselah (JS Kabylie),
Nekkache (MC Alger) et Bencherifa (MO Béjaia).
Le club a également enregistré le retour de l'entraîneur Foued Bouali qui a succédé au Français Alain
Michel.
L'ex-nouveau coach du ''Chabab'' n'est d'ailleurs
nullement contrarié par l'évolution de l'opération de
recrutement au sein du club de la capitale.
Mieux, il a félicité les dirigeants de l'équipe pour
avoir prôné la stabilité, au moment où leurs homologues des autres pensionnaires de l'élite ont
changé au moins la moitié de leur effectif respectif
cet été.
Les Rouge et Blanc d'apprêtent même à boucler
leur opération de recrutement, en engageant un
gardien de but pour combler le départ de l'international Asselah.
Des contacts sont entrepris avec le portier du MO
Béjaia, Rahmani et celui de l'ASO Chlef, Salhi.
Néanmoins, si la stabilité a été assurée sur le plan
de l'effectif, les choses risquent de ne pas fonctionner de la même manière sur le plan administratif.
Le président Rédha Malek, dont le mandat arrive à
terme dans quelques semaines, insiste sur son
départ au moment où les membres du conseil
d'administration souhaitent le voir postuler pour un
deuxième.
La reprise des entraînements au CRB est prévue
ce samedi.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Le MC Oujda, relégué en division 2 marocaine
de football a résilié à l'amiable son contrat avec
l'attaquant algérien Farés Hamiti, rapporte la
presse locale. Les supporters du club auraient
demandé à la direction du club de résilier les
contrats de plusieurs joueurs n'ayant pas donné
satisfaction au sein de la formation drivée par le
technicien algérien Azzedine Ait Djoudi, selon la
même source. Hamiti (29 ans) a été vivement critiqué notamment après son comportement lors du
match face aux FAR ce qui lui coûté une suspension de six rencontres infligée par la commission
de discipline. Le joueur aurait donné son accord de
principe pour rejoindre la JSM Béjaia, club pensionnaire de la Ligue 2 Mobilis. Hamiti avait rejoint
la formation marocaine la saison dernière en provenance du MC El Eulma (Ligue 2/Algérie).
JS SAOURA :
Ain Défla
Les clubs ont jusqu'au
15 août pour payer
leurs amendes
La fête de l’Aïd El-Fitr
célébrée dans la joie
et la ferveur
L’aïd el Fitr est
proche, c’est une
occasion pour
rendre visite aux
vivants et se
rappeler ceux qui
ont rejoint
l’au-delà.
est alors, comme
chaque année,
la célébration de
cette fête de l’Aïd El Fitr, se
répètera dans son même
rituel, parce que la société
algérienne est heureusement, encore attachée au
respect de ses coutumes et
traditions ancestrales ou
l’occasion pour les familles
de se regrouper et de ses
rappeler ceux des membres
qui étaient vivant l’an passé
et absent à la table cette
année. De se rappeler ceux
de nos proches qui sont
malades dans leur domicile
ou hospitalisés, sans omettre les personnes abandonnées par leurs familles.
C’est généralement dans
une ambiance conviviale et
chaleureuse, systématiquement existante, à partir des
derniers jours du mois sacré
du ramadhan et ressentie
d’avantage tous le long des
C’
a Ligue interrégions de football
(LIRF) a annoncé
avoir fixé "au plus tard" au
15 août prochain la date
limite de paiement par les
clubs concernés des
amendes et droits d'engagement dus au titre de la
saison 2015-2016 et des
exercices précédents.
Au total, 78 clubs des différentes Ligues régionales
de football sont concernés
par cette mesure, selon la
LIRF.
Le 15 août correspond à
la date limite de dépôt
des dossiers d'engagement pour la nouvelle sai-
L
son 2016-2017.
Le président sortant de la
Ligue inter-régions de
football, Mohamed Hadj
Boukaroum, avait écopé
d'une interdiction de toute
activité dans les instances
footballistiques en raison
de cette affaire, rappelle-ton. La décision, prise lors
de la dernière réunion du
Bureau exécutif de la
Fédération algérienne de
football (FAF), est liée à
l'endettement cumulé au
sein de la LIRF relatif aux
droits d'engagement et
amendes non encore
payés par les clubs.
"L'ex-président de la
Ligue inter-régions est
suspendu pour non-respect des statuts et règlements. Il a permis cet
endettement et porté un
préjudice certain à la
Ligue sur le plan financier,
administratif et sportif",
expliquait la FAF qui
"exige que les clubs de la
Ligue inter-régions s'acquittent de leurs dettes
antérieures avant d'être
engagés dans la nouvelle
saison 2016-2017".
L'ancien secrétaire général de la LIRF, qui a
confirmé ces dysfonctionnements, a purement et
simplement démissionné.
L'assemblée générale
élective de la LIRF, qui
devait avoir lieu le 4 juin,
a été reportée à une date
ultérieure.
Les représentants des
clubs avaient établi une
série de revendications
ayant trait au déroulement
des élections.
Le Bureau fédéral a souligné que "le cas de la
LIRF sera réexaminé à la
fin de la période d'enregistrement et d'engagement" des clubs.
Youcef Benmedjeber était
l'unique candidat au poste
de président pour succéder à Boukaroum.
Championnat portugais :
De Carvalho prêt à revaloriser le
salaire de Slimani pour le garder
e président du Sporting
Lisbonne (division 1 portugaise de football) Bruno de
Carvalho s'est dit prêt à revaloriser
le salaire de l'attaquant international algérien Islam Slimani, au
moment où le joueur avait émis le
voeux de quitter le club cet été,
rapporte la presse lusitanienne.
Toutefois, le premier responsable
du club lisboète a indiqué que
dans le cas où une " proposition
intéressante arrivait sur son
bureau, le buteur algérien pourrait
changer d'air", ajoute la même
L
16
source. La direction du Sporting a
fixé à 30 millions d'euros la clause
libératoire de Slimani, arrivé en
2013 en provenance du CR
Belouizdad (Ligue 1/Algérie) et
dont le contrat expire en 2020.
Le club vient de refuser une offre
de 18 millions d'euros d'Everton
(Premier league anglaise de football). Les Portugais ont déjà rejeté
une offre de 20 millions d'euros de
Leicester City, champion
d'Angleterre en titre.
Le joueur, auteur de 27 buts la
saison dernière en championnat, a
exprimé le voeux de quitter le
Sporting cet été.
Slimani (28 ans) a été autorisé à
prolonger ses vacances, au
moment où la reprise des entraînements s'est déroulée la semaine
dernière.
Le joueur algérien qui n'a repris
que lundi avec le groupe, a affirmé
à la chaîne de télévision officiel
que son objectif était "remporter le
titre de champion du Portugal la
saison prochaine et aller le plus
loin possible en Ligue des champions d'Europe".
tes, des citoyens, qui viendront se recueillir à la
mémoire de leurs proches
disparus, que certain ne
nient pas d’en faire un rituel
sacré.
Beaucoup
de
citoyens et d’association à
caractère sociale, en cette
occasion, s’organisent, pour
se rendre auprès des personnes âgées, généralement abandonnées, par leur
famille. La direction du centre des personnes âgées
aura tout fait pour rendre le
sourire à cette frange
sociale très sensible et favoriser de visiter leurs pensionnaires et leur souhaiter
deux journées de l’Aïd. Tout
juste après, la prière de l’Aïd
et les embrassades entre
voisins, que la famille se
regroupera autour de la
table, pour le petit déjeuner.
Par la suite les familles se
dépêcheront pour faire la
visite des cimetières, pour
se rappeler de leur mort.
Comme chaque année, les
cimetières de la ville, auront
bénéficié d’un relookage et
désherbage, grâce à la
volonté des autorités locale,
qui auront veillé à leur assurer un entretien exceptionnel et des mesures de sécurités, pour faciliter les visi-
une bonne fête de l’Aïd, tout
en marquant l’évènement
en distribuant des cadeaux
symboliques et en créant
une ambiance conviviale.
Une dame nous dira«
Chaque année, je rends des
visites au centre des personnes âgées, pour espérer
rendre le sourire à ces hommes et ses femmes, notamment ceux abandonnées, et
ce, pour leur éviter de se
sentir seules, séparées du
monde extérieur, particulièrement en cette fête de l’Aïd
El Fitr, car c’est la séparation avec leurs proches qui
les rend triste ». Les établissements
hospitaliers
connaissent également un
mouvement exceptionnel à
l’occasion de l’Aïd El Fitr.
L’ensemble des services
sont envahis, par la population visiteuse de leur proche
et de vastes opérations de
solidarités avec les malades
en cette journée de l’aïd.
Les enfants malades, qui
sont visités sont comblés de
joie avec les friandises et
rafraichissement, dont on
les a servis. Ces bonnes
pratiques qui se répètent
inlassablement à chaque
évènement prouvent que la
société algérienne est encor
solidaire, c’est alors il faut
espérer que cela perdure.
K.B.
Chlef
Leilat El Qadr célébrée à Chettia
Par Amel Korchi
our l’année en cours, la nuit
saine qu’est Leilat El Qadr a été
célébrée par la prière d’El Icha et les
prières surérogatoires du vendredi
1erJuillet 2016 dans la mosquée
Omar Ibn Khettab de Zone 10 dans la
commune de Chettia à 13 kilomètres
du Chef–lieu de la Wilaya de Chlef. À
P
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
Sidi Bel Abbès
Le contrat du Franco-Algérien
Yannis Bessa résilié
La direction de la JS Saoura (Ligue 1 algérienne de football) a décidé de résilier le contrat du
milieu franco-algérien Yannis Bessa pour "insuffisances techniques", a appris l'APS auprès du club
du sud.
Le joueur n'a pas donné satisfaction
lors des séances d'entraînement auxquelles il a
pris part depuis son arrivée cet été, chose qui a
poussé le nouvel entraîneur français Sébastien
Desabre à se passer de ses services, ajoute la
même source. La JSS, qui participera la saison
prochaine à la Ligue des champions d'Afrique, a
recruté six joueurs, en l'occurrence Mehdi
Benaldjia, Moundji, Benmebarek, Aggoune,
Bekakchi, et Bourdim. Ce dernier a débarqué à la
JSS dans le cadre du transfert du milieu offensif de
la JSS Ziri Hammar, qui s'est engagé pour quatre
saisons avec l'USMA. L'opération de recrutement
au sein du club n'est pas encore bouclée, souligne
la même source, qui précise que l'équipe est à la
recherche d'un attaquant.
La formation de
Béchar entamera vendredi un stage préparatoire
d'une dizaine de jours à Ain Témouchent avant
d'enchaîner par un second regroupement en
Tunisie en vue de la saison prochaine.
Régions
Ligue inter-régions de football :
MC OUJDA :
Résiliation du contrat de
l'Algérien Hamiti
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
cet effet, un prêche spécial a été donnée la nuit du vendredi dernier en
présence du Wali accompagné des
autorités civiles et militaires et deux
invités bien renommés Oulémas:
l’Égyptien Mohamed Imed Daoud et
le Jordanien Abderrahmane Saoud
Idriss, la salle de prière de la mosquée a fait le plein.
Les dirigeants de la mosquée ont
Circoncision
de 52 enfants
des fonctionnaires
de la police
Mouvement
dans les directions
des hôpitaux
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texteDans
le cadre des mouvements dans la direction des hôpitaux,
il a été mis fin aux fonctions du directeur de l’EPSP de
Ténès et la nomination d’un nouveau directeur à la tête
de l’hôpital de Sobha. En outre, des permutations ont été
opérées entre, d’une part, les directeurs des EPH les
Sœurs Bedj et Oued Mohamed et, d’autre part, les gestionnaires d’EPSP de Taougrit et d’Oued Fonda. D’après
le directeur de la santé, ces changements visent une
nouvelle dynamique dans la gestion des hôpitaux et des
établissements de soins de proximité.
A.K.
reçu des félicitations de la Direction
de Wilaya des affaires religieuses et
des wakfs. À l’issue de la prière, une
cérémonie de remises des diplômes
et cadeaux au profit des meilleurs
récitants du Coran au nombre d’une
soixantaine de jeunes dans les deux
sexes a eu lieu dans la même mosquée.
A.K.
Une opération de circoncision collective a été organisée au profit de 52 enfants des fils de policiers et du personnel de la SW. L’opération a été concoctée en collaboration
avec la direction de la wilaya de la santé et de la population,
ainsi que la direction de la culture. A l’occasion de la dite
opération, une soirée culturelle a eu lieu au siège de la
sûreté de la wilaya en l’honneur des enfants circoncis. Tous
les moyens matériels et humains ont été déployés pour le
succès de l’opération.
A.K.
9
Circoncision
de 36 enfants de policiers
dont 4 orphelins
La sureté de willaya de Aïn Defla, en
collaboration avec les Directions de la santé
et de la population et celles des
Moudjahidine, a organisé, une cérémonie
de circoncision de 32 enfants des fonctionnaires de la police ainsi que 4 enfants
orphelins issus de familles démunies.
L’opération s’est déroulée à l’établissement
public hospitalier du centre-ville, en présence des responsables des institutions
suscitées et des familles des enfants circoncis. L’opération s’inscrit dans le cadre de la
prise en charge sociale des fonctionnaires
de police, et la mise en œuvre du programme tracé par la même sûreté de
wilaya. À noter que des tenues traditionnelles ainsi que des jouets ont été offerts aux
enfants circoncis. Cette louable initiative a
pu se réaliser grâce aux efforts conjugués
des responsables de la police au niveau
locale et le personnel de l’EPH de Aïn
Defla. Les organisateurs ont réquisitionné
toutes ressources matérielles et humaines
pour le succès de l’opération qui concrétise
la solidarité et le travail humanitaire pendant
le mois sacré pour que la joie emplie le
cœur des enfants et de leurs familles.
A.K.
Chlef
Le bureau du FCE distribue
300 packs alimentaires
Trois cents (300) packs alimentaires
ont été distribués à Chlef au profit des familles nécessiteuses par le bureau du forum
des chefs d’entreprises de Chlef. Selon Mer
Rahmoune, le délégué du FCE à Chlef,
cette opération de solidarité est appelée
projet FCE, organisée en collaboration avec
différentes association caritative nationales
dont SIDRA, ainsi locales. Cette opération
vise à rendre le sourire aux familles nécessiteuses et de répondre à leurs besoins et à
enraciner la culture de don et de partage
avec l’ensemble de catégories sociales de
la wilaya de Chlef. C’est l’association
SIDRA qui se charge de la distribution des
deux quotas. Ce couffin ramadanesque est
sous forme d’un grand pack alimentaire
contenant de principaux produits alimentaires, et porte le slogan « les entreprises
Algériennes se mobilisent ». Mer Rahmoun
estime que l’opération de solidarité initiée
par le FCE ne se limite pas uniquement
aux packs de Ramadhan mais elle s’étendra
pour toucher plusieurs franges de la
société. Des opérations similaires vont,
enchaîne le même interlocuteur, être lancées à l’instar de la distribution des fournitures scolaires pour les enfants issus des
familles démunies à la rentrée scolaire procaïne.
A.K.
Chlef
Des habits neufs
pour 100 orphelins
Noble geste que celui à inscrire à l’actif
de l’association des parents d’enfants handicapés mentaux et moteurs qui a pris en
charge cent orphelins, à la plus grande joie
de ces derniers. En effet, la bien nommée
association, a distribué gratuitement des
trousseaux vestimentaires pour l’aïd et des
paires de chaussures neuves et des colis
contenant des produits alimentaires au profits des familles démunies. L’opération a
ciblé 73 familles habitant dans 23 douars
relevant de la commune de Dahra. «Les
produits distribués proviennent des dons
des bienfaiteurs des communes de Tadjena,
Ain Merane, Boulaire, Chettia, Sebha, et
oued R’hiou » apprend-on du président de
la dite association. Il y a lieu de noter que
les cadeaux sont faits à l’occasion de la
célébration de la 27 éme journée de
Ramadhan.
A.K.
Régions
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Économie
Ouzellaghen
Bejaïa
Une nuit
des sports martiaux
à « Assirem Gouraya »
Un projet de sablière
objet de controverse
Dans le cadre de la célébration de la
fête nationale de l’indépendance, l’association “ Assirem Gouraya “ de la ville de Bejaia,
a organisé dans la soirée du mardi dernier,
une « nuit des sports martiaux et de combats », au niveau de la salle OPOW. Des
disciplines qui peuvent apporter beaucoup à
la frange juvénile que cette dernière se doit
accorder plus d’importance, outre le but de
faire connaître l’histoire nationales à travers
la célébration de cette journée, demeure l’objectif de cette manifestation organisée par la
dite association, nous fait savoir son président. Ce dernier rappelle que plusieurs
équipes sportives dans divers disciplines et
différentes régions de la wilaya, à l’image
des localités de Barbacha, d’Ichelaten entre
autres ont répondu présent pour célébrer
cette journée historique dans un cadre des
plus convivial. Il convient de souligner que
l’association “ Assirem Gouraya” figure parmi
les organisations les plus actives au niveau
de la ville de Bejaia, de par ces activités et
sa présence sur le terrain à longueur d’année. Cette association multidisciplinaire qui
accorde une grande importance au sport de
montagne pour mettre en exergue les différentes régions enclavées du relief montagneux de la wilaya aux citoyens. Une richesse abandonné qui mérite une prise en charge, c’est ce que fait l’association à travers les
différentes sorties organisées dans ces
région, outre le fait de valoriser les produits
de territoire notamment dans la région de
Bni Maouch réputée pour ces produits de
haute qualité au niveau national et international, et le rôle sensibilisateur de ces sorties
pour la protection des sites naturels et de
l’environnement sans pour autant oublier la
promotion de l’activité touristique”, indique
M.Rabbi Amar présidant de l’association
Assirem Gouraya.
M.H.
Importation des produits alimentaires et du ciment au 1er trimestre
Les prix en baisse
Les prix moyens à
l’importation des
produits alimentaires
et du ciment importés
par l’Algérie ont,
dans l’ensemble,
poursuivi leur baisse
durant le premier
trimestre 2016 par
rapport au même
trimestre de 2015, a
appris l’APS auprès
du ministère du
Commerce.
insi, les prix moyens à
l’importation
des
matières
premières
destinées à l’industrie agro-alimentaire ont été marqués par
des baisses allant entre 4% et
27% à l’exception de l’huile
brute de tournesol. Pour les
céréales, les prix ont reculé à
345 dollars/tonne (usd/t) pour le
blé dur (-25% par rapport au 1er
trimestre 2015), à 203 usd/t
pour le blé tendre (-19,1%) et à
179 usd/t pour le maïs (14,8%). Le prix ont baissé à
2.469 usd/t pour les poudres de
lait (-19%), à
340 usd/t pour le sucre roux (15,2%), à 609 usd/t pour les
huiles brutes pour l’industrie alimentaire (-27,4%). Par contre,
l’huile de tournesol a vu ses prix
à l’importation augmenter à 839
usd/t (+7%).
A
L’incertitude plane
toujours quant au
lancement du projet
d’une carrière
d’extraction de sédiments
alluvionnaires dans la
vallée de la Soummam.
n effet, a en croire nos
sources locales, plusieurs villages de la région suscité
conteste énergiquement l’installation
d’une telle unité de surcroît sur le lit
majeur de l’oued Soummam, plus
exactement à l’embouchure de l’Oued
Ighzer Amokrane .Ainsi, les villageois
de Selouana ont carrément investis
E
les locaux de l’APC pour manifester
leur refus d’un tel projet dans leur
localité, une décision qui intervient,
indique notre source suite à une
assemblée générale des habitant
dudit village qui ont été unanimes à
s’opposer à ce projet de sablière, et
ce d’autant plus que le propriétaire de
projet, qui n’est autre qu’un industriel
de la région de la Soummam a fait
déjà une première tentative de réalisé
son projet dan la commune de
Chellata relevant de la daïra d’Akbou,
sans pour autant voir son vœu
rehaussé ,à la faveur d’une farouche
opposition de habitants de cette localité. Dans le même cadre d’idées, les
habitants du village Khenfour, ont
décidé, au terme d’une réunion de
concertation entre les villageois,
tenue le week-end dernier, de ne pas
laisser faire le dit industriel. Les rai-
sons invoquées par les contestataires
du projet ont trait à la préservation de
l’environnement et de la santé
publique.” notre région ne manque
pas assez de divers rejets et autres
sources de pollution, nuisibles à plus
d’un titre sur notre santé et notre environnement qu’il convient de sauvegarder “, regrette un habitant de vallée de la Soummam interrogé à ce
sujet, soulignant dans la foulée que
seul le propriétaire de cette sablière
en tirera profit. Il y a lieu de signaler
au final qu’une commission d’enquête
a été mobilisée par les services
concernés
pour
recueillir
les
doléances et autres propositions des
habitants en question. En attendant
les résultats de cette commission,
nous reviendrons sur ce sujet dans
nos prochaines éditions.
M.H.
Hausse fulgurante
des prix à l’importation
du café torréfié
Pour les autres produits de
L
d’autres investissements de base pour
booster l’artisanat et l’économie de la
région, indique notre source, soulignant
dans ce sens que le nouveau plans
d’aménagement du territoire (PDAU)
intercommunal en dessine dors et déjà
les contours d’une dynamique de développement de la région. Il faut dire que
ce dernier repose incontestablement
sur l’exploitation des potentialités
locales et pourvoir l’Assemblée locale
de moyens d’autofinancement, outre la
promotion de l’investissement. De leur
côté les habitants de cette localité
déshérité, que nous avons l’occasion
de toucher de près n’ont pas cher leur
joie de voir un jour leur municipalité
rejoindre la liste des communes développée.
M.H.
Célébration de la fête de l’indépendance à Bejaia
La distribution de logements au menu
l’occasion de la
Célébration du 54ème
anniversaire de l’indépendance, le wali de Bejaia, M. Ould
Salah Zitouni a procédé à
l’inauguration de certains projets achevés et la distribution
de logement au profit des benificaires à travers les différentes
localités de la wilaya. Ainsi, le
chef de l’exécutif de la wilaya a
inauguré deux stades de proximité, en l’occurrence au
À
niveaux des quartiers de Sidi
Ahmed et la cité CNS dans le
chef-lieu de la wilaya, en plus
d’une antenne administrative
dans la commune de Darguina,
d’un bureau de poste au
niveau de la cité Mezzai
Abdelkader sis au village
Taâssast, d’une fontaine
publique à la rue Bouchemal
Abdelkader. Le wali à saisi l’occasion également pour donner
le coup d’envoi du festival des
arts plastiques à la maison de
la culture Taos Amrouche et le
lancement du chantier des travaux de rénovation des cités
300, 600 et 1000 logements à
Bejaia-ville. La cité 360 logements a été baptisée du nom
du chahid Ait Mokrane Ismaïl
par le premier responsable de
la wilaya avant de rendre visite
au centre de l’enfance assisté
dans le quartier Ihaddaden.
Par ailleurs, quelque 40 loge-
10
20,7%), de 3.055 usd/t pour les
viandes bovines congelées (11,5%), de 4.329 usd/t pour les
crustacés congelés (-13%) et
de 1.320 usd/t pour les poissons congelés (-17,3%). Citant
également le ciment de
construction dans son analyse,
le ministère du Commerce
indique que son prix moyen à
l’importation a affiché une baisse de près de 21% en s’établissant à 61 usd/t durant le 1er trimestre de 2016. Concernant la
répartition des importations par
opérateur économique, les
deux offices de régulation,
Office national interprofessionnel de lait
(Onil) et Office algérien interprofessionnel des céréales
(Oaic), ont encore dominé les
importations de poudre de lait
et des blés respectivement.
Ainsi, l’Onil a importé 32.752 t
de poudre de lait destinées à la
transformation durant le 1er trimestre 2016 (41,26% des
quantités globales importées),
tandis que le reste des importa-
tions a été essentiellement
réparti entre dix (10) principaux
importateurs privés. Les principaux pays fournisseurs de
l’Algérie en poudre de lait sont
au nombre de 14 dont les 5 premiers sont la Nouvelle-Zélande
(28,03% des quantités importées), l’Argentine (23,42%), la
France (19,71%), l’Uruguay
(9%) et la Pologne
(8,86%). Pour les blés dur et
tendre, l’Oaic a réalisé la quasi
totalité des quantités importées
sur la même période avec
l’achat de 2,037 millions t
(96,12% de la quantité totale
importée). Pour les huiles alimentaires brutes dont les principaux importateurs sont au
nombre de six (6), une société
privée est demeurée en première position avec 60,34% de la
quantité totale importée. En
matière d’importation de sucre
roux, cette même société privée
est demeurée dominante en
assurant 84,5% du total importé
pour une quantité de 370.964 t
(124 millions usd). Quant au
Bananes et pommes: Plus
de 80 millions dollars
d’importations
En ce qui concerne les fruits
frais, il a été importé pour 50,8
millions dollars de bananes
durant le 1er trimestre 2016
(contre 48,35 millions dollars au
1er trimestre 2015) et pour 31,3
millions dollars de pommes
(contre 37 millions dollars). La
facture a été de 6,7 millions dollars pour les amandes décortiquées (contre 4,74 millions dollars), de près de 5 millions dollars de raisins secs (contre 3,88
millions dollars), et de 725.203
dollars d’abricots secs (contre
500.543 dollars), alors que les
importations des pruneaux secs
se sont chiffrées à 1,14 million
dollars (contre 2,56 millions dollars). Il est, par ailleurs, constaté que la facture de l’ail importé
a fortement augmenté en passant à 11,17 millions dollars
(contre 8,48 millions dollars.
L’Algérie reste une destination attractive
Ighrem appelée à sortir de son isolement
Selon une source municipale cette localité appelée à devenir le deuxième pôle
urbain après le chef-lieu communal,
sera inévitablement renforcé par
d’autres équipements publics et autres
infrastructures aussi indispensables à la
vie communautaire. La localité en question à bénéficié d’un projet de réalisation d’un lycée qui est actuellement en
voie de construction en attendant
large consommation (produits
d’épicerie), leurs prix à l’importation ont connu des baisses
oscillant entre 4,7% et 31% à
l’exception des prix du café torréfié qui ont augmenté de
447,7% (18.145 usd/t contre
3.313 usd/t au 1er trimestre
2015), des pâtes alimentaires à
1.651 usd/t (+5,2%) et du thé à
2.149 usd/t (+0,2%). Le prix du
café non torréfié a été de 2.102
usd/t (-12,4%), du concentré de
tomate à 1.245 usd/t (-25,2%),
du sucre blanc à 500 usd/t (7,8%) et du lait infantile à 6.784
usd/t (-4,7%) . Pour les
légumes secs, des baisses ont
été observées pour les haricots
secs à 914 usd/t (-37%) et les
pois secs à 553 usd/t (-27%),
alors que des hausses ont marqué l’ail à 1.661 usd/t
(+50,73%), les lentilles à 1.051
usd/t (+9,6%) et les pois
chiches à 1.147 usd/t (+8,62%).
Concernant les viandes et poissons, les prix à l’importation ont
été de 3.473 usd/t pour les
viandes bovines réfrigérées (-
sucre blanc, il est constaté
qu’une autre société privée a
dominé ce marché à hauteur de
51,3% des importations de ce
produit alimentaire effectuées
durant les trois premiers mois
de l’année 2016. Concernant le
café non torréfié, les principaux
importateurs sont au nombre de
huit (8) avec 50,74% du total
des importations, alors que
pour le café torréfié, un seul
importateur a réalisé à lui seul
près de 29% des quantités globales importées pour cette denrée. Pour ce qui concerne les
importations de ciment, elles
ont été réalisées à hauteur de
59% par huit (8) opérateurs privés dont la plus grosse part est
détenue par un société étrangère de fabrication de ciment en
Algérie qui a représenté près de
24% des importations globales
de ciment.
Investissement pour les entreprises américaines
Bejaia
e village Bouhkim dans la commune d’Ighrem relevant de la daïra
d’Akbou dans la wilaya de Bejaia, vient
d’être renforcé d’un projet d’équipement
dédié à la jeunesse. Il s’agit, selon nos
sources d’un foyer de jeunes à réaliser
à hauteur du village en question, soulignant que cette structure a fait l’objet
d’une promesse du wali de Bejaia lors
de sa dernière visite dans la région.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
ments ont été distribués par le
wali dans la municipalité
d’Adekar, 110 dans la commune de Taskariout , outre la distribution de 70 logements destinés à la résorption de l’habitat
précaire dans la municipalité
de Boukhlifa relevant de la
daïra de Tichy. Il convient de
signaler que la célébration de
cette fête a aussi marquée par
la levée des couleurs et une
prise de parole par le secrétai-
re de wilaya de l’Organisation
nationale des moudjahidines,
et ceci au niveau du musé du
moudjahid du centre-ville. La
délégation de wilaya a eu aussi
à visiter une exposition de photos, outre la récompense des
lauréats des de diverses compétition sportives avant d’effectuer un visite à domicile d’un
moudjahid et d’une veuve de
chahide.
M.H.
Algérie demeure une destination
attractive en matière d’investissement pour les entreprises américaines, a
indiqué mardi le Département d’Etat,
soulignant la politique de diversification
économique lancée par le gouvernement pour réduire les importations et
faire participer le secteur privé dans la
création de la croissance. Dans son rapport 2016 sur le climat d’investissement
dans le monde, le Département d’Etat
relève que ½ l’Algérie reste un marché
lucratif pour de nombreuses entreprises
américaines et que plusieurs secteurs
offraient ½ d’importantes possibilités de
croissance à long terme pour les entreprises américaines ».Citant des représentants du secteur privé américain opérant en Algérie, le Département d’Etat
précise que l’investissement en Algérie
est très porteur notamment les secteurs
de l’agriculture, du tourisme, des technologies de l’information et de la communication, de l’énergie, des infrastructures
de la construction, et de la santé. En
Algérie ½ les opportunités d’affaires se
trouvent presque dans tous les secteurs
» relève encore le Département d’Etat.
Cependant, Il relève que les entreprises
américaines doivent surmonter les barrières linguistiques et faire face égale-
L’
ment à la concurrence des entreprises
chinoises, européennes et turques opérant en Algérie . Le rapport souligne que
la baisse des cours de pétrole a incité le
gouvernement à mener une politique de
diversification économique pour réduire
le volume important des importations
tout en associant le secteur privé dans la
création de la croissance.
Pour ce faire, le gouvernement a ciblé
des secteurs hors hydrocarbures pour
augmenter l’investissement dans les
secteurs public et privé tout en mettant
l’accent sur les investissements directs
étrangers dans les projets destinés à
réduire les importations et à créer l’emploi, enchaîne le Département d’Etat. Le
gouvernement a également mis en place
tout un dispositif d’incitations à l’investissement en offrant des réductions
fiscales pour les entreprises souhaitant
investir en Algérie dans les secteurs de
l’automobile et des énergies renouvelables. Le Département d’Etat rappelle
également l’accord d’assistance technique signé avec la Banque Mondiale en
novembre 2014 visant à améliorer la
position de l’Algérie dans le classement
Doing Business. Dans le cadre de cet
effort, le Premier ministre Abdelmalek
Sellal a créé un comité dédié à l’amélio-
ration du climat des affaires en demandant aux ministères de l’Industrie et des
Mines, des Finances et de l’Intérieur
d’appuyer tout dispositif en mesure de
doper l’investissement, souligne le
Département d’Etat dans son rapport.
En évoquant le dispositif réglementaire
régissant l’investissement étranger, le
rapport précise qu’en dépit du fait que la
règle 51/49% fixe la part de l’investisseur étranger à 49%, ½ il y a peu de loi
restreignant
les
investissements
étrangers en Algérie ». Le Département
d’Etat explique, en se référant aux précisions apportées par le gouvernement
algérien sur l’institution de cette mesure,
que cette règle ne constitue pas un ½
obstacle pour les IDE » mais vise plutôt
à diversifier les investissements, favoriser la croissance du secteur privé, créer
de l’emploi pour les nationaux et assurer
le transfert de la technologie. En outre,
ce dispositif offre une série de mesures
adaptées permettant à l’actionnaire
étranger même minoritaire d’assurer le
management de l’entreprise. Dans
Certaines entreprises mixtes, l’actionnaire étranger devient majoritaire avec
plusieurs partenaires nationaux. Le rapport cite également les différentes incitations fiscales accordées aux investis-
15
seurs étrangers comme les allégements
fiscaux sur le revenu des entreprises et
la taxe sur la valeur ajoutée. Il constate
que le nouveau portail d’information en
ligne dédié à la création d’entreprises
(www.jecreemonentreprise.dz) ½ est
clair, bien conçu et permet une navigation rapide ». Le site répertorie un maximum de 9 étapes impliquant 7 agences
pour créer une entreprise en Algérie. Le
temps nécessaire pour enregistrer une
entreprise en Algérie est de 14 à15
jours, alors que le rapport Doing
Business de la Banque mondiale
énumère 12 étapes qui nécessitent 20
jours pour accomplir cette procédure.
Le rapport note, par ailleurs, que l’expropriation, le recours à l’arbitrage international et la protection intellectuelle sont
régis par des lois obéissant aux normes
internationales. L’Algérie a des lois qui
définissent toute action d’expropriation
et les tribunaux reconnaissent et
appliquent les décisions des chambres
arbitrales internationales. Le secteur
bancaire en Algérie demeure solide et ½
en bonne santé financière», indique le
département d’Etat en mettant en exergue l’absence de restrictions dans l’ouverture des comptes en devises pour les
étrangers.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
Concours du meilleur gâteau traditionnel et oriental
Plus de 25 artisanes
étaient au rendezvous du concours
du “meilleur gâteau
traditionnel”,
organisé ce
dimanche 03 juillet à
la bibliothèque
Naimi Abdelkader,
par la dynamique
association pour la
promotion de la fille
créatrice, sous la
présidence de Mme
Mansouri Hadjla.
Par K.Benkhelouf
cet évènement ont
assistés, le directeur
de l’artisanat, plusieurs élus de l’APW et de
l’APC, dont Mr Akkal vice président APW, Mme le Dr Fateh
Samira,
présidente de la
commission chargée des
associations et des affaires
socioculturelle et sportive de
l’APW, Mr Géryville élu APC et
des représentants d’associations.
Les concurrentes venues de
plusieurs localités de la wilaya
à savoir Benbadis, Ain el berd,
Sidi Lahcen, Ain Trid, Sfisef,
A
Sidi Hamadouche et Sidi Bel
abbès, sont décidés chacune
d’entre elle à présenter de
savoureux gâteaux de différents formes, tailles et origine.
Les gâteaux, dont beaucoup
d’entre eux, nous reviennent
systématiquement à l’esprit et
à travers eux, une nostalgie
qui nous envahie tel que le
“Torno”, “Kaak Ouahrani ou
tlemçani”,
“Makrout”,
“Griouech” et “Ghribia”.Une
variété de gâteaux de « chez
nous »
qui se préparaient à l’occasion des mariages, des fêtes
religieuses (Aid El Seghir et El
Kebir) et autre. Certaines
aussi, se sont présenté avec
des pâtisseries syrienne très
prisés actuellement, d’où la
nécessité de « leur promotion
et leur valorisation, dans de tel
évènement», estiment les
organisateurs.Ce concours a
permis aux femmes de prendre part à cette compétition,
organisé par « l’association
pour la promotion de la fille
Créatrice » en collaboration
avec la commission sociales,
culturelle et sportive, pour
mettre en exergue leur savoirfaire dans la préparation de
gâteaux,
constituant une
source de revenus pour beaucoup d’entre eux, qui ont soit
des locaux, soit produisant
chez eux, pour approvisionner
certains
commerces.Les
concurrentes ont rivalisé d’ingéniosité pour présenter de
savoureux gâteaux de tailles
et de formes différentes, typiquement propre à la région
pour certain, ainsi que d’un
savoir faire d’autres pays
arabe. L’exposition présentée,
n’a pas manqué de faire saliver les visiteurs, et d’engager
un échange sur la préparation
de la diversité de ces délices
présentés.Le jury a supervisé
ce concours avec grande difficulté, pour départager les candidats, qui se valaient en
grande partie. Mais en finalité,
toutes les candidates, méritaient de la considération,
pour leur savoir faire et les
plateaux de gâteaux traditionnels exposés, allaient être
offerts, le jour de l’Aid El Fitr
aux personnes âgées de
Gambetta.
Selon le vice président de
l’APW Mr Akkal qui était présent à l’évènement, « l’objectif de cette compétition est de
« préserver et de promouvoir
la pâtisserie traditionnelle qui
reste indissociable du patrimoine culinaire, de notre
wilaya- Et à l’occasion il a tenu
à féliciter l’Association pour la
Promotion
de
la
Fille
Créatrice, il tenait à la féliciter
pour les efforts, qu’elle
déployait. »… Mme le Dr
Fatah Samira, a tenu à «
encourager à travers l’association organisatrice de l’évènement,
l’ensemble
des
autres associations, qui en
activant contribuent au développement local et à la créativité ». Quand à Mme
Mansouri Hadjla, présidente
de l’Association pour la promotion de la fille Créatrice,
elle nous déclarera, que « la
diversité de l’activité de l’association va dans le sens de
faire promouvoir, toutes les
capacités artisanales ou autre
que la femme belabbésienne
est en mesure de réaliser, et
notre association veille à permettre à nos sœur de faire
ressortir leur savoir faire »
Des cadeaux symboliques,
ont été distribués à l’ensemble des participantes, par les
membres présent à cet événement, qui rentre dans le cadre
du programme des activités
de l’APC, pour ce mois de
ramadhan.
9ème festival de la chanson oranaise du 10 au 14 juillet
Une cinquantaine d’artistes
y participent
ne cinquantaine d’artistes prendront
part à la 9ème édition du festival de
la chanson et de la musique oranaise
prévue du 10 au 14 juillet au théâtre
régional “Abdelkader Alloula”, a-t-on
appris auprès du commissariat du festival. Les soirées artistiques qui débuteront à partir de 19 heures seront animées par de grands noms de la chanson
oranaise, à l’instar de Houria Baba,
Djahida, Baroudi Benkhedda, Houari
Oulhaci, Messabih et Maati El Hadj,
ainsi que de jeunes chanteurs rai dont
Cheb Abbes, Cheb Redouane et Hasni
junior. Une dizaine de jeunes ayant
réussi à une présélection parmi des
U
dizaines de candidats seront, par ailleurs, en lice pour les trois premières
places d’un concours de la chanson
ornaise, a-t-on indiqué, ajoutant que la
présélection, suite à un casting lancé en
juin, a été faite par un comité composé
de grands artistes oranais tels que
Kouider Berkane, Abdellah Ben Ahmed
et Cheikh Saidi en plus de cadres du
secteur de la culture. Les artistes professionnels et jeunes amateurs reproduiront ainsi d’anciens tubes du répertoire
oranais et d’autres nouveaux, a ajouté la
commissaire du festival, Rabéa
Moussaoui. Des figures ayant contribué
à la promotion du genre oranais seront
en outre honorées à cette occasion, en
l’occurrence la chanteuse Meriem Abed
et le défunt Belkacem Boutheldja (19472015), considéré comme l’un des trois
fondateurs du rai à côté de Bellemou
Messaoud et Boutaiba Seghir. Plus de
120 artistes ont animé la 8ème édition
du festival de la chanson et de la musique oranaise, tenue au théâtre de verdure. La directrice de la Culture et commissaire du festival, Rabéa Moussaoui,
a introduit une réduction dans le nombre
des participants pour cette neuvième
édition en raison de la faiblesse du budget alloué à l’événement, expliquée par
la conjoncture économique actuelle
Régions
6500 nouvelles
places pédagogiques
“Rêveries
de l’acteur
solitaire”
en compétition
Le long métrage de fiction
“Rêveries de l’acteur solitaire” du
réalisateur algérien Hamid
Benamra prendra part à la compétition officielle du 2e Festival
international du film arabe de
Gabes (Tunisie) prévu du 24 au
30 septembre prochain, a-t-on
appris auprès des organisateurs.
Sortie en 2016, cette autoproduction de 103 mn est une immersion dans l’imaginaire et les opinions de l’artiste algérien à travers un portrait cinématographique libre de l’acteur Mohamed
Addar. Alternant entre images
d’archives et des plans récents
tournés entre l’Algérie et la
France, cette £uvre suit le comédien Mohamed Addar dans la préparation et les représentations de
la pièce de théâtre “Hamma le
cordonnier” écrite dans les
années 1980 par l’actuel ministre
de la Culture, Azzedine Mihoubi.
Dans cette pièce, une tentative
de faire renaître le théâtre populaire, il est question de perception
de l’histoire, de relation entre le
politique et l’intellectuel et des
changements majeurs en Algérie
de 1988 à aujourd’hui. “Rêveries
de l’acteur solitaire” aborde également la condition de l’artiste algérien, la relation du cinéma et du
théâtre avec le public mais aussi
les “rêveries” du réalisateur luimême qui confronte des images
reflétant les mêmes réalités avec
un intervalle de près de trente
ans. Le avait reçu en février dernier une “mention spéciale” du
jury des Journées cinématographiques d’Alger (Jca) et la même
distinction en mars de la même
année au Festival du film africain
de Louxor (Egypte). Cette année,
le film a participé au Festival
international de cinéma et
mémoire commune de Nador
(Maroc) ainsi qu’au Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Créé en 2015
par l’association culturelle
“Jousour” (Passerelles), le
Festival international du film
arabe de Gabes dont le programme de cette édition n’est pas
encore finalisé, vise à promouvoir
la culture cinématographique
auprès de la jeune population
locale et à faire du cinéma
comme vecteur du développement. Des ateliers de formation à
l’écriture de scénario et aux
métiers de la prise de son et du
traitement de l’image seront également organisés en marge de
cette manifestation.
Selon nos
sources, la
nouvelle rentrée
universitaire sera
marquée par la
disponibilité de
quelque six mille
cinq cents
nouvelles places
pédagogiques
qui seront
ouvertes aux
candidats reçus
au baccalauréat
2016.
ette nouvelle a été
annoncée par le
recteur de l’université « Ibn Khaldoun » en
marge de la cérémonie de
sortie des étudiants majors
de promotion, en présence
du wali de la wilaya, responsables et élus locaux
ainsi que la communauté
universitaire.
C
Salamanque (est).
Datée du 16 avril 1937, l’accréditation de
l’auteur du “Petit Prince” lui avait été
remise par le bureau en charge de la
Propagande de la République, auprès
duquel les journalistes travaillant en territoire républicain, devaient s’identifier.
Alors âgé de 36 ans, “Saint-Ex” y est
présenté comme aviateur et “escribano”
(“notaire”), traduction erronée d’ “écrivain” en espagnol. “Sa carte nous livre
des informations précieuses sur son
séjour à Madrid”, a expliqué Policarpo
Sanchez, avocat et historien amateur de
14
52 ans qui a découvert le document le
30 juin. Ce passionné avait d’abord
cherché le document en vain parmi les
documents relatifs aux journalistes couvrant le conflit. C’est en marge de
recherches sur le cinéma pendant la
guerre d’Espagne, qu’il le trouve par
hasard, “au milieu de documents d’un
petit village de la province de Tolède”. A
Madrid, Saint-Exupéry avait donné
l’adresse de l’hôtel Florida, où logeaient
de nombreux correspondants de guerre
comme l’écrivain américain Ernest
Hemingway ou le photojournaliste hon-
visite du Premier ministre,
Abdelmalek Sellal, dans la
wilaya. D’autre part, les
mêmes sources rapportent
que cinq milles (5 000)
autres places pédagogiques, dont mille pour l’institut des sciences vétérinaires et deux mille lits, seront
ouvertes au titre de l’année
universitaire 2016-2017.
L’université est fréquentée,
selon les chiffres de l’année universitaire écoulée
par plus de 26.140 étudiants dont 259 étudiants
étrangers de seize nationalités différentes dans les
deux cycles, ceci dans l’attente de la proclamation
des résultats du baccalauréat dans les prochains
jours .
S.M.
4193 candidats affrontent l’ « oral »
e concours pour le recrutement
d’enseignants pour les trois
paliers au profit de la direction de
l’éducation de la wilaya de Tiaret et
qui drainé comme d’habitude un
grand nombre de candidats (15.515)
des deux sexes et tous niveaux
confondus se poursuit avec l’épreuve
de l’examen oral par les 4.193 reçus
aux épreuves écrites , pour prétendre
briguer un poste sur les 413 places
réservées à la wilaya. Selon les premières informations recueillies dans
certains centres à l’exemple de celui
du lycée « Commandant Zoubir », les
épreuves encadrées par les inspecteurs pédagogiques et les proviseurs
de lycées se déroulent suivant les
instructions du ministère : choix des
L
questions, temps de réflexion
accordé au candidat. Seul point noir,
certains cadres des tutelles et qui ont
constitué les commissions d’antan
sont toujours là et ils promettent
même, selon certaines oreilles indiscrètes, à leurs proches et amis de les arranger-, comme par le passé,
lors de l’opération de la saisie des
notes. Dans ce cas, qui n’est pas
exclu, d’aucuns s’interrogent sur la
crédibilité accordée à la note des
commissions constituées par les
honorables et intègres inspecteurs
pédagogiques sachant qu’auparavant ces commissions étaient constituées par des gens « choisis » par les
services des examens sans prise en
considération des compétences de la
composante de ces jurys. Pour rappel, selon les chiffres de la cellule de
communication, le nombre de candidats est constitué de 3184 candidats
pour le cycle primaire dont 404 francophones et 3789 arabophones. Le
cycle du moyen compte 980 candidats admis. Le palier du secondaire
compte 29 professeurs reçus aux
épreuves écrites. Enfin, il reste à
noter que les épreuves orales de ce
concours décisif ont été entamées
depuis hier, le 02 juillet 2016 par les
4.193 candidats qui continuent de
redouter la « main de la saisie » à travers les 09 centres désignés par les
services des examens de la Direction
de l’éducation de Tiaret.
S.M.
Trafic de drogue à Mostagnem
L’accréditation de Saint-Exupéry retrouvée
n Espagnol a retrouvé l’accréditation de l’écrivain Antoine de SaintExupéry, envoyé spécial de plusieurs
journaux français pendant la guerre
d’Espagne (1936-1939), ont confirmé
mardi les Archives nationales de la
guerre civile. La fiche de l’aviateur français était perdue car elle n’avait pas été
classée avec d’autres accréditations de
reporters, comme celle de la photojournaliste allemande Gerda Taro, la femme
de Robert Capa, a expliqué Maria José
Turrion, directrice adjointe des Archives
de la guerre civile, situées à
Pour rappel, le secteur de
l’enseignement supérieur
dans la capitale des HautsPlateaux de l’Ouest sera
renforcé cette année par
l’ouverture d’une annexe
de l’université « Ibn
Khaldoun » à Sougueur,
d’une capacité de 1000
places
pédagogiques,
laquelle a été inaugurée la
semaine dernière lors de la
Tiaret
Guerre d’Espagne
U
Quotidien national d’information
Rentrée universitaire à Tiaret
Festival du film arabe
de Gabes en Tunisie
25 artisans au rendez – vous
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
grois Robert Capa.
La guerre
d’Espagne, qui opposait le régime républicain aux insurgés nationalistes menés
par Francisco Franco, fut un des premiers conflits largement couverts par
les médias du monde entier, notamment
par des intellectuels engagés pour la
cause républicaine. Saint-Exupéry l’a
couvert en 1936 depuis Barcelone
(nord-est) pour l’Intransigeant, puis, en
1937, depuis Madrid, pour Paris-Soir.
L’auteur du Petit Prince a disparu en
mer, au large de Marseille, à bord de son
avion en 1944.
Six dealers sous les verrous
gissant sur informations les éléments de
la brigade territoriale de la
commune
de
Ouled
Maalah relevant de la
Daïra de Sidi-Ali, située à
65 kilomètres du chef lieu
de wilaya Mostaganem, ont
réussi à neutraliser en flagrant délit cinq dealers originaires de la wilaya de
Relizane, en possession
d’une quantité de psychotropes.
En effet, la fouille effectuée
A
auprès du véhicule, à bord
duquel se trouvaient les
dealers,
a permis aux
agents de sécurité de récupérer 640 comprimés de
psychotropes et de la
somme de 12 000 dinars.
Présentés par devant le
Procureur de la République
près siège tribunal de SidiAli, les cinq mis en cause
dont l’âge varie de 21 à 30
ans ont été écroués.
Par ailleurs, au niveau du
territoire de la commune de
Ouled Boughalem relevant
de la Daïra de Achaacha,
situé à 85 kilomètres du
chef lieu de wilaya
Mostaganem, un dangereux trafiquant de drogue
en état de recherche
depuis sept années, a été
appréhendé par les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie
nationale.
Les investigations entreprises et la perquisition
dûment mandatée auprès
11
du domicile du Malfrat, a
permis aux agents sécuritaires de récupérer une
quantité de 16 grammes de
kif traité et de la somme de
520 000 dinars. Après avoir
été remis à la justice, le
dealer répondant aux initiales de K.Dj âgé de 42
ans , étant en état de
recherche a été placé sous
mandat de dépôt, par le
Procureur de la République
territorialement compétent.
S.E.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Permanence
de l’Aïd El-Fitr à Mostaganem
Quand le lucre dépasse
la piété
Quoique la Direction du commerce et des
prix de la wilaya de Mostaganem, à l’instar des
autres wilayas, a procédé à l’élaboration de la
liste des commerçants devant assurer la permanence lors des premières journées de l’Aïd ElFitr, encore une fois, le problème d’approvisionnement du pain s’est posé avec acuité.
Se trouvant face à une pénurie qui cache bien
son nom, à la suite du circuit de distribution désorganisée et dûment orchestrée par les boulangers, la plupart des habitants se sont vus dans
l’obligation de se rabattre sur le marché parallèle, contraints d’y payer le prix soit, 30 à 40
dinars la baguette de pain de 250 grammes.
Certes, de nombreux boulangers ont ouvert
leurs commerces tôt dans la matinée, pour éviter
les mesures répressives et les sanctions sévères, conformément à la loi et la règlementation
en vigueur, mais malheureusement, la plus
grande partie de leur production a été livrée aux
revendeurs.
Il est utile de signaler, que certains boulangers
véreux ont profité de cette aubaine, pour multiplier les prix de la baguette de pain. En ce qui
concerne les fruits et légumes, les prix ont
dépassé tout entendement, la carotte à 140
dinars, la pomme de terre entre 60 et 70 dinars
le kilogramme, les haricots verts de 150 à 180
dinars le kilogramme, alors que pour les fruits il
vaut mieux ne pas en parler par le fait que les
bananes ont atteint le seuil de 300 dinars et la
^pastèque entre 80 et 100 dinars.
S.E.
Sidi Ali Bounab
Un retour à la terre des aïeux
et aux traditions séculaires
C’est moment fort de retrouvailles, de retour
à la terre des aïeux et à une tradition séculaire
qu’on vécu, mercredi, les habitants de Vouissi, et
Evla, deux hameaux de la commune de Tadmait
(17 Km à l’ouest de Tizi-Ouzou) enfouis dans le
massif de Sidi Ali Bounab. Grâce à l’initiative du
Comité de village Vouissi/Evla, récemment créé,
une Tawezaat, a été organisée à l’occasion de
l’Aïd, à Vouissi, faisant ainsi revivre une fête fondée sur la solidarité citoyenne. Tawezaat est une
fête du partage comme son nom l’indique. Durant
cet événement organisé généralement la veille de
fêtes religieuses, une bête, généralement un
veau, acheté grâce à la cotisation des villageois
les plus nantis, est sacrifié et sa viande réparties
équitablement entre toutes les familles du village.
De bonne heure, les membres du comité de village, ont acheminé un veau à Sidi El Makhfi, l’endroit ou jadis leurs ancêtres organisaient
Tawezaat (appelé aussi Timechret, dans d’autres
localités de Kabylie). Profitant de la fraîcheur
matinale et de l’ombre des oliviers centenaires,
les organisateurs dont des jeunes et des moins
jeunes se sont mis à la tâche sous l’£il vigilant
des vétérans. Le président de l’Assemblée
Populaire Communale de Tadmait et des membres de la coordination des comités de villages du
Douar de Sidi Ali Bounab ont tenu à honorer par
leur présence, ce retour à la terre natale et aux
traditions séculaires. Une ambiance bon enfant
régnait à Vouissi longtemps déserté par ses habitants qui ont fuit le terrorisme. Les rires et les jeux
des chérubins qui ont accompagné leurs parents,
résonnaient joyeusement, emportés par une
douce brise qui les a parsemé à travers le village
faisant battre à nouveau le coeur des vieilles maisons en ruine. La joie de lisait sur tous les visages. “ Cette première Tawezaat marque le retour
de cette tradition au village. En fêtant cet événement religieux de l’Aid l’Aïd El Fitr, nous lançons
un appel fraternel à tous les habitants de Vouissi
et Evla à l’effet de renouer avec les valeurs que
nous ont légué nos ancêtres à savoir pardonner,
et renforcer la solidarité entre les villageois”, soutient un des organisateurs. Un autre membre du
comité de village Vouissi/Evla souligne qu’il “faut
donner à cette rencontre sa véritable dimension
basée essentiellement sur les valeurs de l’union,
l’entraide, le pardon, le règlement des conflits, la
joie, la largesse d’esprit, le sens de la responsabilité et le sentiment collectif”. “Après l’effort, le
réconfort” comme dit l’adage. La bête dépecée, la
viande réparties en part égales, les villageois se
sont retrouve autour d’une waada (repas collectif)
avant de rentrer chez eux avec des parts généreuses de viande qui garnira le couscous de l’Aïd,
et la bénédiction des aïeux.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
CENTRE DE DÉTENTION DE
GUANTANAMO
LA FERMETURE
SE FAIT DÉSIRER
n groupe d'experts des
droits de l'homme de
l'ONU et de l'OSCE ont
demandé au gouvernement
américain de fermer rapidement le centre de détention de
Guantanamo et de mettre fin à
l'impunité pour les violations
des droits de l'homme et du
droit humanitaire commises
dans le cadre de " la guerre
mondiale contre le terrorisme. "
" La sécurité à long terme ne
peut être retrouvée que si la
page est tournée sur ce chapitre sombre des pratiques de
l'après 11 septembre en
réponse au terrorisme ", ont
déclaré ces experts de
l'Organisation des Nations
Unies et de l'Organisation pour
la sécurité et la coopération en
Europe dans une lettre ouverte
publiée 14 ans après que le
centre de détention est devenu
opérationnel. " Tout le monde
impliqué, y compris au plus
haut niveau, doit rendre des
compte pour les extraditions
extraordinaires, les détentions
au secret, les arrestations arbitraires de civils et les techniques dites 'd'interrogatoire renforcé' décidées et mises en
oeuvre au nom de la lutte
contre le terrorisme ", ont
ajouté les rapporteurs spéciaux
de l'ONU sur la torture, Juan E.
Méndez, sur les droits de
l'homme et lutte contre le terrorisme, Ben Emmerson , et sur
l'indépendance du pouvoir judiciaire, Monica Pinto, le président-rapporteur du Groupe de
travail des Nations unies sur la
détention arbitraire, Seong-Phil
Hong, et le directeur du Bureau
de l'OSCE pour les institutions
U
démocratiques et les droits de
l'homme, Michael Georg Link.
Ces experts ont rappelé que
près d'une centaine de détenus
sont encore prisonniers à
Guantanamo après des années
de détention arbitraire sans
jugement en dépit d'un décret
pris par le président américain
Barack Obama en janvier
2009 pour les libérer ou les
transférer et fermer le centre
de détention dans l'année qui
suit. " Ce sont les grands
oubliés alors que les Etats-Unis
passent d'une 'guerre contre le
terrorisme' à une 'guerre contre
l'extrémisme', sans avoir
reconnu, examiné et fait
amende honorable pour les violations passées des droits
humains fondamentaux ", ontils souligné. Dans leur lettre
ouverte, les experts ont appelé
à la fin immédiate de la détention arbitraire prolongée de
tous les prisonniers de
Guantanamo en les libérant
dans leur pays d'origine ou
vers un pays tiers s'ils risquent
d'être persécutés, ou bien en
les transférant dans des centres de détention ordinaires
aux Etats-Unis afin qu'ils
puissent être poursuivis
devant des tribunaux ordinaires. " Le gouvernement américain doit également veiller à ce
que les détenus, anciens et
actuels, de Guantanamo, ainsi
que les personnes qui ont été
détenues secrètement aient
accès à des réparations pour
les violations de leur droit à ne
pas subir une détention arbitraire, des tortures et des mauvais traitements ", ont encore
dit les experts.
3,6 MILLIONS D'ENFANTS SONT
EXPOSÉS À DES RISQUES ACCRUS
DE VIOLENCE EN IRAK
UN DRAME
À L'INFINI
e Fonds des Nations
unies pour l'Enfance
(Unicef) a averti jeudi que 3,6
millions d'enfants irakiens
avaient un besoin urgent de
protection, sur fond de violence croissante dans le pays.
Le rapport de l'Unicef, intitulé
" Un lourd prix pour les
enfants ", a révélé qu'un
enfant sur cinq en Irak courait
un risque élevé de décès, de
blessure, de violences sexuelles, d'enlèvement ou de recrutement par des groupes
armés. Le nombre d'enfants
exposés à ce type de risques
a augmenté de 1,3 million au
cours des 18 derniers mois,
selon le rapport. Le rapport a
également établi que 4,7 millions d'enfants avaient besoin
d'aide humanitaire, soit un
L
tiers de tous les enfants irakiens. De nombreuses familles sont confrontées à une
détérioration de leurs conditions de vie en raison des violences et des opérations militaires en cours à Falloujah et
aux alentours de Mossoul,
dans le nord de l'Irak. Près de
1,5 million d'enfants, soit 10 %
des enfants irakiens, ont été
contraints de fuir leur foyer en
raison des violences depuis le
début de l'année 2014. La plupart d'entre eux ont été déplacés plusieurs fois de suite. En
conséquence, près d'une
école sur cinq dans le pays
est fermée en raison du
conflit, et près de 3,5 millions
d'enfants en âge d'être scolarisés n'ont pas accès à une
éducation, selon le rapport.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
MENACES TERRORISTES SUR LA FRANCE
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
L'IRAN VA VENDRE 40 TONNES
D'EAU LOURDE AUX ETATS-UNIS
APRÈS L'EURO,
LE TOUR DE FRANCE ?
LE TEMPS DES AFFAIRES
Iran va vendre aux EtatsUnis une partie de son stock
d'eau lourde, utilisée dans les
réacteurs nucléaires, dans le
cadre de l'accord nucléaire avec
les grandes puissances, a déclaré
un haut responsable iranien. "
L'Iran va vendre 40 tonnes d'eau
lourde aux Etats-Unis par l'intermédiaire d'un autre pays ", a
déclaré le vice-président de
l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Asghar
Zarean, sans fournir d'indications
sur cet " autre pays ", le montant
de la transaction ou la date de
l'opération. Il a néanmoins précisé
qu'une fois vendues, les " six tonnes seront utilisées dans les centres atomiques et le reste dans les
centres de recherche américains ".
Cette eau lourde devait être utilisée dans le réacteur d'Arak mais
l'Iran a accepté de le modifier
pour donner des garanties à la
communauté internationale. Dans
le cadre de l'accord nucléaire avec
les puissances du groupe 5+1
(Russie, Chine, Etats-Unis,
France, Royaume-uni, et
L'
Allemagne) conclu le 14 juillet,
l'Iran doit accomplir un certain
nombre de gestes pour limiter son
programme et obtenir en échange
la levée des sanctions internationales. Téhéran a réduit le nombre
de ses centrifugeuses et transféré
l'essentiel de son stock d'uranium
faiblement enrichi en Russie. Il
doit encore retirer le cœur du
réacteur d'Arak pour le transformer
en coopération avec la Chine et
les Etats-Unis. " Nous devons
avoir un accord solide avec la partie étrangère, notamment la Chine
(...) Les documents de l'accord
seront officiellement échangés à la
fin de la semaine prochaine ou
cette semaine ", a déclaré Zarean.
" Tant que l'accord n'est pas finalisé, nous ne prendrons certainement aucune mesure concrète
pour sortir le cœur du réacteur
d'Arak ", a-t-il ajouté.
L'Agence internationale de
l'énergie atomique (AIEA) doit
vérifier que l'Iran a bien rempli
toutes ses obligations, ce qui
permettra la levée des sanctions
internationales.
PLAGES DE FREETOWN
ENVAHIES PAR DES
ALGUES MALODORANTES
a Sierra Leone a lancé des
opérations de nettoyage de
ses plages de la région de
Freetown, la capitale, envahies
depuis quelques jours par des
algues malodorantes qui affectent
le tourisme et la pêche, selon les
autorités et des résidents. Selon
divers témoignages, la catastrophe
affecte les quinze plages de
Freetown depuis une semaine.
Conscientes des difficultés rencontrées par les populations, dont les
pêcheurs, mais aussi les touristes,
les autorités ont pris " des mesures
à court terme de nettoyage des
plages en collaboration avec des
acteurs clés comme le ministère
du Travail et l'Agence pour la protection de l'environnement ", a
déclaré le ministre du Tourisme,
Sidi Yahya Tunis, dans un entretien à l'AFP. " Nous avons lancé un
important dispositif, avec une opération quotidienne de nettoyage à
l'aide de bateaux dragueurs. Les
algues sont en train de dévorer les
plages, c'est malheureux ", a
L
e départ a été donné à
12h51 précises ce
samedi, pour une première étape de 188 kilomètres jusqu'à Utah Beach. Les
198 coureurs au départ, dont 38
Français, parcourront 3535 kilomètres en vingt-et-une étapes,
jusqu'au 24 juillet, terme du Tour
sur les Champs-Elysées. Après un
Euro de football qui n'a connu
aucune attaque terroriste depuis
son ouverture le 10 juin, la question sécuritaire est plus délicate
pour une épreuve cycliste de 3
500 kilomètres gratuite et facilement accessible. C'est pourquoi le
ministère de l'Intérieur à déployé
des moyens " exceptionnels " pour
cette édition, affinée (ces derniers
jours) " en fonction des menaces
éventuelles ". En termes d'effectifs, cela se traduit sur le terrain
par la présence de 23 000 policiers et gendarmes, dont une douzaine affectés pour chacune des
22 équipes participantes. " Chacun
comprend que, cette année, le
Tour de France se déroulera dans
un contexte particulier ", avait
déclaré le ministre de l'Intérieur
Bernard Cazeneuve fin mai, évoquant le risque terroriste toujours à
un niveau " très élevé ", huit mois
après les attentats de Paris qui ont
L
12
LE 10 MAI, LE SÉNAT VOTAIT À UNE TRÈS LARGE MAJORITÉ LA PROLONGATION DE L'ÉTAT
D'URGENCE JUSQU'À LA FIN DE JUILLET, AFIN D'ASSURER LA SÉCURITÉ DE L'EURO ET DU
TOUR DE FRANCE. RÉSULTAT, LA GRANDE BOUCLE 2016, DONT LE DÉPART A ÉTÉ DONNÉ
SAMEDI 2 JUILLET DU MONT-SAINT-MICHEL, SERA LE PLUS SÉCURISÉ DE L'HISTOIRE.
fait 130 morts le 13 novembre. Par
ailleurs, pour la première fois, le
GIGN, l'unité d'élite de la gendarmerie, sera prête à " intervenir à
tout moment en cas de besoin ".
Un poste de commandement réunissant toutes les composantes de
la sécurité sera installé à chaque
arrivée d'étape, géré par les préfets. Lesquels ont également reçu
des consignes précises leur
demandant notamment d'activer
leur centre opérationnel départemental (COD).
TROISIÈME ÉVÉNEMENT
SPORTIF MONDIAL
Dans la semaine, l'organisation du
Tour n'avait pas hésité à communiquer sur les chiffres et moyens
sécuritaires sur ce Tour 2016: Le
Tour, selon les autorités, est " le
premier spectacle populaire gratuit
offert chaque année aux Français
et aux touristes ". Il est suivi par 10
à 12 millions de spectateurs. C'est
le troisième événement sportif
mondial, diffusé dans 190 pays,
couvert par 2 000 journalistes et
regardé par 3,5 milliards de téléspectateurs. Il est clair qu'un attentat commis lors de la retransmission d'une étape en direct, qui
ciblerait par exemple le maillot
jaune, aurait une répercussion
mondiale instantanée. Malgré tout,
quasiment aucune attaque terroriste n'a encore visé directement
des sportifs de haut niveau. Le 13
novembre 2015, les terroristes de
Daech avait ciblé le match de football France-Allemagne au Stade de
France. Sauf que les joueurs sur le
terrain n'étaient pas dans le viseur
des jihadistes, mais bien les "deux
pays croisés" et leurs "mécréants"
selon les mots du communiqué de
revendication de l'organisation islamiste. Le public venu ce soir-là
dans les tribunes restait donc bien
la cible. L'un des rares événements qui avait entraîné la mort de
sportifs fut la prise d'otages
d'athlètes israéliens lors des Jeux
olympiques de Munich en 1972.
Onze d'entre eux avaient été
assassinés au village olympique
par des résistants membres de l'organisation palestinienne
Septembre noir. Un drame qui
s'inscrivait alors dans le contexte
du conflit israélo-palestinien.
DES CYCLISTES
QUI CRAIGNENT PLUS
LES RISQUES DE COURSE
Dans le peloton, les cyclistes
évoquent plus facilement les risques liés à la course qu'au
contexte sécuritaire en lui-même.
" Par définition, les coureurs
savent que leur métier est à risques. Ils ont l'habitude de gérer
d'autres facteurs de risques, surtout les chutes ", explique Yvon
Sanquer, manager de l'équipe
Cofidis. " A partir du moment où il
y a rassemblement public, le danger existe ", renchérit Vincent
Lavenu, son homologue d'AG2R
La Mondiale. " C'est la vie qui est
organisée ainsi dans nos pays
occidentaux. Le contexte est difficile mais je ne pense pas qu'il
faille psychoter ". La participation
au Tour de Turquie, en avril, dans
un pays plus proche des territoires en guerre, avait davantage
suscité d'inquiétude. " On avait
eu des questions, on n'en a pas
eu sur le Tour de France ", se
souvient Philippe Mauduit, le responsable de la formation italienne
Lampre. " Pour les coureurs, c'est
un Tour comme un autre ", estime
Mauduit. " Les coureurs sont
habitués à venir courir en France.
Depuis la mise en place de l'état
d'urgence, il y a eu plusieurs
épreuves importantes ". La présence du GIGN est elle passée
inaperçue auprès d'une majorité
du peloton. " Un Italien, un Russe
ou un autre coureur d'une équipe
étrangère ne fait pas la différence. Pour eux, il y a les gendarmes sur le Tour ", estime Yvon
Ledanois, qui dirige une équipe
américaine (BMC). " Si on est
encadré ou surveillé par le GIGN,
ça me fait dire qu'il y a dû avoir
des menaces et c'est triste. Mais
les coureurs n'en ont pas parlé ",
ajoute-t-il. Les coureurs français,
davantage en prise avec l'actualité nationale, sont plus informés
que les étrangers. Mais, aucune
équipe n'a réellement ressenti un
danger brûlant. " Ce n'est pas
une fixation des coureurs ",
assure Lavenu. " On sait que des
mesures sont prises pour faire en
sorte qu'un désastre n'arrive pas
". " On ne peut pas partir sur un
Tour en ayant ce stress supplémentaire, on fait confiance aux
autorités, confirme Sanquer.
Aujourd'hui, il ne me semble pas
qu'il y ait une phobie du peloton
sur le sujet ". Quand un bruit lointain d'explosion, lié à une exploitation agricole, s'est fait entendre
pendant le récent Dauphiné, plusieurs coureurs ont reconnu "y
avoir pensé". De son côté, pour
le directeur du Tour Christian
Prudhomme, " il faut que la fête
reste fête ". " En 2007, le Tour
était parti de Londres. Il y a eu
une atmosphère incroyable d'enthousiasme, et c'était deux ans
jour pour jour après les attentats
de Londres, a-t-il rappelé vendredi sur France Info. Donc cela
veut dire que nous continuions à
vivre et ne pas rajouter de la peur
à la peur. "
13
ENTRE
LES
ajouté Tunis. L'apparition de ces
algues sur les plages sierra-léonaises n'est pas un phénomène nouveau, mais c'est la deuxième fois
en cinq ans que le phénomène
atteint une telle ampleur. La dernière invasion à grande échelle
remonte à 2011, a rappelé Percival
Showers, professeur à l'Institut de
biologie marine et d'océanographie
au journal local Daily Mail. Depuis
2011, elles apparaissent généralement durant la saison pluvieuse "
en raison de conditions météorologiques inhabituelles dans l'hémisphère Nord ", a expliqué Showers.
" Elles ont tardé à arriver cette
année, mais elles sont arrivées de
manière spectaculaire ", a-t-il dit.
Selon lui, les dernières algues sont
venues de la mer des Sargasses
dans l'Atlantique nord. Cette zone
dépourvue de côtes - contrairement aux autres mers - a donné
son nom à ces espèces, les algues
sargasses, qui menacent les écosystèmes marins particulièrement
dans les Caraïbes.
LIGNES
LE GAZ À QUI ?
- Quelle va être l'étape d'après?
- après quoi?
- la reprise des relations entre
la Turquie et Israël
- la construction d'un oléoduc
reliant les gisements off-shore
de gaz et la Turquie
- quels gisements off-shore?
- ceux au large de Gaza
- ...!?
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
Concours du meilleur gâteau traditionnel et oriental
Plus de 25 artisanes
étaient au rendezvous du concours
du “meilleur gâteau
traditionnel”,
organisé ce
dimanche 03 juillet à
la bibliothèque
Naimi Abdelkader,
par la dynamique
association pour la
promotion de la fille
créatrice, sous la
présidence de Mme
Mansouri Hadjla.
Par K.Benkhelouf
cet évènement ont
assistés, le directeur
de l’artisanat, plusieurs élus de l’APW et de
l’APC, dont Mr Akkal vice président APW, Mme le Dr Fateh
Samira,
présidente de la
commission chargée des
associations et des affaires
socioculturelle et sportive de
l’APW, Mr Géryville élu APC et
des représentants d’associations.
Les concurrentes venues de
plusieurs localités de la wilaya
à savoir Benbadis, Ain el berd,
Sidi Lahcen, Ain Trid, Sfisef,
A
Sidi Hamadouche et Sidi Bel
abbès, sont décidés chacune
d’entre elle à présenter de
savoureux gâteaux de différents formes, tailles et origine.
Les gâteaux, dont beaucoup
d’entre eux, nous reviennent
systématiquement à l’esprit et
à travers eux, une nostalgie
qui nous envahie tel que le
“Torno”, “Kaak Ouahrani ou
tlemçani”,
“Makrout”,
“Griouech” et “Ghribia”.Une
variété de gâteaux de « chez
nous »
qui se préparaient à l’occasion des mariages, des fêtes
religieuses (Aid El Seghir et El
Kebir) et autre. Certaines
aussi, se sont présenté avec
des pâtisseries syrienne très
prisés actuellement, d’où la
nécessité de « leur promotion
et leur valorisation, dans de tel
évènement», estiment les
organisateurs.Ce concours a
permis aux femmes de prendre part à cette compétition,
organisé par « l’association
pour la promotion de la fille
Créatrice » en collaboration
avec la commission sociales,
culturelle et sportive, pour
mettre en exergue leur savoirfaire dans la préparation de
gâteaux,
constituant une
source de revenus pour beaucoup d’entre eux, qui ont soit
des locaux, soit produisant
chez eux, pour approvisionner
certains
commerces.Les
concurrentes ont rivalisé d’ingéniosité pour présenter de
savoureux gâteaux de tailles
et de formes différentes, typiquement propre à la région
pour certain, ainsi que d’un
savoir faire d’autres pays
arabe. L’exposition présentée,
n’a pas manqué de faire saliver les visiteurs, et d’engager
un échange sur la préparation
de la diversité de ces délices
présentés.Le jury a supervisé
ce concours avec grande difficulté, pour départager les candidats, qui se valaient en
grande partie. Mais en finalité,
toutes les candidates, méritaient de la considération,
pour leur savoir faire et les
plateaux de gâteaux traditionnels exposés, allaient être
offerts, le jour de l’Aid El Fitr
aux personnes âgées de
Gambetta.
Selon le vice président de
l’APW Mr Akkal qui était présent à l’évènement, « l’objectif de cette compétition est de
« préserver et de promouvoir
la pâtisserie traditionnelle qui
reste indissociable du patrimoine culinaire, de notre
wilaya- Et à l’occasion il a tenu
à féliciter l’Association pour la
Promotion
de
la
Fille
Créatrice, il tenait à la féliciter
pour les efforts, qu’elle
déployait. »… Mme le Dr
Fatah Samira, a tenu à «
encourager à travers l’association organisatrice de l’évènement,
l’ensemble
des
autres associations, qui en
activant contribuent au développement local et à la créativité ». Quand à Mme
Mansouri Hadjla, présidente
de l’Association pour la promotion de la fille Créatrice,
elle nous déclarera, que « la
diversité de l’activité de l’association va dans le sens de
faire promouvoir, toutes les
capacités artisanales ou autre
que la femme belabbésienne
est en mesure de réaliser, et
notre association veille à permettre à nos sœur de faire
ressortir leur savoir faire »
Des cadeaux symboliques,
ont été distribués à l’ensemble des participantes, par les
membres présent à cet événement, qui rentre dans le cadre
du programme des activités
de l’APC, pour ce mois de
ramadhan.
9ème festival de la chanson oranaise du 10 au 14 juillet
Une cinquantaine d’artistes
y participent
ne cinquantaine d’artistes prendront
part à la 9ème édition du festival de
la chanson et de la musique oranaise
prévue du 10 au 14 juillet au théâtre
régional “Abdelkader Alloula”, a-t-on
appris auprès du commissariat du festival. Les soirées artistiques qui débuteront à partir de 19 heures seront animées par de grands noms de la chanson
oranaise, à l’instar de Houria Baba,
Djahida, Baroudi Benkhedda, Houari
Oulhaci, Messabih et Maati El Hadj,
ainsi que de jeunes chanteurs rai dont
Cheb Abbes, Cheb Redouane et Hasni
junior. Une dizaine de jeunes ayant
réussi à une présélection parmi des
U
dizaines de candidats seront, par ailleurs, en lice pour les trois premières
places d’un concours de la chanson
ornaise, a-t-on indiqué, ajoutant que la
présélection, suite à un casting lancé en
juin, a été faite par un comité composé
de grands artistes oranais tels que
Kouider Berkane, Abdellah Ben Ahmed
et Cheikh Saidi en plus de cadres du
secteur de la culture. Les artistes professionnels et jeunes amateurs reproduiront ainsi d’anciens tubes du répertoire
oranais et d’autres nouveaux, a ajouté la
commissaire du festival, Rabéa
Moussaoui. Des figures ayant contribué
à la promotion du genre oranais seront
en outre honorées à cette occasion, en
l’occurrence la chanteuse Meriem Abed
et le défunt Belkacem Boutheldja (19472015), considéré comme l’un des trois
fondateurs du rai à côté de Bellemou
Messaoud et Boutaiba Seghir. Plus de
120 artistes ont animé la 8ème édition
du festival de la chanson et de la musique oranaise, tenue au théâtre de verdure. La directrice de la Culture et commissaire du festival, Rabéa Moussaoui,
a introduit une réduction dans le nombre
des participants pour cette neuvième
édition en raison de la faiblesse du budget alloué à l’événement, expliquée par
la conjoncture économique actuelle
Régions
6500 nouvelles
places pédagogiques
“Rêveries
de l’acteur
solitaire”
en compétition
Le long métrage de fiction
“Rêveries de l’acteur solitaire” du
réalisateur algérien Hamid
Benamra prendra part à la compétition officielle du 2e Festival
international du film arabe de
Gabes (Tunisie) prévu du 24 au
30 septembre prochain, a-t-on
appris auprès des organisateurs.
Sortie en 2016, cette autoproduction de 103 mn est une immersion dans l’imaginaire et les opinions de l’artiste algérien à travers un portrait cinématographique libre de l’acteur Mohamed
Addar. Alternant entre images
d’archives et des plans récents
tournés entre l’Algérie et la
France, cette £uvre suit le comédien Mohamed Addar dans la préparation et les représentations de
la pièce de théâtre “Hamma le
cordonnier” écrite dans les
années 1980 par l’actuel ministre
de la Culture, Azzedine Mihoubi.
Dans cette pièce, une tentative
de faire renaître le théâtre populaire, il est question de perception
de l’histoire, de relation entre le
politique et l’intellectuel et des
changements majeurs en Algérie
de 1988 à aujourd’hui. “Rêveries
de l’acteur solitaire” aborde également la condition de l’artiste algérien, la relation du cinéma et du
théâtre avec le public mais aussi
les “rêveries” du réalisateur luimême qui confronte des images
reflétant les mêmes réalités avec
un intervalle de près de trente
ans. Le avait reçu en février dernier une “mention spéciale” du
jury des Journées cinématographiques d’Alger (Jca) et la même
distinction en mars de la même
année au Festival du film africain
de Louxor (Egypte). Cette année,
le film a participé au Festival
international de cinéma et
mémoire commune de Nador
(Maroc) ainsi qu’au Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi. Créé en 2015
par l’association culturelle
“Jousour” (Passerelles), le
Festival international du film
arabe de Gabes dont le programme de cette édition n’est pas
encore finalisé, vise à promouvoir
la culture cinématographique
auprès de la jeune population
locale et à faire du cinéma
comme vecteur du développement. Des ateliers de formation à
l’écriture de scénario et aux
métiers de la prise de son et du
traitement de l’image seront également organisés en marge de
cette manifestation.
Selon nos
sources, la
nouvelle rentrée
universitaire sera
marquée par la
disponibilité de
quelque six mille
cinq cents
nouvelles places
pédagogiques
qui seront
ouvertes aux
candidats reçus
au baccalauréat
2016.
ette nouvelle a été
annoncée par le
recteur de l’université « Ibn Khaldoun » en
marge de la cérémonie de
sortie des étudiants majors
de promotion, en présence
du wali de la wilaya, responsables et élus locaux
ainsi que la communauté
universitaire.
C
Salamanque (est).
Datée du 16 avril 1937, l’accréditation de
l’auteur du “Petit Prince” lui avait été
remise par le bureau en charge de la
Propagande de la République, auprès
duquel les journalistes travaillant en territoire républicain, devaient s’identifier.
Alors âgé de 36 ans, “Saint-Ex” y est
présenté comme aviateur et “escribano”
(“notaire”), traduction erronée d’ “écrivain” en espagnol. “Sa carte nous livre
des informations précieuses sur son
séjour à Madrid”, a expliqué Policarpo
Sanchez, avocat et historien amateur de
14
52 ans qui a découvert le document le
30 juin. Ce passionné avait d’abord
cherché le document en vain parmi les
documents relatifs aux journalistes couvrant le conflit. C’est en marge de
recherches sur le cinéma pendant la
guerre d’Espagne, qu’il le trouve par
hasard, “au milieu de documents d’un
petit village de la province de Tolède”. A
Madrid, Saint-Exupéry avait donné
l’adresse de l’hôtel Florida, où logeaient
de nombreux correspondants de guerre
comme l’écrivain américain Ernest
Hemingway ou le photojournaliste hon-
visite du Premier ministre,
Abdelmalek Sellal, dans la
wilaya. D’autre part, les
mêmes sources rapportent
que cinq milles (5 000)
autres places pédagogiques, dont mille pour l’institut des sciences vétérinaires et deux mille lits, seront
ouvertes au titre de l’année
universitaire 2016-2017.
L’université est fréquentée,
selon les chiffres de l’année universitaire écoulée
par plus de 26.140 étudiants dont 259 étudiants
étrangers de seize nationalités différentes dans les
deux cycles, ceci dans l’attente de la proclamation
des résultats du baccalauréat dans les prochains
jours .
S.M.
4193 candidats affrontent l’ « oral »
e concours pour le recrutement
d’enseignants pour les trois
paliers au profit de la direction de
l’éducation de la wilaya de Tiaret et
qui drainé comme d’habitude un
grand nombre de candidats (15.515)
des deux sexes et tous niveaux
confondus se poursuit avec l’épreuve
de l’examen oral par les 4.193 reçus
aux épreuves écrites , pour prétendre
briguer un poste sur les 413 places
réservées à la wilaya. Selon les premières informations recueillies dans
certains centres à l’exemple de celui
du lycée « Commandant Zoubir », les
épreuves encadrées par les inspecteurs pédagogiques et les proviseurs
de lycées se déroulent suivant les
instructions du ministère : choix des
L
questions, temps de réflexion
accordé au candidat. Seul point noir,
certains cadres des tutelles et qui ont
constitué les commissions d’antan
sont toujours là et ils promettent
même, selon certaines oreilles indiscrètes, à leurs proches et amis de les arranger-, comme par le passé,
lors de l’opération de la saisie des
notes. Dans ce cas, qui n’est pas
exclu, d’aucuns s’interrogent sur la
crédibilité accordée à la note des
commissions constituées par les
honorables et intègres inspecteurs
pédagogiques sachant qu’auparavant ces commissions étaient constituées par des gens « choisis » par les
services des examens sans prise en
considération des compétences de la
composante de ces jurys. Pour rappel, selon les chiffres de la cellule de
communication, le nombre de candidats est constitué de 3184 candidats
pour le cycle primaire dont 404 francophones et 3789 arabophones. Le
cycle du moyen compte 980 candidats admis. Le palier du secondaire
compte 29 professeurs reçus aux
épreuves écrites. Enfin, il reste à
noter que les épreuves orales de ce
concours décisif ont été entamées
depuis hier, le 02 juillet 2016 par les
4.193 candidats qui continuent de
redouter la « main de la saisie » à travers les 09 centres désignés par les
services des examens de la Direction
de l’éducation de Tiaret.
S.M.
Trafic de drogue à Mostagnem
L’accréditation de Saint-Exupéry retrouvée
n Espagnol a retrouvé l’accréditation de l’écrivain Antoine de SaintExupéry, envoyé spécial de plusieurs
journaux français pendant la guerre
d’Espagne (1936-1939), ont confirmé
mardi les Archives nationales de la
guerre civile. La fiche de l’aviateur français était perdue car elle n’avait pas été
classée avec d’autres accréditations de
reporters, comme celle de la photojournaliste allemande Gerda Taro, la femme
de Robert Capa, a expliqué Maria José
Turrion, directrice adjointe des Archives
de la guerre civile, situées à
Pour rappel, le secteur de
l’enseignement supérieur
dans la capitale des HautsPlateaux de l’Ouest sera
renforcé cette année par
l’ouverture d’une annexe
de l’université « Ibn
Khaldoun » à Sougueur,
d’une capacité de 1000
places
pédagogiques,
laquelle a été inaugurée la
semaine dernière lors de la
Tiaret
Guerre d’Espagne
U
Quotidien national d’information
Rentrée universitaire à Tiaret
Festival du film arabe
de Gabes en Tunisie
25 artisans au rendez – vous
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
grois Robert Capa.
La guerre
d’Espagne, qui opposait le régime républicain aux insurgés nationalistes menés
par Francisco Franco, fut un des premiers conflits largement couverts par
les médias du monde entier, notamment
par des intellectuels engagés pour la
cause républicaine. Saint-Exupéry l’a
couvert en 1936 depuis Barcelone
(nord-est) pour l’Intransigeant, puis, en
1937, depuis Madrid, pour Paris-Soir.
L’auteur du Petit Prince a disparu en
mer, au large de Marseille, à bord de son
avion en 1944.
Six dealers sous les verrous
gissant sur informations les éléments de
la brigade territoriale de la
commune
de
Ouled
Maalah relevant de la
Daïra de Sidi-Ali, située à
65 kilomètres du chef lieu
de wilaya Mostaganem, ont
réussi à neutraliser en flagrant délit cinq dealers originaires de la wilaya de
Relizane, en possession
d’une quantité de psychotropes.
En effet, la fouille effectuée
A
auprès du véhicule, à bord
duquel se trouvaient les
dealers,
a permis aux
agents de sécurité de récupérer 640 comprimés de
psychotropes et de la
somme de 12 000 dinars.
Présentés par devant le
Procureur de la République
près siège tribunal de SidiAli, les cinq mis en cause
dont l’âge varie de 21 à 30
ans ont été écroués.
Par ailleurs, au niveau du
territoire de la commune de
Ouled Boughalem relevant
de la Daïra de Achaacha,
situé à 85 kilomètres du
chef lieu de wilaya
Mostaganem, un dangereux trafiquant de drogue
en état de recherche
depuis sept années, a été
appréhendé par les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie
nationale.
Les investigations entreprises et la perquisition
dûment mandatée auprès
11
du domicile du Malfrat, a
permis aux agents sécuritaires de récupérer une
quantité de 16 grammes de
kif traité et de la somme de
520 000 dinars. Après avoir
été remis à la justice, le
dealer répondant aux initiales de K.Dj âgé de 42
ans , étant en état de
recherche a été placé sous
mandat de dépôt, par le
Procureur de la République
territorialement compétent.
S.E.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Permanence
de l’Aïd El-Fitr à Mostaganem
Quand le lucre dépasse
la piété
Quoique la Direction du commerce et des
prix de la wilaya de Mostaganem, à l’instar des
autres wilayas, a procédé à l’élaboration de la
liste des commerçants devant assurer la permanence lors des premières journées de l’Aïd ElFitr, encore une fois, le problème d’approvisionnement du pain s’est posé avec acuité.
Se trouvant face à une pénurie qui cache bien
son nom, à la suite du circuit de distribution désorganisée et dûment orchestrée par les boulangers, la plupart des habitants se sont vus dans
l’obligation de se rabattre sur le marché parallèle, contraints d’y payer le prix soit, 30 à 40
dinars la baguette de pain de 250 grammes.
Certes, de nombreux boulangers ont ouvert
leurs commerces tôt dans la matinée, pour éviter
les mesures répressives et les sanctions sévères, conformément à la loi et la règlementation
en vigueur, mais malheureusement, la plus
grande partie de leur production a été livrée aux
revendeurs.
Il est utile de signaler, que certains boulangers
véreux ont profité de cette aubaine, pour multiplier les prix de la baguette de pain. En ce qui
concerne les fruits et légumes, les prix ont
dépassé tout entendement, la carotte à 140
dinars, la pomme de terre entre 60 et 70 dinars
le kilogramme, les haricots verts de 150 à 180
dinars le kilogramme, alors que pour les fruits il
vaut mieux ne pas en parler par le fait que les
bananes ont atteint le seuil de 300 dinars et la
^pastèque entre 80 et 100 dinars.
S.E.
Sidi Ali Bounab
Un retour à la terre des aïeux
et aux traditions séculaires
C’est moment fort de retrouvailles, de retour
à la terre des aïeux et à une tradition séculaire
qu’on vécu, mercredi, les habitants de Vouissi, et
Evla, deux hameaux de la commune de Tadmait
(17 Km à l’ouest de Tizi-Ouzou) enfouis dans le
massif de Sidi Ali Bounab. Grâce à l’initiative du
Comité de village Vouissi/Evla, récemment créé,
une Tawezaat, a été organisée à l’occasion de
l’Aïd, à Vouissi, faisant ainsi revivre une fête fondée sur la solidarité citoyenne. Tawezaat est une
fête du partage comme son nom l’indique. Durant
cet événement organisé généralement la veille de
fêtes religieuses, une bête, généralement un
veau, acheté grâce à la cotisation des villageois
les plus nantis, est sacrifié et sa viande réparties
équitablement entre toutes les familles du village.
De bonne heure, les membres du comité de village, ont acheminé un veau à Sidi El Makhfi, l’endroit ou jadis leurs ancêtres organisaient
Tawezaat (appelé aussi Timechret, dans d’autres
localités de Kabylie). Profitant de la fraîcheur
matinale et de l’ombre des oliviers centenaires,
les organisateurs dont des jeunes et des moins
jeunes se sont mis à la tâche sous l’£il vigilant
des vétérans. Le président de l’Assemblée
Populaire Communale de Tadmait et des membres de la coordination des comités de villages du
Douar de Sidi Ali Bounab ont tenu à honorer par
leur présence, ce retour à la terre natale et aux
traditions séculaires. Une ambiance bon enfant
régnait à Vouissi longtemps déserté par ses habitants qui ont fuit le terrorisme. Les rires et les jeux
des chérubins qui ont accompagné leurs parents,
résonnaient joyeusement, emportés par une
douce brise qui les a parsemé à travers le village
faisant battre à nouveau le coeur des vieilles maisons en ruine. La joie de lisait sur tous les visages. “ Cette première Tawezaat marque le retour
de cette tradition au village. En fêtant cet événement religieux de l’Aid l’Aïd El Fitr, nous lançons
un appel fraternel à tous les habitants de Vouissi
et Evla à l’effet de renouer avec les valeurs que
nous ont légué nos ancêtres à savoir pardonner,
et renforcer la solidarité entre les villageois”, soutient un des organisateurs. Un autre membre du
comité de village Vouissi/Evla souligne qu’il “faut
donner à cette rencontre sa véritable dimension
basée essentiellement sur les valeurs de l’union,
l’entraide, le pardon, le règlement des conflits, la
joie, la largesse d’esprit, le sens de la responsabilité et le sentiment collectif”. “Après l’effort, le
réconfort” comme dit l’adage. La bête dépecée, la
viande réparties en part égales, les villageois se
sont retrouve autour d’une waada (repas collectif)
avant de rentrer chez eux avec des parts généreuses de viande qui garnira le couscous de l’Aïd,
et la bénédiction des aïeux.
Régions
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Économie
Ouzellaghen
Bejaïa
Une nuit
des sports martiaux
à « Assirem Gouraya »
Un projet de sablière
objet de controverse
Dans le cadre de la célébration de la
fête nationale de l’indépendance, l’association “ Assirem Gouraya “ de la ville de Bejaia,
a organisé dans la soirée du mardi dernier,
une « nuit des sports martiaux et de combats », au niveau de la salle OPOW. Des
disciplines qui peuvent apporter beaucoup à
la frange juvénile que cette dernière se doit
accorder plus d’importance, outre le but de
faire connaître l’histoire nationales à travers
la célébration de cette journée, demeure l’objectif de cette manifestation organisée par la
dite association, nous fait savoir son président. Ce dernier rappelle que plusieurs
équipes sportives dans divers disciplines et
différentes régions de la wilaya, à l’image
des localités de Barbacha, d’Ichelaten entre
autres ont répondu présent pour célébrer
cette journée historique dans un cadre des
plus convivial. Il convient de souligner que
l’association “ Assirem Gouraya” figure parmi
les organisations les plus actives au niveau
de la ville de Bejaia, de par ces activités et
sa présence sur le terrain à longueur d’année. Cette association multidisciplinaire qui
accorde une grande importance au sport de
montagne pour mettre en exergue les différentes régions enclavées du relief montagneux de la wilaya aux citoyens. Une richesse abandonné qui mérite une prise en charge, c’est ce que fait l’association à travers les
différentes sorties organisées dans ces
région, outre le fait de valoriser les produits
de territoire notamment dans la région de
Bni Maouch réputée pour ces produits de
haute qualité au niveau national et international, et le rôle sensibilisateur de ces sorties
pour la protection des sites naturels et de
l’environnement sans pour autant oublier la
promotion de l’activité touristique”, indique
M.Rabbi Amar présidant de l’association
Assirem Gouraya.
M.H.
Importation des produits alimentaires et du ciment au 1er trimestre
Les prix en baisse
Les prix moyens à
l’importation des
produits alimentaires
et du ciment importés
par l’Algérie ont,
dans l’ensemble,
poursuivi leur baisse
durant le premier
trimestre 2016 par
rapport au même
trimestre de 2015, a
appris l’APS auprès
du ministère du
Commerce.
insi, les prix moyens à
l’importation
des
matières
premières
destinées à l’industrie agro-alimentaire ont été marqués par
des baisses allant entre 4% et
27% à l’exception de l’huile
brute de tournesol. Pour les
céréales, les prix ont reculé à
345 dollars/tonne (usd/t) pour le
blé dur (-25% par rapport au 1er
trimestre 2015), à 203 usd/t
pour le blé tendre (-19,1%) et à
179 usd/t pour le maïs (14,8%). Le prix ont baissé à
2.469 usd/t pour les poudres de
lait (-19%), à
340 usd/t pour le sucre roux (15,2%), à 609 usd/t pour les
huiles brutes pour l’industrie alimentaire (-27,4%). Par contre,
l’huile de tournesol a vu ses prix
à l’importation augmenter à 839
usd/t (+7%).
A
L’incertitude plane
toujours quant au
lancement du projet
d’une carrière
d’extraction de sédiments
alluvionnaires dans la
vallée de la Soummam.
n effet, a en croire nos
sources locales, plusieurs villages de la région suscité
conteste énergiquement l’installation
d’une telle unité de surcroît sur le lit
majeur de l’oued Soummam, plus
exactement à l’embouchure de l’Oued
Ighzer Amokrane .Ainsi, les villageois
de Selouana ont carrément investis
E
les locaux de l’APC pour manifester
leur refus d’un tel projet dans leur
localité, une décision qui intervient,
indique notre source suite à une
assemblée générale des habitant
dudit village qui ont été unanimes à
s’opposer à ce projet de sablière, et
ce d’autant plus que le propriétaire de
projet, qui n’est autre qu’un industriel
de la région de la Soummam a fait
déjà une première tentative de réalisé
son projet dan la commune de
Chellata relevant de la daïra d’Akbou,
sans pour autant voir son vœu
rehaussé ,à la faveur d’une farouche
opposition de habitants de cette localité. Dans le même cadre d’idées, les
habitants du village Khenfour, ont
décidé, au terme d’une réunion de
concertation entre les villageois,
tenue le week-end dernier, de ne pas
laisser faire le dit industriel. Les rai-
sons invoquées par les contestataires
du projet ont trait à la préservation de
l’environnement et de la santé
publique.” notre région ne manque
pas assez de divers rejets et autres
sources de pollution, nuisibles à plus
d’un titre sur notre santé et notre environnement qu’il convient de sauvegarder “, regrette un habitant de vallée de la Soummam interrogé à ce
sujet, soulignant dans la foulée que
seul le propriétaire de cette sablière
en tirera profit. Il y a lieu de signaler
au final qu’une commission d’enquête
a été mobilisée par les services
concernés
pour
recueillir
les
doléances et autres propositions des
habitants en question. En attendant
les résultats de cette commission,
nous reviendrons sur ce sujet dans
nos prochaines éditions.
M.H.
Hausse fulgurante
des prix à l’importation
du café torréfié
Pour les autres produits de
L
d’autres investissements de base pour
booster l’artisanat et l’économie de la
région, indique notre source, soulignant
dans ce sens que le nouveau plans
d’aménagement du territoire (PDAU)
intercommunal en dessine dors et déjà
les contours d’une dynamique de développement de la région. Il faut dire que
ce dernier repose incontestablement
sur l’exploitation des potentialités
locales et pourvoir l’Assemblée locale
de moyens d’autofinancement, outre la
promotion de l’investissement. De leur
côté les habitants de cette localité
déshérité, que nous avons l’occasion
de toucher de près n’ont pas cher leur
joie de voir un jour leur municipalité
rejoindre la liste des communes développée.
M.H.
Célébration de la fête de l’indépendance à Bejaia
La distribution de logements au menu
l’occasion de la
Célébration du 54ème
anniversaire de l’indépendance, le wali de Bejaia, M. Ould
Salah Zitouni a procédé à
l’inauguration de certains projets achevés et la distribution
de logement au profit des benificaires à travers les différentes
localités de la wilaya. Ainsi, le
chef de l’exécutif de la wilaya a
inauguré deux stades de proximité, en l’occurrence au
À
niveaux des quartiers de Sidi
Ahmed et la cité CNS dans le
chef-lieu de la wilaya, en plus
d’une antenne administrative
dans la commune de Darguina,
d’un bureau de poste au
niveau de la cité Mezzai
Abdelkader sis au village
Taâssast, d’une fontaine
publique à la rue Bouchemal
Abdelkader. Le wali à saisi l’occasion également pour donner
le coup d’envoi du festival des
arts plastiques à la maison de
la culture Taos Amrouche et le
lancement du chantier des travaux de rénovation des cités
300, 600 et 1000 logements à
Bejaia-ville. La cité 360 logements a été baptisée du nom
du chahid Ait Mokrane Ismaïl
par le premier responsable de
la wilaya avant de rendre visite
au centre de l’enfance assisté
dans le quartier Ihaddaden.
Par ailleurs, quelque 40 loge-
10
20,7%), de 3.055 usd/t pour les
viandes bovines congelées (11,5%), de 4.329 usd/t pour les
crustacés congelés (-13%) et
de 1.320 usd/t pour les poissons congelés (-17,3%). Citant
également le ciment de
construction dans son analyse,
le ministère du Commerce
indique que son prix moyen à
l’importation a affiché une baisse de près de 21% en s’établissant à 61 usd/t durant le 1er trimestre de 2016. Concernant la
répartition des importations par
opérateur économique, les
deux offices de régulation,
Office national interprofessionnel de lait
(Onil) et Office algérien interprofessionnel des céréales
(Oaic), ont encore dominé les
importations de poudre de lait
et des blés respectivement.
Ainsi, l’Onil a importé 32.752 t
de poudre de lait destinées à la
transformation durant le 1er trimestre 2016 (41,26% des
quantités globales importées),
tandis que le reste des importa-
tions a été essentiellement
réparti entre dix (10) principaux
importateurs privés. Les principaux pays fournisseurs de
l’Algérie en poudre de lait sont
au nombre de 14 dont les 5 premiers sont la Nouvelle-Zélande
(28,03% des quantités importées), l’Argentine (23,42%), la
France (19,71%), l’Uruguay
(9%) et la Pologne
(8,86%). Pour les blés dur et
tendre, l’Oaic a réalisé la quasi
totalité des quantités importées
sur la même période avec
l’achat de 2,037 millions t
(96,12% de la quantité totale
importée). Pour les huiles alimentaires brutes dont les principaux importateurs sont au
nombre de six (6), une société
privée est demeurée en première position avec 60,34% de la
quantité totale importée. En
matière d’importation de sucre
roux, cette même société privée
est demeurée dominante en
assurant 84,5% du total importé
pour une quantité de 370.964 t
(124 millions usd). Quant au
Bananes et pommes: Plus
de 80 millions dollars
d’importations
En ce qui concerne les fruits
frais, il a été importé pour 50,8
millions dollars de bananes
durant le 1er trimestre 2016
(contre 48,35 millions dollars au
1er trimestre 2015) et pour 31,3
millions dollars de pommes
(contre 37 millions dollars). La
facture a été de 6,7 millions dollars pour les amandes décortiquées (contre 4,74 millions dollars), de près de 5 millions dollars de raisins secs (contre 3,88
millions dollars), et de 725.203
dollars d’abricots secs (contre
500.543 dollars), alors que les
importations des pruneaux secs
se sont chiffrées à 1,14 million
dollars (contre 2,56 millions dollars). Il est, par ailleurs, constaté que la facture de l’ail importé
a fortement augmenté en passant à 11,17 millions dollars
(contre 8,48 millions dollars.
L’Algérie reste une destination attractive
Ighrem appelée à sortir de son isolement
Selon une source municipale cette localité appelée à devenir le deuxième pôle
urbain après le chef-lieu communal,
sera inévitablement renforcé par
d’autres équipements publics et autres
infrastructures aussi indispensables à la
vie communautaire. La localité en question à bénéficié d’un projet de réalisation d’un lycée qui est actuellement en
voie de construction en attendant
large consommation (produits
d’épicerie), leurs prix à l’importation ont connu des baisses
oscillant entre 4,7% et 31% à
l’exception des prix du café torréfié qui ont augmenté de
447,7% (18.145 usd/t contre
3.313 usd/t au 1er trimestre
2015), des pâtes alimentaires à
1.651 usd/t (+5,2%) et du thé à
2.149 usd/t (+0,2%). Le prix du
café non torréfié a été de 2.102
usd/t (-12,4%), du concentré de
tomate à 1.245 usd/t (-25,2%),
du sucre blanc à 500 usd/t (7,8%) et du lait infantile à 6.784
usd/t (-4,7%) . Pour les
légumes secs, des baisses ont
été observées pour les haricots
secs à 914 usd/t (-37%) et les
pois secs à 553 usd/t (-27%),
alors que des hausses ont marqué l’ail à 1.661 usd/t
(+50,73%), les lentilles à 1.051
usd/t (+9,6%) et les pois
chiches à 1.147 usd/t (+8,62%).
Concernant les viandes et poissons, les prix à l’importation ont
été de 3.473 usd/t pour les
viandes bovines réfrigérées (-
sucre blanc, il est constaté
qu’une autre société privée a
dominé ce marché à hauteur de
51,3% des importations de ce
produit alimentaire effectuées
durant les trois premiers mois
de l’année 2016. Concernant le
café non torréfié, les principaux
importateurs sont au nombre de
huit (8) avec 50,74% du total
des importations, alors que
pour le café torréfié, un seul
importateur a réalisé à lui seul
près de 29% des quantités globales importées pour cette denrée. Pour ce qui concerne les
importations de ciment, elles
ont été réalisées à hauteur de
59% par huit (8) opérateurs privés dont la plus grosse part est
détenue par un société étrangère de fabrication de ciment en
Algérie qui a représenté près de
24% des importations globales
de ciment.
Investissement pour les entreprises américaines
Bejaia
e village Bouhkim dans la commune d’Ighrem relevant de la daïra
d’Akbou dans la wilaya de Bejaia, vient
d’être renforcé d’un projet d’équipement
dédié à la jeunesse. Il s’agit, selon nos
sources d’un foyer de jeunes à réaliser
à hauteur du village en question, soulignant que cette structure a fait l’objet
d’une promesse du wali de Bejaia lors
de sa dernière visite dans la région.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
ments ont été distribués par le
wali dans la municipalité
d’Adekar, 110 dans la commune de Taskariout , outre la distribution de 70 logements destinés à la résorption de l’habitat
précaire dans la municipalité
de Boukhlifa relevant de la
daïra de Tichy. Il convient de
signaler que la célébration de
cette fête a aussi marquée par
la levée des couleurs et une
prise de parole par le secrétai-
re de wilaya de l’Organisation
nationale des moudjahidines,
et ceci au niveau du musé du
moudjahid du centre-ville. La
délégation de wilaya a eu aussi
à visiter une exposition de photos, outre la récompense des
lauréats des de diverses compétition sportives avant d’effectuer un visite à domicile d’un
moudjahid et d’une veuve de
chahide.
M.H.
Algérie demeure une destination
attractive en matière d’investissement pour les entreprises américaines, a
indiqué mardi le Département d’Etat,
soulignant la politique de diversification
économique lancée par le gouvernement pour réduire les importations et
faire participer le secteur privé dans la
création de la croissance. Dans son rapport 2016 sur le climat d’investissement
dans le monde, le Département d’Etat
relève que ½ l’Algérie reste un marché
lucratif pour de nombreuses entreprises
américaines et que plusieurs secteurs
offraient ½ d’importantes possibilités de
croissance à long terme pour les entreprises américaines ».Citant des représentants du secteur privé américain opérant en Algérie, le Département d’Etat
précise que l’investissement en Algérie
est très porteur notamment les secteurs
de l’agriculture, du tourisme, des technologies de l’information et de la communication, de l’énergie, des infrastructures
de la construction, et de la santé. En
Algérie ½ les opportunités d’affaires se
trouvent presque dans tous les secteurs
» relève encore le Département d’Etat.
Cependant, Il relève que les entreprises
américaines doivent surmonter les barrières linguistiques et faire face égale-
L’
ment à la concurrence des entreprises
chinoises, européennes et turques opérant en Algérie . Le rapport souligne que
la baisse des cours de pétrole a incité le
gouvernement à mener une politique de
diversification économique pour réduire
le volume important des importations
tout en associant le secteur privé dans la
création de la croissance.
Pour ce faire, le gouvernement a ciblé
des secteurs hors hydrocarbures pour
augmenter l’investissement dans les
secteurs public et privé tout en mettant
l’accent sur les investissements directs
étrangers dans les projets destinés à
réduire les importations et à créer l’emploi, enchaîne le Département d’Etat. Le
gouvernement a également mis en place
tout un dispositif d’incitations à l’investissement en offrant des réductions
fiscales pour les entreprises souhaitant
investir en Algérie dans les secteurs de
l’automobile et des énergies renouvelables. Le Département d’Etat rappelle
également l’accord d’assistance technique signé avec la Banque Mondiale en
novembre 2014 visant à améliorer la
position de l’Algérie dans le classement
Doing Business. Dans le cadre de cet
effort, le Premier ministre Abdelmalek
Sellal a créé un comité dédié à l’amélio-
ration du climat des affaires en demandant aux ministères de l’Industrie et des
Mines, des Finances et de l’Intérieur
d’appuyer tout dispositif en mesure de
doper l’investissement, souligne le
Département d’Etat dans son rapport.
En évoquant le dispositif réglementaire
régissant l’investissement étranger, le
rapport précise qu’en dépit du fait que la
règle 51/49% fixe la part de l’investisseur étranger à 49%, ½ il y a peu de loi
restreignant
les
investissements
étrangers en Algérie ». Le Département
d’Etat explique, en se référant aux précisions apportées par le gouvernement
algérien sur l’institution de cette mesure,
que cette règle ne constitue pas un ½
obstacle pour les IDE » mais vise plutôt
à diversifier les investissements, favoriser la croissance du secteur privé, créer
de l’emploi pour les nationaux et assurer
le transfert de la technologie. En outre,
ce dispositif offre une série de mesures
adaptées permettant à l’actionnaire
étranger même minoritaire d’assurer le
management de l’entreprise. Dans
Certaines entreprises mixtes, l’actionnaire étranger devient majoritaire avec
plusieurs partenaires nationaux. Le rapport cite également les différentes incitations fiscales accordées aux investis-
15
seurs étrangers comme les allégements
fiscaux sur le revenu des entreprises et
la taxe sur la valeur ajoutée. Il constate
que le nouveau portail d’information en
ligne dédié à la création d’entreprises
(www.jecreemonentreprise.dz) ½ est
clair, bien conçu et permet une navigation rapide ». Le site répertorie un maximum de 9 étapes impliquant 7 agences
pour créer une entreprise en Algérie. Le
temps nécessaire pour enregistrer une
entreprise en Algérie est de 14 à15
jours, alors que le rapport Doing
Business de la Banque mondiale
énumère 12 étapes qui nécessitent 20
jours pour accomplir cette procédure.
Le rapport note, par ailleurs, que l’expropriation, le recours à l’arbitrage international et la protection intellectuelle sont
régis par des lois obéissant aux normes
internationales. L’Algérie a des lois qui
définissent toute action d’expropriation
et les tribunaux reconnaissent et
appliquent les décisions des chambres
arbitrales internationales. Le secteur
bancaire en Algérie demeure solide et ½
en bonne santé financière», indique le
département d’Etat en mettant en exergue l’absence de restrictions dans l’ouverture des comptes en devises pour les
étrangers.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
CR BELOUIZDAD :
Le club le moins actif sur le
marché des transferts
Le CR Belouizdad est le club le moins actif,
parmi les pensionnaires de la Ligue 1 algérienne
de football, sur le marché des transferts à l'occasion de l'actuel mercato estival en se contentant de
recruter jusque-là seulement trois joueurs.
Il s'agit de Zeghli, l'arrière gauche de la JSM
Béjaia, Laâkroum, l'attaquant du WA Boufarik, et
Bouchema, le milieu de terrain de l'USM Alger.
Co-troisième au classement du championnat de
l'exercice 2015-2016, le CRB a opté pour la stabilité, puisque même sur le registre de départs, seulement trois éléments ont quitté les navire, à
savoir, le gardien de but Asselah (JS Kabylie),
Nekkache (MC Alger) et Bencherifa (MO Béjaia).
Le club a également enregistré le retour de l'entraîneur Foued Bouali qui a succédé au Français Alain
Michel.
L'ex-nouveau coach du ''Chabab'' n'est d'ailleurs
nullement contrarié par l'évolution de l'opération de
recrutement au sein du club de la capitale.
Mieux, il a félicité les dirigeants de l'équipe pour
avoir prôné la stabilité, au moment où leurs homologues des autres pensionnaires de l'élite ont
changé au moins la moitié de leur effectif respectif
cet été.
Les Rouge et Blanc d'apprêtent même à boucler
leur opération de recrutement, en engageant un
gardien de but pour combler le départ de l'international Asselah.
Des contacts sont entrepris avec le portier du MO
Béjaia, Rahmani et celui de l'ASO Chlef, Salhi.
Néanmoins, si la stabilité a été assurée sur le plan
de l'effectif, les choses risquent de ne pas fonctionner de la même manière sur le plan administratif.
Le président Rédha Malek, dont le mandat arrive à
terme dans quelques semaines, insiste sur son
départ au moment où les membres du conseil
d'administration souhaitent le voir postuler pour un
deuxième.
La reprise des entraînements au CRB est prévue
ce samedi.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Le MC Oujda, relégué en division 2 marocaine
de football a résilié à l'amiable son contrat avec
l'attaquant algérien Farés Hamiti, rapporte la
presse locale. Les supporters du club auraient
demandé à la direction du club de résilier les
contrats de plusieurs joueurs n'ayant pas donné
satisfaction au sein de la formation drivée par le
technicien algérien Azzedine Ait Djoudi, selon la
même source. Hamiti (29 ans) a été vivement critiqué notamment après son comportement lors du
match face aux FAR ce qui lui coûté une suspension de six rencontres infligée par la commission
de discipline. Le joueur aurait donné son accord de
principe pour rejoindre la JSM Béjaia, club pensionnaire de la Ligue 2 Mobilis. Hamiti avait rejoint
la formation marocaine la saison dernière en provenance du MC El Eulma (Ligue 2/Algérie).
JS SAOURA :
Ain Défla
Les clubs ont jusqu'au
15 août pour payer
leurs amendes
La fête de l’Aïd El-Fitr
célébrée dans la joie
et la ferveur
L’aïd el Fitr est
proche, c’est une
occasion pour
rendre visite aux
vivants et se
rappeler ceux qui
ont rejoint
l’au-delà.
est alors, comme
chaque année,
la célébration de
cette fête de l’Aïd El Fitr, se
répètera dans son même
rituel, parce que la société
algérienne est heureusement, encore attachée au
respect de ses coutumes et
traditions ancestrales ou
l’occasion pour les familles
de se regrouper et de ses
rappeler ceux des membres
qui étaient vivant l’an passé
et absent à la table cette
année. De se rappeler ceux
de nos proches qui sont
malades dans leur domicile
ou hospitalisés, sans omettre les personnes abandonnées par leurs familles.
C’est généralement dans
une ambiance conviviale et
chaleureuse, systématiquement existante, à partir des
derniers jours du mois sacré
du ramadhan et ressentie
d’avantage tous le long des
C’
a Ligue interrégions de football
(LIRF) a annoncé
avoir fixé "au plus tard" au
15 août prochain la date
limite de paiement par les
clubs concernés des
amendes et droits d'engagement dus au titre de la
saison 2015-2016 et des
exercices précédents.
Au total, 78 clubs des différentes Ligues régionales
de football sont concernés
par cette mesure, selon la
LIRF.
Le 15 août correspond à
la date limite de dépôt
des dossiers d'engagement pour la nouvelle sai-
L
son 2016-2017.
Le président sortant de la
Ligue inter-régions de
football, Mohamed Hadj
Boukaroum, avait écopé
d'une interdiction de toute
activité dans les instances
footballistiques en raison
de cette affaire, rappelle-ton. La décision, prise lors
de la dernière réunion du
Bureau exécutif de la
Fédération algérienne de
football (FAF), est liée à
l'endettement cumulé au
sein de la LIRF relatif aux
droits d'engagement et
amendes non encore
payés par les clubs.
"L'ex-président de la
Ligue inter-régions est
suspendu pour non-respect des statuts et règlements. Il a permis cet
endettement et porté un
préjudice certain à la
Ligue sur le plan financier,
administratif et sportif",
expliquait la FAF qui
"exige que les clubs de la
Ligue inter-régions s'acquittent de leurs dettes
antérieures avant d'être
engagés dans la nouvelle
saison 2016-2017".
L'ancien secrétaire général de la LIRF, qui a
confirmé ces dysfonctionnements, a purement et
simplement démissionné.
L'assemblée générale
élective de la LIRF, qui
devait avoir lieu le 4 juin,
a été reportée à une date
ultérieure.
Les représentants des
clubs avaient établi une
série de revendications
ayant trait au déroulement
des élections.
Le Bureau fédéral a souligné que "le cas de la
LIRF sera réexaminé à la
fin de la période d'enregistrement et d'engagement" des clubs.
Youcef Benmedjeber était
l'unique candidat au poste
de président pour succéder à Boukaroum.
Championnat portugais :
De Carvalho prêt à revaloriser le
salaire de Slimani pour le garder
e président du Sporting
Lisbonne (division 1 portugaise de football) Bruno de
Carvalho s'est dit prêt à revaloriser
le salaire de l'attaquant international algérien Islam Slimani, au
moment où le joueur avait émis le
voeux de quitter le club cet été,
rapporte la presse lusitanienne.
Toutefois, le premier responsable
du club lisboète a indiqué que
dans le cas où une " proposition
intéressante arrivait sur son
bureau, le buteur algérien pourrait
changer d'air", ajoute la même
L
16
source. La direction du Sporting a
fixé à 30 millions d'euros la clause
libératoire de Slimani, arrivé en
2013 en provenance du CR
Belouizdad (Ligue 1/Algérie) et
dont le contrat expire en 2020.
Le club vient de refuser une offre
de 18 millions d'euros d'Everton
(Premier league anglaise de football). Les Portugais ont déjà rejeté
une offre de 20 millions d'euros de
Leicester City, champion
d'Angleterre en titre.
Le joueur, auteur de 27 buts la
saison dernière en championnat, a
exprimé le voeux de quitter le
Sporting cet été.
Slimani (28 ans) a été autorisé à
prolonger ses vacances, au
moment où la reprise des entraînements s'est déroulée la semaine
dernière.
Le joueur algérien qui n'a repris
que lundi avec le groupe, a affirmé
à la chaîne de télévision officiel
que son objectif était "remporter le
titre de champion du Portugal la
saison prochaine et aller le plus
loin possible en Ligue des champions d'Europe".
tes, des citoyens, qui viendront se recueillir à la
mémoire de leurs proches
disparus, que certain ne
nient pas d’en faire un rituel
sacré.
Beaucoup
de
citoyens et d’association à
caractère sociale, en cette
occasion, s’organisent, pour
se rendre auprès des personnes âgées, généralement abandonnées, par leur
famille. La direction du centre des personnes âgées
aura tout fait pour rendre le
sourire à cette frange
sociale très sensible et favoriser de visiter leurs pensionnaires et leur souhaiter
deux journées de l’Aïd. Tout
juste après, la prière de l’Aïd
et les embrassades entre
voisins, que la famille se
regroupera autour de la
table, pour le petit déjeuner.
Par la suite les familles se
dépêcheront pour faire la
visite des cimetières, pour
se rappeler de leur mort.
Comme chaque année, les
cimetières de la ville, auront
bénéficié d’un relookage et
désherbage, grâce à la
volonté des autorités locale,
qui auront veillé à leur assurer un entretien exceptionnel et des mesures de sécurités, pour faciliter les visi-
une bonne fête de l’Aïd, tout
en marquant l’évènement
en distribuant des cadeaux
symboliques et en créant
une ambiance conviviale.
Une dame nous dira«
Chaque année, je rends des
visites au centre des personnes âgées, pour espérer
rendre le sourire à ces hommes et ses femmes, notamment ceux abandonnées, et
ce, pour leur éviter de se
sentir seules, séparées du
monde extérieur, particulièrement en cette fête de l’Aïd
El Fitr, car c’est la séparation avec leurs proches qui
les rend triste ». Les établissements
hospitaliers
connaissent également un
mouvement exceptionnel à
l’occasion de l’Aïd El Fitr.
L’ensemble des services
sont envahis, par la population visiteuse de leur proche
et de vastes opérations de
solidarités avec les malades
en cette journée de l’aïd.
Les enfants malades, qui
sont visités sont comblés de
joie avec les friandises et
rafraichissement, dont on
les a servis. Ces bonnes
pratiques qui se répètent
inlassablement à chaque
évènement prouvent que la
société algérienne est encor
solidaire, c’est alors il faut
espérer que cela perdure.
K.B.
Chlef
Leilat El Qadr célébrée à Chettia
Par Amel Korchi
our l’année en cours, la nuit
saine qu’est Leilat El Qadr a été
célébrée par la prière d’El Icha et les
prières surérogatoires du vendredi
1erJuillet 2016 dans la mosquée
Omar Ibn Khettab de Zone 10 dans la
commune de Chettia à 13 kilomètres
du Chef–lieu de la Wilaya de Chlef. À
P
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
Sidi Bel Abbès
Le contrat du Franco-Algérien
Yannis Bessa résilié
La direction de la JS Saoura (Ligue 1 algérienne de football) a décidé de résilier le contrat du
milieu franco-algérien Yannis Bessa pour "insuffisances techniques", a appris l'APS auprès du club
du sud.
Le joueur n'a pas donné satisfaction
lors des séances d'entraînement auxquelles il a
pris part depuis son arrivée cet été, chose qui a
poussé le nouvel entraîneur français Sébastien
Desabre à se passer de ses services, ajoute la
même source. La JSS, qui participera la saison
prochaine à la Ligue des champions d'Afrique, a
recruté six joueurs, en l'occurrence Mehdi
Benaldjia, Moundji, Benmebarek, Aggoune,
Bekakchi, et Bourdim. Ce dernier a débarqué à la
JSS dans le cadre du transfert du milieu offensif de
la JSS Ziri Hammar, qui s'est engagé pour quatre
saisons avec l'USMA. L'opération de recrutement
au sein du club n'est pas encore bouclée, souligne
la même source, qui précise que l'équipe est à la
recherche d'un attaquant.
La formation de
Béchar entamera vendredi un stage préparatoire
d'une dizaine de jours à Ain Témouchent avant
d'enchaîner par un second regroupement en
Tunisie en vue de la saison prochaine.
Régions
Ligue inter-régions de football :
MC OUJDA :
Résiliation du contrat de
l'Algérien Hamiti
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
cet effet, un prêche spécial a été donnée la nuit du vendredi dernier en
présence du Wali accompagné des
autorités civiles et militaires et deux
invités bien renommés Oulémas:
l’Égyptien Mohamed Imed Daoud et
le Jordanien Abderrahmane Saoud
Idriss, la salle de prière de la mosquée a fait le plein.
Les dirigeants de la mosquée ont
Circoncision
de 52 enfants
des fonctionnaires
de la police
Mouvement
dans les directions
des hôpitaux
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texteDans
le cadre des mouvements dans la direction des hôpitaux,
il a été mis fin aux fonctions du directeur de l’EPSP de
Ténès et la nomination d’un nouveau directeur à la tête
de l’hôpital de Sobha. En outre, des permutations ont été
opérées entre, d’une part, les directeurs des EPH les
Sœurs Bedj et Oued Mohamed et, d’autre part, les gestionnaires d’EPSP de Taougrit et d’Oued Fonda. D’après
le directeur de la santé, ces changements visent une
nouvelle dynamique dans la gestion des hôpitaux et des
établissements de soins de proximité.
A.K.
reçu des félicitations de la Direction
de Wilaya des affaires religieuses et
des wakfs. À l’issue de la prière, une
cérémonie de remises des diplômes
et cadeaux au profit des meilleurs
récitants du Coran au nombre d’une
soixantaine de jeunes dans les deux
sexes a eu lieu dans la même mosquée.
A.K.
Une opération de circoncision collective a été organisée au profit de 52 enfants des fils de policiers et du personnel de la SW. L’opération a été concoctée en collaboration
avec la direction de la wilaya de la santé et de la population,
ainsi que la direction de la culture. A l’occasion de la dite
opération, une soirée culturelle a eu lieu au siège de la
sûreté de la wilaya en l’honneur des enfants circoncis. Tous
les moyens matériels et humains ont été déployés pour le
succès de l’opération.
A.K.
9
Circoncision
de 36 enfants de policiers
dont 4 orphelins
La sureté de willaya de Aïn Defla, en
collaboration avec les Directions de la santé
et de la population et celles des
Moudjahidine, a organisé, une cérémonie
de circoncision de 32 enfants des fonctionnaires de la police ainsi que 4 enfants
orphelins issus de familles démunies.
L’opération s’est déroulée à l’établissement
public hospitalier du centre-ville, en présence des responsables des institutions
suscitées et des familles des enfants circoncis. L’opération s’inscrit dans le cadre de la
prise en charge sociale des fonctionnaires
de police, et la mise en œuvre du programme tracé par la même sûreté de
wilaya. À noter que des tenues traditionnelles ainsi que des jouets ont été offerts aux
enfants circoncis. Cette louable initiative a
pu se réaliser grâce aux efforts conjugués
des responsables de la police au niveau
locale et le personnel de l’EPH de Aïn
Defla. Les organisateurs ont réquisitionné
toutes ressources matérielles et humaines
pour le succès de l’opération qui concrétise
la solidarité et le travail humanitaire pendant
le mois sacré pour que la joie emplie le
cœur des enfants et de leurs familles.
A.K.
Chlef
Le bureau du FCE distribue
300 packs alimentaires
Trois cents (300) packs alimentaires
ont été distribués à Chlef au profit des familles nécessiteuses par le bureau du forum
des chefs d’entreprises de Chlef. Selon Mer
Rahmoune, le délégué du FCE à Chlef,
cette opération de solidarité est appelée
projet FCE, organisée en collaboration avec
différentes association caritative nationales
dont SIDRA, ainsi locales. Cette opération
vise à rendre le sourire aux familles nécessiteuses et de répondre à leurs besoins et à
enraciner la culture de don et de partage
avec l’ensemble de catégories sociales de
la wilaya de Chlef. C’est l’association
SIDRA qui se charge de la distribution des
deux quotas. Ce couffin ramadanesque est
sous forme d’un grand pack alimentaire
contenant de principaux produits alimentaires, et porte le slogan « les entreprises
Algériennes se mobilisent ». Mer Rahmoun
estime que l’opération de solidarité initiée
par le FCE ne se limite pas uniquement
aux packs de Ramadhan mais elle s’étendra
pour toucher plusieurs franges de la
société. Des opérations similaires vont,
enchaîne le même interlocuteur, être lancées à l’instar de la distribution des fournitures scolaires pour les enfants issus des
familles démunies à la rentrée scolaire procaïne.
A.K.
Chlef
Des habits neufs
pour 100 orphelins
Noble geste que celui à inscrire à l’actif
de l’association des parents d’enfants handicapés mentaux et moteurs qui a pris en
charge cent orphelins, à la plus grande joie
de ces derniers. En effet, la bien nommée
association, a distribué gratuitement des
trousseaux vestimentaires pour l’aïd et des
paires de chaussures neuves et des colis
contenant des produits alimentaires au profits des familles démunies. L’opération a
ciblé 73 familles habitant dans 23 douars
relevant de la commune de Dahra. «Les
produits distribués proviennent des dons
des bienfaiteurs des communes de Tadjena,
Ain Merane, Boulaire, Chettia, Sebha, et
oued R’hiou » apprend-on du président de
la dite association. Il y a lieu de noter que
les cadeaux sont faits à l’occasion de la
célébration de la 27 éme journée de
Ramadhan.
A.K.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Transport aérien public
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Congrès extraordinaire du Front Polisario
Les droits des passagers
enfin fixés
On en sait plus sur les droits de passagers du transport aérien. Un décret
exécutif vient d'être publié dans le journal
officiel venu apporter plus de précision
aux modifications apportées en juin dernier par le Parlement sur la loi sur l'aviation civile. Un texte qui était venu surtout
pour répondre aux normes internationales.
Ce décret exécutif indique que les passagers ont le droit à l'information, à l'indemnisation et au remboursement de billets en cas d'annulation ou de retard d'un
vol et refus d'embarquement ainsi qu'à
l'assistance pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, en cas d'annulation
d'un vol, les passagers se voient offrir
par le transporteur aérien effectif le remboursement de leurs billets, dans un
délai de huit (8) jours, au prix auquel ils
l'ont acheté, stipule l'article 5 du décret.
En outre, ces passagers bénéficient
d'une indemnisation (sur l'annulation du
vol) à moins qu'ils soient informés de
l'annulation au moins deux (2) semaines
avant l'heure de départ prévue où dans
des cas de " forces majeures ". Le montant de cette indemnisation est fixé à
3.000 DA sur le réseau intérieur et à
4.500 DA sur le réseau international.
Cette indemnisation est versée dans un
délai ne dépassant pas trente (30) jours,
selon l'article 9 qui prend effet dans un
délai d'une (1) année, à compter de la
date de publication du présent décret au
JO. En cas de retard, le passager peut
faire valoir son droit au remboursement.
Quand ce retard est d'au moins cinq (5)
heures. Lorsque les retards sont moins
de 5 heures, le décret prévoit une assistance au passager à savoir la restauration et l'hébergement. En cas de refus
d'embarquement, d'annulation et de
retard de vols, les passagers se voient
proposer aussi un réacheminement vers
leur destination finale " dans des conditions de transport comparables et dans
les meilleurs délais " ou un réacheminement vers leur destination finale dans
des conditions de transport comparables
à une date ultérieure.
En outre, ces passagers se voient offrir
gratuitement des rafraîchissements et
des possibilités de se restaurer en suffisance, ainsi qu'un hébergement à l'hôtel
aux cas où un séjour d'attente d'une ou
plusieurs nuits ou s'ajoutant à celui prévu
par le passager, est nécessaire. Le transport depuis l'aéroport jusqu'au lieu d'hébergement est assuré. Aussi, les passagers ont droit d'effectuer gratuitement
deux appels téléphoniques ou d'envoyer
gratuitement deux télex, deux télécopies
ou deux messages électroniques. Par ailleurs, le transporteur aérien effectif doit
veiller aux besoins de toute personne à
mobilité réduite et toute personne qui
l'accompagne, ainsi qu'aux besoins des
enfants non accompagnés. Sur un autre
plan, les passagers de transport aérien
public ont le droit d'être informés de
l'identité du transporteur aérien qui
assure le vol concerné ainsi que de leurs
droits (droits en matière d'assistance, de
remboursement et d'indemnisation) avec
l'offre de moyens adaptés aux personnes
non-voyantes et aux malvoyantes.
N.A
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
"TERMINUS, MARSEILLE":
L'Allemagne se lamente
après la défaite face
aux Français
Force et détermination
des Sahraouis
Par Rafik Bakhtini
e Front Polisario tient son congrès
extraordinaire vendredi et samedi à
Dakhla (camps de réfugiés sahraouis) sous le slogan "Force, détermination et volonté pour imposer l'indépendance nationale et la souveraineté", pour
élire son Secrétaire général et le nouveau
président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).
Le Congrès extraordinaire du Front
Polisario, intitulé "Congrès du martyr
Mohamed Abdelaziz" prévu début juillet
pour élire le Secrétaire général du Front et
le nouveau président de la RASD qui succèdera au défunt président Mohamed
Abdelaziz, avait indiqué récemment le
ministre des Affaires étrangères sahraoui,
Mohamed Salem Ould Salek, au siège de
l'ambassade sahraouie à Alger. "Suite à la
vacance du poste du chef de l'Etat et du
SG du Front Polisario après la disparition
de Mohamed Abdelaziz, nous avons
recouru aux dispositions de la Constitution
sahraouie et au règlement intérieur du
Front Polisario (notamment les articles 4647-48) des statuts du Front, lesquels stipulant qu'en cas de décès du Chef de l'Etat
et SG du Polisario, le président de
l'Assemblée nationale sahraouie, Khatri
Addouh assume les fonctions de Chef de
l'Etat et celles du SG du Front Polisario", a
fait rappeler M. Ould Salek. Il a ajouté que
L
selon les mêmes articles, le président par
intérim assume la mission de chef de l'Etat
pour une durée de 40 jours durant lesquels le Front Polisario convoque un
congrès extraordinaire afin de désigner le
nouveau Secrétaire général. M. Ould
Salek a rappelé par la même occasion que
"le Front Polisario est un mouvement de
libération nationale qui lutte pour l'indépendance et active dans un cadre légal".
Le Front Polisario a tenu depuis sa fondation 14 Congrès, qui ont tous marqué des
étapes importantes dans la lutte du peuple
sahraoui pour son indépendance, dont le
dernier s'est tenu à Dakhla (territoires libérés) en décembre 2015.
Le secrétariat national (SN) du Front
Polisario qui s'est réuni dimanche en session extraordinaire pour examiner les préparatifs du Congrès extraordinaire, sous la
présidence du chef de l'Etat par intérim,
Khatri Addouh, a lancé un appel aux
Sahraouis à relever le défi et à s'unir
autour de leur représentant légitime le
Front Polisario afin de faire avorter les
manoeuvress de l'occupation marocaine
et faire aboutir les aspirations du peuple
sahraoui à la liberté et à l'indépendance.
Saluant le bon déroulement des travaux
des sous commissions chargées des
conférences politiques pour l'élection des
délégués locaux et régionaux devant participer aux travaux du congrès, le secrétariat national a passé en revue le rapport de
la Commission préparatoire du congrès. Il
a également salué le niveau de responsabilité et de maturité manifesté par le peuple sahraoui en cette étape difficile et sa
disponibilité à la réussite du Congrès du
martyr Mohamed Abdelaziz.
Le SN a en outre affirmé que toutes les
conditions sont réunies pour la tenue du
Congrès, qui verra une large participation
d'importantes délégations, chefs de gouvernement, parlementaires, partis politiques, organisations, associations, personnalités et des médias de chaque continent
du monde.
Par la même occasion, le SN a enregistré
des progrès au niveau national, dont la
situation d'alerte et les récentes victoires
sur le front extérieur, ce qui a renforcé la
position de la question sahraouie sur la
scène internationale.
Il s'est félicité de l'élan de solidarité à travers le flux continu des messages de
condoléances et de sympathie, après la
mort de Mohamed Abdelaziz, le 31 mai
dernier suite à une longue maladie.
Le Secrétariat national a examiné la question de l'ordre du jour du Congrès extraordinaire, conformément au règlement intérieur du Front Polisario et a approuvé par
consensus son choix pour le candidat au
poste de secrétaire général du Front et du
Président de la République.
R.B.
Euro 2016 , France-Portugal en finale :
Griezmann contre
Ronaldo, vivement
dimanche !
Affaire El Khabar
Le verdict attendu le 13 juillet
Par Imen Hamadeche
e verdict dans l'affaire de cession d'actifs
L
du groupe El Khabar au profit de NessProd (filiale Cevital) sera prononcé le 13 juillet
2016, a annoncé ce lundi le président de la
séance le juge Mohamed Dahmane. Le représentant du parquet a indiqué, pour sa part, qu'il
va déposer sa requête écrite (mémoire) avant
la date arrêtée pour l'annonce du jugement.
Avant l'annonce de la date du verdict et à l'ouverture la séance, le juge a invité le représentant du collectif d'El Khabar, Me Lotfi Saïdani,
pour remettre la demande de déconstitution
"individuelle" des avocats. L'avocat du ministère de la communication, Me Bitam Nadjib, a
souligné, dans une brève plaidoirie, que "si le
retrait des avocats était un droit, il faudrait qu'il
soit justifié", estimant que "le retrait n'a aucune
incidence sur le jugement du tribunal". Il a rappelé, dans ce sens, que la défense d'El
Khabar, avait présenté des mémoires en date
du 26 mai, ce qui vaut, a-t-il expliqué, "sa disponibilité à livrer la bataille juridique". "Pour
notre part et en tant que défense du ministère
de la Communication, nous avons présenté
des documents solides qui ont prouvé les propos de M. Issad Rebrab sur la chaine France
24 selon lequels, il détenait Liberté et El
Khabar. Nous avons des documents attestant
que la même personne morale est propriétaire
du journal Liberté (99%) et nous avons le
contrat de Ness-prod prouvant que cette
société appartient à cette personne". "Donc, la
même personne détient deux journaux, ce qui
est contraire au code de l'information", ajoute
l'avocat du ministère, qui a fait remarquer
qu'en "détenant deux titres, c'est une situation
de monopole, qui est interdite par la loi". Il a
relevé ainsi qu'il "s'agissait bien d'une affaire
juridique, loin de toute politisation". L'avocat
s'est interrogé sur la démarche de la partie
adverse, qui, "après avoir, dit-il, exprimé son
opposition au caractère en référé de l'affaire,
se met à revendiquer des reports". Pour rappel, le ministère de la Communication avait
introduit une action en référé auprès de ce tribunal sur la conformité du rachat du groupe de
presse El Khabar par le groupe agroalimentaire Cevital en se basant sur les dispositions
de l'article 25 du Code de l'information. Cet
article stipule qu'"une même personne morale
de droit algérien ne peut posséder, contrôler
ou diriger qu'une seule publication périodique
d'information générale de même périodicité
éditée en Algérie".
Le PDG du groupe Cevital, Issad Rebrab, est
déjà propriétaire du quotidien Liberté. En vertu
de cette transaction d'un coût de 4 milliards de
DA, le groupe Cevital a acquis plus de 80%
des actions du groupe El Khabar, une Société
par actions (SPA) incluant le journal éponyme,
la chaîne de télévision KBC, les imprimeries et
une société de diffusion.
I.H.
L'économie algérienne serait dans le rouge
Menaces sur les réserves de change
Par Amirouche El Hadi
économie algérienne serait dans le
L
'
rouge avec un risque " élevé ", indique
dans son dernier rapport trimestriel de juin
2016, l'assureur-crédit français Coface, qui a
déclassé la note de l'Algérie de B à C, avec
risque élevé. La Coface estime dans cette
évaluation trimestrielle de juin que la croissance économique mondiale sera en baisse
en 2016.
Dans sa révision trimestrielle des évaluations
risque pays, la Coface annonce dans un communiqué rendu public mardi à Paris que " la
prévision de croissance mondiale en 2016 a
été revue à la baisse de 0,2 point à 2,5%, que
la moyenne du risque mondial correspond à B
(risque assez élevé), et que de " plus en plus
de pays émergents figurent dans les catégories de risque extrême et très élevé. " En
outre, les trois plus grandes économies mondiales (Etats-Unis, Chine et Japon) " sont fragilisées ", alors que " l'Europe est engagée
dans une dynamique positive, mais le risque
politique alimenté par le Brexit est à surveiller
". Globalement, l'économie mondiale, exceptée l'" Europe, est en décroissance, et le risque pays est en hausse, selon la Coface, qui
a déclassé plusieurs pays, dont l'Algérie, qui
passe de la note A4 en 2015 à B au premier
trimestre 2016 et maintenant à C (risque
devrait ralentir en 2016 en raison d'une
baisse des dépenses publiques". En outre,
l'Algérie "a connu en 2015 un déficit record
pour la seconde année consécutive. Ce dernier atteindrait 15% en 2016, après avoir
atteint 16% en 2015 selon les dernières données du FMI". Plus loin, la Coface ne manque
pas de relever que "le Fonds de régulation
des recettes (FRR) tend à s'épuiser (passant
de 25,6% du PIB en 2014 à de 12,3% du PIB
en 2016)", et "le déficit du compte courant
continue de se creuser, alors que les exportations d'hydrocarbures ont chuté de près de
moitié". Dans cette grisaille, la Coface fait
remarquer que "les flux IDE restent faibles et
n'excèdent pas 1% du PIB'', alors que "les
réserves de change bien qu'importantes ont
diminué ". Dans son intervention lors de la
dernières tripartite, le Premier ministre
Abdelmalek Sellal avait situé ces réserves de
change à 136,9 milliards de dollars à fin mai
2016 contre 143 md de dollars à fin 2015.
Déjà, lors de sa révision en janvier dernier, le
Coface notait que " les importantes réserves
de change et le faible endettement public ont
permis aux autorités de faire face au choc
induit par la baisse du prix des hydrocarbures
en 2014 et 2015 ". " Cependant, la fonte des
réserves de change et la diminution de moitié
du fonds de régulation en 2015 limiterait les
perspectives de financement en 2016 et
élevé) dans la dernière révision. En cause, la
chute du prix du pétrole, l'Algérie étant un
pays mono-exportateur d'hydrocarbures. Or,
sur le marché pétrolier, la baisse permanente
des prix du brut a fait que l'Algérie ne va plus
engranger fin 2016 que la moitié de ses recettes pétrolières de 2015, soit un peu plus de
34,5 milliards de dollars, au moment où le
déficit budgétaire, couplé à une baisse des
investissements publics, devrait atteindre les
30 milliards de dollars au 1er semestre 2016.
Dans sa dernière prévision, la Coface relève
que " la baisse des prix du pétrole continue à
se faire ressentir au sein des pays exportateurs de pétrole. L'Arabie saoudite (nouvelle
évaluation B), Koweït (A3), Qatar (A3) et
l'Algérie (C) voient leur déficit public se creuser davantage et l'activité hors hydrocarbure
ralentir ". Les évaluations risque pays de
Coface mesurent le risque de crédit moyen
des entreprises d'un pays, sur une échelle de
8 niveaux : A1, A2, A3, A4, B, C, D, E, dans
l'ordre croissant du risque. L'assureur français, qui a déclassé l'Algérie en C avec risque
élevé après un B en janvier dernier pour le climat des affaires, note dans son rapport de
juin que "le pays reste fortement dépendant
des hydrocarbures" et "la politique budgétaire
expansionniste menée jusqu'en 2015 a permis de limiter l'impact du choc pétrolier sur
l'activité économique, mais la croissance
8
conduirait à une augmentation de la dette
publique estimée à 30 % ", prévenait alors
l'assureur-crédit français, pour qui " les comptes extérieurs continueraient de souffrir de la
baisse des recettes d'exportations en 2016 ".
La COFACE a, par ailleurs, dégradé en janvier dernier la note de l'Algérie de A4 à B, en
raison du " faible prix " des hydrocarbures qui
continue à " peser sur l'activité algérienne en
2016 ". La note B concerne les pays dont les
perspectives économiques et financières présentent des incertitudes et dont l'environnement des affaires peut présenter " d'importantes lacunes ", avec une fiabilité et une disponibilité des bilans d'entreprises " très variables " et un recouvrement des créances " souvent difficile ". Bref, l'Algérie traverse une dure
période économique, avec à la clé une baisse
de ses recettes d'hydrocarbures et des IDE
sur fond de détérioration des principaux fondamentaux dont une hausse du déficit de la
balance des paiements et budgétaire, ainsi
qu'un affaiblissement du FRR. Ailleurs, l'assureur-crédit estime également le risque "assez
élevé" en Tunisie, "élevé" en Égypte et
"extrême" en Libye. Parmi les pays arabes, le
Qatar, le Koweït, les Émirats arabes unis et
l'Arabie saoudite maintiennent les meilleures
notes (A2 à A3), mais ont été déclassés.
AEH
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
a France a un nouveau superhéros: Antoine Griezmann, qui
porte les espoirs de tout un
pays pour la finale de l'Euro contre le
Portugal et sa superstar Cristiano
Ronaldo, dimanche au stade de
France,
après
avoir
terrassé
l'Allemagne 2-0.
"Zinédine Griezmann" l'ont déjà
rebaptisé les réseaux sociaux, alors
que la France renoue avec les bons
souvenirs, quand le visage de Zidane
était projeté sur l'Arc de Triomphe, à
Paris, un soir de juillet 1998 pour célébrer la France
championne du
monde.
Griezmann a inscrit un doublé contre
les Allemands champions du monde
jeudi en demi-finale et la foule en
liesse s'est répandue sur les ChampsElysées. C'est un choc de titans qui
s'annonce. Les deux astres de cet
Euro-2016 menacent le record du
Français Michel Platini, celui des buts
-- 9 réalisations en 1984 -- inscrits
dans l'histoire de l'Euro. Ronaldo a
égalé cette marque en quatre Euros
de suite. Griezmann en est déjà à 6
buts en une édition, meilleur artificier
à 25 ans de cet Euro à domicile.
La finale de dimanche est aussi une
revanche. Quand les deux joueurs se
sont croisés la dernière fois, le 26 mai
en finale de la Ligue des champions,
c'est CR7 qui l'avait emporté avec le
Real Madrid face à l'Atletico Madrid de
"Grizi".
Le Français avait même manqué un
penalty. Ses nerfs n'ont pas craqué
jeudi quand il s'est élancé dans cet
exercice pour ouvrir le score face au
meilleur
gardien de la planète,
l'Allemand Manuel Neuer.
proches et soutenus par une énorme
ferveur populaire.
D'un côté, la France, portée par un
élan populaire qui va crescendo et
dont les Bleus espèrent qu'il les
emmènera au bout, comme au
Mondial-98.
De l'autre, le Portugal, qui jouera
presque à domicile puisque vit en
France une communauté portugaise
très importante, estimée à plus de
750.000 personnes (sans compter les
Français d'origine portugaise).
Le match au Stade de France, à SaintDenis (banlieue de Paris) sera aussi
l'occasion d'écrire une nouvelle page
glorieuse de l'histoire du football français. Les Bleus peuvent ajouter un
troisième Euro à leur collection, après
celui de 1984 gagné avec Platini à la
maison, et celui de 2000, édition coorganisée par Belgique et Pays-Bas.
"C'est une très belle histoire mais on
n'a pas la prétention ni le pouvoir de
régler tous les problèmes des
Français. On a ce pouvoir de leur procurer des émotions et de leur faire
oublier leurs soucis", a assuré Didier
Deschamps, le sélectionneur.
Le Stade de France, dans l'histoire du
foot, est une enceinte chargée de
symboles. C'est sur cette pelouse que
les Bleus de Zinédine Zidane ont remporté la Coupe du monde face au
Brésil en 1998 (3-0).
Le trait d'union entre la génération
1998 et aujourd'hui, c'est Didier
Deschamps. Il était le capitaine des
Bleus champions du monde en 1998
et d'Europe en 2000. Il peut maintenant être champion d'Europe des
nations une
nouvelle fois, mais
comme coach, à 47 ans.
DESCHAMPS LE TRAIT
D'UNION
CYCLE DES 16 ANS
L
La finale va opposer deux pays très
Deschamps c'est le père la victoire.
Et aussi un homme protégé par sa
bonne étoile.
La formule est restée célèbre et elle
est de Platini: "Napoléon disait que
pour gagner des batailles, il faut de
bons soldats et de la chance. Didier
en a toujours eu. Je me demande
d'ailleurs si quand il est né, il n'est pas
tombé dans un bénitier".
Durant cet Euro, les Bleus ont bénéficié d'un tirage plus que chanceux,
avec dans leur poule la Roumanie,
l'Albanie et la Suisse.
Le sort leur a ensuite réservé des
équipes de deuxième rang, l'Eire en
8e de finale et le petit poucet,
l'Islande, en quart.
Certes, l'Allemagne est championne
du monde. Mais alors que les
Allemands dominaient la demi-finale,
ils ont été trahis par Bastian
Schweinsteiger, leur joueur talisman,
auteur d'une main synonyme de
penalty pour la France.
Mais dimanche, au Stade de France, il
y aura en face des Bleus un joueur
qui a la haine de la défaite chevillée au
corps.
En 2004, Ronaldo avait 19 ans et avait
fondu en larmes après la défaite en
finale de "son" Euro à domicile contre
la Grèce. Aujourd'hui, il a 31 ans.
Il sait que ses années au haut niveau
sont comptées. Il a vu son grand rival
Lionel Messi annoncer sa retraite
internationale avec l'Argentine cet été
après un énième échec en finale de la
Copa America, après celui cruel en
finale du Mondial-2014 au Brésil.
CR7 a prévenu: "après la finale perdue de l'Euro-2004 face à la Grèce,
j'avais pleuré de tristesse. Dimanche,
j'espère à nouveau pleurer. Mais de
joie".
La France, elle, se souvient que seize
ans se sont écoulés entre ses deux
titres européens, en 1984 et 2000.
Seize ans après le dernier, l'heure de
recommencer?
17
"Terminus, Marseille", "fin du rêve" : la
presse allemande se lamentait vendredi
matin après la défaite de l'Allemagne face à
la France la veille en demi-finale de la
coupe d'Europe, beaucoup
regrettant le "satané" pénalty concédé après
une main du capitaine de la Mannschaft
Bastian Schweinsteiger.
En Une du quotidien populaire Bild, le plus
lu d'Allemagne, une photo d'un
Schweinsteiger abattu : "Weini!", titre en
grosses lettres le journal, jeu de mots entre
"Schweini", le surnom du capitaine allemand, et "weinen", pleurer.
"Justement Schweinsteiger! Justement notre
capitaine! Une main, un pénalty, l'élimination en demi-finale contre la France.
Schweini, on souffre avec toi", se lamente
le tabloïd.
"Marseille, terminus", écrit le berlinois Der
Tagesspiegel, alors que l'autre quotidien de
la capitale allemande, la Berliner Zeitung,
titre sur la fin du "rêve" pour la Mannschaft,
fauchée dans sa course vers le doublé
Coupe du monde/Coupe d'Europe.
La Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) a
relégué la défaite des Allemands dans son
cahier dédié à la Coupe d'Europe, parlant
d'une "sortie de rêve" : "rien ne vas plus",
écrit en français dans le texte la quotidien
de Francfort, pour qui "le rêve allemand
d'une victoire est mort lors d'une nuit de
football française passionnée".
"Satanée pénalty - l'Allemagne est éliminée", enrage sur son site internet la
Süddeutsche Zeitung. "Les Allemands ont
dominé longtemps contre la France, puis un
pénalty a changé le cours des choses",
estime le quotidien de Munich.
Sur son site, Die Welt a la dent dure avec
Schweinsteiger : "le capitaine (...) est le
perdant de la Coupe d'Europe (...) Lors de
son possible dernier match en équipe nationale, il a commis une faute bête" une main,
offrant ainsi aux Français l'occasion d'ouvrir
le score avec un pénalty, estime le journal.
Hier, à chaud, le commentateur de la chaîne
publique ZDF estimait quant à lui "que la
victoire de la France (allait) agir comme un
baume pour reléguer un moment à l'arrièreplan les grèves, les attentats terroristes et le
chômage"...
HAND :
La FAHB avertit les
acteurs du handball
contre les propos
"outrageants"
et "diffamatoires"
La Fédération algérienne de handball
(FAHB) a rappelé à l'ordre un "bon nombre"
d'acteurs de la discipline s'étant livrés de
"façon délibérée" à des propos "outrageants" et "diffamatoires" à l'encontre de
diverses structures et responsables durant
la saison 2015-2016.
Dans une lettre adressée aux membres du
Bureau fédéral, des servies permanents,
des commissions spécialisées ainsi qu'aux
présidents des Ligues régionales, de wilaya
et des associations sportives, le président
de la FAHB, Saïd Bouamra, a regretté ces
"dépassements" et "pratiques" qui peuvent
porter préjudice à l'instance, à ses structures décentralisées et à l'intégrité des personnes ciblées. "Je tiens à vous rappeler
que toute structure ou personne en relation
avec la discipline est tenue de se conformer
aux dispositions contenues au sein des textes réglementaires régissant la discipline",
écrit-il. "Devant la poursuite de tels dépassements et pratiques, la Fédération, au nom
des pouvoirs qui lui sont conférés, se réservera le droit d'(avoir recours à) toutes les
procédures qu'elle jugera utiles afin de
remédier à cet état de fait qui ne concoure
nullement à sauvegarder la sérénité et la
notoriété au sein du milieu handballistique",
conclut le texte.
Actualité
Quotidien national d’information
DIVERS
FAITS par
Samia Acher
CAMBRIOLAGE
À TIARET
ARRESTATION D'UN
MINEUR ET UN
REPRIS DE JUSTICE
TRAFIC DE STUPÉFIANTS
ET PSYCHOTROPES
À TLEMCEN
ARRESTATION DE
CINQ MALFAITEURS
Les gendarmes de la section de recherches de Tlemcen
ont présenté devant M. le
Procureur de la République
près le tribunal de Sebdou,
cinq personnes, pour association de malfaiteurs et détention
et commercialisation de stupéfiants. Elles ont été placées
sous mandat de dépôt.
Rappelons que, trois personnes qui ont été interpellé à
bord de deux véhicules de
marque Gonow et Toyota Hilux
en possession de cent cinquante kilogrammes de kif
traité. Les deux autres acolytes ont été interpellés au cours
de l'enquête.
DJELFA
SAISIE DE PLUS
DE 30 MILLE
SACHETS DE TABAC
À CHIQUER, SANS
FACTURES
Lors d'une patrouille à la
cité El-Setah, les gendarmes
de la brigade de Hassi Bahbah
(Dejlfa) ont interpellé une (01)
personne qui transportait à
bord d'un fourgon de marque
Renault Master, 30400 sachets
de tabac à chiquer, sans factures. Avisé, M. le Procureur de
la République près le tribunal
de Hassi Bahbah a prescrit la
mise en liberté du mis en
cause après audition et la
remise de la marchandise aux
services des domaines .Une
enquête est ouverte.
Ingrédients
Pour la pâte
3 mesures de farine
1 mesure de beurre fondu refroidi
1 pincée de sel
1 c à c d'extrait de vanille
Eau et eau de fleur d'oranger
Pour la farce
3 mesures d'amandes mondées et moulues (ou 1/2
amandes et 1/2 noix)
1 mesure de sucre en poudre
1/2 c à c de cannelle
Eau de fleur d'oranger
Glaçage:
Blanc d'œuf
Sucre glace au besoin
Quelques gouttes de jus de citron
Eau de fleur d'oranger
du glaçage en détail
Décoration
Brillant alimentaire doré
Pâte d'amande blanche et verte
Préparation :
ela n'a été d'aucune
surprise. Durant les
deux jours de l'Aid ElFitr, la majorité des commerces ont encore une fois baissé
rideaux. Ils étaient plus de 33
000 commerçants à être réquisitionnés sur le territoire national pour l'occasion, mais l'ambiance était tout autre.
Pourtant, dans les discours
officiels, tout a été au point.
Bakhti Belaib, ministre du
Commerce a affiché une certaine satisfaction quant au respect du programme de permanence pour les commerces et
les unités de production au
premier jour de l'Aïd. " Ce n'est
pas facile de convaincre les
commerces à ouvrir un jour de
fête. Suite à cette visite, je suis
ravi de voir l'adhésion des
commerçants pour assurer
l'approvisionnement
des
citoyens ", avait-t-il déclaré ce
mercredi lors d'une tournée
d'inspection au niveau de plusieurs communes de la capitale. Néanmoins, M. Belaïb a
affirmé qu'il fallait attendre " la
fin du long week-end pour
avoir toutes les données des
différentes wilayas du pays et
savoir concrètement si les
commerces ont adhéré à notre
démarche ", tout en précisant
que dans le cas contraire, des
mesures nécessaires sont prévues par la loi.
Loin de l'optimisme du ministre, c'est une autre réalité qui a
été constatée sur le terrain. A
l'ouest du pays, plus précisément à Oran, la majorité des
C
commerces et des boulangeries sont restés fermés au premier jour de l'Aïd el-Fitr obligeant des citoyens à effectuer
de longs déplacements pour
s'approvisionner en produits
alimentaires. Dans certains
quartiers de la ville comme Dar
El-Beida, El-Makkari, EsSalem, USTO et Ibn Rochd
une absence quasi-totale d'activités commerciales a été
constatée, à l'exception de
quelques magasins d'alimentation générale, de cosmétiques et de quelques pharmacies qui ont ouvert leurs portes. Même les quelques commerces ouverts ne disposaient
pas de lait en sachet qui
connaît une forte demande en
pareille occasion. Les quelques boulangeries ayant
assuré la permanence durant
le premier jour de Aïd el-Fitr
ont ouvert leurs commerces tôt
la matinée et la quantité de
pain produite a été écoulée
avant la levée du jour. Devant
cette
situation,
certains
citoyens se sont trouvés
contraints de s'approvisionner
en pain chez les revendeurs
qui ont profité de l'occasion
pour sortir leurs stocks devant
les commerces fermés les
écoulant au double du prix
habituel. Néanmoins, la majorité des citoyens, habitués à ce
genre de pratiques qui reviennent chaque Aïd, avait pris
leurs dispositions deux jours
auparavant et ont fait le plein
de différents produits alimentaires dont les légumes et le
lait. Le même constat dans la
wilaya de Jijel, une ville
déserte au regard de nombreux commerces aux rideaux
baissés durant le second jour
de l'Aïd. L'appel de l'administration du commerce avait
concerné plus d'un millier de
commerçants (toutes activités
confondues) dont 161 boulangeries réquisitionnés pendant
la durée de cette fête religieuse.
Sur le terrain, dégoter une
baguette de pain était de la
gymnastique pour nombre de
citoyens, à la recherche de ce
précieux pain. Il en est aussi
des viandes blanches ou rouges, quasi introuvables dans
les boucheries et points de
vente qui ont pourtant brillé par
leur prolifération pendant tout
le mois de Ramadhan. Bref,
une présence commerciale
timide, tout simplement un
remake des précédentes fêtes
de l'Aïd, un " couac " auquel
sont habituées les populations,
de l'avis de beaucoup de
citoyens rencontrés dans les
rues de la ville, en ce
deuxième jour de l'Aïd. A
Constantine, même si des
boulangeries étaient ouvertes
tôt le matin dans le quartier
Mohamed
Belouizdad,
Mustapha Aouati, au centre
ville et également dans les
quartiers de Boussouf et
Sakiet Sidi Youcef notamment,
beaucoup de citoyens, rencontrés par l'APS, ont relevé
toutefois avoir passé la journée à chercher un commerce
ouvert, estimant que " la liste
des commerçants permanenciers devrait être affichée par
quartier pour mieux les orienter ". D'autres ont soulevé que
la quantité de lait en sachet
proposée à la vente en ce premier jour de l'Aid était nettement inférieure à la demande,
alors que certains ont précisé
que les quelques boulangeries
ayant assuré la permanence
durant le premier jour de Aïd
el-Fitr ont ouvert leurs commerces tôt la matinée et la
quantité de pain produite a été
écoulée avant la levée du jour.
Enfin, il est à rappeler que la
loi relative aux conditions
d'exercice des activités commerciales prévoit la fermeture
des locaux commerciaux pour
une durée d'un mois assortie
d'une amende allant de 30.000
à 200.000 DA contre les
contrevenants. Au niveau
national, quelque 33.276 commerçants ont été réquisitionnés dans le cadre du programme de permanence de
l'Aïd visant à assurer un approvisionnement régulier en produits alimentaires et services
de large consommation. Le
programme prévoit notamment
la mobilisation de 4.932 boulangers, 20.167 commerçants
dans l'alimentation générale,
fruits et légumes, 7.711 dans
des activités diverses, alors
que plus de 5.000 agents de
contrôle sur le territoire national sont déployés pour veiller
au respect du programme.
N.A/Agence
Mesures de grâce présidentielles
e président de la
République, Abdelaziz
Bouteflika a promulgué deux
décrets présidentiels portant
mesures de grâce et de remises de peine à l'occasion de
la célébration du 54ème anniversaire de la fête de l'indépendance de l'Algérie, a indiqué lundi un communiqué de
la présidence de la
République. "Conformément
aux prérogatives qui lui sont
conférées par la Constitution,
notamment son article 91-7,
L
son excellence monsieur le
président de la République,
Abdelaziz Bouteflika a promulgué deux décrets présidentiels portant mesures de
grâce et de remises de
peine", a précisé la même
source.
Ces mesures concernant "les
personnes détenues et non
détenues condamnées définitivement et les personnes
détenues condamnées définitivement qui, à l'issue d'une
formation durant leur déten-
6
tion, ont subi avec succès
des examens scolaires, universitaires ou de formation
professionnelle au titre de
l'année 2015/2016", a ajouté
la même source. Toutefois,
ne sont pas concernées par
ces mesures de grâce et de
remises de peines, "les personnes condamnées définitivement pour actes terroristes
subversifs, assassinat, homicide volontaire, enlèvement,
viol, attentats à la pudeur
commis sur mineurs avec ou
sans violence, détournement
de deniers publics ou privés,
corruption, contrebande,
contrefaçon de monnaie, et
trafic de stupéfiants", a expliqué le communiqué de la présidence de la République.
"Ne sont pas concernées
aussi par ces mesures de
grâce les personnes récidivistes condamnées pour vols, et
vols qualifiés, ou pour coups
et blessures avec port
d'arme", a encore ajouté la
même source.
CUISINE
Page spéciale Aïd
Cornes de gazelles glacées
Alger, de nouveau ville morte
Préparation de la pâte
Mélangez les ingrédients cités, ramassez la pâte avec
de l'eau de fleur d'oranger. Couvrez la pâte et laissezla reposer quelques minutes.
Préparation de la farce
Mélangez tous les ingrédients, arrosez d'eau de fleur
d'oranger, réservez.
Façonnage
Étalez la pâte finement sur votre plan de travail à l'aide
d'un rouleau à pâtisserie. A l'aide d'un verre ou d'un
emporte-pièce circulaire, détaillez des cercles dans
Chabakia
Bligha
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
Les permanences de l'Aid El-Fitr très peu respectées
par les commerçants
Ph : Hafida
Suite à l'enquête ouverte
par les gendarmes enquêteurs,
relative au vol d'une valise renfermant des effets vestimentaires, un lot de bijoux et la
somme de 40 millions de centimes, commis dans le domicile
d'un citoyen, à la commune de
Medrissa (Tiaret), durant la soirée, les investigations entreprises par les gendarmes de brigade locale ont conduit à l'interpellation de l'auteur présumé du
méfait en l'occurrence un
mineur âgé de 17 ans, (voisin
de la victime). Ce mineur a
commis le vol avec deux autres
acolytes, dont son proche le
repris de justice (B.M) âgé de
23 ans, qui a été interpellé à
son tour, en possession d'une
partie des bijoux volés ainsi
qu'un haut-parleur avec ses
périphériques, découverts lors
d'une perquisition opérée dans
le domicile parental à la même
commune. Avisé, M. le
Procureur de la République
près le tribunal de Sougueur a
prescrit l'audition des mis en
cause et leur présentation à l'issue de l'enquête. L'enquête se
poursuit.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
cette pâte. Déposez un peu de farce en bordure, roulez
et donnez la forme d'une corne de gazelle, ou de demilune si vous préférez. Disposez chaque biscuit sur une
plaque recouverte de papier sulfurisé.
Cuisson
Préchauffez le four à 180°C, faites cuire 15 minutes
environ. Laissez refroidir totalement avant de les glacer.
Le glaçage
Plongez la face de chaque biscuit dans le glaçage,
déposez sur un plat ou une grille, laissez sécher 24h.
Décoration
Pour les décorer, passez du brillant alimentaire doré sur
l'ensemble de la surface. Vous pouvez découper des
feuilles dans de la pâte d'amande verte et façonner des
roses à l'aide d'une empreinte en silicone. Vous pouvez
également utiliser de la pâte à sucre pour votre
décoration.
Ingrédient :
1kg de farine de bonne qualité
2 œufs
1 verre à thé de beurre fondu
1/4 verre à thé d'eau de fleur
d'oranger
Une pincée de sel
L'eau tiède pour ramasser la pate
Préparation :
Mettre la farine dans une
jatte, creuser un puits au centre, ajouter les œufs, le
beurre fondu, le sel, l'eau de
fleur d'oranger. Ajouter de
l'eau et bien pétrir jusqu'à
obtention d'une pâte lisse et solide.
Faire des boules de la grosseur des
cerises, laisser-les reposer pendant
10 minutes, les enduire d'huile.
Abaisser chaque boule de pâte en
forme circulaire. Faire chauffer une
poêle lourde et faire cuire chaque
pâte circulaire demi-cuisson de deux
côtés, rouler la pâte cuite sur ellemême, coller les extrémités avec
l'eau+farine. Prendre chaque pâte
roulée et la couper avec une paire de
ciseaux en forme de bligha. Faire
frire les Blighas des deux faces dans
un bain d'huile chaud jusqu'à dorure
et les tremper aussitôt dans du miel,
Les égoutter, les parsemer de graines
de sésame.
Cylindres aux amandes
Ingrédient :
500 g d'amandes
300g de sucre glacé
1/2verre à thé de beurre fondu
Un peu de gomme arabique en poudre
3 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger
Fruits - cerise pour décorer
Préparation :
Emonder les amandes et les sécher dans un linge propre pendant une nuit, les
incorporer avec le sucre glacé, les moudre dans un moulin électrique. Mettre
dans une jatte le mélange d'amandes, ajouter le beurre fondu, l'eau de fleur
d'oranger, la gomme arabique, pétrir bien jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Partager la pâte en petites boules de la grosseur d'une noix, les transformer les en cylindres de 3cm de long, trouer un peu en haut, les passer dans les graines de sésames, garnir les trous
avec les cerises confits, les disposer au fur et à mesure dans une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire dans
un four moyennement chaud pendant 15 minutes.
Spirale
aux amandes
Ingrédients
La pâte
500 g de farine
1/2verre à thé de beurre fondu
1/2verre à thé d'eau de fleur d'oranger
Un peu de sel
Un verre à thé d'eau
colorant alimentaire vert
Des perles argentées
La farce
500 g d'amandes
300 g de sucre glacé
1/2verre à thé de beurre fondu
Un peu de gomme arabique en poudre
3 cuillerées à soupe d'eau de fleur
d'oranger
Préparation :
La farce
Emonder les amandes et séchez-les dans
un linge propre pendant une nuit, les
incorporer avec le sucre glace, les moudre
dans un moulin électrique. Mettre dans une
jatte le mélange d'amandes, ajouter le
beurre fondu, l'eau de fleur d'oranger, la
gomme arabique, pétrir bien jusqu'à
obtention d'une pâte homogène. Former de
cette pâte des boudins fins et d'une
vingtaine de centimètre de long.
La pâte
Mettre dans une jatte la farine tamisée, le
beurre et le sel, bien mélanger, ajouter
l'eau de fleur d'oranger, ajouter l'eau et
rassembler la pâte, colorer la pâte avec le
colorant alimentaire vert, pétrir jusqu'à
atteindre la consistance de la pâte de pain,
malaxer fortement avec les paumes de la
main pendant 20 minutes jusqu'à obtenir
une pâte souple. Former de cette pâte des
boules de la taille d'orange. Etaler la pâte
avec un rouleau à pâtisserie sur un plan de
travail fariné, feuilletez-la jusqu'à obtenir
une feuille très fine, placer les boudins de
pâte d'amande au-dessus, plier de manière
à recouvrir les bâtonnets et l'aplatir avec le
rouleau à pâtisserie, découper la pâte au
bord de la farce puis enrouler en spirale,
continuer l'opération jusqu'à l'épuisement
de la pâte et de farce, disposer-les sur une
plaque recouverte de papier sulfurisé,
décorez-les avec les perles argentées.
Faire cuire dans un four moyennement
chaud pendant 15 minutes.
Petits fours aux amandes et confiture
Ingrédient :
250 g de beurre
200 g de sucre glace
4 jaunes d'œufs
1 cuillère à soupe de maïzena
1 sachet de sucre vanillé
Une pincée de sel
450 g de farine
La garniture
100 g d'amandes en poudre
La confiture d'abricot
Préparation :
Mettre dans une jatte le beurre, le sucre
vanillé et le sucre glacé, les travailler
jusqu'à ce qu'ils forment un mélange crémeux, ajouter les jaunes d'œufs, la maïzena, le sel, bien mélanger, incorporer la
farine tamisée peu à peu et pétrir bien
jusqu'à obtention d'une pâte souple.
Mélanger dans un bol la poudre d'amandes et la confiture, façonner avec ce
mélange des petites boules de la forme
des billes. Etaler la pâte avec un rouleau
à pâtisserie sur un plan de travail fariné,
couper des disques de 6 cm de diamètre
à l'aide d'un emporte-pièce rond. Poser
les boules de farce sur chaque disque de
pâte et formez-les en boules puis les
presser dans un moule sculpté pour faire
ressortir les motifs décoratifs. Disposezles au fur et à mesure sur une tôle du four
recouverte de papier sulfurisé. Faire
cuire dans un four moyen jusqu'à ce
qu'ils soient dorés. Les laisser refroidir,
décorez-les avec la confiture.
19
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 537
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Sudoku N ° 537
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 537
Horizontalement
1 - Apparemment inexplicable
2 - Brisera le miroir - Contracté mais au pluriel
3 - Pédant - Bruit sec
4 - Bonne pomme - Surfer dans le réseau
5 - Voisine de Digne - Statue couchée
6 - Changerons l'atmosphère - Point de saignée
7 - Père de Jason - Tiens à l'oeil
8 - Coincé - Pas trés enthousiaste - Pouffé
9 - Dernier séjour aprés la flamme - Bien appris - A la mode
vous serez dedans
10- Affluent de l'Aar - Loin d'être dissolu
Verticalement
A - Cloison isolante
B - Pays idéal - Gibier de gaulois
C - Jeune fille bien méritante - Trés peu couvert
D - Dément - Bouts de peau
E - Astringent - Chef d'état
F - Polygones à grand nombre de côtés
G - Patrie d'Abraham - Boisson de table - Grand titre
H - Ruinée
I - Officier du sultan - Fonctionne
J - Incomplets
K - Feuilleté - Oppressé
L - Café - Voisin de l'équerre
SOLUTIONS
Mots croisés N° 536
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 536
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 536
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
La récente révision constitutionnelle atteste des acquis nouveaux en ce qui concerne notamment la promotion et la protection des libertés individuelles et collectives, la consolidation de la
séparation des pouvoirs et de l’indépendance du pouvoir judiciaire, et la constitutionnalisation des droits de l’opposition.
Dans le même temps, la constitutionnalisation de Tamazight
comme langue nationale et officielle, dans une Algérie fière aussi
de son arabité et attachée à l’Islam religion de l’Etat, est venus
conforter le socle de notre unité nationale.
Mes chers compatriotes,
Notre pays est confronté aujourd’hui aux aléas sévères de la
chute des prix des hydrocarbures, une ressource qui pèse
encore fortement sur notre économie et notre développement
comme cela est le cas d’ailleurs dans d’autres pays producteurs
de cette matière première.
Ce choc n’est pas la conséquence de failles dans notre démarche interne.
Bien au contraire, ce sont les décisions nationales prudentes
que nous avons prises il y a quelques années, notamment un
important remboursement anticipé de la dette extérieure, dont la
dette militaire, ce qui nous permit d’accomplir un bond qualitatif
dans la mise à niveau des capacités et des équipements de
l’Armée Nationale Populaire, la digne héritière de l’Armée de
Libération Nationale.
Dans la même démarche, nous avons décidé de cesser tout
recours aux crédits extérieurs, et en gérant avec prudence nos
réserves de change, ce qui nous permet aujourd’hui de faire
face à la crise financière, et d’engager souverainement les correctifs que celle-ci requiert, en tenant compte de nos réalités propres et dans la fidélité à nos options sociales fondamentales.
La crise économique et financière n’est guère l’apanage d’un
pays particulier, notamment dans l’économie mondiale globalisée. C’est la réponse à cette crise qui varie d’un pays à l’autre,
selon le degré de mobilisation et de consensus interne mis en
place, et en cela, notre pays est en droit d’envisager avec sérénité et espérance, le dépassement de la crise financière actuelle.
La sérénité est à notre portée, grâce d’abord à la tradition de dialogue et de concertation entre le Gouvernement et ses partenaires économiques et sociaux.
Cette sérénité est à notre portée également du fait de notre attachement à la justice sociale et à la solidarité nationale qu’il est
cependant nécessaire de rationaliser.
La sérénité se propagera davantage également si nos acteurs
politiques acceptent de concourir au débat et aux propositions
de solutions, dès lors que l’enjeu n’est pas le pouvoir ou l’opposition, mais bien le devenir économique du pays et le sort de
toute la population.
L’espérance est, quant à elle, légitime pour le dépassement de
la crise financière actuelle, tant les atouts sont nombreux à la
disposition de notre pays.
En fait, la crise actuelle pourra se révéler une opportunité d’accélérer notre sursaut collectif pour rompre avec le confort de la
rente, pour rompre aussi avec les pesanteurs de la bureaucratie, et pour réhabiliter également la valeur du travail que notre
religion sacralise et que le développement exige.
Dans tous ces domaines, la mutation est déjà là, comme en
témoignent l’accélération des réformes, le consensus croissant
pour rationaliser notre modèle social, ainsi que le rythme auquel
se concrétisent des résultats palpables dans le développement
économique hors hydrocarbures.
Toutes ces mutations ne manqueront pas de se raffermir dans le
cadre du nouveau modèle de croissance et de développement
dont sont convenus le Gouvernement et ses partenaires économiques et sociaux, et avec le concours du Pacte économique et
social que la Tripartite vient de confirmer aussi.
Dans cette perspective, notre base industrielle, qui est déjà
honorable, a vocation à s’élargir, car notre marché intérieur le
requiert et nos besoins d’exportation le commandent, alors que
nos ressources minérales à transformer et à valoriser sont substantielles, et que notre potentiel en énergies renouvelables est
prometteur.
L’économie des services a encore tout un champ à exploiter,
qu’il s’agisse du tourisme ou qu’il s’agisse de l’économie numérique en essor.
Le potentiel agricole attend souvent d’être défriché et nécessite
partout une modernisation pour satisfaire la demande locale et
pour générer de nouvelles ressources extérieures par les exportations.
Mais notre pays est riche avant tout de sa jeunesse, de surcroît
éduquée et souvent hautement qualifiée. C’est donc la mobilisation de cette jeunesse pour fructifier les richesses nombreuses
du pays qui sera le levier grâce auquel l’Algérie dépassera, avec
l’aide de Dieu, la crise actuelle sans dommage, et accélèrera le
cours de son développement pour accéder demain, à son statut
légitime de pays émergent.
Voilà pourquoi, j’appelle la jeunesse à réaliser un sursaut pacifique et généreux pour gagner la bataille du développement. Une
telle bataille est au-dessus de tous les clivages politiques, idéologiques, ou de quelque autre nature qu’ils soient, car c’est tout
simplement la bataille de votre propre avenir, jeunes de mon
pays, la bataille du devenir de l’Algérie.
En dépit d’insuffisances certaines, l’Algérie vous a donné à vous,
ses jeunes enfants, une éducation et un environnement social
honorable. Elle met aujourd’hui à votre disposition ses atouts et
ses richesses qu’il vous revient de fructifier davantage. Pour
cela, elle interpelle votre génie, votre savoir, votre sueur et vos
bras, tout comme elle espère bénéficier de vos avis propres que
vous aurez à faire connaître au sein du Conseil Supérieur de la
Jeunesse qui verra bientôt le jour.
Cet appel que je vous adresse, jeunes de mon pays, est dénué
de tout paternalisme. C’est l’appel d’un de vos aînés qui a
consacré sa jeunesse et toute sa vie au service de la Patrie.
C’est un appel qui vous invite, en cette fête nationale de l’indépendance et de la jeunesse, à vous inspirer de l’exemple des
meilleurs de vos aînés, les glorieux martyrs auxquels nous
devons tous de vivre indépendants et souverains dans l’Algérie
libérée.
Je conclu ce message, mes chers compatriotes, en priant Dieu
d’accepter votre jeûne et vos prières, et en vous souhaitant une
bonne et heureuse fête de l’Aïd El Fitr.
Gloire à nos martyrs,
Vive l’Algérie,
Je vous remercie de votre aimable attention.
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Grande Mosquée d'Alger
Bensalah, Ould Khelifa
et Sellal accomplissent
la prière de l'Aid
Les présidents du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et de
l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa
et le Premier ministre Abdelmalek Sellal, ont accompli mercredi matin
la prière de l'Aïd El Fitr à la Grande Mosquée d'Alger.
es membres du gouvernement, des cadres de
l'Etat et des représentants de partis politiques et de la
société civile ainsi que des
membres du corps diplomatiques arabo-musulman accrédités à Alger ont accompli la prière
de l'Aid aux cotés de nombreux
citoyens dans un climat de ferveur et de piété. Dans son prêche, l'imam de la mosquée est
revenu sur la portée de l'Aïd El
Fitr et la symbolique de sa célébration qui constitue une "occasion pour se réconcilier, éliminer
la haine et les rancoeurs et faire
prévaloir l'amour et la fraternité".
D
"Le progrès et la renaissance de
toute nation passent par l'unité
des rangs d'autant plus que
cette année l'Aïd El Fitr coïncide
avec la célébration du 54e anniversaire de l'indépendance du
pays, a soutenu l'imam appelant
à tirer les enseignements des
sacrifices inconmensurables
consentis par les chouhadas
pour le recouvrement de la souveraineté et la sauvegarde de
l'unité nationale. Il a exhorté les
jeunes notamment à demeurer
attachés à leur référence religieuse nationale et à conjuguer
leurs efforts dans le sens de
l'édification du pays et la concré-
tisation du développement. Il a
insisté auprès des fidèles pour
qu'ils saisissent ces moments de
réconciliation, de pardon et de
fraternité pour montrer concrètement les valeurs sublimes de
l'islam rappelant la réconciliation
nationale initiée par le président
de la République Abdelaziz
Bouteflika et ses effets positifs
sur le raffermissement de la
cohésion sociale. Après le prêche, MM. Bensalah, Ould Khelifa
et Sellal ont reçu les voeux des
nombreux citoyens ayant
accompli la prière de l'Aïd à la
Grande Mosquée d'Alger.
Service pédiatrique du CHU Mustapha Pacha
Grine rend visite
aux enfants malades
e
ministre
de
la
Communication, Hamid Grine,
s'est rendu mercredi, premier jour
de l'Aïd El Fitr, au service de
pédiatrie de l'hôpital Mustapha
Pacha à Alger pour y lancer la 8
ème édition de l'opération "un
jouet, un enfant, un sourire", pilotée par la chaîne III de la Radio
nationale.
Accompagné du directeur de la
Radio
nationale,
Chabane
Lounakel, M. Grine, a visité le
pavillon encologie du même service où il a participé à la distribu-
L
5
tion des jouets destinés aux
enfants cancéreux, contraints de
passer la fête de l'Aïd loin de leurs
familles.
Il a, à cette occasion, salué "l'élan
de solidarité des Algériens" qui
ont, à chaque fois, répondu à l'appel des initiateurs de cette opération dont le processus de collecte
des jouets avait débuté dès les
premiers jours du Ramadhan. De
nombreuses familles accompagnées de leurs enfants, de jeunes,
de représentants d'associations
caritatives se sont déplacées au
CHU Mustapha Pacha, munis de
cadeaux (jouets, friandises, etc)
pour partager cette fête aux côtés
des enfants hospitalisés. Cette
opération, organisée en partenariat avec le Croissant Rouge
Algérien (CRA), a pour but de
redonner le sourire, de l'ambiance
et de la convivialité à ces enfants
malades. Cette initiative, qui
concerne l'ensemble du territoire
national, a fait l'objet d'une émission spéciale retransmise en direct
sur les ondes de la radio Chaîne
III, de 9 heures à midi.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Petit écran
Afin de gagner la bataille du développement
e
président
de
la
République, Abdelaziz
Bouteflika, a appelé la
jeunesse algérienne à réaliser un
sursaut « pacifique et généreux
» pour gagner la bataille du développement.
Dans un message à l’occasion
du 54ème anniversaire de l’indépendance et de la fête de la jeunesse, le président Bouteflika a
affirmé qu’une telle bataille « est
au-dessus de tous les clivages
politiques, idéologiques, ou de
quelque autre nature qu’ils
soient, car c’est tout simplement
la bataille de votre propre avenir,
jeunes de mon pays, la bataille
du devenir de l’Algérie ».
Le chef de l’Etat a tenu à préciser
que l’Algérie « est riche avant
tout de sa jeunesse, de surcroît
éduquée et souvent hautement
qualifiée ».
« C’est donc la mobilisation de
cette jeunesse pour fructifier les
richesses nombreuses du pays
qui sera le levier grâce auquel
l’Algérie dépassera, avec l’aide
de Dieu, la crise (économique)
actuelle sans dommage, et accélèrera le cours de son développement pour accéder demain, à son
statut légitime de pays émergent
», a-t-il poursuivi. « En dépit d’insuffisances certaines, l’Algérie
L
vous a donné à vous, ses jeunes
enfants, une éducation et un
environnement social honorable.
Elle met aujourd’hui à votre disposition ses atouts et ses richesses qu’il vous revient de fructifier
davantage », a-t-il souligné.
Pour cela, a ajouté le chef de
l’Etat, « elle interpelle votre
génie, votre savoir, votre sueur et
vos bras, tout comme elle espère
bénéficier de vos avis propres
que vous aurez à faire connaître
au sein du Conseil Supérieur de
la Jeunesse qui verra bientôt le
jour ». Le président Bouteflika a
tenu à expliquer que son appel à
la jeunesse était dénué de tout «
paternalisme ». « C’est l’appel
d’un de vos aînés qui a consacré
sa jeunesse et toute sa vie au
service de la Patrie. C’est un
appel qui vous invite, en cette
fête nationale de l’indépendance
et de la jeunesse, à vous inspirer
de l’exemple des meilleurs de
vos aînés, les glorieux martyrs
auxquels nous devons tous de
vivre indépendants et souverains
dans l’Algérie libérée », a-t-il dit.
Par ailleurs, le président de la
République a fait savoir que
prendre en charge le devoir de
Mémoire, “c’est chérir également
l’épopée de la Révolution du 1er
Novembre
1954.
« Cette
Révolution a été un majestueux
sursaut libérateur d’un peuple
armé de sa foi et de sa détermination, face à l’une des premières armées au monde, l’armée
d’un colonisateur qui, de surcroît,
nourrissait l’illusion que notre
Patrie faisait partie de son propre
territoire », a-t-il affirmé. A cette
occasion, le président Bouteflika
a appelé les responsables du
système national d’enseignement, les chercheurs, ainsi que
les hommes et les femmes de lettres et de culture, « à redoubler
d’efforts pour enseigner et faire
connaître
davantage
notre
Histoire et notamment celle du
recouvrement de notre indépendance ».
« L’Histoire est une source de
fierté et d’unité nationales, et un
puissant levier mobilisateur pour
toutes les nobles causes, dont
celle du développement national
», a-t-il conclu.
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a affirmé, à
cette même occasion, que
l’Algérie avait pris des mesures
légitimes en vue d’intégrer au
domaine de l’Etat les biens individuels et collectifs demeurés
vacants au lendemain de l’indé-
pendance. « Cette démarche a
une relation avec ce que fit le
colonisateur, au cours des
années quarante du siècle dernier, des biens des populations
de notre pays, elle a induit une
mesure irréversible qui fait désormais partie intégrante de notre
législation contemporaine », a
souligné le chef de l’Etat.
Le président de la République a
rappelé que, « pour avoir tant
souffert des horreurs de la
guerre, notre peuple a, dès l’indépendance, affirmé son attachement farouche à sa souveraineté et proclamé aussi son profond désir de paix ».
« Le primat de la souveraineté
nationale a été rapidement
concrétisé à travers des décisions historiques successives,
décrétées au sujet des terres
agricoles, des ressources minières, et du système financier local,
en même temps qu’il a été graduellement mis fin à toute présence militaire étrangère à travers le pays », a-t-il soutenu.
Le président de la République,
Abdelaziz
Bouteflika,
s’est
recueilli mardi matin au carré des
martyrs du cimetière d’El Alia
(Alger) à la mémoire des martyrs
de la Révolution du 1er novembre à l’occasion du 54ème anniversaire de l’indépendance.
A.M.
Message du président Bouteflika à l’occasion du 54ème anniversaire de l’Indépendance
et de la fête de la Jeunesse
Texte intégral
e président de la République,
M. Abdelaziz Bouteflika, a
L
adressé un message à l’occasion
de la célébration du 54ème anniversaire de l’Indépendance et de la
fête de la Jeunesse, dont voici le
texte intégral:
« Mes chers compatriotes,
A l’occasion de la célébration du
54ème anniversaire du recouvrement de l’Indépendance nationale
et de la Fête de la Jeunesse, je
m’incline d’abord à la mémoire de
nos glorieux martyrs de la lutte de
Libération nationale.
Je vous présente aussi mes meilleurs vœux, et je salue également
mes compagnons d’armes, les
moudjahidine, auxquels je renouvelle l’hommage de la Nation pour
leurs sacrifices.
J’exprime aussi, au nom du
Peuple, notre considération aux
Officiers, Sous-Officiers, et djounoud de l’Armée Nationale
Populaire, digne héritière de
l’Armée de Libération Nationale,
ainsi qu’aux personnels des corps
de sécurité, pour leur mobilisation
et leur sacrifice en vue d’assurer la
sécurité des citoyens et de protéger
efficacement l’intégrité du territoire
national au milieu d’un voisinage
malheureusement perturbé par plusieurs foyers de tensions.
Mes chers compatriotes,
La célébration de la Fête Nationale
de l’Indépendance et de celle de la
Jeunesse est une occasion propice
à la rétrospection et au regard sur
l’avenir.
La rétrospection est d’abord un
Devoir de Mémoire à cultiver pour
que notre peuple se souvienne au
fil de ses générations qui se succèdent, du prix de son indépendance
et de sa liberté.
De fait, notre jeunesse doit cultiver
le souvenir du martyre enduré par
notre peuple 132 années durant,
un martyre fait de massacres, de
tentatives d’extermination de nos
ancêtres, de spoliations de leurs
terres, et d’une tentative d’éradiquer notre culture et notre identité
et de nous reléguer au temps
passé. N’en a-t-il pas été de même
pour les Omeyades et les
Abassides ?
Nous devons aussi faire connaître
à nos enfants, les répressions barbares qui ont frappé leurs ancêtres,
chaque fois qu’ils ont tenté de briser le joug colonial, allant jusqu’aux
déportations de milliers d’Algériens
au-delà des océans.
Les générations montantes doivent
connaître également l’embrigadement forcé de nos compatriotes
dans les troupes du colonisateur,
au fil des guerres que celui-ci a
livrées ou qu’il a subies, les dizaines de milliers d’Algériens tombés
en Europe notamment pour la
défaite du nazisme, mais aussi les
massacres de leurs parents, ici en
Algérie, en Mai 1945, alors que le
Monde fêtait la victoire sur le
nazisme.
Mes chers compatriotes,
Prendre en charge notre devoir de
Mémoire, c’est chérir également
l’épopée de la Révolution du 1er
Novembre 1954.
Cette Révolution a été un majestueux sursaut libérateur d’un peuple armé de sa foi et de sa détermination, face à l’une des premières
armées au monde, l’armée d’un
colonisateur qui, de surcroît, nourrissait l’illusion que notre Patrie faisait partie de son propre territoire.
La Révolution de Novembre est
exceptionnelle aussi, par le lourd
tribut que notre vaillant peuple a
versé, avec un million et demi de
martyrs, des millions d’Algériens
parqués ici, dans des camps de
concentration, ou réfugiés dans les
pays voisins, un peuple dont les villages et l’économie rurale ont été
dévastés.
La Révolution de Novembre est
exceptionnelle également, car elle
fut le catalyseur de la libération de
plusieurs peuples africains, et elle a
été à l’origine de la consécration
par les Nations Unies en Décembre
1960, du Droit des Peuples coloniaux à l’indépendance, en écho
aux revendications populaires sanglantes durant le même mois, à tra-
vers plusieurs villes algériennes.
J’appelle les responsables du système national d’enseignement, les
chercheurs, ainsi que les hommes
et les femmes de lettres et de culture, à redoubler d’efforts pour
enseigner et faire connaître davantage notre Histoire et notamment
celle du recouvrement de notre
indépendance, car, l’Histoire est
une source de fierté et d’unité nationales, et un puissant levier mobilisateur pour toutes les nobles causes, dont celle du développement
national.
Mes chers compatriotes,
La rétrospection à laquelle invitent
les
dates
commémoratives,
consiste aussi à rappeler le chemin
parcouru par notre pays depuis l’indépendance, de sorte à mesurer
les progrès réalisés, à éviter la
répétition des erreurs survenues, et
à puiser un surcroît de détermination face aux défis contemporains.
C’est le lieu de rappeler que, pour
avoir tant souffert des horreurs de
la guerre, notre peuple a, dès l’indépendance, affirmé son attachement farouche à sa souveraineté et
proclamé aussi son profond désir
de paix.
Le primat de la souveraineté nationale a été rapidement concrétisé à
travers des décisions historiques
successives, décrétées au sujet
des terres agricoles, des ressources minières, et du système financier local, en même temps qu’il a
été graduellement mis fin à toute
présence militaire étrangère à travers le pays.
Dans cette même lancée, l’Algérie
prit des mesures légitimes en vue
d’intégrer au domaine de l’Etat les
biens individuels et collectifs
demeurés vacants au lendemain
de l’indépendance.
Cette démarche a une relation
avec ce que fit le colonisateur, au
cours des années quarante du siècle dernier, des biens des populations de notre pays, elle a induit une
mesure irréversible qui fait désormais partie intégrante de notre
législation contemporaine.
4
En parallèle, notre peuple s’est
attelé à la bataille du développement pour prendre sa revanche sur
tous les retards que lui a fait subir
plus d’un siècle d’occupation coloniale.
Il en sera ainsi, notamment, avec la
généralisation de l’éducation et de
la formation universitaire, ou le
développement de la médecine à
travers tout le pays. Il en sera de
même en ce qui concerne la
construction d’un outil industriel
prometteur, ou le développement
des infrastructures de base.
D’importants résultats ont été
concrétisés en quelques années
seulement.
Malheureusement,
cette dynamique a été contrariée
par des vicissitudes politiques et
économiques, qui déboucheront
d’ailleurs, sur une tragédie nationale sanglante qui aurait pu
détruire notre pays, une Tragédie
que Dieu nous a aidé à dépasser et
dont nous pansons encore les
plaies.
En puisant une nouvelle fois dans
notre attachement séculaire à la
Patrie et en nous inspirant aussi
des nobles valeurs de l’Islam, nous
avons su réaliser la Réconciliation
nationale et restaurer la paix civile,
conditions indispensables pour tout
développement.
Nous avons ravivé aussi la flamme
patriotique héritée de la Révolution
de Novembre pour nous atteler à
rebâtir ce qui a été détruit, à apporter des réponses aux attentes
sociales de la population, à relancer le processus de développement économique, à faire reculer le
chômage, à restaurer l’Algérie à sa
place réelle dans le concert des
nations, et à conforter l’édifice institutionnel et démocratique du pays.
Les fruits de tous ces efforts sont là
sur le terrain, et nul ne peut les
contester, tout comme ces résultats
constituent autant de réponses à
ceux qui s’interrogent sur la destination prise par les revenus des
hydrocarbures.
En effet, plus de trois millions de
familles ont bénéficié d’un toit, alors
que le raccordement à l’eau potable, à l’électricité et au gaz naturel a
enregistré une progression remarquable dans toutes les contrées du
pays. Dans le même temps, des
dizaines de nouvelles infrastructures de santé publique ont été
livrées, et nos universités accueillent désormais plus d’un million et
demi d’étudiants.
Le monde rural, berceau de la
Révolution de Novembre à laquelle
il a versé un lourd tribut, a pu accéder davantage aux bienfaits du
développement.
Nos efforts triomphent aussi, graduellement, de l’habitat précaire, au
bénéfice de milliers de familles et
au profit de nos villes et cités.
Parce qu’elle s’est transformée en
un vaste chantier, l’Algérie a pu
également réduire fortement le
chômage qui rongeait la société il y
a près de deux décennies.
De même, les infrastructures de
base ont été fortement développées à travers l’ensemble du territoire national, consolidant ainsi les
fondements d’un décollage économique dans la diversification et la
compétitivité.
La dépense publique a été, durant
ces dernières années, le moteur de
la croissance hors hydrocarbures,
en attendant que l’économie diversifiée s’affirme davantage sur le terrain, comme fruit des réformes et
des
soutiens
économiques
déployés.
En effet, les entreprises locales,
publiques et privées, ont bénéficié
d’importants encouragements fiscaux, fonciers, ou financiers, dont
la bonification des crédits et le
rééchelonnement des dettes bancaires et fiscales.
L’agriculture a aussi été l’objet de
soutiens multiformes, dont la population commence à recueillir les
premiers fruits, sous la forme d’une
offre plus importante.
En parallèle, nous avons œuvré à
consolider l’Etat de droit et le pluralisme démocratique tout en agissant pour raffermir l’unité nationale.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Bouteflika fait appel à la jeunesse
Par Assia.M
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : La chance de
ma vie
22:45 : Esprits criminels
23:30 : Esprits criminels
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Du vent dans les
branches de Sassafras
22:46 : La solitaire
Bompard du Figaro
22:50 : Retour aux sources
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Sur TF1 - 20h55
Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : A l'état sauvage
23:15 : A l'état sauvage
21
La chance de ma vie
Bien qu'il soit l’un des meilleurs conseillers conjugaux
de Paris, Julien Monnier se montre incapable de retenir
une conquête plus de deux semaines. La raison : il ne
cesse de porter malchance à celles qu‘il convoite. Lors
d’un mariage, il fait la connaissance de Johanna Sorini,
une jolie blonde qui s’est trompée de cérémonie, dont il
tombe amoureux. Soudain, la jeune femme accumule les
gaffes au travail...
Sur France 2 - 21h00
Du vent dans les branches
de Sassafras
Dans le Kentucky, au début du XIXe siècle. John Emery
Rockefeller, un cow-boy sans peur et sans reproche, est le
patriarche au sang chaud d'une famille de colons
misérables. Le vieil homme tente de protéger les siens des
incessantes attaques d'une bande d'Indiens hauts en
couleur. Rockefeller doit également arbitrer les intrigues
sentimentales qui se nouent et se dénouent à son domicile.
Entre sa femme Caroline, prise d'une folie soudaine, son
fils Tom, une petite frappe, le Dr Butler, un ivrogne,
Miriam, fille de joie au grand cœur et aux alexandrins
hallucinés, et le shérif Carlos, John Emery Rockefeller ne
sait plus où donner de la tête. Mais il doit rester sur ses
gardes car Œil de perdrix, le chef des Apaches, et Œil de
lynx, le chef des Comanche, ne sont jamais très loin...
Sur M6 - 21h00
A l'état sauvage
Pendant six jours et cinq nuits, l'aventurier-explorateur
Mike Horn emmène le comédien Michaël Youn dans le
désert namibien, l'un des plus arides au monde. Ils vont
parcourir 150 kilomètres à pied pour atteindre la côte
des Squelettes avec le minimum nécessaire pour
survivre. Grâce aux techniques de Mike Horn, le duo
va chasser, pêcher, s'abriter pour dormir... Après leur
rencontre dans la plaine rocailleuse, les deux hommes
marchent sous un soleil de plomb pour atteindre des
crêtes et repérer leur route. La fatigue se fait sentir
après une première nuit sous la pluie.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Alors que l'attentat de l'EI à Bagdad a fait près de 300 morts
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Silence " complice " de la planète
Le monde s'habitue, à
son corps défendant, à
cette cynique politique
des deux poids et deux
mesures. Lorsque ce ne
sont pas des
occidentaux qui
meurent, le terrorisme
peut continuer d'agir à
sa guise. Il peut même
compter sur le soutien et
l'aide de certains
capitales qui n'en font
même pas secret.
Par Kamel Zaïdi et Agences
rès de 300 personnes
ont péri dans un attentat suicide dimanche à
Bagdad revendiqué par le
groupe jihadiste Etat islamique
(EI), l'un des plus meurtriers
jamais commis en Irak, selon
un nouveau bilan fourni jeudi.
L'attentat au véhicule piégé a
fait au moins 292 morts et
quelque 200 blessés, a indiqué
la ministre de la Santé Adila
Hammoud dans un communiqué, révisant une nouvelle fois
à la hausse un précédent bilan
de 250 morts. Selon le communiqué, 115 corps ont été
identifiés et remis à leurs familles alors que les examens se
poursuivent pour identifier 177
autres personnes tuées dans
l'attaque menée dans le quartier majoritairement chiite et
animé de Karrada dans le centre de Bagdad. La
puissante explo-
P
É ditorial
sion du véhicule bourré d'explosifs a dévasté la rue bondée, détruisant des bâtiments
et provoquant d'énormes
incendies. Elle s'est produite
au moment où les Irakiens faisaient leurs courses avant
l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du
mois de jeûne du ramadan.
Le bilan n'a cessé de s'aggraver depuis dimanche. Face à
la colère des familles qui réclament des nouvelles de leurs
proches, la ministre irakienne
a assuré avoir ordonné au personnel de la Médecine légale
de ne pas cesser le travail
d'identification pendant l'Aïd
el-Fitr, célébré depuis mercredi. Elle a dans le même
temps pressé les proches des
victimes de se rendre au
département de la Médecine
légale pour des prélèvements
d'ADN. L'attentat a provoqué
la colère des Irakiens face à
l'incapacité du gouvernement
à protéger les populations civiles et à mettre en oeuvre des
mesures de sécurité efficaces.
Il a entraîné la démission du
ministre
de
l'Intérieur,
Mohammed Al-Ghabbane qui
avait admis des failles dans les
mesures
de
sécurité
à
Bagdad, en soulignant que les
points de contrôle disséminés
à travers Bagdad étaient
"absolument inutiles". Selon
lui, le véhicule piégé venait de
la province de Diyala, au nord
de la capitale, ce qui signifie
qu'il est parvenu à franchir
sans encombre les checkpoints de sécurité lors de son
trajet. La démission du ministre a été acceptée par le chef
du gouvernement Haider alAbadi. L'attaque de Bagdad,
l'une des plus meurtrières de
l'histoire du pays, a été
condamnée par la communauté internationale. Mercredi
soir, des milliers d'Irakiens,
portant des drapeaux irakiens
et des bougies, se sont rassemblés sur le site de l'attentat
pour exprimer leur solidarité
avec les proches des victimes.
L'EI s'est emparé en 2014 de
larges pans du territoire irakien
mais a depuis perdu du terrain
au profit des forces gouvernementales, soutenues par les
frappes de la coalition internationale sous commandement
américain. Malgré ses revers,
le groupe ultraradical sunnite a
continué à commettre des
attentats sanglants visant
notamment la communauté
chiite, majoritaire en Irak, qu'il
considère comme hérétique.
Dans un communiqué diffusé
par Site, un centre de surveillance de sites djihadistes,
Daech a revendiqué cet attentat particulièrement meurtrier.
Le site de la chaîne de télévision quatarie Al-Jazira précise
que ces attaques sont survenues peu après la rupture du
jeûne en ce mois de ramadan
pour les musulmans : les rues
étaient bondées de monde,
essentiellement des familles
avec des enfants, sorties prendre l'air et se reposer. De 85,
au matin du 3 juillet, le bilan
provisoire atteint désormais
les 125 victimes, annonce la
BBC. L'armée irakienne mène
depuis un an une importante
lutte sur plusieurs fronts contre
le groupe djihadiste. Les villes
de Ramadi, les localités de Hit
et Rutba ainsi que la vaste province d'Al-Anbar, à l'ouest de
Bagdad, ont tour à tour été
libérées. L'EI a toutefois
démontré à maintes reprises
sa capacité à continuer d'organiser des attaques. Le groupe
extrémiste contrôle toujours la
deuxième plus grande ville
d'Irak, Mossoul, ainsi que de
larges portions du pays.
Par ailleurs, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a
limogé hier les principaux
chefs de la sécurité à
Baghdad, a indiqué le même
jour son bureau dans un communiqué. M. Abadi a donné
"l'ordre de relever de leur fonction le commandant des opérations pour Baghdad ainsi que
les responsables de la sécurité
et des renseignements", selon
ce communiqué. Deux jours
après cet attentat, l'un des plus
sanglants de l'histoire récente
du pays, le ministre de
l'Intérieur Mohammed AlGhabbane avait présenté sa
démission, acceptée par M.
Abadi, en reconnaissant des
failles dans les mesures de
sécurité.
K. Z.
Jijel
Un terroriste abattu
n terroriste a été abattu
lors d'une embuscade
tendue hier au niveau de la
zone de Tiana à El Milia (Jijel)
par un détachement de
l'Armée nationale populaire
(ANP) qui a également récupéré un pistolet automatique
de type Kalachnikov et une
quantité de munitions, indique
un communiqué du ministère
de la Défense nationale
(MDN). "Dans le cadre de la
lutte antiterroriste, un détachement de l'Armée nationale
U
populaire a abattu, le 8 juillet
2016, un terroriste suite à une
embuscade au niveau de la
zone de Tiana à El Milia,
wilaya de Jijel (5ème Région
militaire) et a récupéré un pistolet automatique de type
Kalachnikov et une quantité
de munitions", note la même
source.
A Laghouat (4ème RM) et
dans la zone de Oued Mzi,
"un détachement combiné a
récupéré un autre pistolet du
même type". En outre, et dans
le cadre de la lutte contre la
criminalité organisée, "un
détachement de l'ANP a arrêté
quatre (04) personnes à
Biskra (4ème RM) et a saisi
606 bouteilles de différentes
boissons". Par ailleurs, à El
Oued (4ème RM), SoukAhras, Tébessa, El Tarf (5ème
RM) et à Tamanrasset (6ème
RM), "des détachements combinés ont déjoué, lors de différentes opérations, des tentatives de contrebande de 18 032
litres de carburant".
bande de Ghaza. A la fin, ma foi, le peuple palestinien méritait bien cette… fin atroce, cette " punition
collective " pour leur choix démocratique du mouu début était (peut-être) Al-Qaïda
vement de résistance palestinien le Hamas, qualid'Oussama Ben Laden. Lorsque celle-ci se
fié de " terroriste " par la communauté mondiale.
battait contre le " méchant communisme
soviétique ", elle était soutenue, armée et protégée par les services secrets améri- Pas seulement parce que l'entité sioniste se sent en droit de tuer un millions de
cains. Beaucoup de " gars " de chez nous avaient profité de l' " aubaine " pour aller personnes (des Palestiniens, donc trois fois rien), pour en protéger deux ou trois,
faire le coup de feu en Afghanistan. Ils devaient, par la suite, former les " noyaux colons, occupant un sol ne leur appartenant pas, situés à la lisière de cette prison
durs " des tous premiers groupes terroristes ayant commencé à activer en Algérie établie à ciel ouvert. Non sans la complicité du maréchal Al-Sissi. Je souligne au
sous le sigle du MIA (Mouvement Islamique Armé), et la férule du sinistre passage que le Hezbollah libanais a lui aussi été qualifié de terroriste par la…
Chabbouti. A la fin, car tout début a une fin (parfois sanglante, hélas), Al-Qaïda est Ligue arabe. Tout cela parce qu'il osé résister aux agressions sionistes, et tenter
devenue " infréquentable " à cause des attentats du 11 septembre 2001. de s'opposer aux visées du printemps arabes ourdies en Syrie par Washington,
L'organisation terroriste venait de se tromper de cible. Et d'en payer le prix fort par Paris, Doha, Riad et Ankara. Au début étaient certains très grands carnages.
voie de conséquences. Deux pays complètement détruits : l'Afghanistan et l'Irak. Comme le notre commis à Relizane, et qui avait fait 1 000 morts, comme devait le
reconnaitre Ahmed Ouyahia, alors Premier minisAinsi que toute une région durablement déstabilisée
tre, plusieurs années après. La planète ne s'en
par le tristement célèbre GMO (Grand Moyenétait pas émue. Ce n'était que des villageois anoOrient) de Bush, devenu printemps arabe sous le
" Au début étaient certains très grands carnages. Comme le
nymes, incultes, guenilleux, sales, revêches, dont
règne vicié (car plus hypocrite) d'Omaba. Au début
notre commis à Relizane, et qui avait fait 1 000 morts, comme
la vie importait aussi peu que leur mort. Au début,
était aussi le GIA(Groupe Islamique Armé). Groupe
devait le reconnaitre Ahmed Ouyahia, alors Premier ministre,
juste début avril de l'an de grâce 2015, était le carcriminel particulièrement sanguinaire et cruel, ses
plusieurs années après. La planète ne s'en était pas émue. Ce
nage commis dans une université du Kenya, et qui
adeptes, partisans et financiers jouissaient du soun'était que des villageois anonymes, incultes, guenilleux, sales,
avait fait pas moins de 148 morts parmi les étutien et de la protection de l'Occident au nom de la "
revêches, dont la vie importait aussi peu que leur mort. Au
diants. Face au silence assourdissait de la planète,
démocratie " et de la " liberté d'expression ". Lorsque
début, juste début avril de l'an de grâce 2015, était le carnage
et sans craindre de me tromper, ce journal avait
des Algériens, civils, femmes, enfants, sont assassicommis dans une université du Kenya, et qui avait fait pas
été le seul à s'indigner, et à accorder la grosse
nés, massacrés, égorgés, éviscérés, étranglés, viomoins de 148 morts parmi les étudiants. Face au silence
ouverture sous le titre suivant " personne n'est
lés, démembrés, il ne s'agit rien moins que d'une
assourdissait de la planète, et sans craindre de me tromper, ce
Kebya ". Au début était le massacre commis en
forme… d'expression. Un tantinet violente peut-être.
journal avait été le seul à s'indigner, et à accorder la grosse
Irak… début juillet. 300 morts parmi les… Chiites.
Mais à quoi bon la condamner, la combattre, puisque
ouverture sous le titre suivant " personne n'est Kebya ". "
Pas de quoi fouetter un chat. En tous cas, c'est l'atce ne sont que des Algériens qui en meurent. Anouar
tentat saoudien, à la suite duquel deux ou trois…
Haddam (le bien nommé, puisque son nom peut se
traduire en " destructeur "), souvenons-nous, avait osé revendiquer le massacre du Sunnites avaient trouvé la mort, qui avait été relayé en boucle sur toutes les chaiBoulevard Amirouche à partir de Washington. Les activistes du GIA, eux, fêtaient nes télévisées de la planète. A la fin, lassé, tu fini par t'écrier qu'il en a marre, et
publiquement les " hauts faits d'armes " de leurs complices sévissant en Algérie que l'attitude raciste, communautariste et sectaire des dirigeants de la planète
dans une des plus grandes places londonienne, Finbury Park, sous l'œil bienveil- encourage grandement le terrorisme. Au début, à la naissance, nous n'étions pas
lant et protecteur du contre-espionnage de sa Majesté, le Emaysixe (MI6). A la fin, égaux. A la fin, lors de la mort, nous ne le serons pas non plus. Décidemment,
ce même GIA est devenu infréquentable, nuisible, lorsque Londres, Madrid, quelle triste époque nous vivons. Et mourons aussi…
M. A.
Paris… ont été touchés, et que des liens étroits et directs ont été établis entre AlQaïda et le GIA d'Antar Zouabri et Djamel Zitouni. Au début était Charlie Hebdo et
tout le… Bataclan. Toute la planète, toute, même les nôtres (dont i faudrait quand P.S : Au moment où je mettais sous… compresse, je venais d'apprendre
même soustraire ma modeste personne), sympathisait et se reconnaissait dans qu'un nouvel attentat commis en Irak y avait fait une trentaine de mort. Pas
ces quelques dizaines de victimes. Les Occidentaux ne doivent pas mourir aussi assez. Non. Même notre millier de morts en une nuit, une seul, na pas suffi à
bêtement. Un peu comme le millier de victimes (dont plus de la moitié formés de émouvoir la planète comme l'avaient fait les cinq, six, ou chais plus combien
femmes et d'enfants) générés par le terrorisme d'Etat sioniste mené contre la macchabés du Charlie Hebdo.
A
Par Mohamed Abdoun
- Scientifiquement parlant, il est possible de prévoir les cycles lunaires des
centaines d'années à l'avance.
- Oui, comme on a calculé la date
exacte du passage régulier, tous les 76
ans, de la comète de Haley.
- Cela ne les empêche pas de scruter le
ciel, de doute de la date de l'Aïd et,
peut-être, de s'aligner sur la décision
finale qui devrait être celle de l'Arabie
c'est où dites…
- Ça me rappelle que lorsque les intégristes commençaient à nous envahir
durant les années 1980, beaucoup
d'entre eux jeûnaient un jour à
l'avance de manière plus qu'ostentatoire.
- C'est dire que Mohamed Aïssa, qui
prétend combattre les doctrines islamistes étrangères à notre société, au
rite malékite basé sur la tolérance et le
respect de l'autre, c'est dire que ce
ministre a pas mal de pain sur la planche.
- Le pire, c'est que même la lavure a
été accusée de ne pas être conforme à
l'islam.
- Normal. Etant féminine, le hidjab
aurait dû s'imposer…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
h_abdoun@yahoo
mo
:
se
Une seule adres
CYNISME MORTEL
2
Vendredi 8 - Samedi 9 juillet 2016
Quotidien national d’information
" Moscou
considère
que la
prolongation
des
sanctions
économiques
de l'Union
européenne
(UE) à son
encontre est la continuation de la
politique à courte vue de Bruxelles
", Sergueï Lavrov, ministère russe
des Affaires étrangères.
Kim Jong-un serait
insomniaque
uarante kilos supplémentaires, des
insomnies régulières et des maladies
liées à l'obésité. C'est le bilan des quatre
années au pouvoir de Kim Jong-un, d'après des
informations dévoilées ce vendredi 1er juillet par
les services secrets sud-coréens et relayées par le
" Korea Times ". Le stress lié à ses fonctions
aurait conduit le dictateur à souffrir de compulsions alimentaires et à s'adonner au " binge drinking " (gros excès d'alcool ou beuverie effrénée),
explique un membre du parti au pouvoir à Séoul.
Kim Jong-un craindrait également que des informations sur sa jeunesse passée en Suisse ne soient
diffusées à Pyongyang et ne remettent en cause sa
légimité à diriger le pays. Quoi qu'il en soit, désormais que son pouvoir s'est consolidé à force de
purges, les priorités du président nord-coréen
sont à la diplomatie. Le " Korea Times " révèle
ainsi dans un autre article que Kim Jong-un souhaite améliorer ses relations avec ses voisins et
notamment avec le Sud. Preuve en est : le Conseil
des Affaires d'Etat (nouvel organe décisionnaire
suprême présidé par Kim, qui succède au Comité
de Défense nationale) comporte des experts en
diplomatie, et le Comité pour les Affaires intercoréennes a été élevé au rang d'organisation de
niveau étatique. Certains observateurs parient
même sur une visite du leader nord-coréen en
Chine d'ici à la fin de l'année…
Q
Oui, mais comme l'Europe
n'en est pas à un impair près,
il ne faudrait surtout pas
espérer un quelconque
fléchissement de sa part.
" Je réitère
les mises
en garde de
l'Algérie
contre
toute
atteinte à
son
référent
religieux et
à son unité nationale ", Mohamed
Aïssa, ministre des Affaires
religieuses et des Waqfs.
L'intégrisme, qui n'a rien à
voir avec la vraie religion
musulmane, est pourtant bien
ancré au sein de notre société.
C'est lui qu'il faudrait attaquer
en priorité puisqu'il donne
automatiquement naissance au
terrorisme.
Le wali de Tlemcen " dérape "
e wali de Tlemcen a
reçu en ses bureaux le
joueur de football
Riadh Mahrez. Jusque-là rien
d'anormal, même s'il est désolant de voir comment des
footballeurs, souvent écervelés,
sont traités comme des pachas
alors que les cerveaux, les
vrais, continuent d'être dépréciés, déconsidérés, et poussés
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
vers l'exil. Rien d'anormal,
donc, sauf que ce joueur s'est
permis le luxe de se présenter
en tenue plus qu'indécente.
Dire que n'importe quel citoyen
Lambda aurait été chassé du
siège de la wilaya manu militari s'il s'y était présenté habillé
de la même manière. Quelle
triste époque nous vivons !
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
FÊTE DE L'INDÉPENDANCE US
BOUTEFLIKA FÉLICITE OBAMA
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitations au président des EtatsUnis, Barack Obama, à l'occasion du 240e
anniversaire de l'indépendance de son
pays, dans lequel il lui a exprimé sa disposition à oeuvrer avec lui en faveur d'un
partenariat économique au bénéfice des
deux pays et à intensifier leur coopération
face aux dangers qui menacent la paix et la
sécurité mondiales. "Il me plaît alors que
votre pays célèbre son 240e anniversaire
d'indépendance, de vous présenter au nom
du peuple et du gouvernement algériens et
en mon nom personnel, nos vives et chaleureuses félicitations auxquelles je joins
mes meilleurs voeux de bonne santé et de
bonheur pour vous-même, de prospérité et
de bien-être pour le peuple américain ami",
a écrit le président de la République dans
son message. "Il me plaît également de saisir cette heureuse opportunité pour relever
avec satisfaction le niveau des relations
qui lient nos deux pays et pour me féliciter
de notre volonté commune d'ancrer et de
promouvoir notre dialogue stratégique qui
constitue un acquis précieux de nos relations", a ajouté le Chef de l'Etat.
"Je voudrais à ce titre vous réitérer ma
détermination et mon entière disponibilité
à oeuvrer, avec vous, à l'édification d'un
partenariat économique au bénéfice
mutuel de nos deux pays et de nos deux
peuples et à intensifier notre coopération
et notre coordination pour faire face
aux dangers qui pèsent sur la sécurité
et la paix internationales, à leur tête,
le terrorisme qui menace, d'une manière
inédite, de compromettre la cohabitation
pacifique entre les peuples et la cohésion
de nos sociétés", a soutenu le président
Bouteflika pour conclure.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
RC RELIZANE
HOMMAGE UNANIME
À MICHEL ROCARD
Un hommage national a été rendu
jeudi aux Invalides à Michel
Rocard, l'homme de la "deuxième
gauche" et ami fidèle de l'Algérie
qui s'était engagé contre la guerre
livrée par la France coloniale
contre le peuple algérien.
e nombreux responsables politiques étaient présents dans la
cour des Invalides à Paris pour
rendre un hommage national, cinq jours
après sa mort à l'âge de 85 ans, à l'ancien Premier ministre sous François
Mitterrand (1988-1991), précédé par une
cérémonie au temple de l'Etoile à Paris.
A la demande du défunt dans un testament, son ami Edmond Maire, secrétaire
national de la Confédération française
démocratique du travail (CFDT) de 1971
à 1988, puis François Hollande ont prononcé un éloge funèbre devant son cercueil posé à même le sol de la Cour des
Invalides. Il doit être incinéré et ses cendres devant ensuite être inhumées en
Corse, sur cette île où, selon ses termes, sa dernière épouse, Sylvie, connut
ses "joies d'enfant". Le président
François Hollande a salué, dans un discours, une "grande et belle figure de la
République". Théoricien de la "deuxième
gauche", Michel Rocard, selon le président français, "pouvait être sévère à
l'égard de la première", mais il savait
"que les deux gauches devaient s'unir
pour gouverner". Dans sa dernière interview, un testament politique, accordée à
l'hebdomadaire le Point du 23 juin dernier, il avait affirmé que la gauche française actuelle est "la plus rétrograde".
Dans son analyse de la classe politique
française, Michel Rocard a estimé que
"la démocratie chrétienne avait un projet
de société pour toute l'Europe qu'elle a
fini par abandonner. Le gaullisme a disparu. Le communisme s'est englouti
dans son propre archaïsme et le socialisme porte un projet, mais il n'est plus
clair depuis longtemps". Très jeune, il
milita activement au sein de la gauche
française, notamment à la Section française de l'internationale ouvrière (SFIO),
et se dressa alors contre la politique
"algérienne" de Guy Mollet pour entrer
en dissidence. En sa qualité de secrétaire des Etudiants socialistes, il est hos-
D
ALGÉRIE
SÉISMES
EN SÉRIE
e pays a été secoué par plusieurs
séismes durant les journées écoulées. Ainsi, une secousse tellurique de
magnitude 3,2 degrés sur l'échelle
ouverte de Richter a été enregistrée ce
jeudi dans la soirée à 20h55 dans la
wilaya de Mascara, indique le Centre de
recherche en astronomie, astrophysique
et géophysique (Craag). L'épicentre de
cette secousse a été localisé à 12 km au
L
tile à la guerre menée par sa famille politique contre le peuple algérien et fonde
le PSA (Parti socialiste autonome). Le
17 février 1959, en sa qualité de fonctionnaire, âgé de 28 ans, il remet un rapport sur les conditions prévalant dans les
camps de concentration des Algériens
(homme, femmes et enfants) au délégué
général en Algérie. Le rapport faisait état
d'une réalité ignorée par l'opinion publique concernant plus d'un million
d'Algériens, détenus dans des conditions
inhumaines dans ces camps, une des
tragédies les plus méconnues de la
guerre d'Algérie, qui enregistraient une
mortalité enfantine effrayante. Michel
Rocard relatait dans son rapport que,
par jour, près de 500 enfants sont menacées de famine. Alerté par l'auteur du
rapport, le cabinet du garde des Sceaux
du gouvernement de Michel Debré,
Edmond Michelet, décide de donner ce
rapport à la presse. Selon des historiens, ce rapport est à l'origine du manifeste des " 121" intellectuels et hommes
de culture français contre la guerre
d'Algérie", dans lequel les signataires
dénoncent la pratique de la torture et
s'engagent à refuser de "prendre les
armes contre le peuple algérien". Dans
un message de condoléances adressé à
son homologue français, le président de
la République, Abdelaziz Bouteflika, a
qualifié le défunt d'"ami fidèle" de
l'Algérie ayant contribué à bâtir des relations bilatérales "frappées du sceau du
respect mutuel". "Esprit généreux et universel, s'il en est, Michel Rocard a, dans
bien des moments, su être en avance
sur son époque. Il a gagné une place de
choix dans l'histoire de la France et dans
nord-est du chef-lieu de la wilaya, selon
la même source. Une autre secousse de
magnitude 3,4 degrés avait été enregistrée lundi dans la même wilaya. Son épicentre avait été localisé à 6 km au sudest de Sidi Kada. Par ailleurs, une
secousse de magnitude 4,3 sur l'échelle
de Richter a été enregistrée mercredi à
21h52 dans la wilaya de Médéa, a indiqué la même source. L'épicentre de
cette secousse a été localisé à 2 km au
sud est de Mihoub. En outré, une
secousse tellurique de magnitude 3,4
degrés sur l'échelle ouverte de Richter
a été enregistrée lundi après-midi à
14h25 dans la wilaya de Mascara. Son
épicentre a été localisé à 6 km au sudest de Sidi Kada dans la même wilaya,
précise la même source.
R.N.
BOUTEFLIKA FAIT APPEL À LA JEUNESSE
Pages 4 et 5
8ÈME ANNÉE - N° 2238 - VEND 8 - SAM 9 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
AMI FIDÈLE DE L'ALGÉRIE
AFIN DE GAGNER LA BATAILLE DU DÉVELOPPEMENT
ENTAME DE LA
PRÉPARATION DE LA
NOUVELLE SAISON
Par A.Lotfi
L'élection d'un nouveau président
pour le club sportif amateur en la personne de Hichem Kheir Eddine, ne
s'est pas passée sans pour autant soulever un grand soulagement chez les
supporters qui commencent à croire
que leur équipe pourrait sortir de la
mauvaise situation dans laquelle se
trouve depuis quelques semaines déjà.
Ainsi donc, alors que les membres de
l'AG ont élu à l'unanimité les membres
du bureau. Pour les amoureux du club,
le plus difficile est fait avec l'élection
d'un nouveau bureau du CSA en attendant le conseil d'administration où les
choses devraient s'éclaircir dans les
prochains jours. C'est dire que les choses commencent à s'améliorer pour le
club d'autant plus que l'homme en
question semble décidé à donner une
autre image au club et lui permettre de
retrouver sa place parmi l'élite.
Cependant, la seule appréhension est
celle d'autres nations comme la mienne
celle liée à la présidence de CA puisdont il a su très tôt capter l'aspiration
que le club est géré par le conseil d'adindomptable à la liberté", a affirmé le
ministration. Ce qui impose au nouveau
chef de l'Etat. "Homme de lucidité, de
bureau de CSA de faire bouger les chocourage et d'engagement, il aura été de
ses dans le bon sens et surtout d'interceux qui ont précisément compris que la
peller le président actuel Bouhenni
grandeur de la France allait se mesurer
Hakim afin de procéder aux préparatifs
à la capacité de ses dirigeants d'inscrire
de la saison prochaine. Par ailleurs,
leur attitude dans la cohérence de l'hismaintenant que le nouveau bureau de
toire en allant à la rencontre d'une indéCSA est installé avec la mise en place
pendance que l'Algérie avait gagnée de
de l'équipe dirigeante, les membres du
haute lutte, avant de contribuer à bâtir
club sportif amateur doivent entamer
les préparatifs de la nouvelle saison à
des relations bilatérales frappées du
travers la programmation des réunions
sceau du respect mutuel", a-t-il relevé,
avec les membres du bureau pour tensoulignant qu'avec sa disparition, "la
ter de trouver les solutions nécessaires
France perd un homme de coeur et de
et surtout d'interpeller les membres du
raison, l'Algérie un ami fidèle, l'humanité
conseil d'administration pour faire bouun être d'exception".
R.N.
ger les choses et rattraper le retard
avant qu'il ne soit
trop tard. C'est l'avis
Suite à un vulgaire match de foot à El-Atteuf
même des supporters qui ont tenu à
Les brigades anti émeutes
ges de propos vifs et tranchés, demander au nouveau président du
sont intervenues dans la soijets de pierres et autres proCSA de faire bouger
rée de dimanche à lundi pour
jectiles hétéroclites de part et
mettre un terme à une escard'autre. Quelques blessés ont les choses et entamouche entre jeunes adolesété déplorés de part et d'autre mer l'opération de
recrutement afin
cents des quartiers d'El-Atteuf
sans gravité et la situation a
d'éviter d'accuser
(7 km à l'Est de Ghardaia), a-t- été vite maitrisée, a-t-on
encore du retard
on constaté. Cette escarmouencore constaté. C'est la presurtout que le
che a éclaté suite à une renmière fois qu'un conflit éclate
temps presse.
contre de football entre deux
entre résidents de la localité
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
LES PERMANENCES
DE L'AID EL-FITR TRÈS PEU
RESPECTÉES PAR LES COMMERÇANTS
ALGER, DE NOUVEAU
VILLE MORTE
Page 6
8ÈME ANNÉE - N° 2238 - VENDREDI 8 - SAMEDI 9 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
ILS SONT PORTEURS DE RÉCITS TERRIFIANTS VENUS D'IRAK
LES RESCAPÉS DE L'EI
" Dès que j'ai su qu'ils étaient libres, j'ai demandé un jour de permission… Je viens d'arriver
aujourd'hui ! " Jalal, soldat irakien de 30 ans, affiche un large sourire qui adoucit son visage anguleux.
Il a tombé l'uniforme, et radieux, porte ses cinq enfants et sa femme accrochés à ses bras, à ses jambes
et à son dos. Il y a quatre mois, Jalal était parvenu à s'enfuir de son village, contrôlé par l'EI.
LIRE EN PAGE 2
ESCARMOUCHE ENTRE JEUNES ADOLESCENTS
équipes d'adolescents qui
s'est achevée par des échan-
d'El-Atteuf, réputée une zone
de cohabitation et de quiétude.
A.L.
Mieux vaut en rire
JIJEL
TRIPLE ATTENTAT-SUICIDE EN ARABIE SAOUDITE
UN TERRORISTE ABATTU QUATRE DÉCÈS ENREGISTRÉS
Page 2
Page 2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
6
Taille du fichier
1 651 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler