close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

24 tués sur les routes de La Réunion depuis le 1er janvier 2016

IntégréTéléchargement
LA SITUATION
DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE
À LA RÉUNION
13 juillet 2016
24 tués sur les routes de La Réunion
depuis le 1er janvier 2016
-
7
2
2
8
5
piétons
cyclistes
cyclomotoristes
motocyclistes
en véhicules légers
Accidents
corporels
Tués
à 30 jours
Total
blessés
Dont blessés
hospitalisés
Au 13 juillet 2016
291
24
339
130
Au 13 juillet 2015
382
31
489
187
Variation
-91
-7
-150
-57
-23,8%
-22,6%
-30,7%
-30,5%
Cumulé
Évolution 2016/2015
(Données au 13 juillet 2016)
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Le Gouvernement a fixé comme objectif de réduire la mortalité routière à
moins de 2000 personnes tuées sur les routes à l’horizon 2020
A La Réunion, l’alcool concerne la moitié des tués sur la route et la vitesse près du
quart d’entre eux. Une constante doit être relevée, il s’agit du nombre
particulièrement important de piétons en situation irrégulière sur la chaussée.
Certaines spécificités réunionnaises doivent être relevées : le phénomène de « pousse »
(courses automobiles « sauvages » attirant un public nombreux) sur les voies publiques,
l’utilisation de deux-roues motorisés débridés et le non-port du casque pour les
utilisateurs de cyclomoteurs.
Face à cette situation, une stratégie a été définie consistant à agir sur les comportements, en particulier en menant des actions récurrentes de sécurité routière de façon
régulière et durable afin de combattre ces comportements par tous les moyens : éducation, sensibilisation, communication, répression.
Pour y parvenir, le cadre d’actions retenu se décline en quatre axes principaux :
•
Approfondir la connaissance de l’accidentalité routière pour ajuster la politique
locale ;
•
Développer le partenariat avec les collectivités, l’éducation nationale, les associations et les institutions privées ;
•
Poursuivre la sensibilisation avec une communication récurrente sur la sécurité
routière ;
•
Accentuer la répression.
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
La situation de l’accidentalité routière à la Réunion
au premier semestre 2016
Pour rappel, le bilan général au 31 décembre 2015 a montré une hausse de 4,1 % d’usagers tués sur les routes réunionnaises : 51 contre 49 en 2014. La tendance observée à la
baisse pour le nombre de tués depuis 2008 s’est ainsi interrompue. Le nombre d'accidents a légèrement augmenté (+2,3 %). En revanche, le nombre de blessés hospitalisés
augmente fortement (+38,8 % en 2015). Le nombre total de blessés est en hausse de
6,8 %.
Tués par catégorie d’usagers en 2015 :
•
•
•
•
16 piétons (1/3 des tués)
les conducteurs de deux-roues motorisés ont été impliqués dans 19 accidents mortels, soit 1/3 des tués
le nombre de personnes tuées en VL a doublé par rapport à la même période de
2014, soit 13 décès contre 7
3 cyclistes ont perdu la vie
En revanche, les premiers mois de l’année 2016, laissent apparaître une tendance à
la baisse du nombre d’accidents corporels et des victimes.
Accidents
corporels
Tués
à 30 jours
Total
blessés
Dont blessés
hospitalisés
JUIN 2016 (provisoire)
263
20
307
121
JUIN 2015
352
27
458
174
Variation
-89
-7
-151
-53
-25,3%
-25,9%
-33,0%
-30,5%
Cumulé
Évolution 2016/2015
En comparaison aux six premiers mois de l’année précédente, le bilan de l’année en
cours est favorable à la sécurité routière.
La mortalité routière est en baisse de 26 %, les accidents corporels de la circulation
de 25 %. On constate également une baisse d’un tiers des blessés et blessés hospitalisés.
L’atteinte de ces résultats encourageants mais fragiles est notamment liée à la mise en
place d’une stratégie volontaire et déterminée pour l’année 2016. Le préfet a ainsi décidé d’installer cette problématique de façon régulière et durable afin de combattre les
comportements par tous les moyens : l’éducation, la sensibilisation, la communication
et la répression.
(Données sur le premier semestre de l’année 2016)
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
20 usagers de la route ont perdu la vie dans des accidents de la circulation routière
entre le 1er janvier 2016 et le 30 juin 2016 soit 7 de moins que l’année dernière.
Cette baisse concerne surtout les cyclomotoristes.
Tués par catégorie
d'usagers :
Piéton
Vélo
Cyclom.
Moto
VL
Total
juin 2016
6
1
1
7
5
20
juin 2015
7
1
6
8
5
27
(Données sur le premier semestre de l’année 2016)
Répartition des tués
par classe d'âge
Répartition des tués selon
la catégorie d'usagers
0-14 ans >= 65 ans
45-64 ans
1
15-17 ans 1
1
5%
5%
2
5%
10%
VL
5
25%
Pié tons
6
30%
18-24 ans
2
10%
Cyclis te s
1
5%
25-44 ans
14
67%
2RM
8
40%
Evolution de s tué s par catégorie d'usagers
(vale urs cum ulée s)
14
10
8
9
8
8
7
2014
6
6
5
5
5
2015
2015
4
2
1
1
1
0
Piétons
Cyclistes
2 RM
VL
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Evolution mensuelle des personnes tuées sur douze mois
glissants
(données cumulées sur les 12 mois précédents)
Chaque valeur de la courbe est égale à la
somme du mois correspondant et des onze mois
61
précédents.
65
60
55
57
55
52
55
55
51
51
51
49
50
47
44
45
40
35
30
jui
l. 2
01
ao
û
5
t2
se
01
5
pt
.2
01
oc
t
5
.2
01
no
v
5
.2
01
dé
c
5
.2
01
jan
5
v.
20
fé
v
16
r.
20
ma
r
16
s
20
Localisation des accidents mortels de l’année 2016 :
(Données sur le premier semestre de l’année 2016)
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
av
r
16
.2
01
ma
i
6
20
16
jui
n
20
16
Bilan des contrôles routiers du 1er janvier 2016 au 31 mai 2016
Du 1er janvier
au
31 mai 2016
Même période
de 2015
738
42
692
4
760
42
712
6
Nombre de dépistages alcool
48770
41882
Nombre d’infractions alcool
2180
2312
Nombre de dépistages stupéfiants
90
88
Nombre de d’infractions stupéfiants
46
85
Non respect du feu rouge
275
229
Non respect du stop
718
754
Non port du casque
1260
-
Non port de la ceinture de sécurité
1836
-
Téléphone au volant
3130
-
Vitesse radars fixes
27 831
21 675
2432
2056
Bilan des contrôles routiers
Nombre de suspensions du permis de conduire
• Dont grand excès de vitesses
• Dont alcoolémie illégale
• Dont stupéfiants
Vitesse hors contrôle automatisé
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Développer les partenariats
L’efficacité de la politique de sécurité routière est étroitement liée à la mobilisation et
à la coordination de l’ensemble des partenaires. La mise ne place de partenariats durables permet un développement des actions de prévention et de sensibilisation. Ces
partenariats doivent permettre aux différents acteurs de mettre en commun leurs compétences individuelles en faveur d’une politique globale de sécurité routière.
Pour donner toute son envergure à la lutte contre l’insécurité routière dans notre dépar tement, différents partenaires s’engagent auprès du préfet de La Réunion dans le but de
sensibiliser les usagers aux dangers de la route et portant sur les comportements irresponsables des conducteurs.
Partenariat avec les Missions locales
Le réseau des Missions locales à La Réunion est constitué de quatre Missions locales et
d’une association régionale des Missions locales (ARML). Les Missions locales exercent
une mission de service public de proximité avec un objectif essentiel, accompagner
les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire, dans leurs parcours d’insertion
professionnelle et sociale. L’approche globale menée leur permet de traiter l’ensemble des difficultés d’insertion : emploi, formation, orientation, mobilité, logement, santé, accès à la culture et aux loisirs. En 2015, elles ont été en contact avec
48 793 jeunes, dont 2 036 ayant intégré la « Garantie jeunes » sur la période.
L’ARML impulse et anime une dynamique permanente de mise en réseau, de professionnalisation des acteurs, de développement des partenariats. Elle est l’interlocuteur du réseau auprès des institutions (Etat, Conseil Régional, Conseil Départemental
et autres partenaires régionaux des Missions Locales).
Un partenariat a été engagé début 2016 avec les Missions locales de l’île dans l’objectif d’intégrer dans le parcours d'accompagnement «Garantie jeunes» une séquence de sensibilisation à la sécurité routière pour des jeunes de 18 à 25 ans en
situation de grande vulnérabilité sur le marché du travail.
Une culture sécurité routière sera enseignée aux formateurs identifiés et à l’issue
de cette capitalisation de connaissances, ils deviendront les «référents sécurité routière Mission locale» pour intervenir dans le cursus « garantie jeunes ».
A ce titre, une convention de partenariat est signée ce jour entre le préfet de
La Réunion et l’association régionale des Missions locales de La Réunion.
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Partenariat avec l’éducation nationale
La volonté est de parvenir à inculquer au plus grand nombre d’enfants scolarisés ou
de jeunes les « fondamentaux » en matière de sécurité routière. Le partenariat
constructif mis en place avec le rectorat, permet la bonne mise en œuvre de la mesure
n° 2. Celle-ci consiste en une demi-journée obligatoire de sensibilisation à la sécurité
routière pour les entrants en lycée et en centre de formation d'apprentis public.
Cette année, en coordination avec l’académie de La Réunion, l’USEP, les forces de
l’ordre et les intervenants départementaux de sécurité routière (IDSR), il a été décidé
d'élargir l'opération menée par l’association Prévention MAIF à l’ensemble des classes
de CE2 du département.
Cette opération de sensibilisation élargie à l’ensemble des classes d'un même niveau
dans une académie constitue une première en France. Elle a vocation à être renouvelée
chaque année dans notre département.
Partenariat avec les agriculteurs
Pour garantir une meilleure sécurité de l’ensemble des usagers, un dépliant rappelant
l’importance du partage de la route et de la visibilité des tracteurs transportant la
canne, a été remis aux agriculteurs à l’occasion de la foire agricole de Bras-Panon.
Cette action, se complétera par une campagne «gran’matin avec les agriculteurs» initiée en 2015, qui se déroulera sur les 13 plate-formes de réception de canne, à partir du
18 juillet prochain. Cette opération de sensibilisation aura lieu avec le concours des
forces de l’ordre, de la chambre d’agriculture, des usiniers TEREOS et des intervenants
départementaux de sécurité routière.
Partenariat avec le conseil départemental des jeunes de La Réunion
Les collégiens du conseil départemental des jeunes de La Réunion, sensibles sur l’impact
de la jeunesse dans les accidents de la route dans le département, veulent mettre la sé curité routière au cœur de leur préoccupation. Pour cela, une matinée de sensibilisation, en présence de la sous-préfète en charge de la sécurité routière et de divers partenaires a été organisée le 1er juin dernier.
L’objectif est de mettre en place des actions de sensibilisation (affiches, spots, actions
sur le terrain). Ils ont notamment participé à une action de prévention avec les forces
de l’ordre, le jeudi 9 juin au Commissariat de police du Chaudron.
Partenariat avec les collectivités locales
•
Action avec les élus référents sécurité routière des communes : à la suite de
séances de formation pour ces référents, ce réseau est au côté de l’Etat pour lutter contre l’insécurité routière, plus particulièrement sur leur territoire en fonction de leurs propres enjeux. Ce réseau participe également aux réunions d’arrondissement organisées par le chef de projet sécurité routière, mises en place depuis le début de l’année 2016.
•
Action avec les gestionnaires de voiries : le partenariat avec les gestionnaires de
voirie a été renforcé pour examiner les points routiers qui nécessitent des améliorations (infrastructure, mise en place de radars pédagogiques, utilisation des panneaux à messages variables pour diffuser des conseils de sécurité routière).
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Partenariat avec le Comité des assureurs de La Réunion
Le comité des assureurs de La Réunion s’inscrit dans une démarche pérenne auprès du
préfet pour les actions suivantes :
•
diffusion d’un spot « Les portes de la sécurité routière » tous les jours avant le
journal de 12h30 sur la chaîne Antenne Réunion jusqu’à la fin de l’année 2016
•
distribution d’éthylotests sur les aires de pique nique et à l’approche des fêtes
de fin d’année dans les supermarchés de l’île
•
campagne d’affichage sur le thème des 2 roues motorisés sur les arrières de bus
de ville au mois d’août
•
sensibilisation sur l’assurance auto et moto avec des dépliants ou des spots tout
au long de l’année
Partenariat avec le Crédit agricole de La Réunion
Dans la continuité de ce partenariat débuté en 2014, plusieurs actions sont prévues :
•
•
•
diffusion d’un spot vidéo dans les cinémas de l’île à l’approche des fêtes de fin
d’année
affichage sur les dangers de l’alcool au volant sur les arrières de bus de ville en
fin d’année
2 journées sécurité routière au siège du Crédit agricole les 25 et 26 août 2016
pour le personnel, y compris la diffusion du film « Tout est permis ».
Partenariat avec l’émission « Bonne Route »
« Bonne route » est un court reportage sur la sécurité routière diffusé le samedi vers
18h30 sur la chaîne de télévision Réunion 1ère.
« Bonne route » s’engage à être présente le plus souvent possible sur les actions de sen
sibilisation organisée dans le cadre du plan départemental de sécurité routière (PDASR).
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Actions de sensibilisation
En plus des nombreuses actions menées dans le cadre des partenariats, plus d’une
centaine d’action de prévention sont inscrites au titre du plan départemental d’actions de sécurité routière 2016 (PDASR).
Ce nombre d'actions proposées montre la forte implication des partenaires locaux dans
la lutte contre l’insécurité routière.
Pour rappel certaines actions phares du PDSAR :
- Rallye moto : Chaque année, la gendarmerie nationale invite des motards civils à participer à une journée de perfectionnement à la conduite en deux roues motorisés (maniabilité, freinage, parcours sur route...). Il aura lieu cette année sur le circuit de la Jamaïque en partenariat avec la SDO (Sarron Dominique Organisation) le dimanche 6 novembre. A cette occasion, Monsieur Emmanuel BARBE, délégué interministériel à la sécurité routière sera présent.
- Sensibilisation du grand public par des distributions d’éthylotest.
- Journée nationale des rencontres de la sécurité, durant la semaine du 12 au 15 octobre, est également un temps fort permettant une sensibilisation du grand public.
- Des sessions de sensibilisation hebdomadaires sur les méfaits de l’alcool sur la route
mises en place par les deux TGI en direction des conducteurs en infraction.
Cette liste n’est pas exhaustive, et l’ensemble des actions du PDASR s’inscrivent dans
cette volonté de sensibilisation à la sécurité routière. Pour mémoire, les collectivités
territoriales (conseil régional et conseil départemental) contribuent financièrement à la
lutte contre l’insécurité routière : 1€ Etat = 1€ région + 1€départemental.
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Renforcement de la répression
Les barèmes de suspension administrative des permis de conduire ont été alourdis en
janvier 2016, en coordination avec les parquets de Saint-Denis et de Saint-Pierre et
après validation en réunion de l’État-major de Sécurité.
Dans le cadre du plan départemental de contrôles routiers, une mobilisation plus forte
et coordonnées des services de police et de gendarmerie afin d’augmenter les
contrôles routiers a été demandée.
Ainsi le nombre de contrôles alcoolémie et contrôles de vitesse (hors contrôles automatisés) de janvier à mars 2016 ont augmenté respectivement de +17,45 % et +23 %
par rapport à la même période de l’année 2015 malgré les contraintes fortes qui
pèsent sur ces services.
Une plus forte implication des polices municipales en matière de lutte contre l’insécurité routière a également été demandée tant dans le cadre des CLSPD que lors des rencontres avec les référents sécurité routière des communes.
Un nouveau radar fixe a été mis en service le 13 juin à SaintDenis, positionné sur le terre-plein central, avant la bretelle
d’accès à la rue Georges Pompidou, dans un endroit généralement utilisé pour le phénomène de la « pousse ».
Ce nouveau radar, permet d’élargir la sécurisation des usagers
sur cette portion de la RN2 limitée à 70km/h et complète utilement et efficacement l’action des forces de police engagées
dans la lutte contre l’insécurité routière.
Il s’agit du 15eme radar automatique fixe installé dans le département
De plus, pour mieux lutter contre les vitesses excessives ou inadaptées, le gouvernement a décidé l’installation de la fonctionnalité « double-sens »
de certains radars fixes (à Saint-Leu, RN1A au lieu dit La Veuve : vitesse de la voie 90
km/h). Désormais, sur sa gauche comme sur sa droite, un conducteur peut être contrôlé
par un radar fixe.
La sécurité routière ne se fera jamais
sans les conducteurs
La sécurité routière c'est l'affaire de tous
Sécurité routière à La Réunion – 13 juillet 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
786 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler