close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

57_2016_PE_Grippe_Reunion

IntégréTéléchargement
Epidémie saisonnière
de grippe à la Réunion
Point épidémiologique - N° 57 au 21 juillet 2016
CIRE
OCÉAN INDIEN
| Situation épidémiologique |
L’épidémie saisonnière de grippe a débuté mi-avril (plus précocement que les
années précédentes) et se poursuit pour la 12 ème semaine consécutive. Les consultations pour syndrome grippal représentent toujours une part importante de
l’activité en médecine libérale et se situent au-dessus du seuil épidémique. Le
virus A(H1N1)pdm09 est devenu majoritaire parmi les prélèvements sentinelles
analysés, avec toujours une co-circulation de virus B. Par ailleurs, 45 cas sévères de grippe ont été hospitalisés en réanimation depuis le début de l’année,
dont 14 nouveaux cas au cours des deux dernières semaines. L’épidémie actuelle est donc marquée par un nombre de cas sévères particulièrement élevé.
Dans ce contexte, il est important de rappeler que la vaccination contre la grippe
est le seul moyen pour les personnes fragiles de se protéger contre les complications et les formes sévères de la maladie.
Surveillance en médecine de ville
Au cours des deux dernières semaines, plus de 7% des consultations réalisées
par les médecins sentinelles étaient liées à un syndrome grippal. Ce pourcentage
est au dessus du seuil épidémique pour la 12ème semaine consécutive (Figure 1).
Le nombre estimé de syndromes grippaux vus en consultation chez les médecins
généralistes libéraux de la Réunion représente près de 8 300 consultations en
semaine 28 (données non consolidées). Au total depuis le début de l’épidémie, le
nombre de consultations pour syndrome grippal est estimé à 87 300.
| Figure 1 |
hebdomadaire des consultations pour syndrome grippal rapporté par le réseau de médecins sentinelles
PourcentagePourcentage
hebdomadaire
des consultations pour syndrome grippal rapporté par le réseau
de la Réunion en 2016 (comparé à la période 2007-2015, 2009 exclue)
de médecins sentinelles de la Réunion en 2016 (comparé à la période 2007-2015, 2009 exclue)
16%
Maximum 2007-2015, 2009 exclu
Pourcentage de syndromes grippaux par consultations
Syndromes grippaux/consultations (%)
14%
seuil épidémique
12%
10%
Données non
consolidées
8%
6%
4%
2%
0%
1
3
5
7
9
11
13
15
17
19
21
23
25 27 29
Semaine
31
33
35
37
39
41
43
45
47
49
51
Surveillance virologique
Depuis le début de l’année, sur les 292 prélèvements aléatoires réalisés par les
médecins sentinelles et analysés par le laboratoire de virologie du CHU Nord,
191 ont révélé la présence d’un virus de la grippe (soit un taux de positivité de
65%). Parmi eux, 64% étaient du virus B, 23% du virus A(H1N1)pdm09 et 27
(14%) du virus A non H1N1.
Depuis deux semaines, le virus A(H1N1)pdm09 est devenu majoritaire dans les
prélèvements réalisés par les médecins sentinelles alors que le virus B était initialement prédominant (Figure 2).
Le point épidémio | CIRE OCEAN INDIEN
N° 57 | 21 juillet 2016 | Page 1
Nombre de virus grippaux identifiés par le Réseau de médecins sentinelles de la Réunion en 2016
| Figure 2 |
Distribution des virus grippaux identifiés par le laboratoire de virologie du CHU-Nord à la Réunion en 2016, par semaine de prélèvement
Les points
clés
30
Nombre de virus grippaux identifiés
Négatifs
Poursuite de l’épidémie saisonnière
Positifs A non H1N1
25
Positifs A(H1N1)pdm09
Positifs grippe B
20
15
14 nouveaux cas
10
graves de grippe, soit
45 cas au total
5
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
Semaine
Surveillance hospitalière
Au cours des deux dernières semaines, le nombre de passages pour grippe dans les
services d’urgences de l’île s’est stabilisé mais reste élevé, avec près de 50 passages
hebdomadaires pour grippe pour la 4ème semaine consécutive (Figure 3). Depuis le
début de l’année 2016, 518 passages pour grippe ont été recensés. La moitié de ces
passages concernaient les moins de 20 ans. Lorsque la variable hospitalisation était
renseignée, plus de 10% des recours pour grippe ont conduit à une hospitalisation.
| Figure 3 |
Nombre hebdomadaire de passages pour grippe dans les services d'urgences, Réunion, 2016
Nombre de passages pour grippe
50
45
40
35
Campagne de vaccination antigrippale en
cours
Remerciements
Nous remercions l’ensemble des
médecins sentinelles, les cliniciens
hospitaliers, les médecins réanimateurs et les laboratoires de virologie
du Centre hospitalier universitaire
pour leur participation au recueil de
données du système de surveillance.
30
25
20
Liste de diffusion
15
10
Si vous souhaitez faire partie de
la liste de diffusion des points
épidémiologiques,
envoyez un mail à
5
S-01
S-02
S-03
S-04
S-05
S-06
S-07
S-08
S-09
S-10
S-11
S-12
S-13
S-14
S-15
S-16
S-17
S-18
S-19
S-20
S-21
S-22
S-23
S-24
S-25
S-26
S-27
S-28
S-29
S-30
S-31
S-32
S-33
S-34
S-35
S-36
S-37
S-38
S-39
S-40
S-41
S-42
S-43
S-44
S-45
S-46
S-47
S-48
S-49
S-50
S-51
S-52
0
Au cours des deux dernières semaines, 14 nouveaux cas sévère de grippe nécessitant une hospitalisation ont été recensés. Depuis le début de l’année, 45 cas
grave de grippe ont été hospitalisés en service de réanimation, ce nombre étant plus
élevé que les années précédentes. Parmi ces 45 patients, 8 sont décédés et 8 sont
toujours hospitalisés.
Plus de la moitié de ces patients (n=27 soit 60%) ont été infectés par le virus A
(H1N1), 11 (24 %) par un virus B, 2 (5 %) par un virus A non H1N1 et 5 (11 %) par un
virus A en cours de typage.
La plupart de ces patients présentaient un facteur de risque de complication de la
grippe (36/41 cas renseignés) et n’étaient pas vaccinés (34/38 cas dont le statut vaccinal était connu).
| Recommandations |
VACCINATION
La campagne vaccinale antigrippale à la Réunion a débuté le 13 avril et se terminera le 31
août 2016. Il est recommandé aux personnes à risque de complication, aux personnes de plus de 65 ans et aux professionnels de santé de se faire vacciner par
leur médecin traitant.
MESURE D’HYGIENE
Se protéger et protéger son entourage :
 Mesures d’hygiène systématiques (lavage des mains, solution hydroalcoolique)
 En cas d’infection respiratoire aiguë : port de masque chirurgical anti projections, protéger les autres en cas de toux ou d’éternuement par mouchoirs à
usage unique jetés à la poubelle après usage.
Le point épidémio | CIRE OCEAN INDIEN
N°57 | 21 juillet 2016 | Page 2
ars-oi-cire@ars.sante.fr
Directeur de la publication :
François Bourdillon
Santé publique France
Rédacteur en chef:
Laurent Filleul, Responsable de la
Cire océan Indien
Comité de rédaction :
Cire océan Indien
Elsa Balleydier
Elise Brottet
Sophie Larrieu
Christine Larsen
Frédéric Pagès
Jean-Louis Solet
Pascal Vilain
Diffusion :
Cire océan Indien
2 bis, av. G. Brassens
CS 61002
97743 Saint Denis Cedex 9
Tel : +262 (0)2 62 93 94 24
Fax : +262 (0)2 62 93 94 57
Retrouvez-nous sur :
www.santepubliquefrance.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
631 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler