close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

18 07 2016 internet syndicalisme

IntégréTéléchargement
 Internet : un outil de communication syndicale efficace à s’approprier Publié le 18 juillet 2016 Tenue d’un blog, vie et animation d’une page Facebook syndicale, investissement financier et humain dans un site d’informations syndicales… Les influenceurs internet syndicaux invités par Miroir Social ont partagé leurs expériences numériques : des initiatives portées par des personnalités et compétences militantes. Du syndicat Unsa des assistantes maternelles au nouveau syndicat Alternative Police, des responsables syndicaux férus de communication, mais loin d’être techniciens du web, ont démontré au cours d’une journée (21 juin) organisée par Miroir Social, l’intérêt et l’enjeu pour les syndicats de communiquer en ligne : réactivité, information accessible à tous, sensibilisation de toutes les générations de syndiqués et de non‐syndiqués… Un outil pour séduire et conquérir les salariés Denis Jacob a quitté le syndicat Alliance pour créer Alternative Police, dont la communication est 100 % réseaux sociaux. Internet est aussi un superbe outil pour la chasse aux voix en vue des élections professionnelles, personne ne s’en cache parmi les représentants syndicaux : informer, rendre service et faire rire sont des ressorts efficaces pour plaire aux militants et en attirer de nouveaux. Pour faire évoluer son image auprès du PNC, personnel navigant commercial, la CGT Air France a ainsi mis en place un site internet, Lemediascope.fr, avec un fil d’actualité générale, un véritable média dans l’entreprise. Autre initiative, du côté de la Police cette fois‐ci : après avoir structuré la communication du syndicat Alliance (30 000 adhérents), pendant 16 ans, Denis Jacob a créé un nouveau syndicat baptisé Alternative Police et rattaché à la CFDT. Sa démarche est 100 % internet et il mise tout sur les réseaux sociaux avec des vidéos postées sur Facebook et avec l’application Périscope, dans le but de « montrer l’envers du décor vu dans les médias, le travail des policiers sur le terrain. Aujourd’hui « l’effet Charly » est loin, on voit surtout des images de policiers avec des matraques, or ils ont besoin qu’on les aime pour ce qu’ils font : protéger les gens » explique‐t‐
il. 
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
132 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler