close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Collège au cinéma 2016-2017

IntégréTéléchargement
Collège au cinéma
2016-2017
Initiation au 7e art
➜
Brochure d’information téléchargeable sur
lenord.fr/collegeaucinema
Département du Nord
Direction de la Culture
Service développement culturel
Tél. : 03 59 73 81 87
Édito
Sommaire
Pour sa 24ème édition, le Département du Nord est heureux de
soutenir à nouveau l’opération « Collège au Cinéma », en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles, le
Centre National du Cinéma et de l’image animée, le Rectorat,
l’Entente Régionale Cinématographique et la Chambre Syndicale des Cinémas.
Sur le même principe que les dispositifs d’éducation à l’image
tels que « École et cinéma » et « Apprentis et Lycéens au
cinéma », « Collège au Cinéma » a pour vocation d’amener
les collégiens à découvrir des œuvres cinématographiques exigeantes, de genre, d’origine et d’époque variés et à concevoir
le cinéma comme le reflet du monde. Le travail pédagogique
mené par les enseignants forme l’appétence et suscite la curiosité de l’élève spectateur.
« Collège au cinéma » repose aussi sur l’implication des exploitants de cinéma et permet la découverte d’un lieu social, la
salle de cinéma.
Plus de 20 000 élèves du département du Nord en ont bénéficié en 2015 – 2016.
Je souhaite aux participants de cette année de très bons moments de cinéma, d’émotion et de découvertes partagées.
◗◗ Rue Cases-Nègres ...................................................... p. 4
◗◗ La traversée de Paris .................................................. p. 6
◗◗ Wadjda ........................................................................... p. 8
◗◗ Pour un instant la liberté .......................................... p. 10
◗◗ Couleur de peau : Miel ............................................. p. 12
◗◗ Mud – Sur les rives du Mississippi ........................ p. 14
◗◗ Frankenstein junior .................................................... p. 16
❱❱ La charte d’engagement ............................................ p. 18
❱❱ Les plannings : projections et formation ................ p. 22
❱❱ L’inscription au dispositif ............................................ p. 26
❱❱ Les partenaires et le financement ............................ p. 27
❱❱ La prise en charge des transports
et des entrées au cinéma ........................................... p. 28
❱❱ Informations pratiques ................................................ p. 29
Jean-René LECERF
Président du Conseil départemental du Nord
➜
2
❱❱ Les films ........................................................................... p. 4
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
3
d’Euzhan PALCY - France - 1983
Distribution : Carlotta films
Août 1930. Le film débute à Rivière-Salée, un village
d’ouvriers agricoles du Gouvernorat de Martinique. Le
jeune José vit avec sa grand-mère dans un extrême dénuement. Pour eux, comme pour tous les autres Noirs de
la «rue Cases-Nègres», l’existence est très rude puisque
les seules ressources proviennent de l’exploitation des
champs de canne à sucre... qui appartiennent aux
Blancs. Si l’esclavage a été aboli, la dépendance économique le remplace. C’est dans cet univers aride que
grandit José, sous l’œil bourru mais ô combien lucide
et tendre de sa grand-mère, dont les principes d’éducation plutôt rigides n’ont qu’un but: armer au mieux
son petit-fils pour lui permettre d’affronter l’avenir, un
avenir qu’il ne pourra conquérir qu’en comptant exclu«Pour toutes les rues
sivement sur lui-même. Nourri à la double source de
Cases-Nègres du monde…»
la culture traditionnelle (par l’intermédiaire d’un vieux
Noir qui lui parle de sa nostalgie de l’Afrique et des coutumes ancestrales de son peuple) et de la culture officielle (une classe vient d’ouvrir non
loin du village et diffuse un enseignement «métropolitain»), José va peu à peu gravir la
pente qui, du statut d’exploité de la rue Cases-Nègres, le mènera à celui d’homme libre,
sans qu’il n’ait jamais la tentation de renier ses racines.
4
Soutenue à l’époque par François Truffaut, Euzhan Palcy filme ce récit de cœur avec une
justesse naturelle, sans misérabilisme ni édulcoration et en laissant le champ à la réalité nue.
Récompensé par de très nombreux prix à travers le monde, Rue Cases-Nègres, en plus d’être
un symbole de l’identité collective antillaise, demeure un classique universel.
Lion d’argent spécial pour la meilleure première œuvre à la 40 e Mostra de Venise
1983, Coupe Volpi de la meilleure actrice pour le rôle de M’man Tine. César de la
meilleure première œuvre 1984. Prix du public au 9e Festival panafricain du cinéma
et de la télévision de Ouagadougou 1985.
Réalisation et scénario : Euzhan Palcy, d’après le roman de Joseph Zobel
La Rue Cases-Nègres.
Décors : Hoang Thanh At.
Musique : Groupe Malavoi.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
➜
Trimestre 1 - 6ème/ 5ème
Rue Cases-Nègres
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
5
De Claude AUTANT LARA - France - 1956
Distribution : Gaumont
Paris, 1943. A cause d’une pénurie d’essence, Martin ne peut plus exercer son
métier de chauffeur de taxi. Aussi se
lance-t-il dans le marché noir en transportant de la viande la nuit dans les rues
de la capitale. Lorsque son coéquipier se
fait arrêter, Martin rencontre Gangdil, un
artiste peintre qui accepte de l’aider.
Prix d’interprétation masculine
(coupe Volpi) pour Bourvil à la
Mostra de Venise en 1956
Prix du meilleur film
par le Syndicat français
de la critique du cinéma 1956
Prix Méliès en 1957
Réalisation et scénario : Claude
AUTANT LARA.
Auteurs & scénaristes : Marcel
Aymé (d’après son roman), Jean Aurenche (dialogues) et Pierre Bost (dialogues)
6
➜
Trimestre 1 - 4ème/ 3ème
La traversée de Paris
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
7
de Haifaa AL-MANSOUR - Arabie saoudite - 2012
Distribution : Pretty pictures
Wadjda est une jeune fille saoudienne de
douze ans. Elle vient d’un milieu conservateur. Cependant, elle écoute de la musique rock, porte des Converse et des
jeans. Mais un jour, sa vie change alors
qu’elle aperçoit un vélo. Malgré l’interdiction faite aux femmes d’avoir un vélo,
elle s’inscrit au concours de récitations
coraniques de son école dans l’espoir de
gagner le premier prix et d’avoir ainsi le
montant tant espéré pour s’acheter le vélo
et faire la course avec son ami Abdallah.
Wadjda présente un ton suffisamment
rafraîchissant pour atteindre son but :
faire éclore une voix de résistance et de
tolérance en adoptant la forme du conte.
Avec cette histoire simple, reposant sur
des éléments a priori universels (l’amitié naissante entre deux enfants, les
rapports familiaux, l’apprentissage des
règles et leur nécessaire transgression),
la cinéaste souhaite avant tout éveiller les consciences des plus jeunes spectateurs, qui
pourront s’identifier à Wadjda, comprendre ses désirs et ses tourments, tout en s’interrogeant sur sa condition.
Premier long métrage officiel produit par l’Arabie saoudite, sélectionné pour
représenter ce pays aux Oscars du cinéma 2014
8
Réalisation et scénario: Haifaa AL-MANSOUR,
Image: Lutz Reitemeier. Décors : Thomas Mol
➜
Trimestre 2 - 6ème/ 5ème
Wadjda
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
9
Trimestre 2 - 4ème / 3ème
Pour un instant la liberté
de Arash Tajmir RIAHI - IRAN – 2007 - Distribution : Les films du losange
Ali et Merdad tentent de fuir l’Iran avec
leurs cousins Asy, 7 ans, et Arman, 5 ans,
dans le but de les ramener à leurs parents
qui vivent en Autriche. Mais ils doivent
d’abord passer par la Turquie et attendre
un hypothétique visa qui tarde à venir. Ils
font alors la connaissance d’autres réfugiés iraniens : un couple et leur petit
garçon cherchant à prouver aux pouvoirs
publics qu’ils sont persécutés pour des
motifs politiques ou encore un professeur
et un jeune Kurde qui surmontent leurs
difficultés quotidiennes grâce à un incroyable sens de l’humour...Des hommes
et des femmes qui attendent désespérément de gagner l’Europe, terre de libertés.
Prix Chistera du meilleur
réalisateur au festival
International des Jeunes
Réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz 2008.
Réalisation : Arash T Riahi.
Musique : Karuan
10
11
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Trimestre 3 - 6ème/ 5ème
Couleur de peau : Miel
De Jung et Laurent BOILEAU - France - 2012
Distribution : Gebeka Films
Ils sont 200 000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de
la guerre de Corée. Né en 1965 à Séoul et
adopté en 1971 par une famille belge, Jung
est l’un d’entre eux. Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie
de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique,
la vie de famille, l’adolescence difficile...
Il nous raconte les événements qui l’ont
conduit à accepter ses mixités. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et
métissée, sont autant de thèmes abordés
avec poésie, humour et émotion...
Film documentaire franco-belgo-suisso-sud-coréen, réalisé dans un étonnant
mélange de séquences de documentaire en
prises de vue réelles, des séquences d’animation en 2D et 3D et des images d’archive,
entre présent et souvenirs, «Couleur de peau : Miel» est un récit autobiographique d’animation qui explore des terres nouvelles
Prix du public au festival d’animation d’Annecy 2012
Réalisation : Laurent Boileau et Jung Sik-jun d’après la bande dessinée éponyme de ce dernier.
Musique originale : Siegfried Canto et Little Comet
12
13
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Trimestre 3 - 4ème / 3ème
Mud – Sur les rives
du Mississippi
de Jeff NICHOLS - USA - 2013
Distribution : Ad Vitam
Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors
d’une de leurs escapades quotidiennes,
un homme réfugié sur une île au milieu
du Mississippi. C’est Mud, il a un serpent
tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur. Très vite, Mud met
les deux adolescents à contribution pour
réparer un bateau qui lui permettra de
quitter l’île. Difficile cependant pour les
garçons de déceler le vrai du faux dans
les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un
homme, est-il poursuivi par la justice, par
des chasseurs de primes ? Et qui est donc
cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas ?
Meilleur réalisateur et prix
Robert Altman – Independent
Spirit Awards 2014
Grand prix de l’Union
de la critique de cinéma 2014
Réalisation : Jeff NICHOLS.
Directeur Photo : Adam STONE.
Musique : David WING
14
15
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Projeté au 2ème ou 3ème trimestre
Film optionnel du programme long, s’il est choisi lors de l’inscription
Programmé pour TOUS les niveaux inscrits
Frankenstein junior
de Mel BROOKS - USA - 1974
Distribution : Splendor films
Peu fier de son ascendance, le Docteur
Frederick Frankenstein accepte pourtant de retourner sur les terres de ses
ancêtres. Rattrapé par la folie familiale,
il décide de suivre les traces de son aïeul
et de créer à son tour une créature à partir de cadavres, avec l’aide de son fidèle
serviteur Igor. Malheureusement, chargé
de trouver le cerveau d’un génie, ce dernier se trompe et rapporte à Frankenstein
un cerveau anormal.
(…) une multitude de gags visuels ou
verbaux, épais ou subtils, référentiels ou
naïfs, qui rappellent que les auteurs ont
fait leurs armes sur les planches des
music-halls de Broadway (Mad Movies
n°206, page 26)
Réalisation: Mel BROOKS.
Scénario: Gene WILDER, Mel BROOKS.
Musique: John MORRIS
16
17
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
La Charte d’engagement
1 Préambule
3 Programmation et public visé
Initiée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), le Centre National de la Cinématographie
(CNC), l’opération « Collège au cinéma » est mise en œuvre par le Département
du Nord, en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Lille, la Chambre Syndicale des Cinémas Nord – Pas de Calais. L’association « l’Entente Régionale
Cinématographique Nord – Pas de Calais » est chargée de la coordination de
plus de 30 salles de cinéma partenaires.
La programmation est organisée par
cycle (6ème/5ème et 4ème/3ème) et inscrite
dans le temps scolaire au rythme minimum d’une projection par trimestre.
Ce dispositif propose aux classes de collèges de découvrir des œuvres cinématographiques de répertoire et contemporaines, lors de projections en salle,
notamment en VO. Un travail pédagogique d’accompagnement est conduit
par les enseignants et les partenaires culturels.
Il offre l’opportunité aux collégiens de se constituer les bases d’une culture
cinématographique française et internationale, ainsi qu’une ouverture sur le
monde actuel et son histoire.
Cette éducation à l’image vise à leur permettre d’adopter une démarche de
choix et de réflexion par rapport aux principales formes cinématographiques,
audiovisuelles, multimédia...
Le parcours proposé participe de l’acquisition d’un socle commun de connaissances, notamment relatif à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité, tel
que défini dans les priorités du Ministère de l’Education Nationale.
2 Objet de la charte
« Collège au cinéma » repose sur le volontariat des chefs d’établissement scolaire et des enseignants, ainsi que sur la collaboration active des exploitants
des salles de cinéma. La responsabilité de chacun et le respect d’un ensemble de principes communs, propres au dispositif sont une condition
de succès et de qualité pour tous.
18
La charte a donc pour objet de déterminer le cadre de participation des collèges et des salles de cinéma. Elle vise à garantir une démarche volontariste
dans le travail d’exploitation de l’offre proposée.
Toutes les classes, y compris les
classes d’intégration des collèges publics ou privés du Nord peuvent s’inscrire, à raison de 2 classes minimum
et 6 classes maximum par cycle.
4 L’engagement de l’exploitant
de salle de cinéma :
➜➜Concernant la programmation, il
◗◗ assure la circulation des copies de salle en salle,
conformément au calendrier fourni par la coordination,
◗◗ assure les projections des films de la programmation
spécialement organisées pour les enseignants et pour les élèves,
◗◗ pratique le tarif fixé nationalement (2,50€ par élève, par séance).
➜➜Concernant le contact et l’accueil, il
◗◗ prend contact avec les collèges concernés, dès réception des
plans de circulation, afin de fixer les dates de projection, en offrant un
choix de jours et horaires suffisant et conciliables avec les obligations
scolaires de l’établissement,
◗◗ est présent pour l’accueil des élèves, veille à ce que le nombre
d’élèves présents ne compromette pas la finalité et la qualité du
visionnage, afin de favoriser un comportement adéquat des collégiens,
permettre de bonnes conditions de projection et la meilleure
exploitation possible du projet de l’équipe pédagogique,
◗◗ met à disposition des collèges les documents
pédagogiques et affiches,
◗◗ assure le retour rapide à la coordination
des attestations de présence aux projections,
◗◗ relaye les difficultés éventuelles auprès de la coordination.
19
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
La Charte d’engagement
➜➜Concernant le soutien de l’opération, il
◗◗ propose aux enseignants une activité complémentaire à la seule
projection (débat, découverte des métiers du cinéma…),
◗◗ favorise le développement de liens réguliers avec les jeunes,
◗◗ assure la promotion du dispositif auprès du public et des
établissements de son secteur.
5 L’engagement du collège
➜➜Le Chef d’établissement :
◗◗ rappelle le principe d’engagement aux professeurs qui participent
au dispositif et s’assure de la présentation au Conseil d’Administration
de leur projet pédagogique autour de la programmation et s’assure de
la présentation au Conseil d’Administration de leur projet pédagogique
autour de la programmation ainsi que de l’exploitation des films en
classe, dans le respect des droits de diffusion (ADAV).
◗◗ valide l’inscription de 2 classes minimum et 6 classes maximum par cycle,
◗◗ s’assure de la présence des mêmes classes inscrites en début d’année
à l’ensemble des projections, tout au long de l’année, sans substitution
d’élèves ou de classes non inscrites,
◗◗ s’engage à l’attribution des crédits nécessaires à la réalisation de la
totalité de l’opération (séance payante pour le film commun s’il est choisi,
transports, affectation à l’opération de la subvention éventuelle d’aide au
transport),
◗◗ autorise le ou les enseignants concerné(s) à assister aux visionnages,
◗◗ s’assure de la présence d’enseignant(s) à la formation,
◗◗ prévoit un taux d’encadrement suffisant afin de garantir
la bonne conduite des élèves et garantit la présence,
au moment de la projection, des enseignants directement
concernés par le dispositif et qui ont donc des classes inscrites
dans l’opération.
◗◗ rappelle aux accompagnateurs l’impérative nécessité
du respect des horaires de séance,
20
➜➜Le professeur relais :
◗◗ coordonne l’organisation des séances de projection avec la salle de
cinéma et confirme la réservation des séances dans les meilleurs délais
(2 semaines maximum après la proposition faite par l’exploitant de salle),
◗◗ réceptionne les dossiers pédagogiques mis à disposition des collèges
et les diffuse auprès des élèves et de ses collègues (fiches-élèves et
dossiers-maîtres),
◗◗ fournit l’attestation de présence des élèves à l’exploitant à chaque
séance et le prévient le plus tôt possible de l’absence des élèves en
cas d’empêchement exceptionnel,
◗◗ relaye les difficultés éventuelles auprès de la coordination.
➜➜Les professeurs stagiaires :
◗◗ participent à la formation et s’engagent à en faire
une restitution auprès de leurs collègues,
◗◗ transmettent à leurs collègues les informations et documents distribués
lors du stage ou reçus par voie électronique.
Les exploitants de salle
et les établissements scolaires
participants s’engagent à respecter
les termes de cette charte.
21
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
La programmation
Programme court ou long, au choix de l’établissement
(cf. formulaire d’inscription en ligne)
PROGRAMME
COURT (3 films)
6ème / 5ème
4ème / 3ème
Rue Cases-Nègres
La traversée de Paris
2e trimestre
Wadjda
Pour un instant la liberté
3e trimestre
Couleur de peau Miel
Mud – Sur les rives du Mississipi
1er trimestre
La formation
1 Les projections destinées
et réservées aux enseignants :
❱❱ les 3 films obligatoires sont projetés le même jour
et préparent à la journée d’étude de ces films
❱❱ le film du programme long est projeté le même jour que la demijournée d’étude de ce film (module C)
❱❱ présence attendue du ou des professeur(s) stagiaire(s), tous les
enseignants concernés des collèges inscrits sont invités
❱❱ sans ordre de mission de la DAFOP (et sous réserve de l’accord du
Chef d’établissement – cf. Charte d’engagement)
❱❱ sans remboursement des frais de déplacement (sauf pour les
stagiaires inscrits au module C – voir ci-dessous).
Projections
PROGRAMME
LONG
(idem + 1 film)
2e ou 3e
trimestre
Frankenstein junior
9h00
13h45
Rappel : au long de l’année scolaire, les exploitants de salle et les professeurs relais se contactent afin de fixer les dates de projection pour les
élèves, selon le planning de l’Entente Régionale Cinématographique (cf.
Charte d’engagement p.18).
22
jeudi 15
septembre 2016
Rue Cases-Nègres
(1h45)
jeudi 22
septembre 2016
jeudi 12
janvier 2017
La traversée de Paris
(1h22)
Frankenstein junior
(1h45), suivi de
l’intervention d’un
professionnel ou
d’un universitaire
Wadjda (1h37)
Pour un instant
la liberté (1h50)
Couleur de peau Miel (1h15)
Mud (2h10)
Lieu : MAJESTIC 54 rue de Béthune – LILLE – 03 28 52 40 40
23
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
2 Les stages aménagés par le Rectorat :
Objectif : permettre aux enseignants de se former à l’analyse de l’image
de manière personnalisée, afin de construire des activités pédagogiques
variées autour des films (cf : Charte d’’engagement p.18).
❱❱ Enseignement public : remboursement des frais de déplacements par
la DAFOP qui envoie les ordres de mission (Rectorat).
❱❱ Enseignement privé : formation ouverte aux enseignants selon un
accord passé avec Formiris. Les invitations seront envoyées par mail.
3 Les modules de formation,
à choisir sur la fiche d’inscription :
❱❱ module A : pistes pédagogiques – cycle 6ème/5ème,
portant sur les 3 films obligatoires concernés.
Projection préparatoire le 15/09.
❱❱ module B : pistes pédagogiques – cycle 4ème/3ème,
portant sur les 3 films obligatoires concernés.
Projection préparatoire le 22/09.
❱❱ module C : pistes pédagogiques sur le film optionnel
du programme long : le 12/01 après-midi.
Projection préparatoire, suivie d’une intervention, le 12/01 matin.
❱❱ module D : langage cinématographique,
visant le développement de compétences en analyse filmique.
Lieu
(sous réserve de l’Education Nationale)
Module
Date
A
29 septembre - journée
Ou 6 octobre - journée
Ou 13 octobre - journée
Selon inscriptions :
Lycée Faidherbe à Lille
Ou lycée Dupleix à Landrecies
Ou Lycée Flandres à Hazebrouck
B
29 septembre - journée
Ou 6 octobre - journée
Ou 13 octobre - journée
Selon inscriptions :
Lycée Faidherbe à Lille
Ou lycée Dupleix à Landrecies
Ou Lycée Flandres à Hazebrouck
C
12 janvier de 14h à 17h
Lycée Faidherbe à Lille
D
8 décembre - journée
Lycée Faidherbe à Lille
E
2 février – journée
Lycée Faidherbe à Lille
4 Modalités :
❱❱ principe : 1 module de formation minimum obligatoire par
établissement, 3 maximum.
❱❱ le formulaire d’inscription électronique comporte 3 vœux par collège,
à remplir par ordre de préférence, le 1er vœu étant pris en compte
prioritairement par le Rectorat. Merci de ne pas inscrire un même
enseignant aux différents modules choisis, car chaque module
ne pourra être attribué qu’à une personne différente.
❱❱ module E : pratique de tournage-montage, permettant
d’envisager, de concevoir et réaliser un film court avec des élèves.
Des outils et de la documentation seront mis à disposition
sur la plateforme académique M@gistère.
24
25
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Inscription
au dispositif
A compléter avant le 13 juillet 2016 :
❱❱ 1 inscription unique et globale par collège.
❱❱ L’inscription se base sur des effectifs prévisionnels en juin
qu’il vous appartient d’actualiser avant le 8 septembre,
via la plateforme M@gistère.
❱❱ Dans le formulaire d’inscription, vous verrez qu’il est désormais
obligatoire de mentionner l’adresse mail académique du collège
et d’utiliser l’adresse mail académique du professeur relais.
❱❱ La validation du formulaire par le Chef d’établissement
est obligatoire et vaut pour acceptation de la charte
d’engagement Collège au cinéma.
❱❱ Dès que vous validez votre inscription, un accusé de réception sera
immédiatement transmis par retour de mail au secrétariat de votre
établissement. Si vous ne recevez pas d’accusé de réception, c’est
que votre inscription électronique n’est pas validée et n’est pas
réceptionnée par les services du Département. Pour qu’elle soit
prise en compte, vous devez donc corriger les champs erronés sur le
formulaire ou refaire la procédure d’inscription.
❱❱ Inscription à remplir sur www.lenord.fr/collegeaucinema / accéder
au formulaire d’inscription. Le code d’accès au formulaire
est délivré par le Rectorat au secrétariat de votre établissement.
Merci de vous rapprocher de votre Chef d’établissement pour vous
inscrire.
❱❱ Pour tout renseignement complémentaire sur les inscriptions,
vous pouvez :
◗◗ contacter Corinne PRUVOT, Coordinatrice au 03 59 73 81 87
◗◗ envoyer un mail à l’adresse collegeaucinema@lenord.fr.
26
Les partenaires
et le financement
Le Département du Nord :
❱❱ prend en charge les entrées des collégiens dans les salles de cinéma,
pour les 3 films obligatoires du programme court, au tarif de 2,50€
l’entrée.
❱❱ prend en charge les frais de projections, de mise à disposition des
copies de films, leur transport et leur stockage,
❱❱ attribue une subvention d’aide au transport des collégiens vers les
salles de cinéma, lorsque les conditions sont remplies (voir la rubrique
Transport p.28),
❱❱ réalise la brochure d’information annuelle sur le dispositif « Collège au
Cinéma » et coordonne les inscriptions des collèges à l’opération,
❱❱ coordonne les comités de pilotage locaux.
Chaque année, le Département consacre en moyenne 155 000 € à l’opération
dont environ 25% pour une aide au transport des élèves.
Le CNC et la DRAC contribuent à la coordination nationale et départementale
du dispositif,
Le CNC assume la conception des documents pédagogiques, ainsi que le
tirage des copies de film.
La DRAC cofinance la coordination de l’opération et la diffusion des ressources
pédagogiques, valide l’intervention de professionnels du cinéma dans la formation.
L’Education Nationale encadre, finance la formation et impulse des projets
pédagogiques.
L’Entente Régionale Cinématographique :
27
◗◗ assure la répartition des collégiens dans les différentes
salles de cinéma partenaires,
◗◗ organise la circulation et la projection des films
avec les exploitants de salle.
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Le transport
Les collèges organisent eux-mêmes le transport de leurs élèves suivant le planning des projections transmis par l’exploitant. Les factures de transport sont
réglées directement par le collège.
Le Département du Nord attribue au collège une subvention forfaitaire pour le
transport des élèves (bus, métro) selon les conditions suivantes :
❱❱ 4,00 € par an et par élève présent aux projections du 1er trimestre, pour
les collèges ne bénéficiant pas de salle de cinéma dans leur ville
❱❱ 2,30 € par an et par élève présent aux projections du 1 trimestre, pour
les collèges situés à plus de 2 km du cinéma de leur ville.
er
❱❱ Ce forfait est versé par le Département au gestionnaire du collège pour
l’année scolaire écoulée. Il est calculé sur la base des attestations de
présence fournies par le collège à l’exploitant de salle.
Les entrées au cinéma
❱❱ Rappel : 2,50 € par élève et par séance, à la charge du Département
– sauf pour le film optionnel du programme long, au même tarif, versé
par le collège à l’exploitant.
(cf. Charte d’engagement p.18)
28
Informations
pratiques
❱❱ Affiche « Collège au cinéma » : distribuée dans les établissements
scolaires et les salles de cinéma
Brochure d’information : consultable sur le site www.lenord.fr/
collegeaucinema
❱❱ Inscriptions et subventions du Département :
Corinne PRUVOT, Coordinatrice générale - Direction de la Culture
Hôtel du Département - 51 rue Gustave Delory 59047 LILLE Cedex
Tél : 03 59 73 81 87 / fax : 03 59 73 81 92 / corinne.pruvot@lenord.fr
❱❱ Dates et salles de projection :
Nicole DESCAMPS, Coordination logistique Entente Régionale Cinématographique
35 rue Joseph Leroy 59115 LEERS - Tél. / fax: 03 20 52 44 34
erc59@orange.fr
❱❱ Pilotage pédagogique :
Eric BACIK, IA – IPR - Rectorat
20 rue Saint Jacques 59000 LILLE - Tél : 03 20 15 67 20
❱❱ Formation :
◗◗ contenu : Dominique DUFORET-DENORME,
Coordinatrice des stages
dominique.duforet@ac-lille.fr
◗◗ dates, lieux, convocation : secrétariat DAAC – 03 20 15 65 57
❱❱ Prolongement possible du dispositif par un partenariat culturel :
Philippe TAVERNIER, Conseiller Cinéma, Audiovisuel et Multimédia DRAC
Hôtel Scrive – 3 rue du Lombard 59041 LILLE
- Tél : 03 20 06 87 58 / fax : 03 28 36 62 26
philippe.tavernier@culture.gouv.fr
29
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Quelques liens utiles
www.lefildesimages.fr nouvelle publication du réseau des pôles régionaux
d’éducation artistique et de formation au cinéma et à l’audiovisuel. Ce site
internet est à la fois un observatoire et un lieu de réflexion sur l’actualité, les
problématiques et les expérimentations de l’éducation à l’image en régions. Il
s’adresse à l’ensemble des acteurs de l’éducation aux images (enseignants,
médiateurs, structures culturelles...), qui y trouveront des ressources pour accompagner leurs activités.
www.lux-valence.com (Lux scène nationale de Valence) ou www.transmettrelecinema.com conçu par Lux, en collaboration avec le CNC (analyses séquentielles, bande annonce et nombreuses ressources). Les rubriques «Outils»
sur les fiches filmiques proposent des sites web, des ouvrages ou encore des
vidéos afin d’aller plus en profondeur dans l’analyse et de mieux cerner ces
œuvres cinématographiques. Cf. Clefs pour le cinéma et Analyses de séquences
Pour compléter la formation des équipes enseignantes et
les aider éventuellement à aborder avec les élèves des sujets de société, de nombreux sites internet sont accessibles
dont des blogs initiés par les enseignants eux-mêmes.
Ci-dessous vous trouverez les liens vers quelques-uns de
ces sites :
www.abc-lefrance.com Cinéma [s] Le France à Saint Etienne (centre de documentation, dispositifs scolaires).
www.collegeaucinema37.com
www.zéro de conduite.net
Collège au cinéma blog pour enseignants
Blog Collège au cinéma 67
www.cnc.fr/idc fonds Images de la culture : catalogue de films documentaires
géré par le CNC. Il s’adresse aux organismes culturels, sociaux ou éducatifs,
CDI des établissements scolaires…tous ceux qui mènent une action culturelle
en contact avec le public (films disponibles à la vente, en location, DVD, blu-ray,
clé USB, disques durs, envoi FTP, format MPEG4, avi etc.).
http://cursus.educ/quai-des-images EducNet propose un site dédié à l’enseignement du cinéma et de l’audiovisuel, édité par le Ministère de l’Education
Nationale.
www.adav-assoc.com permet à chaque établissement scolaire qui le souhaite de disposer d’un code d’accès lui permettant d’accéder au catalogue de
l’ADAV et de commander en ligne.
30
www.cine-qua-nox.com centre de ressources d’outils et d’analyses filmiques, vidéo analyses.
31
◗ Edito ◗ Sommaire ◗ Les films ◗ La charte d’engagement ◗ Les plannings : projections et formation ◗ Les partenaires et le financement
◗ La prise en charge des transports et des entrées au cinéma ◗ L’inscription au dispositif ◗ Informations pratiques
➜
➜
Collège au cinéma
2016-2017
Le Département du Nord
En partenariat avec :
❱❱ Le Ministère de la Culture et de la Communication
- Direction Régionale des Affaires Culturelles
Nord - Pas-de-Calais (DRAC)
❱❱ Le Centre National du cinéma
et de l’image animée (CNC)
❱❱ L’Education Nationale :
Le Rectorat de l’Académie de Lille
❱❱ L’Association l’Entente Régionale
Cinématographique (ERC)
➜
Inscrivez-vous à la lettre d’information culturelle
du Département du Nord sur lenord.fr/prisme
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 128 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler