close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

4e de couverture (Fichier pdf, 29 Ko)

IntégréTéléchargement
La Banque en Renaissance
Nadia Matringe
2016
Presses universitaires de Rennes
www.pur-editions.fr
L’
ÂGE d’or des foires de Lyon est marqué par le succès triomphant des
marchands-banquiers italiens sur la place et sur la scène internationale.
Présente dans tous les secteurs du grand négoce, de la vente des
marchandises de luxe ou de première nécessité aux activités bancaires à grande
échelle, comme les prêts aux monarques européens, l’entreprise italienne
semble ne connaître aucune limite. Quel était le secret d’une telle réussite ? Les
richesses apparemment inépuisables que les financiers des princes et des papes
mobilisaient pour mener à bien leurs projets provenaient-elles de l’industrie
textile florissante du nord de l’Italie ? De la richesse patrimoniale des grandes
familles de marchands-patriciens ? D’autres sources encore ? L’adaptabilité
italienne était-elle le signe d’un état d’esprit particulier, le résultat de calculs
politiques ? Quels compromis supposait-elle ?
La Banque en Renaissance explore les raisons d’une success story qui a duré
plus longtemps que l’on a souvent voulu le croire : à l’époque où les étendards
hollandais et anglais envahissent la Méditerranée et l’océan Indien, les capitaux
nécessaires à l’expansion commerciale sont encore bien souvent fournis par
les hommes d’affaires italiens. Fondée sur l’analyse des archives de l’une des
premières maisons de Lyon, la banque Salviati, l’étude met au jour les formes
d’organisation et de calcul qui ont permis aux Italiens de tirer parti de la
croissance économique sans précédent qu’a connue l’Europe au xvie siècle, et
d’assurer la durabilité de leurs entreprises dans leurs terres d’origines et dans
le monde.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
29 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler