close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Brochure L et M Etudes néerlandaises - Université Paris

IntégréTéléchargement
UNIVERSITE PARIS-SORBONNE
UFR D’ ETUDES GERMANIQUES ET NORDIQUES
PARCOURS ETUDES NEERLANDAISES
2016-2017
CENTRE UNIVERSITAIRE MALESHERBES
108 BOULEVARD MALESHERBES 75017 PARIS
etudes-germaniques@paris-sorbonne.fr
LICENCE - MASTER
SOMMAIRE
Renseignements généraux et spécifiques au néerlandais
P. 3
Tableaux licences
Tableau parcours néerlandais FLE
Programmes licence 1
Programmes licence 2
Programmes licence 3
P. 7
P. 10
P. 11
P. 13
P. 15
Modalités de contrôle des connaissances : généralités
P. 18
Modalités de contrôle des connaissances licence 1
Modalités de contrôle des connaissances licence 2
Modalités de contrôle des connaissances licence 3
Modalités de contrôle des connaissances licence 3/FLE
P. 21
P. 22
P. 23
P. 24
Tableau Master
Programmes Master 1
Programmes Master 2
Modalités de contrôle des connaissances Master
P. 26
P. 28
P. 33
P. 34
Modules conseillés aux étudiants Erasmus
P. 37
Activités proposées
P. 39
2
PARCOURS ETUDES NEERLANDAISES
Directeur de l’UFR d’Etudes Germaniques et Nordiques: M. le Professeur Bernard BANOUN
Responsable des Etudes Néerlandaises: M. le Professeur Jan PEKELDER.
Réception des étudiants
Réception des étudiants par M. le Professeur PEKELDER les lundis de 9h 00 à 10h 00 au bureau 305.
Réception des étudiants par M. le Professeur SNOEK sur rendez-vous au bureau 305
Réception des étudiants par les autres enseignants sur rendez-vous.
Responsables pédagogique et scientifique
Responsable pédagogique et scientifique secteur Langue : M. le Prof. Jan Pekelder
Responsable pédagogique et scientifique secteur Culture : M. le Prof. Kees Snoek
Responsable des échanges Erasmus: M. Luc Bergmans
Les enseignants
Luc BERGMANS
Dorian CUMPS
Matanja HUTTER
Jan PEKELDER
Kees SNOEK
Loes VAN BEUNINGEN
Johanna VAN MANEN
luc.bergmans@wanadoo.fr
dorian.cumps@paris-sorbonne.fr
hutter.ms@gmail.com
jan.pekelder@gmail.com
kees.snoek@yahoo.fr
loesvanbeuningen@gmail.com
jmvanmanen@gmail.com
Secrétariat
UFR d’Études germaniques et nordiques
Etudes Néerlandaises: Bureau 307
Centre Universitaire Malesherbes
108 bd Malesherbes
75017 PARIS
etudes-germaniques@paris-sorbonne.fr
Heures d’ouverture aux étudiants :
du lundi au jeudi : de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14h00 à 16h30
le vendredi : de 9h30 à 12h30
3
Achat des ouvrages
Les livres que les étudiants doivent se procurer sont marqués par un astérisque (*) dans cette
brochure. Certains de ces ouvrages, notamment ceux que les étudiants utiliseront dès les premiers
cours, doivent être achetés directement auprès de l'éditeur en utilisant les liens suivants.
LANGUE PREMIERE ANNEE:
http://www.ncbuitgeverij.nl/help-1/26-help-1-kunt-u-mij-helpen-boek-voor-de-cursist9980984.html
LANGUE DEUXIEME ANNEE:
http://www.ncbuitgeverij.nl/help-2/64-help-2-helpt-u-mij-even-boek-voor-de-cursist-9981001.html
Pour les autres titres, nous recommandons la librairie «De Groene Waterman» auprès de laquelle
les étudiants peuvent passer leurs commandes directement:
De Groene Waterman CVBA
Wolstraat 7
2000 Antwerpen
Tél : 00 32 03 / 232 93 94
Fax : 00 32 03 / 234 16 36
www.groenewaterman.be
groenewaterman@groenewaterman.be
Pour les ouvrages épuisés ou indisponibles, on consultera les sites www.boekwinkeltjes.nl et
www.antiqbook.nl, regroupant les bouquinistes néerlandais et flamands (possibilité de commander
de nombreux livres d’occasion).
Journée d’accueil
pour les étudiants de 1ère année de Licence
(présence indispensable)
le lundi 12 septembre 2016
à 10 h amphi 111
au Centre Universitaire Malesherbes, suivi d'une réunion spécifique pour le néerlandais à 11 h, salle
119
Inscriptions administratives et pédagogiques
Elles s’effectuent à partir du 7 juillet en Sorbonne (inscriptions administratives) et en septembre en
ligne (inscriptions pédagogiques). Consulter www.paris-sorbonne.fr/inscriptions
Les emplois du temps et les salles seront communiqués à la rentrée. Les cours de néerlandais ont
lieu les lundi, mardi et le mercredi matin. Consulter les panneaux d’affichage à côté du bureau 307.
Les cours reprennent au Centre Universitaire Malesherbes, 108 Boulevard Malesherbes, 75017
Paris, le lundi 19 septembre 2016. Le secrétariat est joignable au 01 43 18 41 42.
4
Pourquoi étudier le néerlandais?
Pour les linguistes
- parce que la langue néerlandaise est parlée par vingt-trois millions de personnes et parce qu’elle a
le statut de langue officielle dans deux pays européens.
Pour les germanistes
- parce que le néerlandais entretient des rapports riches et étroits avec l’allemand et parce que le
monde néerlandophone occupe une position originale au sein de la germanité.
Pour les futurs acteurs du monde des affaires
- parce que les Pays-Bas et la Belgique sont des partenaires économiques privilégiés de la France.
Pour les journalistes
- parce que les Pays-Bas et la Belgique sont des piliers de la construction européenne et qu’une
connaissance de leur histoire est un élément important pour la compréhension de l’histoire de
l’Europe.
Pour les littéraires
- parce que, dès le Moyen-Âge, les Pays-Bas et la Flandre font entendre leurs voix à travers les
différents genres poétiques, théâtraux et romanesques, et parce que des initiatives importantes, tel le
Salon du Livre, montrent que la France s’ouvre résolument aux belles lettres septentrionales et aura
donc de plus en plus souvent besoin de traducteurs sensibles aux différences des cultures.
Pour les historiens
- parce qu’on a pu dire des Pays-Bas qu’ils étaient « un petit pays avec un grand passé» et parce
que, du siècle bourguignon jusqu’à nos jours, les échanges entre les régions de langue néerlandaise
et la France ont été des plus intenses.
Pour les historiens de l’art
- parce que les œuvres de Van Eyck, Bosch, Bruegel, Rubens, Rembrandt, Van Gogh, Mondrian ou
Appel constituent autant de contributions au patrimoine international de la peinture, et … parce que
Marcel Proust estimait que La vue de Delft de Johannes Vermeer était le plus beau tableau du
monde.
Pour les juristes
- parce que les Pays-Bas ont connu, depuis Grotius, une forte tradition juridique et parce qu’une
bonne maîtrise de la langue néerlandaise offre une voie ouvrant sur le droit international.
Pour les étudiants partant dans le cadre des programmes Erasmus
- parce que la figure qui symbolise leur mobilité, leur curiosité et leur ouverture d’esprit, s’appelait
Erasme de Rotterdam.
5
LICENCE
PARCOURS:
1. ETUDES NEERLANDAISES (L1, L2 et L3)
2. NEERLANDAIS/FLE (L3 UNIQUEMENT)
6
Tableau LICENCE 1. Parcours Etudes Néerlandaises
Semestre 1
Semestre 2
6 ECTS
UE1 L1GNN1FU ― Langue I
UE1 L2GNN1FU ― Langue I
coef. 3
- L1GNLANE : Initiation à la langue néerlandaise
1CM, 2TD, 1TP
- L2GNLANE : Initiation à la langue néerlandaise
1CM, 2TD, 1TP
6 ECTS
UE2 L1GNN2FU― Civilisation I et Histoire de
l’art I
UE2 L2GNN2FU ― Civilisation I et Histoire de l’art I
coef. 3
- L1GNCINE : Introduction à l’histoire et à la géographie
des Pays-Bas et de la Belgique des origines jusqu’à nos
jours 2 CM (3 ECTS)
- L1GNHANE : Initiation à l’histoire de la peinture
flamande et hollandaise 2 CM (3 ECTS)
- L2GNCINE : Introduction à l’histoire et à la géographie des
Pays-Bas et de la Belgique des origines jusqu’à nos jours 2
CM (3 ECTS)
- L2GNHANE : Initiation à l’histoire de la peinture flamande
et hollandaise 2 CM (3 ECTS)
6 ECTS
UE3 L1GNN3FU― Littérature I
UE3 L2GNN3FU ― Littérature I
coef. 3
- L1GNLINE : Littérature néerlandaise classique (PaysBas et Flandre) 2 CM
- L2GNLINE : Littérature moderne et contemporaine
6 ECTS
UE4 L1GNN4FU ― Linguistique et activités
langagières I
UE4 L2GNN4FU ― Linguistique et activités
langagières I
coef. 3
néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) 2 CM
- L2GNLGNE : Introduction à la morphologie (1 ECTS)
- L1GNLGNE : Introduction à la phonologie
(1 ECTS)
- L2GNGRNE : La grammaire traditionnelle: les fonctions
(1ECTS)
- L1GNGRNE : La grammaire traditionnelle:
les natures (1 ECTS)
- L1GNEXNE : Entraînements spécifiques aux aptitudes
productives: expressions écrite et orale (2 ECTS)
- L1GNMENE : Version structurale (2 ECTS)
- L2GNEXNE : Entraînements spécifiques aux aptitudes
productives: expressions écrite et orale (2 ECTS)
-L2GNMENE : Version structurale (2 ECTS)
1 CM, 4 TD
1 CM, 4 TD
4 ECTS
UE5 L1GNN5OU―Transversalité et culture
générale
UE5 L2GNN5OU ― Transversalité et culture générale
2 ECTS
UE6 L1GNN6OU― Formations complémentaires
UE6 L2GNN6OU― Formations complémentaires
coef. 1
- TICE (= 1 ECTS)
- un module seconde langue (= 1 ECTS)
- un module seconde langue (= 2 ECTS)
coef. 1
Un module pris dans la liste des options offertes par ParisUn module pris dans la liste des options offertes par Paris- Sorbonne.
Sorbonne.
7
Tableau LICENCE 2. Parcours Etudes Néerlandaises
Semestre 3
6 ECTS
UE1 L3GNN1FU― Langue II
coef. 3
- L3GNLANE : Approfondissement de la langue
néerlandaise: vocabulaire, grammaire de base,
compréhension de textes et prononciation (6 ECTS)
1CM, 2TD, 1TP
Semestre 4
UE1 L4GNN1FU ― Langue II
-
- L4GNLANE : Approfondissement de la langue néerlandaise:
vocabulaire, grammaire de base, compréhension de textes et
prononciation (6 ECTS)
1CM, 2TD, 1TP
6 ECTS
UE2 L3GNN2FU― Civilisation II
UE2 L4GNN2FU― Civilisation II
coef. 3
- L3GNCINE : Histoire culturelle et sociale des Pays-Bas
et de la Belgique de ±1800 à 1914 2CM
- L4GNCINE : Histoire culturelle et sociale des Pays-Bas et
de la Belgique de 1914 à nos jours 2CM
6 ECTS
UE3 L3GNN3FU Littérature II
UE3 L4GNN3FU― Littérature II
coef. 3
- L3GNLINE : Textes littéraires (Pays-Bas et Flandre)
- L4GNLINE : Textes littéraires (Pays-Bas et Flandre) avec
une introduction à la poésie 2CM
6 ECTS
UE4 L3GNN4FU― Linguistique et activités
langagières II
coef. 3
- L3GNLGNE : Introduction à la linguistique historique I
(1 ECTS)
avec une introduction à la prose 2CM
UE4 L4GNN4FU ― Linguistique et activités
langagières II
- L4GNLGNE : Syntaxe du néerlandais contemporain I (1
ECTS)
- L3GNGRNE : Introduction à la linguistique historique II
- L4GNGRNE : Syntaxe du néerlandais contemporain II (1
(1 ECTS)
ECTS)
- L3GNEXNE : Entraînements spécifiques aux aptitudes
productives: expressions écrite et orale (2 ECTS)
-L3GNMENE : Initiation à la version (2 ECTS)
- L3GNMENE : Initiation à la version (2 ECTS)
2 CM, 3 TD
4 ECTS
coef. 1
- L4GNEXNE : Entraînements spécifiques aux aptitudes
productives: expressions écrite et orale (2 ECTS)
2 CM, 3 TD
UE5 L3GNN5OU― Transversalité et culture
générale
UE5 L4GNN5OU ― Transversalité et culture générale
Un module pris dans la liste des options offertes par ParisUn module pris dans la liste des options offertes par ParisSorbonne.
Sorbonne.
2 ECTS
UE6 L3GNN6OU― Formations complémentaires
UE6 L4GNN6OU ― Formations complémentaires
coef. 1
- un module seconde langue
- un module seconde langue
8
Tableau LICENCE 3. Parcours Etudes Néerlandaises
Semestre 5
Semestre 6
6 ECTS
UE1 L5GNN1FU ― Langue III
UE1 L6GNN1FU― Langue III
coef. 3
- L5GNEXNE : Entraînements spécifiques aux aptitudes
productives: expressions écrite et orale (3 ECTS)
- L6GNEXNE : Entraînements spécifiques aux aptitudes
productives: expressions écrite et orale (3 ECTS)
- L5GNVENE : Version (3 ECTS) 2 TD
- L6GNVENE : Version (3 ECTS) 2 TD
UE2 L5GNN2FU― Civilisation III et Histoire de
l’art II
UE2 L6GNN2FU― Civilisation III et Histoire de l’art II
6 ECTS
coef. 3
- L5GNCINE : Thème annuel 2CM (3 ECTS)
- L5GNHANE : Approfondissement de l’histoire de l’art :
l’image véhiculant une idée 2 CM (3ECTS)
- L6GNCINE : Thème annuel 2CM (3 ECTS)
- L6GNHANE : Approfondissement de l’histoire de l’art :
l’image véhiculant une idée 2 CM (3 ECTS)
6 ECTS
UE3 L5GNN3FU ― Littérature III
UE3 L6GNN3FU― Littérature III
coef. 3
- L5GNLINE : Textes littéraires (prose) 2CM
- L5GNTRNE : Traduction littéraire 1 TD
- L6GNLINE : Textes littéraires (poésie) 2CM
- L6GNTRNE : Traduction littéraire 1 TD
-
6 ECTS
UE4 L5GNN4FU ― Linguistique III et activités
langagières
coef. 3
- L5GNLGNE : Introduction à la linguistique historique (4 - L6GNLGNE : Syntaxe du néerlandais contemporain (4
ECTS) 2 CM
ECTS) 2 CM
UE4 L6GNN4FU― Linguistique III et activités
langagières
- L5GNMENE : Thème (2 ECTS) 1TD
- L6GNMENE : Thème (2 ECTS) 1TD
4 ECTS
UE5 L5GNN5OU ― Transversalité et culture
générale
UE5 L6GNN5OU― Transversalité et culture générale
coef. 1
soit : mention sciences du langage
soit : un module pris dans la liste des options offertes par
Paris-Sorbonne
2 ECTS
UE6 L5GNN6OU ― Formations complémentaires
UE6 L6GNN6OU― Formations complémentaires
- un module seconde langue
- un module seconde langue
coef. 1
soit : mention sciences du langage
soit : un module pris dans la liste des options offertes par
Paris-Sorbonne
Les étudiants qui souhaitent s’inscrire à une Licence de Néerlandais Mention
FLE se réfèrent au tableau Parcours néerlandais/FLE ci-après.
9
Tableau LICENCE 3. Parcours néerlandais/FLE
Semestre 5
Semestre 6
6 ECTS
UE1 Langue III
UE1 Langue III
coef. 3
- L5GNEXNE : Entraînements spécifiques aux
aptitudes productives: expressions écrite et orale
2TD (3ECTS)
- L6NE1EXP : Entraînements spécifiques aux
aptitudes productives: expressions écrite et orale
2TD (3ECTS)
- L5GNVENE : Version 2TD (3ECTS)
- L6GNVENE : Version 2TD (3ECTS)
UE2 Civilisation III et Histoire de l’art II
UE2 Civilisation III et Histoire de l’art II
- L5GNCINE : Thème annuel 2CM (mutualisé avec M1
(3 ECTS)
- L5GNHANE : Approfondissement de l’histoire
de l’art : l’image véhiculant une idée 2CM (3 ECTS)
- L6GNCINE: Thème annuel 2CM (mutualisé avec M1
(3ECTS)
- L6GNHANE : Approfondissement de l’histoire de l’art :
l’image véhiculant une idée 2CM (3 ECTS)
4 ECTS
UE3 Littérature III
UE3 Littérature III
coef. 3
- L5GNLINE : Textes littéraires (prose) 2 CM (3ECTS)
- L5GNTRNE : Traduction littéraire 1TD (1ECTS)
- L5GNLINE : Textes littéraires (poésie) 2CM
(3 ECTS)
- L5GNTRNE : Traduction littéraire 1 TD (1ECTS)
6 ECTS
UE4 Linguistique III et activités langagières
UE4 Linguistique III et activités langagières
coef. 3
- L5GNLGNE : Introduction à la linguistique historique
2 CM (4 ECTS)
- L6GNLGNE : Syntaxe du néerlandais contemporain 2 CM
(4 ECTS)
- L5GNMENE : Thème 1TD (2 ECTS)
- L5GNMENE : Thème 1TD (2 ECTS)
UE5 – FLE
UE5 – FLE
- Langue vivante
- Civilisation en rapport avec la langue inconnue apprise au
S5
6 ECTS
coef. 3
4 ECTS
coef. 3
- Apprentissage réflexif d'une langue inconnue (allemand,
italien, russe)
- Didactique du FLE
4 ECTS
UE6 - FLE
UE6 -FLE
coef. 3
- Linguistique générale et comparée
- Phonie et graphie
- Patrimoine culturel français
Pour tout renseignement concernant les UE 5 et 6 (semestre 5 et semestre 6)
s’adresser à l’UFR de langue française en Sorbonne.
10
PROGRAMMES LICENCE
Licence 1
L’enseignement de première année est conçu pour des débutants.
UE1 ― Langue I
L1/L2GNN1FU (1h cours magistral, 2h travaux dirigés, 1h travaux pratiques)
Programme: Initiation à la langue néerlandaise L1/L2GNLANE
*E. HAM et al. (2004), Help ! I Een cursus Nederlands voor anderstaligen. Kunt u mij helpen ? Boek voor de cursist.
Utrecht : Nederlands Centrum Buitenlanders.
P. BOGAARDS et al. (2007), Le Robert & Van Dale. Dictionnaire français-néerlandais et néerlandais-français. Paris :
Dictionnaires Le Robert / Utrecht/Antwerpen : Van Dale Lexicografie.
UE2 ― Civilisation I et Histoire de l’art I
L1/L2GNN2FU (4h cours magistraux). Les cours de civilisation et d’histoire de l’art se font en français.
Programme de Civilisation: Introduction à l’histoire et à la géographie des Pays-Bas et de la Belgique jusqu’à nos jours
L1/L2GNCINE (2h cours magistraux)
Lecture imposée
*C. de VOOGD (2003), Histoire des Pays-Bas : des origines à nos jours. Paris : Fayard.
*M.-T. BITSCH (2004), Histoire de la Belgique de l’Antiquité à nos jours. Édition entièrement revue et mise à jour avec
la collaboration de Vincent Dujardin. Bruxelles : Complexe, « Questions à l’Histoire ».
Programme d’Histoire de l’art I : Initiation à l’histoire de la peinture flamande et hollandaise L1/L2GNHANE (2h
cours magistraux.
Premier semestre: Peinture des Pays-Bas et de la Flandre du Moyen-Âge à la Renaissance.
Second semestre: Peinture des Pays-Bas et de la Flandre du Siècle d'Or jusqu'au vingtième siècle.
Ce cours comprend également une visite au Louvre.
Orientation bibliographique
Premier semestre
P. COURTHION (1983), La peinture hollandaise et flamande, Paris : Nathan
R.H. MARIJNISSEN & M. SEIDEL (1977), Bruegel, Bruxelles: Arcade
M. MARTENS et al. (1988), Bruges et la Renaissance. De Memling à Pourbus, Paris : Flammarion.
E. PANOFSKY (2003), Les Primitifs flamands, Paris : Hazan.
Second semestre
P. COURTHION (1983), La peinture hollandaise et flamande, Paris : Nathan.
A.K. WHEELOCK (1983), Jan Vermeer, Paris : Cercle d’Art.
S. PAGE et al. (1994), La beauté exacte : de Van Gogh à Mondrian, art, Pays-Bas, XXe siècle, exposition, Musée d’art
moderne de la ville de Paris, 25 mars-17 juil. 1994, Paris: Paris-Musées.
UE3 ― Littérature I
L1/L2GNN3FU (2h cours magistraux). Les cours de littérature se font en français.
Programme
Premier semestre: Littérature classique néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) L1GNLINE
Second semestre: Littérature moderne et contemporaine néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) L2GNLINE
Bibligraphie
Histoire de la littérature néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) (1999), dir. Hanna Stouten et al., Paris : Fayard.
11
Lecture imposée
Premier semestre
Hella HAASSE (2007), Le lac noir. Arles : Actes Sud.
Harry MULISCH (2001), L’attentat. Arles : Actes Sud.
Second semestre :
Willem ELSSCHOT (2004), Villa des Roses (traduction française). Bordeaux : Castor Astral.
A. ALBERTS (2015), Iles. Paris : Piranha.
UE4 ― Linguistique et activités langagières I
L1/L2GNN4FU (1h cours magistral, 4h travaux dirigés)
Programme linguistique
Premier semestre : Introduction à la phonologie (1h) L1GNLGNE
Second semestre : Introduction à la morphologie (1h) L2GNLGNE
W. SMEDTS & W. van BELLE (1997), Taalboek Nederlands, Kapellen : Pelckmans
Programme grammaire
Premier semestre : La grammaire traditionnelle : les natures (1h) L1GNGRNE
Second semestre: La grammaire traditionnelle : les fonctions (1h) L2GNGRNE
M. KLEIN & M.C. van den TOORN (2007), Praktische cursus zinsontleding. Groningen : Wolters-Noordhoff.
Programme aptitudes productives
Entraînements spécifiques aux aptitudes productives: expressions écrite et orale (2h) L1/L2GNEXNE
L. BEHEYDT et T. WIEERS (1991), Elementair woordenboek Nederlands. Lier: Van In.
Programme version
Version structurale (1h) L1/L2GNMENE
UE5 ― Transversalité et culture générale
UE6 ― Formations complémentaires
* LES TITRES PRÉCÉDÉS D’UN ASTÉRISQUE DOIVENT
OBLIGATOIREMENT ETRE ACHETÉS PAR LES ÉTUDIANTS
12
PROGRAMMES LICENCE
Licence 2
UE1 ― Langue II
L3/L4GNN1FU (1h cours magistral, 2h travaux dirigés, 1h travaux pratiques)
Programme
Approfondissement de la langue néerlandaise : vocabulaire, grammaire de base, compréhension de textes et
prononciation L3/L4GNLANE
*E. HAM et al. (2001), Help ! II. Helpt u mij even ? Utrecht : Nederlands Centrum Buitenlanders.
P. BOGAARDS et al. (2007), Le Robert & Van Dale. Dictionnaire français-néerlandais et néerlandais-français. Paris :
Dictionnaires Le Robert / Utrecht/Antwerpen : Van Dale Lexicografie.
UE2 ― Civilisation II
L3/L4GNN2FU (2h cours magistraux). Les cours de civilisation se font en français.
Programme
Premier semestre: Histoire culturelle et sociale des Pays-Bas et de la Belgique de ± 1800 à 1914 L3GNCINE
Second semestre: Histoire culturelle et sociale des Pays-Bas et de la Belgique de 1914 à nos jours L4GNCINE
Lecture imposée
Premier semestre :
Vincent VAN GOGH (1989), Lettres à son frère Theo. Paris : Gallimard, coll. L’Imaginaire.
Second semestre :
Anne FRANK, Le Journal (édition courante).
UE3 ― Littérature II
L3/L4GNN3FU (2h cours magistraux) Les cours de littérature se font en français au premier semestre et en
néerlandais au second semestre. Cours mutualisé avec L3
Programme
Premier semestre : Textes littéraires (Pays-Bas et Flandre) avec une introduction à la prose. L3GNLINE
Bibliographie
H. Van GORP et al. (2005), Dictionnaire des termes littéraires. Paris : Champion.
Histoire de la littérature néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) (1999), dir. Hanna Stouten et al., Paris : Fayard.
Lecture imposée
W.F. HERMANS (2006), La Chambre noire de Damoclès. Paris : Gallimard
Second semestre : Textes littéraires (Pays-Bas et Flandre) avec une introduction à la poésie. L4GNLINE
Bibliographie
*Wat blijft: de mooiste gedichten van de eeuw (1999), samengesteld en ingeleid door Menno Wigman. Amsterdam:
Bert Bakker.
- H. Van GORP et al. (2005), Dictionnaire des termes littéraires. Paris : Champion.
- Histoire de la littérature néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) (1999), dir. Hanna Stouten et al., Paris : Fayard.
Lecture imposée
Cees NOOTEBOOM (2006), Perdu le paradis. Arles : Actes Sud.
13
UE4 ― Linguistique et activités langagières II
L3/L4GNN4FU (1h cours magistral, 4h travaux dirigés) Les cours de linguistique et de grammaire sont mutualisés
avec L3
Programme linguistique
Premier semestre: Introduction à la linguistique historique I et II (2h) L3GNLGNE/3GNGRNE
J.W. de VRIES & R. WILLEMYNS (2003), Het verhaal van een taal. Amsterdam : Prometheus.
M. van der WAL (1992), Geschiedenis van het Nederlands. Utrecht : Het Spectrum.
M.C. van den TOORN et al. (1997), Geschiedenis van de Nederlandse taal. Amsterdam : UAP.
Second semestre: Syntaxe du néerlandais contemporain I et II: paramètres linguistique, iconique et pragmatique
(2h) L4GNLGNE/L4GNGRNE
W. HAESERYN et al. (1997), Algemene Nederlandse Spraakkunst. Deel 1-2, Groningen : Wolters-Noordhoff. Sur
internet à l’adresse http://www.let.ru.nl/ans/.
W. van BELLE, Nederlandse Grammatica voor Franstaligen. Leuven : Koninklijke Universiteit Leuven. Prépublication
sur internet à l’adresse http://wwwling.arts.kuleuven.ac.be/NGF_N/NGF_NL.htm#downl
Programme aptitudes productives
Entraînements spécifiques aux aptitudes productives : expressions écrite et orale (2h) L3/L4GNEXNE
P. de KLEIJN & E. NIEUWBORG (2001), Basiswoordenboek Nederlands. Leuven : Wolters.
Programme version
Initiation à la version (1h) L3/L4GNMENE
UE5 ―Transversalité et culture générale
UE6 ― Formations complémentaires
* LES TITRES PRÉCÉDÉS D’UN ASTÉRISQUE DOIVENT
OBLIGATOIREMENT ETRE ACHETÉS PAR LES ÉTUDIANTS
14
PROGRAMMES LICENCE
Licence 3
UE1 ― Langue III
L5/L6GNN1FU (4h travaux dirigés)
Programme aptitudes productives
Entraînements spécifiques aux aptitudes productives : expressions écrite et orale (2h) L5/L6GNEXNE
P. de KLEIJN (2005), ALEXANDER. Leerboek ter uitbreiding van de Nederlandse woordenschat van anderstaligen.
Amsterdam: Rozenberg.
P. de KLEIJN & NIEUWBORG (2001), Basiswoordenboek Nederlands. Leuven : Wolters.
P. GODIN et al. (2004), Gramlink. UCL, ILV (www.gramlink.be).
Programme version
Version (2h) L5/L6GNVENE
H. BOSMANS et al. (1998), Toetsen en teksten. Vijfde reeks. Groningen : Wolters-Noordhoff.
J. v. BAARDEWIJK-RESSEGUIER & M. v. WILLIGEN-SINEMUS (2003), Matériaux pour la traduction du néerlandais en
français. (2 volumes). Muiderberg : Coutinho.
UE2 ― Civilisation III et Histoire de l’art II
L5/L6GNN2FU (Civilisation : 2h cours magistraux, mutualisé avec M1 ; Histoire de l’art II: 2h cours magistraux)
Civilisation
Programme :
Premier semestre : Les Pays-Bas : le rôle de l’eau dans son histoire ; images culturelles de l’eau.
Orientation bibliographique :
Wouter Th. KLOEK (2002) Aelbert Cuyp: land, water, licht. Amsterdam: Rijksmuseum.
Henk LEENAERS (2010) Bosatlas van Nederland waterland. Groningen: Noordhoff.
Margriet de MOOR (2005) De verdronkene. Amsterdam: Contact.
Margriet de MOOR (2010) Une catastrophe naturelle. Paris : Libella-Maren Sell.
Michiel ROSCAM ABBING (2012) Nederland waterland/ Holland Land of Water. Hilversum: Lias.
Kees SLAGER (2009) De ramp. Een reconstructie van de watersnood van 1953. Amsterdam: Olympus.
Kees SNOEK (2003) “Dordrecht, City of Living Water”. In: The Low Countries. Arts and Society in Flanders and The
Netherlands, vol. 11, Rekkem: Stichting Ons Erfdeel, pp. 38-46.
C.J. VERHEY (red., 1961), De Biesbosch, land van het levende water. Zutphen:Thieme.
Ad ZUIDERENT (2003) Na de watersnood. Schrijvers en dichters en de ramp van 1953. Amsterdam: Querido.
Second semestre : Idées fondatrices, lieux de mémoire et images identitaires de la Flandre et des Pays-Bas .
Orientation bibliographique:
Pim den BOER & Willem VRIJHOFF (éd, 1997), Lieux de mémoire et identités nationales. Amsterdam : Amsterdam
University Press.
A.Th. van DEURSEN, J.R. BRUIJN, J. KORTEWEG (2007), De admiraal: de wereld van Michiel Adriaenszoon de
Ruyter. Franeker: Van Wijnen.
Anne MORELLI (éd., 1995), Les grands mythes de l’histoire de Belgique, de Flandre et de Wallonie. Bruxelles: Vie
Ouvrière.
N.C.F. van SAS (éd., 2005), Waar de blanke top der duinen en andere vaderlandse herinneringen. Amsterdam :
Pandora.
15
Histoire de l’art II
Programme : Approfondissement de l’histoire de l’art : l’image véhiculant une idée. L5/L6GNHANE
Premier semestre: Moyen Âge, Renaissance, Siècle d’Or.
- Les moyens de la prédication visuelle : du livre d’heures à la Bible illustrée
- Les Primitifs flamands et la pensée mystique
- Les illustrations de L’Eloge de la Folie
- Les mises en scène de la Réforme
- La Ronde de Nuit évocatrice des valeurs de la République
- L’image au service de la morale : emblèmes et dessins satiriques autour de la tulipomanie
- La pensée scientifique et Le Monde Visible de Samuel Van Hoogstraten
Second semestre: L’époque contemporaine.
- Xavier Mellery et «la peinture d’idées »
- Ferdinand Khnopff et le solipsisme
- L’imagerie catholique dans l’œuvre de Jan Toorop
- Le pacifisme de Frans Masereel
- Mondrian et la pensée théosophique
- Escher et l’idée de l’infini
- Seuphor/Berckelaers et l’image abstraite
Orientation bibliographique :
L. BERGMANS (2004), “Les effets lumineux du Retable de Gand interprétés selon la pensée de Ruysbroeck
l’Admirable et Nicolas de Cues” in Du visible à l’intelligible. Lumière et ténèbres de l’Antiquité à la Renaissance, série
Le savoir de Mantice (Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance), Christian Trottmann et Anca Vasiliu, éds, Paris,
Honoré Champion, pp. 249-263.
F.H. BOOL (1981), La vie et l’oeuvre de M.C. Escher. Paris : Hachette.
S. SCHAMA (2004), Les yeux de Rembrandt, Paris : Editions du Seuil.
M. SEUPHOR (1962), La peinture abstraite, sa genèse, son expansion, Paris : Flammarion.
UE3 ― Littérature III et Traduction littéraire
L5/L6GNN3FU (2h cours magistraux) Les cours de littérature se font en français au premier semestre et en
néerlandais au second semestre. Cours mutualisé avec L2.
Programme
Premier semestre: L5GNLINE Textes littéraires (Pays-Bas et Flandre) avec une introduction à la prose.
Bibliographie
H. Van GORP et al. (2005), Dictionnaire des termes littéraires. Paris : Champion.
Histoire de la littérature néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) (1999), dir. Hanna Stouten et al., Paris : Fayard.
Lecture imposée
W.F. HERMANS (2006), La Chambre noire de Damoclès. Paris : Gallimard
Second semestre : Textes littéraires (Pays-Bas et Flandre) avec une introduction à la poésie. L6GNLINE
Bibliographie
*Wat blijft: de mooiste gedichten van de eeuw (1999), samengesteld en ingeleid door Menno Wigman. Amsterdam:
Bert Bakker.
- H. Van GORP et al. (2005), Dictionnaire des termes littéraires. Paris : Champion.
- Histoire de la littérature néerlandaise (Pays-Bas et Flandre) (1999), dir. Hanna Stouten et al., Paris : Fayard.
Lecture imposée
Cees NOOTEBOOM (2006), Perdu le paradis. Arles : Actes Sud.
Traduction littéraire : 1 TD L5/L6GNTRNE
Extraits de Nelleke NOORDERVLIET, Gigengacks reizen (2014)
16
UE4 — Linguistique III et Thème
L5/L6GNN4FU (2h cours magistraux, 1h travaux dirigés) Les cours de linguistique sont mutualisés avec L2
Programme linguistique
Premier semestre: Introduction à la linguistique historique (2h) L5GNLGNE
J.W. de VRIES & R. WILLEMYNS (2003), Het verhaal van een taal. Amsterdam : Prometheus.
M. van der WAL (1992), Geschiedenis van het Nederlands. Utrecht : Het Spectrum.
M.C. van den TOORN et al. (1997), Geschiedenis van de Nederlandse taal. Amsterdam : UAP.
Second semestre: Syntaxe du néerlandais contemporain: paramètres linguistique, iconique et pragmatique (2h)
L6GNLGNE
W. HAESERYN et al. (1997), Algemene Nederlandse Spraakkunst. Deel 1-2, Groningen : Wolters-Noordhoff. Sur
internet à l’adresse http://www.let.ru.nl/ans/.
W. van BELLE, Nederlandse Grammatica voor Franstaligen. Leuven : Koninklijke Universiteit Leuven. Prépublication
sur internet à l’adresse http://wwwling.arts.kuleuven.ac.be/NGF_N/NGF_NL.htm#downl
Thème (1h) L5/L6GNMENE
UE5 — Transversalité et culture générale
UE6 ― Formations complémentaires
17
MODALITES DE CONTRÔLE DES
CONNAISSANCES
2016-2017
GENERALITES
CC = Contrôle continu
CCI = Contrôle continu intégral
CT = Contrôle terminal
Modes d’évaluation
Les aptitudes et l'acquisition des connaissances sont appréciées, soit par un contrôle continu et
régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.
Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des connaissances et
compétences constitutives du diplôme.
Définition des trois modes d’évaluation en vigueur (cf. pour plus de détails le « Cadre général
des MCC 2016-2017 » accessible sur l’ENT)
Le Contrôle continu intégral (CCI) : évaluation composée de plusieurs épreuves,
au minimum de 2 notes, se déroulant durant les périodes d’enseignement. Ce
contrôle peut comporter une épreuve finale (ou terminale) organisée pendant la
durée d’un cours, plutôt en fin de semestre.
Le CCI ne donne pas lieu à session de rattrapage.
Le Contrôle mixte : évaluation combinant au moins 2 notes de Contrôle continu
(CC), épreuves se déroulant pendant les cours, ET d’une note en Contrôle terminal
(CT), organisé pendant la période dédiée aux examens (l’épreuve en CT étant gérée
en général, mais pas obligatoirement, par le service des examens).
Le Contrôle mixte donne lieu à une session de rattrapage en fin d’année (oral),
portant sur l’enseignement des 2 semestres.
Le Contrôle terminal (CT) : évaluation par UNE SEULE épreuve sur une matière,
18
par semestre, se déroulant durant la période dédiée aux examens. Peut être organisée
sous forme d’écrit ou d’oral. Le CT donne lieu à une session de rattrapage en fin
d’année (oral), portant sur l’enseignement des 2 semestres.
– Le contrôle continu intégral (CCI) et le contrôle mixte
L’étudiant inscrit sous le régime du Contrôle Continu Intégral (CCI) est évalué en cours de
semestre, régulièrement, sur la base de plusieurs épreuves (écrites ou orales) ou travaux donnant
lieu à au moins deux notes par matière. En CCI, les contrôles ont lieu entièrement pendant le
semestre y compris, à la dernière séance, pour les étudiants salariés ou dispensés de CC. Les cours
soumis au CCI ne sont pas concernés par la semaine de révisions tutorée (cf. infra).
– Le contrôle mixte combine des épreuves de contrôle continu (CC) et une épreuve terminale (CT).
Le CCI et le contrôle mixte impliquent l’assiduité de l’étudiant à tout ou partie des enseignements,
selon les modalités précisées dans les MCC de Licence.
Les enseignements non fondamentaux (ou optionnels) (voir la liste dans les MCC des UFR) sont
évalués uniquement par le CCI.
Pour tous les enseignements en CCI, il appartient aux étudiants dispensés d'assiduité de s'informer
de la date d'examen (final), qui aura lieu pendant une séance en fin de semestre.
– Le contrôle terminal (CT)
L’étudiant inscrit sous le régime du Contrôle terminal (CT) est évalué par une seule épreuve
d’examen par matière ou groupe de matières à l’issue du semestre. Les copies d’examen sont
remises aux correcteurs sous anonymat.
Organisation des examens
En licence, deux sessions de contrôle des connaissances sont organisées : une session initiale
divisée en deux périodes clôturant chaque semestre : la session de janvier et la session de mai et une
session de rattrapage après une première publication des résultats.
La session de rattrapage, organisée fin juin-début juillet, porte sur les enseignements des deux
semestres. Les épreuves se déroulent sous forme d’oral.
Remarques :
– Lorsque l’UE est obtenue on ne repasse pas l’EC dont la note est inférieure à 10.
– Lorsque l’UE n’est pas obtenue l’étudiant est tenu de repasser le ou les EC dont la note est
inférieure à 10.
– Une semaine de révisions avant les examens
Pour les étudiants en Licence, la dernière semaine d’enseignements de chaque semestre se
19
consacrera aux cours de révision ou de rappel méthodologique. Elle exclura tout cours nouveau. Ce
dispositif ne concerne pas les matières soumises au Contrôle continu intégral (CCI), ni le cursus
master.
La semaine de « révisions tutorées » n’est pas obligatoire, c’est-à-dire qu’il n’y aura aucun contrôle
d’assiduité ni aucun contrôle durant la semaine, intégralement consacrée aux révisions tutorées.
L’étudiant a la liberté de réviser seul sans bénéficier du soutien pédagogique organisé par
l’université. Ce dispositif ne concerne que le cursus Licence et les matières évaluées en contrôle
terminal ou en contrôle mixte.
20
Modalités de contrôle des connaissances
Contrôle continu
Licences 1, 2, 3 (néerlandais) et licence 3 (néerlandais-FLE)
Il est prévu deux contrôles continus par semestre pour chaque élément constitutif, sous forme d’oral ou de
devoirs sur table en temps limité (1h max.). Ils interviendront à hauteur de 33% de la note finale. Le
contrôle continu est obligatoire dans les TD sauf indications contraires (cf. ci-après).
Assiduité aux TD: Elle est obligatoire (sauf pour les étudiants bénéficiant d’un régime spécial – voir ciaprès). Au-delà de 3 absences non justifiées en TD la note de CC sera de 0/20.
Régimes spéciaux: dispense d’assiduité aux TD: une dispense d’assiduité aux TD peut être accordée par le
Directeur d’UFR, aux étudiants ayant une activité professionnelle, ayant des enfants à charge, aux femmes
enceintes, aux étudiants handicapés, aux sportifs de haut niveau, aux étudiants inscrits en double cursus
(attention: les bi-licences ne sont pas des double cursus), aux étudiants engagés dans la vie civique et aux
étudiants élus dans les Conseils. Ces étudiants doivent télécharger le formulaire de «demande de dispense
d'assiduité» (disponible sur l’ENT), le remplir en indiquant précisément les codes concernés en cas de
demande de dispense partielle et déposer leur demande avec justificatifs auprès du secrétariat de l’UFR
deux mois au plus tard après la date de la rentrée universitaire. Si la dispense est accordée, l’étudiant est
soumis pour les matières demandées au seul régime du contrôle terminal.
Voir les tableaux ci-après pour les modalités du contrôle terminal des licences 1, 2 et 3 néerlandais et de la
licence 3 néerlandais-FLE.
Contrôle terminal Licence 1 néerlandais
UE + Intitulé + coef.
Éléments constitutifs /
Codes Apogée
- L1/L2GNCINE
- 1 épreuve orale 20 min
- 1 épreuve orale 20 min
Mai
semestre 2
- 1 épreuve écrite de 2h :
vocabulaire, grammaire,
compréhension de texte
- 1 épreuve orale de 20 min
- 1 épreuve orale 20 min
- 1 épreuve orale 20 min
- L1/L2GNLINE
- 1 épreuve orale 20 min
- 1 épreuve orale 20 min
UE1 ― Langue I
(coef. 3) Initiation à la langue néerlandaise - L1/L2GNLANE
UE2 (coef. 3) ― Civilisation I
Histoire de l’art I
UE3― Littérature I
(coef. 3)
Janvier
semestre 1
- 1 épreuve écrite de 2h :
vocabulaire, grammaire,
compréhension de texte
UE4― Linguistique et activités
langagières I
(coef. 3)
- Introductions à la phonologie et à la
morphologie
- Grammaire traditionnelle
- Version
- Expressions écrite et orale
UE5― Transversalité et culture
générale
(coef. 1)
UE6-Formations complémentaires
(coef.2)
rattrapage juin
semestre 1/2
:
- L1/L2GNLGNE
- 20 min phonologie (oral)
- 20 min morphologie (oral)
- L1/L2GNGRNE
- L1GNMENE
- L1/L2GNEXNE
- 20 min grammaire (oral)
- 1h version (écrit)
- 1h expression écrite
+20 min expression orale
- 20 min grammaire (oral)
- 1 h version (écrit)
- 1h expression écrite
+20 min expression orale
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
21
1 épreuve orale
de 20 min pour
chaque élément
constitutif (EC)
Contrôle terminal Licence 2 néerlandais
UE + Intitulé + coef.
Éléments constitutifs /
Codes Apogée
Janvier
semestre 3
Mai
semestre 4
- 1 épreuve écrite de 2h :
vocabulaire, grammaire,
compréhension de texte
- 1 épreuve écrite de 2h :
vocabulaire, grammaire
compréhension de texte
- 1 épreuve orale de 20 min
- L3/L4GNCINE
- 1 épreuve orale de 20 min
- 1 épreuve orale de 20 min
- L3/L4GNLINE
- 1 épreuve orale de 20 min
- 1 épreuve orale de 20 min.
UE1 ― Langue II
(coef. 3)
- Approfondissement de la langue
néerlandaise
UE2― Civilisation II
(coef. 3)
UE3― Littérature II
(coef. 3)
- L3/L4GNLANE
UE4― Linguistique et activités
langagières II
(coef. 3)
- Linguistique I
- Linguistique II
- Version
- Expressions écrite et orale
- 1h linguistique I (écrit)
- 1h linguistique II (écrit)
- 1h version (écrit)
- 1h expression écrite
+ 20 min expression orale
- 1h linguistique I (écrit)
- 1h linguistique II (écrit)
- 1 h version (écrit)
- 1h expression écrite
+ 20 min expression orale
UE5― Transversalité et culture
générale (coef. 1)
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
UE6-Formations complémentaires
(coef 2)
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
- L3/L4GNLGNE
- L3/L4GNGRNE
- L3/L4GNMENE
- L3/L4GNEXNE
rattrapage juin
semestre 3/4
1 épreuve orale
de 20 min pour
chaque élément
constitutif (EC)
Contrôle terminal Licence 3 néerlandais
Éléments constitutifs /
Codes Apogée
Janvier
semestre 5
Mai
semestre 6
- Expressions écrite et orale
- L5/L6GNEXNE
- 1h30 expression écrite
+ 20 min expression orale
- 1h30 expression écrite
+ 20 min expression orale
- Traduction (version)
- L5/L6GNVENE
- 2 h version (écrit)
- 2 h version (écrit)
- L5/L6GNCINE
- 1 épreuve écrite de 2h
- 1 épreuve oral de 20 min
- 1 épreuve écrite de 2h
- 1 épreuve orale de 20 min
- L5/L6GNLINE
-L5/L6GNTRNE
- 2 épreuves écrites de 2h :
2h littérature
2 h traduction littéraire
- 2 épreuves écrites de 2h :
2h littérature
2h traduction littéraire
- L5/L6GNLGNE
- L5/L6GNMENE
- 2h linguistique
- 1h thème
- 2h linguistique
- 1h thème
UE5― Transversalité et culture
générale (coef. 1)
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
UE6- Formations complémentaires
(coef 2)
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
UE + Intitulé + coef.
rattrapage Juin
semestre 5/6
UE1 ― Langue III
(coef. 3)
UE2― Civilisation III
Histoire de l’art II
(coef. 3)
UE3― Littérature III
(coef. 3)
- Littérature
-Traduction littéraire
UE4― Linguistique et méthodologie
III
(coef. 3)
- Linguistique
- Thème
22
1 épreuve orale de 20
min pour chaque
élément constitutif
(EC)
Contrôle terminal licence 3 néerlandais-FLE
Éléments constitutifs /
Codes Apogée
Janvier
semestre 5
Mai
semestre 6
- Expressions écrite et orale
- L5/L6GNEXNE
- 1h30 expression écrite
+ 20 min expression orale
- 1h30 expression écrite
+ 20 min expression orale
- Traduction (version)
- L5/L6GNVENE
- 2 h version (écrit)
- 2 h version (écrit)
- L5/L6GNCINE
- 1 épreuve écrite de 2h
- 1 épreuve écrite de 2h
- 1 épreuve orale de 20 min - 1 épreuve orale de 20 min
- L5/L6GNLINE
-L5/L6GNTRNE
- 2 épreuves écrites de 2h :
2h littérature
2 h traduction littéraire
- 2 épreuves écrites de 2h :
2h littérature
2h traduction littéraire
- L5/L6GNLGNE
- L5/L6GNMENE
- 2h linguistique
- 1h thème
- 2h linguistique
- 1h thème
Selon l’UE choisie
Selon l’UE choisie
UE + Intitulé + coef.
rattrapage Juin
semestre 5/6
UE1 ― Langue III
(coef. 3)
UE2― Civilisation III
Histoire de l’art II
(coef. 3)
UE3― Littérature III
(coef. 3)
- Littérature
-Traduction littéraire
UE4― Linguistique et méthodologie
III
(coef. 3)
- Linguistique
- Thème
UE5― FLE (coef. 6)
23
1 épreuve orale de 20
min pour chaque
élément constitutif
(EC)
MASTER
PARCOURS ETUDES NEERLANDAISES
(M1, M2)
24
Tableau MASTER 1. Parcours Etudes Néerlandaises
Mention: Langues, Littératures et Civilisations étrangères
Spécialité: Études germaniques
Parcours: Études néerlandaises
Parcours recherche
M1
Semestre 1
8 ECTS
UE 1 — Tronc commun : civilisation et
traduction littéraire M1GNN1FU
coef. 3
Semestre 2
10 ECTS
M2GNN1FU
coef. 3
20 ECTS
Mêmes spécialités que les UE 1 et 3 à l’exception
de la méthodologie. Il s'agit de consolider la
spécialisation.
Les séminaires peuvent être choisis dans l'offre de
l'UFR ou, selon le parcours individuel, tout autre
séminaire d'une autre UFR de Paris IV ou encore à
l'étranger sous le contrôle du directeur de recherche
et du responsable de la formation.
- M2GNCINE: Civilisation (2 ECTS) (obligatoire)
- M2GNLINE: Littérature (4 ECTS) (obligatoire)
- M2GNLGNE: Linguistique (4 ECTS)
(obligatoire)
39 heures (3 CM)
UE2 - M2GNN2FU
coef. 6
Mémoire (équivalent à 100 heures)
- M1GNCINE: Civilisation (4 ECTS)
(obligatoire)
- M1GNTLNE: Traduction littéraire (4 ECTS)
(obligatoire)
26 heures (1 CM, 1 TD)
7 ECTS
coef. 3
UE2 — Compétence linguistique
M1GNN2FU
- M1GNVENE : Version
M2GNMMNE
26 heures (2 TD)
10 ECTS
coef. 3
3 ECTS
coef. 1
2 ECTS
coef. 1
UE 1 - Séminaire de spécialisation
UE3 — Séminaire de spécialisation &
Méthodologie de la discipline M1GNN3FU
- M1GNLINE : Littérature (5 ECTS)
(obligatoire)
- M1GNLGNE : Linguistique* (5 ECTS)
(obligatoire)
26 heures (2 CM)
UE4 — 2e langue
UE5 — Documentation et TICE
- M1GNCRNE : compte rendu de journée
d’études
*La linguistique, dont l'enseignement est dispensé à l'UFR d’Études germaniques et nordiques, relève de la
spécialité "linguistique" dans la mention "Lettres, Linguistique et Philologie" (ED V).
Les candidats à un Master Enseignement et aux concours (CAPES et/ou Agrégation selon les
années) sont priés de s’adresser à M. CUMPS.
25
Tableau MASTER 2. Parcours Etudes Néerlandaises
M2
Semestre 3
6 ECTS
UE 1 ― Tronc commun M3GNN1FU
30 ECTS
coef. 1
Problématique des équipes de recherche
Journée d'étude (6h) M3GNTCNE
coef. 7
12 ECTS
Semestre 4
UE 1 ― M4GNN1FU
Mémoire M4GNMMNE
Et participation au séminaire de la matière de
recherche: 13 heures (1 CM) M4GNSENE
UE 2 ― Séminaire de spécialisation et
préparation à l’agrégation M3GNN2FU
coef. 3
- M3GNCINE : Civilisation
OU
- M3GNLINE : Littérature
OU
- M3GNLGNE: Linguistique*
13 heures par séminaire (1 CM)
12 ECTS
UE 3 ― Séminaire de spécialisation
M3GNN3FU
coef. 3
- M3GNCINE : Civilisation
OU
- M3GNLINE: Littérature
OU
- M3GNLGNE : Linguistique*
13 heures par CM (1 CM)
*La linguistique, dont l'enseignement est dispensé à l'UFR d’Études germaniques et nordiques, relève de la
spécialité "linguistique" dans la mention "Lettres, Linguistique et Philologie" (ED V).
26
PROGRAMMES MASTER 1
PREMIER SEMESTRE
UE1 ―Tronc commun: Civilisation et traduction littéraire
M1GNN1FU
Civilisation cours mutualisé M1/M2
M1GNCINE (1 CM, 2 h, semaines impaires)
M. Dorian CUMPS, Maître de conférences (dorian.cumps@paris-sorbonne.fr)
Programme : L’holocauste et la Seconde Guerre mondiale en Belgique et aux Pays-Bas
Ce séminaire présentera les résultats de recherches récentes sur la persécution des Juifs sous l’occupation allemande de
la Belgique et des Pays-Bas, et sur la façon dont les populations belges et néerlandaises ont réagi à la propagande
antisémite, aux mesures prises par l’occupant contre la communauté juive et à la déportation. Il s’agira de montrer
comment ces nouvelles recherches ont modifié l’image des événements historiques, ainsi que l’auto-perception des
deux pays par rapport à ces événements. On tentera de mesurer l’ampleur d’un «passé non digéré » (onverwerkt
verleden, L. Huyse et J. Dhondt). Parmi les documents sur lesquels s’appuiera le séminaire, une attention particulière
sera
consacrée
aux
journaux
de
victimes
de
l’holocauste.
Textes étudiés :
A. FRANK (2013), Le journal d’Anne Frank, traduction : Philippe Noble et Isabelle Rosselin. Paris : Le Livre de Poche.
A. FRANK (2001), De dagboeken van Anne Frank / [samenstelling] Nederlands Instituut voor Oorlogsdocumentatie ;
ingel. door David Barnouw, Harry Paape en Gerrold van der Stroom ; met de samenvatting van het rapport van het
Gerechtelijk Laboratorium, opgesteld door H.J.J. Hardy ; tekstverzorging door David Barnouw en Gerrold van der
Stroom. 5ème édition. Amsterdam : Bakker.
A. HERZBERG (1985) Kroniek der Jodenvervolging. 1940-1945. 5e édition. Amsterdam : Meulenhoff.
E. HILLESUM, (1995), Une vie bouleversée et Lettres de Westerbork, Paris : Seuil, coll. Points.
G.L. DURLACHER (2002), Verzameld werk : Strepen aan de hemel, Drenkeling, De zoektocht, Quarantaine, Niet
verstaan. Amsterdam : Meulenhoff.
P. MECHANICUS (2016), Cadavres en sursis. Journal du camp de Westerbork, traduction : Daniel Cunin, préface :
Jacques Presser. Paris : Notes de Nuit.
J. OBERSKI (1993), Kinderjaren, Amsterdam/’s-Gravenhage : Muntinga/Bzztôh.
J. PRESSER (1998), La Nuit des Girondins, traduction : P. Marqueron, préface : Primo Levi. Paris : Maurice Nadeau.
Orientation bibliographique :
H. HELLEMANS (2007), Schimmen met een ster. Het bewogen verhaal van joodse ondergedoken kinderen tijdens de
Tweede Wereldoorlog in België, Antwerpen: Manteau.
G. HIRSCHFELD (1992), Nazi Rule and Dutch Collaboration. Oxford etc.: Berg Publishers
L. HUYSE & S. DHONDT (1991), Onverwerkt Verleden-Collaboratie en Repressie in België 1942-1952. Leuven: Kritak.
J. PRESSER (1985), Ondergang. De vervolging en verdelging van het Nederlandse Jodendom 1940-1945, 2 tomes, Den
Haag : Staatsuitgeverij.
F.
WEINREB
(1969/1970),
Collaboratie
en
verzet,
3
tomes.
Amsterdam:
Meulenhoff
Traduction littéraire (1h TD) M1GNTLNE
Extraits de Nelleke NOORDERVLIET Gigengacks reizen (2014)
27
UE2 ― Compétence linguistique
M1GNN2FU
Version (2h TD)
M1GNVENE
H. BOSMANS et al. (1998), Toetsen en teksten. Vijfde reeks. Groningen : Wolters-Noordhoff.
J. v. BAARDEWIJK-RESSEGUIER & M. v. WILLIGEN-SINEMUS (2003), Matériaux pour la traduction du néerlandais en
français. (2 volumes). Muiderberg : Coutinho.
UE3 ― Séminaire de spécialisation & Méthodologie de la discipline
M1GNN3FU
Littérature : cours mutualisé M1/M2
M1GNLINE (1CM, 2h, semaines impaires)
M. Kees SNOEK, professeur (kees.snoek@yahoo.fr)
Programme Bilans de l’existence dans le roman flamand et néerlandais moderne .
Zelfportret of het galgemaal (1955) (Autoportrait ou le dernier repas du condamné) d’Herman Teirlinck(1879-1967) et
Tijding van ver (1962) (Nouvelles du lointain) de Ferdinand Bordewijk (1884-1965)
Premier semestre : Herman Teirlinck
Romanciers classiques du premier vingtième siècle, Teirlinck et Bordewijk connurent une évolution pour partie
comparable ; tous deux se montrèrent attirés par le fantastique et connurent une phase expressionniste, dont l’influence
est perceptible dans leurs principaux romans, tels que Maria Speermalie (1940) de Teirlinck et Karakter (1938) de
Bordewijk.
A l’automne de leur vie, tous deux surprirent en publiant des romans dans lesquels ils dressent un bilan, sans
concessions, de la condition humaine. Chez Teirlinck, le discours épouse la forme d’un autoportrait sarcastique à la
deuxième personne, dans laquelle la figure du dilettante, chère à l’auteur, est savamment déconstruite ; chez Bordewijk,
le récit est plus traditionnel dans la forme mais ici aussi le personnage du dilettante, fasciné par la confrontation avec la
finitude, est amené à sonder les profondeurs de son moi.
Le séminaire examinera l’évolution des deux auteurs, notamment par le biais de la représentation des personnages,
avant de se concentrer sur l’analyse des deux romans cités dans le titre.
Textes étudiés :
BORDEWIJK (F.) Tijding van ver, in : Verzameld werk deel V, Den Haag, Nijgh en van Ditmar, 1984
TEIRLINCK (H.) Zelfportret of het galgemaal, Brussel, Manteau,1975 ou réédition plus récente
Orientation bibliographique :
une série d’articles sera proposée au cours du séminaire. On pourra déjà consulter :
Hans ANTEN (1998) Tijding van ver, Lexicon van literaire werken, Groningen : Wolters
Hugo BOUSSET (1968) Herman Teirlinck, Brugge : Desclée de Brouwer
Michel DUPUIS (1980) Ferdinand Bordewijk, Brugge-Nijmegen : Orion
Jean WEISGERBER (1976) Herman Teirlinck, Zelfportret, in : Aspecten van de Vlaamse roman, Amsterdam : Polak &
Van Gennep
28
Linguistique : cours mutualisé M1/M2
M1GNLGNE (1CM, 2h, semaines paires)
M. le Professeur Jan PEKELDER (jan.pekelder@gmail.com)
Programme Les compléments dits essentiels et non essentiels. Etude contrastive néerlandais-français .
Orientation bibliographique:
HAESERYN, W. et al. (1997), Algemene Nederlandse Spraakkunst. Groningen/Deurne: Martinus Nijhoff/Wolters
Plantyn. Sur internet à l’adresse http://ans.ruhosting.nl/e-ans/index.html.
LE GOFFIC, P. (1993), Grammaire de la Phrase Française. Paris, Hachette.
MAGNUS, I. (2004), Comparaison de la position des circonstants dans la phrase en français et en néerlandais.
Leuven, KUL.
PEKELDER, J. (2010), ‘Syntactische posities. Een methodologische reflectie’. Dans: Brünner Beiträge zur
Germanistik und Nordistik 29, 2, 61-75.
RIEGEL, M. et al. (1994), Grammaire méthodique du français. Paris, PUF.
VAN BELLE, W. et al. Nederlandse grammatica voor franstaligen. À consulter sur internet à l’adresse
http://www.arts.kuleuven.be/ling/project/ngf/
WILMET, M. (2007), Grammaire critique du français. Quatrième édition. Bruxelles, De Boeck.
DEUXIEME SEMESTRE
UE1 ― Séminaire de spécialisation
M2GNN1FU
Civilisation : cours mutualisé M1/M2
M2GNCINE (1CM, 2h, semaines impaires)
M. le Professeur Kees SNOEK (kees.snoek@yahoo.fr)
Programme : L’holocauste et la deuxième guerre mondiale en Belgique et aux Pays-Bas
Ce séminaire présentera les résultats de recherches récentes sur la persécution des Juifs sous l’occupation allemande de
la Belgique et des Pays-Bas, et sur la façon dont les populations belges et néerlandaises ont réagi à la propagande
antisémite, aux mesures prises par l’occupant contre la communauté juive et à la déportation. Il s’agira de montrer
comment ces nouvelles recherches ont modifié l’image des événements historiques, ainsi que l’auto-perception des
deux pays par rapport à ces événements. On tentera de mesurer l’ampleur d’un «passé non digéré » (onverwerkt
verleden, L. Huyse et J. Dhondt). Parmi les documents sur lesquels s’appuiera le séminaire, une attention particulière
sera
consacrée
aux
journaux
de
victimes
de
l’holocauste.
Textes étudiés :
A. FRANK (2013), Le journal d’Anne Frank, traduction : Philippe Noble et Isabelle Rosselin. Paris : Le Livre de
Poche.
A. FRANK (2001), De dagboeken van Anne Frank / [samenstelling] Nederlands Instituut voor Oorlogsdocumentatie ;
ingel. door David Barnouw, Harry Paape en Gerrold van der Stroom ; met de samenvatting van het rapport van het
Gerechtelijk Laboratorium, opgesteld door H.J.J. Hardy ; tekstverzorging door David Barnouw en Gerrold van der
Stroom. 5ème édition. Amsterdam : Bakker.
A. HERZBERG (1985) Kroniek der Jodenvervolging. 1940-1945. 5e édition. Amsterdam : Meulenhoff.
E. HILLESUM, (1995), Une vie bouleversée et Lettres de Westerbork, Paris : Seuil, coll. Points.
G.L. DURLACHER (2002), Verzameld werk : Strepen aan de hemel, Drenkeling, De zoektocht, Quarantaine, Niet
verstaan. Amsterdam : Meulenhoff.
29
P. MECHANICUS (2016), Cadavres en sursis. Journal du camp de Westerbork, traduction : Daniel Cunin, préface :
Jacques Presser. Paris : Notes de Nuit.
J. OBERSKI (1993), Kinderjaren, Amsterdam/’s-Gravenhage : Muntinga/Bzztôh.
J. PRESSER (1998), La Nuit des Girondins, traduction : P. Marqueron, préface : Primo Levi. Paris : Maurice Nadeau.
Orientation bibliographique :
H. HELLEMANS (2007), Schimmen met een ster. Het bewogen verhaal van joodse ondergedoken kinderen tijdens de
Tweede Wereldoorlog in België, Antwerpen: Manteau.
G. HIRSCHFELD (1992), Nazi Rule and Dutch Collaboration. Oxford etc.: Berg Publishers
L. HUYSE & S. DHONDT (1991), Onverwerkt Verleden-Collaboratie en Repressie in België 1942-1952. Leuven:
Kritak.
J. PRESSER (1985), Ondergang. De vervolging en verdelging van het Nederlandse Jodendom 1940-1945, 2 tomes,
Den Haag : Staatsuitgeverij.
F. WEINREB (1969/1970), Collaboratie en verzet, 3 tomes. Amsterdam: Meulenhoff
Littérature : cours mutualisé M1/M2
M2GNLINE (1CM, 2h , semaines impaires)
M. Dorian CUMPS, Maître de conférences (dorian.cumps@paris-sorbonne.fr)
Programme : Bilans de l’existence dans le roman flamand et néerlandais moderne .
Zelfportret of het galgemaal (1955) (Autoportrait ou le dernier repas du condamné) d’Herman Teirlinck(1879-1967) et
Tijding van ver (1962) (Nouvelles du lointain) de Ferdinand Bordewijk (1884-1965)
Deuxième semestre : Ferdinand Bordewijk
Romanciers classiques du premier vingtième siècle, Teirlinck et Bordewijk connurent une évolution pour partie
comparable ; tous deux se montrèrent attirés par le fantastique et connurent une phase expressionniste, dont l’influence
est perceptible dans leurs principaux romans, tels que Maria Speermalie (1940) de Teirlinck et Karakter (1938) de
Bordewijk.
A l’automne de leur vie, tous deux surprirent en publiant des romans dans lesquels ils dressent un bilan, sans
concessions, de la condition humaine. Chez Teirlinck, le discours épouse la forme d’un autoportrait sarcastique à la
deuxième personne, dans laquelle la figure du dilettante, chère à l’auteur, est savamment déconstruite ; chez Bordewijk,
le récit est plus traditionnel dans la forme mais ici aussi le personnage du dilettante, fasciné par la confrontation avec la
finitude, est amené à sonder les profondeurs de son moi.
Le séminaire examinera l’évolution des deux auteurs, notamment par le biais de la représentation des personnages,
avant de se concentrer sur l’analyse des deux romans cités dans le titre.
Textes étudiés :
BORDEWIJK (F.) Tijding van ver, in : Verzameld werk deel V, Den Haag, Nijgh en van Ditmar, 1984
TEIRLINCK (H.) Zelfportret of het galgemaal, Brussel, Manteau,1975 ou réédition plus récente
Orientation bibliographique :
une série d’articles sera proposée au cours du séminaire. On pourra déjà consulter :
Hans ANTEN (1998) Tijding van ver, Lexicon van literaire werken, Groningen : Wolters
Hugo BOUSSET (1968) Herman Teirlinck, Brugge : Desclée de Brouwer
Michel DUPUIS (1980) Ferdinand Bordewijk, Brugge-Nijmegen : Orion
Jean WEISGERBER (1976) Herman Teirlinck, Zelfportret, in : Aspecten van de Vlaamse roman, Amsterdam : Polak &
Van Gennep
30
Linguistique: cours mutualisé M1/M2
-M2GNLGNE : 1CM, 2h, semaines paires
Programme Les compléments dits essentiels et non essentiels. Etude contrastive néerlandais-français,
M. le Professeur Jan PEKELDER (jan.pekelder@gmail.com)
Orientation bibliographique:
HAESERYN, W. et al. (1997), Algemene Nederlandse Spraakkunst. Groningen/Deurne: Martinus Nijhoff/Wolters
Plantyn. Sur internet à l’adresse http://ans.ruhosting.nl/e-ans/index.html.
LE GOFFIC, P. (1993), Grammaire de la Phrase Française. Paris, Hachette.
MAGNUS, I. (2004), Comparaison de la position des circonstants dans la phrase en français et en néerlandais.
Leuven, KUL.
PEKELDER, J. (2010), ‘Syntactische posities. Een methodologische reflectie’. Dans: Brünner Beiträge zur
Germanistik und Nordistik 29, 2, 61-75.
RIEGEL, M. et al. (1994), Grammaire méthodique du français. Paris, PUF.
VAN BELLE, W. et al. Nederlandse grammatica voor franstaligen. À consulter sur internet à l’adresse
http://www.arts.kuleuven.be/ling/project/ngf/
WILMET, M. (2007), Grammaire critique du français. Quatrième édition. Bruxelles, De Boeck.
31
PROGRAMMES MASTER 2
PREMIER SEMESTRE
UE2/UE3 ― Séminaires de spécialisation
M3GNN2FU/M3GNN3FU
Civilisation : cours mutualisé M1/M2
M3GNCINE
M. Dorian CUMPS, Maître de conférences (dorian.cumps@paris-sorbonne.fr)
Programme : L’holocauste et la deuxième guerre mondiale en Belgique et aux Pays-Bas
Ce séminaire présentera les résultats de recherches récentes sur la persécution des Juifs sous l’occupation allemande de
la Belgique et des Pays-Bas, et sur la façon dont les populations belges et néerlandaises ont réagi à la propagande
antisémite, aux mesures prises par l’occupant contre la communauté juive et à la déportation. Il s’agira de montrer
comment ces nouvelles recherches ont modifié l’image des événements historiques, ainsi que l’auto-perception des
deux pays par rapport à ces événements. On tentera de mesurer l’ampleur d’un «passé non digéré » (onverwerkt
verleden, L. Huyse et J. Dhondt). Parmi les documents sur lesquels s’appuiera le séminaire, une attention particulière
sera
consacrée
aux
journaux
de
victimes
de
l’holocauste.
Textes étudiés :
A. FRANK (2013), Le journal d’Anne Frank, traduction : Philippe Noble et Isabelle Rosselin. Paris : Le Livre de
Poche.
A. FRANK (2001), De dagboeken van Anne Frank / [samenstelling] Nederlands Instituut voor Oorlogsdocumentatie ;
ingel. door David Barnouw, Harry Paape en Gerrold van der Stroom ; met de samenvatting van het rapport van het
Gerechtelijk Laboratorium, opgesteld door H.J.J. Hardy ; tekstverzorging door David Barnouw en Gerrold van der
Stroom. 5ème édition. Amsterdam : Bakker.
A. HERZBERG (1985) Kroniek der Jodenvervolging. 1940-1945. 5e édition. Amsterdam : Meulenhoff.
E. HILLESUM, (1995), Une vie bouleversée et Lettres de Westerbork, Paris : Seuil, coll. Points.
G.L. DURLACHER (2002), Verzameld werk : Strepen aan de hemel, Drenkeling, De zoektocht, Quarantaine, Niet
verstaan. Amsterdam : Meulenhoff.
P. MECHANICUS (2016), Cadavres en sursis. Journal du camp de Westerbork, traduction : Daniel Cunin, préface :
Jacques Presser. Paris : Notes de Nuit.
J. OBERSKI (1993), Kinderjaren, Amsterdam/’s-Gravenhage : Muntinga/Bzztôh.
J. PRESSER (1998), La Nuit des Girondins, traduction : P. Marqueron, préface : Primo Levi. Paris : Maurice Nadeau.
Orientation bibliographique :
H. HELLEMANS (2007), Schimmen met een ster. Het bewogen verhaal van joodse ondergedoken kinderen tijdens de
Tweede Wereldoorlog in België, Antwerpen: Manteau.
G. HIRSCHFELD (1992), Nazi Rule and Dutch Collaboration. Oxford etc.: Berg Publishers
L. HUYSE & S. DHONDT (1991), Onverwerkt Verleden-Collaboratie en Repressie in België 1942-1952. Leuven:
Kritak.
J. PRESSER (1985), Ondergang. De vervolging en verdelging van het Nederlandse Jodendom 1940-1945, 2 tomes,
Den Haag : Staatsuitgeverij.
F. WEINREB (1969/1970), Collaboratie en verzet, 3 tomes. Amsterdam: Meulenhoff
Littérature mutualisé M1/M2
M1GNLINE/M3GNLINE : 1CM, 2h, semaines impaires
M. le Professeur Kees SNOEK (kees.snoek@yahoo.fr)
Programme : Bilans de l’existence dans le roman flamand et néerlandais moderne .
32
Zelfportret of het galgemaal (1955) (Autoportrait ou le dernier repas du condamné) d’Herman Teirlinck(1879-1967) et
Tijding van ver (1962) (Nouvelles du lointain) de Ferdinand Bordewijk (1884-1965)
Premier semestre : Herman Teirlinck
Romanciers classiques du premier vingtième siècle, Teirlinck et Bordewijk connurent une évolution pour partie
comparable ; tous deux se montrèrent attirés par le fantastique et connurent une phase expressionniste, dont l’influence
est perceptible dans leurs principaux romans, tels que Maria Speermalie (1940) de Teirlinck et Karakter (1938) de
Bordewijk.
A l’automne de leur vie, tous deux surprirent en publiant des romans dans lesquels ils dressent un bilan, sans
concessions, de la condition humaine. Chez Teirlinck, le discours épouse la forme d’un autoportrait sarcastique à la
deuxième personne, dans laquelle la figure du dilettante, chère à l’auteur, est savamment déconstruite ; chez Bordewijk,
le récit est plus traditionnel dans la forme mais ici aussi le personnage du dilettante, fasciné par la confrontation avec la
finitude, est amené à sonder les profondeurs de son moi.
Le séminaire examinera l’évolution des deux auteurs, notamment par le biais de la représentation des personnages,
avant de se concentrer sur l’analyse des deux romans cités dans le titre.
Textes étudiés :
BORDEWIJK (F.) Tijding van ver, in : Verzameld werk deel V, Den Haag, Nijgh en van Ditmar, 1984
TEIRLINCK (H.) Zelfportret of het galgemaal, Brussel, Manteau,1975 ou réédition plus récente
Orientation bibliographique :
une série d’articles sera proposée au cours du séminaire. On pourra déjà consulter :
Hans ANTEN (1998) Tijding van ver, Lexicon van literaire werken, Groningen : Wolters
Hugo BOUSSET (1968) Herman Teirlinck, Brugge : Desclée de Brouwer
Michel DUPUIS (1980) Ferdinand Bordewijk, Brugge-Nijmegen : Orion
Jean WEISGERBER (1976) Herman Teirlinck, Zelfportret, in : Aspecten van de Vlaamse roman, Amsterdam : Polak &
Van Gennep
Linguistique: mutualisé M1/M2
- M1GNLGNE/M3GNLGNE : 1CM, 2h, semaines paires
Programme : Les compléments dits essentiels et non essentiels. Etude contrastive néerlandais-français,
M. le Professeur Jan PEKELDER (jan.pekelder@gmail.com)
Orientation bibliographique:
HAESERYN, W. et al. (1997), Algemene Nederlandse Spraakkunst. Groningen/Deurne: Martinus Nijhoff/Wolters
Plantyn. Sur internet à l’adresse http://ans.ruhosting.nl/e-ans/index.html.
LE GOFFIC, P. (1993), Grammaire de la Phrase Française. Paris, Hachette.
MAGNUS, I. (2004), Comparaison de la position des circonstants dans la phrase en français et en néerlandais.
Leuven, KUL.
PEKELDER, J. (2010), ‘Syntactische posities. Een methodologische reflectie’. Dans: Brünner Beiträge zur
Germanistik und Nordistik 29, 2, 61-75.
RIEGEL, M. et al. (1994), Grammaire méthodique du français. Paris, PUF.
VAN BELLE, W. et al. Nederlandse grammatica voor franstaligen. À consulter sur internet à l’adresse
http://www.arts.kuleuven.be/ling/project/ngf/
WILMET, M. (2007), Grammaire critique du français. Quatrième édition. Bruxelles, De Boeck.
33
DEUXIEME SEMESTRE
UE1 Séminaires de spécialisation
M4GNN1FU
Civilisation M4GNSENE Mutualisé M1/M2, 1 CM, 2 h semaines impaires
M. le Professeur Kees SNOEK (kees.snoek@yahoo.fr)
Programme : L’holocauste et la deuxième guerre mondiale en Belgique et aux Pays-Bas
Ce séminaire présentera les résultats de recherches récentes sur la persécution des Juifs sous l’occupation allemande de
la Belgique et des Pays-Bas, et sur la façon dont les populations belges et néerlandaises ont réagi à la propagande
antisémite, aux mesures prises par l’occupant contre la communauté juive et à la déportation. Il s’agira de montrer
comment ces nouvelles recherches ont modifié l’image des événements historiques, ainsi que l’auto-perception des
deux pays par rapport à ces événements. On tentera de mesurer l’ampleur d’un «passé non digéré » (onverwerkt
verleden, L. Huyse et J. Dhondt). Parmi les documents sur lesquels s’appuiera le séminaire, une attention particulière
sera
consacrée
aux
journaux
de
victimes
de
l’holocauste.
Textes étudiés :
A. FRANK (2013), Le journal d’Anne Frank, traduction : Philippe Noble et Isabelle Rosselin. Paris : Le Livre de
Poche.
A. FRANK (2001), De dagboeken van Anne Frank / [samenstelling] Nederlands Instituut voor Oorlogsdocumentatie ;
ingel. door David Barnouw, Harry Paape en Gerrold van der Stroom ; met de samenvatting van het rapport van het
Gerechtelijk Laboratorium, opgesteld door H.J.J. Hardy ; tekstverzorging door David Barnouw en Gerrold van der
Stroom. 5ème édition. Amsterdam : Bakker.
A. HERZBERG (1985) Kroniek der Jodenvervolging. 1940-1945. 5e édition. Amsterdam : Meulenhoff.
E. HILLESUM, (1995), Une vie bouleversée et Lettres de Westerbork, Paris : Seuil, coll. Points.
G.L. DURLACHER (2002), Verzameld werk : Strepen aan de hemel, Drenkeling, De zoektocht, Quarantaine, Niet
verstaan. Amsterdam : Meulenhoff.
P. MECHANICUS (2016), Cadavres en sursis. Journal du camp de Westerbork, traduction : Daniel Cunin, préface :
Jacques Presser. Paris : Notes de Nuit.
J. OBERSKI (1993), Kinderjaren, Amsterdam/’s-Gravenhage : Muntinga/Bzztôh.
J. PRESSER (1998), La Nuit des Girondins, traduction : P. Marqueron, préface : Primo Levi. Paris : Maurice Nadeau.
Orientation bibliographique :
H. Hellemans (2007), Schimmen met een ster. Het bewogen verhaal van joodse ondergedoken kinderen tijdens de
Tweede Wereldoorlog in België, Antwerpen: Manteau.
G. Hirschfeld (1992), Nazi Rule and Dutch Collaboration. Oxford etc.: Berg Publishers
L. Huyse & S. Dhondt (1991), Onverwerkt Verleden-Collaboratie en Repressie in België 1942-1952. Leuven: Kritak.
J. Presser (1985), Ondergang. De vervolging en verdelging van het Nederlandse Jodendom 1940-1945, 2 tomes, Den
Haag : Staatsuitgeverij.
F. Weinreb (1969/1970), Collaboratie en verzet, 3 tomes. Amsterdam: Meulenhoff
Littérature M1-M2 mutualisé M1/M2
M4GNSENE : 1CM, 2h , semaines impaires
M. Dorian CUMPS, Maître de conférences (dorian.cumps@paris-sorbonne.fr)
Programme Bilans de l’existence dans le roman flamand et néerlandais moderne .
34
Zelfportret of het galgemaal (1955) (Autoportrait ou le dernier repas du condamné) d’Herman Teirlinck(1879-1967) et
Tijding van ver (1962) (Nouvelles du lointain) de Ferdinand Bordewijk (1884-1965)
Second semestre : Ferdinand Bordewijk
Romanciers classiques du premier vingtième siècle, Teirlinck et Bordewijk connurent une évolution pour partie
comparable ; tous deux se montrèrent attirés par le fantastique et connurent une phase expressionniste, dont l’influence
est perceptible dans leurs principaux romans, tels que Maria Speermalie (1940) de Teirlinck et Karakter (1938) de
Bordewijk.
A l’automne de leur vie, tous deux surprirent en publiant des romans dans lesquels ils dressent un bilan, sans
concessions, de la condition humaine. Chez Teirlinck, le discours épouse la forme d’un autoportrait sarcastique à la
deuxième personne, dans laquelle la figure du dilettante, chère à l’auteur, est savamment déconstruite ; chez Bordewijk,
le récit est plus traditionnel dans la forme mais ici aussi le personnage du dilettante, fasciné par la confrontation avec la
finitude, est amené à sonder les profondeurs de son moi.
Le séminaire examinera l’évolution des deux auteurs, notamment par le biais de la représentation des personnages,
avant de se concentrer sur l’analyse des deux romans cités dans le titre.
Textes étudiés :
BORDEWIJK (F.) Tijding van ver, in : Verzameld werk deel V, Den Haag, Nijgh en van Ditmar, 1984
TEIRLINCK (H.) Zelfportret of het galgemaal, Brussel, Manteau,1975 ou réédition plus récente
Orientation bibliographique :
une série d’articles sera proposée au cours du séminaire. On pourra déjà consulter :
Hans ANTEN (1998) Tijding van ver, Lexicon van literaire werken, Groningen : Wolters
Hugo BOUSSET (1968) Herman Teirlinck, Brugge : Desclée de Brouwer
Michel DUPUIS (1980) Ferdinand Bordewijk, Brugge-Nijmegen : Orion
Jean WEISGERBER (1976) Herman Teirlinck, Zelfportret, in : Aspecten van de Vlaamse roman, Amsterdam : Polak &
Van Gennep
Linguistique: mutualisé M1/M2
- M1GNLGNE/M3GNLGNE : 1CM, 2h, semaines paires
Programme Les compléments dits essentiels et non essentiels. Etude contrastive néerlandais-français,
M. le Professeur Jan PEKELDER (jan.pekelder@gmail.com)
Orientation bibliographique:
HAESERYN, W. et al. (1997), Algemene Nederlandse Spraakkunst. Groningen/Deurne: Martinus Nijhoff/Wolters
Plantyn. Sur internet à l’adresse http://ans.ruhosting.nl/e-ans/index.html.
LE GOFFIC, P. (1993), Grammaire de la Phrase Française. Paris, Hachette.
MAGNUS, I. (2004), Comparaison de la position des circonstants dans la phrase en français et en néerlandais.
Leuven, KUL.
PEKELDER, J. (2010), ‘Syntactische posities. Een methodologische reflectie’. Dans: Brünner Beiträge zur
Germanistik und Nordistik 29, 2, 61-75.
RIEGEL, M. et al. (1994), Grammaire méthodique du français. Paris, PUF.
VAN BELLE, W. et al. Nederlandse grammatica voor franstaligen. À consulter sur internet à l’adresse
http://www.arts.kuleuven.be/ling/project/ngf/
WILMET, M. (2007), Grammaire critique du français. Quatrième édition. Bruxelles, De Boeck.
35
Contrôle des connaissances Master 1
UE semestre 1
UE 1
M1GNCINE: Civilisation
M1GNTLNE: Traduction
littéraire
UE2 ― Compétence linguistique
M1GNVENE: Version
contrôle continu (CC) ou UE semestre 2
terminal (CT) janvier
semestre 1
CC:travail écrit de 5
pages
CT: examen écrit de 2h
UE1
M2GNCINE: Civilisation
M2GNLINE: Littérature
M2GNLGNE:
Linguistique
contrôle continu
mai
semestre 2
Travail écrit de 5 pages
Travail écrit de 5 pages
Travail écrit de 5 pages
CT: épreuve écrite de
version de 2 h
Pour les CT de janvier:
un oral de 20 minutes par
élément constitutif (EC).
Pour les CC: les mêmes
types de travaux.
UE3 ― Séminaire de
spécialisation & Méthodologie de
la discipline
M1GNLINE: Littérature
CC: travail écrit de 5
pages
M1GNLGNE: Linguistique
CC: travail écrit de 5
pages
UE4 ―
2e langue
UE5 ― Documentation et TICE
M1GNCRNE : Compte rendu de
journée d’études
juin
rattrapage semestre 1/2
selon les MCC de l’UFR
d’accueil
selon les MCC de l’UFR
d’accueil
CC: rédaction de
plusieurs comptes rendus
(5 pages)
Contrôle des connaissances Master 2
UE semestre 1
UE1
M3GNTCNE: Problématique des
équipes de recherche.
contrôle continu
semestre 1
rédaction de plusieurs
comptes rendus (10
pages)
UE semestre 2
UE1
M4GNSENE: séminaire
du directeur de recherche
contrôle continu
semestre 2
juin
rattrapage semestre 1/2
travail écrit de 10 pages
Les mêmes types de
travaux.
UE2/3
M3GNCINE: Civilisation
M3GNLINE: Littérature
M3GNLGNE: Linguistique
travail écrit de 10 pages
travail écrit de 10 pages
travail écrit de 10 pages
36
Éléments pédagogiques recommandés aux étudiants néerlandophones ERASMUS en provenance
des Pays-Bas et de la Flandre
Les étudiants Erasmus sont tenus de participer au contrôle continu au même titre que les autres étudiants.
Premier semestre
(session janvier)
Module
Élément
Pédagogique
M1/M2GNVENE
Second semestre
(session juin)
Points
ECTS
Épreuve,
nature,
durée
Heures
de cours/
semaine
Épreuve,
Points
nature,
ECTS
durée
Version
3
Écrite,
2h
2h
3
Écrite,
2h
M1/M2GNLINE
Séminaire
Littérature
5
Travail écrit,
min. 5 p.
1h
4
Travail écrit,
min. 5 p.
M1/M2GNLGNE
Séminaire
Linguistique
5
Travail écrit,
min. 5 p.
1h
4
Travail écrit,
min. 5 p.
M1/M2GNCINE
Séminaire
Civilisation
4
Travail écrit,
min. 5 p.
1h
2
Travail écrit,
min. 5 p.
L1/L2GNHANE
Civilisation et histoire de l’art I
4
Oral,
20 min
2h
4
Oral,
20 min
L5/L6GNHANE
Civilisation et histoire de l’art II
Oral,
20 min.
2h
4
Oral,
20 min
4
37
Activités proposées
Cours d’été de la Nederlandse Taalunie
La Nederlandse Taalunie est un organisme intergouvernemental de la Flandre et des Pays-Bas. Elle gère toute
affaire concernant la langue néerlandaise. Chaque année, elle propose des bourses pour le cours d’été de Zeist aux
Pays-Bas et pour celui de Gand en Flandre. Les deux cours sont équivalents et ont une durée de trois semaines.
Les étudiants des quatre filières (spécialistes, bi-licences, non-spécialistes et LEA) ayant de bonnes connaissances
élémentaires en néerlandais peuvent adresser leur candidature (CV et lettre de motivation en néerlandais) à M.
BERGMANS avant décembre 2016.
Les échanges internationaux
Les étudiants spécialistes et LEA de L3 de l’année universitaire 2016-2017 souhaitant passer leur première année
de master en 2016-2017 dans une université aux Pays-Bas (NL) ou en Flandre (B) sont invités à informer M.
BERGMANS de leur intention avant décembre 2016. Des connaissances approfondies du néerlandais sont
requises. L’Université de Paris – Sorbonne propose des échanges avec les universités ci-dessous. Ces programmes
sont accessibles aux filières mentionnées.
.
Katholieke Universiteit Leuven (B): SPEC
.
Katholieke Universiteit Nijmegen (NL): SPEC et LEA
.
Rijksuniversiteit Groningen (NL): SPEC
.
Universiteit Gent (B): SPEC et LEA
.
Universiteit van Amsterdam (NL): SPEC
.
Vrije Universiteit Amsterdam (NL): SPEC
Les conférences internes
Chaque année universitaire, la Composante Études Néerlandaises propose plusieurs conférences en français.
Celles-ci traitent de sujets liés aux études néerlandaises : la littérature, la linguistique, la civilisation, l’histoire des
idées, la peinture et la didactique.
Elles se tiennent certains mardis à 15h15 au Centre Malesherbes (les dates seront indiquées plus tard). Les
étudiants sont tenus d’y assister.
Il existe deux formules :
· des conférences de professeurs invités
· des conférences d’écrivains néerlandophones
Ces dernières conférences permettent aux écrivains traduits en français de présenter leur œuvre. En règle générale
il s’agit d’auteurs effectuant un séjour littéraire à Paris-Sorbonne (writer in residence).
38
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 136 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler