close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

16 juillet 2016, Hambourg

IntégréTéléchargement
TRIATHLON - 7ème étape des
World Triathlon Series (WTS),
16 juillet 2016, Hambourg ALL
Hambourg, dernière escale avant Rio…
Quatre tricolores, dont la sélectionnée olympique Audrey
Merle, participent samedi à Hambourg à la septième des neuf
étapes du circuit World Triathlon Series (Championnat du
monde).
Dimanche, les Bleus remettront également en jeu leur titre
acquis l’an dernier lors du Championnat du monde de relais
mixte.
Plus qu’un mois à patienter. Un mois avant de voir s’affronter
les meilleurs triathlètes de la planète à la quête du Graal
olympique. Ce week-end, quelques-un(e)s des prétendant(e)s au
titre suprême se retrouveront à Hambourg, pour la dernière
grande épreuve avant l’envol pour Rio. Côté français, pendant
que les trois sélectionnés olympiques (Vincent Luis, Pierre Le
Corre et Dorian Coninx) poursuivent leur préparation en
altitude à Font-Romeu, Aurélien Raphaël et Anthony Pujades
voudront briller dans ce rendez-vous allemand. A 28 ans,
Aurélien Raphaël, sociétaire de Poissy, réalise sa meilleure
saison. Cinquième à Leeds (Angleterre), septième au Cap
(Afrique du Sud), neuvième à Stockholm (Suède), sa régularité
aux avant-postes et sa faculté à se glisser dans les bons
coups à la sortie de l’eau, l’ont propulsé à la neuvième place
du classement général.
« J’avais fait un bel hiver qui laissait espérer une belle
saison, explique Aurélien Raphaël. Pour Hambourg, je me suis
un peu reposé et j’ai ensuite repris le travail pour cette
dernière ligne droite. Je prendrai ensuite un peu de vacances
avant de préparer la finale à Cozumel, en septembre.
L’objectif est d’aller chercher un top 8 au général à la fin
de la saison. Si je fais deux bons résultats à Hambourg et
Cozumel, ça doit le faire. Certes, les configurations de
course avec des petits groupes qui partent à vélo m’ont été
favorables. Mais j’ai aussi effectué les efforts pour ça. Je
suis toujours un acteur de la course et si les échappées
peuvent se développer, j’y suis pour quelque chose. »
Du côté de l’encadrement, on affiche aussi de l’optimisme.
« Aurélien va courir pour défendre son rang mondial, analyse
l’entraineure nationale Stéphanie Deanaz-Gros. Son objectif
sera de rééditer ce qu’il fait depuis le début de la saison.
Hambourg constitue sa dernière course d’une longue série. Mais
il a montré à Stockholm qu’il était toujours là. Il a bien
récupéré et il y a moyen que ça se passe encore bien. »
Anthony Pujades, 12e des Championnats d’Europe sprint à
Châteauroux, fait lui son retour en WTS 2016 (abandon à Gold
Coast, en avril). A 24 ans, le nouveau champion de France
retrouvera un circuit qui lui avait offert son meilleur
résultat l’an dernier (7e).
« Anthony avait choisi d’attendre avant de revenir sur le
circuit WTS, explique l’entraîneure. Le format sprint lui
convient bien et comme pour Aurélien, un scénario avec une
grosse natation et un gros vélo serait parfait. Il a en plus
l’habitude de dynamiser la course. »
Dans cette course masculine, le retrait des deux frères
Brownlee, impériaux à Leeds et à Stockholm, laisse de belles
perspectives. Les Espagnols Fernando Alarza (leader du
classement général) et Mario Mola, le Britannique Adam Bowden,
les Sud-africain Henri Schoeman et surtout Richard Murray, de
retour sur le circuit après une fracture de la clavicule en
avril à Gold Coast, en Australie, semblent les mieux armés
pour briller. Chez les femmes, dans une course où les
Britanniques venues en force tenteront de piéger l’Américaine
Gwen Jorgensen comme toujours la grande favorite, deux
Tricolores seront sur le ponton de départ. Championne du monde
U23 l’an dernier à Chicago, cinquième des Championnats
d’Europe sprint à Châteauroux, Audrey Merle, 21 ans, a appris
sa sélection pour les Jeux olympiques il y a seulement
quelques jours. Le forfait d’Emmie Charayron lui a en effet
permis de gagner son billet pour Rio.
« C’était complètement inattendu et c’est forcément beaucoup
d’émotions, confie-t-elle. J’avais fait le deuil de ma
première partie de saison où j’étais trop focalisée sur la
qualification. J’ai accueilli la nouvelle de façon un peu
mitigée car cette sélection est due à des circonstances
particulières. J’ai bien sûr la joie de vivre cette
expérience, mais aussi de la tristesse pour Emmie à qui je ne
souhaitais vraiment pas ça. Ce n’est évidemment que du bonus
et un investissement pour le futur. Au niveau de mon
entraînement, ça n’a rien changé. Je garde mon programme
initial avec Hambourg puis l’Alpe d’Huez (29 juillet) que je
prendrai comme une séance de travail avec un vélo difficile,
une bonne préparation pour Rio. Concernant Hambourg, je
m’attends à une course avec un vélo très costaud. C’est un peu
la tendance en ce moment avec des grosses natations et des
gros vélos. Il faudra donc être vigilante sur cette partie. »
Audrey Merle sera accompagnée de Cassandre Beaugrand.
Championne d’Europe juniors à Lisbonne fin mai, médaillée de
bronze à Châteauroux le 26 juin, la Pisciacaise de 19 ans,
également vice-championne du monde juniors en 2014 à Edmonton
poursuivra son apprentissage du très haut niveau. Hambourg
sera également support du Championnat du Monde U20 auquel elle
concourra.
« Cassandre termine sa première partie de saison même si elle
aura encore le 5000 m des championnats U20 d’athlétisme à
Bydgosz, en Pologne, la semaine suivante, explique Stéphanie
Déanaz-Gros. L’objectif est de prendre des habitudes pour à
terme maîtriser son sujet. Pour Audrey, chaque course lui
permet de monter en puissance. Elle partira ensuite en stage à
Aix-les-Bains pour préparer les Jeux olympiques. Hambourg doit
lui permettre de prendre quelques repères. »
Championnat du monde de Relais mixte : on remet ça ?
Dimanche après-midi, Hambourg accueillera également la 8e
édition du Championnat du monde de relais mixte (quatre
relayeurs – femme, homme, femme, homme – qui réalisent chacun
300m de natation, 6,6km de vélo et 1,6km de course à pied).
Une épreuve très spectaculaire où la France a pris la bonne
habitude de briller. En or l’an dernier (avec Jeanne Lehair,
Dorian Coninx, Audrey Merle, Vincent Luis), en argent en 2014
(Cassandre Beaugrand, Dorian Coninx, Audrey Merle, Vincent
Luis), 2012 (Jessica Harrison, Tony Moulai, Carole Péon,
Vincent Luis) et 2010 (Jessica Harrison, Frédéric Belaubre,
Carole Péon, David Hauss), les Bleus affichent à nouveau de
réelles ambitions.
« Nous avons envie de briller sur ce relais, confirme
Stéphanie Deanaz-Gros. Si on peut aller chercher une médaille,
on ne va pas se priver. Et je crois que nous avons une équipe
sympa capable de très bien faire. »
Un sentiment partagé par Aurélien Raphaël : « J’aime beaucoup.
Je suis un grand joueur et ce format me correspond bien. Je
suis même peut-être encore plus fort en équipe car je me bats
pour les autres. Alors, on va vraiment essayer d’aller
chercher le meilleur résultat possible. »
REPÈRES :
. Samedi 16 juillet, World Triathlon Series Hambourg
(Allemagne), course Femmes à 16h45, course Hommes à 18h45.
Dimanche 17 juillet, Championnat du monde Relais Mixte, à
14h45.
. Format S (750 m de natation, 20 km de vélo, 5 km de course à
pied).
. Français engagés : HOMMES : Aurélien Raphaël (Poissy),
Anthony Pujades (Poissy). FEMMES : Audrey Merle (TGC Parthenay
79), Cassandre Beaugrand (Poissy).
. Les courses seront diffusées en direct sur l’Équipe 21.
Épreuve féminine en direct samedi 16/7 entre 16h40 et 18h15 et
la course hommes en direct samedi entre 18h40 et 20h15.
Dimanche 17/7 direct sur les Championnats du monde de relais
mixte entre 14h40 et 16h30.
Classement Championnat du monde (après 6 étapes sur 9)
HOMMES
1. Fernando Alarza (ESP), 3345 pts
2. Mario Mola (ESP), 3033
3. Jonathan Brownlee (GBR), 2905
4. Pierre Le Corre (FRA), 2354
…
9. Aurélien Raphaël (FRA), 1564
15. Dorian Coninx (FRA), 1316
39. Simon Viain (FRA), 156
75. Raphaël Montoya (FRA), 123
FEMMES
1. Flora Duffy (BER), 3491 pts
2. Andrea Hewitt (NZL), 2599
3. Jodie Stimpson (GBR), 2513
4. Gwen Jorgensen (USA), 2340
5. Ai Ueda (JAP), 2276
…
25. Emmie Charayron (FRA), 772
65. Audrey Merle (FRA), 213
INFOS WTS STOCKHOLM
START LIST
DORIAN CONINX
VINCENT LUIS
AUDREY MERLE
RAPPEL PROGRAMME 2016 ÉQUIPE DE FRANCE
05 mars : WTS Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis
09-10 avril : WTS Gold Coast, Australie
23-24 avril : WTS Cape Town, Afrique du Sud
14-15 mai : WTS Yokohama, Japon
15 mai : Clôture de la période de sélection Olympique
26 – 29 mai : Championnat d’Europe Courte Distance
11-12 juin : WTS Leeds, Grande-Bretagne
26 juin 2016 : Championnat d’Europe Sprint – Châteauroux,
France
02-03 juillet : WTS Stockholm, Suède
16-17 juillet : WTS Hambourg et Championnat du Monde par
équipe relais, Allemagne
23-24 juillet : Championnat
Rotterdam, Pays Bas
du
monde
de
Paratriathlon
18 août : Jeux Olympiques , Elite Hommes
20 août : Jeux Olympiques Elite Femmes
03-04 septembre : WTS Edmonton, Canada
11-18 septembre : Grande Finale WTS – Cozumel, Mexique
11-12 septembre
Paralympiques.
:
Épreuves
paratriathlon
aux
Jeux
WTS, Mode d’emploi
Chaque épreuve WTS à l’exception de la finale (coefficient
1,5) offre des points selon le barème suivant :
1er : 800 points – 2e : 740 points – 3e : 685 pts – 4e : 633
pts – 5e : 586 pts … 40e : 38 pts.
Le classement final est déterminé par addition des points
acquis sur la finale à Cozumel et des points obtenus sur les 5
meilleurs résultats de la saison.
Parce que le cancer est la première cause de mortalité en
France, parce que le sport fait reculer la maladie et que nous
avons tous des proches concernés, la Fondation ARC a décidé de
devenir partenaire de la Fédération Française de Triathlon, de
l’équipe de France et du Grand Prix.
Notre défi ? Guérir 2 cancers sur 3 d’ici 2025.
Notre force ? Être la première fondation française 100 %
dédiée à la recherche.
Notre conviction ? Le cancer, c’est la recherche qui l’aura.
Pour rejoindre les triathlètes contre le cancer, contacteznous : triathlete@fondation-arc.org
Audrey Merle
©Delly Carr
Aurélien Raphaël – Cagliari ITU World Cup
©ITU/ Janos_Schmit
Cassandre Beaugrand
Championnat d’Europe Junior – Lisbonne
©T.Deketelaere/Triathlete Mag
Anthony Pujades
Championnat d’Europe – Châteauroux
©C.Guiard/Triathlete Mag
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
505 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler