close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bilan Complet FCBrive2016 web

IntégréTéléchargement
BILAN ARTISTIQUE ET GÉNÉRAL
Festival du cinéma de Brive 2016
Festival du cinéma de Brive – Rencontres européennes du moyen métrage,
13ème édition, des émotions à foison, une fréquentation en nette hausse et de
bonnes nouvelles !
En 5 jours, plus de 87 films ont été proposés au public : 22 films en
compétition européenne, une grande rétrospective, des perles rares et des
focus cinéastes, un panorama du jeune cinéma indien, des séances spéciales,
des séances scolaires et des événements dont la création d’un ciné-concert…
Cette année encore, le public, les professionnels et les médias régionaux et
nationaux étaient au rendez-vous, avec 7 800 entrées enregistrées, 380
accréditations professionnelles, 140 professionnels invités et plus de 30
médias représentés.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
8/07/16
■ Fréquentation et notoriété : une 13ème édition charnière ! ■ Programmation
■ Éducation à l’image ■ Un « off » d’une gaillarde intensité ! ■ Communication
■ Accueil, organisation, aménagements ■ Perspectives 2017
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
2
8/07/16
■ Fréquentation et notoriété : une 13ème édition charnière !
7 800
entrées comptabilisées sur les 5 jours, soit plus de 6% de hausse de
fréquentation par rapport à 2015, malgré un public moins nombreux que les années
précédentes au ciné-concert en raison de la pluie. Une nette hausse qui nous encourage
dans une dynamique de développement tant au niveau du public autour de la programmation
que des rencontres professionnelles du festival, en particulier le « off ».
Une 13ème édition sous le signe des connexions, des échanges et des rencontres.
Les salles ont été prises d’assaut par un public tant professionnel que cinéphile venu
découvrir une programmation audacieuse, riche de plus de 17 films quotidiennement, dont la
compétition européenne qui reste la section la plus fréquentée.
Le « off » (autour du festival), tourné cette année vers la Nouvelle Aquitaine, a réuni un
nombre important de professionnels du cinéma autour de nombreux ateliers, réunions et
débats, affirmant l'ouverture et l'attractivité du festival.
Cette 13ème édition conforte les choix exigeants du Festival de Brive depuis sa création et
démontre la curiosité d’un public large et divers.
2 000
Avec
entrées, le public scolaire a de nouveau répondu présent pour découvrir une
programmation spécifique, qualitative et accompagnée.
La notoriété du festival progresse, comme en témoigne la forte augmentation du nombre de
380
professionnels accrédités,
en 2016, qui positionne le festival comme un rendez-vous
incontournable pour les producteurs, les réalisateurs, les diffuseurs mais aussi la presse.
Grâce au soutien des Ambassades et Consulats Européens, nous avons pu cette année
accueillir certains réalisateurs européens en compétition, venant en particulier d’Autriche, de
la Belgique et du Portugal.
50
La 4ème édition du Workshop Pitch moyen métrage a connu le même élan positif avec
dossiers reçus et une sélection toujours aussi exigeante (10 projets retenus). La présentation
devant le panel de professionnels, à l’issue des deux jours d’atelier, a connu un franc
succès.
Le Festival du cinéma de Brive
bénéficie
d’une
couverture
presse, régionale et nationale
©2016 MCV Communication - RCS BRIVE A 388 87 58 41 0065 - 05 55 87 5000 / photo : US go home ©Claire Denis
30
croissante avec plus de
médias représentés (TV, radio,
presse écrite et internet).
(Cf. La revue de presse sur
www.festivalcinemabrive.fr)
AU
CINÉMA
REX
Un budget global de 320 000€,
dont 190 000€ directement
investis dans l’économie locale.
Visuel officiel 2016 (US Go Home de Claire Denis)
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
3
8/07/16
■ Programmation
>> Compétition européenne
450 films soumis au comité de sélection
22 films retenus en compétition européenne
(16 français, 6 européens ou co-productions France/Europe)
9 films inédits Monde
4 films inédits France
La compétition comportait 14 fictions et 8 documentaires dont certains essais plus
expérimentaux, avec de nombreuses découvertes.
- Les fictions Body de Léonor Serraille
Die katze de Mascha Schilinski
Gang de Camille Polet
Je marche beaucoup de Marie-Stéphane Imbert
L’Île jaune de Léa Mysius et Paul Guilhaume
La Bande à Juliette de Aurélien Peyre
Le Dieu Bigorne de Benjamin Papin
Le Gouffre de Vincent Le Port
Le Jardin d’essai de Dania Reymond
Le Mali (en Afrique) de Claude Schmitz
Les Ronds-points de l’hiver de Louis Séguin et Laura Tuillier
Les Rosiers grimpants de Lucie Prost et Julien Marsa
Maria do Mar de João Rosas
Point du jour de Nicolas Mesdom
- Les documentaires Des jours et des nuits sur l’aire de Isabelle Ingold
Full Throttle III – End times de Renger Van den Heuvel
Les Nouvelles Geishas des buveurs solitaires de Momoko Seto
Télécommande Anonyme
The Masked Monkeys de Anja Dornieden et Juan David González Monroy
Vers la tendresse de Alice Diop
Vila do Conde espraiada de Miguel Clara Vasconcelos
6x6 de Pauline Lecomte et Marine Feuillade
Nouvelles générations, réflexions sur notre monde contemporain, explorations, affirmation de
soi, solitudes, éveils amoureux... la compétition européenne aura ému, interpellé, transporté,
troublé les esprits. Une sélection éclectique, qui a offert une abondance de récits et une
large palette cinématographique. Après chaque projection officielle de la compétition, le
public a pu participer à un temps d’échanges avec les réalisateurs, animé par l’équipe de
sélection. Ces espaces de débats répondent à l’intérêt manifesté par le public et les
professionnels et constituent une spécificité appréciée du Festival du cinéma de Brive. Étape
importante et lieu de référence pour la génération montante de cinéastes, le festival conforte
son statut de tremplin, comme le démontre notamment le nombre croissant de premiers films
proposés à la sélection.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
4
8/07/16
> Palmarès 2016
Le jury professionnel était composé de
Pascale Ferran (réalisatrice) - Présidente du Jury, Sandie Bompar (monteuse), Bernard
Menez (acteur), Julien Samani (réalisateur), Robinson Stévenin (acteur).
Le jury jeunes de la Corrèze était composé de 7 jeunes corréziens :
Arthis Billon (16 ans, 1ère Lycée Edmond-Perrier - Tulle), Joël Briantais (17 ans, Tale Lycée
d’Arsonval - Brive), Marie Chartier (15 ans, 2nde Lycée Cabanis - Brive), Charlène Ciprien (17
ans, Tale Lycée d’Arsonval - Brive), Pierre Lemos (17 ans, Tale Lycée d’Arsonval - Brive), Paul
Alain Reynal (17 ans, Tale Lycée d’Arsonval - Brive), Ezilda Vareille (15 ans, 2nde Lycée
Edmond-Perrier - Tulle).
Grand Prix Europe - doté par la Ville de Brive
Die Katze de Mascha Schilinski
Grand Prix France - doté par les partenaires privés du festival
Vers la tendresse de Alice Diop
Prix du Jury pour le réalisateur et les deux interprètes du film
Le Dieu Bigorne de Benjamin Papin, avec Ninotchka Peretjako & Rayan Rabia
Prix spécial du Jury
The Masked Monkeys de Anja Dornieden & Juan David González Monroy
Prix du Jury Jeunes de la Corrèze doté par le Conseil Départemental de la Corrèze
Le Jardin d’essai de Dania Reymond
Mention du Jury Jeunes : Die Katze de Mascha Schilinski
Prix du Public doté par la CMCAS Tulle-Aurillac
Le Gouffre de Vincent Le Port
Prix Ciné+ (ex-aequo)
La Bande à Juliette de Aurélien Peyre et Le Dieu Bigorne de Benjamin Papin
Prix du scénario de moyen métrage organisé et doté par la Région Aquitaine Limousin
Poitou-Charentes (site de Limoges)
Scott Noblet pour Soleil Blanc*
Prix Format Court : le site en ligne organise une projection du film primé lors d’une soirée proposée par la
rédaction du site à Paris et un accompagnement éditorial particulier dans la revue en ligne.
Le Mali (en Afrique) de Claude Schmitz
Prix de la Maison du Film Court – résidence Trio : le réalisateur distingué est invité à participer à
une résidence de création « Musique au cinéma » en Limousin.
Hugo Dillon (participant Workshop Pitch moyen métrage) pour
son projet Catholic Strip.
Le palmarès de cette 13ème édition a fait l’objet d’une reprise sur 3 jours à Paris, en présence
des réalisateurs, au Cinéma L’Archipel. Cette reprise a attiré environ 150 spectateurs, elle
élargit la notoriété du festival et du format moyen métrage. Grand public, journalistes,
équipes de films s’y sont retrouvés avec plaisir. Ces soirées conviviales offrent une visibilité
accrue au palmarès et à ses auteurs.
* Le scénario a également fait l’objet d’une « soupe de lecture » au Théâtre de la Grange, à la fin du mois d’avril
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
5
8/07/16
> Prix & partenariats
• Ciné+ fidèle afficionado du Festival de Brive
Un partenariat sans faille depuis la création du festival… une confiance tant sur le plan
humain que sur la qualité de la programmation, cette année encore Bruno Deloye a fait le
déplacement pour venir découvrir la nouvelle sélection de Brive ! Le Prix Ciné+ est d’une
importance capitale, il permet de rendre accessible le moyen métrage au grand public grâce
à l’achat des films puis leur diffusion sur la chaîne Ciné+.
Le regard professionnel attentif de Bruno Deloye sur la sélection du festival est un atout
d’autant plus précieux qu’il partage notre volonté de défendre le moyen métrage et contribue
tout au long de l’année à la vie des films.
Ciné+ 100% Festival de Brive : les moyens métrages retenus par Bruno Deloye en 2015,
sont passés sur Ciné+ pendant le festival 2016 : Ton cœur eu hasard de Aude Léa Rapin le
samedi 9 et Lupino de François de Farellacci et Laura Lamanda le dimanche 10.
Succomber à la tentation !
Cette année encore la compétition a offert de nombreuses émotions et la tentation fut trop
grande… c’est pourquoi le Prix Ciné+ a été décerné à deux moyens métrages ex-aequo : Le
Dieu Bigorne de Benjamin Papin et La Bande à Juliette de Aurélien Peyre. Ces deux moyens
métrages seront achetés et diffusés sur Ciné+ en avril 2017.
• Maison du Film Court
Richard Sidi, Délégué général de la Maison du Film Court, est lui aussi un habitué du
festival ! Cette année c’est un pitcheur qui a remporté le prix Résidence TRIO : Hugo Dillon
pour son projet Catholic Strip. La Maison du Film Court est représentée chaque année à
Brive pour repérer des auteurs et suivre l’actualité de la profession.
• France 2 focus sur Brive
France télévisions est également attentive au Festival de Brive, avec le regard aiguisé de
Christophe Taudière. Cette année Histoires courtes à consacré une émission à Brive « Les
courts en format XXL » avec la projection de deux films primés Notre Dame des hormones
de Bertrand Mandico (Mention Jury Jeunes 2015) et Peine Perdue d’Arthur Harari (Prix
Format Court 2014).
• Coopérations européennes
Pour cette 13ème édition, c’est le Forum Culturel Autrichien et l’Institut Camoes du Portugal
ont participé à l’accueil des réalisateurs de leurs territoires respectifs. Pour le plus grand
plaisir du public et grâce à l’implication, l’efficacité et les soutiens de Mesdames Siegrid
Bigot-Baumgartner, Coordinatrice pour le Forum Culturel Autrichien, et Fernanda Jumah
pour le Centre Camoes du Portugal, nous avons pu accueillir les réalisateurs Renger Van
den Heuvel (et son producteur Paul Krimmer) et Miguel Clara Vasconcelos pour leurs films
en compétition européenne.
• Théâtre de La Grange (Brive), la soupe est prête !
En partenariat avec le Festival de Brive, le Théâtre de la Grange, offre aux brivistes la
possibilité de découvrir, d’une manière originale, le scénario primé par la Région.
En direct live et en public, une troupe de lecteurs amateurs et professionnels passionnés se
réunit une semaine après le festival pour faire vivre ce projet de film.
Une belle manière de faire circuler le palmarès du festival et surtout de rendre accessible la
culture par le biais d’une soirée ouverte au public et gratuite.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
6
8/07/16
>> Rétrospectives et thématiques
> Rétrospective : Tous les garçons et les filles de leur âge
9
fictions
9
cinéastes
9
époques
9
histoires de fêtes
André Téchiné, Claire Denis, Chantal Akerman, Olivier Assayas, Laurence Ferreira Barbosa,
Patricia Mazuy, Emilie Deleuze, Cédric Kahn, Olivier Dahan.
Ce sont près de 600 spectateurs qui ont rejoint les salles obscures du cinéma Rex à la
découverte de cette série coproduite par ARTE et restée inédite depuis sa diffusion en 1994.
Un très beau succès en salle pour la collection initiée par Chantal Poupaud, qui nous a fait
l’honneur de sa présence sur toute la durée du festival. Ce fut l’occasion pour les cinéphiles
de (re)découvrir ces 9 superbes films qui dépeignent les années 60 à 80 au travers des
prismes de l’adolescence, de la musique et de la fête.
Du rock et du glamour !
Chantal Poupaud, figure du cinéma qui a présenté chaque séance, a su nous ravir tout au
long du festival par sa sympathie, son professionnalisme et son chic rock n’ roll !
> Focus : Moyens métrages, cinéastes à l’œuvre
Sur 5 jours, le public du festival s’est laissé porté lors d’une traversée de l’histoire du cinéma
en 10 films et 6 séances. Une sélection toute particulière de perles rares de Philippe Garrel à
Peter Weir en passant par Apichatpong Weerasethakul et Robert Enrico, autant de grands
noms du cinéma qui ont attiré un public de passionnés tout au long de la semaine.
Des séances notamment présentées par Philippe Azoury (critique et journaliste), Massimo
Benvegnu (critique et auteur), Christelle Lheureux (artiste et cinéaste).
Le superbe autoportrait Chantal Akerman par Chantal Akerman a été présenté au public en
forme d’hommage à cette grande cinéaste récemment disparue et à son œuvre inclassable.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
7
8/07/16
>> Panorama
En partenariat avec l’Office du Tourisme de l’Inde à Paris, le festival a offert cette année un
voyage vers les terres lointaines de l'Inde à travers une sélection de 7 moyens métrages.
Un panorama qui s'est donné l’ambition de refléter de nouvelles facettes du cinéma d'auteur
indien par le choix de films éclectiques et inédits. Une expédition pleine de richesse qui a
conquis un public aventureux à la recherche de frisson cinéphilique. Toutes les séances
étaient présentées par Eva Markovits (comité de sélection – Brive) et Amandine d'Azevedo,
spécialiste du cinéma indien.
« Une petite page de pub ! »
Avant chacune des séances, dans le cadre de notre partenariat avec l’Office du Tourisme de
l’Inde, était diffusé un teaser présentant l’Inde comme destination touristique. Une manière
d’immerger le spectateur avant une envolée vers du moyen métrage !
>> Série
Une série culte, diabolique, singulière... L’Homme sans visage de Georges Franju, version
TV méconnue en 8 épisodes de son tout dernier film Les Nuits rouges, a enchanté les
noctambules du festival.
Chaque soir, à 21h, Les « sérivores » se sont laissés envoûter par ce ballet fantastique plein
de mésaventures rocambolesques. Chaque séance était suivie par des échanges informels
avec Samuel Petit (comité de sélection – Brive) rejoint certains soirs par Tom Harari (chef
opérateur), petit-fils de Clément Harari, interprète du mémorable savant fou de la série...
>> Ciné-petits : Spécial apprentis cinéphiles !
Dimanche matin, les « petits bouchons » ont assiégé le cinéma Rex ! Une trentaine de futurs
cinéphiles venus pour la plupart faire leurs premiers pas dans une salle obscure. C’est un
instant magique où les tout petits s’émerveillent en découvrant le 7e art au travers d'œuvres
de l’Europe entière. La projection était suivie d’un moment gourmand offert par nos
partenaires : les compotes Valade en Corrèze et les madeleines Bijou.
>> Ciné-concert : En partenariat avec la SACEM et la CCAS
« The show must go on » !
Le ciné-concert est un moment particulier pendant le festival car il s’empare, l’espace d’un
moyen métrage, de la place du Civoire ou de la halle Georges Brassens (par temps de
pluie)...
Cette année, le billet d’humeur fut « humide » et frais… mais rien n’a pu arrêter notre
courageux quatuor de violoncellistes dirigé par Laurent Levesque (compositeur).
Ils ont bravé le froid et la pluie avec gaillardise. Et même si les mitaines étaient de mise, ce
sont près de 250 spectateurs qui ont été séduits par cette proposition tant musicale que
cinéphilique. Espérons que les prochaines performances pourront (dès 2017) bénéficier d’un
repli stratégique en salle afin de mieux affronter les intempéries…
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
8
8/07/16
>> Séances spéciales
> La Fémis souffle ses 30 bougies à Brive
À l’occasion de cet anniversaire, les Grands Prix 2005 et 2008 du Festival de Brive ont été
reprogrammés en présence des réalisateurs, Jean-Baptiste de Laubier pour Cache ta joie et
Luca et Diego Governatori pour Vita Di Giacomo. Ces séances animées par Aurélien Dirler
(Chargé de mission – Service des relations extérieures de la Fémis) ont été proposées en
matinée pour les scolaires et l’après-midi pour le grand public, avec des échanges ponctués
d’anecdotes, de précisions sur les choix techniques, de secrets de tournage… et la présence
de Céline Sciamma en tant que co-scénariste aux côtés de Jean-Baptiste de Laubier.
> Restaurations de l’Agence du court métrage
Deux moyens métrages contemporains rares ont été restaurés par l’Agence du court
métrage dans le cadre du plan numérique du CNC. Coup de projecteur sur La Part maudite
de Christian Vincent et Une odeur de géranium de Laurent Achard présentés par Florence
Keller de l’Agence du Court métrage qui a également expliqué le travail de restauration de
ces œuvres.
> Programme anniversaire pour Cinémas 93
Pour les 10 ans de l’Aide au film court en Seine-Saint-Denis, deux moyens métrages
soutenus par ce dispositif et sélectionnés lors de précédentes éditions du Festival de Brive
ont été proposés au public. En présence de Christelle Lheureux (réalisatrice) et présentée
par Léa Colin (Cinémas 93), cette séance a été l’occasion d’échanger autour de La Maladie
blanche de Christelle Lheureux et de Chanson d’amour et de bonne santé de João Nicolau.
Une belle opportunité d’expliquer et faire découvrir au public l’importance de ces dispositifs
d’aide pour la réalisation de moyens métrages.
> « Féminin plurielles » par Sébastien Bailly
Douce, Où je mets ma pudeur, Une histoire de France
3 parcours de femmes racontés par l’œil et la caméra de l’ancien Délégué général du
Festival de Brive. Une séance pleine d’intensité qui a rassemblé un public venu nombreux.
> Les insolites de Brive
Le festival est un espace de liberté cinéphilique où il est essentiel de projeter des perles
rares. Une superbe projection du documentaire Les Yeux brûlés de Laurent Roth, restauré
par les Archives Françaises du Film (CNC). Film de commande détourné, film de guerre, film
d’amour… à l’issue de la séance, le public a pu s’entretenir en toute liberté avec le
réalisateur qui a répondu, avec une grande humilité et générosité, à toutes les interrogations
qui planaient toujours 30 plus tard autour de ce véritable OVNI du cinéma.
> Coopération européenne avec La Cabina
Brive, premier festival européen dédié au format moyen métrage a invité le directeur du
Festival La Cabina de Valence (Espagne), Carlos Madrid, à présenter le film Terremere (Prix
du public 2015 à La Cabina). Le deuxième temps de cet échange aura lieu à l’occasion du
9ème festival de La Cabina (du 3 au 13 novembre 2016) avec la projection en séance spéciale
d’un film primé à Brive.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
9
8/07/16
■ Éducation à l’image
>> Séances scolaires et ateliers lycéens
Apprentissage, découvertes et rencontres…
Les projections destinées aux scolaires rythment les matinées du festival.
Pour cette année encore, ce sont plus de 2000 jeunes qui ont défilé sur le tapis rouge installé
au Rex pour l’occasion !
Des séances, ateliers et rencontres proposés en partenariat avec le Pôle Régional
d’Éducation à l’Image - Les Yeux verts, et soutenues par l’Inspection Académique de la
Corrèze, ont permis aux élèves et étudiants de développer leur cinéphilie au cours de
matinées riches et passionnantes.
Les collaborations avec les établissements scolaires – écoles, collèges et lycées –
s’enrichissent d’années en années au bénéfice des élèves et de la dynamique du festival.
Ces séances scolaires affirment notre mission principale envers ces publics : la
transmission.
Les écoliers ont participé à l’atelier « Comment faire du cinéma… sans filmer » (présentation
de la pellicule comme support artistique) ; les collégiens et lycéens ont pu découvrir le
dispositif Cinémas 93 (Aide au film court de la Seine-Saint-Denis) avec projection de films et
présentation de leur travail d’accompagnement. La section cinéma audio visuel du Lycée
d’Arsonval a quant à elle bénéficié d’une Masterclass Fémis : projections et rencontres avec
des professionnels autour des pratiques du cinéma et de l’enseignement supérieur délivré à
la Fémis.
D’autres séances, enfin, étaient organisées avec les réalisateurs en compétition, moments
d’échanges privilégiés à la suite de la projection des films… une immersion complète dans le
« flow », le rythme du festival. Une aventure de 5 jours intenses et enrichissants pour tous
ces jeunes curieux qui sont revenus nombreux pour profiter des autres séances tout public
de la programmation.
>> Mise en lumière des salles obscures par des 3ème et 4ème segpa du
collège Jean Moulin de Brive
Une très belle initiative mise en place avec Les Yeux verts et particulièrement Olivier Gouéry,
médiateur cinéma et coordinateur École et cinéma. Pendant 2 jours, des collégiens en
sections d’enseignement général et professionnel adapté (segpa) ont participé à différents
ateliers et sont entrés dans le monde du cinéma.
Entre projections, interviews de réalisateurs en compétition, ateliers critique et d’écriture
avec Marie Anne Guerin (critique de cinéma), discussions et échanges, montage des vidéos
au Centre Culturel de Brive, visite des locaux du quotidien La Montagne pour le bouclage de
l'édition sur le festival et publication des articles et vidéos réalisées sur le blog du collège…
les élèves ont parcouru le festival de long en large et découvert l’envers du décor.
Enfin, ces cinéphiles en herbe sont timidement montés sur scène lors de la Cérémonie de
clôture afin de présenter les courts films réalisés et partager, avec plus de 350 personnes,
leur expérience du festival.
Retrouvez leurs travaux sur le blog du Collège Jean Moulin (Brive) :
http://blogs.crdp-limousin.fr/19-brive-college-jean-moulin-3e-lumiere/
Info +
Afin de pérenniser cette action de découverte, sur le même principe, un projet a été proposé
au Rectorat pour l'édition 2017.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
10
8/07/16
>> Parcours de cinéma en festivals
Depuis sa création, le festival s’attache à proposer des programmes accompagnés, destinés
aux populations éloignées des pratiques culturelles et plus particulièrement aux jeunes.
Après avoir mené ces actions avec l’Oroléis (Regards jeunes sur le cinéma – Ligue de
l’enseignement), nous les organisons depuis 2 éditions avec Passeurs d’Images (Parcours
de cinéma en festivals).
Dans ce cadre, le festival a accueilli cette année 3 groupes de jeunes venus de Nexon
(APPJN), Tulle (ACEDC) et Brive (Mission locale). Chaque groupe a travaillé autour de films
de la sélection officielle : projection, rencontre avec les réalisateurs et équipes des films,
réalisation d’une vidéo « critique ».
>> Le Jury Jeunes de la Corrèze, sur le chemin de la cinéphilie !
À Brive
7 jeunes corréziens sélectionnés, cinéphiles et passionnés
5 jours de projections
22 films en compétition et des heures de délibération
1 remise de prix
Le Jury Jeunes une expérience unique, mise en place depuis 2008 en partenariat avec le
Conseil Départemental de la Corrèze.
… puis à Cannes !
1 ranch pour dormir !
13 films en 3 jours sur la croisette
1 journée tournage / montage
1 reportage pertinent, original & esthétique
24… marches rouges gravies pour accéder au Palais des Festivals
Depuis 2013, le Jury Jeunes de la Corrèze est invité à Cannes par le Conseil Régional.
Accueilli par l’équipe de la Région et du festival, et accompagné par Romain Grosjean
Directeur du Pôle Régional d’Éducation à L’Image - Les Yeux verts, ils participent à Cannes
à l’opération Regards jeunes sur le cinéma encadrée par l’Association Artes.
C’est dans ce cadre que le Jury Jeunes
de la Corrèze réalise chaque année un
montage vidéo sur le film de son choix.
Cette année c’est le film d'animation
Ma vie de Courgette de Claude Barras
(écrit par Céline Sciamma) qui a inspiré
les jeunes.
Leur vidéo est à retrouver :
https://vimeo.com/166733320
La phrase du « showrunner » (Romain
Grosjean) !
Les sept membres du Jury Jeunes
« sont prêts pour être des spectateurs
avertis et des faiseurs de cinéma ».
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
11
8/07/16
■ Rencontres professionnelles
>> Tables rondes
Estrade, affiches, fauteuils accueillants et micros ouverts, le festival s’est installé pendant 2
jours dans le hall de la médiathèque municipale de Brive pour le plus grand plaisir des
professionnels du cinéma, des festivaliers et aussi des lecteurs, des agents de la
médiathèque… les Rencontres de Brive ayant la particularité d’être à la fois professionnelles
et ouvertes au public.
Ce sont au total plus d’une centaine de personnes qui ont participé à ces débats sur les
sujets de la musique au cinéma et du format moyen métrage. Lieu d’échange d’opinions et
de visions nouvelles, ces discussions jouent un rôle important dans le milieu professionnel
en proposant de nombreuses pistes d’actions. Les rencontres sont filmées et mises en ligne
sur le site internet du festival, permettant ainsi à chacun de s’y référer pour les
développements futurs.
> Le jeudi : « music day » ! En partenariat avec la SACEM
Table ronde : « La création musicale au cinéma - Échanges compositeurs / réalisateurs »
Une rencontre dédiée à la relation entre compositeur et réalisateur, animée par Benoît
Basirico (journaliste et rédacteur en chef de Cinezik.fr) avec :
• Isabelle Ingold (Des jours et des nuits sur l'aire)
• Laurent Levesque (compositeur) et Sébastien Bailly (réalisateur)
• Nicolas Mesdom (Point du Jour)
• Lucie Prost (Les Rosiers grimpants) et Marc-Antoine Perrio (compositeur)
> Le vendredi : table ronde professionnelle de la SRF
« Prendre le risque du moyen métrage »
Un dialogue ouvert entre les différents acteurs du secteur animé par Frédéric Farrucci
(réalisateur, membre du Conseil d’administration élargi de la SRF) avec :
• Nicolas Anthomé, producteur Bathysphere productions
• Pierre-Louis Cassou, producteur Cheval Deux Trois
• François Farellacci, réalisateur, élu court métrage au conseil d’administration de la SRF
• Thierry Lounas, producteur Capricci Films
• Aude Léa Rapin, réalisatrice, membre du conseil d’administration élargi de la SRF
• Valentine Roulet, chef du Service de la création - CNC
> Dialogue entre cinéastes
Cette année le public du festival a été gâté car ce sont encore deux grands cinéastes qui ont
accepté l’invitation : Thomas Salvador (Vincent n’a pas d’écailles) et Jean-Marie Larrieu (21
nuits avec Pattie).
En toute simplicité, ils sont venus discuter comme deux amis l’auraient fait au café du coin…
à une différence près : la conversation s’est déroulée face à plus de 250 personnes !
Un échange passionnant qui a permis aux spectateurs de découvrir les méthodes de travail
de chacun, de l’écriture au montage, l’envers des tournages, leurs projets, mais aussi leurs
réflexions, leurs influences ; le tout ponctué de nombreuses anecdotes croustillantes et
drôles…
Un dialogue plein de sincérité et d’intelligence, précédé de la projection de La Brèche de
Roland (moyen métrage des frères Larrieu) et Dans la voie. Portrait d’un guide au travail
(court métrage de Thomas Salvador).
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
12
8/07/16
>> Workshop Pitch moyen métrage
En partenariat avec la SACD
4ème édition
10 auteurs / pitcheurs et 10 projets
2 jours d’atelier avec un coaching intensif
1 lieu hors du temps – les salles d’exposition du Musée Labenche
2 tutrices souriantes, professionnelles et exigeantes : Dorothée Lachaud et Charlotte Sanson
90 professionnels attentifs dans la salle pour la présentation du samedi matin
(et pas que pour le café et les viennoiseries !!)
6 minutes pour convaincre !
Un vrai succès pour ce workshop 2016, tant sur le plan des candidatures reçues (2 fois plus
qu’en 2015) que sur la fréquentation en salle lors de la présentation des pitchs le samedi
matin au cinéma Rex. Un bilan extrêmement positif qui laisse se dessiner une très belle 5ème
édition pour le Workshop Pitch moyen métrage 2017.
>> Masterclass Cinémas 93
« Sur la piste » d’un des membres du Jury, Julien Samani !
À l’occasion des 10 ans de l’Aide au film court de la Seine-Saint-Denis, une séance publique
a été organisée autour du film Sur la piste de Julien Samani (membre du Jury professionnel
2016). Cette projection a rassemblé un large public composé de cinéphiles et de
professionnels venus de toute la nouvelle Grande Région.
Co-animée par Léa Colin (Cinémas 93) et Pierre Da Silva (ancien coordinateur Cinémas 93
et actuel Chargé de mission cinéma, audiovisuel de la Région Nouvelle Aquitaine) et en
présence de Julien Samani, cette projection a été l’occasion de présenter les actions mises
en place par Cinémas 93 tout au long de l’année. Nombre de réalisateurs ayant bénéficié du
soutien de Cinémas 93 ont vu leurs films sélectionnés à Brive en compétition.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
13
8/07/16
■ Un « off » d’une gaillarde intensité !
Cette année, les rencontres autour du festival se sont multipliées. La Nouvelle
Aquitaine a été au cœur des débats avec des associations d’auteurs, réalisateurs et
producteurs, de nombreux professionnels, des acteurs économiques et culturels
venus de toute la région… Une ouverture territoriale que le festival a valorisée avec
un accueil renforcé favorisant un off dense, attractif et vivant.
>> Le Pôle cinéma de la Région (site de Limoges) prend ses quartiers au
festival !
Le Pôle cinéma de la Nouvelle Aquitaine (site de Limoges) s’est à nouveau installé au
Festival pendant 5 jours. Un accueil permanent, dans le hall du cinéma Rex, a été mis en
place afin de promouvoir l’accueil des tournages en région.
Une équipe dynamique a investi les lieux pour faire découvrir les atouts de notre région,
suscitant des échanges tout au long de la semaine avec les professionnels du cinéma
présents à Brive : réalisateurs, producteurs, membres d’équipes en lice pour la compétition,
cinéphiles… Une belle initiative pour faire découvrir le territoire, ses lieux insolites, ses
savoir-faire, son fort potentiel cinématographique et la qualité de son accueil !
>> Prix du scénario de la Région Nouvelle Aquitaine
Nathalie Lanzi, deuxième vice-présidente de la Nouvelle Aquitaine chargée de la jeunesse,
du sport, de la culture et du patrimoine, nous a fait l’honneur de sa présence lors de la
Cérémonie de clôture pour la remise du Prix du scénario. Celui-ci a été remis à Scott Noblet
pour son projet Soleil blanc. Doté par la Région de 2500€, il a pour objectif de révéler de
jeunes scénaristes et de promouvoir le territoire de la région.
Madame Lanzi a, à cette occasion, réaffirmé avec force le soutien de la Région au festival.
Le off du off !
Madame Nathalie Lanzi a profité de sa venue au festival pour rencontrer le public, les
équipes, les cinéphiles… et lors d’un déjeuner à La Truffe Noire elle a pu librement échanger
autour du cinéma, du territoire, de l’accès à la culture avec le Jury professionnel, le Jury
jeunes, les équipes de la Région Nouvelle Aquitaine (site de Limoges) et du Festival de
Brive.
>> ATIS – Auteurs de l’Image et du Son Région Nouvelle Aquitaine
ATIS a organisé, au Musée Labenche de Brive, une rencontre avec les réalisateurs François
Farellacci et Antoine Parouty, leur offrant ainsi une occasion de croiser leurs regards sur des
univers cinématographiques qui se font écho, nourris par un attachement fort à leurs
territoires, au travers de leurs films : Lupino (Prix du Jury Jeunes – Brive 2015) et La Route
des hêtres. Sylvie Texier, réalisatrice, a animé cette rencontre.
ATIS a pour but de rassembler les auteurs de l’image et du son (scénaristes et/ou
réalisateurs) en Région Nouvelle Aquitaine, d’interroger leurs pratiques et de soutenir la
création (cinématographique, audiovisuelle, web...) sur l’ensemble de ce vaste territoire.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
14
8/07/16
>> Table ronde APL – Association des Producteurs de Films du
Limousin
Cette rencontre, organisée au Musée Labenche de Brive, a eu pour objectif de poser les
bases et de cerner les enjeux d’un futur rassemblement de tous les acteurs de la filière
cinématographique et audiovisuelle dans la région Nouvelle Aquitaine.
>> ECLA
ECLA, « Écrit Cinéma Livre Audiovisuel » Aquitaine a organisé à Brive un atelier
« Émergence et développement de la fiction en région Nouvelle Aquitaine », en partenariat
avec l’association Groupe Fiction Nouvelle Aquitaine. Le développement de la fiction
d’initiative régionale porte un enjeu de décentralisation mais aussi de renouvellement de la
création. Ce temps d’échange, à Brive, entre les professionnels concernés par la fiction en
région Nouvelle Aquitaine était destiné à nourrir les concertations professionnelles à venir.
>> Talents en court
Le festival, en partenariat avec le CNC, présente l’opération Talents en Court à Brive, une
action pédagogique « de l’écrit à l’écran » : proposer une matière à réflexion sur le processus
de création grâce à un échange d’expérience et à la scénariothèque des courts métrages
aidés, disponibles sur le site du CNC et programmés en compétition au festival : Le Gouffre
de Vincent Le Port, Le Jardin d’essai de Dania Reymond, Point du jour de Nicolas Mesdom,
Vers la tendresse d’Alice Diop. Les scénarios sont en accès libre sur le site internet du CNC :
www.cnc.fr/web/fr/scenariotheque.
>> SNCF Gares & Connexions
Lors de l’ouverture du festival le réalisateur Bruno Podalydès a spontanément tenu à
remercier SNCF Gares & Connexions pour la mise en place de l’affiche de son film
Versailles Chantier dans les escaliers de la gare de Brive.
L’ensemble des images de films en divers lieux de la gare de Brive a créé le buzz avant et
pendant le festival et offre ainsi une visibilité inédite au festival du cinéma auprès des
voyageurs. Le Festival de Brive entre ainsi dans la liste des événements culturels qui
transforment ces lieux de transit en espaces étonnants, inspirants avec un leitmotiv « la
culture pour tous ». Par cette opération, SNCF Gares & Connexions affiche un partenariat de
longue date entre le festival et la SNCF.
Le Festival de Brive souhaite pour les années à venir consolider ce partenariat via des
actions en « connexion » avec les acteurs de la région Nouvelle Aquitaine afin de promouvoir
largement le cinéma.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
15
8/07/16
■ Communication
La stratégie de communication du festival se construit sur un objectif annuel global de
notoriété nationale et européenne, complété autour de la période du festival par un objectif
de promotion de l’événement. Le positionnement reste celui de premier festival européen
consacré au moyen métrage, singulier, compétitif et exigeant.
Cette stratégie est mise en œuvre autour de trois types d’actions :
Les relations publiques et relations presse :
• Actions de communication spécifiques dans le cadre des festivals de Cannes et ClermontFerrand avec la SRF et la Région Nouvelle Aquitaine. Présentation du Festival de Brive lors
du Festival de Clermont-Ferrand (kakémono au bar des réalisateurs, diffusion de flyers).
À Cannes : accueil du Jury Jeunes de la Corrèze et organisation de rencontres partenariales
sur la plage de la Quinzaine des réalisateurs et sur le stand Film France avec la Région
Nouvelle Aquitaine (site de Limoges).
• Lancement du festival à la Maison du Limousin à Paris au mois de mars en partenariat
avec la Région Nouvelle Aquitaine, en présence des partenaires, des médias, des
réalisateurs sélectionnés pour la compétition et de membres du jury.
• Relations presse : nationales, médias spécialisés cinéma et médias grand public
(magazines, TV et internet) ; régionales, avec un accompagnement sur la durée des
principaux médias régionaux.
• événements de communication autour du festival :
Fenêtre sur court (Limoges) ; le 23 mai 2016, sous le titre « Contes de Printemps »,
projection des films Le Jardin d’Essai de Dania Reymond et Le Dieu Bigorne de Benjamin
Papin.
La reprise du Palmarès à Paris au Cinéma L’Archipel, en présence des équipes des films,
les 24, 25 et 26 juin 2016.
La publicité régionale et nationale :
Affichage en Corrèze (réseau du Conseil départemental, de l’Agglo et de la Ville de Brive),
diffusion de dépliants programme et d’affiches, diffusion de la bande annonce au Rex et sur
Ciné+ ; publicité presse en amont dans « Bref », revue de l’Agence du court métrage.
Internet et les réseaux sociaux :
Site dédié au festival, mis à jour tout au long de l’année, dont la fréquentation atteint plus de
15 850 visiteurs sur les 5 premiers mois de 2016 (de janvier à mai) ; liens sur le site de la
SRF et de nos principaux partenaires ; notre newsletter, régulière, est diffusée à 2 000
contacts ; une page Facebook avec plus de 4 500 abonnés et un compte Twitter.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
16
8/07/16
■ Accueil, organisation, aménagements
Le Festival de Brive bénéficie d’une image de qualité liée à sa programmation exigeante, à
son accueil et sa convivialité.
La progression du festival en termes de nombre d’invités, d’accrédités et de fréquentation
générale, exige des moyens renouvelés pour maintenir le haut niveau d’accueil et
d’échanges qui participent à la spécificité et à la notoriété du Festival du cinéma de Brive.
Ainsi, depuis 4 éditions l’équipe du festival s’est étoffée avec un poste de coordination à
l’année grâce au soutien du Conseil Régional qui en permet le financement.
L’équipe du festival est composée pour l’organisation générale de personnes permanentes
ancrées sur le territoire et dans les milieux culturels locaux et nationaux (secrétariat général
et coordination) et, pour l’artistique, de la Déléguée générale et de deux sélectionneurs.
Pendant la période du festival, l’équipe est étoffée avec le recrutement de CDD ou de
prestataires pour : la régie, les relations presse nationales, la régie copie, le sous-titrage, les
interventions autour des séances, la sonorisation, l’éclairage…
Elle compte aussi des stagiaires et bénévoles, choisis pour leur dynamisme et leur sérieux ;
notons également l’indispensable participation du personnel du cinéma Rex, projectionnistes
et caissiers.
Outre les personnes, leur disponibilité et leurs compétences, la qualité d’accueil du festival
repose également sur les lieux, leur confort et leur proximité.
Les différents lieux de rencontres du festival et leurs aménagements font l’objet de toutes les
attentions. La rénovation des salles et l’équipement numérique des cabines de projection des
3 salles du cinéma Rex désormais achevés permettent de garantir la qualité des projections
et le confort des spectateurs.
Nous travaillons en étroit partenariat avec les services de la Ville de Brive pour aménager et
embellir les espaces d’accueil du Rex. Grâce à ces aménagements, l’ensemble de
l’accueil du festival (invités, accrédités, spectateurs, partenaires, médias) est regroupé en un
seul lieu : le hall extérieur du Rex. Ceci participe à la convivialité « légendaire » du festival,
tout en facilitant le travail des équipes.
Le festival, en coopération avec la Direction de la culture de la Ville, investit plusieurs lieux
culturels afin de développer les échanges et l’ouverture du festival dans la cité. Deux tables
rondes se déroulent à la médiathèque municipale, le Workshop Pitch moyens métrages ainsi
que plusieurs ateliers au Musée Labenche et le ciné-concert, place du Civoire ou Halle
Georges Brassens.
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
17
8/07/16
■ Perspectives 2017 : 3 ambitions
1ère ambition : promouvoir la diffusion des moyens métrages
• Sur le territoire de la région Nouvelle Aquitaine
Objectifs : renforcer le rayonnement du festival, développer les publics, faciliter la circulation
des films et les rencontres avec les auteurs.
Moyens : reprises du palmarès et cartes blanches, voire propositions de programmes de
moyens métrages dans les salles art et essai de la région (qui en comporte 150 salles).
• Au plan national
Poursuivre la reprise du palmarès à Paris, et le proposer à d’autres lieux.
• À l’international
Après des reprises et des cartes blanches à Sofia et Bruxelles…
Cette année, le Festival d’Hiroshima nous fait l’honneur d’un panorama, avec une sélection
représentative de la diversité et de l’exigence de la compétition européenne de Brive (l’an
passé, c’est la section cannoise de l’ACID qui avait été invitée).
Ces collaborations s’inscrivent dans une dynamique du festival et le souhait partagé de faire
circuler les films et de révéler des auteurs.
2ème ambition : renforcer les coopérations et l’ouverture au cinéma de l’Europe et du monde
• Europe
Chaque année nous sollicitons toutes les ambassades européennes, de manière à
demander des soutiens pour la venue de réalisateurs étrangers en compétition.
Cette année encore, les ambassades s’engageaient majoritairement à débloquer des fonds
en cas de sélection, confirmant ainsi leur confiance au Festival de Brive.
Le Festival de Brive poursuit ses coopérations avec différents festivals européens : Sofia
(Bulgarie), Vila do Conde (Portugal) ou La Cabina (Espagne).
• International
Après le Japon en 2015 et l’Inde en 2016, le festival souhaite poursuivre son exploration en
proposant en 2017 un panorama du moyen métrage américain contemporain, sous réserve
d’obtenir un soutien financier dédié.
Par ces panoramas, le festival consolide progressivement son réseau et son expertise dans
la perspective d’une ouverture de la compétition à l’international dans les toutes prochaines
années.
3ème ambition : développer encore les publics
• Consolider la fréquentation en salle (en très nette progression ces dernières années).
• Mobiliser largement les professionnels de la région Nouvelle Aquitaine afin que le festival
constitue un lieu et un moment privilégiés d’organisation de rencontres et d’ateliers.
• Élargir les propositions destinées aux jeunes publics et aux publics éloignés (ou empêchés)
et ancrer le festival comme ressource d’approche culturelle facilitée par l’accessibilité des
œuvres et de leurs auteurs.
Elsa Charbit
Déléguée Générale
13e RENCONTRES EUROPEENNES DU MOYEN METRAGE DE BRIVE
Bilan artistique et général
Maguy Cisterne
Secrétaire Générale
18
8/07/16
INSPIRATIONS
DESTINATIONS
Limousin
Guide de voyage
FORUMS & PHOTOS
Festival du cinéma de Brive - Rencontres
Agenda
PRATIQUE
Guide Limousin
Voir tout
Séjours
Voitures
Hôtels
Vols
européennes du moyen métrage
INCONTOURNABLES
à Brive-la-Gaillarde
ITINÉRAIRES
Confidentialité
Newsletters
Agenda culturel, fêtes et festivals
PROGRAMME TV
ÉMISSIONS
VIDÉOS
INFO
JEUX
PARTIR EN LIMOUSIN
- Rencontres
al du cinéma de Brive
Festiv
PARTICIPEZ
DIRECT
ge à Brivemétra
européennes du moyen
llarde
la-Gai



TRANSPORT
Location de voiture en Limousin
Trouver un billet d'avion
Trouver un covoiturage
SÉ JOUR
Trouver un club de vacances

de 30 à 60 minutes, un
consacré aux films moyen métrage,
Ce festival unique en Europe est
les professionnels et le public.
Un espace de rencontre entre
format méconnu et peu diffusé.
Le Rex de Brive.
es et des hommages au cinéma
Plus de 100 projections, des thématiqu
ACCUEIL
VIDÉOS
EMISSIONS
PAULINE DÉVI
ENVOYER UN FILM
LIENS
HÉBERGEMENT
Réserver une auberge de jeunesse
Réserver en camping et mobil
Tout l'agenda
Agenda Limousin
mondiale
Centenaire de la Première Guerre
du 1 décembre 2014 au 1 décembre
Réserver votre weekend de dernière
minute
Réserver un hôtel
Q u a n d : du 5 au 10 avril 2016
de Brive
S i t e i n t e r n e t : Festival du cinéma
F i c h e d e s t i n a t i o n : Limousin
FORUM
PHOTOS
FORUMS
temberg
en Alsace et dans le Bade-Wur
2017
home
Réserver votre hébergement de
charme
S U R P L AC E
Manger chez des Limousins
tan Museum of Art à New York
« Chinese Textile » au Metropoli
du 15 août 2015 au 19 juin 2016
LE DIMANCHE SOIR APRÈS MINUIT
té de la nature » au Panorama
« Amazonia, au cœur de l'immensi
du 29 septembre 2015 au 22 mai
XXL à Rouen
2016
Citéphilo à Lille et dans sa région
2016040002A-couv 27/05/16 11:00 Page2
du 6 octobre 2015 au 16 juin 2016
J’aime
4
Tweeter
!
FESTIVAL DE BRIVE "LES COURTS EN FORMAT XXL"
ÉMISSION DU 03/04/2016
SOMMAIRE
11
Tous les articles
Limousin Les articles à lire
Rechercher sur Histoires courtes
RENDEZ-VOUS
SUIVEZ-NOUS
Festival du cinéma de Brive
Des inédits et du beau monde
r:
22
J’aime cette Page
Peine perdue
Suivre @France2tv
915 mentions J’aime
#histoirescourtes
Le Festival du cinéma de Brive se déroule du 5 au
10 avril au Rex. Une riche 13e édition que ses
organisateurs souhaitent porte-bonheur.
Festival de Brive "Les courts en format XXL"
00.10 Notre-Dame des Hormones
Court métrage.
Réalisé par Bertrand Mandico
Avec : Elina Löwensöhn et Nathalie Richard
Deux actrices passent un week-end dans une maison de campagne afin de répéter une pièce de théâtre. Lors
d'une promenade dans les bois, l'une d'entre elles déterre une chose étrange. Une créature sans orifices, sans
membres, de la taille d'un phoque. Une masse de chair et de peau, couverte de poils, qui respire bruyamment.
Cette créature devient un objet de convoitise pour les deux femmes. Les rapports entre les deux actrices
s'enveniment. Les deux femmes sont prêtes à tout pour posséder la chose. Cet enjeu débouche sur une
succession de situations où se mêlent burlesque et violence. Les deux actrices sont loin de se douter qu'elles
ont déterré Notre-Dame des hormones.
www.brivemag.fr
Le Limousin, côté jardins
Voie de Rocamadou
La …
gaillarde !
Brive, toujoursCourtes
Histoires
Fr
Notre-Dame des Hormones
Brivemag’
L’ouverture avec Bruno Podalydès, venant présenter Versailles
Rive Gauche (1992) en version restaurée, laissait déjà présager de
belles surprises. Elles ont été confirmées par la composition du
jury (à lire par ailleurs) qui mêle figures du cinéma et personnalités
plus populaires.
Riche d’une centaine de projections, dont beaucoup d’inédits,
ce Festival consacré au moyen-métrage est unique en Europe. Il
est soutenu par la Ville de Brive, le Département, la Région et
l’État via le CNC. Il réunit chaque année quelque 140 professionnels
et plus de 7 000 spectateurs curieux de voyager dans le cinéma
d’hier et d’aujourd’hui comme d’ici et d’ailleurs.
Chiffre. Plus de 7
7 000
000 spectateurs, 100 projections et 140 professionnels.
Un panorama qui met l’Inde à l’honneur, une rétrospective qui
et le handicap (dimanche 10 avril à 10h) complètent cette programdonne du Téchiné et du Dahan, les projections des premiers films
mation riche, tournée vers les professionnels (master class, tables
de Peter Weir (Le Cercle des poètes disparus,
disparus The Truman Show
Show,
rondes, rencontres, workshop) et le grand public, notamment
Master and commander), Robert Enrico (Les grandes gueules, Le
les plus jeunes.
vieux fusil) et Philippe Garrel, ou encore une séance spéciale pour
Des projections et rencontres sont prévues pour les scolaires et
voir ou revoir la « trilogie » de Sébastien Bailly sur la femme
PUBLICITÉ
même un atelier pour les écoliers. Sans parler du programme
moderne (Douce, Où je mets ma pudeur et Une histoire de France)...
sur-mesure concocté sur ces 5 jours pour les jeunes en option
Ce festival, créé en 2004 par la Société des réalisateurs de films,
cinéma audiovisuel au lycée d’Arsonval qui trouvent là matière
confirme sa volonté de transmettre le goût et la connaissance du
à nourrir leurs passions et leurs projets.
cinéma.
Jennifer Bressan
Ciné-concert inédit pour quatuor à cordes dirigé par Laurent
"Dleiefilm
Kamuet
Levesque sur
(1924)
de
Dimitri
Kirsanoff
tze"Ménilmontant
doublement réc
om
programmation et les tarifs sur le site officiel du Festival
(jeudi 7 avril à 21h au Civoire) et ciné-petits avecpen
Mimi
sé etauLisa,
FestivLa
al
de
Brive 201...
www.festivalcinemabrive.fr
un programme de 6 courts-métrages d’animation sur l’altérité
Initié par la Cinémathèque de Grenoble, le GREC et
http://www.lefi
France 2 / Histoires Courtes.
lmfranca
Tous les articles sur :
http://www.festivalcinemabrive.fr/home.php?page=102&id_fiche=1068
"Celui qu'on attendait" : Patrick Chesnais homme providentiel en Arménie
CONCOURS 5X2
Réalisateur d’un drame ("Le Scandale Paradjanov"), de deux document...
> Lire la suite sur Culturebox
Après Darroussin, le Festival
s’offre Bernard Menez.
Interview."Pehsmerga" de BHL: "Entre Erdogan et les Kurdes, je choisis
mon camp"
du 01-01-1970
Avec "Peshmerga", Bernard-Henri Lévy signe un film engagé sur le co...
> Lire la suite sur Culturebox
"Ouragan" : petit zéphire deviendra grand
du 01-01-1970
La vague de la 3D s'est trouvée une niche inattendue dans le documentaire.
Après "La Grotte des rêves perdus" (2010) de Werner Herzog, sur la grott...
> Lire la suite sur Culturebox
Identification d'une femme - Cinéma de minuit
du 05-06-2016
Niccolo, cinéaste renommé, cherche une interprète pour son prochain film et
croit la rencontrer en la personne de Mavi dont il tombe amoureux.
is.com/index
Du joli ce jury !
du 01-01-1970
Présidé par la réalisatrice Pascale Ferran (Bird people en 2014 et
Lady Chatterley, film aux 7 Césars en 2007), le jury aura la lourde
tâche de départager les films en compétition.
« On en a reçu 450, a indiqué Elsa Charbit, déléguée générale du
Festival, et on en a retenu 22 : 15 fictions et 7 documentaires. Et
parmi eux, beaucoup d’inédits. »
Le concours propose la réalisation d'un
courtSeront
réunis autour de cette réalisatrice engagée en faveur du
cinéma
d’auteur français, Julien Samany, réalisateur de La peau
métrage de 5x2 minutes tourné par un même
auteur,
trouée, Grand
dans un même lieu, ainsi qu'un stage de réécriture
à prix du jury de Brive en 2004, le comédien Robinson
Stévenin (César du meilleur espoir masculin pour son rôle de
Grenoble.
travesti dans Mauvais genres de Francis Girod) et Bernard Menez,
chanteur de l’inoubliable Jolie poupée (1984), mais aussi réalisateur,
metteur en scène, comédien pour le théâtre, la télévision, des
Participez
courts, moyens et longs-métrages : une cinquantaine en tout
22
Dossier
Harmonisation de la gestion du personnel
Bernard Menez. Connu pour ses chansons et passionné de cinéma.
depuis 1973, dont Le Cabanon rose de Mocky dont la sortie est
prévue cette année. « C’est un cinéaste au regard exigeant, qui
adore Brive et se déplace souvent en festival, explique Elsa Charbit.
Capable de faire le grand écart entre des films populaires et des
productions plus audacieuses issues du jeune cinéma (il avait
notamment tourné dans Tonnerre de Guillaume Brac, venu à
Brive), il était tout indiqué pour faire partie de ce jury. » Jennifer Bressan
Brive Mag’ - N°287 - Avril 2016
CINÉMA
"Die Katze" d
o
Festival de B ublement récompensé a
rive 2016
u
Date de pub
lication : 13/
04/2016 - 17:
31
on du festiv
al du moyen
avril.
© crédit pho
to : DR
om_pa
Les conseils de quartier entrent e
Mairie, CCAS, Agglo
> Lire la suite sur france3.fr
La 13e éditi
.php?option=c
© www.lexpress.com
SUR LE MÊME SUJE T
métrage s’
est tenue du
5 au 10
Contacts organisation
Elsa Charbit
Déléguée générale
echarbit@festivalcinemabrive.fr
Maguy Cisterne-Venries
Secrétaire générale
06 85 05 70 11
mcisterne@festivalcinemabrive.fr
Liza Pédamond
Chef de projet
06 95 84 53 89
coordination@festivalcinemabrive.fr
Georges Bugeat
Régisseur général
06 07 44 34 64
gbugeat@festivalcinemabrive.fr
Contacts presse
Médias nationaux
Karine Durance
23 rue Henry Barbusse - 92110 Clichy
06 10 75 73 74
durancekarine@yahoo.fr
Médias régionaux
Sandra Bernardie
05 55 87 5000
contact@mcvcommunication.com
SRF Société des Réalisateurs de Films - Rencontres du moyen métrage de Brive
14 rue Alexandre Parodi - 75010 Paris
www.festivalcinemabrive.fr
Les Rencontres européennes du moyen métrage sont membres de
Dossier de presse
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 980 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler